L'ascension de la terreur

Faîtes-nous partager votre fibre littéraire en écrivant votre propre histoire mettant en scène les personnages de Dragon Ball et, pourquoi pas, de nouveaux ! Seules les fanfictions textes figurent ici.

Re: L'ascension de la terreur

Messagepar biskus le Sam Juil 25, 2020 21:43

Tu n’es t’es pas foutu de nous , je ne m’attendais pas à un tel retournement .
Plusieurs questions , les démons sont il libre ou M . En théorie on devrait avoir dabra.
La suite laissez planner tellement de théorie possible que , sa en est indécent d’avoir fait une fin comme sa.
Sa sent des alliances de fortunes et des traîtrises à tout les coins de rue .
En tout cas ton écriture de babidi est très respectueuse , et celle des deux dieux aussi .... toujours aussi inutile 😂.
L’espace de 5 minute j’ai imaginé mystic mesh 😂.
biskus
 
Messages: 300
Inscription: Sam Oct 18, 2014 12:36

Re: L'ascension de la terreur

Messagepar xela26 le Mar Juil 28, 2020 1:23

Merci pour ton commentaire Biskus.

Rapidement
biskus a écrit:L’espace de 5 minute j’ai imaginé mystic mesh 😂.

Qui sait ... :mrgreen:

La suite, qui justifie le nom de ce chapitre étalé. J'espère bonne lecture.


Chapitre 151 : Les typhons hurlants du Madoshi 3/3



L’enfant de Cell ne semblait ni comprendre ni saisir la gravité de la situation.

-Le maquoi ?

C’est vrai que c’était malgré sa puissance un jeune mortel, presque un poussin.

-La dimension où règnent les démons, petit. Leur royaume, qu’ils n’ont pas le droit de quitter sous peine de gravement perturber l’équilibre des dimensions, expliqua Kibito de manière lente et articulée.

Kaïo Shin remercia d’un hochement de tête son compagnon d’avoir abrégé, tout le contraire de Mesh, vexé.

-Des démons ? Pff ! J’en en rencontré des vrais moi, j’vois pas c’qu’ils ont d’impressionnant ceux-là.

« Rooooooo... »

Mesh leva la tête. La situation changeait rapidement. Les nouveaux venus, les « démons » se déversaient sur la ville, tel un gigantesque raz de marée sombre que nul être ne semblait pouvoir arrêter…

Nul être excepté Basilik.

Mesh sentit sa sœur augmenter son ki à son paroxysme un bref instant, avant qu’un épais rayon bleu ne pourfende et n’éclaire les cieux obscurcis, annihilant tout sur son passage, « démons », troupes de Babidi, nuages noirs, pour s’engouffrer au cœur des ténèbres hurlantes… et y être englouti.

Le puissant kaméha de Basilik avait à peine ralenti de flux des extra-dimensionnels.

Les démons épaulèrent les troupes de Babidi, menées per Zangya, Bujin, et des énergies puissantes pouvant soutenir la comparaison.

-Vous avez raison, Mesh. Nous pouvons profiter du chaos pour stopper Babidi une bonne fois pour…

« BROoooooo… »

L’épicentre de l’explosion, plusieurs dizaines de mètres au-dessus d’eux, fit pleuvoir des éléments qu’aucun membre du trio, par habitude ou par dégoût, ne chercha à identifier.
La bataille reprenait de plus bel, plus violente encore que les premières escarmouches.
Avec les renforts démoniaques, les fidèles de Babidi tenaient enfin la comparaison face au corps expéditionnaire de Basilik.

-Dépêchez-vous !

Shin intercepta la main de Mesh en train de s’envoler.

-Kibito connait la dernière position du sorcier, cria-t-il.

Kibito apposa ses mains sur les épaules de Shin et de Mesh, pour disparaitre avec eux.

Le trio, rematérialisé dans un quartier remodelé par un gigantesque cratère, fut surpris par la puissance de l’ouragan déchainé, bien plus intense que dans la zone qu’ils avaient quittée.
Shin et Kibito firent quelques pas en arrière avant de se reprendre.

-IL EST OÙ BABIDI ? cria l’enfant guerrier en se retournant vers eux.

Un rayon venu des cieux fondit sur Mesh. Ce dernier renvoya nonchalamment le jet de ki rouge sang vers on envoyeur, explosé par sa propre attaque.

-ALORS IL EST OÙ ? s’égosilla à nouveau Mesh ?

Quelque chose tomba près de Mesh. Difficile de distinguer quoi que ce soit dans la pénombre envahissante. La forme ailée frémit. L’enfant de Cell, passa sa main au-dessus de son épaule et fit disparaitre son assaillant présumé d’une puissante explosion qui illumina brièvement et intensément les alentours.

-C’EST LÀ QUE J’AI PERDU SA TRACE ! réagit enfin Kibito.

-BABIDI DOIT SUREMENT SE CACHER TOUT PRÈS ! MAIS JE NE RESSENS PLUS SON… QU!

Shin s’interrompit brusquement. Mesh pointa son index sur lui si rapidement qu’il n’eut ni le temps de réagir ni d’éviter le fin rayon que le petit guerrier venait de tirer et qui frôla son épaule.
Ses vêtements furent propulsés par l’explosion dans son dos. Il se retourna prestement, ne distinguant dans l’obscurité déjà retombée qu’une masse informe carbonisée.

Le jeune prodige élimina de la même manière les dizaines de démons qui tentaient, vainement, de les déborder.

Ainsi c’était ce qu’avaient ressenti les milliers de victimes du tyran Freezer, foudroyés par cette technique favorite des Colds….

Technique utilisée pour le « bien » cette fois-ci. Dans l’éclat des explosions et des démons qui approchaient à un rythme saccadé, les dizaines de victimes qu’ils délaissaient, simples civils, en profitaient pour fuir. Tel ces trois jeunes êtres, en mauvaise posture face à un d’un démon aux griffes d’argent.

Eam s’interposa entre la main métallique et ses frères. Elle espérait qu’ils aient la présence d’esprit de fuir. Pour vivre un peu plus. Quelques instants. Quelques minutes. Pour ne pas que son sacrifice soit inutile.

Les serres du monstre furent vaporisées, avant que sa tête, transpercée par un rayon de lumière, n’implose, répandant une substance fétide et tiède sur son visage.

Eam ne sut pas combien de temps elle resta immobile. Les flashs et les cris de ses frères et sœurs la sortirent de son état de choc.
Elle se releva.

-VITE !

L’attaque contre les monstres continuait, sauvant d’autres condamnées comme elle.
Elle se retourna et crut distinguer à la faveur d’un éclair leurs sauveurs : Parmi les trois anges gardiens, un des rejetons de Cell…

-ALLONS NOUS-EN !

Ils quittèrent le lieu de bataille le plus vite qu’elle pouvait. Pour survivre un peu plus…


-C’EST BON, J’AI FAIT LE MENAGE ! cria Mesh

Le dieu emboita le pas de son assistant alors qu’un duel de kikoha éclata, renforçant l’emprunte spectrale des cieux assombris.

Mesh observa le duel, bientôt suivi par Kaïo Shin et Kibito.

Le rayon azur du kaméha était repoussé par une technique similaire à l’éclat sanglant.
Le kaméha perdait du terrain, le centre de gravité des énergies concurrentes se rapprochant de plus en plus rapidement de Kawsak. Sa petite sœur imparfaite était tombée sur un adversaire au-dessus de sa catégorie. Le renfort de Kerber améliora la situation. La masse grandissante d’énergie se stabilisa sous l’épaisseur augmentée de la déferlante bleue pendant quelques secondes, avant d’avancer de plus bel. Kerber et Kawsak n’allaient pas s’en sortir indemnes s’ils ne s’échappaient pas rapidement.

Mu par une impulsion irraisonnée, Mesh décolla en trombe. Il tendit le bras vers le centre d’énergie concentrée et tira. Sa puissante rafale dévia dans les cieux la masse débordante avant qu’elle ne frappe ses sœurs. L’énergie explosa dans le ciel, mini soleil blanc qui révéla sa présence à plus de monde qu’il n’aurait voulu.

-MESH !

Il ne répondit pas à Kerber et Kawsak qui l’avaient rejoint, se contentant de les fixer dans le ciel déchainé.

Le dieu et son serviteur, hésitants, tardaient à le rejoindre.

Pas l’agresseur de Kawsak et Kerber, qui stoppa son vol à quelques mètres d’eux.

-JE PENSAIS QU’IL NE ME RESTAIT QUE LE MENU FRETIN, UN ADVERSAIRE DIGNE D’INTERÊT SE MONTRE ENFIN !

C’était un humanoïde à la peau rouge comme Kibito, quoique bien plus jeune et plus musclé.
Son torse et ses bras disproportionnés étaient couverts de nombreuses cicatrices. Sa chevelure grise ne masquait en rien son regard aguerri. Son ki comme son physique de vétéran n’indiquaient qu’une chose : qu’il était là pour en découdre. Mais il en fallait plus pour impressionner Mesh.

Il ne réagit pas à la provocation de l’inconnu, cherchant à gagner un temps qu’il n’avait pas à perdre dans un combat inutile. Mais le guerrier rouge se jeta sur lui, poing en avant.
Mesh esquiva les tentatives suivantes pendant que Kawsak et Kerber s’écartèrent.
Le guerrier rouge fit enfin mouche, l’expulsant de plusieurs mètres.

Mesh s’essuya la lèvre et se ressaisit.

Il fit exploser son aura alors que son adversaire fondait sur lui, le repoussant même malgré son élan.

-J’ai pas…

Et réapparu en face du guerrier en train de se reprendre, le surprenant de nouveau.

-…qu’ça…

Le guerrier rouge intercepta son premier direct mais repoussa difficilement le second.
Mesh se plaça à l’horizontale et frappa d’un double coup de pied le foie de l’importun, expulsé à son tour comme une décharge de ki.

-… À FAIRE !

Mesh stabilisa son aura, prêt à rejoindre le dieu et le soigneur.

« Boooom »

Sans doute l’impact du vantard qu’il venait d’envoyer au tapis.

-MERCI MESH !

Il se retourna vers Kerber et Kawsak, de retour. D’autres ki puissants se dirigeaient vers eux.

-LES DUELS FRONTAUX C’EST PAS LA CHOSE À FAIRE FACE À DES ADVERSAIRES PLUS FORTS QUE SOI ! leur cria-t-il.

Il tourna définitivement le dos à ses deux sœurs. Il avait beau savoir qu’il n’aurait pas dû les aider, il n’avait pas pu s’en empêcher et se dévoiler à leurs yeux.

Basilik se matérialisa devant lui.

L’armure fissurée qu’il portait témoignait de la violence des combats qu’il menait contre les anciens lieutenants de Bojack.

Mesh pesta intérieurement. Il n’aurait pas dû céder à cet accès de…sensiblerie ?

-ON N’A PAS PU BIEN PARLER LA DERNIERE FOIS MESH, MAIS J’SUIS CONTENT QUE TU REVIENNES !

Deux rayons pourpres surgirent vers eux.

Basilik et Mesh, dos à dos, les dévièrent chacun d’un revers.

Zangya et Bujin, accompagnés de plusieurs guerriers inconnus, les encerclaient.
L’agresseur de Kawsak et Kerber revenait à la charge lui aussi.

-TU T’ES VITE DÉPÉCHÉ D’APPELER TES PETITS AMIS, MESH !? le nargua Zangya.

-NOUS AUSSI ! CETTE FOIS VOUS NE NOUS ECHAPPEREZ PAS ! éructa à son tour Bujin.

Comme pour obéir à l’injonction de l’illusionniste, un nouveau flot de monstres fut vomi par la sombre nuée. Ils noircissaient les cieux de leur présence infecte tel un fléau mythologique, miasmes d’outre-dimension prêts à propager leur peste sur ce monde infecté.

Kaïo Shin et Kibito dissimulés et protégés des bourrasques par des décombres, suivaient avec appréhension les retournements de situation qui avaient lieu au-dessus d’eux.

-Cette fois c’est la fin, maître ! Ils ne pourront pas retenir cette nuée de démons indéfiniment ! Ce monde est condamné ! Il faut retrouver Babidi… Ou partir !

Kaïo Shin n’avait rien d’autre à ajouter. Arrêter Babidi aurait permis de stopper cette folie. Mais ils avaient perdu la trace du sorcier malfaisant !

Les plus puissantes auras, Mesh parmi elles, s’étaient immobilisées quelques instants.

Mais la bataille reprit rapidement ses droits.
Un des frères de Mesh, aussi puissant que lui, attaqua un serviteur de Babidi.
Puis les autres enfants de Cell entrèrent dans la danse mortelle, pulvérisant les démons ou les soldats qui n’avaient pas ni le temps ni la présence d’esprit de s’écarter.

« KRRAK»

Shin et Kibito se tournèrent vers la patte griffue qui écartait le bloc de pierre derrière eux.
Le passage fut libéré par un démon verdâtre aux yeux jaunes qui se voulait menaçant.

-Grr…AAaaarrggg !

Kibito expulsa le petit diable d’un kiai, qu’ils perdirent rapidement de vue.

-Il faut partir Maître ! D’autres plus costauds nous ont peut-être déjà repérés.


Mesh était loin de partager l’entièreté des réflexions du Dieu et de son serviteur.
Les rangs « démoniaques » avaient beau grossir à une vitesse folle, ils n’étaient, à part quelques dizaines, pas d’un niveau élevé. Mais ils seraient assez nombreux et encombrants pour le retenir et lui faire perdre la trace de Babidi et ça c’était inacceptable !

Il allait se téléporter mais le duo divin s’était déplacé. Il capta la brève émanation de ki du rouge ridé. Une charge de Zangya, accompagnée de trois monstres, retarda son départ.
Mesh se débarrassa des monstres. Ils avaient permis à Zangya de se faufiler derrière lui et de lui asséner un coup qui le projeta à grande vitesse vers le sol. Parf…

Elle apparut devant lui en trajectoire d’interception. Mesh interposa son avant-bras.
Le choc, contre le tibia de Zangya, fit vibrer jusqu’à sa colonne vertébrale.
Il tint cependant le choc, profitant de sa vitesse pour l’amener avec lui au sol.
Mais la résistance de Zangya était à toute épreuve. Mesh ne gagna pas le duel.

Zangya projeta son poing enflammé de pourpre vers lui.
Elle fut éjectée de sa position avant de le frapper, percuté par…

-KELFI ?

-MESH ! J’SUIS CONTENT DE TE VOIR ! IL FAUT QUE TU REVIENNES !

-QU’EST-CE QUE TU FAIS ! DÉPÊCHE TOI ?

C’était Basilik, entre deux échanges de coup avec Bujin et ses montres, qui les interpellait.

Mesh en profita pour disparaitre, mais Kelfi volait déjà loin, vers l’œil du sombre cyclone aux troupes innombrables.

Il réapparu près du duo divin.

-FAUT CONTINUER À CHERCHER BABIDI, cria-t-il, avant de se rendre compte que la planque des dieux était relativement protégée des hurlements de la tempête et de la bataille.

-Mais où ? Il peut être n’importe où ! gémit Kibito.

-Ché pas moi, c’est vous les dieux pas moi ! Vous pouvez pas détecter sa magie ou un truc dans le genre !

-Tu penses bien que si c’était si facile on ne serait pas là, s’offusqua le serviteur divin.

-Babidi n’en donne peut-être pas l’air, mais aussi vil qu’il soit, ses pouvoirs sont réels et puissants !

-Ok. Donc t’es en train de dire que tu peux rien faire ?! Super comme dieu. Ceux de ta planète d’origine ils s’avaient qu’ils pouvaient compter sur toi !

« Broo… Broooo… Bkam »

Les « parois » de leur abri de fortune tremblèrent.

Shin étendit son bras devant Kibito, qu’il sentait fou de colère et d’indignation.

-La question n’est pas de savoir si je ne peux pas l’arrêter, mais quand. Même si nous le trouvons tout de suite, Babidi sera inatteignable, entouré par des centaines de démons et ces guerriers que tu as affront…

-Les montres c’est pas un problème. Seuls Zangya, Bu…

-Tu en es sûr ? Ils continuent à arriver, de plus en plus puissants !

-N’importe qu…

Le Dieu disait vrai. Les démons qui apparaissaient étaient plus puissants que les premiers sortis de la faille.

- Pour l’instant ils ne sont pas de taille contre à toi. Mais leur nombre et leur puissance augmente. Même toi, tu finirais par être…

- Seuls ou avec les autres ils ne gagneront jamais !

-Peut-être, mais le plus urgent à faire, c’est de fermer la faille et ensuite pourchasser Babidi !
Les tiens l’ont partiellement compris !

Mesh ne répondit pas. Il se dirigea vers l’ouverture créée par le démon tantôt. Une puissante rafale lui balaya la tête puis le corps alors qu’il levait l’œil vers la tornade démoniaque.

Un rayon bleu balaya les abords du cyclone avant de se diriger et de disparaitre en son centre.
La plupart des démons sur son passage avaient été vaporisés. D’autres chutaient mortellement atteints. Quelques un avait réussi l’exploit, bien que sévèrement blessées, de survivre au kaméha de Kelfi.

Le répit fut de courte durée. Les nuées de monstres arrivaient encore et encore, fauchés par les déferlantes renouvelées de Kelfi. Les plus malins évitaient, par chance ou réelle intelligence, de se mettre en travers de la charge de sa petite sœur.

Les dieux l’avaient rejoint.

-IL NE TIENDRA PAS INDÉFINIMENT ! IL FAUT L’AIDER !

Les dieux avaient raison, admit Mesh. Mais s’il faisait ça, les « siens » allaient lui tomber dessus après la bataille. Sans parler de la guérison Filk, échouée.

Un rayon mit fin à son dilemme.

Un épais faisceau bleu, presque aussi large que sa cible, jaillit et s’engouffra à son tour dans le cyclone dimensionnel, faisant passer les précédentes attaques de Kelfi et de Basilik pour de petites broderies étiolées.

Mesh resta paralysé.
Shin et Kibito pétrifiés.
De même que le silence, seulement perturbé par la bourrasque continue.
Tous les êtres présents dans la cité dévastée, guerriers, démons survivants, supporteurs de Babidi, réfugiés et fuyards, soldats de Basilik.

Tous restèrent figés.

Le flot de démons provenant de la porte dimensionnelle s’était tari et ne reprenait pas.

Une lueur émana des tréfonds du cyclone.
Lueur de bon augure pour le peuple meurtri de la cité, éclaircie de l’espoir, de la fin de leur martyr.
Lueur détonante pour tous combattants. Certitude de vaincre pour les Basilik et ses troupes. Angoisse de la défaite pour Bujin, Zangya et leurs supplétifs démoniaques.

Pour Mesh, cela ne signifia qu’une chose….

Une étoile dorée crépitante s’éleva lentement vers l’œil du cyclone.

-F-FAUT PARTIR ! VITE !

Shin observa en temps réel Mesh reprendre ses esprits.

Le temps reprit son cours. La bataille aussi.

Les forces de Babidi, même sans l’apport incessant de nouvelles troupes, étaient cent fois plus nombreuses que celles de leurs opposants. Une nuée de démons se jeta sur l’étoile dorée, l’engloutissant rapidement.

Mesh avait de quoi être choqué.

-CELL ! énonça enfin Kibito.

Son serviteur l’avait pourtant mentionné. La quantité de ki du successeur de Freezer était tout simplement phénoménale, incroyable même !

-REGARDEZ !

Le tourbillon de ténèbres semblait s’élever plus haut dans le ciel, éloignant une bouche ne relâchant plus rien de néfaste.

Shin et Kibito dirigèrent leur attention vers la zone pointée par Mesh.

Parmi le fracas des duels individuels, des combats de groupes, des rafales d’énergies, une troupe compacte, une vingtaine d’individus, volait à toute vitesse vers le cœur du typhon hurlant.

-BABIDI !

Kaïo Shin reconnut le sorcier funeste, protégé par une sphère verte.

-TROP TARD, IL FAUT PARTIR, s’alarma MESH.

Zangya et Bujin ne l’intéressaient plus. Ils pouvaient suivre leur nouveau maître où ça leur chantait. Ils n’étaient plus son problème le plus urgent.

« BWAAAAA !»

La grappe d’individus qui retenaient Cell explosa.
Le cyclone démoniaque recommençait à cracher ses hordes, plus puissantes encore qu’avant la formidable attaque de Père. Mais ils ne faisaient que retarder l’échéance.

-SUIVEZ-MOI !

Il empoigna les deux dieux et vola à pleine vitesse.
Il avait perdu depuis longtemps la trace de ki de Chenki, passé en clandestinité. Il devait se concentrer pour la retrouver.

-QU ? QU’EST-CE QUI VOUS PRENDS ! s’énerva le rouge ridé.

-C’est plus du tout sûr pour nous, faut prendre le large !

-Vous voulez dire pour vous !

Mesh baissa la tête vers le dieu mauve. Il semblait plus amusé que, comme le rouge, fâché.

La ville, derrière eux, avait rapetissé notablement. Personne ne les suivait. Le cyclone s’était stabilisé. Père faisait le ménage rapidement, mais des gens allaient et venaient dans les deux sens, entrant et sortant de l’entonnoir géant. Il sentit le ki de Zangya disparaitre de ce monde, de même que celui de Kawsak, proche d’elle. Il avait suivi Babi..

Le chaos de la bataille fut subitement remplacé par un ciel mauve et calme.

Mesh stoppa net et relâcha les dieux.

-Si tu voulais t’éloigner il suffisait de demander, remarqua sévèrement le grand rouge en s’époussetant la manche froissée.

-Qu’est-ce que c’est que ça ! s’énerva-t-il ?

-Tu n’es pas le seul à savoir te téléporter. Dans ton cas, tu es loin d’en maitriser tous les arcanes !

Mesh bougonna en découvrant un paysage bucolique, fait de cascades et de vallons boisés. Des oiseaux s’égaillaient même tranquillement autour d’eux.

-On m’attends ! On n’est plus sur Tah’eenn ! Où est ce que vous m’avez emmené, éructa-t-il ?

-Dans un lieu que peu d’élus ont eu la chance de découvrir….

-M’en fous ! Je dois retrouver Chenki vite ! Il est en danger !

-…Pour toi c’est comme donner de la confiture aux cochons !

-Allons retrouver ton ami, s’interposa Shin avant que les mots ne s’enveniment entre le jeune excité et son serviteur. -Kibito ?

Shin puis Mesh apposèrent leurs mains sur Kibito, qui se concentra tout en posant des questions à Mesh, de plus en plus impatient…


Chenki ne cessait de surveiller les données des holos et des écrans. Ils ne lui apprirent rien qu’il ne sache déjà, que la bataille faisait rage et que Cell avait débarqué. La pire situation. Ils allaient être démasqués. Ils seraient convertis de force comme tous les autres…

Un grésillement caractéristique, avec une étrange lueur multicolore.

-Jeune maître, j’ai bien cru... se retourna vivement Chenki.

Deux inconnus accompagnaient Mesh. Malgré leurs teints de peau assez différent, leur tenue, leurs vêtements, tout laissait à penser qu’ils venaient du même monde.

-T’inquiète pas Chenki, ils sont pas avec les Ro’annoks !

Mesh les quitta et vint se placer à ses côtés.

-Bien. Votre ami est sain et sauf. Nous vous avons ramené à lui comme promis.

-Ouais… Merci, articula difficilement Mesh.

-Jeune maître, je nous sors d’ici, il n’est pas bon de trop trainer dans le coin.

Il se retourna et enclencha les propulseurs du vaisseau, déjà au ralenti et près pour un départ express. Le vaisseau bourdonna un peu plus fort avant de reprendre son niveau de bruit normal.

Puis Mesh fit de volte-face de nouveau :

-J’espère que vous pourrez retrouver votre chemin facilement à notre prochaine pause. Faut qu’on parte vite vous comprenez ?

-Ne t’inquiètes pas pour nous, sourit le petit être mauve, nous savons nous débrouiller. Avant de vous quitter, j’ai quelques questions maintenant que nous sommes un peu plus au calme. Tu semblais avoir besoin de Babidi, malgré sa dangerosité…

-Babidi dangereux ? T’inquiètes pas, moi aussi je sais me débrouiller, répondit comme il savait bien le faire Mesh.

-Pff, pour ce que j’en ai vu… Heureusement que nous étions là ! critiqua le grand rouge.

-Toi t’étais même pas capable de retrouver Bab…

Chenki intervint avant que la tension ne dégénère entre les deux.

-Nous recherchions Babidi en désespoir de cause. C’était notre choix par défaut, celui d’un mage capable de sortir de son envoutement un être très proche de nous… Et d’une importance, je le pense, capitale non seulement pour nous mais pour tout l’Espace connu.

Le grand rouge, quoique plus âgé, semblait plus impétueux que son plus petit compagnon violet.
Ce dernier porta sa main au menton après un instant de réflexion et déclara

-Nul besoin d’être grandiloquent. Je veux bien, et exceptionnellement, vous aider.

Le géant rouge paraissait outré mais se contenait.

-Par ici, dit Mesh en montrant la voie…
Cell: l'ascension de la terreur- Cell a vaincu Son Gohan lors du Cell game!! Quel sort réserve-t-il à la Terre?? Pour le savoir....viewtopic.php?f=42&t=5990
Chapitre 138: publié
Chapitre 139- 145: 90%- relecture, correction

Cell: Damned Souls- Les aventures parallèles de héros de "l’ascension de la terreur". Pour les connaitre:
viewtopic.php?f=42&t=6774
abandonnée
xela26
 
Messages: 1632
Inscription: Lun Oct 03, 2011 20:57

Re: L'ascension de la terreur

Messagepar biskus le Sam Août 01, 2020 17:01

Yosh bon pas grand chose à dire à part que j’ai kiffer le passage de cell en mode apparition mode ange vengeur .
L’ensemble du chapitre est très sympa , la tension se ressent , les retournements de situation viennent de partout mais .... encore une fois la scène de mystic mesh m’apparaît ptdr ou alors en allant au kaioshin Kai mesh va croisée la zteam se faisant déjà révéler le potentiel par le vieux kai 😋.

Par contre la scène de la déferlante de démon de plus en plus fort , avec un flot incessant me faire penser à la fin d’une fic écrite paulemile il me semble ( équilibré et destruction je crois ).

En tout cas je suis fan des derniers chapitre , je suis prêt à te pardonner les futurs chapitres de non action 🤣🤣🤣.
biskus
 
Messages: 300
Inscription: Sam Oct 18, 2014 12:36

Re: L'ascension de la terreur

Messagepar xela26 le Mer Août 12, 2020 0:39

Merci pour ton retour Biskus.

biskus a écrit:
Par contre la scène de la déferlante de démon de plus en plus fort , avec un flot incessant me faire penser à la fin d’une fic écrite paulemile il me semble ( équilibré et destruction je crois ).


Alors là pas du tout. j'avais lu cette fic et s'il y a une ressemblance elle est tout a fait fortuite (à vrai dire j'ai oublié ce passage de la fic de Paulemile)

Ma source d'inspiration c'est plutot le vortex des esprits ou le tourbillon des God hands dans Berserk.

biskus a écrit:En tout cas je suis fan des derniers chapitre , je suis prêt à te pardonner les futurs chapitres de non action 🤣🤣🤣.

Cool, parce qu'il y en aura un paquet. ou pas :mrgreen:
Cell: l'ascension de la terreur- Cell a vaincu Son Gohan lors du Cell game!! Quel sort réserve-t-il à la Terre?? Pour le savoir....viewtopic.php?f=42&t=5990
Chapitre 138: publié
Chapitre 139- 145: 90%- relecture, correction

Cell: Damned Souls- Les aventures parallèles de héros de "l’ascension de la terreur". Pour les connaitre:
viewtopic.php?f=42&t=6774
abandonnée
xela26
 
Messages: 1632
Inscription: Lun Oct 03, 2011 20:57

Re: L'ascension de la terreur

Messagepar Antarka le Mer Août 12, 2020 18:57

biskus a écrit:
Par contre la scène de la déferlante de démon de plus en plus fort , avec un flot incessant me faire penser à la fin d’une fic écrite paulemile il me semble ( équilibré et destruction je crois ).




CFC de Tierts, tome 3, vers les derniers chapitres parus.

Spoiler
Palpi :cry: :cry:
Avant le Covid je toussais pour masquer mes pets. Maintenant je fait l'inverse.
Avatar de l’utilisateur
Antarka
 
Messages: 13185
Inscription: Dim Avr 27, 2008 10:05

Re: L'ascension de la terreur

Messagepar xela26 le Mer Août 12, 2020 23:31

Bien vu Antarka!

Soit j'ai pas lu le chap, soit je m'en souvenais plus :mrgreen:
Cell: l'ascension de la terreur- Cell a vaincu Son Gohan lors du Cell game!! Quel sort réserve-t-il à la Terre?? Pour le savoir....viewtopic.php?f=42&t=5990
Chapitre 138: publié
Chapitre 139- 145: 90%- relecture, correction

Cell: Damned Souls- Les aventures parallèles de héros de "l’ascension de la terreur". Pour les connaitre:
viewtopic.php?f=42&t=6774
abandonnée
xela26
 
Messages: 1632
Inscription: Lun Oct 03, 2011 20:57

Re: L'ascension de la terreur

Messagepar Kurama_Senju le Dim Sep 06, 2020 19:21

OK alors, l'apparition de Cell était magnifique. Surtout que j'étais plutôt prêt à voir une grosse pointure sortir du Makai, donc ça a eu son effet.
Au-delà de cette scène mythique, visuelle au point de mériter une illustration voire une animation, toute la bataille est un pur concentré de scènes épiques. On pourrait parler de fan-service, mais dans le sens le plus positif : le fan-service me semble indispensable à condition d'être bien utilisé. Et c'est le cas ici.
Voir des personnages comme Babidi, Kaiôshin ou Cell mis à l'honneur dans une ambiance d'apocalypse de bataille entre dieux et démons, c'est magnifique. Et c'est ce qui me plaît généralement dans ta fic, au même titre que d'autres confrontations, généralement avec Cell que tu arrives encore à magnifier.

Plus globalement, je suis ravi de voir que la quête de Mesh l'a conduit à Babidi et que l'histoire semble prendre un tel virage. Je suis d'ailleurs terriblement curieux de voir comment cette évolution va impacter le reste de la galaxie, et notamment les terriens. Je suis également ravi de te voir ouvrir la porte du Makai (dans tous les sens du terme), un monde très (trop) peu développé dans l'Univers de DB à mon goût.

Je n'ai pas spécialement de théorie, plutôt une envie d'en découvrir davantage.
Image
Avatar de l’utilisateur
Kurama_Senju
 
Messages: 851
Inscription: Mar Août 02, 2016 8:28

Re: L'ascension de la terreur

Messagepar xela26 le Ven Nov 13, 2020 0:23

Bonjour à tous et à toutes,

Je reviens après une longue absence: Pas mal de choses imprévues irl, mais aussi une certaine lassitude et baisse de motivation pour écrire/publier je ne vous le cache pas :( Mais je tente de continuer tant bien que mal.
Trève de blabla, et bonne lecture pour ceux qui suivent encore.


Kurama_Senju a écrit:Plus globalement, je suis ravi de voir que la quête de Mesh l'a conduit à Babidi et que l'histoire semble prendre un tel virage. Je suis d'ailleurs terriblement curieux de voir comment cette évolution va impacter le reste de la galaxie, et notamment les terriens. Je suis également ravi de te voir ouvrir la porte du Makai (dans tous les sens du terme), un monde très (trop) peu développé dans l'Univers de DB à mon goût.
Je n'ai pas spécialement de théorie, plutôt une envie d'en découvrir davantage.


Désolé pour ma réponse tardive Kurama, mais oui, cet bataille céleste ne sera pas sans conséquences, vous vous-en doutez.

Trêve de Blabla, la suite.


Chapitre 152 : Journal de bord



25 septembre 772
Ça y est ! On a réussi à soigner Filk ! C’était chaud sur Arlia, on est passé à deux doigts de la catastrophe mais on a pu s’en sortir !

Babidi tout d’abord. Tout s’est pas passé comme prévu avec lui. Mais alors pas du tout.
Le gars qu’on avait embarqué sur Jaliama 4 était fiable. Grace à lui on a pu remonter jusqu’à la cachète du sorcier dans les sous-sols de la capitale.
Il y était, je me rappelle encore sa sale gueule quand je l’ai vu. Mais il était pas tout seul. Zangya et Bujin étaient avec lui. Je sais pas comment il a fait. Si en fait je sais qu’il les a soumis un peu comme font les Roa, il leur a lavé le cerveau.

Dès qu’on a commencé à parler c’était mort. Ce sale sorcier était arrogant, avec des demandes dingues en échange de sa collaboration pour soigner Filk. Quand j’ai voulu lui fermer son claque-merde et le forcer à nous aider, Zangya, et Bujin, se sont jetés sur moi. Évidemment on s’est battus. Mais ils étaient beaucoup plus fort qu’à notre dernière rencontre, les dieux qui sont arrivés après m’ont expliqué pourquoi.

Zangya et Bujin, ils rigolaient pas. Heureusement que j’avais mis Chenki de côté sinon il aurait pas survécu à la bataille.

A un moment dans la bataille deux personnes sont arrivées. Il se prétendaient dieux, mais je sais pas de quelle planète ils viennent. Ils voulaient attraper Babidi et avaient un compte à régler avec lui j’ai vite compris. On s’est entendus pour faire équipe, on avait le même objectif. Chenki dit que c’est sûrement des dieux supérieurs, les chefs des dieux des planètes.
En tous cas même s’ils étaient pas super forts ils m’ont donné un bon coup de main contre Bujin, Zangya et les autres esclaves de Babidi. Sinon franchement ça aurait été plus dur pour moi tout seul.

J’en reviens encore pas que Zangya et Bujin soient comme ça eux aussi. Pas mieux que Père et les autres. Ils avaient réussi à nous échapper pourtant. Après je sais pas comment ils ont rencontré Babidi, par hasard ou en le cherchant. Nous-même on n’a pas pu faire grand-chose contre les Roa, à part moi.

Ce qui m’amène à Père et les autres.

Une troupe menée par Basilik a débarquée. Je sais pas s’ils suivaient Babidi ou s’ils nous suivaient, ils ont débarqué en plein milieu du combat. Ils ont retrouvé la Flèche d’Or, le vaisseau super rapide de Bojack, Chenki m’a montré les photos et les relevés. Ça va nous poser des problèmes pour la suite.

Le commando de Basilik a été attaqué direct pas les soldats de Babidi. C’est que le sorcier avait une petite armée bien cachée, en plus de Zangya et Bujin.

Zangya et Bujin m’ont vraiment donné du mal. Mais même plus fort qu’avant, en face de Basilik et mes sœurs ils étaient surclassés. C’était pas leurs renforts de merde qu’allaient changer grand-chose. Franchement, je savais que c’était terrible qu’ils soient là mais j’étais bien content de les voir. Bref ils ont repoussé les forces de Babidi. C’était foutu pour mon objectif mais je m’apprêtais à rejoindre Chenki et à filler le plus vite possible. Ils allaient foutre la pâtée à Babidi c’est sûr mais je voulais plus être dans les parages à ce moment-là.

Le sale sorcier a compris que c’était plié lui aussi. C’est pour ça qu’il a fait une chose très grave d’après le dieu. Il aurait relié une dimension interdite, le makay, ou un truc comme ça.
Des renforts de Babidi, des « démons » d’après le dieu Kaioh Shin, sont sortis de la faille pour aider Bujin et Zangya. Franchement j’ai pas trop compris le danger de ces « démons », ils étaient pas très forts à part un poignée qui pouvaient s’en prendre aux plus faibles d’entre nous. Mais la bataille s’est rééquilibrée grâce à leur nombre plus qu’à leur force. Il en sortait de partout, ils étaient innombrables. Ça aurait pu poser un problème à Basilik à long terme.

Mais Père est arrivé. Si Père était là, un des chefs roa’noks était pas loin. Père commencé à éliminer les forces de Babidi, démons comme guerriers « normaux » à la pelle. Babidi a flippé, il s’est enfui dans le tourbillon dimensionnel qu’il avait créé. J’ai profité de la confusion pour me tirer avec les dieux.

Je pensais que c’était fini à ce moment-là, qu’on en était retourné à la case départ, en pire puisqu’on avait été repérés. Mais ce Kaioh Shin et son pote Kibito ont vraiment des pouvoirs utiles. On est revenu au vaisseau après un détour sur sa planète et ils ont soigné Filk. Ils ont dit qu’ils pouvaient essaye de soigner son esprit aussi bien que nos cuves soignent des corps. Pour les corps, je les crois vu qu’ils m’ont soigné quand je combattais Zangya et Bujin.
Pour son esprit, On verra le résultat de tout ça demain. Car ils veulent que Filk se repose avant de lui parler. Ils restent sur le vaisseau. Ça fait bizarre d’avoir des visiteurs, j’ai plus l’habitude. Je vais pas leur dire de dégager vu qu’ils ont m’ont filé un coup de main contre Babidi.


26 septembre 772
Kaioh Shin et Kibito ont une fois encore dit la vérité ! Filk est comme avant, de corps et d’esprit ! Ils l’ont soigné ! Sur tous les niveaux ! Ils l’ont débarrassé de l’emprise psychique des Ro’annoks pour de bon !

Filk s’est réveillé comme prévu par les dieux, après pas mal d’heures de sommeil. J’ai pas compris pourquoi Kibito l’a pas soigné pour qu’il se lève plus tôt. J’étais super impatient mais j’ai réussi à me contrôler pour pas le sortir de sa convascelance.

Filk s’est finalement levé tout seul. Les dieux, Chenki et moi on était là.
Filk nous a tous fixés longuement, en s’attardant plus sur Chenki et moi. Et il a dit :
« Maitre Mesh, vous avez pris votre temps. Heureusement qu’il n’est pas trop tard. » mot pour mot.

J’ai tout de suite demandé ce qu’il voulait dire. Il a pas répondu et j’ai commencé à parler plus fort. Je voulais être sûr qu’il soit pas encore sous l’emprise des Ro’annoks, j’étais pas sûr à ce moment-là. Il a dit qu’il voulait avoir accès aux dernières infos des réseaux impériaux, dans la mesure du possible. J’étais pas chaud, mais le dieu m’a dit d’accepter. Chenki aussi voulait tenter le coup, on était assez nombreux pour maitriser Filk s’il nous mentait. On l’a accompagné aux terminaux dans la salle de contrôle. Moi j’étais au taquet. Le pire qu’il puisse arriver, si Filk était encore contrôlé par l’ennemi, c’était qu’il se fasse sauter, et tout le vaisseau en même temps. Moi j’aurai survécu mais pas sûr pour les autres. En plus j’aurais été vraiment coincé sans transport.

J’ai marqué Filk aux basques. Il était silencieux. Il a pris un peu de temps pour consulter tout depuis qu’on l’a enlevé. De temps en temps il posait des questions, depuis combien de temps il était avec nous, et d’autres plus précises dans le même genre.
Il a bossé pendant quelques heures, calme et silencieux.
Les dieux, Chenki, moi aussi, on était tous calme. Chenki surveillait son activité sur un autre terminal, pour vérifier que Filk nous faisait pas un coup en douce.
Mais rien, tout semblait correct d’après ce que je pouvais deviner sur le visage de Chenki.

Puis Filk a terminé. Il s’est levé et a demandé un verre d’eau.
Quand il s’est désaltéré, il s’est assis et nous à tous expliqué. Tout ce que nous craignons avec Chenki est vrai

L’origine et le but des roa’noks d’abord : Ils veulent pas vraiment la paix dans les mondes et toutes ces salades qu’ils racontent sur les réseaux. Et on avait bien raison, tout le monde a été converti, Père compris. On le savait déjà, Filk a seulement confirmé.

Filk a dit qu’il s’est méfié tout de suite des roa. Le secteur d’où ils disaient venir était pas une région connue de l’espace. C’étaient les tréfonds des territoires inconnus d’après Filk. D’après lui aussi, des missions d’exploration partaient régulièrement à la conquête de territoires vierges. Pour le roa, ils venaient d’un secteur inconnu mais interdit par Freezer.
Filk est pas sûr mais il pense que des cohortes de réfugies ont atteint leur monde pendant les grands déplacements de population entre la mort de Bojack et l’établissement de notre État.
C’est d’ailleurs un de ses anciens subordonné qui les a présentés à lui.

Les roa se sont tout de suite soumis à Père, ce qui a augmenté la méfiance de Filk.
Mais ils avaient dans leurs cadeaux de soumissions une douzaine de systèmes stellaires prêts à rejoindre les Galactic Games, avec des participants pas trop minables.
Filk a dit qu’il avait fait part de ses doutes à Père. Je me rappelle qu’il a essayé de mettre sur la table le sujet des roa plusieurs fois c’est vrai, mais on n’avait d’autres trucs à gérer à ce moment, entre la préparation des Galactic Games et la recherche des autres terriens.

Filk nous a appris qu’il avait commencé à enquêter sur les roa : par des espions et en fouillant dans les archives impériales. Il a rapidement mis la main sur des rapport secrets d’expéditions dans la région de l’espace d’où ils viennent. D’après ces rapports, les unités envoyées pour cartographier et conquérir les mondes de ces régions se sont toutes révoltées. Les révoltes ont pris une ampleur assez importante pour que Freezer et ses troupes d’élites se rendant dans la zone pour les tuer dans l’œuf. D’ailleurs seul lui et ses troupes d’élites sont revenus de la zone, qu’ils ont interdit d’accès après.

Les espions qu’il avait mis aux trousses des roa ont pas donné grand-chose de solide.
Ils disparaissaient après quelques semaines de nouvelles banales. Le seul rapport intriguant est venu d’une de ses taupes qui avait déclaré je cite Filk « qu’ils nous précipiterons vers la fin et l’oubli ». Mais cet espion a disparu avant d’en dire plus, comme tous les autres. Filk sentait qu’il était sur une piste chaude, il a joué un peu plus franc jeu en les confrontant, en les questionnant, en leur mettant la pression. Les roa a dit que c’est lui qui allait les aider, et qu’il allait adorer ça. Puis il a été converti.

Mais pourquoi ils viennent que maintenant ? J’ai pas pu m’empêcher de lui demander.
Filk lui-même il sait pas. Mais il pense que c’est lié à la fin de des Cold, que d’une manière ou d’une autre les anciens maitres de l’Espace avaient un moyen de pression contre eux.
Et j’avais pas trop compris non plus ce que veulent réellement les roa, ce que j’ai redemandé à Filk. Parce qu’à part le fait qu’ils peuvent laver le cerveau à tout le monde, ce qui est déjà très dangereux et qu’on va « vers l’oubli et la fin » ils ne menaçaient que Père et nous. Filk, les autres gouverneurs et d’autres peuples auraient pu se couler dans la « paix » qu’ils proposaient. Moi j’aimerais savoir ce qu’ils comptent faire dans les détails et comment me débarrasser d’eux avant notre « fin » et notre « oubli ».

Filk était assez sec là-dessus, il a avoué. Il en sait pas plus que ça. Il connaissait pas tous leurs secrets, même Père d’après lui. Père et les autres, tout le monde à part les chefs des roa, tous ne sont que des exécutants de leur volonté. Les roa sont pas bêtes, ils ne partagent que le minimum avec les influencés. Surement pour éviter que tous leurs plans soient dévoilés dans un cas comme celui-là. Filk savait pas tout, mais assez pour connaitre la prochaine étape importante de leurs projets obscures : La planète Xaratumba. Il a entendu parler de transferts de population massifs sur ce monde.

Les « dieux » sont intervenus. Plus dans le sens des Roa. De ce qu’ils avaient vu ils avaient plutôt un rôle positif dans la gestion des ressources et la régulation des populations, ainsi que l’aide humanitaire lors de catastrophes. Ça ne cadrait pas avec un objectif de « fin et d’oubli »
A moins que les roa ne promettent ça qu’à ceux qui massacraient les peuples, a ajouté le vieux Kibito. J’ai pas trop aimé comme d’habitude avec lui mais je me suis retenu, je voulais pas qu’il réponde et qu’on interrompe Filk.
Ça a pas été la peine finalement. Chenki a pouffé de rire. Filk a souri et a dit qu’à moins que les roa ne provoquent « la fin » eux-mêmes, personne à part eux ne peut savoir ce qu’ils trament.

La discussion est pas allée beaucoup plus loin, elle a commencé à tourner en rond.
Là j’ai dit : « Pourquoi pas aller sur cette planète si on veut en savoir plus ? »

Y a eu un grand silence. Puis Filk et Chenki ont répondu en même temps, une vraie cacophonie ! Je leur ai demandé de se discipliner et d’être plus civilisés et ils se sont calmés.
Filk a dit que la planète était secrète, donc lourdement armée et occupée, mais qu’avec notre petite équipe c’était possible. Tout le contraire de Chenki, qui s’est appuyé sur les premières infos de Filk pour dire que c’était trop dangereux, qu’on allait se faire repérer et attraper.

Repérés on l’est déjà, j’ai dit. Attrapés on le sera tôt ou tard, à moins de se terrer et de rien faire. Moi j’étais plutôt pour aller sur la planète et tenter d’en savoir plus. Les deux dieux étaient plutôt d’accord avec nous. Pour l’instant. Je me méfie d’eux. Ils sont bien gentils mais s’ils me mettent des bâtons dans les roues et rejoignent les roa, je serais obligé de m’en occuper. Ça me fera pas plaisir mais j’aurai pas le choix.

Ya plus qu’à préparer cette mission. Je croyais qu’avec Filk on avancerait et qu’on verrait la fin. On avance c’est vrai, mais sa libération amène autant de questions que de réponses. Que veulent vraiment les roa ? J’espère qu’on le saura enfin sur cette foutue planète…

27 septembre 772
Direction planète Xaratumba.

J’ai convaincu Chenki, il est toujours super flippé, mais les autres l’ont calmé, pas tous pour les mêmes raisons. Filk parce qu’il est super énervé de s’être fait manipuler. Il veut se venger, c’est gros comme un vaisseau. Kaïo Shin et Kibito vont faire partie de l’équipe aussi. Toujours pour vérifier ce que les Roa veulent faire qu’ils disent. Pour nous avoir à l’œil surtout. Ils font semblant mais moi aussi je les ai à l’œil. Je les surveille autant qu’ils nous surveillent. On verra.

Sinon on est en train de préparer la mission. C’est bien d’avoir Filk !

Avec Chenki on réussissait à s’organiser et organiser nos missions sur des planètes, mais avec Filk c’est passé à un autre niveau ! J’avais pas beaucoup travaillé avec lui à l’époque, il était plus avec Père et Basilik. Là je le vois agir et penser de près. Il pense à pleins de détails que j’aurais mis des heures à trouver et en même temps il garde toujours une vue d’ensemble. Avec lui on a quasiment tout défini en une journée : notre vecteur d’approche du système et de la planète, les contre-mesures en cas d’interception à tous nos niveaux d’approche de la cible (mode furtif, brouillage de communications, combat spatial ou destruction planétaire de diversion s’il le faut). Avec la prévision de tous les scénarios de présence, des plus probables au pire pour nous : la présence de Père.

Il a essayé d’intégrer les dieux, mais ils ont refusé de se joindre à nous, soi-disant qu’ils doivent pas intervenir dans les affaires de mortels. Je me suis pas gêné de dire que c’est un peu ce qu’ils ont fait avec Babidi et que ça les a pas dérangés que je les ai aidés.
Ils ont répondu que c’était pas pareil, que Babidi était un danger pour l’équilibre même de la réalité. Le genre de trucs à dormir debout qui m’aurait énervé avant ma rencontre avec ce sale sorcier. Bon, j’étais quand même pas content et le ton serait monté sans Filk, mais il a quand même réussi à les mettre devant leur contradictions, qu’ils veulent qu’on fasse le sale boulot pour eux sans se mouiller. Ils ont pas trop répondu, ont juste répété en boucle leur histoire de non-intervention. Filk a pas insisté et les a zappé. Au moins ils nous mettrons pas des bâtons dans les roues.

On en a pour un petit bout de temps, même à pleine vitesse, pour rejoindre Xaratumba. On a décidé, et Filk est d’accord, de foncer tout de suite sur l’objectif. C’est risqué, mais les autres sont sur nos traces. Plus ont attend, plus les roa et Père vont lister et renforcer les cibles qu’ils pensent qu’on va vouloir visiter. Donc on n’a pas le choix. Il faut aller sur Xaratumba maintenant. Pour savoir ce que les roa complotent et pour pouvoir les contrer, quels que soient les risques.

On a tout le trajet pour améliorer ou refaire nos plans. Je vais intervenir sur la planète, avec Chenki ou Filk, on n’a pas encore décidé qui. Mais on devra être deux minimum pour trouver un max d’infos et se défendre au cas ou.
Cell: l'ascension de la terreur- Cell a vaincu Son Gohan lors du Cell game!! Quel sort réserve-t-il à la Terre?? Pour le savoir....viewtopic.php?f=42&t=5990
Chapitre 138: publié
Chapitre 139- 145: 90%- relecture, correction

Cell: Damned Souls- Les aventures parallèles de héros de "l’ascension de la terreur". Pour les connaitre:
viewtopic.php?f=42&t=6774
abandonnée
xela26
 
Messages: 1632
Inscription: Lun Oct 03, 2011 20:57

Re: L'ascension de la terreur

Messagepar biskus le Ven Nov 13, 2020 21:34

Coucou xela,
Vraiment très content de pouvoir te lire , je pensais justement à toi il y’a quelque jours ,

J’espère juste que tes problèmes irl sont ( ou en voie ) d’être réglés.

Pour ton chapitre on approche dans le vif du sujet avec mesh et les roa.... mais quid de la dimension makai??? Car si j’ai bien suivit elle est pas fermée il me semble?? Ou j’ai louper un détail .
Les terriens du coup la question se pose ... manipulé? Ou non vu que certain on des talent de télépathie et que y’a du robot dans le lot , yen a certainement des sains dans le lots.

J’imagine bien les terriens la cell team , les makayiens et les roa sur le meme monde pour une royale battle MDR mais je ne l’espère pas car sa voudrais dire que tu aurais accélérer la fin pour essayer de finir avant d’être à motivation 0 ( un peu égoïste de ma part pour le coup mais j’aime tellement cette fic) .
En tout cas enjoï de t’avoir lu , avec le covid et le taf que sa me donne , sa m égayé un peu ma pose .
biskus
 
Messages: 300
Inscription: Sam Oct 18, 2014 12:36

Re: L'ascension de la terreur

Messagepar xela26 le Sam Nov 14, 2020 1:57

biskus a écrit:Coucou xela,
Vraiment très content de pouvoir te lire , je pensais justement à toi il y’a quelque jours ,

J’espère juste que tes problèmes irl sont ( ou en voie ) d’être réglés.


Salut Biskus,
ça fait vraiment plaisir, après toutes ces années de voir que tu suis toujours l'histoire je te le caches pas :wink:
L'irl, je n'ai pas eu que des "problèmes", des choses positives aussi, mais qui m'ont tenue loin de la fic et plus éloigné du forum 8-)

biskus a écrit:Pour ton chapitre on approche dans le vif du sujet avec mesh et les roa.... mais quid de la dimension makai??? Car si j’ai bien suivit elle est pas fermée il me semble?? Ou j’ai louper un détail .

Non tu n'as rien loupé. Disons que Mesh et sa petite troupe sont partis en laissant Cell et Babidi en plein combat. Ils ne savent pas ce qu'il est advenu de la suite dans les détails, mais avec Cell en face, les chances de victoire du Makai... Est ce que tu y croies réellement? :mrgreen: après les miracles sont toujours possibles :mrgreen:
Mais ne t’inquiètes pas, cette bataille aura des conséquences qui seront abordés très prochainement ( en termes de délais de publication et de chapitres)

biskus a écrit:J’imagine bien les terriens la cell team , les makayiens et les roa sur le même monde pour une royale battle MDR mais je ne l’espère pas car sa voudrais dire que tu aurais accélérer la fin pour essayer de finir avant d’être à motivation 0 ( un peu égoïste de ma part pour le coup mais j’aime tellement cette fic) .

Ce serait le boxon c'est sur !

biskus a écrit:En tout cas enjoï de t’avoir lu , avec le covid et le taf que sa me donne , sa m égayé un peu ma pose .


Content d'avoir égayé ton moment de repos. Courage à toi pour cette période franchement relou :)
Cell: l'ascension de la terreur- Cell a vaincu Son Gohan lors du Cell game!! Quel sort réserve-t-il à la Terre?? Pour le savoir....viewtopic.php?f=42&t=5990
Chapitre 138: publié
Chapitre 139- 145: 90%- relecture, correction

Cell: Damned Souls- Les aventures parallèles de héros de "l’ascension de la terreur". Pour les connaitre:
viewtopic.php?f=42&t=6774
abandonnée
xela26
 
Messages: 1632
Inscription: Lun Oct 03, 2011 20:57

Re: L'ascension de la terreur

Messagepar xela26 le Jeu Déc 10, 2020 2:26

Chapitre 153: Poursuite infernale



-Yiiiiiiiiiiii ! s’époumona Babidi, tandis qu’ils s’apprêtaient à être pénétrer dans l’entonnoir du vortex dimensionnel, la faille qui séparait la dimension mortelle de plan astral démoniaque.

Les trombes hurlantes aux nuées d’encres se déchainaient, les encerclaient totalement à présent. Un éclair surgit de la masse et frappa.

*Shbam !*

-Kiii !

Son bouclier scintilla de mille feux, avivé par l’impact. A part quelques poils redressés, sa protection l’avait protégé du gros de la décharge.

-MAÎTRE !

Le madoshi tourna la tête.

-ZANGYA !

Il baissa la tête vers la mégapole en contrebas, qui rapetissait à mesure qu’ils s’élevaient.
Ils allaient s’en tirer finale…

Un laser bleu faucha une partie de l’arrière-garde.
Les troupes ennemies les poursuivaient et reprenaient du terrain.
Des dizaines de ses fidèles leur firent face pour les contenir, et les explosions illuminèrent rapidement le passage pourtant obscur.

-MAÎTRE ! IL FAUT ACCÉLÉRER LA CADENCE SINON NOUS VOULONS LES SEMER !

-JE SAIS BUJIN, MAIS JE NE PEUX PAS VOLER PLUS VITE, IMBÉCI… QU’EST-CE QUE TU !

Babidi se calma quand il comprit que son serviteur voulait le prendre pour voler à pleine vitesse. Il désactiva son bouclier.

Zangya se rapprocha aussi de lui, pour parer à toute éventualité venue du bas. Ou du haut.

Le flot de démons qui avait répondu à l’ouverture de la faille reprenait de plus bel.
Ils descendaient des tréfonds d’un « ciel » aux lueurs de sang.

Zangya, Bujin et ses fidèles les plus loyaux n’en n’avaient cure. Ils remontaient le courant tels des poissons retournant à leurs origines, détruisant les rares démons assez fous pour tenter de s’en prendre à eux. Sauf que ce n’était pas leur « origine » vers laquelle ils se dirigeaient, mais le lieu de leur fuite éperdue.

« Brooo … »

Babidi se retourna.

Les hordes de Cell, menées par un de ces rejetons, ne les lâchaient pas.

-BUJIN, ACCÉLÈRE !

L’ancien fidèle de Bojack augmenta sa vitesse, son actuel maître marmonnant indistinctement.
La fureur alentour ne lui aurait pas permis d’entendre les prières et formules de son guide.
L’atmosphère changeait au cours de leur ascension désespérée. Des tréfonds du tourbillon, émanait une lueur moins verdâtre que rougeoyante.

-ON Y EST PRESQUE MAÎTRE ! s’époumona Zangya.

Ses deux champions baissèrent simultanément la tête.
Babidi les imita, ses yeux s’écartant comme des soucoupes à la vue du rayon bleu fonçant droit sur eux.

-KUUH !

Zangya se mit en position de barrage tandis que Bujin se désaxa de l’axe de l’attaque.
La guerrière tira un rayon pourpre qui ralentit à peine la masse de ki bleu. Elle fut emportée, noyée par la masse d’énergie qui fusa vers le haut.

-FUUU ! C’était moins une ! gémit le sorcier.

"Brooo..."

Le souffle, qui les propulsa plus encore que les efforts de Bujin, lui rappela qu’ils n’étaient pas encore quittes.

BUJIIN ! QU’EST-CE QUE TU FABRIQUES !

-JE SUIS A FOND MAÎTRE !

Le tourbillon dans lequel ils se hâtaient, s’il avait changé progressivement, les frappa soudainement.

Les rebords de la nuée sombre, bien visibles, surbrillaient d’une phosphorescente spectrale.
L’enfer semblait s’être matérialisé à l’intérieur de la tornade Un véritable plafond de lave bouillonnante et rougeoyante se dressait, obstacle incandescent à leur ascension.

-BU !BUJIN ! NOOO…

Babidi se sentit tout à coup tout sans dessus dessous, la tête en bas.

Bujin le retourna, descendant un peu plus vers la mer de lave sous leurs pieds.

La mer… Non.
La roche en fusion était partout, jusqu’à l’horizon et dans toutes les directions, découvrit Babidi éberlué. Des bulles de gaz, des geysers et des marées infernales saturaient l’air qu’ils respiraient d’une fragrance corrosive et brulante.

C’était un océan digne de l’enfer. Digne du Makaï.

-Maître ! Nous ne devons pas rester là.

Babidi fit volte-face.

Bujin ainsi que plusieurs de ses serviteurs l’entouraient, à chaque seconde plus nombreux.
Le madoshi se retint d’arborer une mimique satisfaite. Il leva les yeux vers ce ciel d’ocre qu’il découvrait pour la première fois.

Le vortex dimensionnel, coté face d’une pièce qu’il avait jeté sur la planète Arlia, manifestait ici la sombre lumière d’une puissance de loin supérieure à son homologue du plan non-démoniaque.

Mais ils n’étaient pas seul. Des centaines, des milliers de points les entouraient. Démons du Makaï prêt à envahir le plan des mortels, et Babidi n’en n’avait aucun doute, exterminer les inconscients qui avaient osé s’aventurer dans leur domaine.

"Bkam…bkam… bkam… Bkam… BKAM!"

-Hei…

Bujin se le bouscula, et avant même que Babidi ne comprenne ce qu’il se passe, donna un coup de coude vers le bas.

« Bkah »

La masse qu’il avait frappé repartit plus vite encore qu’elle n’était arrivée, engloutie après quelques secondes d’une chute rapide dans la masse de feu liquide.

Une autre forme s’éleva vers eux.

-Peuf, peuf, peuf…

-Zan-Zangya !

Badidi ne l’avait pas reconnue tout de suite, la moitié de son haut déchiré, un bras écorché vif, l’autre imbibée de sang déjà séché. Ses bas et protèges jambes, bien que roussis, semblaient tenir le coup.

-Il faut qu’on parte maître ! Ce n’est pas ces démons qui m’inquiètent pour le moment, mais ceux qui risquent de nous suivre si on ne prend pas le large ! pressa-t-elle en pointant du doigt le vortex aux bords fluorescents.

Elle fila à l’horizontale dans une explosion d’aura qui repoussa le sorcier.

-Vite, décida Bujin en prenant Babidi par le col et suivant Zangya.

-Kuuu !

Le reste des endoctrinés se mirent dans leur sillage, tentant de coller au train d’enfer des deux champions de Babidi, sans succès pour la plupart.

Zangya, écartait sans ménagement les démons qui tentaient de lui barrer le chemin, qui bien vite pour les plus lucides d’entre eux ne lui cherchèrent plus querelle.
Pas plus qu’à Bujin. Mais tout le contraire de l’extrémité de plus en plus effilochée de leur colonne, qui se désagrégeait comme la queue d’un serpent rongé par un grouillement de rats enragés.

Bujin accéléra et rattrapa son comparse.

-Ralenti ! Les plus faibles sont en train de se faire tailler en pièces !

-Ils ne méritent pas de survivre s’ils ne sont pas à la hauteur ! paniqua le petit sorcier.

-Comme vous voulez maître. Mais dans cet endroit inconnu et hostile, chaque soldat compte si nous voulons survivre...

Babidi se ressaisit. Bujin avait raison, Sans la piétaille, même Zangya et Bujin pourraient être débordés. Surtout après l’intensité de leurs combats contre Cell et ses petits démons.

-Bien, va les aider Zangya.

Elle fila sans mot dire.

Il s’autorisa un regard en arrière, vers le vortex dimensionnel, bien moins imposant à la distance où ils se trouvaient. La faille se refermait. Pas assez vite, plus d’éléments en sortaient que le contraire, et des combats avaient lieu aux abords de celle-ci. Il fallait qu’il accélère la séparation des plans.

Bujin fixa son seigneur silencieusement. Ce dernier, les yeux fermés, semblait comme en transe. Il étendit ses petits mais puissants bras vers les le tourbillon et psalmodia des formules sacrées.

La nuée se réduisit à vue d’œil, son diamètre rétrécissant rapidement. Bientôt, ils seraient hors d’atteinte de Cell et ses rejetons. Ses subordonnées les rejoignaient maintenant sans trop d’encombres, aucun démon ne semblait pouvoir faire face à Zangya. Ils furent bientôt plusieurs dizaines et leur nombre grossissait encore.

-Peuf ! Peuf ! Peuf ! Seigneur Bujin ! Maître Babidi!

-Content de te voir, Puipui.

-Peuf ! peuf ! ça pas été facile.

Bujin n’écoutait déjà plus ce Puipui aussi bête que loyal.

Une grande force, parmi celles qui n’était pas des leurs, venait de faire son apparition.
Le vortex, maintenant réduit à une petite tornade transparente, s’évanouit enfin.

Babidi rouvrit les yeux, satisfait de son œuvre.

Bujin fixait d’un air renfrogné l’horizon.
Babidi, bien que ravi de constater qu’une partie respectable de se troupes était en vie, ne put s’empêcher de se demander ce qui prenait à son champion.

-Bujin ! Que t’arrive-t-il d…

-Un de ces sales petits rejetons de Cell nous a suivi, maître.

-Il est seul, à deux, Zangya et toi, vous devriez être capable de vous en occuper…

Babidi prêta une attention plus soutenue à son subordonné. Il n’était plus très frais non plus.

La tentative de ce Mesh et l’arrivée des troupes de Cell avaient prélevés leur part de vitalité sur l’illusionniste. Ses vêtements tenaient en partie, mais son torse, à nu, laissait voir un vilain trou brillant d’une énergie violette, comme un pansement lumineux de fortune.
Une bénédiction qu’il sache libérer le potentiel de vice d’un individu. Bujin, comme la majorité des autres, n’aurait pas tenu sans cet endoctrinement. Mais pouvait-il encore combattre quelqu’un du niveau de Mesh ? Le petit de Cell s’était montré aussi teigneux que ses deux élites…

« Broo… Boooom… »

Zangya avait à peine débuté l’engagement que cette bataille éclipsait déjà les précédentes escarmouches.

Contre toute attente, Bujin se fendit d’un rictus… démoniaque.

-Qu’est ce qui te rends si joyeux ?

-C’est plié.

-Comment ça ? Sois plus clair !

-Mesh et Basilik sont les plus dangereux diablotins de Cell. Là, ce n’est que le plus faible d’entre eux. Zangya devrait finir le travail rapidement, maître.

Babidi laissa lui aussi éclater sa joie malsaine.

-Fu hu hu hu ! Parfait ! Mais ne le tue pas ! Ramène-le en vie ! ordonna-t-il télépathiquement

Quelques dizaines de secondes furent nécessaires à Zangya pour clore le combat et rejoindre ses compagnons, sa proie inconsciente posée tel un sac sur son épaule.

-C’est fait, maître.

Babidi considéra avec déception la créature vaincue.

-Brrr ! Qu’est-ce que c’est que ce bec d’oiseau ? Et cette queue grotesque !

-Il est différent des autres.

-Il est laid surtout ! Fu hu hu hu hu hu…

-Maître, il faut bouger. Les démons se rassemblent, ils vont s’enhardir. Il nous faut quitter ce brasier trouver une base, un lieu pour nous réorganiser.

Babidi foudroya Zangya du regard mais se contint. C’était vrai, le ciel s’encombrait de plus en plus.

Le Makaï… Le plan d’existence des démons était rempli de dangers tous plus mortels les uns que les autres. Mesh, et surtout Cell, l’avaient forcé à précipiter un voyage qui aurait dû avoir lieu bien plus tard. Mais il n’était pas dénué d’atouts pour autant. Il avait assez de carte dans sa manche pour s’en sortir. La libération de l’anté-dieu et la fin du règne inique des Kaio shins se rapprochaient, il en était convaincu, un peu plus.

Allons-y.

Le madoshi et sa petite armée se mirent en mouvement…
Cell: l'ascension de la terreur- Cell a vaincu Son Gohan lors du Cell game!! Quel sort réserve-t-il à la Terre?? Pour le savoir....viewtopic.php?f=42&t=5990
Chapitre 138: publié
Chapitre 139- 145: 90%- relecture, correction

Cell: Damned Souls- Les aventures parallèles de héros de "l’ascension de la terreur". Pour les connaitre:
viewtopic.php?f=42&t=6774
abandonnée
xela26
 
Messages: 1632
Inscription: Lun Oct 03, 2011 20:57

Re: L'ascension de la terreur

Messagepar biskus le Sam Déc 19, 2020 18:34

Coucou xela.

J’ai vraiment aimé cette course pour la survie de babidi et de son groupe . Clair, efficace et vivant.

Bon ma question si grace à l’éveil M, babidi a visiblement une nouvelle recrue , le rejeton tout vilain de cell subira t’il une transformation en être semi ou parfait ? Après tout cell a montrer par le passé que son power up pouvait le faire passer de seconde forme à sa forme parfaite alors po ur qui pas pour son enfant .

Le makai ma l’air sympa via la vision que tu nous en fait voir 🥵
L’heure de voir dabra serait elle arrivée ?

Allez , je me pose derrière mon écran et attend la suite 🤩
biskus
 
Messages: 300
Inscription: Sam Oct 18, 2014 12:36

Re: L'ascension de la terreur

Messagepar xela26 le Lun Avr 04, 2022 23:02

Hello A tous et toutes.

@BIskus, mon dernier lecteur et commentateur, mes excuses pour ma réponse plus que tardive :cry:
Je passe moins de temps qu'avant sur le Forum, et je pensais pouvoir te répondre en même temps qu'un prochain chapitre, chose que je ne fait que maintenant.
En tous cas ravi que tu aies apprécié à l'époque le chapitre. Ci dessous la suite:

Chapitre 154 : Mobilisation générale


Le ciel pale arborait son voile spectral du matin.
Les chauves-souris piaillaient de joie,
Les stryges n’allaient pas tarder à joindre leurs voix rauques au chœur de passion brute, ode et prière de tous à la lumière revenue. Au loin la forêt sanguine délaissait progressivement son manteau de ténèbres nocturnes et se parait d’un voile orangé.

Tout allait pour le mieux. Ici.

Leur domaine était immense, on découvrait tous les jours de nouvelles contrées. Il y avait de la place pour tout le monde, les grégaires comme les solitaires.

Alors pourquoi tant de réfugiés persistaient à affluer ?

Dabra embrassa une dernière fois du regard la vue splendide de son domaine.

Il quitta le balcon de la loge en même temps que ce trop court moment de répit.
Il se dirigea vers les parties publiques de son palais, indifférent aux marques de déférence, courbettes et autres gestes obséquieux. Il traversa presque sans s’arrêter cette salle aux trophées dans laquelle il se plaisait d’ordinaire à se remémorer ses victoires et ses prises de guerre. Le bouclier de Katchin, le Slayoarner, ne l’émerveilla pas aujourd’hui. Le cuir de Kaioh shin non plus, de même que la tête empalée de Child ou l’orbe impériale de Kolsh.

Il se dirigeait d’un pas toujours plus lourd vers la salle d’audiences.

Qui l’aurait cru ?
Qui aurait cru que l’Autre Dimension oserait s’en prendre à eux !

La pièce était pleine. Ses vassaux directs l’attendaient déjà, de même que d’autres seigneurs mineurs, sorciers et guerriers de plus ou moins grand renom.

Dabra s’assit sur son siège royal dans cette pièce, pendant qu’un héraut l’annonçait :

-Levez-vous pour Son Altesse DABRA ! Seigneur des 12 domaines, Prince du Slayoar, Commandeur de la Légion Pourpre, Pacificateur de Kolsh et Protecteur du Makaï !

Dabra crut percevoir une pause plus longue après l’évocation de ses nombreux titres, surtout après celui de « Protecteur du Makaï ».

-Maître, le flot de réfugié ne cesse de grossir, il faut…

-J’ai vu, à moins que tu ne me prennes pour un aveugle ?!

Son premier D’ilef se tut. Mais un autre persista…

-Ces cohortes, c’est le dernier de nos soucis, Maître.

…Puis s’enhardit.

-L’agitation s’intensifie partout… Depuis la trahison des Kaïoh.

-Peuh !

Le crachat du puissant Belzub ponctua comme il se devait l’évocation du nom des soi-disant dieux félons.

-J’ai moi-même maté une révolte dans mon fief, Dabra ! Si ces stupides Macams pensent que nous allons nous effondrer à la moindre contrariété, ils se trompent lourdement !

Belzub ponctua sa harangue en claquant bruyamment ses paumes sur son ventre proéminent.
C’était un des rare de cette assemblée qui pouvait s’adresser à lui avec une telle familiarité sans qu’il lui en tienne trop rigueur. Une tirade qui tombait à point nommé pour souder ses lieutenants et rétablir l’ordre avant toutes autres choses.

Dabra, d’un discret geste, mit fin au discussions parasites qui se développaient.

-L’ordre sera rétabli.

-Je sais.

Le seigneur énonça ensuite haut et fort ce que tous pensaient tout bas.

-Qui aurait pensé que l’Autre Dimension violerait le pacte et s’en prendrait à nous, Dabra ?

Tous, du plus influent seigneur au laquai, se figèrent, suspendu à la réaction du Protecteur du Makaï.

Puis Dabra se dressa.

-Ils nous ont chassé d’une dimension qui était autant la nôtre que la leur, parce qu’ils n’aimaient pas ce que nous étions, mais nous avons prospéré ! Ils nous vouaient à la destruction mais nous nous sommes multipliés ! Ils nous qualifient de démons parce que nous ne rentrons pas dans leurs petites cases étriquées, croyant nous insulter ainsi ! Nous avons respecté le Pacte, traqué et livrés les nôtres qui y contrevenaient !

-Vois comment ces soi-disant « gentils » nous remercient, Ô Dabra !

-N’aies crainte Belzub, leur provocation ne restera pas impunie. Que toutes les hordes se mettent en marche. Que tous les bataillons se tiennent prêts. Que toutes les meutes soient aux aguets.

Une vibration carnassière s’emparait du conclave à mesure qu’ils réalisaient.

-Nous n’allons jamais autant mériter notre qualificatif de Démons ! J’annonce la mobilisation générale ! Que tous les hérauts passent le message aux régions, aux tribus, aux duchés et principautés ! Bientôt, les ténèbres reprendront leur place au firmament !

Les acclamations explosèrent.

Ceux d’en « haut » avaient frappé fort avec leur attaque traitresse. Les premiers rapports faisaient état de destructions incommensurables. Nul doute que les kaioh et leurs sbires avaient acquis des atouts phénoménaux, qui justifiaient leur soudaine arrogance.
Mais quelles que soient leurs nouveaux savoirs et leurs nouveaux pouvoirs, rien ne pourrait arrêter le Makaï tout entier, savait son dirigeant suprême.

Une estafette essoufflée surgit pour lui délivrer un message :

-Peuf, peuf, Maître, Des signalement font état de la présence de guerriers infiltrés de l’Autre Dimension, peuf, peuf !

L’excitation se tempéra à l’annonce de ce nouvel affront.

-Cette fois ça suffit ! Qu’on me prépare mon char de guerre ! Je vais personnellement les intercepter et les interroger ! gronda Dabra.

-Ils vont regretter d’être nés, les plaignit presque Belzub.

Le Commandeur du Makaï les quitta en trombe, suivi de la grande majorité des seigneurs.


Le Mage gris se leva en dernier.

Le « prince du Mal » se devait de réagir ainsi, mais ça ne le rassurait pas pour autant.
L’ampleur de la destruction provoquée par l’attaque était, d’après les survivants, terrifiante.

Tout aussi préoccupantes étaient les puissantes émanations d’énergie mystique et l’ouverture d’un portail dimensionnel d’une telle envergure. Il avait lui-même ressentie malgré la distance ce puissant dégagement. Des mages redoutables avaient été à la manœuvre.

Le mage gris avait regagné sa résidence. Il tournait et retournait toujours ses pensées.
Il en saurait plus quand Garanast serait là. Le guerrier de son clan avait vécu de près les évènements, d’après de premiers rapports télépathiques. Il n’avait pas pu être présent au grand conseil du Prince du mal, et le mage gris en tant que chef de son clan tenait à l’entendre en premier…



Sinon...
Spoiler
J'aurai aimé que ce chapitre signifie mon grand retour, avec un ensemble complet de chapitre à publier une fois par semaine comme aux début de cette aventure, il y a près de 10 ans. Hélas il n'en n'est rien, si ce n'est l'exacte opposé. :(
Vous l'avez compris, si ma motivation de continuer est toujours présente, mais possibilités matérielles de le faire ne sont plus aux rendez-vous...
Si cela fait un certain temps que je me suis rendu à cette évidence, c'en est une autre de l'écrire officiellement...
Bref, je pense me rajouter à la cohorte, la majorité je dirais, des personnes qui ne terminent pas leur fic :(

Un grand désolé aux rares qui me suivent encore, (si il n'y a plus personne il n'y aura plus de déçus :) de ne pouvoir vous raconter en long et en large les aventures et pérégrinations de Mesh, Cell, Gohan ainsi que tous les personnages de l'ascension de la Terreur.

Un grand merci à ceux qui ont lu, apprécié un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ou pas du tout cette proposition,

Un grand merci à ceux et celles qui m'ont accompagné et relus pendant toutes ces années ( bon, les dernières n'ont pas été très actives )

L'aventure s'arrête bientôt, j'ai encore quelques chapitres en stock que je vais publier, avant un chapitre final, parce que je ne peux pas, par respect laisser toutes les pistes en plan. Un message plus circonstancié sera publié à ce moment là
.
Cell: l'ascension de la terreur- Cell a vaincu Son Gohan lors du Cell game!! Quel sort réserve-t-il à la Terre?? Pour le savoir....viewtopic.php?f=42&t=5990
Chapitre 138: publié
Chapitre 139- 145: 90%- relecture, correction

Cell: Damned Souls- Les aventures parallèles de héros de "l’ascension de la terreur". Pour les connaitre:
viewtopic.php?f=42&t=6774
abandonnée
xela26
 
Messages: 1632
Inscription: Lun Oct 03, 2011 20:57

Re: L'ascension de la terreur

Messagepar Epsibalt le Lun Mai 16, 2022 9:20

Salut Xela,
Je serai au RDV pour connaître enfin le final de ton ascension !
Merci pour ces 10 ans de travail d'écriture de qualité,
A bientôt
Epsibalt
 
Messages: 12
Inscription: Jeu Mai 09, 2019 13:23

Re: L'ascension de la terreur

Messagepar xela26 le Ven Mai 20, 2022 2:10

Salut Epsibalt,
Ravi que la fic t'ai plut, je ne sais pas (plus) si tu la suis depuis le début, en tous cas merci pour ce retour :).
Cell: l'ascension de la terreur- Cell a vaincu Son Gohan lors du Cell game!! Quel sort réserve-t-il à la Terre?? Pour le savoir....viewtopic.php?f=42&t=5990
Chapitre 138: publié
Chapitre 139- 145: 90%- relecture, correction

Cell: Damned Souls- Les aventures parallèles de héros de "l’ascension de la terreur". Pour les connaitre:
viewtopic.php?f=42&t=6774
abandonnée
xela26
 
Messages: 1632
Inscription: Lun Oct 03, 2011 20:57

PrécédentSuivant

Revenir vers Fanfictions

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Antarka et 6 invités

cron