Fanfic : Versus.

Faîtes-nous partager votre fibre littéraire en écrivant votre propre histoire mettant en scène les personnages de Dragon Ball et, pourquoi pas, de nouveaux ! Seules les fanfictions textes figurent ici.

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar Think le Mer Juil 16, 2008 21:18

J'aime toujours autant ta façon de raconter.

RMR a écrit:C-18 pris appuie sur le visage de virtuel C-17 pour prendre son élan et se jeta sur un adversaire.

:shock: :lol:

Ben je voyai pas trop la femme de Krilin faire ça.
En plus je suis passûr qu'elle ait encore son système d'énergie infini depuis qu'elle a eu Maroon.
Image
Avatar de l’utilisateur
Think
Utilisateur banni
 
Messages: 1029
Inscription: Lun Nov 19, 2007 20:24

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar San999 le Mer Juil 16, 2008 22:52

Yatta! Quel beau combat! Comme d'habitude, rien à dire sur la mise en scène de cette bataille. Tu as encore une fois bien exploité les capacités de chacun, en tenant bien compte de l'énergie infinie des cyborgs.

J'ai aussi aimé comment tu présentes la relation entre N°18 et N°17. Ainsi que celle entre N°18 et Kuririn. Toujours aussi fidèle aux personnages dans ta façon d'écrire, quoi. ^^

Sinon, moi aussi j'avais deviné que c'était le vrai N°17 au moment où il lui fait le commentaire sur le Kienzan.

lol Bejîta qui s'éclipse aussi...

N°16 a donc été ressuscité pour toi? Cool! Je trouvais dommage qu'il soit mort.


Ravi de ce chapitre! J'attendrais patiemment le prochain combat. ^^
Avatar de l’utilisateur
San999
Phœnix Violet
 
Messages: 11961
Inscription: Sam Mars 10, 2007 18:06
Localisation: À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar RMR le Mer Juil 16, 2008 23:29

Think a écrit:J'aime toujours autant ta façon de raconter.


Merci.

Et merci a San999 pour son commentaire.

San999 a écrit:N°16 a donc été ressuscité pour toi?


En fait, j'en sais trop rien. Pour moi, C-16 reste un mystère. Mais pour ma fic, j'ai tranché.
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar Redd le Jeu Juil 17, 2008 2:31

Bien ! Très bien !
Le combat est toujours aussi bon (j'ai l'impression de dire ça à chaque fois), mais le meilleur pour moi reste la fin. Et j'apprécie que la conversation finale dure un peu, au lieu d'être expédiée. Chouette.

Pour C16, ça ne me dérange pas. Je me suis souvent dit que si C17 était revenu à la vie, il n'y avait pas de raison que C16 ne revienne pas.
Quand Redd passe, les moustiques trépassent.
Avatar de l’utilisateur
Redd
 
Messages: 2973
Inscription: Jeu Oct 18, 2007 10:31
Localisation: Lille

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar toriyama92 le Jeu Juil 24, 2008 10:43

Depuis le temps que je me suis dit que je voulais lire cette fanfic prometteuse... C'est fait^^

Je t'ai laissé un commentaire sur fanfictions.fr, j'ai la flemme de réécrire...
En tout cas, tu peux compter sur moi pour lire les autres chapitres et suivre les nouveaux que tu écriras !
Avatar de l’utilisateur
toriyama92
 
Messages: 49
Inscription: Jeu Jan 31, 2008 19:00
Localisation: The World

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar RMR le Jeu Juil 24, 2008 12:13

Merci beaucoup pour vos compliments, Redd et Toriyama92!
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar asm75 le Sam Sep 06, 2008 18:27

Pour moi c'est ton meilleur chapitre tout simplement.
C-18 et C-17 sont vraiment des personnages qui meritent une histoire qui leur est consacrée.
Y a de l'amour,de l'affection,le charactére des personnages est respecté voir creusé(les vantardises de C-17,les petites attentions de Krllin son nickels) et(comme tout le monde) j'aime bien l'idée que C-16 soit touours vivant.
Coté baston t'es totalement rodé et s'est toujours aussi poignant.
En bref merci et continue RMR,je ne me lasse pas et je ne pense pas etre le seul.
Critiques ciné sur Youtube à savourer ici:

https://www.youtube.com/channel/UCP2P5a ... 9Lh9cLPm3A
Avatar de l’utilisateur
asm75
 
Messages: 4387
Inscription: Jeu Jan 17, 2008 22:52
Localisation: Paris

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar Salagir le Ven Sep 26, 2008 20:52

Ouf ! Enfin lu !

C'était très sympa, bien sûr tout particulièrement sur le début et la fin. Les cyborgs sont dans le ton et leur personnalité, fanfiquée, est très crédible.

La référence aux salles de jeux vidéos serai-elle un hommage à san999 ? :)
Et la (2e) surprise de fin est très bonne !

Il est vrai qu'on ne sait pas trop pourquoi C17 et C18, qui semblaient si proches en saga cyborg, ne semblent jamais s'être revu dans DBZ. Evidement, rien n'empêche qu'ils se soient vu hors champs, mais le coupage des ponts total peut aussi s'expliquer par leur changement radical de vie.
Mes diverses créations : BD Hémisphères - BD Super Dragon Bros Z , et....
Image
Image Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
Salagir
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 1273
Inscription: Mar Sep 28, 2004 19:50

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar RMR le Ven Fév 06, 2009 0:18

Je remercie chaleureusement Salagir et Asm75 pour leurs commentaires. Plus qu'un hommage, c'est ma façon de voir C-17 transformé par ma lecture de San999 qui transparait dans mon dernier chapitre.



SATAN, BOO VS CELL, BOUM, BABIDI, GINUE






Boo volait à grande vitesse au-dessus des terres, rejoignant la capitale de l’Ouest depuis Satan City. Sur son dos, les mains agrippées à la cape violette, le corps crispé, Satan faisait son possible pour paraître détendu. Au cou de Boo pendait une lanière reliée à un mégaphone qui scandait en boucle:
-«C’est un avion? C’est un oiseau? Non! C’est super Satan! Il veille sur vous tous, alors soyez rassurés et vivez en paix!»
Ce message était bien sûr quasiment inaudible pour les gens au sol car Boo s’éloignait trop rapidement. Mais Satan était persuadé que cela lui ferait une publicité sans précédents, raison pour laquelle il se déplaçait souvent ainsi malgré l’incommodité de ce moyen de transport. Et les habitants des régions survolées, qui avait entendu ce slogan dans des campagnes de propagande à la télé, le reconnaissait malgré les paroles incompréhensibles. Nombreux étaient ceux qui criaient le nom de Satan, un poing levé vers le ciel quand il passait loin au-dessus d’eux. Boo atterrit derrière la Capsule Corp. Satan lui donna une grande claque dans le dos après que les deux se soient rétablis sur leurs deux pieds.
-«La salle d’ici n’est pas limitée en puissance, tu vas t’amuser comme un fou!» annonça le célèbre sauveur de la Terre.
Satan et Boo se déplaçait le long des immenses couloirs de la Capsule Corp. Le champion expliquait ce qui allait se passer à son ami qui hochait régulièrement la tête avec un petit "Hm." pour montrer qu’il avait compris.
-«Je t’emmène à la salle d’entraînement virtuel. Tu m’y attendras un peu, je dois voir la présidente à propos d’un futur projet. Je ne serai pas long. Ensuite, je t’aiderai à préparer une session d’entraînement et je m’installerai dans la partie prévue pour les spectateurs.»
-«Mais…» protesta le monstre avant de développer:
-«J’ai pas envie d’attendre. Pourquoi tu ne me la préparerais pas pour que je me batte pendant que tu vas discuter?»
-«J’ai envie de te voir te battre, j’aime voir combien mon ami est fort!»
-«C’est vrai?!» répondit Boo les yeux élargis. Puis il sourit pour dire:
-«O.K., je vais t’attendre!»

-«Tiens? Mais c’est Mr. Satan! Qu’est-ce qui vous amène?» s’écria Bulma lorsque le lutteur entra dans la pièce où elle se trouvait.
-«Bonjour Mme Brief!» lança Satan avec sa voix forte qui participait à sa popularité.
-«Je suis venu au nom du comité du championnat du monde des arts martiaux. Je dois vous poser une question dans le cadre d’un projet dont j’ignore moi-même les détails. Seriez-vous capable de créer en extérieur des combattants virtuels sur une zone assez large, mais sans environnement virtuels?»
Bulma prit le temps de la réflexion. Après quelques minutes, elle prit la parole:
-«Il faudrait que je regarde plus en détail, mais ça doit être possible en disposant des…»
La scientifique lança un regard sur le visage débonnaire de Satan avant de poursuivre:
-«…Disons des grosses antennes autour du périmètre souhaité, qui ne doit pas être trop vaste. 1km² tout au plus. Ces antennes alimenteront les guerriers virtuels en données, leur procurant une consistance réelle dans ce même périmètre. Par contre, je vais devoir encore limiter la puissance globale autorisé des combattants virtuels, surtout qu’en extérieur, sans les murs spéciaux, la Terre pourra subir des dommages. C’est pour quoi faire?»
-«Tout ce que je sais, c’est qu’il faut pouvoir créer des guerriers virtuels sur toute la surface du terrain et le proche hors ring, ce qui fait bien moins qu’1km². J’ignore quelle puissance ils doivent pouvoir atteindre. Est-ce que ces guerriers virtuels pourront affronter des combattants réels ou ne pourront-ils se battre qu’entre eux?»
-«Ils pourront affronter des combattants réels, sans problèmes. Vous comptez organiser un tournoi partiellement virtuel?» demanda Bulma intriguée.
-«Je suppose que ça doit être quelque chose comme ça… Je ne sais pas où le comité veut en venir. Ils payeront tout et fourniront toute l’énergie nécessaire.»
-«Moi, selon les besoins de puissance pour les guerriers virtuels, je réfléchirai à une façon d’empêcher les environs de subir des dégâts.»
-«Euh… Je peux poser une dernière question? Est-ce que Boo peut utiliser votre salle d’entraînement virtuel, tout de suite?»
Bulma sourit.
-«Pas de problèmes, mon mari qui utilise beaucoup cette salle est parti s’entraîner dans les montagnes. Boo ne sera pas dérangé.»
Satan la remercia et prit congé, retournant voir son ami.

Lorsqu’il entra dans la salle et qu’il referma la porte, il vit Boo appuyer sur un bouton plus large que les autres de l’ordinateur au centre de la pièce.
-«Boo! Ne touche à rien, je vais te préparer…»
Satan s’interrompit. La salle avait disparu, laissant à la place un désert de sable, ce qui l’alarma. Boo, avec un grand sourire en travers de son visage, lui dit:
-«Il y avait comme une grosse game poy ici. J’ai essayé d’y jouer, mais je n’ai rien compris…»
Un filet de morve coula du nez de Satan, rejoint par un second quand un grand monstre ressemblant à un insecte avec une longue queue terminée par une pointe fit son apparition devant lui, lui tournant le dos. Le terrien ne le reconnut pas, mais il s’agissait de Cell, avant qu’il n’absorbe aucun cyborg. Le champion hurla en se laissant tomber par terre sur les fesses, avant de reculer en utilisant mains et pieds. Il attira ainsi l’attention de virtuel Cell sur lui, qui le regarda en rétrécissant ses pupilles. La queue du guerrier virtuel, pointe en avant, fila vers Satan, paralysé de peur. Mais ce fut virtuel Cell tout entier qui passa par dessus l’humain, frappé d’un coup de tête en plein vol de Boo.
-«Ca y’est! Un adversaire! Un combat! Je suis content!» s’exclama le monstre rose en sautillant à droite à gauche.
-«Je vais interrompre la session et en créer une nouvelle.» bafouilla Satan.
-«Ne fais pas ça! C’est notre combat à tout les deux. Je suis content qu’on se batte ensemble, mon ami!»
-«Ah… Oui… Mais… Bon, d’accord…» dit Satan d’une voix chevrotante, touché mais effrayé.
-«Bon, bon, bon… Je te laisse t’occuper de celui-là, je prendrai le prochain, hein…»

Virtuel Cell se redressa. Une langue pointue passa sur l’espèce de bec qui lui servait de bouche. Il sauta sans un mot sur Boo. Celui-ci esquiva en faisant un pas en levant exagérément la jambe et en lâchant un "Booooh!" chantonnant. Il saisit la queue de son adversaire et l’écrasa contre le sol d’un côté et de l’autre plusieurs fois de suite en riant. Il libéra enfin la créature verte qui siffla de colère.
-«Toi, tu as une puissance inouïe, pour un habitant de cette planète. Et bien tant mieux, car je vais me l’approprier!»
Sa queue vint s’enfoncer dans le ventre de Boo. Celui-ci se mit à maigrir alors que des gonflements progressaient le long de la queue de virtuel Cell. Ce dernier fit un bond en arrière, avec un air horrifié.
-«Mais qu’est-ce que c’est que ce corps?» s’exclama-t-il en ouvrant la pointe de sa queue qui recracha une flaque de matière rose.
-«Je l’ai senti bouger à l’intérieur de moi!»
-«Exact!» lui répondit Boo avec un regard et un sourire mauvais.
Dans l’instant, la flaque rose se mit en boule et passa au travers du torse de virtuel Cell avant de disparaître dans les cieux. Des veines apparurent dans les yeux de la création de Gero.
-«C’est impossible! Seul le groupe de Sangoku ou les cyborgs pourraient éventuellement me tenir tête quelques secondes! Toi, tu n’es personne! Crève!»
Il régénéra son torse et fonça, une main en avant, sur son adversaire qui tourna sur lui-même lorsque virtuel Cell l’approcha. Boo lui brisa la nuque d’une manchette lorsqu’ils se rejoignirent.
-«Non! Je veux le corps par…» commença le monstre semblable à un insecte.
Boo détruisit tout le corps de son adversaire d’une vague d’énergie lancée à deux mains.

-«Bravo Boo! T’es le meilleur! Elimine-les tous et je t’offrirai un grand repas! Moi, je ne me sens pas d’humeur à combattre… Je crois que je suis grippé… On combattra ensemble une autre fois, ne t’en fais pas!» cria Satan avant de rire d’une façon sonnant très peu naturelle.
Boo ne l’écoutait pas. Il regardait celui qui venait d’apparaître devant lui, un peu plus loin. Virtuel Babidi. Le monstre rose avait manipulé les commandes au hasard, inconscient de ce qu’il programmait. Et c’est son ancien maître qui venait d’apparaître en guerrier virtuel.
Satan, intrigué par le calme survenu, se pencha pour voir qui accaparait l’attention de son ami. Mais un bruit sourd le fit se retourner. Il poussa un hurlement en voyant un énorme monstre entièrement jaune, haut d’une dizaine de mètre et large de presque autant s’avancer vers lui. Il n’avait presque que du ventre, une petite queue et deux antennes sur sa tête. Il s’agissait d’un monstre répondant au nom de Boum.
-«B… Boo…» bredouilla virtuel Babidi.
Son interlocuteur, le visage impassible, leva juste une main paume vers son maître, matérialisant une boule d’énergie.
-«Arrête! Ou je t’enferme! Ce n’est pas ce que tu veux, hein?» repris le sorcier.
Boo s’immobilisa.
-«Tu sais ce que tu vas faire?» commença virtuel Babidi avec un sourire malveillant mais un regard inquiet.
-«Tu vas retourner ton rayon transformant contre toi et te transformer en biscuit, ou n’importe quoi d’inoffensif. Sinon, je t’offrirai une éternité d’ennui dans ta boule!»
-«Non.» fut la seule réponse qu’il obtint.
Virtuel Babidi serra les poings.
-«Je ne plaisante pas! Tu tiens donc à être enfermé?»
-«Tu ne le feras pas. Tu veux me tuer, tu es programmé pour, et tu ne le pourras jamais si tu m’enfermes à nouveau.»
-«Espèce de... Toi… Où est passée ta bêtise?!» dit le sorcier, crispé au maximum, ne cherchant même pas à comprendre ce qu’il voulait dire par "programmé".
Boo plissa les yeux, fâché de l’insulte.
-«Baboum!» cria-t-il en lâchant le kikoha.
-«Bouclier!» hurla virtuel Babidi, matérialisant une protection autour de lui.
Il ressortit indemne de l’attaque.
Satan regarda le monstre qui le scrutait des yeux.
-«… Avec ses tout petits bras et son absence de jambe, je vois mal comment il pourrait me faire du mal. Hé! Hé! Je vais le marteler de mes poings jusqu’à ce que la victoire me soit donnée.» se dit-il.
Il souffla un grand coup pour se donner du courage. Il fit quelque pas vers virtuel Boum quand soudain, un éclair jaillit de ses antennes, foudroyant le champion.
-«A… Aïeuh...» lâcha Satan, les cheveux abimés et la peau noircie par endroits.
En tournant sur lui-même, virtuel Boum donna un coup de queue à son adversaire qui sentit violemment le choc engendré. Satan se retourna vers Boo et son adversaire. Voyant la carrure du sorcier, Satan demanda à son ami à ce qu’ils échangent leurs adversaires. A ce moment précis, virtuel Babidi dressa les bras vers Boo dont la tête explosa. Un filet de morve coula du nez du champion.
-«Ou alors tu t’occupes comme tu peux des deux, et je les finirai quand tu n’en pourras plus.»

Boo régénéra sa tête, ce qui ne surprit pas le sorcier mais le contraria malgré tout. Le monstre rose se jeta sur son ancien maître, qui matérialisa son bouclier. Le combattant non virtuel cogna de ses poings le bouclier de son ennemi, sans succès, même en joignant les mains. A chaque coup, virtuel Babidi se recroquevillait, terrorisé. Boo repartit en arrière et lança avec sa bouche des attaques d’énergies sphériques qui se brisèrent contre l’extraordinaire bouclier maléfique du sorcier.
Satan aurait bien voulu rester spectateur, mais virtuel Boum ne le lâchait pas. Alors il se reprit. Il partit en courant vers le monstre, slalomant entre les éclairs, sautant par-dessus un coup de queue. Il parvint au pied du monstre, et dans un cri retentissant, il fit jaillir son poing. Celui-ci s’enfonça dans la mollesse du ventre de virtuel Boum, surprenant le champion qui se prit un nouveau coup de queue. Perclus de douleur, le héros du Cell Game se redressa en titubant. Il se rapprocha encore du monstre, en désespoir de cause, et le mitrailla de coups de poings. Virtuel Boum, en pleine forme, l’électrocuta, et il sauta en arrière, le souffle court.

-«Je pourrais te faire subir mes techniques démoniaques si tu étais une entité qui avais besoin de son intégrité pour survivre… Très bien! Je vais te solidifier!» s’exclama virtuel Babidi.
Il prononça une formule, les mains jointes, une ouverture ciblant Boo. Celui-ci lança ses deux bras, les séparant de son corps, et les fit se rejoindre devant lui comme un bouclier. Les deux bras tombèrent par terre, se brisant en morceaux roses. Une goutte de sueur coula le long de la tempe de Boo qui régénéra ses bras. Virtuel Babidi relança sa formule plusieurs fois de suite, mais Boo esquivait en faisant des sauts. Il lança un rayon transformant vers son maître qui enclencha son bouclier, bouclier qui se transforma en une sphère de chocolat dont le sorcier s’échappa en la brisant de ses petits poings.

-«Je suis le sauveur de la Terre. Je ne me laisserai pas vaincre par quelqu’un juste parce qu’il est mou!»
Le visage de Satan était emprunt de sérieux en disant ces paroles. Il contracta ses muscles et revint vers son adversaire. Virtuel Boum fit jaillir sa langue, mais le champion la repoussa d’un coup en revers du poing. Il arriva une fois de plus devant le monstre jaune.
-«Ne me sous-estime pas! Satan super giga beautifull miracle centrifuge!!!»
Il enfonça ses deux poings dans le ventre de son ennemi, puis il se mit à les faire tourner à toute vitesse, les retirant et les renfonçant au fur et à mesure pour ne pas se coincer les bras, entortillant la peau de virtuel Boum, qui regardait ce qui se passait, immobile, interdit. Puis Satan parvint à la limite pour laquelle il n’arrivait plus rien à tirer. Alors, de toutes ses forces, il leva un poing et baissa l’autre. La peau résista un peu, puis fini par se déchirer. Satan relâcha tout. Une plaie passait en travers de tout le corps de virtuel Boum. Satan frappa aussitôt l’entaille, et son poing s’enfonça dedans.
-«Comment?! Il est mou aussi à l’intérieur ? Il n’y a pas d’organes?! M… Merde!»
La créature de l’armée du ruban rouge frappa de sa queue Satan, qui s’étala derrière Boo.

Virtuel Babidi lança encore son sortilège de solidification, Boo l’esquiva. A ce moment, sa tête explosa une seconde fois. Le sorcier, responsable de cette explosion, enchaîna avec une solidification qui atteint le gros monstre rose. Celui-ci sentit son corps être moins flexible. Puis il le sentit se détendre. Il se régénéra la tête, ayant retrouvé toute ses capacités physiques.
-«Non! Les protections magiques de mon père le défendent! Mon père…»
Virtuel Babidi regarda furieusement Boo.
-«Aujourd’hui… Oui! Aujourd’hui, je suis sûr d’avoir surpassé mon père!!! Tout ce que j’ai à faire, c’est rompre les liens magiques qui te donnent vie! Je peux le faire!!! Parapapaaah!»
Le sorcier leva ses deux mains au dessus de lui, à droite et à gauche. Boo resta immobile. Après une minute, son corps sembla se contracter. Il referma lentement ses bras sur lui, et ses jambes se recroquevillèrent sous son ventre. Sa tête se courbait. Son corps finit par ne donner plus qu’une grosse boule qui se ratatinait au fur et à mesure.
-«Oui! Oui, oui, oui! J’ai dépassé mon père! Je peux détruire son ultime création avec mes seuls pouvoirs!» cria virtuel Babidi en marchant vers sa victime.
Il se mit à rire d’un rire extrêmement aigu. Il n’y avait plus qu’une petite boule rose devant son visage.
-«BOUH!» cria Boo en dépliant son corps d’un seul coup.
Le sorcier virtuel hurla en se jetant en arrière. Son adversaire se mit à rire à gorge déployée. Lorsque soudain, sa crête tomba par terre, toute ramollie. Boo la régénéra, mais elle retomba aussitôt, avec un peu de son front.
-«Keuf! Mon père a fait du bon travail sur toi, mais il n'empêche que je l'ai dépassé de loin, je suis capable de ronger sa magie. Ça suffira, mon bouclier me protégera de tout ce que tu pourras faire avant de mourir. Je vais gagner!» dit virtuel Babidi.

Satan sentit Boo faire un bond sur le côté. Il se releva et chercha virtuel Boum du regard. Celui-ci semblait quelque peu statique. Ses mouvements, plus lents, ne surprenait plus le champion. Il se retourna et vit le petit sorcier solidifier Boo. Et il comprit qu’un sortilège avait accidentellement frappé son adversaire. Il leva un poing, pouce baissé, vers virtuel Boum.
-«Un champion n’est pas fait que de muscles! J’ai volontairement retourné les techniques du magicien contre toi! Je t’avais dit de ne pas me sous-estimer! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!»
Il se jeta sur le monstre jaune et le frappa sur tout le corps de ses poings en une avalanche de coups, sautant de-ci de-là.
-«Satan ultra hyper tempest guili guili machine gun!»
Il repartit à l'opposé de virtuel Boum sans un regard en arrière. Il vit Boo face à son adversaire.
-«Hein? Ne me dites pas que Boo a du mal contre ce petit gars… Mais… J’ai l’impression d’avoir déjà vu sa tête quelque part…»
Sa réflexion fut interrompue à ce moment, un éclair venant le frapper. Il se retourna, las, vers virtuel Boum, toujours intact.

Virtuel Babidi exultait. Le corps de Boo se désagrégeait petit à petit. Bien sûr, celui-ci tentait de tuer son adversaire virtuel, mais l’adversaire en question arrêtait aussitôt sa magie pour utiliser son bouclier. Désormais, il ne restait plus que les jambes de Boo.
-«Je suis le plus grand sorcier de tout les temps! Je vais créer un Boo soumis avec ma magie, je vais devenir le numéro un devant n’importe quel dieu et devant mon père! Voici la fin de ta vie, gros tas débile et incapable, et le début de mon triomphe! Disparaît, créature traître!»
Il ne restait que les pieds de Boo. Mais le corps de virtuel Babidi chuta au loin avant de rouler par terre. Satan, les deux poings joints, le souffle court, venait de le frapper par derrière. Un cube jaune solide roula près du corps du sorcier.
-«Je n’ai eu qu’à frapper dans l’entaille de mon adversaire pour qu’il se brise, fragilisé qu’il était par ma pluie de coups surhumains!» énonça Satan pour lui-même, pour entendre sa propre gloire. Tout en parlant, il s’était rapproché de virtuel Babidi. Il sorti un calibre quarante-cinq de son kimono et le pointa sur la tête du sorcier qui s’était redressé sur un coude.
-«Je te reconnais, c’est toi l’ancien maître de Boo qui l’incitait à faire le mal. Tu étais apparu dans ma tête, ainsi que dans celles de tous les humains, bien qu’ils l’aient tous oubliés. Je t’interdis de faire du mal à Boo.»
-«Quoi? Un humain? Comment oses-tu me défier? Je n’ai qu’un geste à faire pour te réduire en charpie!» éructa l’ancien maître de Boo.
-«Moi aussi.» répondit Satan avant d’appuyer sur la gâchette.
La tête de virtuel Babidi explosa. Son corps sans vie s’agita de soubresauts par terre, sous le regard dégoûté du héros.
-«Hiiiii! J’ai décapité un homme!»
-«C'était un méchant! Babibi n'a fait que du mal aux gens. Tu n'as pas à t'en faire.» dit Boo, qui avait instantanément retrouvé tout son pouvoir, en posant une main réconfortante sur l’épaule de Satan.
-«Et puis il était virtuel.»
-«Ah! C’est vrai!» s’exclama le champion en frappant le dessous de son poing droit dans la paume de sa main gauche, soulagé.
-«Tu m'as sauvé la vie Satan! Merci beaucoup!»
-«Ah... Ben oui, dis donc... Mais, c'est normal enfin que je te sauve la vie, je sauve bien le monde entier à l'occasion! Ha! Ha! Ha!»
-«C’est quoi ça? Un gros et un vieux? Quel gâchis d’utiliser la force du capitaine du commando Ginue pour éliminer deux gars comme ça…»
Celui qui venait de parler, un guerrier virtuel, se mit à danser avant d’annoncer son nom: Ginue, capitaine du commando du même nom.

-«Boo, élimine-le rapidement. Finalement, cette salle peut s’avérer dangereuse même pour toi.» dit Satan, le regard dur.
-«Non. Babidi était une exception. Il savait comment je suis fais, quelle magie utiliser contre moi. Je n’ai pas peur des autres. Je veux m’amuser.»
Sans laisser son ami répliquer, il sauta sur virtuel Ginue qu’il frappa à l’épaule, la déboitant. Le guerrier de Freezer hurla.
-«Qu’est-ce que c’est que cette force de malade?!»
-«Zut, il ne peut déjà plus utiliser un bras. Il est très faible, il faut que je me contienne encore plus… J’espère que les suivants seront plus forts…» ronchonna Boo.
-«J’espère qu’il n’y aura pas de suivants.» grommela Satan.
Virtuel Ginue envoya un kikoha concentré de sa main valide. Sa cible se jeta dessus et l’avala, avant d’envoyer de la fumée par les trous sur son crâne. Il s’approcha du guerrier virtuel et d’une pichenette au front l’envoya racler le sable par terre pour en faire un monticule. Du sang s’écoulait désormais du front du capitaine qui haletait.
-«Je ne sais pas sur qui je suis tombé, mais c’est une aubaine! Avec un corps aussi puissant, je serais à tout jamais le premier guerrier du seigneur Freezer! Je suis déjà en sale état, je n’ai plus qu’à faire l’échange!»
Virtuel Ginue écarta bras et jambes et cria:
-« Echange!»
Un rayon parti du corps du guerrier virtuel et toucha Boo qui avait encore voulu l’avaler. Puis leurs bouches furent reliées par un faisceau de lumière. Et le calme s’installa.
-«Hein? Quoi?» dit Satan, regardant l’un et l’autre des adversaires, qui semblaient n’avoir rien subit. Il s’approcha de Boo.
-«Ca va? Pourquoi tu ne fais plus rien?»
-«Dégage!» répondit l’interpellé en frappant maladroitement le champion qui bascula en arrière.
-«Mais, c’est moi Boo! Je suis Boo!» s’exclama celui qui ressemblait trait pour trait à virtuel Ginue.
-«Hein?» répéta Satan.

-«Satan! Il m’a prit mon corps!»
-«B… Boo?! Non, c’est pas vrai!»
-«Je suis désolé! J’aurai du le tuer tout de suite, comme tu m’as dit… On n’a qu’à arrêter cette session d’entraînement.»
-«Attends! Si on fait ça, le corps que tu utilise va disparaître, non? Et que deviendra ton corps, vidé de l’âme virtuelle qui l’utilise? Tu risques d’y perdre ton âme et ton corps!»
Boo resta bouche bée.
Virtuel Ginue, dans le corps de Boo, vola de façon incertaine vers son adversaire qu’il frappa avec sa main dotée d’un gant jaune. Boo accusa le coup, roulant par terre.
-«Je ne comprend pas! J’ai mal à la tête et à l’épaule! Pourquoi ça fait mal comme ça? Je veux me régénérer, mais mon corps ne bouge pas bien de partout!»
Virtuel Ginue était tout aussi désemparé. Il pensait à toute vitesse.
-«Mais c’est quoi ce corps? J’ai l’impression de pouvoir tout bouger, mais j’ai l’impression qu’il n’y a presque pas de cohésion. J’ai du mal à maintenir tout ça ensemble!»

Boo se redressa et mis un coup de poing dans le visage rose de virtuel Ginue. Celui-ci chuta aussi, la marque du coup imprimé dans sa matière rose. Ils échangèrent plusieurs coups maladroits, aucun d’entre eux ne parvenant à prendre l’avantage.
-«Rends-moi mon corps!» protesta Boo.
-«Pour me faire tuer? Je vais m’habituer à celui-ci, et j’aurai une force inouïe!» répondit son adversaire.
Le monstre créé par Bibidi, portant une armure de l’armée de Freezer, enfonça son poing dans le gros ventre de virtuel Ginue et le transperça. Celui-ci se tint le ventre entre ses mains, le reconstituant lentement. Soudain, un de ses bras tomba, tranché par la main tendue de Satan.
-«Boo, réduisons-le en miettes avant qu’il n’apprenne à se régénérer!»
Boo acquiesça de la tête, et les deux amis frappèrent méthodiquement virtuel Ginue, le réduisant à des fragments.
-«Diminue la fréquence de tes coups, qu’il puisse se reconstituer.» murmura Satan.
-«Hein?» s’exclama Boo, doutant de l’utilité de cette manœuvre. Mais il s’exécuta. Le guerrier de Freezer peina à se reconstituer, mais il y parvint malgré tout.
-«Maintenant, fait mine de lui porter un coup puissant qui le réduira encore en miettes.» continua Satan discrètement.
Son ami se concentra et réussit à matérialiser une sphère d’énergie. Il la pointa vers virtuel Ginue qui grimaça. Ce dernier s’enfonça le poing dans le torse, au niveau du cœur, et cria:
-«Echange!»
L’instant d’après, Boo se retrouvait dans son corps, avec un trou dans le torse.
-«Bravo Satan, j’ai mon corps.» dit le monstre rose avant de se régénérer.

Virtuel Ginue, dans son propre corps, pesta contre la capacité de régénération de son ennemi.
-«Comment en suis-je arrivé là?! Je suis trop faible face au gros rose. Si je prends son corps, je n’arriverai pas à me battre pour lui résister, et si je prends le corps de l’autre barbu, je deviendrai immensément faible… Si je prends quand même son corps, puis que j’échange ce corps contre celui du monstre rose, le barbu sera dans mon corps et en deviendra encore plus faible si c’est possible car il est faible de nature et qu’il ne connaît pas mon corps, le monstre sera dans le corps du barbu et n’aura presque plus de forces parce que le corps est très faible, et moi, je serai de nouveau dans le corps du monstre, et cette fois, j’aurai le temps de m’habituer! Rien n’est perdu, je peux gagner!»
-«Transforme-toi en biscuit!» lança Boo.
C’est avec le visage rayonnant d’espoir que virtuel Ginue finit en un gâteau sablé.
-«Bravo Boo! Tu as compris la leçon! Et avec moi, tu apprendras chaque jour quelque chose de nouveau et d’important! Parce que je suis Satan!!!» s’exclama le héros.
Son ami rose lui sourit en mâchant le guerrier virtuel. A ce moment-là, la salle d’entraînement virtuel ressurgit autour d’eux.
-«Déjà?! Keuf! J’ai à peine eu le temps de m’échauffer!» protesta le champion, les mains sur les hanches.
Il se dépêcha cependant de quitter la salle, expliquant à Boo qu’il avait quelque chose d’urgent à faire à propos du projet pour lequel il était allé voir Bulma.

A suivre!
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar San999 le Ven Fév 06, 2009 1:57

La façon dont Satan essaie de se faire de la pub est bien marrante. XD Sa discussion avec Bulma annonce quelque chose d'intéressant, à mon avis... 8)

Par contre, je m'attendais à un combat contre le Cell Plus-que-Parfait... Mais le coup de Cell qui sent Boo bouger en lui quand il l'absorbe est intéressant. Et puis, j'aime bien sa réaction quand il se dit que personne à part Gokû, ses potes et les cyborgs ne devraient pouvoir lui faire quoi que ce soit. C'est vrai qu'on peut se demander comment un personnage réagirait s'il se faisait démolir par un gars sorti de nulle part... Mais pourquoi Cell n'a pas senti la puissance de Boo?

Le combat contre Babidi était très intéressant. Tu as bien exploité sa magie. Et c'est même pas irréaliste, puisque Babidi a pu se protéger de l'attaque de Bejîta avec son bouclier, alors qu'il était sur le point de mourir. D'ailleurs, Boo n'avait pu le tuer qu'en le prenant par suprise. J'aime bien le coup du bouclier qui se transforme en chocolat. XD En tout cas, c'était pas mal que Satan l'achève et sauve Boo! Donc pour toi, Babidi, sans la magie, a plus ou moins la force d'un humain normal?

Tu lui as donné grave la classe à Satan, dans son combat contre Boum. C'est rare de le voir dans un combat sérieux. De mémoire, il n'y a que contre le gars qui avait tiré sur Bee, que cela était arrivé. D'ailleurs, même les moments où il n'est pas comique sont très rares. Il y a ce moment où il tabasse le tireur, celui où il transporte la tête de N°16 vers Gohan et celui où il sauve Bejîta. C'est tout, je crois. Et c'est vrai que cela fait du bien de rappeler que Satan est aussi un vrai expert en arts martiaux et quelqu'un de bien. ^^ Mais il reste quand même Satan avec ses noms de techniques à la mord-moi-le-noeud. XDD Mais il a quand même grave la classe! :D

-«Je ne comprends pas! J’ai mal à la tête et à l’épaule! Pourquoi ça fait mal comme ça? Je veux me régénérer, mais mon corps ne bouge pas bien de partout!»
-«Mais c’est quoi ce corps? J’ai l’impression de pouvoir tout bouger, mais j’ai l’impression qu’il n’y a presque pas de cohésion. J’ai du mal à maintenir tout ça ensemble!»
Ah! Très bien trouvé, ces deux passages! Car effectivement, si Gokû et Ginyu avaient déjà du mal dans les corps l'un de l'autre, c'est encore plus difficile entre Boo et Ginyu. T'as trouvé un bon moyen d'arranger tout ça! :D

-«Comment en suis-je arrivé là?! Je suis trop faible face au gros rose. Si je prends son corps, je n’arriverai pas à me battre pour lui résister, et si je prends le corps de l’autre barbu, je deviendrai immensément faible… Si je prends quand même son corps, puis que j’échange ce corps contre celui du monstre rose, le barbu sera dans mon corps et en deviendra encore plus faible si c’est possible car il est faible de nature et qu’il ne connaît pas mon corps, le monstre sera dans le corps du barbu et n’aura presque plus de forces parce que le corps est très faible, et moi, je serai de nouveau dans le corps du monstre, et cette fois, j’aurai le temps de m’habituer! Rien n’est perdu, je peux gagner!»
C’est avec le visage rayonnant d’espoir que virtuel Ginue finit en un gâteau sablé.
J'adoooore! Se fait tuer, pile poil au moment où il a trouvé une solution. XD

Par contre, un petit problème, c'est qu'on sent parfois que tu ne maîtrises pas parfaitement le personnage de Boo. Par exemple:
-«C’était un mauvais homme. Ne t’en fait pas mon ami.» dit Boo, qui avait instantanément retrouvé tout son pouvoir, en posant une main réconfortante sur l’épaule de Satan.
-«Et puis il était virtuel.»
-«Ah! C’est vrai!» s’exclama le champion en frappant le dessous de son poing droit dans la paume de sa main gauche, soulagé.
-«Tu te rends compte que tu viens de me sauver la vie, Satan?»
Je ne reconnais pas Boo sur ce passage. Cela dit, je reconnais que Boo n'est pas un personnage facile. ^^' D'ailleurs, j'ai beau dire que ce passage ne joue pas, comme ça, je n'arrive pas à voir comment on pourrait faire sonner cela plus juste. ^^'


Bref! J'attends patiemment le prochain combat! :D
Avatar de l’utilisateur
San999
Phœnix Violet
 
Messages: 11961
Inscription: Sam Mars 10, 2007 18:06
Localisation: À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar RMR le Ven Fév 06, 2009 12:33

Pour Cell qui ne ressent pas le niveau d'énergie de Boo, c'est comme à chaque fois qu'un numéro un se fait surclasser. Végéta n'avait pas vu que Cell parfait le surpassait, Cell lui-même ne semblait pas croire que Gohan l'avait surpassé. Je pense que leur fierté leur cache ce genre d'évidence. En plus, bon, un gros tas rose avec une telle puissance, faut pas déconner...

Pour moi, Babidi est un freluquet qui se planque derrière sa magie et ses esclaves. Même un Puipui est tranquillement capable d'arrêter des coups de feu visant Babidi.

Je trouve que Satan a surtout la classe quand il élimine Babidi. Contre Boum, je relativise. Rien de ce qu'il fait ne marche vraiment, et il ne gagne que parce qu'un "sortilège perdu" de Babidi a frappé Boum.

En ce qui concerne le caractère de Boo, enfin, je pense qu'après sa rencontre avec Satan, il passe de naïf à bon enfant. Qu'il parle de méchant, de gentil, de "pas bien" et de "mais, je veux!", mais sans être gaga. Boo ne parle pas petit nègre ni pour dire des trucs insensés. Dans le passage que tu cite, peut-être semble-t-il trop sage, à rassurer Satan, mais j'ai plutôt voulu donner l'impression qu'il dit "C'est pas grave, c'est un méchant, et puis d'abord il est virtuel." mais sans le faire gaga... La dernière phrase, je voulais quand même que Boo montre de la reconnaissance à Satan, qui, lui, n'a pas l'air de trop penser à ce qu'il vient de faire à Boo, il se préoccupe juste d'être devenu un meurtrier. (Vu sa réaction quand il croit avoir coupé Boo en deux avec son pistolet, je doute qu'il ait jamais tué et je pense qu'il est au moins aussi peu à l'aise que Goku avec le meurtre.)

Merci pour ton long commentaire! Ca fait bien plaisir!
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar Tenshirock le Ven Fév 06, 2009 13:04

Je trouve que Satan a surtout la classe quand il élimine Babidi. Contre Boum, je relativise. Rien de ce qu'il fait ne marche vraiment, et il ne gagne que parce qu'un "sortilège perdu" de Babidi a frappé Boum.

Euh, juste une question, c'est une fanfic où mr Satan serait le sauveur du monde?
En tout cas la chose qu'on peut pas lui enlever, c'est qu'il est courageux, mais aussi réaliste je pense, il sait évaluer que quelqu'un comme Cell par exemple est infiniment plus fort que lui, il n'est pas fou"citation,quel dommage que j'ai mal au ventre, j'aurais bien voulu me battre"*, et opportuniste, quand tout le monde est parti, il dit que c'est lui qui a battu Cell!
*flagrant délit de bluff.
Avatar de l’utilisateur
Tenshirock
 
Messages: 5345
Inscription: Mar Mars 25, 2008 22:36
Localisation: toujours en train de hacker Horizon 2.1

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar RMR le Ven Fév 06, 2009 13:31

Euh, juste une question, tu lis les chapitres que tu commentes? Satan a exactement le genre de réactions dont tu parles, et j'ai respecté son niveau, il ne touche ni Cell, ni Ginue dans son propre corps. Boum est quand même très faible (même si je ne pense pas que Satan puisse gagner sans un coup de chance comme il a eu) et Babidi, rien ne dit que niveau "baston pure" il vaille quoi que ce soit.
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar Tenshirock le Ven Fév 06, 2009 14:28

En fait, je n'ai fait que survolé le chapitre, et je dois avouer ne pas trop l'avoir commenter, mais sinon je vois que c'est Boo qui fait tout le travail.
Sinon Ginue qui vole le corps de boo, ensuite boo qui le récupère, c'est vraiment intéressant, surtout quand tu écrit qu'il vole de manière incertaine, c'est sur, ginue dans le corps de Boo, il ne doit pas vraiment pouvoir utiliser tout le potentiel de ce corps, ce qui fait la puissance, c'est surtout l'aura, peut être je me trompe.
Avatar de l’utilisateur
Tenshirock
 
Messages: 5345
Inscription: Mar Mars 25, 2008 22:36
Localisation: toujours en train de hacker Horizon 2.1

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar RMR le Ven Fév 06, 2009 16:39

Bejitosama a écrit:je vois que c'est Boo qui fait tout le travail


Satan s'occupe de Boum et permet à Boo de vaincre Babidi et Ginue. Y'a que contre Cell que Boo s'en est sorti seul. Alors, euh... Faut lire vraiment le chapitre avant de venir parler. J'ai pas envie de te le raconter alors qu'il est juste au-dessus.
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

PrécédentSuivant

Revenir vers Fanfictions

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités