Un bon film live Dragon Ball, oui mais comment ?

Pour parler du manga, des productions animées et des films en long et en large : actualité, théories, discussions diverses, questions...

Re: Un bon film live Dragon Ball, oui mais comment ?

Messagepar Nucleus le Sam Oct 13, 2018 22:28

Je pense que Dragon Ball est un anime très difficile a adapter en film avec acteur je pourrais citer en faite une liste exhaustive d'anime adaptable et d'anime non adaptable.

La chose vient déjà du charadesign de base (voir la coupe de cheveux de Goku) pas mal de charadesign ne peuvent pas être retranscrit en version réaliste avec acteur sans trahir la vision original, donc sans heurter la sensibilité des fans.

En anime inadaptable en film avec acteur j'ai en tête:

Dragon Ball
Yu-Gi-Oh!
Bobobo bo bo bobo
Jojo's Bizarre Adventure
Pokemon et Digimon selon moi ça pourrait pas le faire en live action
Fairy Tail
Naruto
Black Clover
My Hero Academia

En anime adaptable avec acteur tu as:

Gundam
Cowboy Bebop
Macross
Full Metal Alchemist
Bien que je chie à la gueule de cette franchise Evangelion
Certain Ghibli
Bleach (qui a pas trop mal réussi)
Detective Conan
Code Geass
Gintama
Death Note (Il faudrait un autre essai avec un meilleurs staff)
Rurouni no Kenshin (voici un exemple réussi ♥)

Enfin voilà deux liste exhaustive de qu'est-ce qui est adaptable et qu'est-ce qu'il ne l'est pas. Vous pouvez voir que dans ma liste adaptable les animes sont déjà orienté dans un certain réalisme et ne dispose pas dans leurs charadesign de chose rocambolesque. Les Gundam par exemple si vous voyez ready player one ça passe donc la technologie est là, Bleach les personnages sont dans l'ensemble réaliste, etc etc....

En faite tout dépend du degrés de réalisme à la base de l'anime. Dragon Ball étant trop folkorique dans son réalisme ne peut être adapter sans sacrifier énormément du matériaux de base. Perso sur moi et j'ai regardé pas mal de vidéo amateur sur Youtube ou autre ça marche pas. Soit parce que je reconnais pas le personnage (par rapport à son charadesign initial) soit parce que ça ce veux trop sérieux (chose que Dragon Ball n'est pas trop)
Avatar de l’utilisateur
Nucleus
 
Messages: 817
Inscription: Sam Déc 02, 2017 21:30

Re: Un bon film live Dragon Ball, oui mais comment ?

Messagepar Kodeni le Jeu Nov 01, 2018 21:33

Je me suis très souvent posé la question de ce que serait une bonne adaptation live de Dragon Ball.
Et je pense que l’univers lui-même se prête très mal à une version live.
Je pense, pour porter DB en live, que le terme adaptation ne sera jamais si bien porté.

Pour moi, donc, c’est tout à fait envisageable si on accepte de base de partir dans notre univers et dans le cadre d’une saga de plusieurs films (un petit peu à la Harry Potter : plusieurs films pour suivre l’évolution du personnage sur les années).
Je m’explique :

Notre Terre actuelle : aucune idée si la vie extraterrestre existe, on évolue avec notre technologie actuelle (pas de hoi poi…), pas d’humanoïde (exit les hommes-chien/chat/loup… ainsi qu’Oolong et Puerh)…
Une légende, celle des DB.
Une jeune fille, Bulma, surdouée, fille d’un riche chercheur…
Elle a crée son Dragon Radar. Va au Mont Paozu qui est une région montagneuse et désertée, on dit qu’il y a une dizaine d’année un singe géant et apparu les nuits de pleines lunes et a tout ravagé.
Elle rencontre dans les montagnes Goku. Jeune garçon naïf mais très robuste et doué pour les arts martiaux. Il vit seul. Son grand-père est mort tué par le monstre de la pleine lune…
Bref, il accepte de la suivre un petit peu comme dans le manga en quelques sortes.
Durant leurs périples, ils rencontrent Kamé Sennin, Krilin, Chichi, Yamcha, Puerh et Oolong (qui n’ont pas de pouvoir de transformation qui sont juste des compagnons de routes humain (adaptation j’avais dit)), apprennent l’existence du Tenkaichi Budokai qui vient de s’achever, réussissent à vaincre Pilaf, apparition de Shenron, Oolong qui fait un vœu pourri (pas de transformation mais toujours le même caractère pervers), Goku qui se transforme en Oozaru et qui confirme la légende du singe géant de la région d’où il vient.
On termine sur Goku, Krilin et Yamcha qui vont chez Kame Sennin pour devenir ses élèves et se préparer au Tenkaichi Budokai qui aura lieu dans trois ans. Bulma, elle, repartira à la recherche des DB durant ce temps.
Fin du film 1 : introduction d’un univers pas trop surréaliste, un minimum d’effet spéciaux pour pouvoir les rendre crédibles lorsqu’ils apparaissent (le Kamehameha mais quand on voit les boules de feu que projettent Iron Man je pense que c’est faisable surtout qu’à ce moment de la saga on n’est pas encore dans de grosses déferlantes. Et Oozaru sur lequel il faut mettre le paquet mais qui n’a pas besoin d’un temps d’antenne trop conséquent), un budget pas trop fou non plus, juste de jeunes acteurs à potentiel et prêts à s’engager pour une saga, de bonnes chorégraphies de combat… Ca permettrait de sonder le succès ou non de cette adaptation sans prendre trop de risque mais en rendant une copie propre.

Film 2 :
Trois ans se sont écoulés.
Les élèves ont grandi, arrivent au tournoi séparément.
Après une année d’entraînement avec Kamé Sennin, ils ont choisi de suivre leur propre voix.
Ils sont tous contents de se retrouver. Kamé Sennin est là et participera également. Bulma les rejoints avec Oolong et Puerh qu’elle a embarqué dans ses aventures à la recherche des DB.
Bulma semble contrariée et regarde toujours derrière son dos en interdisant à Oolong et Puerh de dire quel est le problème.
On passerait pas mal de temps au tournoi auquel participent également Ten et Chaozu.
A cet instant l’humanité découvrirait le ki, que des humains peuvent le concentrer et provoquer des déferlantes d’énergies.
Tao Pai Pai participe aussi au tournoi sur demande de l’armée de RR. En effet, ils pourchassent les DB et ont découvert que le porteur de trois DB dont ils ignorent l’identité car leur a toujours échappé jusqu’ici, était au tournoi. Ils pensent que c’est un combattant et Tao est là pour l’éliminer et récupérer les DB.
Ten et Chaozu finiront par tourner le dos à leurs maîtres en découvrant durant les combats l’ignoble personnalité de Tao Pai Pai et de leur maître.
A l’issue d’un tournoi très disputé et durant lequel en coulisse on développe un peu l’amourette Yamcha/Bulma, les agissements du RR, pleins de flashbacks sur les entraînements collectifs et individuels de Goku/Yamcha et Krilin, des flashbacks sur l’amitié bien prononcé entre Goku et Krilin… on aboutit à la finale Goku/Ten. Dans le public, passage de la caméra sur la présence inopinée de Pilaf…
Tout semble bien se finir. Les méchants vaincus. Goku et Ten finissent amis. Ils choisissent tous ensemble de partir à la recherche des DB pour contrecarrer le RR et c’est ainsi que le film va se finir. Sauf… Que meurt Krilin dans les vestiaires…
Et on finit là-dessus.

Toujours pas trop de budget. Développement en off des combats des personnalités des personnages. Introduction du RR, d’un nouveau danger avec la mort de Krilin et la présence de Pilaf qui n’est peut-être pas tant dû au hasard (libération de Piccolo développée dans le film 3). Effets spéciaux juste dans les vagues de ki. De beaux combats à chorégraphier.
De quoi surfer sur le succès du premier film, ramasser du fric niveau budget et pouvoir commercer à mettre le paquet dans le troisième film et voguer sur le succès à long terme de la saga et de ce nouvel aspect de la licence.

Film 3 : Extermination du RR et de Piccolo.
Film 4 : Nouveau tournoi et combat contre Piccolo Jr.
Film 5 : Arc Saiyans.
Film 6 : Arc Namek.
Film 7 : Retour de Freeza avec pourquoi pas introduction de Coola. Apparition de Trunks et on finit sur le "cliff" de son identité et de son message.
Film 8 : Saga cyborg partie 1
Film 9 : Saga cyborg partie 2. On finit sur Gohan héros, la mort de Goku.


En adaptant bien à chaque fois sur des durées de 1h30 à 2h, je pense que ça peut faire une super saga.
Pourquoi ne sommes nous pas immortels ? La menace qui plane sur le monde l'est bien elle !
Avatar de l’utilisateur
Kodeni
 
Messages: 603
Inscription: Mer Sep 29, 2010 13:34
Localisation: Aisne (Picardie)

Re: Un bon film live Dragon Ball, oui mais comment ?

Messagepar Anaunsa le Ven Nov 23, 2018 0:11

Kodeni a écrit:Film 7 : Retour de Freeza avec pourquoi pas introduction de Coola. Apparition de Trunks et on finit sur le "cliff" de son identité et de son message.

C'est un peu court pour un long métrage, non ?
A moins de faire une upgrade à Freezer à la Fukkatsu no F ou de se passer de Goku et faire arriver Trunks à la bourre, ce qui ne ressemble pas trop au personnage.
Je trouve que ce serait se compliquer la tâche... pour se compliquer la tâche. Autant garder ce passage en introduction à un film sur les cyborgs !

Je suis d'accord pour se passer d'éléments (aussi bons soient-ils dans le manga) comme les capsules Hoi Poi et les animaux anthropomorphiques. En revanche, je pense que ce serait une erreur de faire de Puerh et Oolong des personnages humains. Je préfèrerai supprimer que "trahir". Certes, ils ont leur importance au début du manga mais en bidouillant un peu le scénario, je pense qu'on peut très bien se passer d'eux.
Fan-fictions
Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
Anaunsa
 
Messages: 1137
Inscription: Ven Août 17, 2012 22:04

Re: Un bon film live Dragon Ball, oui mais comment ?

Messagepar Bushido le Ven Nov 23, 2018 3:30

Je pense que pour faire un bon film live Dragon Ball, il faudrait commencer par savoir comment adapter son univers à l'écran.

Se pencher du côté de la future adaptation du jeu Pokémon "Détective Pikachu" serait un bon début pour tout ce qui est animaux anthropomorphes, afin de rendre le monde vivant.

Pour ce qui est des extra terrestres : Thanos & Hulk dans les films Marvel sont les preuves vivantes qu'on peut adapter des personnages de comics ou manga non humains à l'écran en le faisant bien même s'ils sont réalistes.

En parlant de films de supers héros, étant donné que les boîtes sont maintenant habitués à en voir à l'écran, et histoire de rappeler les racines de Goku (qui est d'être le Superman Japonais, je rappelle), on pourrait commencer l'histoire sur...Le Great Saiyaman, sauvant la capitale de dangereux malfrats ! Evidemment accompagnés de sa fidèle acolyte, Great Saiyaman 2 !

Ici, on montrerait quelque chose d'assez classique, en montrant les prouesses techniques du film. La force surhumaine des personnages en comparaison du reste des habitants, qui seraient hauts en couleurs. Puis ensuite, on reculerait jusqu'à petit à petit tomber sur un jeune garçon répondant au nom de Gohan, qu'on saurait grâce à sa mère l'appelant. On serait dans un décors très japonais, et "Great Saiyaman 1 & 2" seraient une série de Sentai appelés "Great Man 1 & 2" que regarderait Gohan.

On aurait alors Goku qui arriverait avec un gros poisson, pour sa famille. On ne verrait pas tout de suite à quoi il ressemble, que des petits aperçu, en ayant des avants goûts du passé de l'univers grâce à des photos sur les murs, un doji sur une pile de vêtements... Ce genre de choses.

On rencontre alors pour la première fois Goku qui prend Gohan dans ses bras. Ce qui est bien, c'est qu'on peut en dire beaucoup avec peu, car Goku fait parti de ses personnages encrés dans la pop culture et qu'on n'a pas besoin de présenter tant que cela. Un peu comme un Superman, un Batman ou un Spiderman.

La partie "enfant" de DB ne serait pas très important en film live. Ce qui serait essentiel, c'est d'adapter de manière à ce qu'on reconnaisse facilement les éléments importants de l'histoire du manga, tout en montrant quelque chose de nouveau.

On aurait alors la mention de l'approche d'un nouveau Tenkaichi Budokai, dont Chichi souhaite gagner la récompense, et auquel son mari veut participer. Ils parleraient de Piccolo, en mentionnant combien de temps a passé depuis sa défaite, et comme quoi il s'est tenu tranquille...

...Se faisant tard pour la famille Son, ils décident d'aller dormir. On voit Chichi disant bonne nuit à Gohan depuis la fenêtre, puis on lève vers le ciel pour montrer une étoile filante passant... Chose à noter : la queue de singe de gohan bougerait assez souvent pour qu'on la voit, mais sans insister dessus. Histoire de faire subtile.

On montre alors une ferme de préférence, où s'écrase le pod de Raditz.

Ce dernier parlerait avec ses coéquipiers, à ce moment là. On apprendrait qu'il en a après un certain Kakarotto, alors qu'on note que lui aussi, il a une queue de singe. Mettant en lien la famille Son et lui.

On passe directement au Tenkaichi Budokai, où on retrouve les héros qu'on connait. On aurait peut-être pu les introduire avec un coup de téléphone au tout début, avant que Chichi n'eteigne la télé à Gohan. Au moins, qu'on reconnaisse la voix de Bulma. Présentation de Gohan au groupe.

Piccolo serait étrangement absent. Les participants seraient donc : Goku, Krillin, Ten Shin Han, Yamcha, un certain Mark et Spopovitch. On apprendrait que les hommes les plus forts du monde se sont rassemblés. Le Tenkaichi Budokai commencerait avec Mark et Spopovitch, histoire de montrer un combat normal... Puis alors explosion. Raditz est là.

Les choses se déroulent de façon similaire au manga. Les héros se battent contre Raditz et se font défoncer. Kidnapping de Gohan. Introduction des Dragon Ball. Et arrivée de Piccolo.

Mark Satan est déclaré vainqueur du tournoi par défaut en récoltant la gloire d'avoir fait fuir l'envahisseur.

Gohan pleur. Raditz lui hurle dessus. Il discute avec ses partenaires. On voit que l'un d'entre eux est intimidant. Raditz pourrait hésiter à tuer son frère s'il en reçoit l'ordre. Sans l'humaniser, mais juste demander à Végéta s'il est sûr, car ils ne sont plus beaucoup de saiyans.

Vous connaissez la suite de l'histoire : Goku & Piccolo gagne. Maintenant, la question, c'est est-ce que Goku meurt ou pas ?

Je pense que ça fait une bonne coquille pour préparer la suite, mais un peu court. Du coup, le tournoi durerait sûrement assez longtemps pour qu'on voit la puissance des personnages, pour qu'au final, aucun ne soit capable de tenir tête à Raditz. On aurait un moment où Gohan s'énerve mais est calmé en étant saisit par la queue, stratégie contre Raditz, puis ensuite ce dernier serait vaincu.

L'important, ce serait vraiment d'en faire un film qui nous présente l'univers et divertit grâce à la qualité de ses combats et de sa fidélité. Je pense pas que Goku qui meurt soit nécessaire à l'histoire. Il pourrait tout aussi bien s'entraîner avec Piccolo et Gohan, comme avant l'arc cyborg. Quant au voeux des saiyans, raison de leur venue sur Terre ?

Freezer a déjà essayé de mettre la main dessus, mais les Nameks dont Piccolo serait un membre de la race, auraient tous été exterminés. Film d'après, on pourrait avoir un film qui commencerait sur Végéta et Nappa sur la planète de Freezer. On présenterait l'univers dans lequel ont évolués les saiyans, leur passé, la découverte de destruction de Végéta par Freezer, une trahison de Végéta et Nappa qui décident de se diriger sur Terre...On aurait la mort de Kiwi, peut-être celle de Nappa.

On aurait un film sur l'intégration de Végéta sur Terre, l'entraînement des héros, la légende du super saiyan mis en avant afin de vaincre Freezer. Freezer arrive avec son armée.

Film 3, guerre contre Freezer. Les terriens sont mis en avant, grosses scènes d'actions pour obtenir les Dragon Ball, pas mal de morts. Freezer obtient les Dragon Ball, mais se fait piquer son voeux sous le nez. Le voeux redonne de l'énergie à Goku, lui permet de surpasser ses limites, boum, super saiyan qui permet de vaincre Freezer. les victimes de ce dernier et ses hommes seront ramenés à la vie plus tard. Fin de l'arc saiyan/Freezer et on pourrait presque s'arrêter là.

Pas la meilleure adaptation du monde, peut avoir pas mal d'améliorations pour rendre ça moins "chiant", mais ça serait une bonne adaptation je pense.
Avatar de l’utilisateur
Bushido
 
Messages: 4685
Inscription: Lun Avr 22, 2013 14:40

Re: Un bon film live Dragon Ball, oui mais comment ?

Messagepar Anaunsa le Ven Nov 23, 2018 6:45

Bushido a écrit:Ce qui est bien, c'est qu'on peut en dire beaucoup avec peu, car Goku fait parti de ses personnages encrés dans la pop culture et qu'on n'a pas besoin de présenter tant que cela. Un peu comme un Superman, un Batman ou un Spiderman.

Sur ce point Bushido, tu me parais en accord avec Nantando qui me répondait sur la page précédente de ce topic. Pourtant, je reste sceptique. Certes, nous avons certainement tous vu récemment Goku fusionner avec une borne de commande MacDo sur les affiches publicitaires de nos villes. Ce personnage appartient définitivement à la pop culture.
Mais ici, qu'en j'entends Superman, Batman ou Spiderman, je pense à Richard Donner, Tim Burton et Sam Raimi, des auteurs qui ont placé leur héros au cœur de l'intrigue de leurs films, quand bien même ils étaient supposés être connus de tous.
En tout cas, j'apprécie l'originalité de ton approche et ça mériterait selon moi d’être développé.

Raditz pourrait hésiter à tuer son frère s'il en reçoit l'ordre. Sans l'humaniser, mais juste demander à Végéta s'il est sûr, car ils ne sont plus beaucoup de saiyans.

Mais bordel, oui !
pub : lire ma fanfiction parodique sur la manière dont le fandom voit les Saiyans. "Sa Majesté minus".

Maintenant, la question, c'est est-ce que Goku meurt ou pas ?

La mort dans l’œuvre de Toriyama ainsi que sa vison de l'Au-delà. Voilà justement une vaste question pour ce qui est d'une adaptation live.
Fan-fictions
Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
Anaunsa
 
Messages: 1137
Inscription: Ven Août 17, 2012 22:04

Re: Un bon film live Dragon Ball, oui mais comment ?

