Survivants

Faîtes-nous partager votre fibre littéraire en écrivant votre propre histoire mettant en scène les personnages de Dragon Ball et, pourquoi pas, de nouveaux ! Seules les fanfictions textes figurent ici.

Re: Survivants

Messagepar Tonay le Jeu Déc 28, 2023 12:52

Hello Tierts, merci pour ton retour, c'est toujours apprécié !

Wouhouh ! J'ai mis un peu plus de temps à m'y mettre à cause des fêtes, mais j'ai fini par lire ce chapitre d'une traite. Tu sais ce que j'ai tendance à penser des chapitres de combat mais pour le coup je trouve celui-ci très réussi et très bien rythmé.


Si tu aimes un chapitre spécial combat, c'est qu'il est vraiment réussi :lol:

Le seul petit défaut serait peut-être le combat de Darack un peu long à un moment, trop d'enchaînement sans véritable moment fort je dirais, mais c'est vraiment un tout petit défaut.


Je comprends ce que tu veux dire, animer il serait bien plus sympa, mais à l'écrit le rendu n'est pas aussi convaincant. Le combat se voulait intense, viscéral, jusqu'à épuisement. En soi, la longueur correspond bien au combat lui-même.

Pour le reste, on a la révélation de l'identité d'Urath (et donc de ses condisciples je présume) et c'est une bonne surprise ! Je présume que nous en saurons plus par la suite sur la raison de leur présence au Paradis, je parie que c'est parce qu'une âme aussi jeune était considérée innocente, à peine capable de réfléchir par elle-même à cause de Cell. Je suppose que nous verrons !


J'arrive encore à surprendre, nice ! :lol:
Y a un indice sur ce chapitre qui explique partiellement leur présence, mais ce sera de toute façon expliqué.

Très bonne idée que ce soit d'abord Gohan qui soit face à lui en tout cas.


Merci !

Le combat contre Akuoni est bien rythmé, je pense en partie grâce à la présence d'Urath qui ajoute des éléments et des évènements intéressants. On retrouve assez Gohan dans le choix final de ne pas tuer Akuoni, j'aime bien.


Merci encore, et oui, Gohan fera toujours en sorte d'épargner des innocents.

De la même façon, le petit instant avec Darack qui tire à vue était je trouve bien trouvé et cohérent. Tout le monde n'a pas le pouvoir ou le temps de détecter ou non le mal dans l'âme de quelqu'un, juste en sentant sa puissance. Donc 'c'est très cohérent qu'il tire d'abord.


Les questions, ça vient après avec Darack !

Je trouve en tout cas qu'il y a une amélioration constante dans tes combats, je sais que cet enchaînement de multiples combats représentait un gros boulot pour toi et je pense que tu as bien fait de te concentrer sur 1 ou 2 à la fois. Ici, c'est très utile au rythme de ton chapitre, j'aime beaucoup. Ton style évolue à chaque chapitre même si ce n'est qu'un petit peu, on finit par le ressentir.


Merci encore Tierts !
Et oui, pour une fois je suis assez satisfait de l'un de mes chapitres, et à juste titre visiblement. Si je continue à progresser, c'est d'autant mieux, aucune envie de stagner.

A bientôt pour la suite !


Qui se fera moins désirée, je l'espère !
Survivants
Et si trois autres saiyans avaient survécu à la destruction de la planète Vegeta ?

One Shot
Un mage un peu excentrique. Un Kaïo. Un métis saïyan. Un démon. Un démon du froid. Qui doivent sauver l'univers dans un combat épique. Qu'ajouter de plus ?
Avatar de l’utilisateur
Tonay
 
Messages: 905
Inscription: Mar Oct 11, 2011 11:25
Localisation: Pommé dans l'Oeil de la terreur...

Re: Survivants

Messagepar Tonay le Sam Mars 30, 2024 16:24

Et une éternité plus tard, voici la suite, désolé pour l'attente ! Toujours en enfer, toujours des combats, cette fois entre Janemba, Goku aidé par la venue de Baddack comme de Senya.
Le chapitre faisant 19 pages, contre 11 pour le précédent, j'ai décidé de le couper en deux. Je posterai la suite (déjà écrite) dans deux semaines au plus tard.

Bonne lecture !

EDIT : Et évidemment, un grand merci à Tierts pour son avis et son aide lors de l'écriture de ce chapitre !

Chapitre 91 : Deuxième Partie (1/2)



Païkuhan assomma sans mal un énième démon. Peut-être le vingtième. Peut-être pas. Il n’avait pas tenu les comptes. Et pour cause, il venait au secours de villageois innocents qui se cachaient tant bien que mal pendant ce terrible assaut. En soi, rien de surprenant en enfer, surtout dans de telles circonstances. Sauf si l’on prenait en considération le fait que Païkuhan, ainsi que Geiz, se trouvaient dans la quatrième strate des enfers et que lesdits villageois, certes démons, n’avaient pas une aura malveillante.

En somme, des civils innocents. Alors que faisaient-ils en enfer ? Surtout à une telle profondeur. Voilà les questions qui taraudaient le guerrier du paradis.

-Ça n’a aucun sens…, grommela le guerrier en se redressant.

-Je ne comprends pas non plus, ce n’est pas normal.

-Une erreur d’Enma... ?, supposa sans conviction Païkuhan.

-Enma ne commet pas d’erreurs.

Le guerrier vert le savait, et songea, pendant un bref instant, que ce n’était pas Enma qui avait procédé à ce jugement. Dans ce cas, qui ? Et pourquoi ? Des questionnements effrayants dont la réponse ne serait pas agréable. Un ki démoniaque au loin le rappela à la réalité. Il avait plus urgent à faire.

-D’abord l’autre envahisseur, ensuite, on verra.

Geiz acquiesça et les deux guerriers décollèrent simultanément. Païkuhan ne put s’empêcher de jeter un dernier regard derrière lui. Les habitants sortaient de l’ombre, certains tenaient des enfants près d’eux dans la volonté de les protéger d’un potentiel danger. Dans leurs yeux brillait la reconnaissance. Le cœur du guerrier se serra. Enfin, il détourna le regard.

***

Baddack glissa longuement sur le sol après avoir bloqué une frappe directe. Senya continuait à se battre contre Janemba, alternant entre attaques et esquives. Si son aura dorée et ses éclairs indiquaient sa transformation en super saiyanne 2, leurs pâleurs trahissaient aussi l’immaturité de cette dernière. La guerrière n’avait pas encore l’habitude d’employer une telle puissance, ce qui expliquait une certaine raideur dans ses mouvements.

Le vieux saiyan jeta un regard en direction de son fils, ce dernier se concentrait, les yeux fermés, pendant qu’un certain Kibito employait sa magie pour le soigner et restaurer son ki. Une stratégie peu conventionnelle pour un saiyan, mais face à un tel adversaire, ils n’avaient pas le choix. Janemba jouait avec eux. Il aurait pu les tuer déjà à plusieurs reprises.

Grâce à ses visions, le guerrier retenait un quelconque dénouement funeste. Dénouement qui avait systématiquement lieu lorsque le démon se munissait d’une épée en ramassant l’un des gourdins pointus gisant sur le sol. L’arme des gardes se transformait en épée. La vision la moins inquiétante impliquait la perte de membres. Le seul moyen d’éviter tout cela était de laisser du leste au démon, de ne pas le mettre dos au mur. Et avec un peu de chance, de lui porter un coup de grâce éclair.

Toutefois, Baddack était frustré. Pour une raison ou pour une autre, il ne parvenait pas à obtenir des visions lointaines de cet affrontement. Mais il se poserait des questions plus tard. Il croisa le regard de Nappa et sans un mot, ils se comprirent.

-J’arrive Senya !

Alors que le saiyanne était plaquée au sol, tenue à la gorge, Baddack chargea, percutant le démon de tout son poids. Janemba se rétablit sans mal, juste à temps pour recevoir un coup de genou en plein torse. La créature serra les dents, encaissant l’impact. Le père de Goku recula légèrement, lui offrant assez d’espace pour tenter un coup de pied fouetté. Coup de pied que Janemba bloqua sans mal de son avant-bras.

Le démon ouvrit la gueule, un kikoha vert brillant entre ses crocs. L’instant suivant, un kikoha doré le percuta en plein visage, interrompant sa future attaque. Senya, sur le sol, les mains encore tendues, se releva prestement et s’élança. D’un rugissement agacé, le démon dissipa la fumée dans une explosion de ki contraignant Baddack à reculer. Mais la saiyanne poursuivit son élan. Plus rapide et doté d’une meilleure allonge, Janemba tenta un direct fulgurant. Il manqua sa cible d’un cheveu.

D’une simple glissade, elle passa entre les jambes de la créature. Cette dernière resta interdite pendant un bref instant, prise de court face à une telle manœuvre. Un instant d’hébétement dont il fallait profiter.

-Nappa, maintenant !

Une puissante explosion eut lieu sur l’emplacement de Janemba, le désorientant dans un nouveau nuage de fumée. Une nouvelle opportunité dont le duo allait profiter.

-Maintenant !, ajouta Baddack.

Senya frappa le dos de son adversaire, esquivant une queue rageuse qui frappait comme un fouet aveugle. Elle poursuivit son assaut, matraquant le dos d’un démon trop occupé à parer les assauts d’un Baddack déchaîné. Le démon était cloué sur place. Un coup de coude égratigna le visage de Senya, elle décida donc de passer à l’étape supérieure. Elle envoya son talon derrière le genou du démon. Le membre ploya, ainsi que la créature.

Dans une telle position, il reçut un magistral coup de poing en pleine mâchoire. Différence de force ou non, cela suffit à le sonner. Un choc si puissant qu’il mit un temps à comprendre que le second coup en plein visage venait de Senya, faisant pivoter sa tête dans le sens opposé. Baddack poursuivit par un terrifiant uppercut avant que le tout ne se termine par le talon de la saiyanne qui s’abattit sur le front de sa cible comme un marteau. Janemba s’écrasa au sol, dans un angle peu agréable.

-Ça suffit, on recule !, ordonna le père de Goku, méfiant.

Les deux saiyans prirent immédiatement leurs distances en prévision d’une contre-attaque. Étonnement, le démon resta ainsi pendant quelques instants, sans réagir.

-On devrait continuer, on peut se le faire !

-Non, trop dangereux, on attend Kakarotto !

-Pourquoi ?!

-Parce que !

-… tss, toi et tes visions… râla Senya, non sans obéir.

Janemba se releva alors, le plus normalement du monde. La créature avait fini de réfléchir. Enfin, elle écarta les bras et dans un cri puissant, son ki explosa. Baddack et Senya se mirent en garde. Un portail s’ouvrit devant le démon. Il y pénétra. Et réapparu devant Nappa.

-Que… ?

Le poing de la créature traversa le ventre du guerrier sans la moindre difficulté, lui coupant la parole par la même occasion. Sous le choc, le guerrier chauve se reprit juste à temps pour saisir le bras du démon en employant le Shinen. Sans résultats autres que de finir décapité par un revers colérique. Les deux adversaires précédents fondaient déjà sur lui, mais ils furent devancés par Goku, deux doigts sur le front et une longue crinière dorée flottante derrière lui.

Le poing du saiyan n’atteignit pas le dos de sa cible. Il fut intercepté, saisit au poignet par la queue du démon. Ce dernier fit brusquement volte-face, profitant de l’élan pour projeter le super saiyan trois au loin. Puis il traça une ligne verticale devant lui, de son index et de son majeur, dans un geste lent et mesuré. Du bout des ongles, il griffa la réalité. Par la magie il la rompit en fragments semblables à du verre. Et avec son ki, il en prit possession pour les projeter devant lui.

-Shashashaaaa !

Les projectiles fusèrent à une vitesse effarante, et sans une vision salvatrice, Baddack comme Senya auraient été fauchés. Le premier sauva la seconde en l’emportant vers le sol, hors du champ de l’attaque. Kibito se téléporta à temps, non sans être touché. De petits trous sanguinolents étaient désormais visibles sur tout son côté droit.

À peine arrivé sur le sol, Baddack releva la tête à la recherche du démon. Il le trouva très vite. Leurs deux visages séparés par quelques centimètres. La surprise complète du saiyan fit naître un grand sourire vicieux sur le visage de Janemba. Le démon n’eut qu’à tourner sur lui-même pour que son pied cueille son adversaire en plein menton. Cette fois, Baddack ne glissa pas contre la terre, il fut projeté en arrière et roula sur quelques mètres.

-L’enfoiré…, grogna le vieux saiyan en essuyant son visage.

Senya resta interdite, quelques instants, jusqu’au moment où le démon la fixa de ses fentes noires sur fond jaune. Quitte à mourir, la saiyanne décida de lutter.

-Je vais me charger de toi !

Elle fondit sur la créature, un kikoha dans la main droite. Elle fit feu à tout portant. L’explosion eut immédiatement lieu, signe qu’elle avait atteint sa cible. Une cible statique qui jaillit du nuage de fumée pour attraper la main de la saiyanne. Il la souleva alors par ce membre et la fracassa intégralement, et à répétition contre le sol.

Un déchaînement cruel qui s’arrêta quand les deux pieds de Goku percutèrent l’épaule de Janemba, le faisant lâcher prise et déraper sur une terre orangée pour finir sur un carré d’herbe brun.

-Ça va ? demanda le gentil saiyan, sur ses gardes.

Senya prit quelques secondes pour se relever, sonnée, mais à peine égratignée.

-Il m’a bien secoué, mais ça va, répliqua la guerrière en massant son épaule, puis son poignet.

Goku acquiesça. Il observait Janemba au loin. Le démon s’intéressait à quelque chose à ses pieds. Il le ramassa et le leva bien haut. Un gourdin. La seconde suivante, le gourdin prit la forme d’une épée et un frisson glacial traversa l’échine de Baddack.

-Non !

Le saiyan fit pleuvoir les kikohas sur Janemba. Ce dernier ouvrit un portail à ces pieds, y entra, et réapparut derrière le guerrier saiyan. Ce dernier n’eut que le temps de tourner la tête avant que le pied du démon ne le percute en plein dos. Baddack fit une roulade s’attendant au pire. Janemba lui offrit un sourire terrifiant. Puis il s’élança à pleine vitesse à l’opposé, en direction de Senya. Les yeux du saiyan s’écarquillèrent.

Le guerrier prit en chasse la créature alors que ses alliés se mettaient en garde.

-Attention à son épée, elle traverse tout… !

Janemba arrivait déjà face à la saiyanne. Il plongea son épée dans sa direction. Le sang gicla. Il gicla de nouveau lorsqu’il la retira. Il gicla sur la lame. Sur le corps de la victime. Sur le portail. Le portail qui le séparait de Senya. Le portail qui s’était ouvert devant Baddack.

Le père de Goku tituba. À pleine vitesse, il n’avait pas eu le temps de réagir. Du sang coulait depuis sa plaie, au centre de son torse. Il avança péniblement, ses sens s’éteignaient l’un après l’autre. D’abord sa vue, s’obscurcissant un peu plus chaque seconde. Son touché, ne ressentant que le froid. Le goût, métallique, comme son odorat. Et enfin l’ouïe, si lointaine. Il entendit un cri, il vit un éclat doré dans l’obscurité.

Il perçut la colère, goûta à la peine, toucha la fureur des vibrations. Il sourit. Il l’avait protégé jusqu’au bout, comme promis. Il avait fait de son mieux. Il redressa les yeux, une dernière fois. Une dernière supplique.

-Ka…karotto…

Même dans la mort, le guerrier ne put s’empêcher de sourire devant tant d’ironie. À nouveau, un démon venait de le tuer, à nouveau il devait compter sur son fils pour le venger. Enfin il s’écroula sur le sol, les cheveux noirs. Bien avant que Kibito n’essaye de le sauver, ne constatant que l’évidence. Bien après que Senya et Goku n’expriment toute leur rage.

L’espace d’un combat, le gentil saiyan venait de perdre ses deux parents tuer par la main d’un même ennemi, encore. Quant à Senya, c’est son mentor qu’elle voyait s’effacer de la réalité. Un père de substitution qui l’avait élevé, protégé et entraîné. Alors, leur rage se manifesta comme elle le faisait toujours : dans une explosion de ki intense. Les éclairs de Senya devinrent affirmés, puissants, lumineux, dignes d’un véritable SSJ2. Goku développa une aura intense concentrée et un regard d’une froideur qui contrastait terriblement avec l’éruption d’aura dans laquelle il baignait.

Sans un mot, sans un échange verbal, sans un geste, le combat à mort reprit à l’initiative du démon.

Un coup d’épée, vertical. Esquivé d’un rapide pas de côté par un adversaire féminin, non sans perdre quelques pointes de cheveux. Un coup de genou direct en guise de réplique, bloqué par une main griffue. Vouloir relever l’épée. Impossible, une botte bleue était posée dessus, celle du deuxième adversaire. La botte droite. La botte gauche vint le percuter en plein visage. Il recula et lâcha involontairement son arme. Les yeux mi-clos, il grogna de frustration. Dans sa gueule brillait déjà une intense lumière verte.

Le chou makouhou partit à pleine vitesse, dans un bang sonore écrasant. Goku l’esquiva en se jetant en arrière, contre le sol. Senya opta pour la voie des airs. Atteignant son ennemi, elle posa ses deux mains sur sa tête pour y prendre appui, mais aussi pour y déposer des fils dorés. Dès que la vague d’énergie prit fin, elle fait glisser les fils devant la gorge du démon. Puis, elle passa dans dos et serra de toute ses forces, prenant appui sur la base de la queue de la créature.

-Crèèèèèèèèèève !, ordonna la saiyanne enragée.

Le démon essaya de se libérer, de saisir les fils, de se débattre, mais rien n’y faisait. Alors il se prépara à transpercer la saiyanne grâce à sa queue. Au même instant, Goku prit appui sur le sol d’une seule main et envoya ses deux genoux dans le ventre du démon.

-Aghk !

Naturellement, Janemba se pencha en avant, hoquetant, mais Senya ne faisait que serrer plus fort, bien déterminée à obtenir vengeance, même par étouffement. Mais le démon n’était pas sans ressources. Il parvint à ouvrir un grand portail derrière lui et se laissa tomber dedans, emportant la guerrière avec lui. L’instant suivant, ils se retrouvaient à des centaines de mètres en hauteur, en chute libre.

La tête en bas, Janemba accentua la chute par un vol brutal à l’envers. Senya peina à maintenir sa prise. Le démon le comprit rapidement. Il gigota, et profita du peu d’espace qu’il gagna pour se libérer d’un coup de coude bien placé. Dans un cri de douleur, la super saiyanne lâcha prise. Elle se retourna, le visage crispé. Une paume apparut devant elle. Un kikoha violet au bout. La fin pour elle. Heureusement, un éclair doré percuta Janemba et l’emporta loin d’elle. Goku avait emprunté le portail juste à temps pour les rejoindre.

-Raaaaah !

Alors qu’il tenait le démon, ce dernier se dématérialisa entre ses doigts dans un sourire carnassier. Tout ça pour apparaître entre les deux guerriers, les bras croisés. Dans une esquisse, il forma un nouveau portail. Dans un geste vif, il en sortit son épée précédemment plantée dans le sol. Puis il fondit sur Goku, dans l’intention évidente de lui porter un coup mortel. Le saiyan se mit en garde, prêt à esquiver pour mieux contre-attaquer. Au dernier moment, sur sa gauche, il vit une boule de feu qui illumina son visage. Une boule de feu qui frappa Janemba d’un coup de pied flamboyant dans la mâchoire.

Le démon se rétablit rapidement, frottant une joue brûlée. Surpris, mais presque indemne. La boule de feu prit fin, révélant un Païkuhan des plus sérieux. Janemba reprit l’initiative, une fois de plus. Toutefois, un bruit métallique fut le seul résultat. Épée contre épée. Celle de Janemba contre celle de Geiz, dans un éclat de lumière. Un Geiz en armure complète, ressemblant à celle de son fils, plus brut, plus sombre aussi, avec la même gemme verte à l’œil noir fendillé en son centre.

Une épée à deux mains, présentant un côté tranchant opposé à un côté en dent de scie, pour déchirer. Geiz repoussa son adversaire d’un revers. L’échange semblait équivalent, à première vue. Jusqu’à ce que Goku remarque une fine coupure sur l’armure, là où l’onde de choc avait mordu.

-La situation ? demanda Geiz, ne lâchant pas Janemba du regard.

-Mon père est mort. Nappa aussi. Beaucoup de saiyans se sont fait tuer par ce monstre, répondit Goku.

-Nappa ? répéta le nogard.

-Un ami, mort récemment. Et encore une fois ici.

-Un condamné aux enfers ?

-Oui.

-Hmm. Navré pour ton père, Baddack était un bon guerrier sur la voie de la rédemption. Des alliés ?

-Que nous et Kibito, il peut rétablir notre ki et nous soigner, indiqua le saiyan d’un hochement de tête.

Si Geiz était surpris qu’un allié proche des Kaïo fût présent, il n’en montra rien. Il se contenta juste d’hocher la tête.

-Je vois. Et le démon ? Des compétences en particulier ?

Senya s’approcha lentement, visiblement essoufflé, fatigué par un affrontement sans fin contre un ennemi trop puissant. Sans oublier sa fatigue émotionnelle. Néanmoins, elle n’avait pas encore perdu toute volonté et sa rage de vaincre demeurait intacte.

-Des portails, parfois par dizaines, parfois un très grand. Au début, il faisait des signes, mais on dirait qu’il s’habitue à ses propres pouvoirs. Comme si… comme s’il…

-Comme s’il venait de naître, compléta Païkuhan.

Senya acquiesça. Puis elle poursuivit :

-Et il a une épée qui lance des attaques tranchantes à distance, c’est… bizarre.

-Il prend appui sur la réalité. C’est une magie extrêmement puissante, dangereuse, léthale même. Je l’ai senti lorsqu’il m’a atteint. Il manipule ce qui l’entoure, et il se régénère passivement. La marque de ton coup de pied a presque disparu, Païkuhan.

-En effet, confirma le combattant, non sans frustration.

-Vous avez bien tenu, désolé pour le retard. Je vais essayer de nous en débarrasser, ou a minima de vous laisser souffler.

Un immense ki se fit alors ressentir, haut dans le paradis. Un ki puissant, intense, dévastateur. Un ki à un seul et même individu. Les guerriers levèrent la tête, intrigués. Seul Goku sourit.

-Je ne reconnais pas cette puissance, murmura Geiz.

-Mon fils, répliqua Goku avec une pointe de fierté.

-Il est fort.

L’instant suivant, le nograd dévia la pointe d’une épée visant sa gorge. Janemba avait tenté une attaque-surprise, jouant sur l’inattention générale. Un échec qui se conclut par un direct en plein visage. Le démon recula, sifflant, et étrangement amusé. Geiz reprit l’initiative et le chargea. Le fracas des épées se fit rapidement entendre. Les deux adversaires ne cessèrent de se déplacer. Ils s’esquivèrent, se frappèrent, luttèrent l’un contre l’autre, sans parvenir à l’emporter, à prendre l’ascendant. Du moins en apparence.

Les ondes de choc ne cessaient de mordre dans l’armure du nograd. Quant aux portails, ils ne cessaient d’apparaître autour de lui, le contraignant à rester sur ses gardes, limitant son champ d’action. L’épée du démon en jaillissait constamment alors que Geiz, concentré sur ses esquives, attendait patiemment son heure. Plus haut, ses trois alliés évaluaient la situation. Plus d’une fois, Senya voulut se jeter dans la mêlée. Plus d’une fois, Goku la retint. Lui aussi voulait se battre, mais leur présence risquait d’être une gêne.

-Shashashashaaaaa ! ria Janemba.

-Amuse-toi tant que tu le peux !, répliqua Geiz, guettant une ouverture.

Après une énième confrontation, Janemba prit de la distance et écarta les bras dans une explosion de ki. Immédiatement, des dizaines de portails apparurent autour des deux épéistes. Le démon projeta du ki dans toutes les directions pour noyer Geiz sous un déluge de kikohas. Les explosions se multiplièrent, plongeant le nogard dans un épais nuage de fumée. Goku, deux doigts sur le front, s’apprêta à agir. Mais la fournaise prit vie.

Une tempête de feu remplaça la fumée, envahissant la position du saurien. Une tempête qui s’infiltra dans les portails, plongeant Janemba dans une mer de flamme intense. Les portails se refermèrent. Geiz réapparut, drapé de feu. Les bras le long du corps, une boule de magma apparaissant devant son orbe vert. Une boule rougeoyante de magma, puissante. Une boule qu’il frappa de toutes ses forces.

L'attaque fondit sur Janemba, promettant une explosion puissante. Jusqu’au moment où elle fut coupée en deux. Dans un seul geste ascendant, parfaitement vertical, Janemba avait même ouvert en deux la mer de flammes qui l’enveloppait. Pire, il était presque indemne.

-Tss, tenace, lâcha Geiz en se redressant.

Janemba lui répondit par un grand sourire, avant de se dématérialiser. Tout ça pour apparaître derrière les trois guerriers hauts dans le ciel.

-Derrière !, avertit Goku.

Alors que le démon armait son bras pour préparer un revers mortellement tranchant, Kakarotto l’empêcha de terminer son mouvement en saisissant le poignet du démon, l'immobilisant. Quant à Senya, par ses fils de ki, elle attacha l’avant-bras de la créature à son corps pour la restreindre. Une fois cela fait, les deux guerriers se replièrent. De son côté, Païkuhan faisait tourner ses bras avant de joindre ses poings fermés, l’un contre l’autre.

-Thunder Flash !

Un torrent de flamme recouvrit Janemba, le faisant disparaître. En chemin, Geiz en profita pour amplifier ce torrent, l’alimentant de sa magie. Le torrent se transforma en un flux ardent intense. Un flux qui prit fin brutalement, lorsqu’une épée en jaillit, se plantant dans le corps de Païkuhan, figé.

Brûlé, Janemba posa une main sur la garde de l’épée. Puis sa paume libre sur le visage de son adversaire. Goku et Senya se précipitèrent pour sauver Païkuhan, mais Geiz fut plus rapide. Ses ailes, son armure et son corps furent remplacés par des flammes intenses. Il gagna en vitesse dans un bang sonore puissant qui lui permit d’intercepter le démon, le percutant de plein fouet pour l’emporter haut dans le ciel, terminant sa course dans une explosion de ki et de feu.

Geiz réapparut rapidement aux cotés de Senya, essoufflé, son armure draconique craquelée. Il posa sa main sur l’orbe verte sur son torse et murmura une brève prière , comme pour apaiser un esprit courroucé. Son armure retrouva un semblant d’éclat, sans se réparer pour autant.

Quant à son attaque, son résultat dépassa toute espérance. Janemba était durement blessé, une longue balafre fendait son corps en deux, parfaitement droite. Elle démarrait du bas ventre avant de bifurquer une fois arrivée au cou pour atteindre l’œil gauche. Le démon tremblotait, les crocs serrés.

-Huff, huff, huff… ce n’est malheureusement pas suffisant… mais c’est un bon début.

-Ça me va, je veux le tuer moi-même, répliqua Senya en craquant sa nuque.

Pendant cette brève accalmie, Goku emmena un Païkuhan mourant à Kibito qui s’affairait déjà à le sauver. Senya demeurait dans le ciel, reprenant son souffle avec mesure, se préparant mentalement à infliger le coup de grâce. Enfin, Janemba hurla.

Il ne hurla pas de douleur ou de haine, comme attendu. Non, il hurla malgré lui. Il hurla, pris de convulsions terribles où se mêler ki et gestes incontrôlés. Des filaments d’un rouge vif jaillirent de sa longue plaie, la recouvrant, grimpant, serpentant jusqu’à son œil. Son ki fit un nouveau bond prodigieux alors que son corps changeait.

Son œil gauche passa du jaune au rouge alors que les fils dépassaient ses plaies, s’étendant un peu plus loin en s’estompant progressivement. Sa blessure se ferma rapidement, ne laissant qu’une trace plus sombre en guise de cicatrices. Ses cornes gagnèrent quelques centimètres, se courbant un peu plus en arrière alors que le démon perdait en taille, atteignant celle de Goku. La transformation prit progressivement fin. Janemba émergea, pantelant. Il observa son épée, et, dans un geste mesuré, l’effrita entre ses doigts.

-Shaaaaaoooooo…

Il se redressa alors et d’un simple revers, il fit apparaître une large onde de choc qui alla se perdre dans l’horizon. De son autre main, il saisit le vide, en arracha des fragments transparents de réalité et les laissa danser entre ses doigts avant de les projeter haut dans le ciel. Ils disparurent rapidement, la seule trace de leur passage se résumant aux quelques bulles qui éclatèrent ici et là. Et des corps prisonniers qu’ils traversèrent. Quelques gouttes de sang tombèrent sur le démon, et autour de lui des membres tranchés.

Enfin, Janemba se tourna vers ses adversaires pour leur offrir le sourire le plus sinistre qui soit…
Survivants
Et si trois autres saiyans avaient survécu à la destruction de la planète Vegeta ?

One Shot
Un mage un peu excentrique. Un Kaïo. Un métis saïyan. Un démon. Un démon du froid. Qui doivent sauver l'univers dans un combat épique. Qu'ajouter de plus ?
Avatar de l’utilisateur
Tonay
 
Messages: 905
Inscription: Mar Oct 11, 2011 11:25
Localisation: Pommé dans l'Oeil de la terreur...

Re: Survivants

Messagepar Tierts le Lun Avr 01, 2024 19:35

Content de te revoir sur le topic !

Je t'avais déjà donné un avis sur la première version de ce chapitre mais je vois qu'il a tout de même bien changé depuis. J'aime bien ce que tu as fait avec la mort de Baddack, son impact est bien géré et important pour Goku comme pour Senya. Celle de Nappa paraît presque moins importante en comparaison mais je trouve qu'elle frappe quand même assez fort. Je pense que j'aurais apprécié encore plus de colère de la part de Goku quand il explique la situation mais je comprends l'idée.

Pour le reste du combat, c'est toujours très bien géré, les enchaînements sont clairs et mettent en valeurs les capacités de chacun. C'est assez frustrant qu'après tout ce que Janemba ait fait, les coups de colères successifs ne soient pas suffisants pour le faire plier une bonne fois pour toutes. Et maintenant, il est de retour encore plus fort qu'avant ! Encore pire xD

Non vraiment, te concentrer ainsi sur chaque combat te permet ainsi de mettre en valeur ce que tu sais faire le mieux. Paradoxalement, ça coûte peut-être un peu aux lecteurs, on a vraiment pas le temps d'encaisser la mort de Baddack que la suite s'enchaîne, mais j'ai l'impression que c'est un peu voulu. Tout cet arc aux Enfers est rapide, violent et douloureux pour tous nos personnages.

Ah ! Et j'oubliais mais j'ai apprécié la première partie qui parle surtout du petit mystère autour de cette 4e strate ^^
Chroniques de la Famille Cold
Sur Namek, le souverain Freezer réussit à défaire le terrifiant Super Saïyen. Il peut enfin étendre son emprise sur l'univers sans danger. Du moins, le croit-il car il découvrira bientôt que ses nouvelles conquêtes vont lui apporter bien des problèmes.

Tome 3 En cours - 1 Chapitre par semaine jusqu'à Mai 2024 - Prochain chapitre semaine du 15/04/2024
Avatar de l’utilisateur
Tierts
Nihilien Légendaire
 
Messages: 1264
Inscription: Jeu Oct 07, 2010 20:18

Re: Survivants

Messagepar xela26 le Mar Avr 02, 2024 23:02

Petit commentaire durant cet interlude paradisiaque et démoniaque plein de bons combats comme tu sais si bien les faire.
J'avoue que je ne commente plus systématiquement mais j'aime vraiment beaucoup ce que tu as fait de l'arc Buu, avec cette espèce de Buu-ification du monde entier. J'attends avec impatience de voir dans quelle mesure les combats de l'au-dela auront de l'influence dans le plan d'existance des "mortel" mais
Cell: l'ascension de la terreur- Cell a vaincu Son Gohan lors du Cell game!! Quel sort réserve-t-il à la Terre?? Pour le savoir....viewtopic.php?f=42&t=5990
Chapitre 138: publié
Chapitre 139- 145: 90%- relecture, correction

Cell: Damned Souls- Les aventures parallèles de héros de "l’ascension de la terreur". Pour les connaitre:
viewtopic.php?f=42&t=6774
abandonnée
xela26
 
Messages: 1641
Inscription: Lun Oct 03, 2011 20:57

Re: Survivants

Messagepar Tonay le Mer Avr 03, 2024 19:05

Oh, deux commentaires :D Réponse ci-dessous !

Réponse à Tierts :

Spoiler
Tierts a écrit:Content de te revoir sur le topic !


Et moi content d'être de retour.


Celle de Nappa paraît presque moins importante en comparaison mais je trouve qu'elle frappe quand même assez fort. Je pense que j'aurais apprécié encore plus de colère de la part de Goku quand il explique la situation mais je comprends l'idée.


Je perçois Goku comme plus calme et réfléchi, surtout en plein combat intense, il n'a pas le loisir de s'épancher, il doit demeurer concentré, je dirai que c'est une facette du caractère saiyan

Pour le reste du combat, c'est toujours très bien géré, les enchaînements sont clairs et mettent en valeurs les capacités de chacun. C'est assez frustrant qu'après tout ce que Janemba ait fait, les coups de colères successifs ne soient pas suffisants pour le faire plier une bonne fois pour toutes. Et maintenant, il est de retour encore plus fort qu'avant ! Encore pire xD


Merci ! À force de relire et de repenser, de décortiquer un combat, je finis par douter et ne plus savoir si c'est réussi ou non, donc les retours sont toujours salutaires !

Et oui, de plus en plus difficile !
À l'instar de Buu, il faut clairement dépasser Janemba en puissance pour parvenir à l'abattre une bonne fois pour toutes, et comme y a pas de Gogeta pour l'annihiler, il a le temps d'évoluer ! Maintenant, ça va être très difficile

Non vraiment, te concentrer ainsi sur chaque combat te permet ainsi de mettre en valeur ce que tu sais faire le mieux.


Le meilleur choix, sans aucun doute

Paradoxalement, ça coûte peut-être un peu aux lecteurs, on a vraiment pas le temps d'encaisser la mort de Baddack que la suite s'enchaîne, mais j'ai l'impression que c'est un peu voulu.


En effet, c'est sans arrêt sans pause, sans le temps de souffler
Mais il y aura un chapitre de débrief où tout le monde pourra souffler un peu

Tout cet arc aux Enfers est rapide, violent et douloureux pour tous nos personnages.


Et ce n'est pas terminé !

Ah ! Et j'oubliais mais j'ai apprécié la première partie qui parle surtout du petit mystère autour de cette 4e strate ^^


Ah ! Je savais que ça te plairait
Un mystère qui risque de prendre des proportions... importantes...


Réponse à xela26 :

Spoiler
xela26 a écrit:Petit commentaire durant cet interlude paradisiaque et démoniaque plein de bons combats comme tu sais si bien les faire.


Merci, j'essaye de maintenir le niveau, a minima

J'avoue que je ne commente plus systématiquement


Pas de soucis !

mais j'aime vraiment beaucoup ce que tu as fait de l'arc Buu, avec cette espèce de Buu-ification du monde entier.


Merci, l'un des points forts de la fic j'ai l'impression, et un virage à 90° pour le moins brutal

J'attends avec impatience de voir dans quelle mesure les combats de l'au-dela auront de l'influence dans le plan d'existance des "mortel" mais
[/quote][/quote]

J'espère ne pas trop faire durer le suspens

En parlant de suspens, c'est la première fois que j'ai le droit à un cliffhanger dans un commentaire :lol:
Survivants
Et si trois autres saiyans avaient survécu à la destruction de la planète Vegeta ?

One Shot
Un mage un peu excentrique. Un Kaïo. Un métis saïyan. Un démon. Un démon du froid. Qui doivent sauver l'univers dans un combat épique. Qu'ajouter de plus ?
Avatar de l’utilisateur
Tonay
 
Messages: 905
Inscription: Mar Oct 11, 2011 11:25
Localisation: Pommé dans l'Oeil de la terreur...

Précédent

Revenir vers Fanfictions

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités