Shinobi vs Saiya-jin

Faîtes-nous partager votre fibre littéraire en écrivant votre propre histoire mettant en scène les personnages de Dragon Ball et, pourquoi pas, de nouveaux ! Seules les fanfictions textes figurent ici.

Re: Shinobi vs Saiya-jin

Messagepar Bushido le Mer Jan 09, 2019 22:56

Faut bien garder Mister Popo s'ils veulent avoir le parfait timing.

La question qui me trotte la tête, c'est comment va se passer le retour de Goku. A l'époque, il était resté au paradis et avait dû se retaper le chemin. J'ai bien ma petite idée mais j'attend de voir ce que tu vas faire.
Avatar de l’utilisateur
Bushido
 
Messages: 4408
Inscription: Lun Avr 22, 2013 14:40

Re: Shinobi vs Saiya-jin

Messagepar biskus le Dim Jan 13, 2019 11:56

Coucou kurama
Le rapport de force est ... cohérent vu que l'élite Ninja tourne autour de 150 unité , popo et kami tourne plus haut dans les 200/250 cela me semble logique qu'ils aient eu du mal Avec mister popo.
Ce jeu mental entre kami et ororef 😭 Bien sûr que le mago veut la défaite car cela veut dire dragon invoquer et .... victoire de oro vu qu'il veut le dragon 🐉 pour lui par pour les voeux afin d'accroître la puissance de son senjutsu dragon serpent .
Mais il y a tellement d'inconnu car de base les motivations de orochimaru ont toujours paru fluctuante par moment et les motivations d ororef ont toujours été un moyen de chercher la mort. Alors un mélange des deux y a de quoi devenir schizophrène mdr .
biskus
 
Messages: 221
Inscription: Sam Oct 18, 2014 12:36

Re: Shinobi vs Saiya-jin

Messagepar Kurama_Senju le Mer Jan 16, 2019 22:00

Bushido a écrit:Faut bien garder Mister Popo s'ils veulent avoir le parfait timing.
Et puis Popo, il a des connaissances que Kami et Piccolo n'ont pas. :P

La question qui me trotte la tête, c'est comment va se passer le retour de Goku. A l'époque, il était resté au paradis et avait dû se retaper le chemin. J'ai bien ma petite idée mais j'attend de voir ce que tu vas faire.
Excellente question. D'ailleurs, Gokû reviendra-t-il ? À suivre...
En tout cas, l'activation des Dragon Ball est imminente... :twisted:

biskus a écrit:Coucou kurama
Le rapport de force est ... cohérent vu que l'élite Ninja tourne autour de 150 unité , popo et kami tourne plus haut dans les 200/250 cela me semble logique qu'ils aient eu du mal Avec mister popo.
Yes, bien vu !
Effectivement, le gros niveau DB (à partir de l'arc Piccolo) est déjà peu accessible pour les Shinobi dans ma fic, et ce pauvre Suigetsu en a fait la fâcheuse expérience...

Ce jeu mental entre kami et ororef 😭 Bien sûr que le mago veut la défaite car cela veut dire dragon invoquer et .... victoire de oro vu qu'il veut le dragon 🐉 pour lui par pour les voeux afin d'accroître la puissance de son senjutsu dragon serpent .
Héhé, possible que ça soit ça, ou alors... il se pourrait bien qu'Ororef soit encore plus timbré que prévu. :evil:
Mais il y a tellement d'inconnu car de base les motivations de orochimaru ont toujours paru fluctuante par moment et les motivations d ororef ont toujours été un moyen de chercher la mort. Alors un mélange des deux y a de quoi devenir schizophrène mdr .
Déjà que les personnalités de Zeref s'y perdaient avec sa malédiction, si t'ajoutes à ça un type qui se ballade avec ses corps, pas étonnant que ça tourne pas rond. :mrgreen:
Image
Avatar de l’utilisateur
Kurama_Senju
 
Messages: 753
Inscription: Mar Août 02, 2016 8:28

Re: Shinobi vs Saiya-jin

Messagepar Kurama_Senju le Mer Jan 16, 2019 22:00

CHAPITRE 122
Évolutions liées





– Ses progrès sont incroyables... murmura Tsunade, observant Naruto pratiquer. Il est déjà en mesure de condenser son Chakra consciemment... !

Jiraiya, appuyé à l'écart, observait avec satisfaction son jeune disciple dévoiler une évolution exceptionnelle sur la concentration du Chakra, étape initiale qui devait être suivie du scellement.

– Ce n'est pas surprenant, commenta-t-il. Après tout, ce gosse a appris le Rasengan...

Tsunade fronça les sourcils.

– Ce n'est pas si simple, Jiraiya. Même si ses progrès sont anormalement rapides, tout peut changer d'un instant à l'autre. Les épreuves qui l'attendent sont...
– Il y arrivera
, affirma l'ermite, dont le regard pensif se perdait sur le lointain visage concentré du jeune Uzumaki.
– Qu'est-ce qui te rend si sûr de toi, tout à coup ?
– Tu n'as pas vu son regard ?


Un sourire déterminé s'était dessiné sur les lèvres de Jiraiya. Tsunade tourna ses yeux en direction de son élève.

– ... ?
– Quelque chose est en train de changer, chez lui...


***


Utakata, courbé et partiellement brûlé, massait son épaule droite endolorie. Face à lui se tenaient Madara et Zetsu, visiblement indemnes.

– Impossible... Bordel... Comment peux-tu être aussi fort ?!
– Est-il vraiment le Jinchūriki de Rokubi ?
interrogea Madara à Zetsu.

L'interpellé fixa un instant leur adversaire épuisé. Puis il acquiesça.

– Aucun doute. Sa technique de bulles correspond à nos recherches...
– Quoi ?!
s'étonna Utakata. Vous... Vous connaissiez cette technique ?

Son visage tremblant se contracta.

– Mais alors pourquoi... Pourquoi vous êtes-vous laissés prendre ?
– On voulait juste mettre Madara dans l'ambiance !
répondit Zetsu blanc. Ça a rajouté un peu de drama... Fallait l'aider à s'amuser un peu !
– C'est pathétique
, commenta Madara en se détournant de ce combat pour s'éloigner. Zetsu, je te laisse terminer...
– H... Hé !
grogna le Jinchūriki, serrant les dents.
– Je ne vous laisserai pas souiller l'honneur de maître Utakata ! s'exclama soudain la jeune fille qui fusa droit sur Madara.
– HOTARU ! hurla le Jinchūriki. ARRÊTE !

Concentrée, elle effectua de nouveau des Mūdra.

– Cette petite est douée, reconnut Zetsu noir.
– Oh... Regarde Madara ! remarqua Zetsu blanc, surpris.

L'Uchiha réalisait en parallèle une autre série de signes de ses mains.

SUITON – MIZURAPPA


De l'eau fut propulsée par la bouche de la jeune Kunoichi.

KATON – GŌKAKYŪ


La scène fut presque identique du côté de l'Uchiha, mais avec du feu.

– Ah merde... grommela Zetsu blanc. Arf, il a voulu jouer à Pierre-Feuille-Ciseaux version Shinobi pour s'amuser... Mais le Suiton l'emporte sur le Katon, non ?

Le feu et l'eau se rencontrèrent dans un fracas assourdissant.

– Dans ce cas précis, intervint Zetsu noir, les affiliations élémentaires n'importent plus...

Sa face se crispa.

– Aucune goutte d'eau ne saurait survivre dans un torrent de flammes...

Cela ne surprenait personne. Car la taille et l'intensité des flammes de l'Uchiha forcèrent même Utakata et Zetsu à se protéger le visage.

– Bon sang ! s'exclama le blanc en serrant les dents. On dirait... On dirait que le Soleil frappe la terre !

Face à cette incroyable démonstration incandescente, la forêt tout entière se mit à brûler. Quant à la technique d'eau de la jeune fille, elle s'apparentait désormais à une gouttelette d'eau lâchée dans un volcan. Un épais nuage de vapeur recouvrit soudain la cime des arbres, laissant apparaître l'espace d'un instant le corps calciné de la jeune fille qui s'effondra, calcinée jusque dans ses os.

Un immense feu de forêt s'était imposé sur plusieurs hectares, dévastant soudain les lieux que fuyaient les animaux terrifiés. Dans cette ambiance brutalement transformée se dessinait toujours la silhouette silencieuse de Madara.

– Pourquoi... a-t-il utilisé tant de puissance contre cette gamine ? murmura Zetsu blanc, choqué.
– Parce qu'à ses yeux, répondit Zetsu noir, une apprentie ou un Shinobi confirmé ne font aucune différence... mais surtout...

Il fixa le corps tremblant de rage du Jinchūriki.

– ... parce qu'il s'ennuyait.

Et soudain, une onde de choc balaya même les flammes de la forêt tandis qu'une véritable tempête de Chakra rougeoyant s'imposait.

Tournant son regard intrigué, une once d'intérêt éclaira le visage de Madara tandis qu'il pouvait contempler l'incroyable énergie dont s'était parée le Jinchūriki. Se relâchant totalement, le jeune homme, maintenant recouvert d'un dense Chakra rougeoyant, presque solide, dévoilait son plein et total abandon au Chakra du démon dont il était l'hôte.

Spoiler
Image


– Intéress... commença l'Uchiha.

Mais il ne put terminer. Car déjà, le Jinchūriki aux six queues balayait la distance qui les séparait, fusant à une telle vitesse que Zetsu sentit le souffle incandescent de son déplacement lui taillader la peau. Et il frappa Madara avec une violence inouïe qui propulsa ce dernier à même les arbres en flammes sur plus de cent mètres.

– Bordel... ! s'exclama Zetsu blanc, yeux grand ouverts, réalisant la puissance destructrice du monstre réveillé.

Le Bijū resta immobile, ses six queues fouettant l'air sauvagement tandis qu'il fixait la zone où le corps de sa cible avait été propulsé. Il semblait appréhender ses réactions, comme pour vérifier qu'il était bien mort.

Ou, plus exactement, il constatait le fossé séparant Madara Uchiha de ce que l'esprit humain appréhendait généralement.

Car soudain s'illumina de nouveau dans le crépuscule l'obscure forêt ravagée par les flammes, tandis que volaient une multitude de boules de feu gigantesques lévitant dans les airs. Et elles fusèrent aussitôt vers le Bijū miniature, générant une série d'immenses traînées orangées dans l'atmosphère qui faisaient goutter à la terre un aperçu des Enfers.

Face à ces météorites incandescentes, le démon recourba ses multiples queues autour de sa face enragée. Et il hurla alors, déversant comme une bulle de Chakra pur qui l'entoura tandis que frappaient sur son pourtour les innombrables flammes dévastatrices.

L'immense cratère qui déchira la terre fut aussitôt calciné par la température excessive qui le traversait. Il sembla dès lors que du magma séché s'imposa brièvement sur ce sol à l'agonie.

Mais le Jinchūriki restait indemne. Sa protection, redoutable et efficace, avait suffi à contrer l'attaque de Madara. Identifiant sa silhouette à l'origine de l'assaut, le monstre fusa à une vitesse telle que les arbres enflammés autour de lui s’éteignirent sous le seul souffle de son déplacement.

Et il attrapa violemment le corps de Madara, à la manière d'une sangsue décidée à totalement dévorer la chair et le sang de sa victime.

Un puissant composé alcalin se déversa soudain du monstre sur la peau de Madara qui sembla fumer. Mais avec la fumée montait la chaleur, à tel point que le démon relâcha son étreinte. Une imposante vapeur s'imposa aussitôt sur tout le champ de bataille.

– Il se passe quoi là-bas ?! s'exclama Zetsu blanc, totalement dépassé.
– Madara... s'amuse.

Se dévoilant au milieu de cette fournaise, la silhouette de l'Uchiha fut précédée par autre chose. Deux lueurs écarlates semblaient percer la fumée, fixant le monstre tandis que se dessinait peu à peu le sourire guerrier de leur propriétaire.

– Excellent ! s'exclama-t-il, à présent plus captivé. Le son de la violence... La douleur des coups... L'odeur du combat... Le goût du sang...

Il regarda ses mains de ses iris scintillant à présent d'une caractéristique lueur rouge.

– La vue de ces yeux... conclut-il, savourant le réveil de ses Sharingan. Je suis vivant !

***




Brillant dans les ténèbres, les Sharingan activés de Sasuke se perdaient jusqu'aux hauts sommets brouillés des nuages de la montagne de laquelle ils approchaient. Jamais de son vivant l'Uchiha n'avait observé pareille excroissance de terre. Désactivant ses iris écarlates, Sasuke reporta son regard vers le labyrinthe. Il leur restait probablement encore du temps avant d'arriver. Pourtant, jamais ils n'aurait été aussi rapides sans leur guide improvisé.

Suivant le sens ingénieux de Shikamaru, Gaara et lui évoluaient à un rythme inespéré.

Sasuke ne pouvait s'empêcher de penser au talent de son vieux camarade d'académie. Il l'avait toujours plus estimé que la moyenne, en dépit de son comportement parfois presque aussi puéril que le plus grand des cancres de leur promotion.

Mais dans cet environnement sombre qui parsemait le monde Shinobi, Shikamaru semblait avoir furieusement gagné en maturité. Il aurait été toutefois plus juste de considérer qu'il se révélait enfin.

Quoiqu'il en fût, celui qui dirigeait Gaara et Sasuke dans le plus grand labyrinthe en les conduisant, à force de brillantes conjectures, d'échecs inévitables mais de succès bien plus nombreux qu'aucun des deux autres n'aurait su rassembler, vers des chemins victorieux, n'avait plus rien du gamin autant ennuyeux qu'ennuyé.

Et, bien que forcé de reconnaître le génie définissant aujourd'hui Shikamaru, l'Uchiha observant sa queue de cheval qui se balançait nonchalamment au rythme de ses pas ne pouvait se défaire de l'inévitable prudence accompagnant ces exploits.

En fait, ce sentiment habitait Sasuke depuis leur rencontre initiale, auprès du Sphinx. Et elle ne cessait de grandir à mesure que le temps les rapprochait de leur objectif.

– Shikamaru.

Le Nara ne répondit pas immédiatement à l'appel de Sasuke. Toutefois, le soudain arrêt de ce dernier avait également attiré l'attention de Gaara.

– Nous approchons de la montagne, informa Shikamaru, comme pour convaincre son interlocuteur que ces mots servaient de réponse.
– Que gagnes-tu à nous accompagner ? interrogea Sasuke.

Shikamaru resta un moment immobile, son visage se recouvrant légèrement de gouttes de sueur. Puis il soupira.

– Sasuke, est-ce que tu crois en Dieu ?

L'Uchiha s'immobilisa à son tour, surpris par une telle question. À sa connaissance, jamais le Nara ou sa famille n'avait montré le moindre caractère religieux. Ils étaient même au contraire certainement le clan le plus rationnel qui fût.

Shikamaru tentait-il de noyer le poisson ?

– Qu'est-ce que tu racontes ? répliqua enfin l'Uchiha en fronçant les sourcils, presque menaçant.
– Oh, du calme, je me moque pas de toi, grommela son interlocuteur. Par contre, si tu te demandes si j'ai perdu la tête, bah... ouais.

Face au regard toujours prudent de Sasuke, ce dernier soupira et s'assit en tailleur.

– Tu n'as pas remarqué que je n'avais jamais utilisé la manipulation des ombres ? Je suppose que ça ne t'a même pas frappé, car tu me considérais sûrement de base comme un faible dont le seul intérêt résidait dans sa capacité à vous sortir du labyrinthe...
– ...
– Bah t'avais pas tort. Sauf que y'a une autre raison.


Alors, Shikamaru se concentra. Et aussitôt jaillirent de son corps une série d'ombres qui s'étalèrent à même les parois contrastées du labyrinthe. Vif, Sasuke effectua un bond pour se placer contre un des épais murs naturels verticaux qui les entouraient et échapper à cet assaut imprévu. Quant à Gaara, qui ne se souciait pas de leur conversation, il se retrouva immobilisé au contact de l'ombre.

Fronçant les sourcils, le ninja du désert regarda à ses pieds.

* Le sable de Gaara... réalisa Sasuke, surpris. Il aurait été pris de vitesse ? Non... C'est comme si... il n'avait pas perçu le danger. *

Le garçon de Suna tourna son regard noir vers Shikamaru qui avala sa salive.

– Ça suffit, Uchiha Sasuke. Je vais le tuer maintenant...
– Attends... !
s'inquiéta Shikamaru en voyant le sable s'agiter. Je ne...

Sasuke s'apprêtait à arrêter Gaara quand il remarqua un phénomène bien étrange. Le sable de Gaara continuait certes de voler, mais il n'attaquait pas Shikamaru. Il se contentait en fait de l'entourer, tournant autour de lui en une série de cercles concentriques.

* Qu'est-ce que... ? *

Sasuke tourna son visage vers Shikamaru, lequel semblait tout aussi surpris. Des gouttes de sueur perlaient sur le visage du jeune Nara. Même Gaara avait haussé les sourcils, observant ce sable qui semblait étonnamment échapper à sa volonté.

– Je n'y suis pour rien, se défendit aussitôt Shikamaru. Chaque fois que je libérais mon Chakra pour utiliser ma technique, mes ombres prenaient naturellement des formes aléatoires.

Il fronça les sourcils.

– Du moins, c'est ce que je pensais, avant d'arriver à la conclusion qu'elles n'étaient aléatoires que de mon point de vue.
– Que veux-tu dire ?
– Ces ombres... échappent à ma volonté.


Sasuke resta silencieux tandis que même Gaara semblait étrangement captivé par les paroles du Nara.

– Alors, j'ai commencé à m'interroger sur ces symboles. Ils semblaient répondre à une structure bien trop poussée pour être juste balancés comme ça. Et j'ai enfin compris de quoi il s'agissait vraiment... Mais de ta hauteur, tu as sans doute le recul suffisant pour comprendre, Sasuke...

Ce dernier observait sans un mot les formes qui se dessinaient sous Shikamaru.

– Un texte...
– Eh...
lâcha le Nara avec un sourire brillant de jalousie. J'ai mis plus de temps à le réaliser...

Mais la seule distance de Sasuke n'était pas la seule chose qui lui avait donné tant de lucidité... Des gouttes commençaient étrangement à perler sur son visage.

– Ouais, c'est bien un texte, confirma Shikamaru, dont le regard se perdait dans son ombre. Quand je m'en suis rendu compte, j'ai essayé de le déchiffrer.

Il soupira.

– J'avais déjà fait ça avec des écritures étrangères, à mon entrée dans l'académie, histoire de tricher plus facilement avec Chōji pendant les interrogations écrites, avoua-t-il avec flegme. Après un an, j'ai d'ailleurs créé ma propre écriture, au cas où le prof reconnaîtrait une langue étrangère...

Se perdant un bref instant dans cette nostalgie de paresse, le Nara surdoué se reprit rapidement. Son regard, sérieux, se posa sur Sasuke.

– Mais ce texte dépassait de loin la complexité de tout ce que je connaissais jusqu'alors. D'ailleurs, il ne ressemble à aucune autre écriture... Il force à réfléchir... différemment.

Il se gratta la tête, visiblement mal à l'aise.

– Si je ne me trompe pas, le texte actuel est très court et ne devrait se traduire qu'en trois mots, poursuivit Shikamaru. Le premier mot semble concerner quelque chose lié au monde d'aujourd'hui. Je pensais à « Ninjutsu », mais ça ne colle pas au reste du message. D'un point de vue plus logique, on dirait plutôt qu'il fait référence aux ninjas dans leur ensemble. Les deux mots sont séparés par une jonction ; étant donnés les nombreux textes qui l'ont précédé, son sens pourrait aussi bien exprimer une alliance ou une opposition...

Il abaissa sombrement la tête.

– Enfin, je vois bien que ce n'est pas très convainquant. Et je suis conscient qu'à l'heure actuelle, ma vie ne tient qu'à un fil... C'était peut-être le pire pari possible, de vous accompagner pour survivre...

Son regard se posa étrangement sur Sasuke.

– Bref, inutile de poursuivre dans ces conditions. De toute façon, vous ne me croirez jamais si aucun de vous n'arrive à lire ce texte...

Il grimaça.

– Alors, j'ai une question... Franchement, je suis foutu, pas vrai ?

Une intense rafale suivit ses paroles, tandis que même Gaara semblait hésiter face à une proie aussi étonnante. Mais l'Uchiha avait parfaitement compris que Shikamaru maîtrisait en fait beaucoup mieux la situation qu'en apparence.

Le Nara en savait sans doute bien davantage que ce qu'il ne dévoilait actuellement.

Car cette écriture, Sasuke la connaissait. Et il se souvenait maintenant d'où il l'avait lue. Elle se trouvait gravée sur une tablette de pierre dissimulée par le clan Uchiha à l'abri du Temple Naka...

– Impossible...[/i] balbutia Sasuke, couvert de sueur, Sharingan activés par réflexe. C'est...

Comme pour la stèle, ses pupilles parvenaient à lire partiellement le texte. Et bien que sa traduction fût franchement incomplète, ses yeux lisaient parfaitement le premier mot.

– Shinobi... murmura-t-il, en accord avec les hypothèses du Nara, lequel, bien que visiblement rassuré, semblait toutefois peu surpris par cette performance.

Ses yeux rougeoyants restèrent un instant figés sur le dernier mot, avant que ses tomoes n'évoluent de nouveau, sous le regard perturbé de Gaara et de Shikamaru. Et tout devint plus clair.

– ... Saiya-jin.

***




La forêt voisine de l'ancien village caché de Kiri était totalement défigurée, traversée par d'impitoyables flammes qui léchaient un champ de bataille dépassant les seules capacités humaines.

Au cœur de ce paysage désolé se dessinait la silhouette d'Utakata.

Étendu au sol, inconscient, le Jinchūriki vaincu se tenait aux pieds de l'Uchiha légendaire. Les étranges plantes qui naissaient à même le sol recouvraient peu à peu son corps immobile jusqu'à l'emporter dans la terre.

– On va le laisser hiberner un peu avant le retour du Mazō... grommela Zetsu blanc. Quand est-ce que tu retrouveras le Rinnegan ?
– Sans doute quand je rencontrerai de réels adversaires
, répondit Madara, désintéressé.

Zetsu blanc éclata de rire.

– C'est pas gagné. Ce type doit bien être dans le top 5 du monde Shinobi !
– Telle est donc la décadence engendrée par les idéaux d'Hashirama
, commenta sombrement l'Uchiha, visiblement déçu. Je lui avais pourtant signifié mon désaccord...

Alors, Zetsu laissa échapper un nouveau rictus. Mais cette fois-ci, cela ne venait plus de son côté clair.

Madara lui jeta un bref regard interrogateur.

– Sasori vient de me communiquer une information... expliqua enfin la sombre entité. Nous l'avons enfin trouvé...

Zetsu blanc resta un instant pensif tandis que Madara lui jetait un regard intrigué.

– ... Le Jinchūriki de Kyūbi.
– Oh...
commenta l'Uchiha légendaire, son intérêt soudainement ranimé. J'attendais justement le retour de mon Mangekyō Sharingan pour invoquer le Renard...

Il paraissait perplexe.

– Alors, il existe encore des êtres capables de contenir une telle puissance ?
– Oui... Uzumaki... Naruto...
– Uzumaki ?
répéta Madara. Tu veux dire... comme Mito Uzumaki ?

L'esquisse d'un sourire se dessina étrangement sur son visage sombre.

– Très bien. Allons donc rendre visite à ce... Naruto Uzumaki.
Image
Avatar de l’utilisateur
Kurama_Senju
 
Messages: 753
Inscription: Mar Août 02, 2016 8:28

Précédent

Revenir vers Fanfictions

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités