Fanfic : Versus.

Faîtes-nous partager votre fibre littéraire en écrivant votre propre histoire mettant en scène les personnages de Dragon Ball et, pourquoi pas, de nouveaux ! Seules les fanfictions textes figurent ici.

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar Axaca le Mar Déc 02, 2014 22:10

RMR a écrit:
Et puis... Ca me permettra de vérifier un petit quelque chose qui m'inquiète...»


->Je préfère me battre contre Boo car j'espère ainsi pouvoir tester le potentiel de sa réincarnation (Oob, mais j'ignore encore que tel est son nom) vis-à-vis de mon super saïyen god. En fait, je balise qu'il ne puisse jamais rejoindre mon niveau et donc qu'avoir réincarné Boo n'ait servi à rien.


Ah c'est le fait que Uub (qui n'est d'ailleurs pas encore apparut, ça aussi je l'avais pas encore compris...) ne soit jamais à la hauteur qui inquiétais Goku, je pensais qu'il voyait une menace^^
Du coup j'ai bien fait de demander, sinon j'aurais mal compris ça.
C'est vrai que c'est plus le genre de Goku de s’inquiéter de pas avoir de rival/successeur assez bon, plutôt que d'avoir un ennemi trop fort... Bref, encore une fois ta légendaire sagacité éclaire notre chemin Oh grand RMR... Donc tu as très bien réussi à traduire le caractère de Goku, et moi je me suis fail en beauté^^

Sinon j'adore les touche d'humour, j'imaginais tellement les Dieux avoir peur au point de modifier le calendrier pour pas vexer Beerus.
Bref, encore une très belle performance de ta part, mais j'attends le dernier chapitre pour juger l'ensemble :)
« Dehors ! Les derniers mots sont pour les imbéciles qui n'ont rien dit de leur vivant ! »
Avatar de l’utilisateur
Axaca
Le négociateur
 
Messages: 2706
Inscription: Sam Avr 24, 2010 21:47

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar RMR le Mar Déc 02, 2014 22:33

Axaca a écrit:Sinon j'adore les touche d'humour, j'imaginais tellement les Dieux avoir peur au point de modifier le calendrier pour pas vexer Beerus.


Argh ! Super idée ! Ça aurait pu donner une situation bien marrante où les dieux tentent de rafistoler les faits pour tromper Beerus, en vain ! Genre avec des explications pourries sur pourquoi les bombes-réveils n'ont pas explosé ! Avec une petite référence au film pour conclure l'épisode "tentative de tromper Beerus" avec ce dernier qui grognerait "Vous vous foutez de moi...? Je vais vous détruire..." (il a une réplique similaire envers Whis dans le film quand ce dernier insiste pour qu'il prenne un bain, expliquant qu'il pue et que ça va nuire à sa réputation).

Et encore merci pour les compliments, Axaca !
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar GodanR le Mar Déc 02, 2014 23:43

Un grand bravo les combats sont somptueusement menés on a même l'impression que ce buu gohan est plus puissant que l'original et qu'il a une plus grande palette technique ( en même temps végéto a pas tellement laissé le temps à buu de rivaliser ^^) c'est du tout bon.Le charactère des persos sont tous extrêmement bien gérés je pourrais même croire que ce texte est de toriyama tellement on arrive à situer le truc,j'attend la suite avec impatience :)
Avatar de l’utilisateur
GodanR
 
Messages: 459
Inscription: Mer Oct 01, 2014 9:55

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar RMR le Mar Déc 02, 2014 23:51

Waouh, merci beaucoup pour ces chaleureux compliments, GodanR ! J'espère que la dernière partie sera à la hauteur !
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar Anaunsa le Mer Déc 03, 2014 2:09

-«C'est long...» grommela Sangoten.
-«Très long.» confirma Trunks.

Pas pour moi, les kikoos ! J'espérais que RMR nous offre des dialogues bien sentis avant que ça ne se fight à nouveau et j'ai été copieusement servi !
La chanson de Whis, il fallait oser hahaha, très bon.

Cette seconde partie m'a directement transporté dans le film que j'ai encore fraichement en tête. Ça m'a plus parce que je l'ai beaucoup aimé, ce film, et aussi parce que s'imprégner avec cette aisance du ton d'une œuvre (et de son rythme aussi, j'ai envie de dire) tout en distillant sa propre touche, il faut le faire et c'est réussi.
Fan-fictions
Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
Anaunsa
 
Messages: 1142
Inscription: Ven Août 17, 2012 22:04

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar RMR le Jeu Déc 04, 2014 11:43

Merci beaucoup, Anaunsa ! J'ai essayé de conserver un côté amusant pour le combat final, verdict dans deux jours !




Chapitre spécial 15 : BOO VS SANGOKU, BEERUS (écrit par RMR, approuvé par... Euh... RMR) (partie 3/3)






Trunks programma une ellipse sur le trajet du dieu félin. Virtuel Beerus, une fois sur Terre, repéra sans peine virtuel Boo qu'il rejoignit aussitôt. Les trois autres dieux, qui avaient patienté sur une proche planète pour laisser Beerus rencontrer son adversaire en premier, se téléportèrent derrière lui, au sol. Les kaïoshins filèrent se cacher dans une zone rocailleuse à distance respectable tandis que virtuel Whis récupéra son bâton.
-«Tiens donc, des visiteurs... Je peux vous aider?» demanda virtuel Boo.
-«C'est donc toi, le super saïyen god...» lança le félin.
-«Hum? On m'a déjà sorti les super saïyens numérotés, mais voilà encore quelque chose de nouveau.»
-«Quoi, ce n'est pas toi? Tu as pourtant l'énergie divine...»
-«Je suis désolé, mais je ne suis pas un super saïyen machin, je ne sais même pas ce qu'est exactement un saïyen. Mais si tu veux un adversaire, je suis ton homme.»
Un nerf apparu sur la tempe de virtuel Beerus.
-«Cesse de te moquer de moi, je connais les saïyens, tu es tout pareil! Deux bras, deux jambes, la tête qui surmonte le tout!»
-«Tu réalises que toi aussi tu corresponds à ces critères?!» cria le démon divinisé.
D'une pirouette, le guerrier félin lança sa jambe au-dessus de son corps et la fit retomber par en haut sur le crâne de virtuel God Boo qui partit s'écraser au sol.
-«Ah là là, ces dieux parvenus, aucun respect.» se lamenta virtuel Beerus.

-«Tout a l'air de fonctionner, c'est génial!» s'exclama Trunks.
-«Ah! Ca a commencé?» fit Sangoten en se tirant de sa torpeur.
-«Seigneur Beeeerus! Je m'ennuie!» cria virtuel Whis, les mains en porte-voix.
-«Il doit bien y avoir des denrées alimentaires quelque part. Cherche.»
-«Je ne détecte aucun signe de vie intelligente à part nous sur cette planète. Je ne suis pas sûr qu'il y ait de boulangerie ou de restaurant.»
-«J'ai tué tous les terriens, mais les boulangeries sont bien là...» lança virtuel Boo en se redressant, jetant à bout de bras un énorme rocher sur le côté.
-«Ah, parfait!» s'exclama le serviteur divin.
-«Je peux même t'épargner cette quête. Si tu veux des gâteaux...»
La longue queue de virtuel God Boo pointa vers son interlocuteur.
-«...je peux t'en donner!!!»
Le rayon jaillit vers le dieu gourmand qui esquiva nonchalamment. L'attaque frappa un rocher qui s'effondra en une montagne de profiteroles. Les deux dieux supérieurs entrouvrirent la bouche, les yeux écarquillés. Virtuel Beerus regarda virtuel Boo, puis les gâteaux, encore virtuel Boo, puis les gâteaux de nouveau.
-«C'est bien toi qui a fait ça, hein?! Apprends-moi!!»
-«Uh... Je... Je ne sais pas vraiment comment je fais...»
-«Ah, si je pouvais me trouver une compagne avec un tel pouvoir, comme cela rendrait agréable les longs centenaires d'hiver...» soupira virtuel Whis.
-«Mais au fait, tu es mâle ou femelle?»
-«Euh... Je... Je suis le mal absolu!» répliqua virtuel Boo, incertain.
-«Vantard...» siffla le serviteur avec un sourire amusé.
-«Whis!!! Tu as ce que tu voulais, laisse-moi à mon combat!»
-«Bien, seigneur Beerus!»

-«Je ne sais pas qui tu es, mais ce coup que tu m'as porté, ce n'était pas de la rigolade. Donc si tu permets, je vais tester mon nouveau pouvoir sur toi!»
Et une aura rouge flamboya autour du démon rose. Il quitta le sol brusquement, filant dans les airs vers son adversaire, le vent provoqué sifflant autour de lui.
-«Haaaa!»
Un poing rose écrasa la joue gauche de virtuel Beerus. Puis une jambe vêtue d'orange vola latéralement jusque dans les côtes du dieu. Celui-ci fila, vers une falaise, bras et jambes tendus à l'opposé de son sens de propulsion. Il se rétablit au dernier moment, ses pieds s'enfonçant dans la roche qui se fendit.
-«...» fit-il, les yeux étrécis.
Il revint sur son adversaire en un instant. Un poing jeta la tête de virtuel God Boo sur le côté tandis qu'un autre s'enfonçait dans le ventre de virtuel Beerus. Ils se heurtèrent mutuellement leurs fronts, montrant les dents en maintenant le contact, un nerf sur leurs tempes. Les deux capricieux combattants maintinrent ainsi la lutte, tête contre tête, pendant quelques secondes.
-«Je vais te détruire...» fit le félin en esquissant un sourire grimaçant à cause de l'effort physique prolongé.
-«Plus facile à dire qu'à faire, je t'assure... Personne n'y est parvenu jusqu'à maintenant, et il y avait des types vraiment costauds qui ont essayé! Ha! Ha!»
-«Aucun d'entre eux n'était le dieu de la destruction, si?»
Le démon frappa d'un coup de pied latéral, mais son adversaire sauta par-dessus l'attaque, attrapa la jambe à deux mains avant de loger un pied en revers dans le visage rose de virtuel Boo. Un nouveau direct fut bloqué par le dieu qui crocheta le menton de son ennemi. La créature de Bibidi recula, mais il étira simultanément une jambe en avant. Surpris, virtuel Beerus accusa le coup avant de ramener virtuel Boo à lui d'une traction sèche des deux mains sur sa jambe offerte. Il martela le démon de coups avant de le décapiter du tranchant de la main.
-«... Il est bien fragile...»
Le corps sans tête de virtuel God Boo tenta un coup de pied mais le dieu para avec l'avant-bras.
-«Tu croyais que je ne sentirais pas que tu étais encore en vie?»
Le démon rassembla ses deux moitiés de corps à bonne distance de son adversaire.
-«Tu es redoutable au corps-à-corps... Mais qu'en est-il du combat à distance?» fit virtuel Boo avec un petit sourire.

Il matérialisa dans une main un kikoha rose rayonnant d'énergie et le propulsa sans attendre. Virtuel Beerus mit ses deux mains en avant et créa une sphère incandescente aussi grande que lui et l'envoya à son tour. L'attaque du démon s'écrasa contre celle du dieu et éclata en filaments roses. La boule brûlante poursuivi sa course vers sa cible qui attrapa brutalement l'attaque entre ses mains. Des nerfs sur les bras, les muscles bandés, ses pupilles rouges brillantes dans la lumière ambiante au milieu de ses yeux noirs écarquillés, virtuel God Boo tenta de repousser la boule.
-«Gouaaaah!!»
Il parvint à l''envoyer dans le ciel, mais les bras encore en l'air, il ne put rien faire quand virtuel Beerus enfonça son poing dans son ventre. Il cracha de la salive en hurlant. Il recula doucement, les bras autour des abdominaux, de la bave au menton.
-«Puf... Puf... Okay pour le combat à distance... Et le corps-à-corps à distance?»
Le chat divin pencha la tête avec un air interrogateur. Soudain, un bras du démon se détacha, se roula en boule et fonça sur le dieu. Celui-ci se fit frapper une fois, deux fois, trois fois. Il leva alors un bras, index et pouce en contact. Lorsque la boule de chair rose arriva de nouveau sur lui, il la frappa d'une pichenette. Elle se fossilisa instantanément avant de tomber en poussière. Une goutte de transpiration de nervosité sinua derrière la nuque de virtuel God Boo. Il fit repousser son bras.
-«... Non seulement c'est l'adversaire le plus puissant que j'ai jamais rencontré, mais aussi le plus technique... Et il a même des pouvoirs... J'ai écumé l'univers pendant des années autrefois sans rencontrer de rivaux, et sur cette planète, les types balaises se succèdent les uns aux autres... Qu'est-ce qu'il se passe?»
De son côté, virtuel Beerus était également plongé dans ses pensées.
-«Ca ne va pas. J'ai cru avoir l'avantage, mais un truc cloche...»

Le dieu se jeta sur son adversaire. Jouant des poings, il creusa son corps de trous. Joignant les deux mains, virtuel God Boo frappa le félin sur le crâne. Celui-ci s'écrasa au sol. Une patte sur le crâne, il comprit.
-«Il ne se fatigue pas! Mais qu'est-ce qu'il est...?»
-«Tu ne gagneras pas, je suis immortel!» lança la créature démoniaque comme s'il avait lu dans ses pensées.
-«Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Si tu savais combien de fois on m'a tenu un tel discours... Mais c'est la première fois qu'il ne sort pas de la bouche d'un minable. Si tu ne peux pas mourir, je vais te faire connaître l'enfer ici-même!»
Le dieu de la destruction lança une boule incandescente vers le démon et s'envola par le côté encore plus vite que ne progressait son attaque qu'il doubla.
-«Grrrrr!!!»
Virtuel God Boo fit doubler son bras droit de volume et frappa, poing fermé, la sphère ignescente qui partit s'écraser au sol. Son ventre se déforma vers l'avant en recevant un coup de pied de virtuel Beerus porté dans son dos. Les yeux parcourus de veines, il frappa en arrière, mais ne rencontra que le vide. Au-dessus de lui, le dieu félin lui frappa le crâne avec un talon. Il attrapa la queue du démon, passa dans son dos et le faucha avec une jambe. Le monstre partit s'écraser au sol. Quand il se releva, il ne put rien faire contre la boule de feu qui le fit exploser en miettes éparses.
-«Son niveau d'énergie baisse, mais c'est trop lent!» pesta virtuel Beerus, ses épaules se soulevant et s'abaissant au rythme de sa respiration.

Virtuel God Boo, reconstitué, ne semblait pas avoir perçu son avantage. Il enrageait. Il jeta sa queue en arrière avant de la projeter en avant. Il la fit grossir au point que sa circonférence dépasse celle d'une ville.
-«Tu ne pourras jamais esquiver ça!»
Un rayon aux proportions phénoménales fusa vers virtuel Beerus qui grimaça. Il fit vivement jaillir ses griffes et fendit l'espace en cinq lignes d'un noir absolu. Elles bloquèrent l'attaque sur une partie du rayon comme un bouclier, protégeant le dieu. Virtuel God Boo, calmé, n'en crut pas ses yeux.
-«Qu'est-ce que tu as fait?!»
-«J'ai ouvert des espaces entre les dimensions en créant d'intenses vibrations avec mes griffes.»
-«Ah, oui, je fais ça aussi, en criant.»
-«Comme c'est primitif.»
Trunks interpella son ami, dans la salle d'observation.
-«Il semble étrangement calme, ce virtuel Boo...» constata-t-il.
-«Pourtant, rien de ce qu'il fait ne fonctionne...»
Sangoten se rappela des événements qu'ils avaient vécu en tant que Gotenks à l'époque.
-«Je crois justement qu'il se sent acculé. Tu sais ce qu'il fait quand ça arrive...»
Tandis que virtuel God Boo et virtuel Beerus se faisaient face, une masse de chair rose se glissait vers virtuel Whis en plein repas.

-«Je me demande si quelqu'un d'encore plus fort va surgir de nulle part quand j'en aurai fini avec toi...» dit virtuel Boo en souriant.
La masse fondit brutalement sur virtuel Whis qu'elle engloba. Elle se déplaça latéralement en s'étirant avant de se déchirer, laissant le serviteur sur place.
-«Que...?»
Virtuel Whis lança un regard sur le démon.
-«La magie ne marche pas très bien sur moi. Tu as tenté de me rapetisser dans une sorte de champ de magie constitué de ton corps, c'est ça?»
-«Ah bon?» demanda le démon.
-«Tu ne le sais donc pas toi-même...?»
-«J'agis d'instinct...»
-«Essayer de me pousser vers toi physiquement, avec ton corps, c'était idiot, par contre.»
Et le serviteur se remit à manger.
-«... Lui aussi est fort?» demanda virtuel God Boo.
-«Ouh là! Tu ne veux pas savoir.» dit le dieu félin.
-«Assez perdu de temps, reprenons.»
Virtuel Beerus se jeta sur son adversaire. Son premier coup de poing fut bloqué par le démon. Il en alla de même du second. Un coup avec la tête renvoya le dieu racler le sol.
-«Eh, mais tu es bien moins bon qu'avant! On commence à tomber à court d'énergie? Finalement, je devrais pouvoir te vaincre par mes propres moyens!» se réjouit l'être maléfique.

Virtuel Beerus fit craquer sa nuque.
-«Comment peut-il tenir si bien toutes ces dépenses d'énergie? Mais qu'est-il donc? Si je veux gagner, il faut que je comprenne.»
Il se rapprocha en lévitant de son adversaire. Il se posta devant lui, mains sur les hanches, levant la tête vers les yeux du démon. Ils se défièrent du regard, l'un tout près de l'autre.
-«Bon!»
Le chat divin plongea deux pattes dans le torse de son mystérieux adversaire et écarta sa chair.
-«Que...? Ne te dérange pas, surtout!» pesta virtuel God Boo.
Insouciant, le félin plongea la tête à l'intérieur, regardant de-ci de-là.
-«C'est donc ça! Le super saïyen god est en toi. Tu n'es qu'un démon qui s'est approprié son pouvoir!»
Il tendit un bras vers l'intérieur du corps .
-«Bas les pattes!!!» cria l'absorbeur en faisant jaillir son aura rouge.
Il frappa virtuel Beerus, qui fut projeté dans le ciel. Le chat se stabilisa rapidement dans le vide.
-«C'est lui, mon adversaire, pas toi. Tu vas me le rendre. Un démon n'a pas à devenir un dieu.»
-«Dans tes rêves.»

Le dieu félin tendit deux doigts.
-«Soyons précis... Si je vaporise sa tête, il reviendra tel quel. Il faut que je sectionne les liens.»
Deux rayons jaillirent à une vitesse fantastique. Mais aussi rapide furent-ils, ils ne purent surprendre le démon vibrant d'énergie divine. Ils s'écrasèrent dans la paume de sa main. Virtuel God Boo fila vers son adversaire qu'il frappa par le haut en le contournant. Virtuel Beerus s'écrasa au sol.
-«Grrrmblbl... Ca commence à bien faire! M'envoyer, moi, dieu de la destruction, racler la poussière...! Te rends-tu bien compte que ma colère pourrait signifier la fin de cette planète?!?!»
-«Ah oui? Et alors...?» fit la créature rose en se grattant la tête.
-«... J'avais oublié, "démon"... C'est pour ça que je ne les aime pas, ils se fichent de tout en dehors de leur propre personne... Comment voulez-vous créer une bonne ambiance apocalyptique dans de telles conditions...?»
Virtuel Beerus se releva, l'air ronchon.
-«Je n'arriverai jamais à le surprendre! A moins que... Est-ce qu'il me reste...»
Virtuel Boo descendit en piqué vers le dieu félin. Celui-ci sortit soudain une boule blanche de son pantalon bleu.
-«Eh, toi, tu es plutôt gourmand, vu tes pouvoirs, non?»
Le démon s'arrêta net.
-«Qu'est-ce que ça peut faire?»
-«J'ai en ma possession le meilleur bonbon de l'univers. Celui-ci. Il est unique au monde. Tu aimerais bien l'avoir, hein?»
-«Peuh, je peux m'en faire autant que je veux.»
-«Oh non, tu ne peux pas faire celui-là.»
-«Tu es idiot ou quoi? Je peux créer n'importe quoi!»
-«Je n'en doute pas, mais si tu ne sais pas quoi créer, comment pourras-tu le faire? Tu ne pourras jamais imaginer le parfum de ce bonbon tant que tu ne l'auras pas goûté.»
-«Je... Où veux-tu en venir?» demanda virtuel God Boo sans parvenir à contenir son abondante salivation.
-«Je me dis juste que ce serait dommage... de le perdre!»
Il jeta la boule derrière le démon qui se retourna précipitamment. Cinq griffes vinrent cingler son crâne.
-«Qu... Eh?» fit virtuel Boo, instantanément arrêté.
Sangoku, virtuel Trunks, virtuel Sangoten, virtuel Sangohan et virtuel Piccolo apparurent dans le vide.

-«Mon père! Il est revenu!» s'écria joyeusement Sangoten.
-«N... Non! Tu n'as pas osé!!» s'écria la création de Bibidi en se retournant.
-«Ils étaient à moi, salopard!!!» jura-t-il avant de se mettre à se transformer en criant.
-«Eh, oh! Déjà, sois content, je t'ai laissé ton double ventripotent. C'est bien parce que ce n'est pas mon genre de me mêler des affaires intimes des autres. Permets-moi tout de même de te conseiller un psy pour analyser ce besoin d'autodévoration qui pourrait bien révéler... Pourrais-tu cesser de crier?! Très bien, je l'admets, je te l'ai laissé parce que je n'ai que cinq doigts par patte, satisfait?»
La queue de virtuel Boo avait largement rétréci, son pantalon, redevenu blanc, n'était plus accompagné du haut orange. Il jeta sa tête en arrière dans un ultime cri tandis que ses doigts enserrant son crâne se boudinaient. C'est alors que son corps fut brusquement annihilé.
-«Marre.» lâcha virtuel Beerus, les deux mains en avant, les yeux étrécis d'agacement.
-«Ah, oui, sans le super saïyen god, c'est vite expédié!» lança virtuel Whis en rejoignant le chat divin.

-«Justement, le super saïyen god, enfin!» fit ce dernier en entamant un lent déplacement aérien vers les absorbés.
-«Attendez, seigneur Beerus! J'ai une question très très très importante avant cela!»
-«Hm?»
-«Je n'ai pas fait gaffe à l'endroit où le meilleurs bonbon de l'univers est tombé.»
-«T'occupe, ce n'était qu'une boule antimite que j'avais laissé dans la poche pour que je puisse retrouver mes vêtements en état après mes siècles de sommeil.»
-«... J'ai de la peine pour ce pauvre cuisinier magique, perdre un combat dans l'espoir de pouvoir manger ça...»
Les deux dieux disparurent soudainement, ainsi que leurs homologues kaïoshins, avec les versions virtuelles de Sangohan, Sangoten, Trunks et Piccolo. De même, l'environnement virtuel se volatilisa. Sangoten, le vrai, déboula auprès de son père.
-«Papa! Papa! Réveille-toi!» cria-t-il en le secouant.
-«Hum... Que... Qu'est-ce qu'il s'est passé...»
Sangoku se prit la tête entre les mains, tentant de se souvenir des derniers événements présents dans sa mémoire.
-«Ah! J'ai encore perdu un combat en super saïyen god! Au moins, ça me rassure un peu pour la réincarnation de Boo, même si sa victoire n'était pas très loyale...»

Après quelques explications sur les événements survenus après l'absorption du super saïyen god, Sangoten et son père repartirent de leur côté.
-«Bon...» murmura Trunks pour lui-même.
-«Pour avoir de l'énergie divine dans la machine, il faut que virtuel Boo absorbe un super saïyen god... Un vrai. C'est beaucoup trop risqué et beaucoup trop flagrant...»
-«Qu'est-ce qui serait trop flagrant?» demanda Végéta en le croisant.
-«Ah! Euh... Rien... Rien d'intéressant...»
Trunks fila sans demander son reste.
-«?»
Végéta observa depuis la direction d'où venait Trunks la porte de la salle d'entraînement virtuel.

-«C'est donc ça!» s'exclama le prince saïyen depuis la salle des spectateurs en pianotant sur les ordinateurs.
-«Malin, Trunks, très malin! C'est bien mon fils, imaginer de telles stratégies pour gagner en puissance!»
Il continua à observer les manipulations de Trunks.
-«La machine ne peut pas donner d'énergie "god" à un de ses combattants virtuels... Mais les cinq saïyens en support pour la première transformation ne donnent de toute façon pas d'énergie "god" eux non plus, c'est le saïyen au centre qui en produit grâce à l'énergie des autres. Rien d'impossible pour la machine, donc... Si ça a échoué dans l'expérience de Trunks, c'est parce que le Trunks au centre était virtuel... Ce qui veut dire...»
Un sourire carnassier s'afficha sur son visage princier.




Fin!




Et voilà, c'est la fin du spécial pour les 100 000 consultations de versus ! Prochain chapitre pour le million, yeah !
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar Axaca le Jeu Déc 04, 2014 15:32

Super chapitre, maintenant il y a plus qu'a passer 24h non stop sr le fofo pour atteindre le million...
« Dehors ! Les derniers mots sont pour les imbéciles qui n'ont rien dit de leur vivant ! »
Avatar de l’utilisateur
Axaca
Le négociateur
 
Messages: 2706
Inscription: Sam Avr 24, 2010 21:47

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar Foenidis le Jeu Déc 04, 2014 15:59

100 000 vues, tu assures la pérennité du fofo à toi tout seul ! :lol:

Félicitations pour le succès bien mérité de cette œuvre conséquente, que d'heures de travail, mais aussi de plaisir derrière ce magnifique score ! Image

Bon, par contre, je n'ai pas encore lu ce dernier opus, vu que je n'ai pas encore trouvé le courage de regarder le dessin animé du lapin... peur d'être encore une fois déçue, je repousse sans cesse le moment. Déjà le fait que le truc soit incohérent dans la timeline me refroidit férocement... et puis les surenchères de puissance juste pour dire que c'est plus puissant, franchement, ça me gave.
Le futur me donne un peu trop souvent l'impression d'avoir les mots de Dante « Vous qui entrez ici, abandonnez toute espérance » gravés en lettres sombres sur son fronton.
Avatar de l’utilisateur
Foenidis
 
Messages: 11818
Inscription: Mar Avr 28, 2009 22:33
Localisation: Suivez mon actualité sur Twitter, cherchez @Foenidis

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar omurah le Jeu Déc 04, 2014 16:17

Comme d'hab, ça se lit tout seul.
L'humour était vraiment efficace tout du long. Mention spéciale au " «...» fit-il, les yeux étrécis." qui m'a pas mal fait rire :lol: , même si je me demande si ça a été placé là à visée humoristique ou si c'est moi qui ait mal intreprété le truc.
Le style de combat de Buu est à peu près le même que celui du premier chapitre, Beerus est donc la grosse attraction ici et je dois dire que certains de ses mouvements m'ont bien plu. Entre autres, le coup des griffes qui déchirent l'espace-temps.
Ce que j'ai bien aimé dans ces deux combats c'est qu'il y avait une espèce d'ambiance de saine compétition, assez rare dans un combat d'ennemis je dois dire. ça voulait se tuer... mais dans la bonne humeur générale XD. Non, ça c'était vraiment cool comme cocktail :)
Image
Avatar de l’utilisateur
omurah
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 3285
Inscription: Dim Fév 24, 2013 0:20
Localisation: Dans le même bateau que toi...

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar Paulemile le Jeu Déc 04, 2014 17:32

L'humour est omniprésent mais on ressent quand même l'intensité des combats et le "tragique" potentiel de la situation. Beaucoup d'idées dans les techniques de Beerus également. C'est franchement cool !
C'est loin d'être terminé apparemment, Vegeta a tout compris 8-)
Avatar de l’utilisateur
Paulemile
 
Messages: 2034
Inscription: Jeu Août 11, 2011 19:50

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar niicfromlozane le Jeu Déc 04, 2014 18:01

Bon, ben au final de l'humour, de l'action, de l'approfondissement et des interprétations de ce qu'on peut voir dans le dernier film, de bonnes idées et techniques originales, de la cohérence, le tout extrêmement bien écrit, que demande le peuple?

Ben, une suite, quoi. C'est moche, de terminer comme ça!

;)


J'ai juste vu ça, 4 § avant la fin:

Pourrais-tu cesser de crier?! Très bien, je l'admetS,


Même si j'ai pas vraiment cherché. Mais c'est rare de voir des textes aussi propres ici.
Avatar de l’utilisateur
niicfromlozane
Voyageur du Temps
 
Messages: 5230
Inscription: Lun Avr 15, 2013 23:22
Localisation: Lôzane, Rock City, mais ailleurs dans le temps

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar RMR le Jeu Déc 04, 2014 19:38

Axaca a écrit:Super chapitre, maintenant il y a plus qu'a passer 24h non stop sr le fofo pour atteindre le million...


Il faut environ 5 secondes pour cliquer sur versus puis revenir pour cliquer à nouveau. Il ne manque plus qu'environ 899 000 consultations à faire. Vous pouvez donc régler ça en 53 jours non stop. Bon courage ! Et merci !

Foenidis a écrit:100 000 vues, tu assures la pérennité du fofo à toi tout seul ! :lol:


Avec une fic achevée ? Allons, j'ai de nombreux successeurs de qualité qui font bien mieux vivre la section fanfiction que moi ! Mais merci ! Je suis fier d'avoir fait en sept ans ce que DBM fait en deux jours !

Foenidis a écrit:Félicitations pour le succès bien mérité de cette œuvre conséquente, que d'heures de travail, mais aussi de plaisir derrière ce magnifique score ! Image


Oh, ça oui ! C'était vraiment cool de faire versus !

Foenidis a écrit:Bon, par contre, je n'ai pas encore lu ce dernier opus, vu que je n'ai pas encore trouvé le courage de regarder le dessin animé du lapin... peur d'être encore une fois déçue, je repousse sans cesse le moment. Déjà le fait que le truc soit incohérent dans la timeline me refroidit férocement... et puis les surenchères de puissance juste pour dire que c'est plus puissant, franchement, ça me gave.


Y'a des pours et y a des contres. À chacun de voir. En tout cas, ce que j'en pense...

Omurah a écrit:L'humour était vraiment efficace tout du long. Mention spéciale au " «...» fit-il, les yeux étrécis." qui m'a pas mal fait rire :lol: , même si je me demande si ça a été placé là à visée humoristique ou si c'est moi qui ait mal intreprété le truc.


Ha ! Ha ! Je suis content que quelqu'un ait vu ce gag !

...

...que je n'ai effectivement pas mis consciemment... Pour moi, il a là une simple expression de désagrément, n'ayant pas pour habitude de perdre le contrôle de ses mouvements parce qu'un type l'a frappé. Je serais curieux de savoir comment vous l'avez interprété. J'ai essayé d'imaginer un truc salace par rapport au fait que ses pieds s'enfoncent dans la roche, mais même comme ça, je ne trouve rien qui tienne la route.

Et merci pour le reste du commentaire, content de voir que j'ai bien réussi à mêler gravité et humour !

Paulemile a écrit:L'humour est omniprésent mais on ressent quand même l'intensité des combats et le "tragique" potentiel de la situation. Beaucoup d'idées dans les techniques de Beerus également. C'est franchement cool !


Niicfromlozane a écrit:Bon, ben au final de l'humour, de l'action, de l'approfondissement et des interprétations de ce qu'on peut voir dans le dernier film, de bonnes idées et techniques originales, de la cohérence, le tout extrêmement bien écrit, que demande le peuple?


Merci beaucoup beaucoup à vous deux, je suis hyper content d'avoir réussi ma tentative de prise en main de Beerus au sein de versus !

Paulemile a écrit:C'est loin d'être terminé apparemment, Vegeta a tout compris 8-)


Niicfromlozane a écrit:Ben, une suite, quoi. C'est moche, de terminer comme ça!

;)


Ha ! Ha ! Malheureusement, cette fin ouverte a pour seul but de faire le lien avec la volonté annoncée de Vegeta de devenir à son tour super saiyan god à la fin du film, et de laisser courir votre imagination sur "peut-il le faire ?", "va-t-il le faire ?". Je laisse le reste au soin de vos esprits fertiles ! Désolé, et encore merci pour votre enthousiasme !

Niicfromlozane a écrit:J'ai juste vu ça, 4 § avant la fin:


Bien vu, c'est corrigé.
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar omurah le Jeu Déc 04, 2014 20:04

RMR a écrit:Je serais curieux de savoir comment vous l'avez interprété. J'ai essayé d'imaginer un truc salace par rapport au fait que ses pieds s'enfoncent dans la roche, mais même comme ça, je ne trouve rien qui tienne la route.

Et merci pour le reste du commentaire, content de voir que j'ai bien réussi à mêler gravité et humour !


En fait par exemple quelqu'un qui pousse un cri dit genre "aaahhh"
Et là, avec cette phrase je me suis visualisé Beerus en train de littéralement pousser un "..." ce qui conduit à un comique de situation pince sans rire... mais bon je dois avoir un humour assez bizarre du coup, faites pas attention ^^
Image
Avatar de l’utilisateur
omurah
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 3285
Inscription: Dim Fév 24, 2013 0:20
Localisation: Dans le même bateau que toi...

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar San999 le Jeu Déc 04, 2014 22:47

Hé! Hé! Excellent chapitre, mêlant combat et humour, particulièrement la fin. XD Comme d'hab, un combat très imaginatif. Cela s'est fini en gag, ce qui convient finalement aux deux combattants. C'est fou de voir Boo se faire désintégrer en un geste, cela dit, quand on voit le mal que les autres s'étaient donné à l'époque. C'était parfait.

J'ai été intéressé par le fait que Whis ne puisse pas être absorbé.

La fin ouverte est sympa aussi!

Très bon trio de chapitre! :D
Avatar de l’utilisateur
San999
Phœnix Violet
 
Messages: 11961
Inscription: Sam Mars 10, 2007 18:06
Localisation: À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar RMR le Jeu Déc 04, 2014 23:17

San999 a écrit:Hé! Hé! Excellent chapitre, mêlant combat et humour, particulièrement la fin. XD Comme d'hab, un combat très imaginatif. Cela s'est fini en gag, ce qui convient finalement aux deux combattants.


Merci ! Eh oui, ironiquement, c'est le combat de plus haut niveau que j'ai jamais écris (puisqu'on a même dépassé les niveaux de Vegeto et Gogeta) qui se termine en gag ! C'est ça qui rend Beerus si intéressant, son côté nonchalant et "quelconque" qu'il peut se donner alors qu'il est au top du top du top du... un monstre quoi.

San999 a écrit:C'est fou de voir Boo se faire désintégrer en un geste, cela dit, quand on voit le mal que les autres s'étaient donné à l'époque. C'était parfait.


Hé ! Hé ! D'ailleurs, à ce sujet, j'ai bien aimé faire un lien (ou plutôt un non lien) entre les exactions de Boo par le passé et Beerus, à travers Kaiôshin de l'Est qui explique qu'il s'est fait rembarrer par Whis quand il a voulu demander à Beerus de tuer Boo. Dire qu'il s'en serait fallu d'un peu de bonne volonté de sa part et pouf, plus de Boo 5 millions d'années avant l'histoire de dragon ball, en toute simplicité.

San999 a écrit:J'ai été intéressé par le fait que Whis ne puisse pas être absorbé.


Il pourrait s'il se laissait faire. Ou s'il tombait inconscient. Mais comme ce n'est pas trop dans son intérêt, ici, il évite de se laisser faire. J'imagine Whis (avec son bâton), comme l'expert en magie du duo suprême. C'est lui qui promène Beerus à travers l'univers à une vitesse fantastique, d'ailleurs, dans le film, et j'ai obligé virtuel Beerus à lui emprunter son bâton pour pouvoir en faire autant seul, dans mon chapitre. Donc, Whis repère immédiatement qu'on tente de le miniaturiser et contre la technique. Du reste, quand la masse de chewing-gum tente de le ramener à Boo, c'est un simple rapport de force qui entre en jeu. Boo le tire vers lui mais lui refuse de bouger. Le plus fort l'emporte, la boule de gomme se déchire en tentant d'aller vers Boo malgré que son "contenu" ne bouge pas.

San999 a écrit:La fin ouverte est sympa aussi!

Très bon trio de chapitre! :D


Super, je ne pouvais pas espérer mieux que de faire plaisir aux lecteurs, comme au bon vieux temps !
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

PrécédentSuivant

Revenir vers Fanfictions

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : DémonTrèsFroid et 7 invités

cron