L'ascension de la terreur

Faîtes-nous partager votre fibre littéraire en écrivant votre propre histoire mettant en scène les personnages de Dragon Ball et, pourquoi pas, de nouveaux ! Seules les fanfictions textes figurent ici.

Re: L'ascension de la terreur

Messagepar biskus le Sam Juil 25, 2020 21:43

Tu n’es t’es pas foutu de nous , je ne m’attendais pas à un tel retournement .
Plusieurs questions , les démons sont il libre ou M . En théorie on devrait avoir dabra.
La suite laissez planner tellement de théorie possible que , sa en est indécent d’avoir fait une fin comme sa.
Sa sent des alliances de fortunes et des traîtrises à tout les coins de rue .
En tout cas ton écriture de babidi est très respectueuse , et celle des deux dieux aussi .... toujours aussi inutile 😂.
L’espace de 5 minute j’ai imaginé mystic mesh 😂.
biskus
 
Messages: 287
Inscription: Sam Oct 18, 2014 12:36

Re: L'ascension de la terreur

Messagepar xela26 le Mar Juil 28, 2020 1:23

Merci pour ton commentaire Biskus.

Rapidement
biskus a écrit:L’espace de 5 minute j’ai imaginé mystic mesh 😂.

Qui sait ... :mrgreen:

La suite, qui justifie le nom de ce chapitre étalé. J'espère bonne lecture.


Chapitre 151 : Les typhons hurlants du Madoshi 3/3



L’enfant de Cell ne semblait ni comprendre ni saisir la gravité de la situation.

-Le maquoi ?

C’est vrai que c’était malgré sa puissance un jeune mortel, presque un poussin.

-La dimension où règnent les démons, petit. Leur royaume, qu’ils n’ont pas le droit de quitter sous peine de gravement perturber l’équilibre des dimensions, expliqua Kibito de manière lente et articulée.

Kaïo Shin remercia d’un hochement de tête son compagnon d’avoir abrégé, tout le contraire de Mesh, vexé.

-Des démons ? Pff ! J’en en rencontré des vrais moi, j’vois pas c’qu’ils ont d’impressionnant ceux-là.

« Rooooooo... »

Mesh leva la tête. La situation changeait rapidement. Les nouveaux venus, les « démons » se déversaient sur la ville, tel un gigantesque raz de marée sombre que nul être ne semblait pouvoir arrêter…

Nul être excepté Basilik.

Mesh sentit sa sœur augmenter son ki à son paroxysme un bref instant, avant qu’un épais rayon bleu ne pourfende et n’éclaire les cieux obscurcis, annihilant tout sur son passage, « démons », troupes de Babidi, nuages noirs, pour s’engouffrer au cœur des ténèbres hurlantes… et y être englouti.

Le puissant kaméha de Basilik avait à peine ralenti de flux des extra-dimensionnels.

Les démons épaulèrent les troupes de Babidi, menées per Zangya, Bujin, et des énergies puissantes pouvant soutenir la comparaison.

-Vous avez raison, Mesh. Nous pouvons profiter du chaos pour stopper Babidi une bonne fois pour…

« BROoooooo… »

L’épicentre de l’explosion, plusieurs dizaines de mètres au-dessus d’eux, fit pleuvoir des éléments qu’aucun membre du trio, par habitude ou par dégoût, ne chercha à identifier.
La bataille reprenait de plus bel, plus violente encore que les premières escarmouches.
Avec les renforts démoniaques, les fidèles de Babidi tenaient enfin la comparaison face au corps expéditionnaire de Basilik.

-Dépêchez-vous !

Shin intercepta la main de Mesh en train de s’envoler.

-Kibito connait la dernière position du sorcier, cria-t-il.

Kibito apposa ses mains sur les épaules de Shin et de Mesh, pour disparaitre avec eux.

Le trio, rematérialisé dans un quartier remodelé par un gigantesque cratère, fut surpris par la puissance de l’ouragan déchainé, bien plus intense que dans la zone qu’ils avaient quittée.
Shin et Kibito firent quelques pas en arrière avant de se reprendre.

-IL EST OÙ BABIDI ? cria l’enfant guerrier en se retournant vers eux.

Un rayon venu des cieux fondit sur Mesh. Ce dernier renvoya nonchalamment le jet de ki rouge sang vers on envoyeur, explosé par sa propre attaque.

-ALORS IL EST OÙ ? s’égosilla à nouveau Mesh ?

Quelque chose tomba près de Mesh. Difficile de distinguer quoi que ce soit dans la pénombre envahissante. La forme ailée frémit. L’enfant de Cell, passa sa main au-dessus de son épaule et fit disparaitre son assaillant présumé d’une puissante explosion qui illumina brièvement et intensément les alentours.

-C’EST LÀ QUE J’AI PERDU SA TRACE ! réagit enfin Kibito.

-BABIDI DOIT SUREMENT SE CACHER TOUT PRÈS ! MAIS JE NE RESSENS PLUS SON… QU!

Shin s’interrompit brusquement. Mesh pointa son index sur lui si rapidement qu’il n’eut ni le temps de réagir ni d’éviter le fin rayon que le petit guerrier venait de tirer et qui frôla son épaule.
Ses vêtements furent propulsés par l’explosion dans son dos. Il se retourna prestement, ne distinguant dans l’obscurité déjà retombée qu’une masse informe carbonisée.

Le jeune prodige élimina de la même manière les dizaines de démons qui tentaient, vainement, de les déborder.

Ainsi c’était ce qu’avaient ressenti les milliers de victimes du tyran Freezer, foudroyés par cette technique favorite des Colds….

Technique utilisée pour le « bien » cette fois-ci. Dans l’éclat des explosions et des démons qui approchaient à un rythme saccadé, les dizaines de victimes qu’ils délaissaient, simples civils, en profitaient pour fuir. Tel ces trois jeunes êtres, en mauvaise posture face à un d’un démon aux griffes d’argent.

Eam s’interposa entre la main métallique et ses frères. Elle espérait qu’ils aient la présence d’esprit de fuir. Pour vivre un peu plus. Quelques instants. Quelques minutes. Pour ne pas que son sacrifice soit inutile.

Les serres du monstre furent vaporisées, avant que sa tête, transpercée par un rayon de lumière, n’implose, répandant une substance fétide et tiède sur son visage.

Eam ne sut pas combien de temps elle resta immobile. Les flashs et les cris de ses frères et sœurs la sortirent de son état de choc.
Elle se releva.

-VITE !

L’attaque contre les monstres continuait, sauvant d’autres condamnées comme elle.
Elle se retourna et crut distinguer à la faveur d’un éclair leurs sauveurs : Parmi les trois anges gardiens, un des rejetons de Cell…

-ALLONS NOUS-EN !

Ils quittèrent le lieu de bataille le plus vite qu’elle pouvait. Pour survivre un peu plus…


-C’EST BON, J’AI FAIT LE MENAGE ! cria Mesh

Le dieu emboita le pas de son assistant alors qu’un duel de kikoha éclata, renforçant l’emprunte spectrale des cieux assombris.

Mesh observa le duel, bientôt suivi par Kaïo Shin et Kibito.

Le rayon azur du kaméha était repoussé par une technique similaire à l’éclat sanglant.
Le kaméha perdait du terrain, le centre de gravité des énergies concurrentes se rapprochant de plus en plus rapidement de Kawsak. Sa petite sœur imparfaite était tombée sur un adversaire au-dessus de sa catégorie. Le renfort de Kerber améliora la situation. La masse grandissante d’énergie se stabilisa sous l’épaisseur augmentée de la déferlante bleue pendant quelques secondes, avant d’avancer de plus bel. Kerber et Kawsak n’allaient pas s’en sortir indemnes s’ils ne s’échappaient pas rapidement.

Mu par une impulsion irraisonnée, Mesh décolla en trombe. Il tendit le bras vers le centre d’énergie concentrée et tira. Sa puissante rafale dévia dans les cieux la masse débordante avant qu’elle ne frappe ses sœurs. L’énergie explosa dans le ciel, mini soleil blanc qui révéla sa présence à plus de monde qu’il n’aurait voulu.

-MESH !

Il ne répondit pas à Kerber et Kawsak qui l’avaient rejoint, se contentant de les fixer dans le ciel déchainé.

Le dieu et son serviteur, hésitants, tardaient à le rejoindre.

Pas l’agresseur de Kawsak et Kerber, qui stoppa son vol à quelques mètres d’eux.

-JE PENSAIS QU’IL NE ME RESTAIT QUE LE MENU FRETIN, UN ADVERSAIRE DIGNE D’INTERÊT SE MONTRE ENFIN !

C’était un humanoïde à la peau rouge comme Kibito, quoique bien plus jeune et plus musclé.
Son torse et ses bras disproportionnés étaient couverts de nombreuses cicatrices. Sa chevelure grise ne masquait en rien son regard aguerri. Son ki comme son physique de vétéran n’indiquaient qu’une chose : qu’il était là pour en découdre. Mais il en fallait plus pour impressionner Mesh.

Il ne réagit pas à la provocation de l’inconnu, cherchant à gagner un temps qu’il n’avait pas à perdre dans un combat inutile. Mais le guerrier rouge se jeta sur lui, poing en avant.
Mesh esquiva les tentatives suivantes pendant que Kawsak et Kerber s’écartèrent.
Le guerrier rouge fit enfin mouche, l’expulsant de plusieurs mètres.

Mesh s’essuya la lèvre et se ressaisit.

Il fit exploser son aura alors que son adversaire fondait sur lui, le repoussant même malgré son élan.

-J’ai pas…

Et réapparu en face du guerrier en train de se reprendre, le surprenant de nouveau.

-…qu’ça…

Le guerrier rouge intercepta son premier direct mais repoussa difficilement le second.
Mesh se plaça à l’horizontale et frappa d’un double coup de pied le foie de l’importun, expulsé à son tour comme une décharge de ki.

-… À FAIRE !

Mesh stabilisa son aura, prêt à rejoindre le dieu et le soigneur.

« Boooom »

Sans doute l’impact du vantard qu’il venait d’envoyer au tapis.

-MERCI MESH !

Il se retourna vers Kerber et Kawsak, de retour. D’autres ki puissants se dirigeaient vers eux.

-LES DUELS FRONTAUX C’EST PAS LA CHOSE À FAIRE FACE À DES ADVERSAIRES PLUS FORTS QUE SOI ! leur cria-t-il.

Il tourna définitivement le dos à ses deux sœurs. Il avait beau savoir qu’il n’aurait pas dû les aider, il n’avait pas pu s’en empêcher et se dévoiler à leurs yeux.

Basilik se matérialisa devant lui.

L’armure fissurée qu’il portait témoignait de la violence des combats qu’il menait contre les anciens lieutenants de Bojack.

Mesh pesta intérieurement. Il n’aurait pas dû céder à cet accès de…sensiblerie ?

-ON N’A PAS PU BIEN PARLER LA DERNIERE FOIS MESH, MAIS J’SUIS CONTENT QUE TU REVIENNES !

Deux rayons pourpres surgirent vers eux.

Basilik et Mesh, dos à dos, les dévièrent chacun d’un revers.

Zangya et Bujin, accompagnés de plusieurs guerriers inconnus, les encerclaient.
L’agresseur de Kawsak et Kerber revenait à la charge lui aussi.

-TU T’ES VITE DÉPÉCHÉ D’APPELER TES PETITS AMIS, MESH !? le nargua Zangya.

-NOUS AUSSI ! CETTE FOIS VOUS NE NOUS ECHAPPEREZ PAS ! éructa à son tour Bujin.

Comme pour obéir à l’injonction de l’illusionniste, un nouveau flot de monstres fut vomi par la sombre nuée. Ils noircissaient les cieux de leur présence infecte tel un fléau mythologique, miasmes d’outre-dimension prêts à propager leur peste sur ce monde infecté.

Kaïo Shin et Kibito dissimulés et protégés des bourrasques par des décombres, suivaient avec appréhension les retournements de situation qui avaient lieu au-dessus d’eux.

-Cette fois c’est la fin, maître ! Ils ne pourront pas retenir cette nuée de démons indéfiniment ! Ce monde est condamné ! Il faut retrouver Babidi… Ou partir !

Kaïo Shin n’avait rien d’autre à ajouter. Arrêter Babidi aurait permis de stopper cette folie. Mais ils avaient perdu la trace du sorcier malfaisant !

Les plus puissantes auras, Mesh parmi elles, s’étaient immobilisées quelques instants.

Mais la bataille reprit rapidement ses droits.
Un des frères de Mesh, aussi puissant que lui, attaqua un serviteur de Babidi.
Puis les autres enfants de Cell entrèrent dans la danse mortelle, pulvérisant les démons ou les soldats qui n’avaient pas ni le temps ni la présence d’esprit de s’écarter.

« KRRAK»

Shin et Kibito se tournèrent vers la patte griffue qui écartait le bloc de pierre derrière eux.
Le passage fut libéré par un démon verdâtre aux yeux jaunes qui se voulait menaçant.

-Grr…AAaaarrggg !

Kibito expulsa le petit diable d’un kiai, qu’ils perdirent rapidement de vue.

-Il faut partir Maître ! D’autres plus costauds nous ont peut-être déjà repérés.


Mesh était loin de partager l’entièreté des réflexions du Dieu et de son serviteur.
Les rangs « démoniaques » avaient beau grossir à une vitesse folle, ils n’étaient, à part quelques dizaines, pas d’un niveau élevé. Mais ils seraient assez nombreux et encombrants pour le retenir et lui faire perdre la trace de Babidi et ça c’était inacceptable !

Il allait se téléporter mais le duo divin s’était déplacé. Il capta la brève émanation de ki du rouge ridé. Une charge de Zangya, accompagnée de trois monstres, retarda son départ.
Mesh se débarrassa des monstres. Ils avaient permis à Zangya de se faufiler derrière lui et de lui asséner un coup qui le projeta à grande vitesse vers le sol. Parf…

Elle apparut devant lui en trajectoire d’interception. Mesh interposa son avant-bras.
Le choc, contre le tibia de Zangya, fit vibrer jusqu’à sa colonne vertébrale.
Il tint cependant le choc, profitant de sa vitesse pour l’amener avec lui au sol.
Mais la résistance de Zangya était à toute épreuve. Mesh ne gagna pas le duel.

Zangya projeta son poing enflammé de pourpre vers lui.
Elle fut éjectée de sa position avant de le frapper, percuté par…

-KELFI ?

-MESH ! J’SUIS CONTENT DE TE VOIR ! IL FAUT QUE TU REVIENNES !

-QU’EST-CE QUE TU FAIS ! DÉPÊCHE TOI ?

C’était Basilik, entre deux échanges de coup avec Bujin et ses montres, qui les interpellait.

Mesh en profita pour disparaitre, mais Kelfi volait déjà loin, vers l’œil du sombre cyclone aux troupes innombrables.

Il réapparu près du duo divin.

-FAUT CONTINUER À CHERCHER BABIDI, cria-t-il, avant de se rendre compte que la planque des dieux était relativement protégée des hurlements de la tempête et de la bataille.

-Mais où ? Il peut être n’importe où ! gémit Kibito.

-Ché pas moi, c’est vous les dieux pas moi ! Vous pouvez pas détecter sa magie ou un truc dans le genre !

-Tu penses bien que si c’était si facile on ne serait pas là, s’offusqua le serviteur divin.

-Babidi n’en donne peut-être pas l’air, mais aussi vil qu’il soit, ses pouvoirs sont réels et puissants !

-Ok. Donc t’es en train de dire que tu peux rien faire ?! Super comme dieu. Ceux de ta planète d’origine ils s’avaient qu’ils pouvaient compter sur toi !

« Broo… Broooo… Bkam »

Les « parois » de leur abri de fortune tremblèrent.

Shin étendit son bras devant Kibito, qu’il sentait fou de colère et d’indignation.

-La question n’est pas de savoir si je ne peux pas l’arrêter, mais quand. Même si nous le trouvons tout de suite, Babidi sera inatteignable, entouré par des centaines de démons et ces guerriers que tu as affront…

-Les montres c’est pas un problème. Seuls Zangya, Bu…

-Tu en es sûr ? Ils continuent à arriver, de plus en plus puissants !

-N’importe qu…

Le Dieu disait vrai. Les démons qui apparaissaient étaient plus puissants que les premiers sortis de la faille.

- Pour l’instant ils ne sont pas de taille contre à toi. Mais leur nombre et leur puissance augmente. Même toi, tu finirais par être…

- Seuls ou avec les autres ils ne gagneront jamais !

-Peut-être, mais le plus urgent à faire, c’est de fermer la faille et ensuite pourchasser Babidi !
Les tiens l’ont partiellement compris !

Mesh ne répondit pas. Il se dirigea vers l’ouverture créée par le démon tantôt. Une puissante rafale lui balaya la tête puis le corps alors qu’il levait l’œil vers la tornade démoniaque.

Un rayon bleu balaya les abords du cyclone avant de se diriger et de disparaitre en son centre.
La plupart des démons sur son passage avaient été vaporisés. D’autres chutaient mortellement atteints. Quelques un avait réussi l’exploit, bien que sévèrement blessées, de survivre au kaméha de Kelfi.

Le répit fut de courte durée. Les nuées de monstres arrivaient encore et encore, fauchés par les déferlantes renouvelées de Kelfi. Les plus malins évitaient, par chance ou réelle intelligence, de se mettre en travers de la charge de sa petite sœur.

Les dieux l’avaient rejoint.

-IL NE TIENDRA PAS INDÉFINIMENT ! IL FAUT L’AIDER !

Les dieux avaient raison, admit Mesh. Mais s’il faisait ça, les « siens » allaient lui tomber dessus après la bataille. Sans parler de la guérison Filk, échouée.

Un rayon mit fin à son dilemme.

Un épais faisceau bleu, presque aussi large que sa cible, jaillit et s’engouffra à son tour dans le cyclone dimensionnel, faisant passer les précédentes attaques de Kelfi et de Basilik pour de petites broderies étiolées.

Mesh resta paralysé.
Shin et Kibito pétrifiés.
De même que le silence, seulement perturbé par la bourrasque continue.
Tous les êtres présents dans la cité dévastée, guerriers, démons survivants, supporteurs de Babidi, réfugiés et fuyards, soldats de Basilik.

Tous restèrent figés.

Le flot de démons provenant de la porte dimensionnelle s’était tari et ne reprenait pas.

Une lueur émana des tréfonds du cyclone.
Lueur de bon augure pour le peuple meurtri de la cité, éclaircie de l’espoir, de la fin de leur martyr.
Lueur détonante pour tous combattants. Certitude de vaincre pour les Basilik et ses troupes. Angoisse de la défaite pour Bujin, Zangya et leurs supplétifs démoniaques.

Pour Mesh, cela ne signifia qu’une chose….

Une étoile dorée crépitante s’éleva lentement vers l’œil du cyclone.

-F-FAUT PARTIR ! VITE !

Shin observa en temps réel Mesh reprendre ses esprits.

Le temps reprit son cours. La bataille aussi.

Les forces de Babidi, même sans l’apport incessant de nouvelles troupes, étaient cent fois plus nombreuses que celles de leurs opposants. Une nuée de démons se jeta sur l’étoile dorée, l’engloutissant rapidement.

Mesh avait de quoi être choqué.

-CELL ! énonça enfin Kibito.

Son serviteur l’avait pourtant mentionné. La quantité de ki du successeur de Freezer était tout simplement phénoménale, incroyable même !

-REGARDEZ !

Le tourbillon de ténèbres semblait s’élever plus haut dans le ciel, éloignant une bouche ne relâchant plus rien de néfaste.

Shin et Kibito dirigèrent leur attention vers la zone pointée par Mesh.

Parmi le fracas des duels individuels, des combats de groupes, des rafales d’énergies, une troupe compacte, une vingtaine d’individus, volait à toute vitesse vers le cœur du typhon hurlant.

-BABIDI !

Kaïo Shin reconnut le sorcier funeste, protégé par une sphère verte.

-TROP TARD, IL FAUT PARTIR, s’alarma MESH.

Zangya et Bujin ne l’intéressaient plus. Ils pouvaient suivre leur nouveau maître où ça leur chantait. Ils n’étaient plus son problème le plus urgent.

« BWAAAAA !»

La grappe d’individus qui retenaient Cell explosa.
Le cyclone démoniaque recommençait à cracher ses hordes, plus puissantes encore qu’avant la formidable attaque de Père. Mais ils ne faisaient que retarder l’échéance.

-SUIVEZ-MOI !

Il empoigna les deux dieux et vola à pleine vitesse.
Il avait perdu depuis longtemps la trace de ki de Chenki, passé en clandestinité. Il devait se concentrer pour la retrouver.

-QU ? QU’EST-CE QUI VOUS PRENDS ! s’énerva le rouge ridé.

-C’est plus du tout sûr pour nous, faut prendre le large !

-Vous voulez dire pour vous !

Mesh baissa la tête vers le dieu mauve. Il semblait plus amusé que, comme le rouge, fâché.

La ville, derrière eux, avait rapetissé notablement. Personne ne les suivait. Le cyclone s’était stabilisé. Père faisait le ménage rapidement, mais des gens allaient et venaient dans les deux sens, entrant et sortant de l’entonnoir géant. Il sentit le ki de Zangya disparaitre de ce monde, de même que celui de Kawsak, proche d’elle. Il avait suivi Babi..

Le chaos de la bataille fut subitement remplacé par un ciel mauve et calme.

Mesh stoppa net et relâcha les dieux.

-Si tu voulais t’éloigner il suffisait de demander, remarqua sévèrement le grand rouge en s’époussetant la manche froissée.

-Qu’est-ce que c’est que ça ! s’énerva-t-il ?

-Tu n’es pas le seul à savoir te téléporter. Dans ton cas, tu es loin d’en maitriser tous les arcanes !

Mesh bougonna en découvrant un paysage bucolique, fait de cascades et de vallons boisés. Des oiseaux s’égaillaient même tranquillement autour d’eux.

-On m’attends ! On n’est plus sur Tah’eenn ! Où est ce que vous m’avez emmené, éructa-t-il ?

-Dans un lieu que peu d’élus ont eu la chance de découvrir….

-M’en fous ! Je dois retrouver Chenki vite ! Il est en danger !

-…Pour toi c’est comme donner de la confiture aux cochons !

-Allons retrouver ton ami, s’interposa Shin avant que les mots ne s’enveniment entre le jeune excité et son serviteur. -Kibito ?

Shin puis Mesh apposèrent leurs mains sur Kibito, qui se concentra tout en posant des questions à Mesh, de plus en plus impatient…


Chenki ne cessait de surveiller les données des holos et des écrans. Ils ne lui apprirent rien qu’il ne sache déjà, que la bataille faisait rage et que Cell avait débarqué. La pire situation. Ils allaient être démasqués. Ils seraient convertis de force comme tous les autres…

Un grésillement caractéristique, avec une étrange lueur multicolore.

-Jeune maître, j’ai bien cru... se retourna vivement Chenki.

Deux inconnus accompagnaient Mesh. Malgré leurs teints de peau assez différent, leur tenue, leurs vêtements, tout laissait à penser qu’ils venaient du même monde.

-T’inquiète pas Chenki, ils sont pas avec les Ro’annoks !

Mesh les quitta et vint se placer à ses côtés.

-Bien. Votre ami est sain et sauf. Nous vous avons ramené à lui comme promis.

-Ouais… Merci, articula difficilement Mesh.

-Jeune maître, je nous sors d’ici, il n’est pas bon de trop trainer dans le coin.

Il se retourna et enclencha les propulseurs du vaisseau, déjà au ralenti et près pour un départ express. Le vaisseau bourdonna un peu plus fort avant de reprendre son niveau de bruit normal.

Puis Mesh fit de volte-face de nouveau :

-J’espère que vous pourrez retrouver votre chemin facilement à notre prochaine pause. Faut qu’on parte vite vous comprenez ?

-Ne t’inquiètes pas pour nous, sourit le petit être mauve, nous savons nous débrouiller. Avant de vous quitter, j’ai quelques questions maintenant que nous sommes un peu plus au calme. Tu semblais avoir besoin de Babidi, malgré sa dangerosité…

-Babidi dangereux ? T’inquiètes pas, moi aussi je sais me débrouiller, répondit comme il savait bien le faire Mesh.

-Pff, pour ce que j’en ai vu… Heureusement que nous étions là ! critiqua le grand rouge.

-Toi t’étais même pas capable de retrouver Bab…

Chenki intervint avant que la tension ne dégénère entre les deux.

-Nous recherchions Babidi en désespoir de cause. C’était notre choix par défaut, celui d’un mage capable de sortir de son envoutement un être très proche de nous… Et d’une importance, je le pense, capitale non seulement pour nous mais pour tout l’Espace connu.

Le grand rouge, quoique plus âgé, semblait plus impétueux que son plus petit compagnon violet.
Ce dernier porta sa main au menton après un instant de réflexion et déclara

-Nul besoin d’être grandiloquent. Je veux bien, et exceptionnellement, vous aider.

Le géant rouge paraissait outré mais se contenait.

-Par ici, dit Mesh en montrant la voie…
Cell: l'ascension de la terreur- Cell a vaincu Son Gohan lors du Cell game!! Quel sort réserve-t-il à la Terre?? Pour le savoir....viewtopic.php?f=42&t=5990
Chapitre 138: publié
Chapitre 139- 145: 90%- relecture, correction

Cell: Damned Souls- Les aventures parallèles de héros de "l’ascension de la terreur". Pour les connaitre:
viewtopic.php?f=42&t=6774
abandonnée
xela26
 
Messages: 1615
Inscription: Lun Oct 03, 2011 20:57

Re: L'ascension de la terreur

Messagepar biskus le Sam Août 01, 2020 17:01

Yosh bon pas grand chose à dire à part que j’ai kiffer le passage de cell en mode apparition mode ange vengeur .
L’ensemble du chapitre est très sympa , la tension se ressent , les retournements de situation viennent de partout mais .... encore une fois la scène de mystic mesh m’apparaît ptdr ou alors en allant au kaioshin Kai mesh va croisée la zteam se faisant déjà révéler le potentiel par le vieux kai 😋.

Par contre la scène de la déferlante de démon de plus en plus fort , avec un flot incessant me faire penser à la fin d’une fic écrite paulemile il me semble ( équilibré et destruction je crois ).

En tout cas je suis fan des derniers chapitre , je suis prêt à te pardonner les futurs chapitres de non action 🤣🤣🤣.
biskus
 
Messages: 287
Inscription: Sam Oct 18, 2014 12:36

Re: L'ascension de la terreur

Messagepar xela26 le Mer Août 12, 2020 0:39

Merci pour ton retour Biskus.

biskus a écrit:
Par contre la scène de la déferlante de démon de plus en plus fort , avec un flot incessant me faire penser à la fin d’une fic écrite paulemile il me semble ( équilibré et destruction je crois ).


Alors là pas du tout. j'avais lu cette fic et s'il y a une ressemblance elle est tout a fait fortuite (à vrai dire j'ai oublié ce passage de la fic de Paulemile)

Ma source d'inspiration c'est plutot le vortex des esprits ou le tourbillon des God hands dans Berserk.

biskus a écrit:En tout cas je suis fan des derniers chapitre , je suis prêt à te pardonner les futurs chapitres de non action 🤣🤣🤣.

Cool, parce qu'il y en aura un paquet. ou pas :mrgreen:
Cell: l'ascension de la terreur- Cell a vaincu Son Gohan lors du Cell game!! Quel sort réserve-t-il à la Terre?? Pour le savoir....viewtopic.php?f=42&t=5990
Chapitre 138: publié
Chapitre 139- 145: 90%- relecture, correction

Cell: Damned Souls- Les aventures parallèles de héros de "l’ascension de la terreur". Pour les connaitre:
viewtopic.php?f=42&t=6774
abandonnée
xela26
 
Messages: 1615
Inscription: Lun Oct 03, 2011 20:57

Re: L'ascension de la terreur

Messagepar Antarka le Mer Août 12, 2020 18:57

biskus a écrit:
Par contre la scène de la déferlante de démon de plus en plus fort , avec un flot incessant me faire penser à la fin d’une fic écrite paulemile il me semble ( équilibré et destruction je crois ).




CFC de Tierts, tome 3, vers les derniers chapitres parus.

Spoiler
Palpi :cry: :cry:
La vie c'est comme une boîte de chocolats. Quand tu es gros ça dure moins longtemps.
Avatar de l’utilisateur
Antarka
 
Messages: 11311
Inscription: Dim Avr 27, 2008 10:05

Re: L'ascension de la terreur

Messagepar xela26 le Mer Août 12, 2020 23:31

Bien vu Antarka!

Soit j'ai pas lu le chap, soit je m'en souvenais plus :mrgreen:
Cell: l'ascension de la terreur- Cell a vaincu Son Gohan lors du Cell game!! Quel sort réserve-t-il à la Terre?? Pour le savoir....viewtopic.php?f=42&t=5990
Chapitre 138: publié
Chapitre 139- 145: 90%- relecture, correction

Cell: Damned Souls- Les aventures parallèles de héros de "l’ascension de la terreur". Pour les connaitre:
viewtopic.php?f=42&t=6774
abandonnée
xela26
 
Messages: 1615
Inscription: Lun Oct 03, 2011 20:57

Précédent

Revenir vers Fanfictions

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 15 invités