L'enfance de Vegeta

Faîtes-nous partager votre fibre littéraire en écrivant votre propre histoire mettant en scène les personnages de Dragon Ball et, pourquoi pas, de nouveaux ! Seules les fanfictions textes figurent ici.

L'enfance de Vegeta

Messagepar whiswhis le Dim Juin 19, 2022 20:10

Bonjour, j'avais créé cette fanfic par le passé et je l'avais interrompue ensuite. Du coup je vais déjà reposter les premiers chapitres au fil du temps. N'hésitez pas à me dire si vous aimez ou non et pourquoi...Merci d'avance à vous! :)


Chapitre 1 : Le maître de l’espace : Freezer


La planète Végéta nous fait particulièrement penser à la Terre et est peuplée majoritairement de sayens. Ces derniers, relativement puissants, ont la faculté de pouvoir se transformer en gorille géant lors de la pleine lune et ainsi, de pouvoir décupler leur force de combat, mais certains d’entre eux, ne maîtrisant en effet pas relativement bien cette métamorphose, deviennent dès lors incontrôlables et annihilent tout sur leur passage sans se rendre compte véritablement de leurs actes. Dès leur naissance, la puissance de ces guerriers est testée par l’intermédiaire de dispositifs. Les plus faibles sont envoyés sur d’autres planètes afin de les conquérir et devenir ainsi plus forts. On les nomme ‘’les sayens inférieurs’’.

Les sayens qui possèdent une force de combat d’environ mille unités sont autorisés à rester sur la planète où ils ont vu le jour. Les plus puissants d’entre eux sont appelés les ‘’ les guerriers d’élite’ et il n’en existe que très peu. Leurs puissances avoisinent les cinq mille unités dès leurs naissances. Végéta, âgé de 5 ans, est le meilleur d’entre eux. En effet, dès qu’il fut venu au monde, les scientifiques mesurèrent son niveau de combat et ils furent très étonnés de constater que celui-ci fut supérieur à celui de son père, le Roi de la planète portant d’ailleurs le même nom que lui. Ce dernier se sentait un peu humilié que sa progéniture le dépassait, mais au fond il s’agissait de son fils et il pourrait peut-être un jour défier le tyran Freezer, cet être maléfique qui gouvernait justement les résidents de la planète Végéta. Comme la puissance du jeune enfant fut à ce moment précis de huit mille unités, le Roi décida lui proposa de rencontrer un autre sayen, puissant lui aussi :

<<Je vais te présenter l’un des plus puissants guerriers de notre peuple mon fils, son nom est Nappa. Qu’en dis-tu ?
- Qui est ce Nappa ? Et pourquoi souhaites-tu que je fasse sa connaissance ?
- C’est un combattant d’élite comme toi ! À partir d’aujourd’hui, il sera sous ton commandement car tu es le puissant sayen de notre planète. Il va t’entraîner afin que tu deviennes encore plus fort que tu ne l’es actuellement ! Il fera de toi le plus puissant guerrier de l’univers.
- Ne le suis-je pas déjà ?
- Eh bien, j’aimerais te répondre que ‘’oui’’, mais ce n’est malheureusement pas le cas.
- Ah bon ? Je croyais vraiment être le meilleur, qui est donc cet être qui est plus fort que moi ?
- Freezer ! Tu ne l’as pas encore rencontré, mais j’en ai assez que ce monstre nous rabaisse comme il le fait !
- Et pourquoi n’allons-nous pas l’affronter maintenant ? Je me ferai une joie de l’achever !
- Il est beaucoup trop fort pour nous pour l’instant, nous ne sommes pas de taille. À chaque fois que je le vois, je suis pétrifié.
- C’est étonnant que je n’ai encore jamais entendu parler de lui. Il ne vit pas sur notre planète non ?
- Oui, exactement ! Il réside sur une autre planète qui porte son nom. De temps à autre, il se rend sur la nôtre pour savoir où nous en sommes avec les planètes qu’il nous ordonne de conquérir. On dit que c’est le guerrier le plus puissant de l’univers. Si seulement, nous pouvions…>>

Le Roi s’arrêta soudainement de parler, comme s’il ne souhaitait plus évoquer cet individu aux pouvoirs immenses.

<< Très bien, je vais m’entraîner, reprit Végéta en regardant son père dans les yeux et le sourire aux lèvres. Je veux devenir le plus fort.
- Je pense qu’avec un niveau de 18'000 unités, tu devrais pouvoir t’en débarrasser !
- Présente moi ce Nappa, j’ai hâte de m’entraîner !
- Très bien !>>

Végéta était comme son père. Aussi, il ne pouvait supporter qu’un être soit plus fort que lui, mais ce dont lui et le Roi ignoraient, c’est qu’ils étaient à mille lieux d’imaginer que la puissance de l’individu en question était de très loin supérieure à la leur et qu’en aucun cas, ils ne pourraient le vaincre aussi aisément qu’ils le pensaient.

EDIT : Pas d'avis pour le moment? :D
Dernière édition par whiswhis le Ven Juil 01, 2022 0:46, édité 1 fois.
whiswhis
 
Messages: 38
Inscription: Sam Août 24, 2019 22:27

Re: L'enfance de Vegeta

Messagepar Dr642 le Dim Juin 26, 2022 11:55

Bonjour,

le début de ta fanfic est prometteur. Je trouve la période où les sayajins sont les mercenaires de Freeza très intéressante; Ce sujet a beaucoup de potentiel !

Quelques remarques sur le fond:
+ Ton texte est clair et facile à lire
- Ton style est un peu "simplet" et épuré. Ce n'est pas un gros problème en soi (J'ai aussi l'intention de poster une fanfix et n'ai absolument pas de fibre litéraire non plus). J'imagine qu'après avoir écrit une dizaine de chapitres tu songeras à réécrire les premiers (j'envisage également de le faire)
- Le texte est très court, mais ce n'est pas grave non plus. Cela serait bien si tes prochains chapitres seraient 2 à 3 fois plus long.

Sur la forme:
- Ton premier chapitre s'apparente plus à un prologue qu'à un chapitre (il ressemble à mon prologue), notamment car il s'agit surtout d'un dialogue avec une description "narrative" pour décirre les Sayajins et leur planète aux lecteurs
- Ta description laisse espérer que les thèmes de Oozaru incontrollé et sayajins inférieurs envoyés sur des planètes reviendront plus tard, par exemple avec un Sayajin essayant de devenir assez fort pour rester sur Végéta, ou bien une sous-intrigue sur un Sayajin créant des problèmes à cause d'un OOzaru incontrollé. Si ce genre de choses ne vient pas, cela serait très dommage, car ta description doit "préparer" (foreshadow) l'histoire, même si tu peux bien évidement laisser des pistes inutilisées pour ne pas que ton histoire soit trop prédictible,
- J'aurais aimé que tu indiques au début de quel genre de fanfic il s'agit: histoire longue ou courte ? Invention ou fidélité au Manga ? Tout ce que les lecteurs savent, c'est que c'est une préquelle de l'histoire, principalement autour de personnages connus, et regroupant probablement beacoup de combats. Regarde ici: viewtopic.php?f=42&t=7272

Sur ce, bonne continuation !
Dr642
 
Messages: 6
Inscription: Mar Nov 11, 2014 8:49

Re: L'enfance de Vegeta

Messagepar whiswhis le Dim Juin 26, 2022 15:43

Dr642 a écrit:Bonjour,

le début de ta fanfic est prometteur. Je trouve la période où les sayajins sont les mercenaires de Freeza très intéressante; Ce sujet a beaucoup de potentiel !

Quelques remarques sur le fond:
+ Ton texte est clair et facile à lire
- Ton style est un peu "simplet" et épuré. Ce n'est pas un gros problème en soi (J'ai aussi l'intention de poster une fanfix et n'ai absolument pas de fibre litéraire non plus). J'imagine qu'après avoir écrit une dizaine de chapitres tu songeras à réécrire les premiers (j'envisage également de le faire)
- Le texte est très court, mais ce n'est pas grave non plus. Cela serait bien si tes prochains chapitres seraient 2 à 3 fois plus long.

Sur la forme:
- Ton premier chapitre s'apparente plus à un prologue qu'à un chapitre (il ressemble à mon prologue), notamment car il s'agit surtout d'un dialogue avec une description "narrative" pour décirre les Sayajins et leur planète aux lecteurs
- Ta description laisse espérer que les thèmes de Oozaru incontrollé et sayajins inférieurs envoyés sur des planètes reviendront plus tard, par exemple avec un Sayajin essayant de devenir assez fort pour rester sur Végéta, ou bien une sous-intrigue sur un Sayajin créant des problèmes à cause d'un OOzaru incontrollé. Si ce genre de choses ne vient pas, cela serait très dommage, car ta description doit "préparer" (foreshadow) l'histoire, même si tu peux bien évidement laisser des pistes inutilisées pour ne pas que ton histoire soit trop prédictible,
- J'aurais aimé que tu indiques au début de quel genre de fanfic il s'agit: histoire longue ou courte ? Invention ou fidélité au Manga ? Tout ce que les lecteurs savent, c'est que c'est une préquelle de l'histoire, principalement autour de personnages connus, et regroupant probablement beacoup de combats. Regarde ici: viewtopic.php?f=42&t=7272

Sur ce, bonne continuation !



Salut, merci beaucoup à toi pour ton commentaire! Content que ce chapitre ou prologue (pour reprendre tes termes) t'ait plu. Tu parles de la fibre littéraire. Je ne suis pas certain qu'un style plus soutenu chez un écrivain qu'un autre, signifie pour autant que ce premier a plus la fibre littéraire. Je pense surtout que chacun a sa propre manière de rédiger, plus simpliste ou moins simpliste donc lol. :D

Pour répondre à ta question, l'histoire ne sera pas trop courte et sera basée bien sûr sur le mangas, le 1er oav de Baddack comme tu le constates là et l'animé de dragon ball Z principalement également.

Comme l'histoire relate l'enfance de Vegeta, elle se situe donc pas mal avant le 1er OAV avec le père de Goku. Il y aura des nouvelles choses et des anciennes reprises de ce que nous connaissons déjà, mais avec parfois quelques nouveautés. :)

En espérant que tu vas continuer à suivre ma fic, voici le 2ème chapitre :



Chapitre 2 : Végéta et Nappa se rencontrent


Le père de Végéta et son fils déambulèrent dans les longs couloirs de la forteresse. Après quelques minutes de marche, ils finirent par se rendre dans une salle que le prince des sayens n’avait encore jamais vue auparavant. Ce dernier, émerveillé de constater qu’il s’agissait certainement de la salle d’entraînement où il s’exercerait par la suite, se retourna et s’adressa à son père en lui jetant un sourire narquois.

<< C’est donc ici que les membres de notre race s’entraînent, demanda Végéta en pénétrant dans la pièce en compagnie de son géniteur.
- Oui, fiston ! C’est ici que je m’exerce d’ailleurs lorsque j’en ai l’occasion !
- Où est le dénommé Nappa ? Je ne le vois pas ! Où se trouve t-il ?
- Je lui ai donné rendez-vous dans cette salle ! Il ne va pas tarder à venir, rétorqua le Roi Végéta d’un ton austère.
- J’ai hâte de voir qui est ce fameux guerrier, s’exclama le jeune enfant en serrant son poing.
- Bon je te laisse mon fils ! J’ai des choses à faire ! Freezer a demandé à me parler, il y a quelques jours de cela ! Cette ordure s’impatiente très vite ! Je ne peux pas rester en ta compagnie plus longtemps, je dois y aller !
- Très bien !>>

Le père de Végéta quitta la pièce en courant à grandes enjambées, pressé d’arriver au rendez-vous que lui avait fixé le maître de l’univers. Haletant et la mine éreintée, il finit par gagner sa capsule spatiale et s’empressa de partir en direction de la planète du tyran. Pendant ce temps là, le prince resta debout, méditatif durant plusieurs minutes et attendit Nappa avec grande impatience :

<< Mais que fait-il ? songea le fils du Roi, la tête baissée>>

Soudain, alors que les secondes s’écoulèrent, il entendit au loin des bruits de pas qui semblaient se rapprocher lentement de sa position. Il décida alors de sortir de la pièce et aperçut une silhouette au loin qui marchait lentement et d’une manière placide dans sa direction.

<< Dépêche toi un peu, pensa Végéta, irrité de constater que l’autre prenait son temps pour venir le rejoindre où il était.>>

La distance séparant le prince de Nappa était encore trop grande pour que ce premier puisse distinguer nettement ce dernier. Cependant, au loin, le fils du Roi Végéta constata tout de même que l’être venant à son encontre était de très grande taille, très massif et très musclé. Il attendit avec nervosité que le combattant s’approche encore un peu plus de lui et put enfin considérer mieux ses traits. Ce dernier présentait déjà une calvitie assez prononcée et portait une moustache. Il semblait sourire quelque peu tandis qu’il s’approchait mètres après mètres du jeune prodige. Arrivé enfin à deux mètres environ de ce dernier, il s’arrêta soudainement et dévisagea ce sayen dont lui avait parlé le Roi.

<< Qu’y a-t-il de si drôle ? demanda Végéta en constatant que Nappa le fixait sans rien dire et le sourire aux lèvres.
- C’est donc toi le fils du Roi Végéta, lui répondit l’autre en touchant sa moustache avec sa main droite. Je suis Nappa. Ton père m’a dit que tu étais très puissant, mais je dois avouer que j’ai des doutes à ce sujet. Tu n’es qu’un enfant ! Comment pourrais-tu être aussi puissant qu’il le dit ? Enfin soit, le Roi veut que je t’entraîne, alors je vais le faire.
- Je vous interdis de me sous-estimer, repartit le prince en grinçant des dents et en crachant au sol.
- Je vois que le fils à papa a du caractère, renchérit le robuste gaillard en regardant l’être de petite taille d’un air persifleur. Très bien, je ne demande qu’à voir ce dont tu es capable !
- Pfff ! Cessez donc d’être aussi insolent !
- Tu es le portrait craché de ton père, aussi bien moralement que physiquement ! Tel père, tel fils !>>

Le prince ne répondit plus et observa le guerrier qui lui faisait face de la tête aux pieds tandis que ce dernier était retourné et sortait des graines de sa main droite. Même si personne ne lui faisait peur, du moins surtout parmi les sayens, il constatait quand même que le géant était différent de ses autres congénères. En effet, il était rare qu’un sayen soit aussi grand et aussi costaud, la majorité d’entre eux étant en effet plutôt normaux de corpulence et normaux de taille. C’était la première fois qu’il voyait un membre de sa race en imposer autant par son physique, mais ce n’était peut-être qu’une façade. Quoi qu’il en soit, son père l’avait informé qu’il était désormais le plus puissant sayen et il n’était donc pas possible que celui-ci le dépasse. Il lui avait également dit qu’il ne fallait pas seulement juger sur les apparences, que celles-ci pouvaient être parfois bien trompeuses. En repensant à cela, il reprit la conversation :

<< Que sont ces graines que vous tenez dans votre main ?
- Tu ne tarderas pas à le savoir, lui renchérit le gaillard à la calvitie, cachotier.
- Pfff ! Peu importe de quoi il s’agit !
- Ton père m’a dit que tu avais un énorme potentiel, je ne demande qu’à voir ! Il souhaiterait que je t’aide à le développer ! D’après lui, tu pourrais peut-être devenir ce super sayen en mesure de vaincre le tyran Freezer.
- Le super sayen ? Il m’en avait déjà parlé un peu.
- On dit que tous les mille ans, un sayen acquiert un pouvoir inimaginable, celui d’un super sayen. D’après ton père, tu es celui qui pourrait le devenir si ce n’est pas lui qui le devient ! Au fait où est-il ? Je croyais qu’il serait là en ta compagnie pour te voir t’entraîner ?
- Il a dû partir ! Il est allé voir ce Freezer dont vous me parlez tous ! Celui-ci l’a convoqué de toute urgence !
- Hum, Freezer ? Tu n’as pas l’air de le connaître, n’est-ce pas ? Tu ne l’as jamais vu non ?
- Exactement, je ne sais pas qui il est.
- Freezer est le maître de l’univers, c’est notre supérieur ! Nous le craignons tous et ne pouvons plus supporter qu’il nous rabaisse autant ! Ton père dit que tu pourrais nous en débarrasser en devenant plus fort !
- Je voulais déjà aller le défier, mais mon père m’a dit de ne pas le faire.
- Il a bien eu raison ! Bien, il est temps que je t’entraîne ! Juste avant, tu me demandais ce que ces graines étaient, eh bien, tu vas le savoir dès à présent.>>

L’être herculéen compta celles qu’il avait en sa possession.

<< 3 graines, 3 saïbamens, ça devrait déjà suffire pour l’instant, dit le colosse en murmurant et songeur.>>

Le jeune enfant le regarda interloqué et le vit poser les graines au sol. Après quelques secondes, des créatures prirent forme et se mirent à rire à gorge déployée en considérant la bouille de leur adversaire.

<< Ainsi, je dois donc supprimer ces moustiques, c’est ça, demanda Végéta à Nappa.
- Oui, c’est ça ! Fais bien attention à toi, ces saïbamens sont redoutables ! Chacun d’entre eux a une puissance maximum de 1'500 unités, autant te dire que tu n’as pas intérêt à te relâcher.
- 1'500 unités chacun ? C’est vraiment ridicule ! Je les anéantirai sans être au maximum de mes capacités.
- Bien, fit le rude gaillard en fixant les créatures qui continuaient toujours à rire. Pour l’instant, votre mission est de le toucher, vous avez bien compris ? Et pas de le tuer ! Par contre lui, peut le faire s’il en a envie.
- Ghighi, repartirent les créatures en guise de réponses alors qu’elles commençaient à se mettre en position pour attaquer leur cible.
- Si elles ne doivent que me toucher, ça va être du gâteau, lança Végéta en augmentant sa puissance et l’air gouailleur également.
- 4'000 unités, dit Nappa, ébahi en consultant la puissance qui s’affichait sur son dispositif tandis que le jeune sayen attendait toujours d’être attaqué avant de répliquer. C’est incroyable ! Je n’aurais jamais cru que ton père disait vrai !
- Vous n’avez encore rien vu, lui renchérit l’autre.>>
whiswhis
 
Messages: 38
Inscription: Sam Août 24, 2019 22:27

Re: L'enfance de Vegeta

Messagepar Dr642 le Dim Juin 26, 2022 22:13

Bon chapitre! J'ai l'impression que le style s'est amélioré !

J'aime bien le fait que tes trois personnages ont une personnalité assez claire. Et c'est amusant de voir Végéta fils aussi direct et insouciant. Il semble juste aimer les combats et ne semble avoir aucune rancoeur envers Freezer qui martirise son peuple, les Sayajins. Ça va être intéressant de le voir évoluer.

Cela me fait penser que c'est un peu étrange que Végéta, a 8 ans, n'ai jamais entendu parler de Freezer. Il a vraiment du vivre dans une bulle pendant son enfance !

Végéta Jr. a 4.000, je n'y crois pas trop, si il est déjà plus fort que son père. Comme il dit, Nappa n'a encore rien vu. Il doit être capable de power-up bien au delà. Dans le manga, je ne sais pas dans quelle mesure les Sayajins sont capables de cacher leur force. Ils sont supposé ne pas pouvoir car ils s'étonnent que les terriens peuvent, et sur Namek Végéta se vante d'avoir appris à controler sa force sur Terre. Pourtant, on voit Nappa et Végéta power-up avant de se battre...
Dr642
 
Messages: 6
Inscription: Mar Nov 11, 2014 8:49

Re: L'enfance de Vegeta

Messagepar whiswhis le Lun Juin 27, 2022 16:21

Dr642 a écrit:Bon chapitre! J'ai l'impression que le style s'est amélioré !

J'aime bien le fait que tes trois personnages ont une personnalité assez claire. Et c'est amusant de voir Végéta fils aussi direct et insouciant. Il semble juste aimer les combats et ne semble avoir aucune rancoeur envers Freezer qui martirise son peuple, les Sayajins. Ça va être intéressant de le voir évoluer.

Cela me fait penser que c'est un peu étrange que Végéta, a 8 ans, n'ai jamais entendu parler de Freezer. Il a vraiment du vivre dans une bulle pendant son enfance !

Végéta Jr. a 4.000, je n'y crois pas trop, si il est déjà plus fort que son père. Comme il dit, Nappa n'a encore rien vu. Il doit être capable de power-up bien au delà. Dans le manga, je ne sais pas dans quelle mesure les Sayajins sont capables de cacher leur force. Ils sont supposé ne pas pouvoir car ils s'étonnent que les terriens peuvent, et sur Namek Végéta se vante d'avoir appris à controler sa force sur Terre. Pourtant, on voit Nappa et Végéta power-up avant de se battre...



Salut à toi. :D Merci pour ce nouveau commentaire! Ca me fait plaisir que ce chapitre t'ait plu plus que l'autre qui était au fond une entrée en matière surtout. J'essaie en effet de retranscrire au mieux le caractère des personnages.

Pour ce qui est de la puissance des sayens, oui ils ont toujours pu la modifier comme ils le souhaitaient. On le voit avec Vegeta par exemple lors de son combat contre Goku où il n'est pas à fond du tout durant un bon moment. On le voit aussi avec Nappa qui n'est pas toujours au maximum de ses capacités.

En fait, ce que les sayens ne savaient apparemment pas faire avant de connaître Goku..., c'était de pouvoir contrôler parfaitement leur ki (le masquer complètement ou presque par exemple) et surtout de le jauger chez les autres sans détecteurs.

Beaucoup de sayens, mais pas que, se basent surtout sur les forces de combat du moment, mais on voit que lorsque Vegeta observe déjà le combat de Goku contre Nappa, il réalise que le père de Gohan en a encore sans doute en réserve et qu'il peut donc modifier sa puissance jusqu'à un certain point.

Goku par exemple est très loin d'être à fond contre Nappa et il augmente beaucoup sa puissance ensuite en faisant le kaioken *2 contre lui pour pas qu'il ait le temps de s'en prendre à Gohan...sur le coup. Le kaioken *2 lui permet d'être beaucoup plus rapide et d'avoir le temps de frapper Nappa avant que ce dernier ne touche ses cibles. C'est surtout pour ça qu'il l'utilise car avant il s'amusait avec lui, mais là, s'il avait pas fait le kaioken, il aurait pas pu intercepter Nappa avant qu'il ne s'en prenne à son fils donc...

Si on parle du combat de Goku contre Vegeta, il est loin de commencer à fond aussi, c'est d'abord un peu une sorte d'échauffement, puis vers la fin du combat, on est sur du 24'000 unités, et même 32'000 pour Goku en kaioken *4 si je me souviens bien et Vegeta qui était jusqu'alors à 18'000 unités, est vraiment poussé au bout de ses limites puisqu'il ne meurt pas contre le kaméha de goku qui est vers les 32'000. On se demande d'ailleurs comment Vegeta a pu résister contre une telle puissance à ce moment là, mais il l'a fait malgré tout et bien sûr Goku était à fond de chez à fond aussi.
whiswhis
 
Messages: 38
Inscription: Sam Août 24, 2019 22:27

Re: L'enfance de Vegeta

Messagepar Dr642 le Jeu Juin 30, 2022 8:04

Dr642 a écrit:Salut à toi. :D Merci pour ce nouveau commentaire! Ca me fait plaisir que ce chapitre t'ait plu plus que l'autre qui était au fond une entrée en matière surtout. J'essaie en effet de retranscrire au mieux le caractère des personnages.

Pour ce qui est de la puissance des sayens, oui ils ont toujours pu la modifier comme ils le souhaitaient. On le voit avec Vegeta par exemple lors de son combat contre Goku où il n'est pas à fond du tout durant un bon moment. On le voit aussi avec Nappa qui n'est pas toujours au maximum de ses capacités.

En fait, ce que les sayens ne savaient apparemment pas faire avant de connaître Goku..., c'était de pouvoir contrôler parfaitement leur ki (le masquer complètement ou presque par exemple) et surtout de le jauger chez les autres sans détecteurs.

Beaucoup de sayens, mais pas que, se basent surtout sur les forces de combat du moment, mais on voit que lorsque Vegeta observe déjà le combat de Goku contre Nappa, il réalise que le père de Gohan en a encore sans doute en réserve et qu'il peut donc modifier sa puissance jusqu'à un certain point.

Goku par exemple est très loin d'être à fond contre Nappa et il augmente beaucoup sa puissance ensuite en faisant le kaioken *2 contre lui pour pas qu'il ait le temps de s'en prendre à Gohan...sur le coup. Le kaioken *2 lui permet d'être beaucoup plus rapide et d'avoir le temps de frapper Nappa avant que ce dernier ne touche ses cibles. C'est surtout pour ça qu'il l'utilise car avant il s'amusait avec lui, mais là, s'il avait pas fait le kaioken, il aurait pas pu intercepter Nappa avant qu'il ne s'en prenne à son fils donc...

Si on parle du combat de Goku contre Vegeta, il est loin de commencer à fond aussi, c'est d'abord un peu une sorte d'échauffement, puis vers la fin du combat, on est sur du 24'000 unités, et même 32'000 pour Goku en kaioken *4 si je me souviens bien et Vegeta qui était jusqu'alors à 18'000 unités, est vraiment poussé au bout de ses limites puisqu'il ne meurt pas contre le kaméha de goku qui est vers les 32'000. On se demande d'ailleurs comment Vegeta a pu résister contre une telle puissance à ce moment là, mais il l'a fait malgré tout et bien sûr Goku était à fond de chez à fond aussi.


Oui, apparement ils savent plus ou moins contrôler leur puissance depuis le début, mais il y a quelques trucs bizarres dans l'histore à ce sujet:
- Végéta dis à Nappa un truc du genre: "Ne te fie pas aux chiffres, ces terriens peuvent controler leur puissance"
- Quand il voit Gohan powerup à la mort de Piccolo il dit "Ah mais en fait leur force est très variable"
- Sur Namek, Kiwi voit Végéta en dessous de 18 000 mais est persuadé que Végéta est à fond, il lui dit même un truc du genre "Haha, tu est encore plus faible qu'avant !". Et quand Végéta powerup à 24 000, celui ci anonce que sur Terre il a appris le "contrôle de sa force psychique"

Ce n'est pas "incohérent", mais c'est "bizarre" pour moi. Mais comme tu dis, les Sayajins ont probablement une puissance "max" est une puissance "au repos" et ne savent pas utiliser un autre niveau de puissance. Et Kiwi a peut être vu un niveau de puissance chez Végéta bien au delà de sa puissance "au repos", et a du se dire qu'il était en puissance "max".

Dans ton histoire, Végéta semble avoir au moins 3 niveaux de puissance:
- La puissance au repos: surement entre 1 000 et 2 000
- Sa puissance en fin de chapitre 2: 4 000
- Sa puissance maximum: probablement 8 000 à 12 000
Dr642
 
Messages: 6
Inscription: Mar Nov 11, 2014 8:49

Re: L'enfance de Vegeta

Messagepar whiswhis le Jeu Juin 30, 2022 20:01

Dr642 a écrit:
Oui, apparement ils savent plus ou moins contrôler leur puissance depuis le début, mais il y a quelques trucs bizarres dans l'histore à ce sujet:
- Végéta dis à Nappa un truc du genre: "Ne te fie pas aux chiffres, ces terriens peuvent controler leur puissance"
- Quand il voit Gohan powerup à la mort de Piccolo il dit "Ah mais en fait leur force est très variable"
- Sur Namek, Kiwi voit Végéta en dessous de 18 000 mais est persuadé que Végéta est à fond, il lui dit même un truc du genre "Haha, tu est encore plus faible qu'avant !". Et quand Végéta powerup à 24 000, celui ci anonce que sur Terre il a appris le "contrôle de sa force psychique"

Ce n'est pas "incohérent", mais c'est "bizarre" pour moi. Mais comme tu dis, les Sayajins ont probablement une puissance "max" est une puissance "au repos" et ne savent pas utiliser un autre niveau de puissance. Et Kiwi a peut être vu un niveau de puissance chez Végéta bien au delà de sa puissance "au repos", et a du se dire qu'il était en puissance "max".

Dans ton histoire, Végéta semble avoir au moins 3 niveaux de puissance:
- La puissance au repos: surement entre 1 000 et 2 000
- Sa puissance en fin de chapitre 2: 4 000
- Sa puissance maximum: probablement 8 000 à 12 000



Que trouves-tu de bizarre? :) Moi, je vois pas de problème au fond à ce sujet. En fait, il y a 2 choses à en retenir surtout je dirais pour ma part en tout cas :

1) Le contrôle de son propre ki, de sa propre puissance

2) L'évaluation de la puissance chez l'autre


Pour ce qui est du point 1, je pense que tous les sayens savent sans doute modifier leur puissance comme bon leur semble. Nappa par exemple n'est pas à fond tout le long du combat contre Piccolo...C'est pareil pour Vegeta contre Goku et inversement d'ailleurs aussi. Ce qu'ils ne savent pas maîtriser en fait je dirais, c'est le fait de masquer vraiment leur force de combat. Vegeta y arrive plus tard dans la saga namek, mais pas avant. Quand il débarque sur Terre avec Nappa, leur puissance est perçue vraiment au loi par Piccolo...et elle est déjà colossale. En gros, ils sont loin d'être à fond, mais ils sont suffisamment puissants déjà pour que leur ki soit perçu. Leur ki n'est donc ni masquée totalement, ni en partie pour être suffisamment indécelable dirons-nous.


2) Presque tous les sayens (pas que) ont l'habitude de mesurer la puissance de leurs adversaires à l'aide de leur dispositif, mais ils se basent très souvent que sur le chiffre montré sur le moment et rien d'autre.

Il n'y a que Vegeta qui soupçonne ses adversaires sur Terre de pouvoir un peu dissimuler leur puissance. S'il ne l'avait pas dit, Nappa ne l'aurait même pas réalisé comme ça. Sur Namek, Freezer en est conscient, et pas que chez les sayens, chez les nameks et tous les autres, le capitaine Gynue l'a bien remarqué aussi chez Goku au début de son combat contre lui, mais c'est pas le cas de tout le monde.

Doria par exemple et même Zarbon ne sont pas de ceux-là et c'est pareil un peu près pour les membres du commando Gynue, hormis ce dernier quoi donc.

En gros, après son voyage sur Terre, Vegeta a non seulement acquis la certitude que les terriens pouvaient modifier leur puissance et qu'ils n'étaient sans doute pas les seuls, mais il a aussi appris à dissimuler totalement ou presque sa propre puissance. On le voit notamment lorsqu'il va voler les dragon ball à Freeza et qu'ensuite il va dans l'eau pour les dissimuler. À ce moment là, il essaie de masquer au maximum son ki pour pas que les dispositifs de Zarbon ou autre le repèrent.

Il y a donc en effet plusieurs niveaux de puissance chez certains combattants. La puissance au repos chez un sayen par exemple, ses puissances augmentées à différents paliers en somme, et sa puissance au fond par là en somme.
whiswhis
 
Messages: 38
Inscription: Sam Août 24, 2019 22:27

Re: L'enfance de Vegeta

Messagepar Heika le Jeu Juin 30, 2022 23:30

Nyahô !

Je vais y mettre de mon grain de sel dans votre débat sur le contrôle de la force, té. :D
C'est vrai que cette "incohérence" m'a toujours paru bizarre autant qu'étrange, de les voir s'étonner que les humains puissent "contrôler leur force" et donc que eux ne le peuvent pas. Alors que si, ils savent très bien amplifier leur force, et ils l'ont montré.
Mais tout récemment, j'ai fini par me faire cette réflexion : ne s'étonneraient-ils pas surtout de voir que les humains peuvent diminuer leur puissance ? Ne pensez-vous pas que ce serait de cela dont il serait principalement question ? Et ça, en effet, c'est vraiment du contrôle... Très poussé. :D Un peu comme de s'étonner d'entendre quelqu'un murmurer alors que soi on ne sait que parler normalement ou crier.


Et comme je te laisse un petit mot, déjà bienvenu sur la section fanfiction (à défaut d'avoir pu un jour te souhaiter la bienvenue sur un sujet de présentation, lors de ton inscription en 2019) !
Je suis une lectrice flemmarde qui procrastine beaucoup niveau lecture (et pas que lecture, las... ^^'), honte à moi, mais comme il serait malpoli de laisser un mot sur une fanfic sans avoir lu, voici quelques petits commentaires :

comme cela t'a déjà été dit, tes chapitres sont courts. Tu as réussi à battre mon propre premier chapitre avec le tien ! :D :D :D
Mais je préfère ça à des gros pavés pénibles à lire sur écran. ;) Même si les gros pavés sont des fics que j'adore. Fics à gros pavés, laissez un lien aux lecteurs pour qu'ils aient le chapitre en format PDF !! T__T
De toute façon, nul doute que tu étofferas au fil du temps. A condition que tu t'accroches, bien sûr. ;)

Chapitre 1 :
*Tu ne suis pas la trame originelle de l'histoire ? Je dis ça parce que le p'tit Vegeta rencontre Nappa à 8 ans...
Et je n'ai trouvé nulle part d'élément mettant en défaut ce que j'ai appris il y a très longtemps de cela : Vegeta et Gokû ont 5 ans de différence, donc 5 ans ce serait l'âge qu'avait le prince lors de la destruction de la planète.
... Calcul invalidé par Dragon Ball minus qui nous dit que Gokû a été envoyé sur Terre à 3 ans. Donc quand Vegeta avait 8 ans. Mais tu peux te draper dans ton aura mystérieuse et me laisser découvrir si en fait tu ne te baserais pas sur cela pour ta fic.
En fait, cette mention d'âge est très vile.
Parce que tu ne vas me répondre que par un ricanement, pour me forcer à venir lire la suite pour découvrir le fin mot de cet imbroglio.
Tu es machiavélique, whiswhis.
*Ce point-là mis à part, une petite attaque sur la forme ! :D
Tu commences ton histoire au présent, je suppose que c'est pour présenter la planète sous forme de "généralité". Mais dans le second paragraphe, tu es au présent... Puis au passé. Reste sur un seul temps, s'il te plaît, et tiens-t'en. ;) Et je te conseille le présent et divers passés composés, je pense que tu y seras plus à l'aise. Car il y a des erreurs de temps dans ton utilisation du passé.
Je m'excuse de faire ma chieuse, mais c'est le genre de choses qui me sortent d'une histoire.
Et c'est vraiment dommage ! Parce que je n'ai pas vu de faute m'agresser les yeux, ce qui signifie que s'il y en a, ce ne sont pas des "hénaurmes", les phrases sont bien structurées, donc tu as les clefs en main pour faire quelque chose de bien, côté forme !
Il ne restera plus qu'à apprécier le fond, c'est à dire l'idée et son traitement, une fois ce petit détail réglé ! ^^

Chapitre 2 :
*je n'ai rien à redire sur le fond. Les personnages tels que tu les dépeins ne jurent pas avec ce que l'on sait d'eux par la suite.
*Plus de fautes diverses et variées, une jolie fausse note de temps sur un verbe, quelques maladresses dans l'usage de certains mots, bref rien qui ne soit corrigeable si tu continues d'écrire. Comme on dit, c'est en forgeant qu'on devient forgeron ! :D

Bonne continuation, accroche-toi, et ne te décourage pas si tu n'as pas de réponse ! Ce n'est pas parce qu'on est des flemmards qu'on ne lit pas ! :D
Image


FANFIC est la meilleure des maisons !
Avatar de l’utilisateur
Heika
 
Messages: 807
Inscription: Dim Jan 29, 2017 23:45

Re: L'enfance de Vegeta

Messagepar whiswhis le Ven Juil 01, 2022 0:45

Heika a écrit:Nyahô !

Je vais y mettre de mon grain de sel dans votre débat sur le contrôle de la force, té. :D
C'est vrai que cette "incohérence" m'a toujours paru bizarre autant qu'étrange, de les voir s'étonner que les humains puissent "contrôler leur force" et donc que eux ne le peuvent pas. Alors que si, ils savent très bien amplifier leur force, et ils l'ont montré.
Mais tout récemment, j'ai fini par me faire cette réflexion : ne s'étonneraient-ils pas surtout de voir que les humains peuvent diminuer leur puissance ? Ne pensez-vous pas que ce serait de cela dont il serait principalement question ? Et ça, en effet, c'est vraiment du contrôle... Très poussé. :D Un peu comme de s'étonner d'entendre quelqu'un murmurer alors que soi on ne sait que parler normalement ou crier.


Et comme je te laisse un petit mot, déjà bienvenu sur la section fanfiction (à défaut d'avoir pu un jour te souhaiter la bienvenue sur un sujet de présentation, lors de ton inscription en 2019) !
Je suis une lectrice flemmarde qui procrastine beaucoup niveau lecture (et pas que lecture, las... ^^'), honte à moi, mais comme il serait malpoli de laisser un mot sur une fanfic sans avoir lu, voici quelques petits commentaires :

comme cela t'a déjà été dit, tes chapitres sont courts. Tu as réussi à battre mon propre premier chapitre avec le tien ! :D :D :D
Mais je préfère ça à des gros pavés pénibles à lire sur écran. ;) Même si les gros pavés sont des fics que j'adore. Fics à gros pavés, laissez un lien aux lecteurs pour qu'ils aient le chapitre en format PDF !! T__T
De toute façon, nul doute que tu étofferas au fil du temps. A condition que tu t'accroches, bien sûr. ;)

Chapitre 1 :
*Tu ne suis pas la trame originelle de l'histoire ? Je dis ça parce que le p'tit Vegeta rencontre Nappa à 8 ans...
Et je n'ai trouvé nulle part d'élément mettant en défaut ce que j'ai appris il y a très longtemps de cela : Vegeta et Gokû ont 5 ans de différence, donc 5 ans ce serait l'âge qu'avait le prince lors de la destruction de la planète.
... Calcul invalidé par Dragon Ball minus qui nous dit que Gokû a été envoyé sur Terre à 3 ans. Donc quand Vegeta avait 8 ans. Mais tu peux te draper dans ton aura mystérieuse et me laisser découvrir si en fait tu ne te baserais pas sur cela pour ta fic.
En fait, cette mention d'âge est très vile.
Parce que tu ne vas me répondre que par un ricanement, pour me forcer à venir lire la suite pour découvrir le fin mot de cet imbroglio.
Tu es machiavélique, whiswhis.
*Ce point-là mis à part, une petite attaque sur la forme ! :D
Tu commences ton histoire au présent, je suppose que c'est pour présenter la planète sous forme de "généralité". Mais dans le second paragraphe, tu es au présent... Puis au passé. Reste sur un seul temps, s'il te plaît, et tiens-t'en. ;) Et je te conseille le présent et divers passés composés, je pense que tu y seras plus à l'aise. Car il y a des erreurs de temps dans ton utilisation du passé.
Je m'excuse de faire ma chieuse, mais c'est le genre de choses qui me sortent d'une histoire.
Et c'est vraiment dommage ! Parce que je n'ai pas vu de faute m'agresser les yeux, ce qui signifie que s'il y en a, ce ne sont pas des "hénaurmes", les phrases sont bien structurées, donc tu as les clefs en main pour faire quelque chose de bien, côté forme !
Il ne restera plus qu'à apprécier le fond, c'est à dire l'idée et son traitement, une fois ce petit détail réglé ! ^^

Chapitre 2 :
*je n'ai rien à redire sur le fond. Les personnages tels que tu les dépeins ne jurent pas avec ce que l'on sait d'eux par la suite.
*Plus de fautes diverses et variées, une jolie fausse note de temps sur un verbe, quelques maladresses dans l'usage de certains mots, bref rien qui ne soit corrigeable si tu continues d'écrire. Comme on dit, c'est en forgeant qu'on devient forgeron ! :D

Bonne continuation, accroche-toi, et ne te décourage pas si tu n'as pas de réponse ! Ce n'est pas parce qu'on est des flemmards qu'on ne lit pas ! :D



Salut, je te remercie beaucoup pour ton post sur ma fic. :D Enchanté. Au sujet de ton 1er paragraphe, je pense que ça peut se tenir d'une certaine manière, oui. :D Bon après on constate quand même qu'ils font ça avec n'importe qui bien souvent. Ils regardent la puissance sur leur dispositif et pensent que c'est la seule puissance valable lol.

En gros, t'aurais Nappa qui allumerait son dispositif pour afficher la puissance d'un namek par exemple, il prendrait comme acquis la puissance affichée alors que le namek en question pourrait tout comme un terrien comme Krilin par exemple aussi, modifier sa force de combat.

Si je me souviens bien, on le voit avec les nameks qui combattent les soldats de Freezer et qui combattent doria et Zarbon aussi. Ils arrivent avec une certaine puissance d'après mes souvenirs, et l'augmentent ensuite.

Pour en revenir à Nappa, les terriens n'étaient pas ses premiers adversaires je pense et pourtant. 8-)

Je ne sais pas si on peut vraiment voir ça comme une incohérence au fond car c'est mine de rien sujet à interprétation. Ca reste un débat intéressant en tout cas comme d'autres.

Concernant l'âge de Vegeta, tu as raison apparemment, j'avais oublié ce détail quand j'avais écrit les premiers chapitres de cette fiction à l'époque. Tu m'as bien eu là. :lol: C'est une erreur de ma part, je n'ai aucun problème à l'admettre.

Je vais changer l'âge de vegeta du coup et lui donner 5 ans, comme ça Goku n'est pas encore né, mais on dira que ça se passe 3 ans plus tôt que la destruction de la planète Vegeta du coup.

Oui c'est important la cohérence. Et dire que je connais plutôt bien le monde de dragon ball, mais que ce détail m'avait échappé. :mrgreen:

Au sujet de ton commentaire concernant le chapitre 2, tu veux dire que tu ne reconnais pas la personnalité des personnages? Je ne sais pas si j'ai bien compris ce que tu as voulu dire?

Et pour les fautes concernant ce même chapitre, tu ne voudrais pas les relever par hasard pour que je voie lesquelles j'avais faites et les corrige le cas échéant? :D Evidemment, c'est comme tu le souhaites à ce sujet bien sûr.

Pour ce qui est des temps, je ne crois pas qu'on soit toujours obligé de rester au présent forcément non?

Un grand merci pour ton premier passage sur ma fiction encore!
whiswhis
 
Messages: 38
Inscription: Sam Août 24, 2019 22:27

Re: L'enfance de Vegeta

Messagepar whiswhis le Ven Juil 01, 2022 1:40

Bon le nouveau chapitre du coup : :mrgreen:


Chapitre 3 : Les attentes de Freeza


Après un assez long voyage dans l’espace, le Roi de la planète Végéta finit enfin par arriver sur la planète ‘’Freezer’ afin de savoir pourquoi le maître de l’univers l’avait convoqué. Il sortit rapidement de sa capsule spatiale et partit à toute hâte retrouver celui qui l’avait fait venir. Parcourant les innombrables couloirs de la forteresse du tyran, il finit par se retrouver en face d’une porte sur laquelle était écrit en lettres d’imprimerie : ‘’SALLE DE FREEZER’’. Sitôt son passage, celle-ci s’ouvrit et il tomba nez à nez avec le frère de Cooler et ses deux acolytes qui l’attendaient avec impatience. Il demanda à son supérieur la raison de sa venue dans ce lieu très fortifié. Le petit être qui était assis de dos sur un fauteuil volant ne répondit pas tout de suite à sa question tandis que ses deux fidèles soldats (Doria et Zarbon) le fixaient de leurs yeux moqueurs. Au bout de quelques secondes, il se retourna et s’adressa au Sayen, tout en ricanant comme si son visage prêtait à rire :
<< Alors comme ça, vous avez fait tout ce chemin en ignorant la raison pour laquelle je souhaitais vous voir cher ami !
- Quel idiot, ajouta à son tour Doria en lorgnant son comparse à la longue chevelure.
- Vous auriez pu me poser cette question bien avant de venir ici, reprit le tyran en continuant à rire, je ne vous aurais pas mangé, allons ! Allez, décontractez-vous un peu ! Vous êtes en bonne compagnie !>>

Une fois de plus, le Sayen était offusqué par la réaction de son interlocuteur et celle de ses deux comparses. Il ne leur répondit pas, mais leur fit comprendre son agacement ainsi que son mal être en grinçant des dents et en devenant blême.

<< Oh il est tout blanc le pauvre, lança Zarbon en souriant de manière ironique. Je pense qu’il devrait prendre un cachet.
- Je vais vous dire pourquoi je vous ai demandé de venir ici, reprit alors Freezer en devenant tout à coup sérieux. C’est très simple, j’ai entendu dire de la part de vos congénères que votre fils, un certain Végéta âgé de cinq ans, est relativement puissant pour un enfant de son âge. Je souhaiterais le rencontrer si cela ne vous dérange pas bien sûr ! Ne vous inquiétez pas, je ne lui ferai aucun mal, je souhaite juste faire sa connaissance !

- Je suis profondément navré Votre Majesté, mais je ne peux pas vous présenter mon fils pour le moment, rétorqua le vaniteux Roi de la planète Végéta, embarrassé par ce que venait de lui dire l’être du froid. Celui-ci s’est blessé en s’entraînant, mentit t-il.

- Très bien cher Végéta ! Je le verrai bien un jour de toute manière, ce n’est que partie remise ! Vous pouvez disposer, je n’ai plus rien à vous dire !

Mécontent, le Roi quitta la salle tandis que les deux serviteurs discutaient avec Freezer :

<< Maître, j’ai l’impression qu’il ne souhaite pas vous présenter son fils, lança Zarbon en fixant le tyran.
- C’est ce que j’ai perçu moi aussi, lui répondit Freezer, mais ne t’inquiète pas, je finirai bien par le voir tôt ou tard.
- Que comptez-vous faire s’il continue de vous faire barrage à ce sujet, votre Majesté ?
- La prochaine fois, je me déplacerai en personne voyons.
- N’est-ce pas à ces singes de le faire ?
- Me déplacer me dégourdit aussi les jambes, ce n’est pas un problème !
- Très bien, comme vous le souhaitez !>>

Alors que le Roi Végéta allait regagner sa capsule spatiale, il rencontra Baddack en chemin. Ce dernier s’était lui aussi, semble t-il, rendu sur la planète du tyran pour discuter avec lui.

<< Que fais-tu ici Bardack ? demanda le sayen à la cape rouge et bleue.
- Freezer a demandé à me parler, mais j’ignore pour quelle raison il m’a fait venir ici. Et vous, votre Majesté ?
- Il souhaitait que je lui présente mon fils, mais je lui ai dit que ce n’était pas possible pour l’instant. J’ai dû mentir pour ne pas le froisser ! Je ne supporte vraiment plus son mépris à notre égard ! Tôt ou tard, il faudra nous rebeller contre lui, tous ensemble ! Il nous traite vraiment comme des esclaves, c’en est trop !
- Vous avez raison! Je ne l’apprécie pas vraiment moi aussi, mais nous ne pouvons pas nous monter contre lui pour le moment. Il est beaucoup trop puissant pour nous ! Il se débarrasserait de nous en un rien de temps ! Au fait, vous venez de me parler de votre fils. J’ai appris qu’il est actuellement le plus puissant guerrier de notre race. Cela est-il vrai ? Serait-il possible que vous me le présentiez un de ces quatre ?
- Décidément, vous souhaitez tous le rencontrer ! Tu feras sa connaissance en temps et en heure, ne t’en fais pas, mais quand je l’aurai décidé, est-ce clair ?
- Oui, très clair !
- Je compte sur toi pour m’informer de la raison pour laquelle le seigneur Freezer t’a convoqué.
- Je n’y manquerai pas votre Majesté ! Je dois vraiment me dépêcher, Freezer déteste attendre comme vous le savez.
- Je ne le sais que trop bien. >>

Le Roi poursuivit son chemin, gagna son engin spatial et repartit aussitôt en direction de sa planète. Baddack, quant à lui, s’approcha peu à peu de la salle de Freezer, la boule au ventre. Au bout de quelques minutes, il y parvint. Tout comme pour le Roi Vegeta, la porte de celle-ci s’ouvrit sitôt sa présence. L’accueil qui lui fut réservé fut le même que pour celui de son congénère.

<< Oh oh, tiens donc, voilà Baddack maintenant, lança alors Freeza en riant aux éclats et un verre de vin à la main. C’est moi qui vous fais aussi peur ? Décontractez vous un peu.
- Heu oui, répondit laconiquement le sayen en tremblotant quelque peu et en essayant de montrer plus d’assurance. Votre majesté, si cela ne vous dérange pas, pourriez-vous me dire pourquoi vous m’avez fait venir ?
- J’ai appris que vous vivez une idylle avec une jeune sayenne, reprit alors le frère de Cooler. Pourriez-vous me la présenter oh oh !?
- Je ne voudrais pas vous manquer de respect, mais comment avez-vous été au courant?
- Sorma ne vous a donc rien dit, c’est lui qui m’a informé.

‘’Quel abruti ! Ce sayen se mêle vraiment de ce qui ne le regarde pas, pensa alors Baddack, la tête baissée. Pourquoi a-t-il fait ça ?’’

<< Oh, ça n’a pas l’air d’aller, poursuivit à nouveau le maître de l’univers en secouant son verre en écarquillant quelque peu les yeux.
- Heu votre Majesté, je suis surpris que vous soyez au courant !
- En effet, vous l’êtes oh oh, ne craignez rien, je ne lui ferai aucun mal si c’est cela qui vous met dans un tel état. Vous n’avez toujours pas répondu à ma question.
- Oui votre Majesté, je vous prie de m’excuser pour ça. Je vous la présenterai, bien sûr, mentit t-il.
- J’espère que je ferai sa connaissance, je compte sur vous !
- Heu oui oui…>>

<< Non mais il est fou celui-là, il croit vraiment que je vais la lui présenter, songea le père de Goku.>>

<< Qu’y a-t-il encore Baddack ? Vous avez l’air bien songeur ! Vous les sayens, êtes vraiment particuliers. Doria, Zarbon, qu’en pensez-vous ?
- Vous avez raison grand maître, répondit Zarbon en lui montrant toute sa gratitude.
- Ces singes ont des comportements très déplacés, lança à son tour son acolyte en lorgnant une fois de plus son comparse.
- Comment !? s’insurgea Baddack en grinçant des dents.
- On dirait bien que le singe souhaite une correction ? lui donna en guise de réponse l’être rosâtre qui s’approcha un peu de lui en gesticulant dans tous les sens et en souriant.
- Oh oh Doria, ce n’est pas la peine, laisse moi faire, l’interrompit Freezer d’un ton placide en s'approchant plus près du sayen. Reprenez vous Baddack, vous êtes en bonne compagnie, dit t-il d’un ton ironique en toisant son interlocuteur. Si cela peut vous rassurer, je ne suis pas pressé de la voir. Je souhaiterais que vous conquerriez la planète zilmi. Vous avez 10 jours pour se faire. Ne me décevez pas.
- Seulement 10 jours ? demanda le sayen. Je ne suis pas sûr que nous y arriverons.
- Cela devrait suffire, ne vous en faites pas. Le Roi Vegeta a déjà été mis au courant il y a quelques jours. La planète n’est pas très grande et leurs habitants ne sont pas très puissants.
- Ne décevez pas le seigneur Freezer, ajouta Zarbon d’un ton posé.
- Ca sera fait, répondit Baddack en faisant un geste solennel. >>

<< Pour qui se prennent t-ils ? pensa à nouveau le père de Goku. Nous ne sommes vraiment que des pantins pour lui, tout juste bons à aller conquérir les planètes qu'il désire?>>

<< Vous pouvez disposer Baddack, je n’ai plus rien à ajouter, reprit le tyran d’un ton austère.>>
- Heu oui, très bien j’y vais. >>

Le père de radditz quitta la pièce et se rendit lui aussi sur sa planète à l’aide de son engin spatial, pressé d’informer, si cela n’était déjà pas fait et pour certains d’entre eux, certains membres de sa race de la nouvelle mission à accomplir.
whiswhis
 
Messages: 38
Inscription: Sam Août 24, 2019 22:27


Revenir vers Fanfictions

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités