Shinobi vs Saiya-jin

Faîtes-nous partager votre fibre littéraire en écrivant votre propre histoire mettant en scène les personnages de Dragon Ball et, pourquoi pas, de nouveaux ! Seules les fanfictions textes figurent ici.

Re: Shinobi vs Saiya-jin

Messagepar Xehanort le Mar Juil 17, 2018 16:11

Nappa est déjà la ! :shock: bon ben les ramen sont cuites , les Biju et Nagato ont déjà bien galère avec Raditz , Madara Edo Tensei ne fera pas plus le poids , il reste Jubi et la Déesse Lapine mais je pense que le remède sera pire que le mal .
La Rage de Ta Keyblade libéré ces cœurs emprisonnées , ils s' unissent dans le ténèbres libres et sans maîtres , jusqu' a qu' ils fusionnent pour former Kingdom Hearts et quand ce jour arrivera , nous pourrons enfin exister pleinement .
Avatar de l’utilisateur
Xehanort
 
Messages: 854
Inscription: Jeu Fév 09, 2017 17:17

Re: Shinobi vs Saiya-jin

Messagepar biskus le Mer Juil 18, 2018 0:51

Le coup dès fleurs j'adore vraiment l'idée . Je ne sais pas si c'était dans l'anime mais sinon je trouve dommage que sa n'existe pas dans le manga .
Le côté dramatique avec bee égal à lui meme malgré tout et juste ❤❤❤.

Un truc m'a plus , je ne sais pas si c'était voulu ou non , mais une fois lu le chapitre je me suis dit tient c'est drôle mais on dirait un découpage de film catastrophe genre avant un impact de météorite , tu vois des tranches de vie de chaque groupe une partie naruto , une partie sasuke une partie neiji et puis boum 💥.

Tsunade en mode hermine 👍Apres tout elle sera présente peut être pourra t'elle avoir l'enseignement senjutsu. Apres tout son grand pere le maîtrisait ( meme si lui cetait le senjutsu naturel ) elle serait plus sur celuis des bactracien .

Mais.... aussi puissant soit il , nappa restera nappa et contrairement à radditz je ne le vois pas apprendre des erreurs , suivre les conseils de végéta ou autre , un pure bourrin sans once stratégique et sa , cela peut faire la différence d'autant que le plus puissant Ninja n'a pas été ressuscité et que la technique edo tensei pas dévoiler encore et sa , sa peut etre très chiant un immortel même inférieur en puissance il craint rien et l'autre se fatiguera .

Voilà la j'ai retrouver du kurama comme j'aime 🏆
biskus
 
Messages: 204
Inscription: Sam Oct 18, 2014 12:36

Re: Shinobi vs Saiya-jin

Messagepar Kurama_Senju le Mer Juil 18, 2018 20:17

Merci beaucoup pour vos commentaires ! Grâce à vous, la motiv' est là pour pouvoir continuer à répondre présent au chapitre 100. 8-)

omurah a écrit:BOOM

Celle-là je m'y attendais pas, c'est du lourd, dans la mise en scène aussi !
Merci ! 8-)
Les fleurs elles étaient dans l'oeuvre originale ? Je ne m'en souviens pas, en tout cas si c'est une invention de ta part c'est une excellente idée, qui a beaucoup servi à la mise en scène et la montée en puissance du chapitre ;)
C'est de moi. :P
Cette fic me permet aussi de créer des ajouts, et côté Naruto, le clan Hyûga est le plus gâté (à l'inverse des Uchiha, dont le développement du manga original est si poussé que je n'ai pas tant de liberté).
D'ailleurs, ces fleurs ont tout un contexte lié à la position des Hyûga à l'époque des guerres de clans précédant la création des villages.
Et ce champ aura une autre utilité prochainement. ^_^
J'ai beaucoup apprécié le moment où Bee essaye de faire changer les fleurs de direction ! Je suis sûr que s'il avait retenté le coup quelques jours (semaines ?) plus tard, ça aurait donné quelque chose :mrgreen:
Y'a moyen !
D'ailleurs, Yugito l'a arrêté avant la transfo' finale, donc qui sait... ?
Mais de toute façon, ils jouent la carte de la prudence. Si Raditz n'avait "que" le niveau d'un Hachibi pleine puissance, ça resterait carrément trop risqué d'aller tenter le coup. Raditz a changé, il est potentiellement sur la défensive totale et il connaît les ninjas. Autrement dit, il pourrait bien les éliminer avant même que Bee fasse péter le plein pouvoir de son Bijû.
Côté Naruto, la petite aventure se poursuit gentiment, tout est dans le détail qui va bien et parfois en poésie, ça a permis de varier les saveurs du chapitre :)
Content que cette scène t'ait plu, avec ses particularités bien plus "humaines" !
Je me demandais si Jiraiya ne cache pas un peu sa colère, j'aime penser que s'il venait à se retrouver face à Radditz, il exploserait par rapport à ce que ce dernier a fait à Tsunade, et libérerait peut-être même une énergie insoupçonnée x)
Y'a moyen !
Jiraiya tient sincèrement à Tsunade, et c'est réciproque, en dépit des piques ou patates dans la face qu'ils s'envoient parfois. Et il est potentiellement plus dégoûté par ce que Raditz a fait à sa partenaire que par ses propres blessures.
Spoiler
Image


goget a écrit:Si ça c'est pas la définition de "Pas de pot" :mrgreen:
Vu la puissance moyenne que t'as donné aux Shinobis, ils ont absolument aucune chance face à Nappa (sauf si plot twist, Kabuto accompagné de Hyashi, Hinata et Hanabi ont déjà ressuscité Madara, Hashirama et d'autres gars pas trop nuls, genre Shisui pour son Dojutsu)
C'est clair que là, Nappa, c'est un niveau totalement autre.
Par contre, même Kabuto pourrait être en difficulté pour les résurrections. À cette époque, Orochimaru l'a quitté avant qu'ils n'aient pu réaliser (ou finaliser) les expériences de Shippuden.

Question qui a un peu rien à voir, tu vas exploiter ça dans ta fic ?
Spoiler
Image


Ps : je parle des Byakugans de Kakashi ^^

J'aime ce genre de questions, surtout quand ça concerne les Hyûga. :P
Il me semble que cette phrase est liée à une erreur de traduction. Kakashi faisait en fait mention du lien entre Uchiha et Hyûga, et par extension Sharingan et Byakugan, ce qui a été traduit comme étant un lien avec sa propre famille (alors que Kakashi n'est pas un Uchiha).
Du coup, je n'ai pas prévu de développer un aspect Hyûga chez Kakashi. Après, je me trompe peut-être et la traduction française n'est peut-être pas erronée, auquel cas tu peux être sûr que je ferai en sorte de revoir ma fic pour intégrer une telle pépite car franchement, un lien confirmé entre les clans Hyûga et Hatake, ça ne pourrait pas s'ignorer ! ;-)

Xehanort a écrit:Nappa est déjà la ! :shock: bon ben les ramen sont cuites , les Biju et Nagato ont déjà bien galère avec Raditz , Madara Edo Tensei ne fera pas plus le poids , il reste Jubi et la Déesse Lapine mais je pense que le remède sera pire que le mal .
En effet, pas sûr que le monde Shinobi gagnerait au change. :twisted:

biskus a écrit:Le coup dès fleurs j'adore vraiment l'idée . Je ne sais pas si c'était dans l'anime mais sinon je trouve dommage que sa n'existe pas dans le manga .
C'est pure invention de ma part. :oops:
Le côté dramatique avec bee égal à lui meme malgré tout et juste ❤❤❤.
Ravi que mon traitement de Bee t'ait plu ! Je t'avoue que ce personnage me manquait à l'écriture. :D

Un truc m'a plus , je ne sais pas si c'était voulu ou non , mais une fois lu le chapitre je me suis dit tient c'est drôle mais on dirait un découpage de film catastrophe genre avant un impact de météorite , tu vois des tranches de vie de chaque groupe une partie naruto , une partie sasuke une partie neiji et puis boum 💥.
C'est exactement ça !
En fait, je voulais créer diversion et mélanger les émotions avant la surprise finale. :twisted:

Tsunade en mode hermine 👍Apres tout elle sera présente peut être pourra t'elle avoir l'enseignement senjutsu. Apres tout son grand pere le maîtrisait ( meme si lui cetait le senjutsu naturel ) elle serait plus sur celuis des bactracien .
Très bonne remarque ! Y'a moyen que y'ait quelque chose plutôt lié à ce que tu dis... :)

Mais.... aussi puissant soit il , nappa restera nappa et contrairement à radditz je ne le vois pas apprendre des erreurs , suivre les conseils de végéta ou autre , un pure bourrin sans once stratégique et sa , cela peut faire la différence d'autant que le plus puissant Ninja n'a pas été ressuscité et que la technique edo tensei pas dévoiler encore et sa , sa peut etre très chiant un immortel même inférieur en puissance il craint rien et l'autre se fatiguera .
Surtout qu'il ne s'abaissera pas à demander conseil à Vegeta. :D
Ceci dit, ce serait sans doute le meilleur moyen de le tuer... Suffirait que Zetsu copie sa voix, prenne le Scouter et passe un appel pour réveiller son prince : "Eh, Vegeta, y'a un type de 183 unités face à moi. Je préfère rester prudent... Tu peux m'aider stp ?"
Là, je donne pas cher de la peau de Nappa. :mrgreen:

Voilà la j'ai retrouver du kurama comme j'aime 🏆
À ton service ! :twisted:
Image
Avatar de l’utilisateur
Kurama_Senju
 
Messages: 707
Inscription: Mar Août 02, 2016 8:28

Re: Shinobi vs Saiya-jin

Messagepar goget le Mer Juil 18, 2018 21:03

En allant lire en anglais, il semblerait que t'aies raison, il n'existe aucun lien entre Hatake et Hyuuga :(
Avatar de l’utilisateur
goget
 
Messages: 2396
Inscription: Mar Jan 13, 2015 23:02
Localisation: Chez le fermier qui me déteste

Re: Shinobi vs Saiya-jin

Messagepar Xehanort le Jeu Juil 19, 2018 7:36

Après même si Nappa est surtout un Gros Bourrin , je ne crois pas que ça empêcherait une potentiel évolution du personnage dans un sens plus positif , si quelqu'un arrive à rivaliser avec lui il peur sympathiser avec lui en mangeant un plat de Ramen :D et s' intégrer au monde Ninja ( même si ça aurait été plus simple Après la 4 éme Grande Guerre Ninja ) , ou même qu' il finisse blessé , tombe sur une jolie fille , le coup de foudre et blà bla bla , un peu comme pour Vegeta .

Aller je Parie que Si Nappa devient Gentil dans ton histoire Kurama , je fais une Fan Fic avec Kingdom Hearts :shock: ..... Je ferais même mieux de m' y mettre tout de suite ......
La Rage de Ta Keyblade libéré ces cœurs emprisonnées , ils s' unissent dans le ténèbres libres et sans maîtres , jusqu' a qu' ils fusionnent pour former Kingdom Hearts et quand ce jour arrivera , nous pourrons enfin exister pleinement .
Avatar de l’utilisateur
Xehanort
 
Messages: 854
Inscription: Jeu Fév 09, 2017 17:17

Re: Shinobi vs Saiya-jin

Messagepar xela26 le Jeu Juil 19, 2018 14:06

Alors c'était ça! Alors c'était ça que tu nous concoctais pour le chapitre 100 Kurama Senju ?!

Comme tant d'autres je n'avais absolument rien vu.
L'arrivée du colosse sayan va marquer un autre tournant dans la fic.
Comme certains autres ( Biskus je crois) j'ai peur que l'arrivée de Nappa soit moins impactante que celle de Radditz, malgré sa puissance démesurée par rapport au restes du monde shinobi. Nappa aura-t-il l'humilité d'apprendre de Radditz? J'en ai peur, et c'est ce qui peut causer sa perte...
Vivement la suite !
Cell: l'ascension de la terreur- Cell a vaincu Son Gohan lors du Cell game!! Quel sort réserve-t-il à la Terre?? Pour le savoir....viewtopic.php?f=42&t=5990
Chapitre 122: publié
chapitres 123, 124 : relecture, correction
Chapitre 125: 0%

Cell: Damned Souls- Les aventures parallèles de héros de "l’ascension de la terreur". Pour les connaitre:
viewtopic.php?f=42&t=6774
abandonnée
xela26
 
Messages: 1461
Inscription: Lun Oct 03, 2011 20:57

Re: Shinobi vs Saiya-jin

Messagepar Kurama_Senju le Ven Juil 20, 2018 20:45

Goget a écrit:En allant lire en anglais, il semblerait que t'aies raison, il n'existe aucun lien entre Hatake et Hyuuga :(
Dans tous les cas, ni les Hatake, ni les Hyûga ne seront exclus dans ma fic. :D

Xehanort a écrit:Après même si Nappa est surtout un Gros Bourrin , je ne crois pas que ça empêcherait une potentiel évolution du personnage dans un sens plus positif , si quelqu'un arrive à rivaliser avec lui il peur sympathiser avec lui en mangeant un plat de Ramen :D et s' intégrer au monde Ninja ( même si ça aurait été plus simple Après la 4 éme Grande Guerre Ninja ) , ou même qu' il finisse blessé , tombe sur une jolie fille , le coup de foudre et blà bla bla , un peu comme pour Vegeta .

Aller je Parie que Si Nappa devient Gentil dans ton histoire Kurama , je fais une Fan Fic avec Kingdom Hearts :shock: ..... Je ferais même mieux de m' y mettre tout de suite ......
Fais gaffe : même si tu pariais un truc aussi délirant que Sakura ou même Konohamaru affrontant Nappa (et Raditz, soyons fous), je serais bien capable de te prendre au mot pour le seul plaisir de voir ta fanfiction. :mrgreen:

xela26 a écrit:Alors c'était ça! Alors c'était ça que tu nous concoctais pour le chapitre 100 Kurama Senju ?!
:oops:

Comme tant d'autres je n'avais absolument rien vu.
L'arrivée du colosse sayan va marquer un autre tournant dans la fic.
En tout cas, le power level du nombre de chapitres de ma fic devient un nombre à 3 chiffres !
Comme certains autres ( Biskus je crois) j'ai peur que l'arrivée de Nappa soit moins impactante que celle de Radditz, malgré sa puissance démesurée par rapport au restes du monde shinobi. Nappa aura-t-il l'humilité d'apprendre de Radditz? J'en ai peur, et c'est ce qui peut causer sa perte...
C'est effectivement une possibilité !
Ceci dit, la puissance de Nappa est totalement écrasante. Combler un tel gouffre par des artifices ninjas pourrait s'avérer plus complexe qu'avec Raditz.
La meilleure option pour les Shinobi, c'est peut-être de l'attaquer avant qu'il ne pose pied à terre. :evil:
Vivement la suite !
Merci d'être toujours là pour mon centenaire !
Spoiler
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Kurama_Senju
 
Messages: 707
Inscription: Mar Août 02, 2016 8:28

Re: Shinobi vs Saiya-jin

Messagepar Kurama_Senju le Dim Juil 22, 2018 20:01

Chapitre 100
Puissance





« Puissance » était un mot commun et connu de tous. C'était ce dont pensait disposer le monde Shinobi.

Mais sa pleine et totale définition s'imposerait bientôt d'elle-même...

***


Orbitant d'une danse continue depuis des temps immémoriaux, la Lune scintillait majestueusement dans l'espace. Siège d'un presque défunt clan qui jadis aurait surclassé tous les autres, elle n'abritait plus aujourd'hui que son dernier survivant.

Il s'agissait d'un garçon dont la jeunesse rendait toutefois déjà honneur à sa mythique lignée. Son âge était similaire à celui de Naruto et ses camarades, mais son pouvoir surpassait ceux des ninjas.

D'ailleurs, s'il était bien un être qui haïssait leur planète, c'était lui. Veillant malgré lui sur ce monde qu'il jugeait en perdition depuis ses premiers pas, il serait ainsi le témoin initial de la menace indescriptible qui allait s'y abattre...

Ses sens avaient en effet été alertés par l'arrivée lointaine d'un vaisseau. Plus précisément, c'était l'individu à son bord qui captait son attention.

Mais parler d'individu ici n'avait en fait aucun sens. Le terme « monstre » ne s'approchait guère davantage de l'incroyable sensation de puissance qui s'imposait.

À présent positionné sur la surface de l'aride sol lunaire, le garçon pouvait voir briller au loin, à la lueur du Soleil éclatant, le vaisseau qui abritait un être dont la puissance démesurée était sans nul doute déjà ressentie par les plus habiles senseurs de la planète.

Suivant des yeux la progression faussement lente de l'engin duquel émanait une énergie qui semblait brûler le vide spatial environnant, le jeune homme était comme frappé dans son esprit par un silence intérieur stupéfait.

Une fois le vaisseau passé sa position, les pensées de Toneri Ōtsutsuki semblèrent se ranimer avec une force renouvelée, stimulées telles des élastiques par l'énergie dévastatrice du Saiya-jin.

Et la conclusion la plus évidente lui vint suite à ce seul ressenti : le monde Shinobi n'avait aucune chance.

***


Sur la planète, l'énergie qui approchait était bel et bien détectée. Son origine venait des cieux et semblait anormalement lointaine pour son ressenti, ce qui la rendait d'autant plus perturbante pour les sens des témoins de cette arrivée inattendue.

À Konoha, les Shinobi sortaient peu à peu dans les rues délabrées, prudents, le regard levé vers le ciel. La sensation écrasante d'une puissance approchante avait totalement capté l'attention de tous.

Les Hyūga activèrent leurs Byakugan, pupilles si performantes pointées là où aucun œil ne pouvait voir ce qui, pourtant, ne saurait guère passer inaperçu...

***


Loin de là se tenait une zone reculée connue seulement par une poignée d'Hommes depuis l'origine des temps. Aucune vie n'avait jamais été vue fouler cette terre aride pendant bien des décennies. De nombreuses fentes parsemaient les roches qui abritaient l'un des plus obscurs lieux de ce monde – et l'un de ses piliers. Mais cette fois, à travers les ouvertures se dessinaient des pupilles brillantes, aussi belles que le joyau, aussi terribles que la mort. Puis les têtes reptiliennes d'une multitude de serpents aux tailles parfois gigantesques sortirent de ces orifices façonnés par la nature.

– Hakuja Sennin... murmura alors d'une voix sombre l'une de ces créatures.

Seule sa gueule géante dépassait de l'orifice, mais cela était suffisant pour deviner qu'il s'agissait d'un véritable monstre. De couleur pourpre et recouvert d'anneaux noirs, son corps écaillé de plusieurs dizaines de mètres sorti de nulle part aurait aisément pu s'imposer en maître incontesté dans toute la chaîne alimentaire de la planète.

– Oui, Manda, murmura alors un timbre réfléchi issu des profondeurs de cette grotte dissimulée. L'heure est venue...

Dans cette obscure antre se tenait le patriarche de cette ancestrale colonie de serpents. Contrastant avec le décor ténébreux de cette grotte, l'immensité de son corps à la peau pâle n'avait d'égale que sa noblesse. Par ailleurs, ce roi semblait soucieux. Étendu sur un trône grand comme une maison sur lequel la majorité de sa silhouette effilée ne pouvait tenir, le vénérable reptile au charisme indiscutable ralentissait même sa respiration – comme en témoignait le pesant rythme de la fumée qui s'échappait par la longue cigarette sortant de sa bouche. Au-delà des nombreux bijoux qui ornaient son corps, le Grand Sage Serpent Blanc paraissait particulièrement intrigué par l'image qu'affichait la boule de cristal écarlate disposée sur son majestueux turban.

On y voyait un vaisseau évoluant dans l'espace...

***


Cette même scène animait également l'ornement similaire dont disposait le vieil Ōgama Sennin, lequel l'avait déposé à même le sol pour mieux l'observer. Clairement, le regard habituellement si absent de l'aïeul des crapauds se montrait particulièrement concerné par les images qu'il observait.

Face à lui se tenait un arc de cercle de crapauds.

– Eh, P'pa, s'exclama un jeune batracien à son colossal géniteur. Il se passe quoi ?!

Le grand Gamabunta fronça les sourcils.

– Pour que la Reine Limace transmette ces images aux autres vénérables sages... murmura-t-il d'une voix sombre, cela ne signifie qu'une seule chose...

Il s'interrompit sous le regard tendu de tous ses condisciples.

– Le monde est en danger.

Alors, l'intégralité des batraciens du Mont Myōboku levèrent leurs yeux vers les cieux menaçants.

***


Des scènes presque identiques se reproduisaient partout dans le monde, là où les survivants s'étaient réfugiés.

Les Shinobi sortaient, l'attention tournée vers le ciel d'où approchait l'incommensurable pouvoir. Figés dans leur impuissance, les ninjas en oubliaient tout le reste, y compris la prudence, laquelle ne serait d'aucune aide face à un tel pouvoir.

Vu du ciel, c'était comme si le monde se recouvrait soudain d'innombrables proies qui sortaient de leur tanière, unies malgré elles dans le tragique destin qu'elles ne pouvaient qu'accepter.

Et soudain, comme si tous ces cœurs, soudain connectés, avaient fait rejaillir la raison, la réalité frappa.

Et le désespoir fut total.

***


Seul mouvement dans ce monde soudain figé, une zone de savane se voyait soudainement déformée en un point, une unique singularité qui s'agrandissait jusqu'à atteindre des dimensions humaines.

Et trois individus apparurent. Recouverts de capes noires aux nuages écarlates, ils fixaient également le ciel.

L'homme masqué se tenait en leur centre, supportant un homme à l'aspect squelettique dont les cheveux rouges grisonnants masquaient les si célèbres pupilles aux cercles concentriques.

– Alors, on y est... murmura à leurs côtés le pensif Zetsu blanc.

Sa moitié sombre n'ajouta rien, se contentant d'observer les cieux en silence.

– J'ai... peine à croire qu'il soit si fort... poursuivit le mystérieux maître de la terre. Il est encore loin dans l'espace et pourtant, c'est comme si...

Il se tut mais n'eut pas besoin de poursuivre. Tout ninja un minimum sensoriel partageait le même ressenti si dérangeant. Tout en sachant que des milliers de kilomètres les séparaient, leur instinct était soumis au paradoxe d'une proximité immédiate d'un terrible danger. Car ce qui approchait disposait d'une énergie sans commune mesure avec tout ce que les Shinobi n'avaient jamais connu, déstabilisant totalement leurs sens.

Le Sharingan sous le masque de Tobi pivota et croisa le Rinnegan de Nagato.

– Es-tu prêt ? demanda-t-il d'une voix soucieuse.

Il y eut un silence. Puis Nagato acquiesça d'un signe de tête résolu.

Alors, ce fut comme si l'espace se déchirait de nouveau. Et une ombre gigantesque s'imposa tandis que, libérée de ses enfers, la Statue du Grand Démon Hérésiarque se creusait à même les herbes hautes, dénaturant brutalement par sa seule apparence ce paysage jusqu'alors vivant.

– Zetsu ? poursuivit alors Tobi dont le regard pivotait cette fois dans l'autre sens.
– Oui, répondit alors Zetsu noir.

L'être bicolore se concentra.

***


Sur un décor presque lunaire, le duo de Sannin accompagnant Naruto s'était immobilisé, les yeux également rivés vers les cieux.
Jiraiya, sentant du mouvement dans sa poche, comprit aussitôt. Il en éjecta vivement la graine qu'il avait récupérée avant de partir.

Et soudain, au milieu de ce paysage aride de haute montagne, poussa, à vitesse suffisante pour qu'un œil humain pût en percevoir l'ascension, un unique arbre qui s'allongea, s'étendit et prit peu à peu la forme d'un écran.

* Déjà... pensa sombrement le Sannin. *

***


Dans les quartiers de Konoha se tenait la Mizukage, en compagnie de nombreux autres Shinobi aux multiples couleurs.

Le silence inondait les lieux depuis que la radio s'était transformée en un écran, retranscrivant en direct ce que voyait Zetsu.

***


L'être bicolore observait l'immense statue de Gedō Mazō, lequel s'était étrangement animé. Sa face, levée vers les cieux, reproduisait à l'identique le mouvement produit par bon nombre de créatures.

Mais c'était là son unique point commun avec les autres êtres de son monde. Du reste, aucune peur ne se lisait sur l'insupportable visage du démon ; il émanait bien de la terreur de ce titan insondable, mais elle n'atteignait que ceux qu'il visait.

***


Le vaisseau de Nappa approchait suffisamment de la planète pour que le colosse en distinguât nettement ses terres, ses mers et ses nuages. Le sourire qui étirait légèrement son visage s'agrandit à l'idée que Raditz avait mis la main sur une perle rare.

Pour autant, une étrange sensation parcourut l'esprit du colosse lorsque son regard se pointa droit dans la direction de la zone que son vaisseau visait. Son attention s'était étonnamment dirigée vers un unique point noir dans une vaste étendue claire – comme une aberration.

***


Gedō Mazō soutenait de sa féroce impassibilité le regard du Saiya-jin, à plusieurs milliers de kilomètres de distance.

***


– C'est quoi ce monstre ? murmura Naruto, dont le visage habituellement si joueur s'était paré de sa version la plus sérieuse.

Le regard de Jiraiya se tourna vers le Jinchūriki. Celui-ci avait posé machinalement une main contre son ventre dont les palpitations résonnaient dans ce silence de mort.

– Ça... reprit ce dernier, le corps parcouru de tremblements tandis qu'il pointait du doigt de sa main libre l'image de Gedō Mazō. Ça ne devrait pas exister.

Tsunade fronça les sourcils, le visage dégoulinant de sueur. Naruto venait précisément d'employer les termes qui lui venaient en tête à l'image de ce monstre dont la seule apparence rivalisait de malaise avec l'énergie anormale qui approchait.

Un même frisson parcourut alors le trio. Et il ne venait pas de la montagne...

***


– Il est temps, murmura alors Tobi. Nagato.

L'homme masqué eut alors un spasme de surprise en croisant le regard de l'ultime Pain. Un sourire dément animait le visage de l'homme recouvert de bâtons dont les Rinnegan grand ouverts scintillaient de folie.

Un sourd grondement grandissait peu à peu sous les vibrations du sol. Les tremblements de la terre s'intensifiaient au fur et à mesure que son épicentre – l'immense statue démoniaque – ouvrait lentement sa gueule en direction des cieux.

Spoiler
Image


***




Les ondes sismiques se propageaient à travers la terre sur des distances telles que Raditz lui-même ressentait le frissonnement de l'atmosphère.

Son regard sérieux se renferma davantage à l'observation de ce phénomène de puissance. Quelque chose se préparait...

Fusant tel un missile à travers l'air qui s'échauffait au contact de sa peau plus dure que l'acier, le guerrier plaquait ses mains contre son torse dans une posture aérodynamique.

Il ne savait pas ce qui le poussait tant à rejoindre la zone vers laquelle semblait se diriger Nappa. Bien sûr, il existait de nombreuses raisons liées au fait de retrouver son ancien partenaire. Mais rien ne pressait.

Le Saiya-jin se surprit à se demander si son isolement sur cette planète avait renforcé en lui le désir de retrouver ceux de sa race. Il chassa cette pensée dégradante.

Il était absurde de se hâter ainsi. Raditz était déjà lui-même d'un niveau plus ou moins inaccessible pour les Shinobi, et Nappa culminait à des altitudes d'une toute autre ampleur.

Et pourtant, en dépit de ces considérations rationnelles, un mauvais pressentiment ne cessait de tirailler le Saiya-jin...

Soudain, ses oreilles se réveillèrent brutalement. Un rugissement venait de le frapper de plein fouet, rendu aigu par sa propre vitesse, résonnant dans son esprit avec une telle puissance qu'un frisson parcourut l'échine du guerrier.

* C'est quoi ce bordel ? pensa-t-il. *

L'effet fut tel qu'il chassa totalement de son esprit le son furieux de son Scouter...

***


Que cela fût lié au rugissement du démon ou à la seule puissance qui en émanait, c'était comme si la savane toute entière agonisait d'horreur. Même le bruit du tonnerre grondant qui se créait lentement par-delà cette démonstration de puissance brute était totalement couvert par le cri du démon.

Mais il n'était plus temps de s'attarder sur ce détail, car déjà se déformait littéralement l'atmosphère face au monstre.

Des particules de Chakra scintillaient peu à peu, se concentrant lentement devant la gueule ouverte du démon qui semblait les aspirer peu à peu.

Le son grave de l'énergie concentrée semblait comprimer le temps par l'indescriptible puissance du monde Shinobi – celle qu'aucune attaque conventionnelle n'avait su égaler.

La savane, étonnant milieu rassemblant panoplie d'espèces, se trouvait être le théâtre de la plus grande migration improvisée du règne animal depuis des générations. D'immenses troupeaux – proies et prédateurs réunis – fuyaient l'épicentre énergétique de ce fléau : Gedō Mazō. Ils se sauvaient par les terres, les mers et les airs.

***


Nappa gardait les yeux rivés sur l'infime anomalie sombre qui se dessinait à même ce monde coloré, partiellement recouverte de nombreux nuages qui semblaient réagir à la puissance qu'il libérait. Cette chose n'avait visiblement rien de naturel. Et elle se trouvait précisément à l'emplacement vers lequel il se dirigeait.

Soudain, le point noir se transforma en une intense lueur qui perça même sa couverture d'éclairs...

***


L'énergie condensée dans la gueule de Gedō Mazō brillait de mille feux, illuminant même les cieux en rivalisant d'intensité avec le Soleil.

C'était comme si le son avait laissé place à la lumière. Tout se figeait dans ce décor de puissance. Même le plus infime brun d'herbe semblait totalement immobile, paralysé.

Cela dura un temps, que la perception rendait indéfinissable, jusqu'à ce que la raideur extrême de la terre ne la fissurât.

Et, à la manière d'un pied de nez à cet univers perturbé, la dernière grandeur encore stable de la nature sembla à son tour dérailler. Dans un monde sens dessus dessous, la gravité elle-même fut mise à mal.

Des amas de terre et de roches s'élevaient lentement, lévitant au dessus du sol auquel rien ne les retenait plus.

Tournant lentement sur elles-même, certaines pierres atteignirent l'altitude de Gedō Mazō, qui semblait à présent se fondre en arrière-plan, retrouvant un semblant de son état de statue...

Au milieu de cette folie physique se tenaient toujours les trois membres de l'Akatsuki, immobiles et silencieux sous le terrifiant démon qui semblait les protéger à la manière de l’œil d'un cyclone dévastateur.

Le Sharingan de l'homme masqué se concentra soudain sur un gravier qui lévitait à sa hauteur. Tendant lentement la main pour s'en emparer, il s'apprêtait à la toucher quand tout bascula.

Brutalement, tandis que les roches environnantes s'effondraient en fracas sur ce monde à l'agonie, la pleine et entière puissance de Gedō Mazō se révéla.

Et le rayon d'énergie déchira les cieux.

***


Ébloui par la lueur dévastatrice qui s'imposait à l'horizon, Raditz sentit son front s'humecter.

* Je n'ai jamais vu Nappa utiliser une technique de ce type... *

Ses bras frissonnaient tandis que son cerveau fonctionnant à cent à l'heure lui proposait sa deuxième hypothèse.

* C'est... impossible... qu'une telle attaque vienne de ce monde... !? *

***


Nappa avait les yeux rivés sur l'offensive qui fonçait droit sur lui. Un sourire goguenard dessiné sur son visage, il s'autorisa même un soupire presque déjà lassé.

* L'obstination des faibles ne cessera jamais de m'amuser... *

Mais, tandis que son cerveau réalisait les vitesses, les distances et les puissances, son Scouter s'activa subitement et les chiffres montèrent en flèche.

* ... ?! *

Alors, comprenant peu à peu la réalité de l'énergie qui fusait droit sur lui, ses sourcils se froncèrent et son sourire se dissipa.
Face à la plus puissante attaque du monde Shinobi, le Saiya-jin expérimenté dévoila pour la première fois une expression différente du mépris amusé qu'il arborait habituellement à la conquête d'un nouveau monde...
Image
Avatar de l’utilisateur
Kurama_Senju
 
Messages: 707
Inscription: Mar Août 02, 2016 8:28

Re: Shinobi vs Saiya-jin

Messagepar xela26 le Dim Juil 22, 2018 23:49

Nappa.... perdu par son arrogance ! !!!
Cell: l'ascension de la terreur- Cell a vaincu Son Gohan lors du Cell game!! Quel sort réserve-t-il à la Terre?? Pour le savoir....viewtopic.php?f=42&t=5990
Chapitre 122: publié
chapitres 123, 124 : relecture, correction
Chapitre 125: 0%

Cell: Damned Souls- Les aventures parallèles de héros de "l’ascension de la terreur". Pour les connaitre:
viewtopic.php?f=42&t=6774
abandonnée
xela26
 
Messages: 1461
Inscription: Lun Oct 03, 2011 20:57

Re: Shinobi vs Saiya-jin

Messagepar Bushido le Lun Juil 23, 2018 0:04

Cela faisait un moment qu'on avait pas eu un chapitre comme cela de ta part, et oh putain, que ça fait plaisir !

Comme j'ai pu te le dire par M.P, je trouvais que tes derniers chapitres avaient perdus en rythme, et que j'avais hâte que les choses sérieuses commencent.

Je suis vraiment pas déçu. J'ai vraiment, mais vraiment envie de lire la suite maintenant.
Vous n'avez pas envie de perdre du temps à lire une fan-fiction mais vous voulez quand même en lire une ? Aucun problème ! Half Shot est fait pour vous ! Une série d'histoires courtes que, j'espère, vous apprécierez !

Half Shot - viewtopic.php?f=42&t=8709
Avatar de l’utilisateur
Bushido
 
Messages: 4208
Inscription: Lun Avr 22, 2013 14:40

Re: Shinobi vs Saiya-jin

Messagepar goget le Lun Juil 23, 2018 0:26

Tu vas quand même pas nous tuer Nappa comme ça ? :shock:
Avatar de l’utilisateur
goget
 
Messages: 2396
Inscription: Mar Jan 13, 2015 23:02
Localisation: Chez le fermier qui me déteste

Re: Shinobi vs Saiya-jin

Messagepar Xehanort le Lun Juil 23, 2018 6:03

Non pas Nappa ! il meurt toujours trop tôt dans les Fan-fic .
La Rage de Ta Keyblade libéré ces cœurs emprisonnées , ils s' unissent dans le ténèbres libres et sans maîtres , jusqu' a qu' ils fusionnent pour former Kingdom Hearts et quand ce jour arrivera , nous pourrons enfin exister pleinement .
Avatar de l’utilisateur
Xehanort
 
Messages: 854
Inscription: Jeu Fév 09, 2017 17:17

Re: Shinobi vs Saiya-jin

Messagepar biskus le Lun Juil 23, 2018 17:00

Marrant , car tu as fait tout un chapitre entier rien que pour l'entrée en scène du gedo mais la manière de l'amener à décrire à la fois son apparition sa stabilisation sa concentration son lancement de l'attaque et l'attaque qui part ma fait un effet de hype lourds de ouf.
Je ne sais pas à combien se chiffre l'attaque mais elle inquiète nappa ce qui n'est pas rien d'autant qu'il est en mode tranquille pas en mode full power .
Je revois bien dans ta scène prochaine celle vu dans le manga quand il encaisse le kikoho mais un poil plus violent . Genre sa capsule désintégrer nappa à poil et bien plus blessé que contre tenshin
Et radditz le récupérant dans sa chute et partant se mettre à l'abri . Et radditz partant à la recherche de tsunade pour soigner nappa.


Le truc qui sauvera nappa c'est que le corps de jubby ne soit pas charger à fond il manque 4 demons dont deux des plus fort si on considère le nombre de queues. Dailleur jai toujours pensée que dans le manga l'utilisation de la statue meme sans son plein pouvoir aurait ete judicieuse ( je parle avant la bataille finale ) .

En tout cas l'effet de majesté , puissance et peur est tres tres bien remis dans ton chapitre.
J'ai pris une bonne claque de plaisir .
biskus
 
Messages: 204
Inscription: Sam Oct 18, 2014 12:36

Re: Shinobi vs Saiya-jin

Messagepar Kurama_Senju le Lun Juil 23, 2018 20:42

xela26 a écrit:Nappa.... perdu par son arrogance ! !!!
Les Shinobi deviennent sérieux. :evil:

Bushido a écrit:Cela faisait un moment qu'on avait pas eu un chapitre comme cela de ta part, et oh putain, que ça fait plaisir !

Comme j'ai pu te le dire par M.P, je trouvais que tes derniers chapitres avaient perdus en rythme, et que j'avais hâte que les choses sérieuses commencent.

Je suis vraiment pas déçu. J'ai vraiment, mais vraiment envie de lire la suite maintenant.
Merci beaucoup, ce message booste à fond !
En fait, c'est rassurant car j'ai l'impression tu partages à peu près mes goûts. Grosso modo, quand je ne suis pas satisfait d'un chapitre, toi non plus. Du coup, y'a moyen que ça devienne intéressant prochainement. :mrgreen:

goget a écrit:Tu vas quand même pas nous tuer Nappa comme ça ? :shock:
Dans un monde où le Rikudô Sennin trolle sur GodTube, tu devrais savoir que tout est possible. :mrgreen:

goget a écrit:Non pas Nappa ! il meurt toujours trop tôt dans les Fan-fic .
Spoiler
Image


biskus a écrit:Marrant , car tu as fait tout un chapitre entier rien que pour l'entrée en scène du gedo mais la manière de l'amener à décrire à la fois son apparition sa stabilisation sa concentration son lancement de l'attaque et l'attaque qui part ma fait un effet de hype lourds de ouf.
YES ! Je suis bien content que tu aies apprécié la mise en scène de Gedo. Je trouve qu'il a trop été mis en retrait dans le manga, alors que son potentiel était énorme.
Je ne sais pas à combien se chiffre l'attaque mais elle inquiète nappa ce qui n'est pas rien d'autant qu'il est en mode tranquille pas en mode full power .
La technique en elle-même est en plus issue d'un gros pic de puissance ponctuel de Gedô qui a "tout donné" dedans.
Je revois bien dans ta scène prochaine celle vu dans le manga quand il encaisse le kikoho mais un poil plus violent . Genre sa capsule désintégrer nappa à poil et bien plus blessé que contre tenshin
Et radditz le récupérant dans sa chute et partant se mettre à l'abri . Et radditz partant à la recherche de tsunade pour soigner nappa.
Hypothèse intéressante... :twisted:

Le truc qui sauvera nappa c'est que le corps de jubby ne soit pas charger à fond il manque 4 demons dont deux des plus fort si on considère le nombre de queues. Dailleur jai toujours pensée que dans le manga l'utilisation de la statue meme sans son plein pouvoir aurait ete judicieuse ( je parle avant la bataille finale ) .
Jûbi est d'autant plus différent qu'il s'agit d'une nouvelle forme en réaction à l'assimilation de toutes ses parties (un peu comme Cell).
En tout cas, je partage ta pensée : la statue méritait son heure de gloire, autrement que par un combat contre Chôji et des passages en arrière-plan. C'est aussi l'un des buts de cette fic : développer certains éléments. ;-)

En tout cas l'effet de majesté , puissance et peur est tres tres bien remis dans ton chapitre.
J'ai pris une bonne claque de plaisir .
Et j'en suis ravi. :twisted:
Merci pour ce commentaire !
Image
Avatar de l’utilisateur
Kurama_Senju
 
Messages: 707
Inscription: Mar Août 02, 2016 8:28

Re: Shinobi vs Saiya-jin

Messagepar Kurama_Senju le Dim Juil 29, 2018 21:14

CHAPITRE 101
Premiers pas





Face aux cieux hurlant silencieusement sous l'énergie démoniaque qui s'y libérait, Raditz s'immobilisa. Le choc tiraillait ses pensées, générant en lui une confusion insupportable. Son esprit peinait d'ailleurs encore à réaliser ce qu'il se passait, alors qu'il observait l'incroyable halo de lumière qui perçait le ciel azuréen.

Et pourtant, peu à peu, il comprenait. L'attaque venait du sol. La cible se trouvait loin au dessus des nuages...

Les combattants de cette planète, sans doute conscients de leur impuissance face à un nouveau guerrier, avaient rassemblé toute leur puissance dans une unique attaque avec un seul but : abattre le Saiya-jin dans l'espace.

Le corps de Raditz était parcouru de frissons. Il ne s'était jamais réellement questionné sur le danger que pourrait courir Nappa en venant, cette possibilité lui apparaissant comme totalement absconse.

En aucun cas ses connaissances du monde Shinobi ne le poussaient à envisager l'hypothèse que son partenaire fût en difficulté, car sa puissance dévastatrice surclassait absolument tout ce que les ninjas pouvaient ne serait-ce qu'imaginer.

Mais il n'avait considéré les choses qu'à partir du moment où Nappa poserait pied sur cette planète. Jamais il n'aurait imaginé que son partenaire pourrait simplement ne pas atteindre cette étape...

***


L'étonnante lueur qui brillait depuis l'espace était également observée silencieusement par le démon hérésiarque, lequel s'était levé sur ses pattes arrière, comme pour mieux admirer son propre chef d’œuvre.

Et quand, finalement, la lueur s'éteignit, Gedō Mazō se volatilisa dans un souffle qui fit voler la longue chevelure sale de Nagato.

Ce dernier manqua de s'écrouler, mais Tobi le maintint fermement. Son regard se posa sur le visage blême de l'Uzumaki qui toussait de façon saccadée.

* Le pouvoir du Rinnegan... est fantastique... *

Il jeta un bref coup d’œil à Zetsu, lequel ne les regardait pas, continuant d'observer les cieux en silence.

– C'est fini... murmura alors simplement l'ultime Pain en reprenant son souffle.

Tobi resta un instant silencieux.

– Tu as accompli le devoir de l'Akatsuki, déclara-t-il alors. Le rêve de Konan...
– Le pont... vers la paix...
– À présent, le monde entier a été témoin de l'importance représentée par notre quête...


Ses yeux se tournèrent vers l'être bicolore.

– Zetsu. As-tu tout enregistré ?

Mais ce dernier ne répondait pas. Son regard restait levé.

***


Il en était de même pour les fleurs du clan Hyūga, qui continuaient inlassablement de pointer vers les cieux, ou un peu plus bas...

***


C'est alors que Tobi réalisa un étrange phénomène. L'omniprésente pression qui l'opprimait n'avait absolument pas disparu.

– Impossible... ! murmura Nagato dont les Rinnegan étaient également levés.

L'homme masqué pointa son regard dans la même direction. Et son Sharingan fut témoin du terrifiant spectacle que les Shinobi observaient à travers Zetsu.

Haut, très haut dans le ciel, tombait une silhouette...

***


Raditz lui-même la voyait. Et, à mesure que le colosse fusait vers le bas, son apparence se fit de plus en plus familière aux yeux du Saiya-jin.

Son visage, jusqu'alors tétanisé, se déforma soudain en un sourire dément.

***


– Tu crois qu'il est mort ? demanda Zetsu blanc. Il faut l'achever immédiatement !

Il était clair qu'il faisait référence à la quasi-défaite de Raditz face à Kumo. Les scènes se ressemblaient en de nombreux points, et plus globalement par la chute du guerrier suite à une attaque dévastatrice.

– Non, répliqua Zetsu noir.

Sa réponse surprit sa moitié. Mais les yeux perçants de Tobi et de Nagato en avaient depuis longtemps compris la raison, de même que les sens d'une partie des Shinobi du monde.

Le guerrier qui se laissait tomber ne se trouvait absolument pas aux portes de la mort. L'énergie qu'il dégageait semblait peut-être même plus terrible encore que ce que l'imagination avait pu laisser transparaître, maintenant qu'il arrivait à proximité directe du sol de ce monde sur lequel il ne tarderait pas à atterrir.

Le Sharingan de l'homme masqué parvenait même à percevoir le sourire amusé du colossal Saiya-jin.

Et c'est alors que Nappa atterrit violemment sur ses deux jambes, fléchies et écartées, à la manière d'un lutteur prêt au combat, soulevant masse de terre au contact du sol.



Son atterrissage n'était pas si éloigné de la position des trois membres de l'Akatsuki, lesquels se trouvaient uniquement dissimulés par un buisson.

– C'est un petit pas pour le Saiya-jin... murmura-t-il, au milieu de son cratère. Préparez-vous, ninjas, car mon deuxième pas vous écrasera...

Il s'étira.

Son Scouter bipa soudain. Le trio de l'Akatsuki fut parcouru d'un même frisson.

– Une faible force de combat se dirige vers ma position ? murmura-t-il.

Tobi, Zetsu et Nagato restèrent silencieux, surpris de n'avoir pas été identifiés par le détecteur de Nappa.

Le regard de ce dernier s'était tourné en direction du bas niveau repéré qui approchait déjà.

– Oh ? réalisa-t-il alors. Mais... Je reconnais cette dégaine... !

Figé par la puissance écrasante de Nappa, Nagato parvint tout juste à tourner le regard en direction du nouvel arrivant. Et il manqua de lâcher un sursaut de surprise.

La faible force de combat identifiée par Nappa appartenait à l'être que le monde Shinobi craignait tant – celui qui était parvenu à pousser le chef de l'Akatsuki dans ses ultimes retranchements.

Et tandis que Nappa croisait patiemment les bras, Raditz atterrissait à ses côtés.

Les deux Saiya-jin côte à côte donnaient un spectacle terrifiant pour l'intégralité des Shinobi qui en était témoins.

Et, tandis que les regards des deux guerriers se croisaient pour la première fois, le monde se tut.

– Raditz.
– Nappa.


Salutations engagées, une onde de choc traversa soudain la savane. L'homme masqué ouvrit grand son Sharingan, choqué, tandis que Raditz se pliait en deux sous la douleur.

Même les célèbres yeux Uchiha n'avaient rien vu du terrible coup de coude que venait d'infliger Nappa à son partenaire, comme si l'effet s'était produit durant une fraction oubliée du temps. Et pourtant, l'effet avait bien eu lieu, comme en témoignaient les conséquences sur Raditz, ou le souffle qui venait de balayer l'environnement derrière lui.

Parcouru de gémissements rauques, le Saiya-jin à la longue crinière noire soutenait d'un regard féroce celui de son partenaire. Après quelques secondes de difficulté, il se releva toutefois – non sans pénibilité.

– Ne t'avise plus jamais de couvrir de honte notre peuple, menaça Nappa d'une voix parfaitement crédible.
– ...
– J'hésitais à frapper plus fort
, poursuivit-il. Mais t'as pris un sacré coup de vieux...

La puissance écrasante de Nappa en avait fait oublier aux spectateurs le sens des réalités. Mais c'était vrai. Les cheveux de Raditz grisonnaient et quelques rides s'étaient déjà installées sur son visage belliqueux.

– Et puis, reprit alors le Saiya-jin au crâne dégarni, la puissance dont j'ai été témoin depuis l'espace prouve que ce monde est peut-être ambitieux pour un simple basse-classe... J'en parlerai à Vegeta.
– À Vegeta ?
– Je crois qu'il a prévu de te tuer
, confia alors Nappa. Ça m'emmerderait, quand même. J'ai toujours eu un faible pour toi.

Nappa ponctua sa remarque par un rire amusé.

– J'ai remarqué, marmonna alors Raditz qui massait son ventre douloureux. Mais comment as-tu fait pour survivre à ça ?
– Ne me mets pas dans ta catégorie
, rétorqua son partenaire. J'ai juste travaillé mon apnée.
– Une chance que tu étais à proximité de la planète...
– Une chance ?
répéta Nappa avec étonnement. Oh, Raditz, ils t'ont retourné le cerveau ou quoi ?

L'homme masqué fronça les sourcils. Non, ce n'était effectivement pas lié hasard.
Au-delà d'une certaine distance, la puissance et la précision de leur attaque auraient été trop diminuées pour permettre une bonne efficacité.

Son regard restait posé sur le duo Saiya-jin. Il était particulièrement perturbant d'observer la seule présence physique de ces individus, qui reflétait précisément le dérangement sensoriel de leurs énergies.

Raditz s'imposait jusqu'alors par sa taille doublée d'une musculature anormalement développée. Pourtant, il paraissait étonnamment frêle en comparaison de son partenaire.

– Du coup, va falloir tuer le temps, avant qu'on vienne nous chercher, reprit Nappa.
– Ça n'a pas trop l'air de te déranger, remarqua Raditz.
– Entre le vide spatial et les missions sur des mondes foireux, franchement y'a pas à dire, ici c'est juste le bon plan. T'as assuré, enfoiré !

Les longs cheveux de son partenaire dansaient sous le silencieux souffle du vent. Il observait les environs avec prudence.

Aussitôt, l'homme masqué attrapa Nagato et Zetsu, qu'il fit disparaître avec lui grâce à sa technique spatio-temporelle.

– On commence par quoi ? demanda alors Nappa, à la manière d'un touriste s'adressant à son guide.

Mais Raditz ne répondait toujours pas, son regard continuant de balayer discrètement les lieux. Cela n'échappa toutefois pas à l'attention de son partenaire, lequel haussa les sourcils de surprise.

– Euh, Raditz... ? l'interpella-t-il alors.

Mais celui-ci était parcouru de tremblements.

– Bordel... J'ai baissé ma garde... ! J'ai... J'ai pas pensé à regarder mon Scouter !
– Hein ?
– Fait chier ! C'est eux, j'en suis sûr !


Vus par son détecteur, une poignée de points, affichant pour la plupart des valeurs plus qu’honorables du point de vue ninja, se rassemblaient au loin, là où se perdait le regard inquiet de Raditz...



Et effectivement, Tobi, Nagato et Zetsu avaient rejoint un groupe d'individus qui se situaient à nettement plus grande distance des Saiya-jin. Bien que la variété de leurs apparences pouvait surprendre, ils partageaient tous ce même point commun : une cape noire aux nuages rouges.

– Vous êtes en retard, fit remarquer l'être bicolore.
– Yo, Zetsu ! Tobi... salua Deidara. Chef.

Kisame lâcha un sourire.

– Sommes-nous arrivés après la bataille ?
– Non
, répliqua l'homme masqué. Vous êtes juste à l'heure.

L'homme-requin jeta toutefois un œil à son épée légendaire, laquelle semblait gigoter étrangement.

– Le Chakra de cet homme... C'est quelque chose...

Raditz tremblait en observant les nombreux points qu'affichait son Scouter.

– De tels niveaux de puissance... réunis... Ça ne peut être que...

Il fronça les sourcils, le regard perdu au loin où se dessinaient quelques arbres sur les terres ravagées par l'attaque énergétique qui avait fusé dans l'espace.

– ... l'Akatsuki... !

Nappa grimaça d'incompréhension.

– Mais de quoi tu parles ?
– Tu... tu ne les vois pas ?
demanda Raditz, dont le Scouter indiquait pourtant clairement la présence de tels niveaux.
– Ah, comprit Nappa. J'ai activé le filtre anti-microbes pour éviter d'être dérangé.
– Quoi ?
– Tous les niveaux de puissance sous 1000 unités sont invisibles
, expliqua-t-il. J'aime procéder comme ça pour une meilleure efficacité. Ça me permet de faire un premier mé...

Mais Raditz ne l'écoutait plus, son regard à présent reporté en direction de l'Akatsuki qui l'observait à distance. Le Saiya-jin transpirait à chaudes gouttes sous son épaisse crinière.

– Ces types... ne les sous-estime pas... !

Le regard de son partenaire se posa sur son visage devenu pâle, avant d'hausser un sourcil.

– Tu sais que tu agis bizarrement depuis que tu as atterri sur ce monde ? confia soudain Nappa.
– Que veux-tu dire ?
– Je veux dire que tu ressembles à un animal apeuré.


La réplique du colosse fit l'effet d'un coup de massue sur Raditz. Celui-ci détourna brièvement son regard de la position des criminels pour le diriger vers son partenaire.

– Ces types, qui te font si peur... reprit le géant Saiya-jin. Ce sont eux qui ont détruit mon vaisseau ?
– Sans doute...


Nappa tapota sur son Scouter afin d'en retirer le filtre. Aussitôt, une multitude de puissances s'affichèrent.

– Et c'est ça, qui te terrifie tant ? s'amusa-t-il.

Soudain, il éclata de rire.

– J'y crois pas, y'en a même un à 4 unités ! s'exclama-t-il entre deux souffles tonitruants.

À l'écoute de ce chiffre, le visage de Raditz sembla se ranimer. Une telle valeur ne pouvait appartenir qu'à un seul individu. Et il s'agissait de celui qu'il devait absolument tuer pour retrouver toute sa puissance...

Les membres de l'Akatsuki observaient de loin la discussion des deux Saiya-jin. Leur immobilité n'était trahie que par les lents mouvements de leurs capes aux nuages écarlates qui dansaient au rythme imposé par le vent.

Un calme étonnant régnait au sein de la plus grande organisation terroriste du monde à la vue du duo d'envahisseurs. Pourtant, l'un des membres semblait particulièrement tendu.

Des gouttes de sueur perlaient sur le visage habituellement inexpressif de Kakuzu. Ses yeux brillaient de l'étrange éclat d'un dangereux sentiment de malaise.

Cela n'échappa que peu à l'attention de l'homme masqué, lequel porta davantage d'attention sur le membre le plus expérimenté de l'Akatsuki. L'espace d'une brève fraction de seconde, leurs regards se croisèrent.

Sasori avait également remarqué l'étrange comportement qui animait soudain Kakuzu. Ses sourcils se froncèrent et une partie de sa vigilance se concentra sur lui.

Et soudain, alors que Nagato, déjà affaibli, concentrait son attention sur la discussion des guerriers, une main l'attrapa à la gorge. Sa poigne, reliée au corps de son hôte par une multitude de filaments sombres, était particulièrement puissante. Renforcée au Doton, elle faisait de Kakuzu l'un des Shinobi dont la force physique était la plus redoutable.

Sasori ouvrit grand les yeux face à cette action insensée. L'attention des autres semblait à peine se diriger vers cette scène improbable que déjà, Kakuzu propulsait violemment Nagato avec sa force surhumaine. L'homme masqué, aidé de son Sharingan, se montra le plus vif. Son bras sembla s'étirer en une série de branches, interceptant au vol le corps affaibli de l'ultime Pain.

Kisame fronça les sourcils.

* Une trahison... ? *

Se plaçant en posture défensive, il fut imité par ses coéquipiers, lesquels semblaient réaliser la même chose que lui.

Mais ce mouvement collectif fut soudain interrompu par l'incandescence d'un souffle brûlant qui fit totalement perdre le sens des réalités aux membres de l'Akatsuki. Partiellement sonnés, ils se relevèrent péniblement, réalisant qu'ils avaient tous effectué un vol plané de plusieurs mètres.

L'homme masqué n'en croyait pas son œil. Sa dématérialisation avait été prise de vitesse, lui faisant également ressentir l'intense souffle.

* Quelle était cette technique... ?! se demanda Kisame avec surprise. *

Hidan se massa la nuque.

– Batard... grogna-t-il à l'adresse de Kakuzu.

Cependant, Zetsu, positionné à distance, avait été le moins impacté. En fait, bien que soufflé par la violence du choc, sa relative distance lui permit même d'assister avec davantage d'acuité à l'action, de même que le reste du monde Shinobi qui réalisait à travers son œil la terrible réalité qu'ignoraient encore la majorité des membres de l'Akatsuki.

Car Kakuzu n'avait usé d'aucune technique. Le redoutable tueur venait simplement de tomber à genoux, son poitrail arraché par le colosse qui se tenait à présent au milieu du groupe de criminels.

Et ce qui avait soufflé les membres de l'organisation terroriste n'était pas lié à une quelconque attaque. Il s'agissait seulement du déplacement de l'air déchiré par la vitesse supersonique de Nappa.

Le colosse observait maintenant le cœur qu'il tenait dans sa paume d'un air pensif. Et soudain, sa main le pressa. L'hémoglobine qui jaillit d'entre ses doigts éclaboussa les capes des membres de l'Akatsuki, donnant à leurs nuages rouges une apparence soudainement bien piteuse.
Image
Avatar de l’utilisateur
Kurama_Senju
 
Messages: 707
Inscription: Mar Août 02, 2016 8:28

PrécédentSuivant

Revenir vers Fanfictions

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot], Twisted et 1 invité