Fanfic : Versus.

Faîtes-nous partager votre fibre littéraire en écrivant votre propre histoire mettant en scène les personnages de Dragon Ball et, pourquoi pas, de nouveaux ! Seules les fanfictions textes figurent ici.

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar Axaca le Dim Nov 30, 2014 22:36

RMR a écrit:Merci pour les compliments ! Content de voir que je n'ai pas trop perdu la main !

Pour la suite, il y a un indice dans le titre, mais ne le répète pas !


Je pense plutôt que Beerus va intervenir de lui même, il doit pas être super content d'avoir perdu son Super Sayan God.
Et puis, dans le titre on a une virgule pour séparé Beerus des deux autres, pas un VS. Donc pour moi, un vrai Beerus (enfin de toute façon je vois mal la salle recréer l'énergie du Dieu de la Destruction.)

Sinon très bon chapitre, toujours cette même qualité , oh Grand RMR...
« Dehors ! Les derniers mots sont pour les imbéciles qui n'ont rien dit de leur vivant ! »
Avatar de l’utilisateur
Axaca
Le négociateur
 
Messages: 2706
Inscription: Sam Avr 24, 2010 21:47

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar RMR le Dim Nov 30, 2014 23:07

Content que le chapitre vous ai plu, Axaca !

Versus se terminait 3 ans après la destruction du Boo originel. Et dans ce chapitre, on apprend que 2 ans ont passé. On se trouve donc 5 ans après la fin de la saga Boo, autrement dit pile à l'époque de battle of gods (Videl y est à peine enceinte d'une Pan qui aura 4 ans à la fin du manga, donc battle of gods se situe aussi 5 ans après la fin de la saga Boo). Autrement dit, Beerus vient juste de se rendormir. Vous pouvez donc déjà supprimer le vrai Beerus des options pour la suite de cette histoire.
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar Anaunsa le Lun Déc 01, 2014 2:04

Un combat plein d'ingéniosité et un rééquilibrage judicieux qui s'annonce très intéressant pour la suite, bravo.
Impatient de voir Beerus s'exprimer sous ta plume, mince de flûte ! :)
Fan-fictions
Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
Anaunsa
 
Messages: 1142
Inscription: Ven Août 17, 2012 22:04

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar RMR le Lun Déc 01, 2014 3:58

Merci beaucoup pour les compliments, j'espère que la suite sera à la hauteur de vos attentes !
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar Paulemile le Lun Déc 01, 2014 16:05

Comme d'habitude, très bien raconté, très bonnes idées, beaucoup d'imagination dans ce combat qui met beaucoup en valeur les deux protagonistes. J'ai hâte de voir comment tu traites Beerus, RMR ; j'ai hâte de voir son caractère et ses éventuelles techniques inédites :)
Bref, c'est excellent.
Avatar de l’utilisateur
Paulemile
 
Messages: 2034
Inscription: Jeu Août 11, 2011 19:50

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar niicfromlozane le Lun Déc 01, 2014 16:18

Perso, je trouve que ton style s'est méchamment amélioré durant la "pause". C'est vraiment nickel sur la forme, et le fond est toujours aussi bien travaillé.
Avatar de l’utilisateur
niicfromlozane
Voyageur du Temps
 
Messages: 5230
Inscription: Lun Avr 15, 2013 23:22
Localisation: Lôzane, Rock City, mais ailleurs dans le temps

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar Axaca le Lun Déc 01, 2014 20:06

Du coup je vois mal la salle généré l'énergie spécial du Dieu, donc on aurait le droit à une sorte de Beerus mais en moins fort?

Après j'ai vu que ton Goku semblait considérer Uub comme une menace (si j'ai bien lu entre les lignes...)
« Dehors ! Les derniers mots sont pour les imbéciles qui n'ont rien dit de leur vivant ! »
Avatar de l’utilisateur
Axaca
Le négociateur
 
Messages: 2706
Inscription: Sam Avr 24, 2010 21:47

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar RMR le Lun Déc 01, 2014 23:12

Paulemile a écrit:Comme d'habitude, très bien raconté, très bonnes idées, beaucoup d'imagination dans ce combat qui met beaucoup en valeur les deux protagonistes. J'ai hâte de voir comment tu traites Beerus, RMR ; j'ai hâte de voir son caractère et ses éventuelles techniques inédites :)
Bref, c'est excellent.


Merci beaucoup pour votre enthousiasme ! Demain la suite !

Niicfromlozane a écrit:Perso, je trouve que ton style s'est méchamment amélioré durant la "pause". C'est vraiment nickel sur la forme, et le fond est toujours aussi bien travaillé.


Oh ? Ah bon ? Qu'est-ce qui a changé ? Je suis le premier étonné qu'on puisse carrément parler d'amélioration (je n'ai rien écrit depuis "Comment Nappa est devenu chauve." il y a un an et demi). Mais merci pour le compliment !

Axaca a écrit:Du coup je vois mal la salle généré l'énergie spécial du Dieu, donc on aurait le droit à une sorte de Beerus mais en moins fort?


Ah, ça, les détails arriveront demain !

Axaca a écrit:Après j'ai vu que ton Goku semblait considérer Uub comme une menace (si j'ai bien lu entre les lignes...)


Comme un ennemi, non. Comme un rival potentiel, plutôt. Du moins, c'est ce qu'il aimerait, et c'est le fait que ce ne soit peut-être plus possible qui l'inquiètait.
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar Axaca le Lun Déc 01, 2014 23:34

-«Quoi donc?»
-«Hum... Ce serait un peu compliqué à expliquer... J'en parlerai à tout le monde dans quelques années... Il est encore trop jeune.»
-«Il...?»
-«Allons-y, fiston!»
Et Sangoku s'envola en trombe, bientôt suivi de son second fils.


Du coup je comprends plus très bien le passage^^
« Dehors ! Les derniers mots sont pour les imbéciles qui n'ont rien dit de leur vivant ! »
Avatar de l’utilisateur
Axaca
Le négociateur
 
Messages: 2706
Inscription: Sam Avr 24, 2010 21:47

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar RMR le Mar Déc 02, 2014 10:05

Spoiler
Et puis... Ca me permettra de vérifier un petit quelque chose qui m'inquiète...»


->Je préfère me battre contre Boo car j'espère ainsi pouvoir tester le potentiel de sa réincarnation (Oob, mais j'ignore encore que tel est son nom) vis-à-vis de mon super saïyen god. En fait, je balise qu'il ne puisse jamais rejoindre mon niveau et donc qu'avoir réincarné Boo n'ait servi à rien.

-«Quoi donc?»

-«Hum...


-> Ah... Est-ce que j'explique toute l'histoire comme quoi Boo est réincarné dans un terrien, avec sûrement son potentiel, et que c'est moi qui en ait fait la demande à Enma alors que je tuais le petit Boo...?

Ce serait un peu compliqué à expliquer...


-> Alors que sa réincarnation ne peut pas encore faire la preuve de son potentiel, que je ne peux donc pas le présenter concrètement, mes explications vont paraître un peu vides

J'en parlerai à tout le monde dans quelques années... Il est encore trop jeune.»


-> Quand il aura un peu grandi et que le potentiel de Boo sera reconnaissable en lui, je vous le présenterai officiellement.

-«Il...?»

-«Allons-y, fiston!»


-> Désolé, mais je dois détourner ton attention de ce que j'ai laissé échapper.


Edit : Et voici donc la deuxième partie du chapitre spécial, transition d'un combat à l'autre.




Chapitre spécial 15 : BOO VS SANGOKU, BEERUS (écrit par RMR, approuvé par... Euh... RMR) (partie 2/3)






-«Ah... Aaaah... Mon papa!» s'exclama Sangoten en paniquant.
-«D... Du calme!» lança Trunks malgré sa propre goutte de transpiration.
-«Ton père va bien, la preuve, l'environnement virtuel est encore là.»
-«M... Mais... Qu'est-ce qu'il va devenir...?»
-«Dans le pire des cas, il restera enfermé dans un cocon, comme on l'avait été à l'époque, jusqu'à ce que virtuel Boo disparaisse par épuisement des réserves d'énergie de la salle. Il retrouvera alors son apparence normale, tout comme nous quand on est sortis de son corps.»
-«Combien de temps?»
-«Oh... Ben... Sûrement pas longtemps, hein... Il est très fort, ce Boo-là, il va consommer l'énergie de la salle très vite...»
-«Et s'il se servait de l'énergie de mon père pour subsister?»
Nouvelle goutte de sueur chez Trunks.
-«Non, mais... Ce n'est pas possible... L'énergie transmise aux combattants virtuels n'a rien à voir avec... Bon, je vais vérifier!»
Pendant ce temps, dans l'environnement virtuel.
-«Je me sens... bizarre... différent...» fit virtuel Boo en regardant ses mains.
-«Je n'arrive pas à cerner ma force...»
Il serra les poings, gonflant les muscles de ses bras. Il cogna alors violemment le creux de sa main gauche. Ses bras se mirent à flageoler sous l'impact, puis le sol en fit autant en contrebas.
-«Dément! C'est un autre univers! Haaaaa!»
Une aura rouge flamboya autour du démon.
-«Alors ça...!» fit Trunks, le nez dans les données.
-«Sangoten, c'est incroyable, l'énergie god de ton père est en possession de virtuel Boo, du coup la machine peut l'utiliser!»

-«T... Trunks... Regarde un peu par la fenêtre...»
Le fils de Végéta regarda, interloqué, le visage aux yeux écarquillés de son ami. Puis il remarqua virtuel Boo.
-«Waaaah!!! C'est... God Boo!» s'exclama-t-il.
Excité par les événements, il retrouva sa lucidité.
-«Ecoute, Sangoten, pour récupérer ton père, il suffit d'interrompre la session. Plus de virtuel Boo, plus de cocon. Plus de cocon, plus de magie. Et là on récupère ton père. Par contre, on a une occasion unique d'utiliser l'énergie god! On ne peut pas la laisser passer sans rien faire! Quand virtuel Boo ayant absorbé ton père en super saïyen god disparaîtra, il ne sera plus question de programmer des dieux utilisant l'énergie god ou des super saïyens god. Et on ne pourra décemment pas demander à ton père de se refaire absorber pour pouvoir jouer avec des dieux virtuels... Il faut qu'on organise un combat!»
-«Mais, si on fait ça, et que virtuel God Boo se fait tuer, ça ira pour mon père?»
-«... On interrompra la session si ça chauffe.»
Sangoten fronça les sourcils, mais Trunks enchaîna.
-«Je vais nous scénariser un petit truc, il faut juste que je programme quelques personnes supplémentaires et leurs propres souvenirs feront le reste. Ca va être terrible!»

Virtuel God Boo volait à toute vitesse à travers l'infini désert généré par la salle d'entraînement virtuel en rigolant, ivre de sa propre puissance. Ce petit manège dura un moment quand soudain, l'environnement virtuel se scinda en deux. Dans le second environnement, les terres du royaume des kaïoshins s'étendaient au loin. Autour d'une boule de cristal, virtuel Kaïoshin de l'Est et le doyen des kaïoshins virtuel observaient les événements avec horreur.
-«C'est un cauchemar à l'intérieur d'un cauchemar! Il a absorbé l'énergie divine qu'avait miraculeusement déployé Sangoku!» s'écria le plus jeune des deux dieux.
Il tomba à genoux, la tête entre les mains.
-«Si on m'avait dit qu'un jour, Boo aurait l'énergie divine... Comme si le destin s'acharnait pour rendre la situation toujours pire! L'univers est fini!»
Son aîné marcha vers le bord d'un pic rocheux, les mains dans le dos, des gouttes de sueur au visage. Il regarda pensivement l'horizon.
-«Kaïoshin?»
-«Ou... Oui?»
-«Dis-moi... Quand est-ce que le seigneur Beerus s'est endormi pour la dernière fois?»
-«Euh... Je... Je ne sais plus... Un peu plus de trente ans...»
-«Imbécile! Le seigneur Beerus devrait être l'un de tes premiers sujets de préoccupation. Selon son humeur, il pourrait détruire une galaxie entière! Sois plus au courant! Une trentaine d'années, c'est extrêmement peu... Pas bon pour nous...»
-«Je n'ai jamais vraiment côtoyé le seigneur Beerus, moi. Et ces dernières décennies, je m'inquiétais surtout de l'activité suspecte de Babidi...» protesta vituel Kaïoshin en regardant son homologue en coin, dépité de s'être fait houspiller.
-«J'ai cherché à contacter le seigneur Beerus lorsque mes camarades ont été assassinés ou absorbés, mais son serviteur m'a éconduit sous prétexte qu'il ne dormait que depuis trois cent ans... Alors bon...»
-«Et pourtant, c'est notre dernière carte... Il faut tenter notre chance ou dire adieu à l'univers.»
-«Très bien. Dans ce cas, touchez ma tunique.»

Les deux dieux se téléportèrent au palais de Beerus que l'environnement virtuel, en s'appuyant sur les souvenirs des deux êtres virtuels, produisit instantanément à la place du royaume des kaïoshins. Le palais était encastré dans l'arbre géant surplombant l'étrange planète en pyramide bleue violette renversée que le dieu de la destruction avait choisi comme domicile. Devant l'immense porte du palais, un heurtoir en forme de tête de chat s'offrait au visiteur.
-«Waaah, quel système de signalement vieillot!!» s'exclama virtuel Kaïoshin.
-«Pas de mauvais esprit!» siffla le doyen des kaïoshins virtuel.
-«On suit le protocole et on se fait humble!»
Le dieu de l'est cogna le chat contre la porte.
-«J'ARRIIIIIIIVE!» fit une voix guillerette à l'intérieur, provoquant la coulée d'une goutte de sueur chez le jeune dieu.
Un homme grand, fin, à la peau bleue, aux cheveux blancs dressés sur sa tête, portant une robe violette et un bâton plus grand que lui, ouvrit la porte en souriant. Plus précisément, par-dessus sa robe, il portait un tablier blanc.
-«Oh! Des kaïoshins! Vous tombez à pic, j'ai presque fini de préparer le repas! Entrez donc!»
-«Longtemps qu'on ne s'était vus, seigneur Whis!» dit l'ancêtre en entrant.
-«Oh, oui, ça doit faire quelques cent millions d'années!»
-«J'ai été... hum... empêché. Une épée, un sceau, une légende... Enfin, vous savez ce que c'est.»
-«Quant à vous, ça fait cinq million d'années, je crois. Ca s'est arrangé, avec Bouffe?»
-«Boo, il s'appelle Boo! La situation ne pourrait pas... Aïe!»
L'ancien Kaïoshin virtuel avait écrasé son pied.

-«Le seigneur Beerus dort-il bien?» demanda-t-il innocemment.
-«Comme un bébé! Et c'est bien pour ça que je ne serais pas contre des visites plus fréquentes...»
-«Hum... Oui... Mais... Euh... Serait-il possible... par le plus grand des hasards... de... disons... le réveiller?»
Virtuel Whis se tourna vivement vers le vieux dieu en conservant son grand sourire.
-«Hors de question! Ca ne fait que trente-quatre ans qu'il dort, il n'a même pas atteint le sommeil paradoxal. Réveillons-le maintenant, et c'est la moitié de l'univers qui en pâtira.»
Les deux dieux déglutirent.
-«Revenez dans cinq ans, il sera réveillé.»
-«Déjà?! Après seulement trente-neuf ans de sommeil?» s'étonna l'ancêtre.
Avant que virtuel Whis n'ait pu répondre, virtuel Kaïoshin de l'Est reprit:
-«Ecoutez, si on ne fait rien, ce seront les deux moitiés de l'univers qui en pâtirons!»
-«Oui? Et n'est-ce pas le travail des kaïoshins de protéger toutes les moitiés de l'univers?»
-«Je vous l'ai déjà dit, Boo est trop fort pour nous!»
-«Oh, je vois, toujours ce Boo... Vous avez de la suite dans les idées, vous... Vous êtes même revenu avec votre papy pour tenter de m'intimider, alors? Comme c'est puéril!»
-«N'importe quoi!»
-«Du calme! On ne va pas se disputer entre dieux comme des chiffonniers!» cracha le doyen virtuel.
-«Le vieil homme est sage. Voici les tables, installez-vous.»
-«Vous êtes au moins aussi vieux que moi...» pensa l'ancêtre.
Il posa ses mains ridées sur le dossier d'une des chaises de l'immense table richement garnie, entourée d'aquariums.
-«Nous avons rencontré un être du monde inférieur doté de l'énergie divine.» glissa-t-il, l'air de rien.

Le sourire de virtuel Whis se figea tandis que ses yeux s'écarquillaient.
-«Quand tu dis "énergie divine", tu veux dire la même que celle du seigneur Beerus et moi-même...? Ou seulement une trace de celle-ci comme on en trouve chez vous autres kaïos et kaïoshins..?»
Un éclat de malice passa dans les yeux de l'ancien, comprenant à l'expression de virtuel Whis et à son passage au tutoiement qu'il tenait le bon bout.
-«Un dieu parfaitement accompli, à l'aura carmin.»
-«Je ne te crois pas! Quelle créature dans l'univers pourrait se transcender de la sorte à mon insu?!»
-«Un saïyen...»
Virtuel Whis soupira de soulagement et retrouva son sourire et son air distingué.
-«Allons, vénérable Kaïoshin, vous devriez savoir que le carmin est une teinte de rouge. Le super saïyen, lui, a l'aura dorée, une teinte de jaune. Ne me surprenez pas comme ça. J'ai bien noté l'existence de Sangoku et des siens, et je puis vous assurer qu'ils n'ont rien de divin.»
Un sourire moqueur s'afficha sur les traits de l'ancêtre qui matérialisa sa boule de cristal.
-«Hum... Comment on rembobine, déjà... Ah, oui...»
Tandis qu'une goutte de sueur faisait son apparition sur les tempes de virtuel Whis et de virtuel Kaïoshin de l'Est, la fin du combat entre Sangoku et virtuel Boo s'afficha dans la sphère translucide.
-«Ca vient juste de se produire...?» murmura l'homme au bâton, incrédule.
Les deux kaïoshins opinèrent.
-«Comment se fait-il que je n'ai rien senti?! C'est absurde!»
-«Je l'ignore, mais le meilleur reste à venir.»
L'air interrogateur sur le visage de virtuel Whis fut rapidement remplacé par un air horrifié tandis qu'il retenait un hoquet de surprise.
-«Eh oui, un être maléfique s'est emparé de cette énergie divine...»
Virtuel Whis se tint le menton dans une main, pensif.

-«Etrange... Etrange... Un être divin dans le monde inférieur... Et le seigneur Beerus qui a justement demandé à être réveillé de façon extrêmement précoce, presque à la même époque... Un être divin attiserait son intérêt, immanquablement... Mais comment aurait-il pu deviner...? Un rêve prophétique? Ses prophéties sont risibles, mais... Bon sang, il faut en avoir le cœur net! De plus, si le seigneur Beerus voulait le rencontrer mais qu'il s'est trompé de cinq ans dans ses prévisions, il sera d'une humeur exécrable! Il faut vite le réveiller!»
Virtuel Whis partit à pas pressés, les deux autres dieux lui emboîtant le pas, virtuel Kaïoshin de l'Est félicitant discrètement son ancêtre pour son habile manœuvre. Ils arrivèrent dans une pièce sombre aux murs rocheux. Des pierres flottaient de-ci de-là, ainsi que des sabliers. L’acolyte de Beerus s'arrêta brutalement.
-«Ecoutez bien, je vais avoir du mal à lui faire accepter que sa soi-disant prophétie se soit réalisée trop tôt, alors laissez-moi m'occuper de ça et ne lui en dites pas trop! Il pourrait faire une crise de nerf si on le contrarie de trop, et vous n'aimeriez pas voir ça.»
-«Euh... D'accord...»
-«Bien...»
Dans le même temps, dans la salle des spectateurs...
-«C'est long...» grommela Sangoten.
-«Très long.» confirma Trunks.
-«Je n'aurais pas dû laisser le champs libre à leurs souvenirs pour recréer des lieux et personnes que seuls eux connaissent, ça nous fait tout le scénario alternatif dû à ma programmation. Sans compter les bugs comme ce Whis virtuel qui n'a pas senti Sangoku super saïyen god parce qu'il n'existait pas encore à ce moment-là...»

Le dieu en robe vola jusqu'au-dessus d'une pierre flottante où dormait dans une coupole son camarade, un dieu longiligne, à forme de chat et pelage violet. Son pyjama, d'un blanc usé, était vieux de trente-quatre ans, époque de son couché.
-«Seigneur Beerus, il faut vous lever.»
-«Rzzzzz...»
-«Seigneur Beerus, je crois que vous avez fait une prophétie mais qu'il y a un problème avec!»
-«Rzrzzzz...»
-«... Eh bien soit.»
Virtuel Whis revint auprès des kaïoshins.
-«Vous avez des boule quies?»
-«Hein? Non, quelle drôle d'idée...»
-«Dommage pour vous.»
Et il fit apparaître un micro.
-«Un, deux. Un, deux. Les ajissas sont bleus. La montagne de pics est le lieu le plus cruel, le plus cruel. Très bien pour la sono! Et voici venir la chanson du réveil!»

Des gouttes de sueur dévalaient les tempes des kaïoshins virtuels les unes après les autres.
-«♪Iiiiil est ♫l'heure ♪de se... ♪réveiller!!!♫
Leeeees...♫ oiseaux se♪ mettent... à ♫chantèyiiii!!
Il... faut♪♫ se le-ever... majèystéééé!!!♪ En fait, je devrais dire "seigneur", mais ça ne rimait pas.»
Les kaïoshins tombèrent à la renverse.
-«♫Seigneur, seigneur,♪ seigneur Beerus, ♫le réveil ♪est avancé-hé!
Seigneur, seigneur, ♫seigneur Beerus, il faut vous lever-hé!♫
Seigneur,♪ seigneur, seigneur ♪♫Beerus, sinon j'vous♪ frapperai!»
-«Argrzzz... Non, pas mes oreilles... Rzzzrzz...»
-«Il... Il n'a pas entendu mon merveilleux chant!» siffla virtuel Whis en plissant les yeux.
Le plus jeune des kaïoshins se pencha vers son aîné.
-«Je doute qu'on puisse jamais réentendre quoi que ce soit après ça...»
-«Quoi?»
Le serviteur divin retourna auprès du dieu félin. Il l'attrapa par le col de son pyjama, le souleva et leva haut une main.
-«Qu...!» firent les kaïoshins.
Une première gifle retentit, faisant trembler les murs de la pièce, puis elles s'enchaînèrent dans des bruits de détonation. Les mâchoires des dieux kaïoshins se décrochèrent. Enfin, virtuel Beerus entrouvrit les yeux. Il vit d'abord le visage à nouveau souriant de virtuel Whis. Il se redressa sur son séant.
-«Hmmmmrmbl... J'ai dû m'endormir dans une mauvaise position, j'ai comme un torticolis...»

-«Bonjour, seigneur Beerus!»
-«Hmoui, bonjour... Quel an est-il?»
-«An 728 319 046 du référentiel universel.»
-«C'est tout?!?! Je ne devais me réveiller qu'en 728 319 051! D'ailleurs les bombe-réveils ne se sont pas activées! Qu'est-ce que cela signifie, Whis?! Explique-toi!»
-«Un être du monde inférieur est devenu un dieu. A notre façon, je veux dire. Il s'agit d'un saïyen.»
-«Hum...» fit virtuel Beerus, apparemment peu impressionné.
-«Un saïyen... Un saïyen... Attends, mes idées sont encore confuses...»
Il se lécha le dos d'une main et se frotta les yeux.
-«Un saïyen dieu... … … Ah!!!» sursauta soudain le félin.
-«Le super saïyen god! J'ai rêvé de lui, une prophétie, c'est pourquoi j'avais programmé mon réveil d'ailleurs!»
-«J'avais deviné tout cela, seigneur Beerus.»
-«Mais attends... Il est cinq ans trop tôt pour ça!»
-«Les faits sont là, seigneur Beerus, il faut s'adapter. Mais... Votre prophétie s'arrête-t-elle au super saïyen god?»
-«Eh bien oui, c'est déjà bien assez excitant, non?» interrogea le maître des lieux, suspicieux.
-«En fait...» commença virtuel Kaïoshin de l'Est.
-«...la situation est devenu encore plus drama... Aïe!»
Virtuel Whis avait écrasé son bâton sur un pied du jeune dieu.
-«Pile celui laissé indemne par le doyen...» pleurnicha doucement le dieu de l'est.
-«Il ne faut pas en rajouter sur l'inexactitude de sa prophétie, inconscient!» souffla virtuel Whis.
Virtuel Beerus pointa son nez devant le visage du kaïoshin qu'il venait seulement de remarquer avec son aîné.
-«La situation est devenue encore plus quoi?»
Il se faufila derrière lui puis lui grimpa dessus pour laisser sa tête retomber à l'envers devant ses yeux.
-«Plus quoi...?»
-«Uh... Plus... Plus banale... À part le super saïyen god, vraiment, la routine...»
-«...»
-«Ha! Ha! Ha!» fit le menteur, gêné.

Se détournant à nouveau vers virtuel Whis, le dieu félin reprit le cours de ses réflexion.
-«046... 046... Freezer a détruit Vegeta, non?»
-«En effet.»
-«Prévisible. Bon débarras, je n'aimais pas ce roi Végéta. Mais alors, qui est devenu super saïyen god?»
-«L'un des survivants saïyens, il y en a eu quelques uns à droite à gauche. Je n'ai pas trop eu le temps de voir duquel il s'agissait dans la boule de cristal. Kaïoshins?»
-«C'est Sangoku, celui dont vous avez parlé tout à l'heure.» dit le dieu de l'est.
-«Oh, celui qui a vaincu Freezer, né Carot.» comprit virtuel Whis.
-«Pas étonnant, venu d'un être divinisé. Là encore, j'ai été doublé, je m'en serais bien chargé...» répliqua virtuel Beerus.
-«Vous dormez tout le temps, normal que vous vous fassiez doubler... Mais il n'était pas super saïyen god quand il l'a vaincu. Juste super saïyen.»
-«Ooooh, vraiment? Très surprenant!»
-«S'il vous plaît, le monde est menacé, il faut se dépêcher!» supplia virtuel Kaïoshin de l'Est.
Le dieu félin s'étira.
-«Comment est-il devenu super saïyen god? Et quand?»
Les dieux kaïoshins se regardèrent.
-«Alors là... Mais c'est récent.»
-«Bon, bref.»

Virtuel Beerus sortit par l'une des fenêtre circulaires. Il changea de vêtements en un instant avant de se poser dans le jardin où l'arbre gigantesque qui abritait le château prenait racine. Virtuel Whis lui tendit une cuisse de lalet, l'un des animaux à la viande la plus riche dans l'univers.
-«Mangez au moins ça, ce n'est pas bon de détruire le ventre vide.»
Virtuel Kaïoshin de l'Est soupira.
-«Hmm... Merchi, Which. Où est che chuper hmmm chaïyen god?»
-«Sur Terre.» dit le plus jeune des dieux.
-«Hmmm... C'est assez loin.»
-«Je vais nous y téléporter.» dit le dieu à la peau pâle.
Virtuel Beerus le regarda de travers.
-«Non, mais c'est bon, ça prendra juste le temps d'un épisode d'animation, en comptant la pub.»
-«Mais... On pourrait y être instantanément!»
Le chat divin fit des étirements de jambes puis de bras.
-«Et encore, quand je dis "pub", ce sont des gentilles pubs, genre shampooing, pas des pubs interminables de voitures.»
-«Mais enfin! Avec la téléportation...»
-«JE SAIS PAS ME TELEPORTER, ET LA, JE SUIS HYPER JALOUX, ALORS JE FAIS LES CHOSES A MA MANIERE!!!» hurla soudain le dieu félin sur le jeune dieu de seulement quelques millions d'années.
-«Whis, ton bâton!»
Le dieu capricieux s'empara du bâton et frappa la terre avec. Un cercle énergétique se forma au sol, puis le chat s'envola entouré de lames d'énergie blanche tourbillonnantes.
-«Moi, je suis client de la téléportation.» fit virtuel Whis en souriant, lui touchant la tenue.
-«Ces dieux sont fous...» marmonna virtuel Kaïoshin de l'Est.




A suivre...
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar Paulemile le Mar Déc 02, 2014 14:05

Héhé, les dieux sont vraiment des gamins :D
J'aime assez qu'ils soient retranscrits de cette manière. Beerus ne s'est pas encore trop énervé en voyant qu'il était réveillé trop tôt. Il va avoir une sacrée surprise en tous cas ! Ce Super Buu God doit être plus fort que Goku, ça promet !
Avatar de l’utilisateur
Paulemile
 
Messages: 2034
Inscription: Jeu Août 11, 2011 19:50

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar niicfromlozane le Mar Déc 02, 2014 14:15

Pour répondre à ta question, rmr, je trouve que les périphrases sont beaucoup mieux gérées; par ailleurs, les phrases sont généralement plus courtes, ce qui donne encore plus de dynamisme au combat et simplifie les descriptions, tout comme un peu moins de focalisation sur les détails des mouvements, tout en restant très clair. Bref, que tu sois fort pour décrire des combats DBesques n'est pas nouveau, et tu confirmes.

Je ne suis pas sûr que ce soit vraiment ça, mais j'ai vraiment lu de bout en bout sans être arrêté une seule fois dans ma lecture (sauf pour le dialogue entre Goten et Goku, où je n'ai pas immédiatement saisi ce qui se passait, j'ai dû m'y prendre à deux fois; cette partie gagnerait sans doute à disposer d'une ou deux phrases descriptives supplémentaires.

Quant à cette partie-là, elle est dans la lignée de la précédente. C'est vraiment bien. Je me réjouis de voir quels effets cette nouvelle énergie aura sur la machine et ce qui va se passer. Je sais que ce sera court, donc sûrement assez bref, mais mon imagination est en délire :D
Avatar de l’utilisateur
niicfromlozane
Voyageur du Temps
 
Messages: 5230
Inscription: Lun Avr 15, 2013 23:22
Localisation: Lôzane, Rock City, mais ailleurs dans le temps

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar RMR le Mar Déc 02, 2014 20:54

Paulemile a écrit:Héhé, les dieux sont vraiment des gamins :D
J'aime assez qu'ils soient retranscrits de cette manière. Beerus ne s'est pas encore trop énervé en voyant qu'il était réveillé trop tôt. Il va avoir une sacrée surprise en tous cas ! Ce Super Buu God doit être plus fort que Goku, ça promet !


Content que ma façon de gérer les dieux vous plaise ! Pour Beerus, toute velléité de colère a été étouffée par la survenue de son super saïyen god tant attendu. Comment réagira-t-il face à Boo ? Mystère !

Et merci pour les compliments, Niicfromlozane ! J'espère que la dernière partie vous plaira tout autant !
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar San999 le Mar Déc 02, 2014 21:26

Rooh! Génial, ce chapitre humour! XD Whis et Beerus sont vraiment fidèles à eux-mêmes. XD
Avatar de l’utilisateur
San999
Phœnix Violet
 
Messages: 11961
Inscription: Sam Mars 10, 2007 18:06
Localisation: À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar RMR le Mar Déc 02, 2014 22:04

Merci beaucoup, Sansan, ravi que le chapitre t'ait amusé !
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

PrécédentSuivant

Revenir vers Fanfictions

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : DémonTrèsFroid et 8 invités

cron