Votre Tenkaichi Budōkai (tournoi) préféré

Pour parler du manga, des productions animées et des films en long et en large : actualité, théories, discussions diverses, questions...

Parmi les trois, lequel ?

21e tournoi: Victoire de Jackie Chun
6
16%
22e tournoi: Victoire de Ten Shin Han
13
34%
23e tournoi: Victoire de Son Goku
19
50%
 
Nombre total de votes : 38

Re: Votre Tenkaichi Budōkai (tournoi) préféré

Messagepar Imate le Sam Oct 29, 2016 14:03

Pour moi, le 22ème Tenkaichi Budokai est celui qui m'a le plus marqué, sans aucun doute.

C'est là qu'apparaît le personnage de Ten Shin Han que j'apprécie énormément, mais en tant que personnage froid et cruel. Dans l'anime la scène ou l'on voit Nam participer aux éliminatoires m'avait fait très plaisir, et le voir ensuite réduit à l'état de légume par Ten le rendait tellement antipathique ! Et surtout sa relation de rivalité constante avec Yamcha durant ces phases éliminatoires, jusque durant les pauses repas, et leurs clashs perpétuels avec de bonnes grosses punchlines, les deux personnages en sortent tellement badass ! Avec ça ce tournoi est super bien introduit et on sent que les phases finales vont envoyer !

Le premier combat entre Ten et Yamcha est l'un de mes favoris ! En anime la musique qui l'accompagne met Yamcha bien en valeur, la chorégraphie du combat est juste au top avec du bon gros corps à corps comme on en a plus, de vrais arts martiaux quoi ! Et malgré sa défaite, la prestation de Yamcha est plus qu'honorable, et il aura eu de beaux moments de gloire, notamment quand il a révélé son Shin Roga Fu Fu Ken. La conclusion du combat sur Ten qui lui brise la jambe annonce direct que Goku prend la relève et va vouloir venger son ami.

Autre excellent combat, Kame sennin contre Ten Shin Han ! C'est là que le personnage va évoluer, et le rôle de sage conseiller de Kame sennin m'a tellement plu, il dégageait vraiment de la classe ici en tant que vieux maître aidant Ten à sortir des ténèbres, et leur combat envoyait lui aussi du lourd ! Je ne peux pas m'empêcher de croire malgré l'abandon de Kame sennin et ses propos qu'il aurait eu une chance de gagner ce combat vu à quel point il était serré. Ce sera pour moi sa dernière grand prestation avant sa retraite, et ça c'est pas rien.

Premier et dernier combat de Goku et Krilin à l'époque ou leur rivalité avait encore un poids, on a un Krilin complètement dépassé mais qui donne tout ce qu'il a pour essayer de rester au coude à coude contre son meilleur ami, et ça c'est courageux.

Et bien sur la finale ! Un tel déballage de techniques nouvelles et innovantes qui enrichissent le combat, des tas de tactiques d'un côté comme de l'autre pour reprendre l'avantage, la tricherie de Chaozu qui te met bien la haine avant de voir Tsuru se faire dégager avec classe encore une fois par son rival de toujours, la révélation de Ten, et le grand final tellement incertain après le Kikoho et la longue chute. Et en plus on fini sur une belle poignée de main et avec un Ten libéré.

Donc ouais, pour moi ce second tournoi est le plus riche en émotion et en bonne baston "traditionnelle", donc il a la place de N°1 :D
« Un Général...ne doit jamais faillir à son devoir »

Image
Dragon Ball Extended Universe : Les Chroniques d'une Guerre
(statut : en cours ; 28 chapitres publiés ; chapitre 29 en cours d'écriture)
Avatar de l’utilisateur
Imate
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2244
Inscription: Ven Sep 04, 2015 0:23
Localisation: Amiens, Somme, Picardie

Re: Votre Tenkaichi Budōkai (tournoi) préféré

Messagepar BejitaSan le Sam Oct 29, 2016 18:41

J'adhère à cette idée d'animer/déterrer 8-) Et en plus les réponses sont toujours aussi intéressantes.
Avatar de l’utilisateur
BejitaSan
Animateur par Intérim
 
Messages: 1538
Inscription: Jeu Août 11, 2011 17:52

Re: Votre Tenkaichi Budōkai (tournoi) préféré

Messagepar Roberto le Lun Mai 13, 2019 1:11

BejitaSan a écrit:J'adhère à cette idée d'animer/déterrer 8-) Et en plus les réponses sont toujours aussi intéressantes.


Tiens donc...

Je vote pour le 22 ème championnat dans les faits, et j'adore le suivant dans l'esprit.
Le meilleur rapport combat/déroulement/Humour (nous sommes dans Dragon Ball sans Z) s'avère être le 22 ème championnat.
Il a été conçu d'une manière intelligente, la rivalité avec l'autre école, le côté obscur de l'enseignement martiale avec le même potentiel, les mêmes chances de réussite... c'était insolite et classe.
L'autre génie martiale, aussi brillant que Gokû voire plus, qui est clairement le perso phare de ce championnat. Et puis l'arrivée de nouvelles techniques (principalement la danse de l'air) qui seront repris par la suite.

Nous avons les meilleurs combats de tous les championnats du monde réunis, je prend également en compte la finale du tournoi suivant, le match entre Kami et Piccolo, ou encore le match entre Ten Shin Han et Son Goku.
Mais globalement le 22 ème championnat du monde rassemble les meilleurs combats. Il trouve le parfait dosage entre les qualités du 23 ème championnat et celui du 21 ème, bon déjà dans la chronologie il se situe entre ces deux championnats, mais le résultat est là...

Si je devai n'en retenir qu'un ça serait celui ci, c'est le plus intéressant, le plus divertissant, le plus équilibré (le précédent rechercherait un peu trop l'humour et le suivant un peu trop "les retrouvailles, les enjeux"). Mais sans aucun doute, que ces trois championnats constituent un grand classique de DB sans le Z; et ça aurait été géant de revoir un championnat de ce type dans DB post Radditz, avec le talent de l'auteur tout était possible.
Image
Avatar de l’utilisateur
Roberto
 
Messages: 128
Inscription: Mar Juil 31, 2012 14:14

Re: Votre Tenkaichi Budōkai (tournoi) préféré

Messagepar XXI le Mer Mai 15, 2019 1:02

Je dirais que la 23ème édition reste le meilleur compromis entre DB sans le Z et son successeur. On assiste à une démocratisation des attaques énergétiques (Krilin et Yamcha, principalement, se diversifient, Piccolo apporte aussi ses techniques), mais la finesse n'a pas disparu des combats : la démonstration de Gokû face à Tenshinhan, par exemple, m'a époustouflée, tant le saïyen fait preuve d'une maîtrise et d'un sens du combat impressionnants. Lors des éditions précédentes, la fougue et l'instinct lui avaient permis de déjouer les techniques adverses comme celle de l'homme ivre ou le shiyoken. Cette fois, c'est grâce à la réflexion et à sa faculté d'analyse qu'il identifie en un temps record les faiblesses des nouveaux atouts de son adversaire aux trois yeux.

Gokû arrive un peu au sommet de son art, en fait, en alliant maturité, assurance, capacité d'observation et endurance hors-normes, lesquelles s'ajoutent à la force naturelle qui le caractérise depuis le début. Même la naïveté, son ultime défaut selon Kame Senin, semble avoir disparu (même s'il fera plus tard une rechute contre Raditz).
C'est donc très logiquement qu'il se hisse enfin jusqu'à la victoire finale, validant et bouclant son évolution vers un statut de combattant aguerri, complet.

Ce sacre est aussi un soulagement pour le lecteur, qu'il soit ou non supporter de Gokû, puisque, à la marge du tournoi, il y a aussi ce suspense parallèle autour du destin du monde, qui ajoute à la dramatique de l'évènement et qui nous fait sentir encore plus concernés. J'ai beaucoup aimé cette tension, que je n'avais pas ressentie la fois d'avant avec Tenshinhan, la menace étant de moindre envergure, et de toute façon le jeune homme passe dans le camp du bien, en plein tournoi, donc bon.
Alors qu'ici, l'enjeu est mondial.

Il y a bien sûr des combats déséquilibrés, Yamcha est ridicule (cela ne m'a pas empêchée d'apprécier, sensible que je suis à l'expérience et à la sagesse qui émanent des conseils prodigués par Shen tout au long du massacre), mais cela fait écho à sa prestation du 21ème tournoi, j'ai envie de dire. Chichi se fait one shot ? Pareil pour Pamputt, lors de l'édition précédente. Taopaipai, quant à lui, se fait balader, mais que dire de l'homme-garou face à Jacky Choun ???

Reste Krilin. Largement inférieur à son adversaire, il réussit pourtant une prestation de haut vol par sa résistance et sa créativité (c'est le premier qu'on voit se servir du Kikoha à tête chercheuse, repris par Piccolo en finale), soutirant même des éloges à son maître et faisant douter Piccolo de sa faculté à conquérir la Terre.
Ses matchs au 22ème tournoi m'avaient moins marquée. En quarts, Chaozu avait l'avantage, mais avait mordu dans une feinte grossière et limite cul-cul. Puis, en demi-finale, Gokû n'a jamais tremblé face à Krilin, et même si c'était un combat sympa, les ruses du genre : << Oh, regarde là-bas ! *file un coup de poing à Gokû* >> ne sont pas de nature à grandir une prestation ou un combattant...

Quant à la finale Goku - Piccolo, entre la tension palpable, les techniques qui donnent aux combats une dimension encore plus spectaculaire (gigantisme, attaques énergétiques qui annoncent encore une fois ce que va être DBZ), les retournements de situation radicaux qui nous font passer par tous les états, c'est un régal de bout en bout. En plus, les combattants ne sont pas non plus infaillibles et commettent aussi des erreurs surprenantes pour les ramener à une stature plus réaliste : on a l'imprudence de Gokû tournant le dos à son adversaire, lors du décompte arbitral ; côté Piccolo, c'est moins visible, mais il a mal géré certaines phases du combat, à coup d'attaques énergivores qui ne s'imposaient pas. Comme son père avant lui...

Au final, je garde un très bon souvenir du 23ème tournoi pour sa qualité de passerelle entre DB et Z : une dramaturgie supérieure à celle des éditions précédentes, et un aboutissement pour le héros qui devient enfin le meilleur combattant au monde (et se marie, pour l'anecdote). Je ne sais pas si c'est seulement une question de timing, mais j'ai toujours ressenti qu'on arrivait à la fin de quelque chose, pour basculer dans une nouvelle ère. Transition réussie, en tout cas.
Avatar de l’utilisateur
XXI
 
Messages: 156
Inscription: Sam Mars 25, 2017 18:58

Re: Votre Tenkaichi Budōkai (tournoi) préféré

Messagepar Lenidem le Mer Mai 15, 2019 10:45

Merci XXI, tu m'évites de pondre moi-même un pavé : je suis d'accord avec tout ton post.

J'ajouterais que niveau ambiance, avant même le premier combat, on sent qu'on est au point culminant d'une époque, même pour les personnages secondaires. Bulma ressemble désormais plus à une jeune adulte qu'à une adolescente. Et quand les terriens arrivent, on voit qu'ils ont tous mûri : c'est écrit sur leur visage, ça se voit à leur taille et à leurs vêtements, au point que Bulma et les autres retiennent leur souffle. Alors quand Gokû, désormais grand, annonce « Voilà, nous sommes tous là maintenant », et que le décor disparaît pour ne plus montrer que les personnages, on comprend qu'on est dans le dernier acte de quelque chose.

Durant ce tournoi, Gokû lui-même incarne à la perfection le combattant accompli. En comparaison, ses progrès ultérieurs ne présenteront plus aucune finesse et, à de rares exceptions, ne se manifesteront plus qu'au travers de chiffres et d'effets pyrotechniques. C'est un peu normal : il avait atteint le sommet et la fin d'un parcours. Le reste a donc, logiquement, un goût de suite.
RMR a écrit:Moi, je peux vous dire qui a raison. C'est Lenidem.
Avatar de l’utilisateur
Lenidem
 
Messages: 4698
Inscription: Mar Août 23, 2011 18:17
Localisation: Bruxelles

Re: Votre Tenkaichi Budōkai (tournoi) préféré

Messagepar G(r)ogeta le Jeu Mai 16, 2019 13:07

Excellent sujet. J'ai beaucoup aimé les 3 mais si je devais faire un choix, mon podium serait :

Médaille de bronze : Le 22ème. Très bon compromis entre d'une part un humour toujours présent (Homme Garou vs Choun ou Krilin vs Chaozu juste énormes !) et d'autre part un ton plus sombre et une violence accrue.
TSH est réellement présenté comme un méchant arrogant et brutal, la manière dont il finit Yamcha est violente et sadique... mais ne fait que rendre plus beau son cheminement et sa rédemtion tout au long du tournoi, lorsqu'il se rend progressivement compte, au début à son corps défendant, du fossé entre le caractère honorable et sage de Tortue Géniale et le manque d'honneur du Maitre des Tortues. Belle évolution qui démontre qu'un simple petit tournoi de quelques heures peut faire changer même les plus horribles connards (comme quoi Bra U16 aussi aurait pu devenir meilleur, je dis ça je dis rien :twisted: )
L'opposition Goku/Krilin est belle, la détermination, l'ingéniosité et même le côté vicelard de ce dernier forcent le respect. Et que dire de la finale ! Violence et diversité des techniques, duel au sommet des 2 écoles d'arts martiaux pour un résultat aussi serré que le 1er, voir même une vraie malchance pour Goku car contrairement à la finale précédente, il semblait légèrement supérieur à son rival.
Alors pourquoi seulement numéro 3 ? D'abord parce que même si le 22ème est génial je préfère les 2 autres et aussi parce que j'ai toujours eu le sentiment que ce tournoi ne faisait qu'introduire quelque chose de plus grandiose : l'apparition du Roi Piccolo.

Médaille d'argent : le 23ème. La transition vers la prévalence des races aliens sur les humains et la consécration de Goku.
Ici on bascule radicalement dans un ton sombre et dramatique, l'humour se raréfie (le passage où Goku choure la ceinture et Tien qui se retrouve en calebard est fun mais c'est l'un des rares moments drôles, avec la révélation de ce que signifie se marier) et on parle carrément de la Fin du Monde. L'envoie de bon gros kikohas devient monnaie courante.
TSH achève de rompre les liens qui l'unissent à son passé et ses retrouvailles face à Goku sont épiques, quoi qu'un peu trop déséquilibrés au fur et à mesure du combat. Limite j'ai l'impression que Krilin s'en sort mieux face à Piccolo que TSH face à Goku... Notre nain préféré livre sa meilleure performance selon moi, parvenant même à arracher du respect à son adversaire. L'opposition Piccolo/Shen n'est pas ouf niveau spectacle mais est très forte symboliquement.
Enfin, la finale ! Un peu comme dans le 22ème, on a une opposition entre 2 Champions, sauf qu'il ne s'agit plus des représentants de 2 écoles d'arts martiaux mais du Bien contre le Mal, l’apprenti de Dieu contre l'Héritier du Roi Démon et des Ténèbres ! Piccolo est badass à souhait et Goku se révèle tout au long du tournoi plus mature et plus réfléchit. Le combat fait partie de mon Top3/Top5 des combats de tout DB, tellement de techniques, de retournements, de violences et de détermination de la part des 2 combattants, c'est réellement beau ! Et à la fin, Goku réalise la Prophétie de Baba et se voit même proposé de devenir le nouveau Dieu mais lui s'en fout : il a enfin atteint son objectif de remporter le Tournoi. Le monde est sauvé, il va pouvoir fonder une famille et avoir tout plein d'enfants. Fin (ou pas)

Médaille d'or : le 21ème.
Mon préféré parce que le combo action/humour est juste ouf. La morale voulant qu'il y a toujours des sommets à gravir est belle. Certes les combats ne sont pas aussi épiques que ceux des tournois suivants, mais l'inventivité et le fun sont au max. On ne s'ennuie jamais. En fait, l'ordre dans lequel on place les tournois dépend de ce que l'on veut voir. Les arcs des 22ème et 23ème tournois offre de l'épique par paquets de 1000 mais ils ne sont pas les seuls à faire ça dans le manga (même si la fin du 23ème reste l'une de mes préférées), tandis que je n'en vois pas au niveau du 21ème dans le registre du fun (l'arc du Ruban Rouge est pas mal aussi dans le genre grâce au Lieutenant Bleu, au Ninja Violet et au passage dans la grotte du pirate). Même si quand je pense DB je pense surtout combats et badass, j'aime les passages un peu plus frais et le 21ème est parfait pour ça.
Avatar de l’utilisateur
G(r)ogeta
 
Messages: 102
Inscription: Mar Déc 01, 2015 22:00

Précédent

Revenir vers Dragon Ball : Manga, Films et Productions Animées

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : XXI et 5 invités