Messagepar Kodeni le Sam Nov 24, 2018 18:25

Anaunsa a écrit:
Kodeni a écrit:Film 7 : Retour de Freeza avec pourquoi pas introduction de Coola. Apparition de Trunks et on finit sur le "cliff" de son identité et de son message.

C'est un peu court pour un long métrage, non ?

C'était une piste comme ça. L'objectif n'est pas d'écrire le scénario des films.

Anaunsa a écrit:Je suis d'accord pour se passer d'éléments (aussi bons soient-ils dans le manga) comme les capsules Hoi Poi et les animaux anthropomorphiques. En revanche, je pense que ce serait une erreur de faire de Puerh et Oolong des personnages humains. Je préfèrerai supprimer que "trahir". Certes, ils ont leur importance au début du manga mais en bidouillant un peu le scénario, je pense qu'on peut très bien se passer d'eux.

Si tu gardes leur personnalité, tu ne trahis pas.
Après moi j'ai une idée particulière de ce qu'on peut faire d'eux dès qu'ils ne sont plus utiles :twisted: ...

Anaunsa a écrit:
Maintenant, la question, c'est est-ce que Goku meurt ou pas ?

La mort dans l’œuvre de Toriyama ainsi que sa vison de l'Au-delà. Voilà justement une vaste question pour ce qui est d'une adaptation live.

Justement, en réfléchissant au film live, j'en suis venu à me poser la question d'un scénario un peu plus sombre, une réécriture un peu plus R16, et l'aspect résurrection à l'infini est un aspect que je corrigerai.
Pourquoi ne sommes nous pas immortels ? La menace qui plane sur le monde l'est bien elle !
Avatar de l’utilisateur
Kodeni
 
Messages: 603
Inscription: Mer Sep 29, 2010 13:34
Localisation: Aisne (Picardie)

Re: Un bon film live Dragon Ball, oui mais comment ?

Messagepar Ataraxy le Sam Déc 08, 2018 13:20

Hello à tous !

Connaissez-vous la Black List ? C'est un site américain sur lequel n'importe qui peut déposer un scénario de film. En France, le monde du scénario est très sclérosé et élitiste, Hollywood en revanche est tout à fait ouvert à l'idée d'adapter des films sur des scénarios amateurs. Il y a des dizaines de scénarios en ligne sur la Black List, et nombre de films qui sortent au cinéma sont basés sur des scénarios déposés sur le site par des quidams.

Alors, qu'est-ce qu'on attend pour travailler à plusieurs un scénario Dragon Ball et le déposer ? :-)
Ataraxy
 
Messages: 2
Inscription: Sam Déc 08, 2018 13:13

Re: Un bon film live Dragon Ball, oui mais comment ?

Messagepar Bushido le Sam Déc 08, 2018 15:29

Bosser gratuitement pour Hollywood ? Ah ! Non merci. :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Bushido
 
Messages: 4685
Inscription: Lun Avr 22, 2013 14:40

Re: Un bon film live Dragon Ball, oui mais comment ?

Messagepar BejitaSan le Sam Nov 30, 2019 20:28

Pour le moment j'ai bien aimé la série Light Of Hope, ainsi que le travail de K and K productions. Cette dernière chaîne semble avoir le mieux saisi l'univers de Dragon Ball selon moi, il y'a bien sûr des imperfections, mais c'est normal tant l'univers de DB semble difficile à transmettre... Entre le respect des personnages, de leurs comportements, l'ambiance de DB, c'est difficile de ne pas tomber dans le cliché et je pense que l'option de K and K de totalement respecter l'oeuvre et les fans donc, les aident à se rapprocher le mieux de l'univers de DB.

Pour moi on impose pas à DB, on permet à DB de s'imposer, il faut comprendre l’engouement que suscite cette oeuvre, et ne pas sous-estimer sa complexité malgré sa simplicité apparente. D'ailleurs je ne serai pas surpris que les scénaristes découvrent un manga plus complexe qu'il ne parait au premier abord. L'imtemporel, l'aura des personnages, le côté futuriste, ne pas tomber dans l'out of character, et ne pas tomber dans le vulgaire ce qui est malheureusement bien probable avec DB, complique la situation.

C'est difficile également de ne pas tomber dans l'amoindrissement du charisme des persos, de les caricaturer (Gokû naïf au cœur pur, Végéta frimeur arrogant avec les bras croisés, Piccolo Namek ténébreux, etc...). Il faudrait des fans et des bons acteurs à la fois. Que les types soient totalement Ok pour jouer et respecter l'univers, et soient des fans de la première heure, pas qu'ils aient découvert DB devant le script.

Un équilibre intéressant mais difficile à trouver. Pour moi c'est donc un travail qui se fait sur plusieurs années, ne pas avoir peur de prendre son temps, choisir une pléthore d'acteurs potentiels, qui ont envie d'en découdre... Un live est moins ambitieux qu'un film, mais il ne faut pas sous estimer l’émergence des réseaux sociaux, et puis on ne sait pas, à force de voir des bons lives, l'univers du cinéma pourrait finir par s'en inspirer, et dans le meilleur des cas, prendre des bons acteurs de "live" et non de cinéma, même si ça sera bien compliqué voir peu probable pour cette dernière option...
Image
Avatar de l’utilisateur
BejitaSan
 
Messages: 1828
Inscription: Jeu Août 11, 2011 17:52
Localisation: Avec le cliché de la franc maçonnerie

Re: Un bon film live Dragon Ball, oui mais comment ?

Messagepar Anaunsa le Dim Déc 01, 2019 21:53

ne pas tomber dans le vulgaire ce qui est malheureusement bien probable avec DB

Que veux-tu dire par là, BejitaSan ?
Par "vulgaire", je pense aux frasques multiples de Kame Sennin... Ce qui, c'est vrai, ne semble plus vraiment adapté à notre époque... C'était à cela que tu faisais référence ?
Fan-fictions
Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
Anaunsa
 
Messages: 1137
Inscription: Ven Août 17, 2012 22:04

Re: Un bon film live Dragon Ball, oui mais comment ?

Messagepar Antarka le Dim Déc 01, 2019 22:25

Jamais les américains ne sortiront un film tout public ou un jeune ado s'horrifie de pas trouver "les boules" la où lui les as, et faire "pan pan" ensuite pour distinguer les hommes des femmes.
Clan des semis-croustillants
Avatar de l’utilisateur
Antarka
 
Messages: 10458
Inscription: Dim Avr 27, 2008 10:05

Re: Un bon film live Dragon Ball, oui mais comment ?

Messagepar BejitaSan le Dim Déc 01, 2019 22:32

Alors Anaunsa:


Je faisais référence au fait que pour ce qui est de DB, au final je pense que ceux qui s'en sortent le mieux ont su éviter de tomber dans cette caricature et la vulgarisation assez tentante, au vu de l'aura et l'ampleur de DB, c'est tape à l'oeil, c'est m'as-tu vu, ce sont les courses de puissance et les power up qui impressionnent, et peut découler assez facilement vers le fan service.

C'est comme un bon "fan-fiqueur" il saura trouver les angles, la pertinence, le ton, le respect de l'univers, la crédibilité nécessaire pour réaliser le bon traitement. Paradoxalement, c'est parce que ça ne recherchera pas la surenchère qu'au final le rendu sera de qualité. C'est clairement un énorme travail qui donne l'impression à contrario d'une certaine sobriété. On va au cœur de la thématique... Par exemple Light Of Hope, tu sens de suite que ceux qui ont fait le scénario ont su rester dans la limite entre le respect de l'univers et la caricature malencontreuse du manga. Je ne dis pas que c'est exceptionnel, mais rien que pour le déroulement et le comportement des personnages, tu te dis que l'oeuvre de Toriyama est honoré. Genre ça donne un côté presque culte.

Donc selon moi, c'est cette tournure qui doit être prise. En parlant de Kame Sennin, je me dis que les meilleurs pour faire les live, te feront une scène sympathoche où Kame Sennin scrutera un magazine, tout en enseignant les arts-martiaux à Gokû et Krilin et en faisant preuve d'une réelle fermeté. Tu te dis dira, voilà c'est la magie de DB qui est retranscrit là, pas de surplu, pas d’exagération, une scène typiquement DB, histoire de rendre hommage en total sobriété.

Tu sens le regard de fan et de pro, en même temps du scénariste.
Image
Avatar de l’utilisateur
BejitaSan
 
Messages: 1828
Inscription: Jeu Août 11, 2011 17:52
Localisation: Avec le cliché de la franc maçonnerie

Re: Un bon film live Dragon Ball, oui mais comment ?

Messagepar Anaunsa le Dim Déc 01, 2019 23:28

BejitaSan, tu l'as saisi, je tapais volontairement à coté en évoquant Kame Sennin. C'est bien plus ton retour d’esthète qui m'intéressait.

Cela fait plusieurs fois que tu évoques l'idée d'un danger de la caricature. Le "m'as-tu vu " et "Un équilibre intéressant mais difficile à trouver" dis-tu. Parfaitement d'accord avec toi.
Selon moi, une bonne adaptation réside d'abord à aller vers l'essentiel. L'essence. Et en ça il faut, d'après moi, s'intéresser aux intentions de l'auteur. Que cherche t'il à raconter ? Qui sont et que veulent ses personnages ? Déjà là on est pas mal. L'idée de sobriété dont tu parles, c'est tout à fait ça. Le reste c'est presque... cosmétique. Et pourtant, doux jésus, que ça compte pour une œuvre si populaire ! D'où la difficulté d'une telle adaptation...
Fan-fictions
Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
Anaunsa
 
Messages: 1137
Inscription: Ven Août 17, 2012 22:04

Re: Un bon film live Dragon Ball, oui mais comment ?

Messagepar BejitaSan le Lun Déc 02, 2019 13:50

Le manque de strass et paillettes pourrait être perçu comme un manque d'ambition - donc une non réelle volonté de vouloir se faire connaitre.
Ils ne cherchent pas à faire dans le clinquant, donc quelque part ils s'en foutent si ça n'attire pas des vues et des spectateurs.

C'est malheureusement la tournure qui peut être prise quand on se raccroche à la pertinence, plus qu'au facteur visibilité.

J'ai d'ailleurs pensé à une idée et vu que tu es le créateur du topic je pense que je peux te la poser: Que penses-tu d'un reportage genre comme au futuroscope, qui serait à mi chemin entre le live et le film ?
Genre un documentaire spécial qui traiterait une thématique de Dragon Ball (les saiyens, les démons du froid, l'entrainement de Kame Sennin, les cyborgs, le passé de Buu, etc...) avec les effets spéciaux que l'on connait pour ce type d'événements.
Image
Avatar de l’utilisateur
BejitaSan
 
Messages: 1828
Inscription: Jeu Août 11, 2011 17:52
Localisation: Avec le cliché de la franc maçonnerie

Re: Un bon film live Dragon Ball, oui mais comment ?

Messagepar Anaunsa le Mar Déc 03, 2019 19:23

Ça m'évoque la vidéo qu'avait fait K and K avec la caméra embarquée sur Goku, en vue subjective, où l'on suivait son quotidien. C'était assez fun et originale comme approche. Mais sinon là comme ça, je dois avouer que je ne visualise pas vraiment le concept dont tu parles (d'autant plus que j'étais petit la dernière fois que je suis allé au Futuroscope ^^).
Fan-fictions
Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
Anaunsa
 
Messages: 1137
Inscription: Ven Août 17, 2012 22:04

PrécédentSuivant

Revenir vers Dragon Ball : Manga, Films et Productions Animées

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités