Shinobi vs Saiya-jin

Faîtes-nous partager votre fibre littéraire en écrivant votre propre histoire mettant en scène les personnages de Dragon Ball et, pourquoi pas, de nouveaux ! Seules les fanfictions textes figurent ici.

Re: Shinobi vs Saiya-jin

Messagepar Kurama_Senju le Mer Août 23, 2017 19:35

xela26 a écrit:je reviens un peu tard, Kurama-san 8-) désolé.
No problem !
Un bon chapitre, qui voit la stratégie de Radditz démasquée et la mort tragique du Raikage :(
Le héros de la Foudre... 8-)
Un bon chapitre donc, mais pour moi un poil moins bons que les précédents. ça fait bizarre d'écrire ça, ça faisait longtemps que ça m'était pas arrivé pour ta fic :(
Je m'explique rapidement, le chapitre souffre pour moi du syndrome "maisetoùdoncornicar" :mrgreen: à savoir un abus de conjonction de coordinations et autres termes qui pour moi alourdissaient certains de tes paragraphes et donnaient un rendu un poil trop scolaire.
Je sais que c'est difficile de s'en passer. là il y en avait trop je trouve. par exemple pour ce paragraphe :

Mais en ajoutant l'environnement à l'équation, tout s'éclaircissait, car un lien évident s'imposait. Les mouvements de cet individu semblaient dictés par ceux d'un autre - non pas à la manière d'un Genjutsu ; au contraire, il gardait toute maîtrise de ses moyens. Mais il y avait chez cet enfant la volonté manifeste de protéger quelque chose, ou plutôt quelqu'un...


Le premier "car" casse un peu le rythme de lecture je trouve.
Le deuxième "mais" aurait pu être remplacé par un "pourtant",
le dernier "ou", aurait été rendu plus fluide avec une simple virgule à la place.
Ah yes, exact, bien vu !
J'ai pas d'excuse, et je suis d'accord avec toi.
Du coup, j'ai modifié. Le premier "car" a été remplacé par un ":". Le deuxième mais, j'ai pas modifié exactement comme tu proposes mais : "Il y avait toutefois chez cet enfant...", et effectivement ça sonne mieux.
Le dernier ou, j'ai fait comme t'as dit (en virant le "plutôt" au passage).
Thanks !

Voila rapidement. Mon commentaire n'était que de pure forme, limite du pinaillage. D'autres que moi n'auront pas la même sensibilité. Le fond est toujours aussi plaisant, maitrisé et réussi. J'ai hâte de lire la suite :)
Le pinaillage moi je kiffe quand ça m'aide à faire mieux. :P

Merci pour ton retour et à bientôt pour la suite !
Image
Avatar de l’utilisateur
Kurama_Senju
 
Messages: 525
Inscription: Mar Août 02, 2016 8:28

Re: Shinobi vs Saiya-jin

Messagepar omurah le Jeu Août 24, 2017 21:33

Kurama_Senju a écrit:Entre le fait que tu souhaitais voir C mis en valeur et l'allusion à Minato, forcément, c'était pour toi. :twisted:

J'ai kiffay :3
D'ailleurs j'en attendais pas autant de C, et je suis d'autant plus ravi :o

Sinon, Roro on le revoit quand ? :mrgreen: Il commence à me manquer :cry:
Et finalement Danzo ses sharingan lui ont pas permis d'échapper à l'explosion ?
Ou alors ce serait du spoil de répondre à cette question auquel cas fais comme si j'avais rien dit 8-)

Vivement la sweet !
Image
Avatar de l’utilisateur
omurah
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 2504
Inscription: Dim Fév 24, 2013 0:20
Localisation: Dans le même bateau que toi...

Re: Shinobi vs Saiya-jin

Messagepar Bushido le Ven Août 25, 2017 0:52

Mes avis que Danzo ne représente plus les racines du village caché de la feuille. Les cendres de Konoha lui serviront sûrement d'engrais pour qu'un nouvel arbre grandisse.

Je doute que cela ne soit par hasard, qu'étonnement, ce soit le chef des Hyuga, celui-là même qui tenu tête à Danzo, qui fut laissé, avec ce qui reste de son clan, derrière.

Officiellement, ils sont tous morts à l'exception de Sasuke, Naruto, Jiraya et quelques Hyuga. Officieusement, je me demande quels sont les enfants survivants du désastre... Et s'il y a des adultes, lesquels ont pu être/Danzo a choisi de sauver.

à dire vrai, je ne me souviens plus si Kakashi est mort ou si je confond avec Azuma.
Vous n'avez pas envie de perdre du temps à lire une fan-fiction mais vous voulez quand même en lire une ? Aucun problème ! Half Shot est fait pour vous ! Une série d'histoires courtes que, j'espère, vous apprécierez !

Half Shot - viewtopic.php?f=42&t=8709
Avatar de l’utilisateur
Bushido
 
Messages: 3298
Inscription: Lun Avr 22, 2013 14:40

Re: Shinobi vs Saiya-jin

Messagepar Kurama_Senju le Ven Août 25, 2017 20:33

omurah a écrit:
Kurama_Senju a écrit:Entre le fait que tu souhaitais voir C mis en valeur et l'allusion à Minato, forcément, c'était pour toi. :twisted:

J'ai kiffay :3
D'ailleurs j'en attendais pas autant de C, et je suis d'autant plus ravi :o
Yesss ! :D

Sinon, Roro on le revoit quand ? :mrgreen: Il commence à me manquer :cry:
Si Orochimaru est un personnage que tu souhaites voir dans une fic... Ça tombe très bien. Non seulement il aura son apparition prochaine, mais en plus, tu sentiras sans doute venir la fourberie du serpent... :twisted:
Et finalement Danzo ses sharingan lui ont pas permis d'échapper à l'explosion ?
Ou alors ce serait du spoil de répondre à cette question auquel cas fais comme si j'avais rien dit 8-)
Hmm... Dans ce cas je me ferai un plaisir de garder le mystère. :P

Vivement la sweet !
Elle arrive !

Bushido a écrit:Mes avis que Danzo ne représente plus les racines du village caché de la feuille. Les cendres de Konoha lui serviront sûrement d'engrais pour qu'un nouvel arbre grandisse.

Je doute que cela ne soit par hasard, qu'étonnement, ce soit le chef des Hyuga, celui-là même qui tenu tête à Danzo, qui fut laissé, avec ce qui reste de son clan, derrière.
Excellente analyse, et au passage je suis ravi que tu te sois souvenu de ça. 8-)

Officiellement, ils sont tous morts à l'exception de Sasuke, Naruto, Jiraya et quelques Hyuga. Officieusement, je me demande quels sont les enfants survivants du désastre... Et s'il y a des adultes, lesquels ont pu être/Danzo a choisi de sauver.
Bonne question !
C'est effectivement possible qu'on découvre d'autres survivants.
D'ailleurs, y'a un autre petit truc à moitié officiel aussi, disons implicite, que Sasuke va tilter bientôt...

à dire vrai, je ne me souviens plus si Kakashi est mort ou si je confond avec Azuma.
Pour l'instant dans l'au-delà on n'a vu que ceux autour de Gokû et d'Hiruzen, à savoir Enma (l'invoc' d'Hiruzen), Asuma et Kurenaï. ;-)
Image
Avatar de l’utilisateur
Kurama_Senju
 
Messages: 525
Inscription: Mar Août 02, 2016 8:28

Re: Shinobi vs Saiya-jin

Messagepar Kurama_Senju le Ven Août 25, 2017 20:54

CHAPITRE 56
Génèse et Apocalypse






– Son Gokū.
– Hein ? Quoi ?
– Tu t'es encore endormi.
– Arf... Je dois manquer de sommeil...
– Tu es mort. Les besoins liés à l'enveloppe physique sont ici fictifs.
– Ah... Oui... J'suis vraiment désolé, Papy Riku-chan, mais votre entraînement est vraiment dur à suivre ! Vivement les travaux pratiques...


Le jeune homme s'excusa alors devant les regards outrés des autres participants au cours du Rikudō Sennin. Il n'avait aucunement l'intention de vexer qui que ce soit avec ses paroles. Mais suivre des cours n'était vraiment pas sa tasse de thé.

******


Neji ouvrait lentement les yeux. Souffrant d'un terrible mal de crâne, le jeune Hyūga retrouva cependant rapidement ses souvenirs.

Il avait combattu Sasuke de toutes ses forces, et il avait perdu.

L'espace d'un instant, un sourire se dessina sur son visage, rapidement dissimulé lorsque, péniblement, il se releva pour faire face à son clan qui l'observait avec inquiétude.

Tournant la tête, il remarqua alors que Sasuke était également sur pied et qu'il s'éloignait.

– Que fais-tu ? demanda-t-il alors, d'un ton inquisiteur.
– Ça ne se voit pas ? répliqua Sasuke. Je me casse.
– C'est à moi de partir
, corrigea Neji. J'ai perdu.
– Je m'en fous de ça. Mais t'en fais pas, je vous attirerai pas d'ennuis en sortant.


Le jeune Hyūga fronça les sourcils tandis qu'Hiashi approchait.

– Le Saiya-jin a combattu Kumo et Iwa, expliqua le chef du clan, qui sont parvenus à détruire l'appareil lui permettant de repérer les potentiels de combats. Il est aveugle.

Neji resta bouche-bée face à cette révélation. Si la pression représentée par le Saiya-jin sur le monde et les puissants Shinobi n'avait pas duré bien longtemps depuis la destruction de Konoha, ce changement brutal de vie avait paru être une éternité.

– Alors... C'est fini ? Le monde est hors de danger ?
– Je ne dirais pas ça
, répliqua Hiashi. Mais sortir ne l'augmentera a priori pas.

Le jeune Hyūga resta silencieux, de même que tout son clan, laissant entendre le bruit des pas de Sasuke, suivis par son saut sur la fenêtre.

– Attends, reprit Neji.

Sasuke s'interrompit.

– Je croyais avoir été clair, murmura Neji. Je m'en vais.
– Fais ce que tu veux
, lâcha Sasuke.
– Que comptes-tu faire ?
– Ça ne te regarde pas.
– Tu crois pouvoir les trouver avec tes seuls yeux ?


Sasuke tourna la tête, surpris, et fixa de ses iris rouges les Byakugan de Neji.

– Laisse-moi t'accompagner, fit alors le Hyūga. Moi aussi, j'ai l'intention de la rejoindre...

L'Uchiha resta silencieux, sans perdre du regard son ancien adversaire. Neji le soutint sans ciller.

– ... La Résistance.

******


Le Rikudō Sennin se racla la gorge et observa son plus difficile élève avec une patience dont aucun autre professeur n'aurait su faire preuve.

– Souhaites-tu abandonner, Son Gokū ?

Sa question – sans doute combinée à l'intensité de son regard – fit l'effet d'un électrochoc pour le jeune homme qui se raidit aussitôt.

– Veuillez m'excuser pour mon endormissement, vénérable maître Riku-chan, tenta respectueusement Gokū dans un langage soutenu très approximatif en joignant ses mains l'une contre l'autre. Je ne le referai plus, promis juré !

Il soupira.

– Mais tous ces trucs de Ying et de Young, ça me dépasse franchement ! Et j'arrive pas à comprendre à quoi ça sert...

Le Sage des Six Chemins resta un bref instant silencieux, avant d'éclater d'un rire amusé.

– Pourquoi toujours chercher une utilité immédiate dans les enseignements de l'existence ?

Gokū fronça les sourcils et se gratta la tête.

– Vous avez le chic pour poser des questions-piège...

Le Rikudō Sennin, jusqu'alors debout, s'assit soudain en tailleur, lévitant devant sa classe de plein air.

– Laissez-moi vous raconter une histoire...

Face au regard interrogateur de chacune des personnes buvant ses paroles, le sage poursuivit.

– ... L'histoire de l'Univers.

Son Gokū appuya sa tête contre les paumes de ses mains. Il semblait prêt à se rendormir.

– Tout commença lorsqu'une mélodie s'imposa sur le Néant, particulièrement forte, mais composée de seulement trois notes : Yin, Yang et ce que l'on pourrait appeler Chika, qui deviendra l'Énergie Naturelle. Ces trois notes se déversèrent, se mélangèrent, se diluèrent, et finirent indubitablement par générer de véritables compositions aux innombrables notes telles que nous les connaissons aujourd'hui, aux dénominations aussi diverses que leurs constitutions, ainsi que leurs usages. La vie et même la mort sont régies par ces équilibres énergétiques.

Il ferma les yeux un bref instant, puis les rouvrit.

– Voici, murmura alors le Rikudō Sennin qui tapota le sol de son bâton.

Soudain, à la surprise générale, une plante naquit de terre sous les yeux ébahis de tous. Gokū, qui s'apprêtait à sombrer de nouveau, fut immédiatement captivé.

– L'arbre naissant qui se tient devant vous représente l'évolution énergétique de l'Univers.

Trois premières branches firent leur apparition, respectivement marquées des kanji « 陰 » (Yin »), « 陽 » (Yang ») et « 近 » (« Chika »).

– Chacune de ces pousses représente l'une des trois énergies primordiales de l'Univers.

Alors, l'arbre devint étrange. Car les branches se divisèrent chacune en deux qui vinrent rejoindre un morceau des deux autres en s'élevant.

– Les premières entités gérant l'Univers firent leur apparition. Les dieux, issus de la fusion Yin×Yang – l'on parle ainsi de Ki divin ou d'Onmyouton. Les démons, issus de la fusion Yang×Chika. Et quelque chose d'autre, que l'on appelle communément dragon sacré, issu de la fusion Yin×Chika.
– Comme Shenron ?
s'exclama Gokū. Alors les Dragon Ball...

Le Rikudō Sennin sourit à son interlocuteur.

– Il semble que j'ai capté ton attention, Son Gokū.
– Et la fusion des trois ?
intervint alors l'un des étudiants.
– La fusion des trois donne un état instable dans un Univers défini. Ceci est générateur d'Univers et à l'origine du Multivers.
– J'ai rien compris
, marmonna Gokū. Mais du coup, tous ces types, ils doivent être forts, pas vrai ?

Le Rikudō Sennin fixa le jeune guerrier un instant, silencieux. Celui-ci fronça les sourcils, ne comprenant pas pourquoi il semblait l'analyser.

Finalement, le sage finit par rompre le silence, un sourire aux lèvres.

– Tu as la surprenante particularité de me rappeler mes deux fils, bien que je n'arrive pas à déterminer lequel d'Indra et d'Ashura te ressemble le plus. À mes yeux, tu es un vrai mystère, Son Gokū.

******


Loin des régions malmenées du monde Shinobi, culminant là où toute vie n'aurait décemment pas dû prospérer, se tenait l'un des trois plus grands piliers de la planète. Lieu oublié et ignoré, bien que possédant un grand pouvoir caché, le Mont Myōboku poursuivait sa lente évolution à l'abri des guerres.

Mais ce lieu sacré n'était pas concerné par de simples conflits de quelconques races.

Les zones outrageusement verdoyantes de ce sommet du monde n'étaient pas baignées dans l'habituel mouvement vital qui la composait. Seuls résistaient quelques crapauds de pierre, semblant garder ce lieu saint en colosses immobiles, vénérables rescapés du temps.

Cette absence de vie animale si prospérante n'était pas anodine. Au cœur de l'antre dominant la zone étaient rassemblés tous les batraciens absents au dehors. Tous était assis respectueusement dans une vaste pièce qui pouvait contenir chacun de ces titans.

Parmi eux se trouvait Gamabunta, le crapaud fumeur que Jiraiya avait déjà invoqué. Comme ses confrères, dans un silence religieux, il fixait son illustre ancêtre, lequel était avachi sur un trône.

Ce dernier était de loin le plus perturbé du groupe, qu'il semblait avoir réuni pour une raison que tous ne tarderaient sans doute pas à découvrir...

– J'ai fait un rêve, leur confia-t-il alors.

Les crapauds se regardèrent, perplexes.

Face à un silence que le doyen semblait ne pas compter rompre, Gamabunta se râcla la gorge.

– Illustre Ōgama Sennin...
– Oh, mince, je m'étais assoupli... Que disais-je ?
– Vous avez fait un rêve...
– Ah, oui...
– Pardonnez mon interrogation, mais je ne comprends pas une chose...


Les autres batraciens fixaient Gamabunta – probablement devenu le plus à même de discuter avec le vieux crapaud – tenter de trouver les mots qui, de toute évidence, résumeraient chacune de leurs pensées.
Le crapaud à la pipe posa celle-ci et fixa Ōgama Sennin d'un regard particulièrement sérieux.

– Jamais vous ne nous aviez tous réunis pour une prédiction...

Le vieux crapaud portant une boule de cristal bougea maladroitement sur son trône.

– Gamabunta... Tu as bien grandi.

* Ça ne répond pas à ma question
, s'agaça intérieurement son interlocuteur, sans toutefois en vouloir à son ancêtre qu'il respectait plus que quiconque. *

– Où en étais-je ?
reprit alors Ōgama Sennin, apparemment perdu.
– Vous avez fait un rêve... répondit patiemment Gamabunta.
– Ah, oui...

Se murant dans un nouveau silence, le vénérable Sage crapaud ne laissait plus le choix à l'invocation de Jiraiya, qui souhaitait à présent en venir droit au but.

– Illustre Ōgama Sennin...
– Plaît-il ?
– Pouvez-vous nous raconter votre rêve ?


Alors, le visage du vieux batracien se fit bien plus concentré. Quand il s'agissait de raconter son rêve, il semblait soudainement retrouver la mémoire.

– J'ai vu...

Son corps tout entier sembla frissonner en même temps que son visage s'assombrissait. Tous les crapauds froncèrent les sourcils.

– L'Énergie Naturelle... Perturbée...

Il fronça les sourcils.

– L'apparition... D'un dieu... Et...

Soudain, un élément attira l'attention de tout le peuple du Mont Myōboku. Quelque chose reflétait la lumière du Soleil traversant l'ouverture de la sainte demeure d'Ōgama Sennin. C'était une larme, coulant de l'œil droit du vieux crapaud.

– ... L'Apocalypse.
Image
Avatar de l’utilisateur
Kurama_Senju
 
Messages: 525
Inscription: Mar Août 02, 2016 8:28

Re: Shinobi vs Saiya-jin

Messagepar xela26 le Ven Août 25, 2017 21:41

Chapitre plus court que d'habitude si je ne m'abuse...

Finalement, le super sayan shinobi, ce sera pas pour tout de suite :mrgreen:

L'évocation des 3 énergies... Seul un être, à ma connaissance, est initié au trois... notre cher Naruto :twisted:

Vivement la suite !
Cell: l'ascension de la terreur- Cell a vaincu Son Gohan lors du Cell game!! Quel sort réserve-t-il à la Terre?? Pour le savoir....viewtopic.php?f=42&t=5990
Chapitre 122: publié
chapitres 123, 124 : relecture, correction
Chapitre 125: 0%

Cell: Damned Souls- Les aventures parallèles de héros de "l’ascension de la terreur". Pour les connaitre:
viewtopic.php?f=42&t=6774
abandonnée
xela26
 
Messages: 1324
Inscription: Lun Oct 03, 2011 20:57

Re: Shinobi vs Saiya-jin

Messagepar Kurama_Senju le Mer Août 30, 2017 21:32

xela26 a écrit:Chapitre plus court que d'habitude si je ne m'abuse...
Exact, ce chapitre étant assez "spécial" par les sujets traités, le couper plus loin me semblait moins judicieux ; mais la suite approche ! :mrgreen:

Finalement, le super sayan shinobi, ce sera pas pour tout de suite :mrgreen:
Spoiler
Image


L'évocation des 3 énergies... Seul un être, à ma connaissance, est initié au trois... notre cher Naruto :twisted:
Hum... En fait, Naruto n'est pas totalement initié aux 3. Même dans sa forme la plus aboutie dans l'histoire originale, il lui manque toujours le Yin qui est, d'ailleurs, la spécialité de Sasuke. ;-)

Vivement la suite !
Merci pour ton retour !
Image
Avatar de l’utilisateur
Kurama_Senju
 
Messages: 525
Inscription: Mar Août 02, 2016 8:28

Re: Shinobi vs Saiya-jin

Messagepar Kurama_Senju le Ven Sep 01, 2017 21:02

CHAPITRE 57
Pistage






Sasuke et Neji sautaient de branches en branches à pleine vitesse, s'éloignant des ruines de Konoha. Leur objectif était clair : ils devaient trouver la Résistance.

Or, tout ce qu'ils savaient, c'était qu'à travers la radio, on leur avait transmis en direct les informations de la bataille de Kumo. Et Neji avait confirmé à Sasuke que même un utilisateur expérimenté du Byakugan ne saurait percevoir avec tant de précision des détails d'un combat sans être à proximité relative de la scène.

Le Pays de la Foudre était donc la zone la plus probable où chercher. Et il y avait fort à parier que la Résistance suivait le Saiya-jin.

Sachant que la majorité des terres nécessitait de passer à pied par une petite zone entourée de mers consituée des Pays du Son et des Sources Chaudes, il était probable que la Résistance y passerait tôt ou tard afin de quitter le Pays de la Foudre, dans le cas où Raditz déciderait de partir.

Cette région était suffisamment fine pour augmenter la probabilité que le Byakugan de Neji repère des individus, surtout à puissance élevée. Bien sûr, rien n'était sûr, d'autant plus que les ninjas de la Résistance étaient probablement suffisamment qualifiés pour dissimuler efficacement leur présence, rendant la tâche de traque d'autant plus ardue.

Il y avait une part de chance. Il n'était d'ailleurs pas impossible qu'à l'inverse, ce soient Sasuke et Neji les premiers repérés. Ils comptaient aussi là dessus et n'avaient pas l'intention de dissimuler leurs atouts respectifs.

Ainsi, Sharingan et Byakugan brillaient dans le noir, tels des phares pour les deux jeunes génies qui les portaient. Les regards étaient déterminés, et chacun trouvait son rôle dans ce duo symbolisant l'espoir d'une jeunesse qui refusait la domination d'un monde.

Hyūga et Uchiha poursuivaient ainsi leur course contre le temps, désireux de rejoindre les rangs de ceux qui osaient encore s'opposer au Saiya-jin.

Et peut-être celle-ci touchait-elle déjà à sa fin...

* On est suivis... remarqua Sasuke. *

***


Courant avec aisance au milieu des ruines de Konoha, une très jeune fille se déplaçait à vive allure, ses yeux blancs analysant avec concentration l'environnement qui l'entourait. Elle aurait juré voir deux individus s'éloigner, parmi lesquels son grand cousin dont elle admirait tant les qualités. Il n'avait pourtant jamais été à l'extérieur jusqu'ici, sa puissance risquant de le faire repérer.

La jeune fille, extrêmement redoutable pour son âge, souffrait cependant de son manque d'expérience et devait réflechir pour analyser la réelle couleur des yeux si étranges de l'individu qui l'accompagnait. En effet, l'utilisation du Byakugan, s'il permettait une vision en profondeur des éléments de Chakra notamment, en inversait la couleurs. Un Hyūga expérimenté était immédiatement capable de convertir ces différences, mais ce n'était pas encore le cas de la jeune fille âgée de moins de dix ans...

* Yeux bleus ? Verts ? Non... Rouges ! *

Elle arriva à la bonne conclusion au moment où ses pieds se posaient avec souplesse sur le sol du bâtiment des Hyūga. Celui-ci était devenu particulièrement calme, et comme prévu, Neji n'était pas là.

– Félicitation, Hanabi. fit le chef du clan. Tu as, une fois de plus, su te montrer utile.

La fillette salua Hiashi et posa la nourriture et les diverses plantes médicinales qu'elle avait récoltées durant son escapade. Elle s'empressa de rejoindre les blessés, accompagnée d'Hinata.

– Père, murmura alors Hanabi à l'adresse du chef. J'ai vu Neji sortir tout à l'heure. Il était accompagné d'un garçon aux yeux rouges...
– Tu n'as plus à t'inquiéter, répliqua Hiashi.

Il lui expliqua les derniers événements entendus à la radio, de l'attaque de Kumo par le Saiya-jin jusqu'à la perte de son détecteur de puissance.

– Et toi, Hinata ? demanda soudain Hiashi en fixant son autre fille avec sévérité. Ne souhaitais-tu pas les suivre ?

Celle-ci, gardant les yeux baissés, mit du temps à répondre.

– Je... Je dois m'occuper des blessés.
– Tu aurais surtout été un fardeau
, répliqua son père.

La jeune Hinata sembla se recroqueviller encore davantage. Malgré ses paroles dures, Hiashi avait remarqué du changement dans le comportement de sa fille.

– Je garde cependant espoir que tu ne restes pas juste un poids. Peut-être qu'un jour, tu te révéleras utile...
– Que faisons-nous, Père ?
demanda Hanabi, souhaitant mettre fin au calvaire de sa sœur aînée.

Le chef Hyūga analysa rapidement les autres membres du clan.

– Qu'en est-il des blessés ? demanda-t-il à un jeune homme debout, portant comme Neji le symbole sur son front de son appartenance à la branche secondaire du clan.
– Ceux dont l'état était critique se sont éteints. Les autres devraient survivre.
– Bien.


Il se retourna et commença à s'éloigner.

– Attendez, Hiashi-sama... reprit le ninja. Même si leurs jours ne sont plus en danger, je... Je doute que nous puissions transporter les blessés...
– Les blessés restent
, répliqua le chef Hyūga.
– Quoi ?! Mais... Si on les laisse ici sans moyen de se procurer nourriture et eau...
– Vous restez aussi. Si Neji rejoint la Résistance, il est possible qu'il contacte le clan. Habani, Hinata, on y va.
– Sauf votre respect
, reprit le jeune ninja, mes compétences vous seraient sans doute plus utiles que...
– Tu insinues que j'aurais besoin d'une quelconque aide ?
interrogea Hiashi.
– Je... Non... Bien sûr... bégaya l'autre. Veuillez m'excuser.
– Pourtant, tu aurais eu raison de le penser
, soupira le chef Hyūga. Malheureusement, étant donné l'objectif que nous visons, ta présence ou celle d'une ratée comme Hinata ne changera guère la donne si combat il devait y avoir. C'est pourquoi je préfère m'entourer de mes filles. Peut-être sera-ce l'occasion pour elles de mûrir.

Il y eut un blanc plus intense que le Byakugan.

– Euh... murmura Hanabi. Père... Puis-je vous demander où nous nous rendons ?
– Bien sûr
, répondit Hiashi. Nous devons trouver un homme...

Il s'avança jusqu'à la porte d'entrée qu'il ouvrit, laissant voir une multitude de gravats bloquant sa sortie. Hiashi arma sa paume et frappa contre les débris.

Un son grave fit vibrer les oreilles de tous les Hyūga présents tandis que les morceaux de pierre étaient éjectés pour libérer une sortie illuminée par le clair de Lune.

Sentant le regard interrogateur de ses deux filles concernant l'homme qu'ils recherchaient, Hiashi se décida à répondre.

– ... Le Sannin Orochimaru.

******


Sur la planète Freezer 935, Zakuzi voyait au loin se dessiner le vaisseau particulier qu'était l'Anko Senko. D'un noir brillant et de forme conique à l'arrière sphérique, il contrastait fortement avec le champ dans lequel il se trouvait. Attérissant à sa hauteur, Zakuzi sentit une odeur nauséabonde. Il remarqua alors le cadavre en décomposition d'un fermier.

Voyant là l'oeuvre de son défunt soldat, il ouvrit la porte de son vaisseau et y pénétra rapidement. Il analysa rapidement les informations de son Scouter pour s'assurer que personne ne s'était introduit à l'intérieur et jeta également un coup d'oeil visuel.

Une fois le lieu sécurisé, il se rendit jusqu'au tableau de bord et actionna le bouton de décollage. Tandis qu'il s'envolait dans l'atmosphère, son Scouter lui indiqua qu'un individu se tenait au sol, sous son vaisseau. Craignant qu'il ne s'agissât de Zeref, il se jeta au hublot pour observer directement celui qui le regardait partir.

Son regard croisa celui – à terre – d'un homme au visage pâle dont ses yeux en forme de fente renforçaient son allure reptilienne.

La puissance émise par le vaisseau pour échapper à la gravité de la planète faisait voleter ses longs cheveux noirs autour de ses cornes tandis qu'un sourire inquiétant illuminait sa face.

Le cœur de Zakuzi s'était mis à battre fortement. Mais à mesure que le vaisseau s'éloignait et qu'il voyait peu à peu l'individu disparaître à sa vue, l'esprit du soldat de l'Empire se calma et il revint aux commandes.

Un sourire se dessina sur son visage. Il avait finalement réussi à quitter cette fichue planète sans encombre...

Et il n'avait plus qu'à se rendre à vitesse réduite afin d'économiser le précieux carburant jusqu'à la planète Freezer 1023 pour retrouver Raditz et ses enfants-soldat.

Le stress s'estompant, il ressentit plus clairement une douleur vive à son cou.

* Arf, j'ai dû faire une mauvaise chute quand j'ai perdu connaissance à l'atterrisage... se dit-il en se massant la zone gênante. *

Il était toutefois rare de faire de mauvaises chutes dont la seule blessure s'apparentait à s'y méprendre à celle infligée par des crocs de serpent...

******


– Combien ? demanda Sasuke à Neji.
– J'en compte quatre, répondit son partenaire. Ils ne portent pas de bandeau frontal...

* Pas de bandeau... C'est peut-être eux. *


Après un bref échange de signes de tête, les deux ninjas s'arrêtèrent en même temps. L'idée était simple : soit c'était la Résistance, et il n'y avait plus de raison de poursuivre, soit il s'agissait d'autres individus, et ça ne servait à rien de repousser la rencontre...

Ils restèrent ainsi immobiles, attendant dans le silence de la nuit l'arrivée de leurs poursuivants. Mais le Byakugan de Neji remarqua qu'ils s'étaient également immobilisés derrière des arbres proches.

– Êtes-vous de la Résistance ? demanda alors l'Hyūga, non désireux de laisser traîner ce doute.

Il entendit un ricanement.

– Ces fous qui luttent contre le Saiya-jin ?

Sasuke fronça les sourcils et arma un kunaï juste à temps pour contrer une attaque surprise.

KAITEN


Neji balaya l'intégralité des attaques alors même que Sasuke profitait de l'agitation pour se déplacer sur un arbre, dans le dos d'un des ninjas. Un bref combat au corps à corps débuta, mais il fut bien vite remporté par Sasuke qui le frappa de sa main sur la pomme d'Adam. Son adversaire, déstabilisé, tomba au sol et perdit connaissance.

– Enfoiré ! hurla une femme qui se jeta sur lui, mais ne vit pas arriver l'émanation de Chakra de Neji provenant de sa gauche.

Elle se prit de plein fouet l'attaque et sombra également dans l'inconscience.

Les deux autres poursuivants restèrent un bref instant immobiles, puis prirent la fuite. L'un d'eux, tournant la tête pour s'assurer qu'ils n'étaient pas poursuivis, croisa le regard flamboyant de Sasuke et s'écroula. Son corps tremblait quand Neji lui releva brusquement la tête et le plaqua contre un arbre.

– Qui vous envoie ? demanda l'Hyūga, menaçant.
– J... Jamais je ne trahi...

Un bref coup précis au niveau du sternum lui coupa la respiration en provoquant chez lui une intense douleur.

– Argh... cracha-t-il. Enfoiré... !
– Qui vous envoie ?
répéta Neji, son visage sans émotion ne laissant paraître aucune pitié tandis que sa main libre s'apprêtait à refrapper.
– Furido ! s'exclama soudain le ninja en fermant les yeux et en se protégeant inutilement de ses mains, par réflexe.

Neji abaissa son bras.

– Furido ?

Il jeta un coup d'oeil à l'Uchiha, ce dernier croisant les bras derrière lui. De toute évidence, ce nom ne lui disait rien non plus.

– Pourquoi nous avoir attaqués ? reprit l'Hyūga.
– Nous... Nous avons pour mission de... De traquer les enfants...
– Traquer les enfants ?
– C'est... C'est notre monnaie d'échange... Au cas où le Saiya-jin...
– Quoi ?!


Soudain, une pierre frappa avec force et précision le front du ninja que tenait Neji. Ce dernier sentit ses muscles se relâcher tandis qu'il perdait connaissance.

– On n'a pas le temps pour ça, répliqua Sasuke, à l'origine du coup.

Neji fronça un bref instant les sourcils, puis bondit de nouveau sur un arbre, aux côtés de Sasuke.

Ils n'avaient effectivement pas le temps de s'attarder là-dessus. Mais ces ninjas moyennement entraînés qui les avaient attaqués montraient bien que des choses se tramaient derrière eux.

– Le Pays du Feu semble avoir bien changé... murmura finalement Neji, sans toutefois perdre de vue leur objectif.

***


Les flammes ardentes léchant le bois déversaient leur lueur sur les roches environnantes. En fait, une multitude de feux de camp parsemaient la zone dans laquelle se tenaient de nombreux enfants. Ils se nourrissaient de graines, de champignons et d'animaux fraichement chassés.

Plus loin, dans l'obscurité, se tenaient des individus plus matures à l'apparence démoniaque, dévorant directement de la chair crue à même le sol.

En dehors du craquement des flammes et des bruits peu ragoûtants de dégustation sauvage, la nuit baignait cette armée dans un silence presque mortuaire. Il fallait dire que nombreux étaient les corps blessés, mutilés, des enfants-soldat et des démons qui sortaient d'une guerre dont il était difficile de déterminer le vainqueur – et bien mal aisé de compter les multiples perdants.

– MERDE ! hurla soudain une voix forte, attirant l'attention de tous.

Son corps puissant et sa longue chevelure accompagnant le geste de dévorer un morceau de viande grillée lui donnaient une allure particulièrement sauvage.

C'était d'autant plus vrai en considérant que la cuisse qu'il faisait nonchalemment dorer sur le feu le plus proche ressemblait à s'y méprendre à celles de la seule espèce d'hominidé de cette planète.

Assis en semi-tailleur sur un rocher, il semblait particulièrement énervé.

– BON SANG !

Le feu devant lui manqua d'être soufflé par un résidu de puissance involontairement relâchée.

– Sans mon Scouter, Zakuzi n'a aucun moyen de me localiser sur cette foutue planète !
– Il trouvera...
murmura Kimimaro, appuyé contre le rocher de Raditz. Il trouvera un moyen.

Le Saiya-jin abaissa la tête vers le jeune homme à ses côtés. Ce dernier semblait épuisé et malade.

– Hein ? T'en sais quoi, toi ?
– Ce que Kimimaro veut dire
, murmura la voix d'un homme apparaissant dans l'obscurité, c'est qu'il serait peu probable que votre Empire, après avoir parcouru les étoiles pour vous chercher, rebrousse chemin simplement par difficulté de géolocalisation.

Ses lunettes reflétant les nombreuses flammes des différents camps répartis à même le sol, Kabuto marchait d'un pas lent en direction de Raditz, un petit sourire dessiné sur ses lèvres.

– Toi, le binoclard, grogna Raditz en pointant le nouvel arrivant d'une cuisse qu'il n'avait que partiellement attaquée, tu me tapes sur le système avec tes manières. Rappelle-moi pourquoi je ne t'ai pas déjà tué ?
– Sans doute pour la même raison que vous ne m'avez pas envoyé à la guerre contre Kumo...
murmura Kabuto d'une voix qu'il tentait de garder assurée, en dépit d'une goutte de sueur perlant sur sa tempe.

Il se pencha sur le corps qu'il venait de rejoindre : celui de la fillette aux longs cheveux rouges.

– ... Pour remplacer Karin Uzumaki, dans le cas où celle-ci ne parviendrait pas à survivre...

Avalant un nouveau morceau de viande humaine saignante, Raditz semblait plus occupé par le goût de celle-ci que par la réponse de Kabuto. Il se râcla la gorge et rôta bruyamment.

– Ah oui, marmonna-t-il d'un ton neutre, c'est vrai... Et du coup, elle a survécu ?

Kabuto analysa rapidement le corps de la jeune fille.

– Elle s'en sortira. Elle est juste inconsciente. Son corps d'Uzumaki est incroyable...
– Uzumaki, hein ?
répliqua Raditz. Si ma mémoire est bonne, le gamin au Kyūbi est aussi un Uzumaki...

Kabuto ne répondit pas.

– Dis-moi, Kabuto, tu penses qu'il a pu survivre à la destruction de Konoha ?

Le concerné fronça les sourcils et sembla hésiter avant de répondre.

– Ça semble peu probable... Mais sans doute pas impossible...
– Kyūbi, c'est la créature à neuf queues
, poursuivit le Saiya-jin, pensif. Donc si je comprends bien, c'est le plus puissant, même par rapport au taureau de plus de 1000 unités...

Il jeta dans l'obscurité le reste de la cuisse qu'il avait partiellement dévorée jusqu'à l'os. Les démons cachés dans le noir s'y jetèrent aussitôt.

– Dis-moi, Kabuto, reprit Raditz en le fixant droit dans les yeux. Tu penses que Kyūbi pourrait être un danger, même pour moi ?

Le concerné avala sa salive et soutint le regard du Saiya-jin.

– Maîtriser la pleine puissance d'un Bijū n'est pas chose aisée... Particulièrement celui-ci...
– Ce n'est pas ce que je te demande.
– Je pense... Après votre compte-rendu sur la puissance d'Hachibi... Que le démon Renard ne doit pas être sous-estimé, même par vous.


Raditz continua de le fixer en silence. Soudain, il libéra une infime pulsation de Ki qui balaya la flamme devant lui, plongeant Kabuto et une partie de l'armée dans l'obscurité.

– Tu te fous de ma gueule ?! répliqua le guerrier. T'as rien de mieux à me dire ?

Kabuto tremblait de peur en ressentant le Chakra terrifiant du Saiya-jin. Il se sentait totalement impuissant face à ce pouvoir démentiel.

– Donne-moi une seule bonne raison de ne pas te tuer, grogna Raditz.

Le visage de Kabuto fut de nouveau éclairé par la main de Raditz qui s'illuminait, pointée sur lui, menaçante.

– Je... Je vous ai conseillé pour constituer une armée en utilisant la notoriété de Kimimaro... Je vous ai guidé concernant la stratégie à opérer pour la guerre... Je...
– Tout ça c'est du passé. Et maintenant, à quoi tu me sers ?
– Je...


Il se calma et réajusta ses lunettes.

– Je peux par exemple vous dire qu'un individu nous observe présentement...

Raditz resta silencieux un instant, puis abaissa sa main vers le feu dont il ralluma la flamme en tirant une infime sphère énergétique.

– Montre-toi, grogna-t-il alors.

Des bruits de pas se firent entendre...
Image
Avatar de l’utilisateur
Kurama_Senju
 
Messages: 525
Inscription: Mar Août 02, 2016 8:28

Re: Shinobi vs Saiya-jin

Messagepar omurah le Mar Sep 05, 2017 0:41

Yo !
Alors, chapitre 56 :3
Il est cool le passage avec Neiji et Sasuke, d'autant que des places viennent de se libérer là, au niveau de la Résistance, il me semble, de fait... les deux génies pourront éventuellement se faire une vraie place dans la hiérarchie de "l'Ordre" maitenant que certains gros poissons sont à priori hors-jeu ! Bon, je gage qu'il reste encore des poissons de bonne taille dans le circuit, probablement même de niveau Kage ou pas loin !

Toute la partie Genèse, déjà par principe j'adore, tout ce qui touche à la mythologie, et là j'aime doublement car c'est bien exécuté, bien pensé, et... prenant :o

J'aime bien le rôle que tu donnes au "clan" des crapauds aussi, c'est pas la première fois que tu leurs donnes une certaine importance dans un de tes chapitres ou un autre, appreciated, et j'imagine qu'ils sont bien utiles pour faire passer des infos au lecteur subtilement 8-)

La musique est énorme, comme d'hab ;)

Chapitre 57
Encore un très bon cru, j'ai bien aimé le passage sur l'inversion des couleurs, et toute l'ambiance générale, accessible et facile à visualiser, et le passage avec Oro était on ne peut plus intriguant !
Image
Avatar de l’utilisateur
omurah
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 2504
Inscription: Dim Fév 24, 2013 0:20
Localisation: Dans le même bateau que toi...

Re: Shinobi vs Saiya-jin

Messagepar Kurama_Senju le Lun Sep 11, 2017 21:23

omurah a écrit:Yo !
Yo ! Avec un poil de retard, j'avais pas d'Internet... :oops:
Alors, chapitre 56 :3
Il est cool le passage avec Neiji et Sasuke, d'autant que des places viennent de se libérer là, au niveau de la Résistance, il me semble, de fait... les deux génies pourront éventuellement se faire une vraie place dans la hiérarchie de "l'Ordre" maitenant que certains gros poissons sont à priori hors-jeu ! Bon, je gage qu'il reste encore des poissons de bonne taille dans le circuit, probablement même de niveau Kage ou pas loin !
Bien vu ! Et effectivement, après le ménage du Saiya-jin, les jeunes de l'"AD" pourraient sortir de l'ombre de l'"Ordre", pour parler en langage HP. :P

Toute la partie Genèse, déjà par principe j'adore, tout ce qui touche à la mythologie, et là j'aime doublement car c'est bien exécuté, bien pensé, et... prenant :o
YES ! Merci !
On commence à toucher un peu aux grands principes énergétiques liant les mondes de Naruto et de DB. :D

J'aime bien le rôle que tu donnes au "clan" des crapauds aussi, c'est pas la première fois que tu leurs donnes une certaine importance dans un de tes chapitres ou un autre, appreciated, et j'imagine qu'ils sont bien utiles pour faire passer des infos au lecteur subtilement 8-)
Exactement !
Un peu comme le coup d'un type amnésique se voyant l'honneur ultime d'un passage express de la divinité suprême d'une autre fic... ;-)

La musique est énorme, comme d'hab ;)
Thanks !

Chapitre 57
Encore un très bon cru, j'ai bien aimé le passage sur l'inversion des couleurs, et toute l'ambiance générale, accessible et facile à visualiser, et le passage avec Oro était on ne peut plus intriguant !
Encore merci ! J'apprécie que tu aies été intrigué par le passage avec Oro...
Car la fourberie du plus vil serpent de Naruto pourrait bien frapper prochainement. :twisted:
Image
Avatar de l’utilisateur
Kurama_Senju
 
Messages: 525
Inscription: Mar Août 02, 2016 8:28

Re: Shinobi vs Saiya-jin

Messagepar Kurama_Senju le Lun Sep 11, 2017 21:26

CHAPITRE 58
Dissimulés






Le visage d'un enfant aux longs cheveux noirs fut éclairé par les flammes qui dansaient majestueusement devant Raditz.

– Et tu es ? murmura ce dernier.
– Haku.

Le Saiya-jin fronça les sourcils en remarquant le regard que lui adressait ce nouvel arrivant.

– Que fais-tu ici, Haku ? Venu me tuer ?

Il avait posé cette question avec une indifférence assez troublante pour son entourage qui s'était levé, prêt à combattre.

D'un mouvement vif, Kabuto s'approcha d'Haku et lui fit une clé de bras.

– Je le connais, dit le binoclard. Ce gamin a tenté de nous attaquer suite à la destruction de Konoha. J'aurais pu le tuer, mais Kimimaro était alors souffrant. Je peux me charger de lui...

Raditz bâilla, mais son regard ennuyé devint soudain surpris en voyant Haku bouger sa seule main libre pour effectuer des signes.

* Des Mūdra d'une seule main ?! s'inquiéta Kabuto en s'éloignant d'un bond. *

Soudain, le feu de camp de Raditz sembla se transformer en glace.

Le Saiya-jin haussa les sourcils tandis que Kabuto se préparait à combattre.

– Je suis venu pour... murmura Haku en toisant violemment le guerrier.

Soudain, il ploya le genou.

– ... Vous servir.
– Intéressant...
murmura Raditz.

* C'est exactement le genre d'argument dont j'ai besoin pour l'Empire... pensa-t-il en observant la glace qui avait remplacé son feu de camp. *

Kabuto fronça les sourcils.

– Tu étais accompagné... murmura-t-il, suspicieux. Où est ta partenaire ?
– Nos chemins se sont séparés
, répondit Haku. Nos idéaux n'étaient pas les mêmes.

* Et je la laisse entre de bonnes mains... *


***


Sakura marchait sur un chemin, au milieu d'une forêt. D'apparence seule, la jeune fille avait toutefois remarqué qu'elle était suivie par deux individus, dissimulés dans les arbres. Elle faisait mine de n'avoir rien remarqué pour leur faire baisser leur garde.

Cela fonctionna au moment où un bruissement de feuilles trahit l'attaque imminente de ceux qui la suivaient. Ils étaient masqués.

D'un geste habile de la main, sans même se retourner, la jeune fille aux cheveux roses envoya un Shuriken. Le bruit sourd d'une chute indiqua à Sakura que le coup avait fait mouche. Le deuxième ennemi arrivait face à elle, armé d'une longue épée qui fouettait dangereusement l'air.

Gardant la distance le temps de quelques coups pour analyser les mouvements de son adversaire, elle se baissa sur ses appuis au moment où l'autre attaquait et, d'un geste vif de ses deux mains, parvint à frapper d'un coup sec en simultané sur son poignet et le dessus de sa main, forçant l'épéiste à ouvrir cette dernière.

Son arme tomba et se planta dans la terre. Surpris et lent à la réaction, le jeune homme ne put contrer la paume que la jeune fille apposa sur son front après une brève série de Mūdra. Il tomba par terre, inconscient.

Soudain, Sakura sentit une lame se poser contre sa gorge, par derrière.

– T'es balaise, gamine, murmura une voix dans son oreille. Le coup du Genjutsu... Y'a pas à dire, t'es une ninja entraînée, et ça tombe bien, c'est ce qu'on cherche !

* Mince
, pensa Sakura, y'en avait un troisième ?! *

Elle tenta de lui écraser le pied, en vain.

– Ne fais pas l'idiote... ricana son agresseur. Surtout quand ton adversaire pointe une arme dans ton dos...
– C'est ce que j'allais dire
, murmura soudain une voix dans le dos de ce dernier.

***


Sasuke et Neji poursuivaient leur folle course pour retrouver ceux qui constituaient peut-être le dernier espoir du monde.

Bien que concentré sur son objectif, l'Uchiha ne cessait de se ressasser la scène chez les Hyūga. Il se souvenait d'Hiashi parlant d'une personne avec qui il avait discuté de sa mère récemment. Or, celui dont parlait alors le chef Hyūga avait été enfermé durant le règne de Danzō... Pour avoir eu une discussion récente avec Hiashi, cela ne signifiait donc qu'une chose...

– Est-ce qu'une personne avant moi a été secourue par votre clan, après la destruction de Konoha ?

Neji se contenta de sourire.

– Tu es perspicace...

***


– Kakashi-sensei ! s'exclama Sakura au moment où son adversaire abaissait son arme.
– Yo, la salua le ninja copieur tandis que l'agresseur s'enfuyait. Rien de cassé ?
– Non... Vous vous êtes absenté un moment...
– Ouais, désolé
, répliqua son interlocuteur en se grattant la tête d'un air gêné. J'ai trouvé des baies sauvages, du bois pour le feu et...

Soudain, un craquement se fit entendre. Sakura se retourna, mais trop tard, l'ennemi qu'ils avaient laissé filé l'avait prise de vitesse et allait la planter avec l'épée ramassée du sol.

Sans que ni lui, ni Sakura ne pussent anticiper la suite des événements, Kakashi venait de taper d'un précis coup de pied contre la lame qui fut propulsée en l'air. Il attrapa l'arme en plein vol et poursuivit son geste avec fluidité en tranchant net le cou de son adversaire. Du sang gicla de l'aorte mise à nue, éclaboussant le visage de la jeune fille qui se protégea de ses mains, horrifiée.

– Ne baisse pas ta garde, murmura le ninja copieur en attrapant par les cheveux la tête de leur défunt ennemi en plein vol. Vingt autres attendaient, plus loin...

Toujours sur le choc devant cette scène, Sakura semblait découvrir une autre facette de la personnalité de Kakashi. Il venait de décapiter un homme sans une once d'hésitation et avec un sang-froid terrifiant. Il n'en semblait d'ailleurs pas le moins du monde perturbé.

On ne leur apprenait pas ça, à l'académie...

Mais Kakashi Hatake n'était pas juste leur maître. Il était aussi un ninja entraîné, expérimenté et, avant tout, il avait connu dès son plus jeune âge les souffrances de la guerre.

Se forçant à reprendre ses esprits, la jeune fille réalisa alors que le Jōnin n'avait pas seulement récupéré des baies et du bois durant son absence. Il s'était également débarrassé de vingt autres ninjas.

– Tout ira bien, murmura alors Kakashi à son élève d'un ton rassurant, ses yeux trahissant le sourire forcé caché derrière son masque.

Elle fixa son maître un instant et se jeta dans ses bras, les larmes coulant sur ses joues. Pour la première fois depuis la destruction de Konoha, elle craquait.

– J... J'ai si peur... sanglota-t-elle. P... Pourquoi il fait ça ? Pourquoi le Saiya-jin nous détruit-il ? Qu'est-ce qu'on a fait ? T... Tout ce que je veux, c'est retourner chez moi... Je veux juste... Ma maison... Mon père et ma mère !
– Sakura...
murmura Kakashi, mal à l'aise.
– Et Sasuke ? renifla la jeune fille. Vous croyez qu'il a pu s'en sortir ? Je... Je ne peux pas croire qu'il...

Elle s'essuya les yeux.

– V... Vous n'imaginez pas ce que je donnerais même pour voir Naruto faire des bêtises !

Kakashi s'abaissa alors pour fixer la jeune fille droit dans les yeux.

– Tu es une fille gentille, Sakura...
– J... J'ai peur... !
– C'est normal d'avoir peur. Mais, Sakura, tu ne dois pas oublier un enseignement transmis par toutes les générations de Konoha et que même le guerrier n'a su détruire.


Devant l'air interrogateur de la jeune fille, Kakashi poursuivit.

– Là où les feuilles des arbres volent, la flamme est vive dans l'âtre… Ses rougeoiements réchauffent le foyer en l'attente du bourgeon nouveau.

Sakura ouvrit grand les yeux. L'espace d'un instant, elle eut l'impression de ne plus avoir son maître devant elle, mais le défunt Hokage de Konoha.

– Je... Je ne comprends pas ?
– Cette phrase vient du Shodaime Hokage. Elle doit te rappeler de ne jamais oublier une chose essentielle...
– ...
– ... La Volonté du Feu.


***


Naruto se réveilla. Il s'était endormi, épuisé. Il n'avait pas encore bien récupéré de la destruction de Konoha.

Il fallait aussi dire que le crapaud dans lequel ils se trouvaient remuait beaucoup trop pour lui permettre un repos aisé.

– Vous pouvez pas lui dire de moins bouger ? grogna l'Uzumaki à l'adresse de Jiraiya.
– Oh, tais-toi un peu, Naruto ! s'énerva son aîné. T'as vraiment un caractère de cochon...
– Et c'est vous qui dîtes ça ?!


Le sol bougeait fortement.

– Mais qu'est-ce qu'il fout à la fin ?! s'agaça le jeune ninja.

Il leva la tête vers le haut.

– OH, FOUTU CRAPAUD, ARRÊTE DE DANSER !
– Imbécile
, marmonna Jiraiya tandis que le batracien ignorait les paroles de Naruto.

Ce dernier fronça les sourcils.

– Qu'est-ce que vous avez dit ?!
– C'est moi qui lui ai demandé de faire ça... Et il ne danse pas, il se déplace !
– Quoi ? Comment ça ?
– Il est temps de rencontrer une certaine personne...


Naruto se tut.

– As-tu déjà entendu parler des Sannin, les Trois Ninja Légendaires ?
– Hum...
réfléchit l'Uzumaki. Hum... Non ! C'est quoi ça ?
– Inculte
, ronchonna Jiraiya. J'en suis un !
– Et alors ?
– Alors ? Il en existe deux autres !
– Deux autres... Comme vous ?!
– Eh ouais
, répondit fièrement Jiraiya. Ça t'épate, hein ?
– Quelle horreur !
s'exclama Naruto en le pointant du doigt.

Une goutte de sueur perla le front du Sannin.

– Quoi qu'il en soit, je ne vois qu'une seule personne capable de me soigner. Et mon intuition me dit qu'elle a trouvé un moyen de survivre...
– Elle est dans la Résistance ?
demanda Naruto, des étoiles plein les yeux.
– Non, répondit aussitôt Jiraiya.

Devant l'air interrogateur de Naruto, il se racla la gorge.

– À moins d'un changement radical, depuis la dernière guerre, rejoindre un groupe de combattants n'est pas dans la nature de la princesse Tsunade.
Image
Avatar de l’utilisateur
Kurama_Senju
 
Messages: 525
Inscription: Mar Août 02, 2016 8:28

Re: Shinobi vs Saiya-jin

Messagepar omurah le Mar Sep 12, 2017 20:05

Haku qui "trahit la mafia" alors là je m'y attendais pas :o

Sakura a donc survécu, en tout cas j'ai bien aimé ce que tu as fais d'elle dans ce chap, j'ai même pas eu envie de lui encaster la tête dans un mur, faut le faire, connaissant le perso ! :lol:

Kakashi a survécu aussi ! Moi content :3

Concernant Haku, je me demande si c'est pas une feinte :o

Tiens, une image venue de nul part vient de me traverser l'esprit là, j'ai vu Kimimaro et Haku en duo de l'Akatsuki 8-) Je sais pas ce que t'en penses mais à mon avis, en étant plus grands, ils auraient fait l'un des duos les plus redoutables qui soi(en?)t :)

En parlant de l'Akatsuki, j'ai hâte de les voir entrer en scène 8-)

Et l'allusion à Tsunade m'a donné envie de voir un affrontemment trio sannin vs Radditz :mrgreen:

Bon, je pars un peu dans tous les sens, mais j'ai de plus en plus la hype, en fait plus on avance plus je trouve Nappa et Végéta dispensables pour l'intrigue et le fil rouge, je suis pas pressé qu'ils arrivent quoi, mais je sais que tu sauras me donner tort à la première occasion :twisted:
Image
Avatar de l’utilisateur
omurah
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 2504
Inscription: Dim Fév 24, 2013 0:20
Localisation: Dans le même bateau que toi...

Re: Shinobi vs Saiya-jin

Messagepar Kurama_Senju le Jeu Sep 14, 2017 19:31

omurah a écrit:Haku qui "trahit la mafia" alors là je m'y attendais pas :o
Héhé, Haku passe électron-libre (un de plus) !

Sakura a donc survécu, en tout cas j'ai bien aimé ce que tu as fais d'elle dans ce chap, j'ai même pas eu envie de lui encaster la tête dans un mur, faut le faire, connaissant le perso ! :lol:
Il semble que notre attachement à ce personnage soit à peu près identique. Du coup, je pense que tu apprécieras grandement le traitement que je lui prévois...

Kakashi a survécu aussi ! Moi content :3
Muarf !
En fait, son duo avec Hiashi durant la guerre de Konoha l'a sauvé. Merci les Hyûga, hein !
Et si tu le kiffes, ça va Kakashiser au prochain chapitre, qui sera plutôt dans l'intonnation "ninja". 8-)

Concernant Haku, je me demande si c'est pas une feinte :o
Y'a moyen. :evil:

Tiens, une image venue de nul part vient de me traverser l'esprit là, j'ai vu Kimimaro et Haku en duo de l'Akatsuki 8-) Je sais pas ce que t'en penses mais à mon avis, en étant plus grands, ils auraient fait l'un des duos les plus redoutables qui soi(en?)t :)
Mais carrément ! Quand tu vois que les 2 ont seulement 15 piges et jouent dans la cours des Jônin, passé la vingtaine ça aurait fait méga-mal (en excluant la maladie de Kimimaro).

En parlant de l'Akatsuki, j'ai hâte de les voir entrer en scène 8-)
:twisted:

Et l'allusion à Tsunade m'a donné envie de voir un affrontemment trio sannin vs Radditz :mrgreen:
Ce choc des titans... D'autant que ce trio, il ultra-complet. Entre la technicité de malade de Jiraiya et Orochimaru, la force surhumaine de Jiraiya (Sennin) et Tsunade et l'increvabilité de Tsunade et Orochimaru... Je pense que s'ils n'avaient pas vaincu Raditz, c'est Raditz qui se serait suicidé.

Bon, je pars un peu dans tous les sens, mais j'ai de plus en plus la hype, en fait plus on avance plus je trouve Nappa et Végéta dispensables pour l'intrigue et le fil rouge, je suis pas pressé qu'ils arrivent quoi, mais je sais que tu sauras me donner tort à la première occasion :twisted:
Héhé, ça fait plaisir ça, ça veut dire que tu ne t'es pas (encore) lassé de Raditz et la nouvelle atmosphère qu'il génère dans ma fic. :D
D'ailleurs, d'ici peu, il va y avoir des ptits rebondissements...

Encore un grand merci pour tes retours, et à très vite pour la suite. ;-)
Image
Avatar de l’utilisateur
Kurama_Senju
 
Messages: 525
Inscription: Mar Août 02, 2016 8:28

Re: Shinobi vs Saiya-jin

Messagepar omurah le Sam Sep 16, 2017 16:09

Kurama_Senju a écrit:Il semble que notre attachement à ce personnage soit à peu près identique. Du coup, je pense que tu apprécieras grandement le traitement que je lui prévois...

J'ai du mal à l'expliquer, mais dans le manga Sakura est en même temps le personnage féminin que je déteste le plus, et celui que je préfère, c'est assez bizarre j'avoue :lol:
En tout cas je te fais totalement confiance ;)

Kurama_Senju a écrit:ça veut dire que tu ne t'es pas (encore) lassé de Raditz

Que du contraire 8-)

Kurama_Senju a écrit:Et si tu le kiffes, ça va Kakashiser au prochain chapitre

J'aurais dit autre chose, mais mes doigts prudes se refusent à me laisser coucher ça sur clavier :mrgreen:
Et j'ai peur qu'une blague aussi pourrie n'accélère la fonte des glaces et l’avènement du jugement dernier...
Image
Avatar de l’utilisateur
omurah
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 2504
Inscription: Dim Fév 24, 2013 0:20
Localisation: Dans le même bateau que toi...

Re: Shinobi vs Saiya-jin

Messagepar kouki le Sam Sep 16, 2017 19:58

Omurah : ça va Kakachier ! :mrgreen:

J'adore perso et ze veux la sweet ! :D

Du très bon boulot, je t'encourage même si je ne commente pas forcément !
Image

Crédits AVS :

Spoiler
Merci à Anaunsa pour la superbe bannière !
Merci à Bushido et niic pour l'aide-scénaristique.
Merci à niic, Tiguor et goget pour l'aide au niveau des fautes.
Et un grand merci à tous les lecteurs !


News : koukishido ! La chaine DU duo d'LS !
Avatar de l’utilisateur
kouki
Loukoum Fragile
 
Messages: 4611
Inscription: Dim Oct 30, 2011 20:00
Localisation: Squatter le tchat

PrécédentSuivant

Revenir vers Fanfictions

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités