Fanfic : Versus.

Faîtes-nous partager votre fibre littéraire en écrivant votre propre histoire mettant en scène les personnages de Dragon Ball et, pourquoi pas, de nouveaux ! Seules les fanfictions textes figurent ici.

Messagepar RMR le Mar Oct 02, 2007 0:04

Je fais exprés de mettre ce genre de détails, des indices sur des événements qui ne sont pas décrits dans la fic. Ces zones d'ombres permettent d'abord de laisser vagabonder l'imagination du lecteur, ensuite de donner un côté réaliste à la narration (au lieu d'un narrateur omniscient, un narrateur qui ne peut raconter que ce à quoi il assiste), enfin d'éventuellement rebondir dans de futurs chapitres sur des faits qui se sont glissés dans des chapitres déjà paru.

En gros, pour répondre à votre question, je ne sais pas moi-même à l'heure actuelle qui a déjà affronter Nappa, et ne le saurai peut être jamais. Ca dépendra de mon inspiration. M'enfin, pourquoi tout mon auditoire est tombé à la renverse?!

Eh bien, puisqu'on est dans une période de réflexion sur les cyborgs, ce chapitre tombe à pic (n'est-ce pas, San999 (J'ai posté ce chapitre peu aprés que San999 ai terminé sa fic: "D'humains à cyborgs (l'histoire de C-18 et C-17)")).






SANGOKU VS C-16






Bulma travaillait sur sa dernière invention lorsqu’elle vit Végéta passer dans le couloir, se dirigeant vers la salle d’entraînement virtuel. Elle se mit sur sa route pour l’arrêter.
-«Si tu comptes utiliser la salle d’entraînement virtuel, il te faudra attendre. Sangoku vient d’y entrer.»
-«Encore?! Carot n’a qu’à s’entraîner ailleurs! Pas chez moi!»
Bulma n’insista pas. Végéta marcha le long du couloir, s’arrêta, serra les poings en regardant le sol et murmura:
-«Pourquoi faut-il toujours que je cède à Carot?»
Il arriva devant la salle et cria:
-«Je sais que tu m’entends, Carot! La prochaine fois que tu te trouves dans cette pièce alors que je veux m’y entraîner, je t’en expulse moi-même! Alors profites-en bien, aujourd’hui!»
Une voix étouffée lui répondit:
-«Merci Végéta! C’est sympa!»
-«Keuf! Stupide Carot…» prononça Végéta pour lui-même avant de repartir.
A cet instant, dans la salle, Sangoku finissait de programmer virtuel C-16, ce qu’il était capable de faire après une très longue explication de Bulma, qui avait ajouté des programmes pour lui faciliter la tâche. Il appuya sur un bouton et se retrouva dans une vallée encaissée entre deux falaises. Virtuel C-16 apparut face à lui.

Le cyborg virtuel eut d’abord un sursaut. Sangoku avait voulu lui donner un maximum de souvenir.
-«Où… Où suis-je? Je m’apprêtais à bondir sur Cell et… Que se passe-t-il, Sangoku? Où est tout le monde?»
-«Ne t’inquiète pas pour Cell, on lui a réglé son compte il y a longtemps.»
-«Pourquoi sommes-nous dans un environnement virtuel?»
Ce fut au tour de Sangoku de sursauter.
-«Hé! Comment t’as deviné ça?! Les combattants virtuels ne s’en rendent jamais compte si on ne le leur dit pas, normalement!»
Le visage impassible de virtuel C-16 s’émut un peu.
-«Combattant virtuel? Je suis moi aussi virtuel? C’est impossible! Même le docteur Géro n’avait pas atteint un tel niveau technologique!»
-«C’est Bulma qui l’a inventée, cette salle! Alors? Comment tu as fait pour savoir ?»
Le cyborg avait déjà retrouvé son calme habituel.
-«Je vois beaucoup plus de choses que les êtres organiques, et même que les cyborgs à base organique. Je sais percer à jour un environnement virtuel. Pourquoi m’avoir fait venir?»
-«Juste pour te combattre. Tu avais une dent contre moi, non? Même en combat virtuel, je peux mourir. Alors accepte le combat.»
-«Ne plaisante pas, Sangoku. Je ne suis pas C-16, mais je sens que j’en suis la copie conforme. Et je ressens toujours cet impératif de te tuer. Même si je sens aussi que tu es beaucoup plus puissant que moi, beaucoup plus puissant que tu ne l’étais au Cell Game.»
-«Ne t’inquiète pas, C-16, je n’ai pas l’intention de devenir super saïyen. Le match devrait être équitable.»
-«Ne m’appelle pas C-16, puisque tel n’est pas mon nom.»
Sangoku ouvrit grand les yeux, un peu étonné.
-«Ah bon.»
Il se mit à réfléchir et s’exclama:
-«Puisque tu es le double de C-16, disons que tu es…»
Sangoku se remit à réfléchir une dizaine de secondes et termina:
-«…C-32!»
Virtuel C-16 resta sans voix quelques instants, puis se mit en garde et conclua de sa voix calme:
-«Je vais donc essayer de te tuer.»

Sangoku et virtuel C-16 s’observèrent attentivement. Le saïyen se mit à courir jusqu’au cyborg et lui décocha un coup de poing au menton. Ce dernier, apparemment nullement affecté, referma ses bras autour du corps de son adversaire et entreprit de l’écraser. D’un coup de la tête, Sangoku se libéra de l’étreinte. Il frappa, mais virtuel C-16 attrapa son poing au vol. Le saïyen frappa de son autre poing, mais il fut également bloqué. Alors il développa son aura et, d’un kiai, envoya virtuel C-16 rouler au sol. Tandis que ce dernier se relevait, Sangoku l’interrogea:
-«Pourquoi C-16 tenait-il tellement à me tuer? Je ne lui avais rien fait, que je sache?!»
Le combattant virtuel vola jusqu’à son adversaire et donna un grand coup de poing qui fut évité par sa cible qui s’était baissée. Il se laissa alors tomber, genou tendu vers le sol, mais n’écrasa que de la terre.
-«Son programme, mis en place par le docteur Géro, le lui ordonnait. Il ne pouvait rien faire contre.»
Sangoku, en altitude, envoya un kaméhaméha.
-«On a toujours le choix. Il lui aurait suffit de ne pas combattre.»
Le cyborg détourna l’attaque d’un coup de pied circulaire. Son opposant arriva juste alors et frappa virtuel C-16 d’un coup de poing à la joue qui le fit tomber. Ce dernier se redressa, se maintenant à moitié couché, se soutenant un coude à terre. Il tendit son poing libre vers Sangoku.
-«Il lui était impossible d’agir de façon à contrecarrer son programme. Tu peux considérer que te tuer était sa réelle volonté, c’est exactement la même chose.»
Le poing se détacha du bras du cyborg et fila vers Sangoku qui l’évita en se penchant sur sa droite. Les yeux de virtuel C-16 luirent de quelques lumières de différentes couleurs. Le poing fit demi-tour et revint sur le saïyen qui se retourna pour le bloquer. Mais il fut violemment frappé derrière la tête, et il se retourna vers l’agresseur. Il n’y en avait pas, seulement le second poing de son adversaire qui gisait à terre. Il reçut alors le premier poing dans le dos et laissa échapper un cri de douleur. Il détruisit les deux poings de virtuel C-16 par deux kikohas.
-«C-16 était libre. Géro était mort, et C-16 avait conscience des choses. Il était vivant quoi! Non? Ca devrait suffire pour être capable de se contrôler, pour être maître de son destin.»
-«Qu’est-ce qu’être vivant, d’après toi, Sangoku ?»
Celui qui était ainsi interrogé se tint coi, ne sachant que répondre. Virtuel C-16 se releva et se mit à nouveau en garde, ses bras à demi raccourcis en avant. Sangoku resta détendu, et sans manifester d’intentions agressives, reprit la parole:

-«Je ne pense pas que quelque chose de non vivant poserait une telle question.» dit Sangoku, plaisantant de son incapacité à répondre.
-«Justement, moi, le combattant virtuel, je ne suis pas vivant, et ça ne m’a pas empêché de poser cette question. Si je te parle ainsi que je le fais, c’est parce que je copie le caractère de C-16, je dis ce qu’il aurait dit dans une telle situation. J’ai l’air vivant seulement grâce à un programme informatique complexe.»
Sangoku se gratta la tête, et reprit:
-«Peut-être que la vie est un programme aussi, seulement très très complexe. Tu es peut être vivant, en fait, C-32!»
-«Pas du tout. C-16 adorait la vie, parce qu’elle était extraordinaire. La vie, c’est la conscience, les émotions, les sensations. La technologie humaine est incomparable à la vie. Car il lui faudrait un temps infini pour la rejoindre. C-16 ne savait pas s’il était conscient ou pas. Il a été créé de toutes pièces par le docteur Géro, un humain, mais il se sentait vivant comme s’il était né naturellement. C’est pour ça qu’il admirait la vie. C’est quelque chose qu’il ne pensait pas pouvoir atteindre. Mais moi, je n’ai aucune conscience, je ne ressens rien. Je ne sais même pas que je te parle, car je ne sais rien. Je ne suis pas plus conscient qu’un objet. Je singe les sensations parce que c’est ce que me dicte mon programme. Je ne suis le résultat que d’un complexe enchaînement de faits logiques. Comme une feuille qui bouge au gré du vent.»
Virtuel C-16 leva ses yeux au regard profondément calme vers la ligne de ciel bleu apparaissant entre les deux falaises avant de continuer:
«-Cette salle est dangereuse. En existe-t-il de nombreux exemplaires ?»
Sangoku lui répondit d’un ton apaisant:
-«Seulement deux, celle-ci, à la Capsule Corp. et une autre chez Satan, le champion faiblard qui était au Cell Game. Le public n’y a pas accès, bien sûr. Et pour celle de Satan, il y a une restriction. Les ennemis virtuels ne doivent pas pouvoir cumuler plus de 30 unités de combat. Quand elles seront en vente libre, seul des gens très riches pourront se les payer, et il y aura toujours des restrictions données au cas par cas. Une législation est même en train d’être mise en place.»
-«Les humains ne sont pas limités par la législation. Mais je pense pouvoir compter sur toi et tes amis pour éviter toute catastrophe. Reprenons le combat.»

Virtuel C-16 s’envola jusqu’au dessus des deux falaises. Il tendit ses bras vers Sangoku et cria:
-«Flammes de l’enfer!»
Deux puissants rayons d’énergie furent projetés de ses moignons et frappèrent Sangoku. La force de l’attaque était telle que l’énergie rejaillit du sol en de nombreux rayons. La fumée formée cachait le ciel. Une ombre apparut. Lorsque la fumée disparut, Sangoku devint visible. Ses cheveux, dorés, flottaient au dessus de sa tête. Il était devenu super saïyen. Il se jeta sur le cyborg virtuel et le frappa au torse d’un coup de pied qui laissa une marque au point d’impact. La créature de Géro, privé de ses poings, tenta un coup de pied au visage, mais d’un coup de coude sur la jambe, Sangoku détourna l’attaque. Le combattant virtuel recula, ne sachant comment atteindre le super saïyen qui lui faisait face. Le saïyen tendit la main vers son adversaire qui ne voyait aucune issue. Mais Sangoku abaissa le bras en même temps que ses cheveux redevinrent noirs.
-«Désolé! Je ne voulais pas utiliser le super saïyen, mais tu m’as surpris…»
-«Utilise le super saïyen si tu veux. Car peu m’importe ta transformation, je continuerai à t’attaquer.»

Sangoku s’approcha de virtuel C-16. Il s’arrêta juste devant le géant.
-«Arrête, C-16. J’ai rapidement compris qui tu étais, au Cell Game. Tu as attaqué Cell en te sacrifiant. Et tu pensais vraiment l’emporter avec toi. Si tu voulais vraiment ma mort, tu n’aurais pas fait ça. Car il n’y aurait plus eu personne pour me tuer. Tu aurais attendu que Cell me tue, au risque de le voir détruire des millions de vies avant. Mais tu ne l’as pas fait, car tu as donné priorité à la sauvegarde de la nature et des animaux plutôt qu’à ce que t’imposait ton programme informatique. Sangohan a reconnu en toi un amoureux de la vie. C’est pour ça que c’est ta mort qui l’a finalement éveillé à la colère. Et tu sais pourquoi tu as agi comme ça? C’est parce que…»
Sangoku posa sa main à plat sur la partie gauche du plastron de virtuel C-16 et plongea son regard dans celui du cyborg.
-«…tu as un cœur, C-16.»
Le cyborg sourit et répondit:
-«Je ne suis pas C-16. Mais si C-16 avait une âme, où qu’elle soit, quoi qu’elle soit devenue, je suis persuadé qu’elle a entendu tes paroles, et qu’elle est touchée, Sangoku.»
Virtuel C-16 sembla se concentrer, et dit en peinant un peu:
-«Je renonce à te combattre, Sangoku. Tu es quelqu’un de bien. Eloigne-toi, je vais mettre fin à ce combat. Adieu, Sangoku.»
-«Hein? Qu’est-ce que tu comptes faire?»
Virtuel C-16 se mit à luire d’une lueur blanche.
-«Hé! Non! Ce n’est pas la peine, il y a une phrase pour arrêter les entraînements virtuels! Zut!»
Sangoku devint instantanément super saïyen 2 et partit de toute sa vitesse au loin. Il fut cependant happé par l’explosion. Il se retrouva seul, au dessus d’une énorme pleine. L’explosion avait balayé les deux falaises. Sangoku se passa le bras sur le front.
«-Incroyable! L’autodestruction de C-16 aurait effectivement suffit à vaincre Cell, à bout portant, au vu de sa puissance!»
L’environnement dévasté disparut, laissant place à la salle d’entraînement virtuel. Sangoku sortit rapidement et marcha d’un bon pas vers la pièce où travaillait Bulma, bousculant au passage un Végéta impatient de pouvoir accéder à la salle d’entraînement virtuel et craignant que Sangoku n’en épuise l’énergie.
-«Bulma! On a un problème!»
La femme de Végéta reposa une coupe de café, qu’elle buvait en faisant une pause dans son travail.
-«Qu’y a-t-il, Sangoku?»
-«C-32 peut voir la réalité et il m’a dit que le vrai C-16 n’était peut être pas conscient mais qu’il nous entendait quand même et du coup la salle est dangereuse parce que les gens pourraient croire que si on se demande ce qu’est la vie, on est vivant, et cela malgré la législation.»
Un temps de silence passa, et Bulma répondit:
-«Hein?»

Après quelques éclaircissements, Bulma rassura Sangoku en lui disant qu’elle était la prudence incarnée, ce qui fit sourire Végéta malicieusement, qui s’était rapproché, alerté par l’empressement de Sangoku.

A suivre.







Bon, j'ai mis pas mal de temps, avant de poster ce chapitre, et il n'est pas bien long. Il part pas mal dans le philosophique. Je crains d'avoir un peu trop délaissé le combat. A vous de me dire ce que vous en pensez.
Dernière édition par RMR le Sam Mai 17, 2008 23:46, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Messagepar San999 le Mer Oct 31, 2007 2:54

J'ai beaucoup aimé la réflexion autour de C-16. C'est vrai que j'aime beaucoup ce personnage, et j'ai toujours voulu croire qu'il avait acquis une âme, et se trouvait donc quelque part au Paradis. (À moins qu'il n'ait carrément été ressuscité?) Et puis, on ne se rend pas compte, mais avec les nouvelles technologies, les questions de "qu'est-ce que le vivant" et "qu'est-ce que l'humain" vont sûrement devenir des questions importantes... (Déjà que leurs définitions sont floues, à l'heure actuelle...)

Bref! Très bon chapitre!
Avatar de l’utilisateur
San999
Phœnix Violet
 
Messages: 11961
Inscription: Sam Mars 10, 2007 18:06
Localisation: À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

Messagepar RMR le Mer Oct 31, 2007 16:59

Merci, San999!

Si vous souhaitez aller plus loins dans cette reflexion, je vous conseil le manga nommé "Chobits". Il n'apporte pas vraiment de réponses, mais il développe des éléments de réflexion trés intéressant. Et il est assez marrant.
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Messagepar San999 le Mer Oct 31, 2007 21:29

RMR a écrit:Merci, San999!

Si vous souhaitez aller plus loins dans cette reflexion, je vous conseil le manga nommé "Chobits". Il n'apporte pas vraiment de réponses, mais il développe des éléments de réflexion trés intéressant. Et il est assez marrant.
Le côté légèrement lolicon de ce manga m'a quelque peu rébuté. (Tout comme le côté shotacon de Negima m'a aussi rébuté.) En revanche, il y a Gunnm qui est très intéressant de ce point de vue.
Avatar de l’utilisateur
San999
Phœnix Violet
 
Messages: 11961
Inscription: Sam Mars 10, 2007 18:06
Localisation: À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

Messagepar RMR le Mer Oct 31, 2007 21:37

J'ai commencé Negima, et ça m'a saoulé bien rapidement. Par contre, je n'ai pas vu Gunnm. Je prend bonne note de m'y intérésser de plus prés! Merci pour l'info.
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Messagepar San999 le Ven Nov 02, 2007 12:07

Gunnm est mon manga préféré. Il y a aussi sa suite: Gunnm Last Order. (Ce n'est pas tout à fait une suite, car en réalité Kishiro reprend simplement à partir du moment où il a été obligé d'accélerer pour finir Gunnm. Il ne tient donc pas compte de toute la fin du volume 9.)

Bref! Cette citation de Redd m'a donnée un idée de proposition de combat:
Redd a écrit:Vegeta et Goku parviennent à détruire un Metal Cooler. Ils ont du mal, mais ils ont l'avantage car ils l'explosent alors qu'eux, restent entier.

Mais... Metal Cooler se régénère. Et donc, avec le temps + le fait qu'ils sont innombrables, nos Saiyens fatiguent, perdent de l'énergie, et perdent le combat.

C18 elle, ne ressent pas la fatigue.

Contre 1 seul Metal Cooler, je la vois gagner sans probleme. Il se regénère ? Ben elle va le détruire une seconde fois. Et une troisième.

Contre 100 000 Metal Cooler. Ouais bon, galère,mais elle ne fatiguera pas pour autant. Le combat sera juste long car il y en a beaucoup à tuer.

Et je vois bien les vagues d'énergie de Cooler ricocher contre C18 comme si de rien n'était (supposition de ma part bien sûr, mais en me basant sur les performances de C18 face à Vegeta et Trunks).
Bon, t'es pas obligé de faire 100'000 Metal Cooler, mais un combat de C-18 (en duo avec C-17?) contre beaucoup de Metal Cooler, ça me botterait!
Avatar de l’utilisateur
San999
Phœnix Violet
 
Messages: 11961
Inscription: Sam Mars 10, 2007 18:06
Localisation: À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

Messagepar RMR le Ven Nov 02, 2007 12:20

Yep. Plutôt intéressant. J'y songerais quand je viendrais au bout des chapitres déjà écrit. D'ailleurs, j'ai bien avancé l'écriture de "JANEMBA VS BOO".
Dernière édition par RMR le Lun Jan 13, 2020 19:24, édité 4 fois.
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Messagepar Salagir le Jeu Nov 08, 2007 10:04

San999 a écrit:Bon, t'es pas obligé de faire 100'000 Metal Cooler, mais un combat de C-18 (en duo avec C-17?) contre beaucoup de Metal Cooler, ça me botterait!


J'avais déjà imaginé Goku SSJ3 (et Pai Kuhan) contre les 100 000 guerriers de métal, au monde des morts ;)

(c'est en annexe peu importante à ma BD donc on les voit vite fait sur une case là
http://www.salachid.com/html/ced/lect/vf_214
et sur la page d'avant.
Leur premiere apparition 150 pages avant avec un ptit collage ;p)

Bien sur au niveau SSJ3 contre des niveau SSJ1+, pour moi Goku gagnait sans problème même contre le nombre. (oui j'ai pas pensé à la fatigue, mais je suppose qu'à ce niveau, il ne se bat pas à fond)
Mes diverses créations : BD Hémisphères - BD Super Dragon Bros Z , et....
Image
Image Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
Salagir
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 1273
Inscription: Mar Sep 28, 2004 19:50

Messagepar RMR le Dim Déc 02, 2007 1:56

Enfin le voila! Mais qui donc? Mais quoi d’autre sinon le nouveau chapitre de Versus!












SANGOKU, VEGETA VS 2 (RADITZ, JEECE, FREEZER, C-19, C-17, CELL)











Végéta partit comme à son habitude pour s’entraîner dans la salle d’entraînement virtuel. Lorsqu’il entra, il trouva Sangoku.
-«Hé! Je venais tout juste de lancer une cession! Referme la porte, s’il te plaît, Végéta.»
-«Carot! Tu dégages de là tout de suite, je vais m’entraîner!»
-«Mais, je viens à peine de commencer…»
-«Je suis ici chez moi, alors si je décide de prendre cette salle…»
Il continua en hurlant sur son rival:
-«…tu sors, Carot!!!»
-«Ce n’est pas juste! C’est pas ma faute si elle est chez toi!»
Végéta se tint le haut des ailes du nez entre le pouce et l’index, les yeux fermés, l’air exaspéré. Puis il reprit:
-«Puisque c’est comme ça, on va régler ça par un défi. Si je l’emporte, tu n’utiliseras plus jamais cette salle. Autrement, tu auras priorité devant moi pour l’utiliser.»
-«Un défi? Comment pourrais-je refuser?! Ca marche!»
-«Bien. Il s’agira d’un enchaînement de combat dans cette salle. On affrontera chacun de notre côté les mêmes adversaires. Le premier à avoir terminé a gagné. Par souci d’équité, on choisira un combattant chacun notre tour, chaque fois de plus en plus fort.»
-«Euh… Il faut faire quoi exactement?»
Végéta était de plus en plus agacé.
-«Tu tues tes adversaires aussi vite que possible. Point. Maintenant, choisis un adversaire d’un bas niveau.»
-«Disons… Raditz.»
-«Hum… Je choisis Jeece. Maintenant, choisis quelqu’un d’encore plus puissant.»
-«Freezer.»
-«C-19. A toi.»
-«C-17.»
-«Cell dernière forme et ça suffira. Je vais lancer le programme et le défi commencera. Compris?»
-«Mais oui! T’inquiète!»
Végéta entra les commandes. Ils se retrouvèrent sur un plateau au sommet d’une montagne battue par les vents et la pluie, et régulièrement illuminé d’éclairs. Végéta tourna le dos à Sangoku et virtuel Raditz apparut devant lui. Un autre virtuel Raditz fit face à celui qui devrait être son frère.
-«Que le défi débute!» lança le prince saïyen.

Et il se transforma en super saïyen 2 sous le regard interloqué et effrayé de son adversaire dont le détecteur explosa. Le détecteur du second virtuel Raditz en fit autant. Végéta disparut, réapparut derrière le saïyen aux cheveux longs et lui transperça le corps d’un kikoha. Virtuel Raditz hoqueta, puis s’écroula au sol où il trépassa.

Virtuel Jeece fit son apparition. Végéta lança un coup d’œil vers son rival. Sangoku n’avait pas bougé.
-«Qu’est-ce que tu fous, Carot?!»
-«J’attends qu’il monte sa puissance. Sinon le combat ne sera pas équitable.»
-«Il s’agit d’une compétition de vitesse! Tue-le, crétin!»
Sangoku déplaça d’un mouvement extrêmement rapide son bras vers l’avant. L’air déplacé frappa virtuel Raditz qui s’effondra et resta au sol, suffoquant de douleur. Végéta donna un coup de pied circulaire dans les jambes de virtuel Jeece qui commença une chute mais mit une main au sol et, dans la continuité de son mouvement, se rétablit au loin. Il interpella son agresseur, transpirant de peur devant sa puissance et essayant de se donner l’air rassuré:
-«Que… Qu’est-ce que tu crois faire, hein, mon petit Végéta?»
Ce dernier apparut devant Jeece et le saisit à la gorge.
-«Voilà pour toi, "mon grand".» et il l’étrangla.
Le guerrier du commando Ginue assista impuissant à son exécution, les yeux exorbités. Sangoku acheva virtuel Raditz d’une projection d’énergie au moment même ou le cou de virtuel Jeece craqua, signifiant sa mort.

Ce dernier se matérialisa face au rival de Végéta, cette fois. Virtuel Freezer, lui, apparut devant le prince saïyen, sous sa première forme.
-«Qu’est-ce qu’il se passe, Végéta?» demanda-t-il interloqué.
Un éclair illumina le visage de celui-ci.
-«Oh, j’ai la flemme de t’expliquer. Crève.»
Virtuel Freezer éclata d’un rire haut perché, mettant une main devant la bouche, le tout d’un air emprunté. Végéta donna un coup de poing dans le ventre du tyran, le transperçant presque. Celui-ci cracha du sang et tomba à genoux, agonisant.

Virtuel Jeece était en sang. Il se tenait un bras cassé avec sa main valide. Il reprenait son souffle, un genou en terre. Sangoku lui mit une manchette à la nuque, la lui brisant. Lorsque virtuel Jeece émit son dernier souffle, virtuel Freezer le remplaça.

-«Hein? Mais! Tu es le super saïyen!»
Freezer nota la présence de Végéta.
-«Lui aussi?! Je croyais qu’il ne devait y avoir qu’un super saïyen tous les mille ans!»
-«Il semblerait que non. Mes fils et celui de Végéta peuvent aussi devenir super saïyen.»
Végéta l’interrompit:
-«Ne lui tape pas la discute, Carot! A ce rythme, ma victoire ne vaudra plus rien.»
Il bloqua un coup de virtuel C-19 qui venait de surgir de nulle part et espérait profiter de l’inattention de Végéta.
-«Même avec toute la lâcheté du monde, tu ne pourras même pas me frôler, pantin!» et il écrasa le poing du cyborg avec sa propre poigne.
-«Je suis désolé, mais je n’ai pas le temps de te laisser te transformer. Ce sera pour une prochaine fois.» dit Sangoku avant de devenir super saïyen.
Il enchaîna les attaques, projetant virtuel Freezer et réapparaissant sur sa trajectoire pour le frapper à nouveau. Le prince saïyen donna simultanément deux coups de poing dans les joues de virtuel C-19, lui écrasant la tête. D’un coup de boule, il l’envoya rouler à terre où il resta, agité de soubresauts incontrôlables. Il fut achevé d’un kikoha.

Virtuel Freezer voulait se transformer, mais il n’avait aucun répit. Il hurla de rage. Deux éclairs jaillirent du ciel à sa droite et à sa gauche. Végéta frappa virtuel C-17 d’un coup en pleine face. Celui-ci, qui fut projeté au pied de la montagne, revint le visage empourpré de colère.
-«Enfoiré de Végéta! Je vais te faire mordre la poussière!»
-«Ben voyons! Approche, je t’attends!»
Virtuel C-17 fonça sur son adversaire qui se baissa et coupa le guerrier virtuel en deux d’un coup circulaire du bras.

Virtuel Cell sous sa forme parfaite apparut.
-«J’ai presque gagné, Carot!» fanfaronna Végéta, ce qui lui valut d’être frappé violemment par l’adversaire, usant de la même tactique que virtuel C-19 plus tôt.
Le prince des saïyens fut projeté, mais il se rétablit avant de toucher le sol.
-«Puisque tu le prends comme ça, Cell…»
-«Ne me fait pas rire, Végéta. Tu ne m’arrives pas à la cheville!»
Sangoku en finit avec virtuel Freezer d’un kaméhaméha.

Virtuel C-19 apparut derrière lui, et le saisit au cou de ses deux mains, entreprenant de lui pomper son énergie. Le saïyen ainsi agressé se transforma en super saïyen 2, comprenant l’urgence de la situation. Il enfonça son poing dans le ventre du cyborg et détruisit ses entrailles mécaniques d’une vague d’énergie.

Végéta frappa virtuel Cell d’un coup de poing dans les côtes. Le monstre vert ne bougea pas, son regard fixe traduisant les importants dégâts qu’il venait de subir. Il parvint quand même à s’envoler et prépara son meilleur kaméhaméha.
-«Oh non! Je n’ai pas que ça à faire, Cell! Crève!»
Végéta tendit sa main, visant son adversaire, dans la position caractéristique de l’attaque big bang. La puissante sphère d’énergie se rapprocha à une vitesse phénoménale de virtuel Cell qui abandonna son kaméhaméha pour esquiver, mais qui y laissa un bras. Sangoku, opposé à virtuel C-17, le bombarda de kikohas. Le cyborg enclencha un bouclier qui explosa au contact des kikohas trop puissants pour lui. Sangoku ne s’arrêta que lorsque son adversaire fut réduit en poussière.

Virtuel Cell régénéra son bras. Végéta prit parole.
-«Merde! Comment a-t-il pu éviter mon attaque big bang avec son niveau?! Oh! Cell! Voici un final flash auquel tu ne survivras pas, cette fois! Et compte sur moi pour que tu ne puisses pas l’éviter! Ce coup mettra fin au défi, je le jure sur mon honneur!»
Il envoya le final flash de toute sa puissance en lui donnant la plus grande vitesse qu’il pouvait. Le rayon avala la distance le séparant de virtuel Cell. Ce dernier voyait avec horreur le final flash fondre sur lui, n’ayant aucune chance de l’éviter. Quand soudain, un autre virtuel Cell rentra dans la trajectoire de l’attaque. Il hurla et disparut, détruit par le rayon. Son cri reçut un écho dans le cri qu’émit le virtuel Cell premièrement visé en recevant l’attaque et en disparaissant. La salle d’entraînement réapparut, laissant un calme impressionnant après la tempête qui grondait sur la montagne virtuelle.

-«Que… Mais que s’est-il passé?»
Végéta se tourna vers son rival qui se tenait en l’air, une jambe tendu dans la direction de la zone de passage du final flash. Le prince saïyen cria à l’adresse de son rival d’un ton accusateur:
-«C’est toi! Tu as projeté le virtuel Cell qui t’affrontait sur mon final flash! Ce n’est pas du jeu!»
-«Qu’est-ce qui me l’interdit? Et comme mon Cell est mort avant le tien, j’ai gagné.»
-«Je ne suis pas d’accord!»
Végéta commença à amplifier son niveau énergétique, persuadé d’avoir été joué par son ami. Celui-ci posa deux doigts sur son front, et dit précipitamment:
-«Je ne te pensais pas mauvais joueur, Végéta. Bon, je peux utiliser cette pièce quand je veux, donc! Merci beaucoup Végéta. A la prochaine!» et il disparut, par déplacement instantané.
Végéta laissa son niveau d’énergie baisser. Il serra les poings et sortit lentement, dépité.




A suivre.








Désolé, mais la suite n’est pas pour tout de suite… (J’entre en période de révision.)
Dernière édition par RMR le Dim Mai 18, 2008 2:36, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Messagepar San999 le Dim Déc 02, 2007 2:07

lol Pauvre Bejîta! C'est bien Gokû d'agir comme ça, tiens... Pas de grand commentaire à faire, sinon.
Avatar de l’utilisateur
San999
Phœnix Violet
 
Messages: 11961
Inscription: Sam Mars 10, 2007 18:06
Localisation: À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

Messagepar Redd le Dim Déc 02, 2007 2:42

c'est sympa à lire :)

par contre, j'ai deux questions :

- pourquoi Virtuel Freezer n'est-il pas impressionné par Vegeta SSJ2, alors qu'il est censé connaitre Vegeta depuis longtemps (et donc il voit bien la différence).

- et pourquoi dit-il à Goku "tu es le super saiyen" alors que ce dernier ne s'est pas transformé ?
Quand Redd passe, les moustiques trépassent.
Avatar de l’utilisateur
Redd
 
Messages: 2973
Inscription: Jeu Oct 18, 2007 10:31
Localisation: Lille

Messagepar RMR le Dim Déc 02, 2007 3:05

Freezer ne sait pas ressentir les puissances. Comme Végéta l'étale en un coup, il n'a pas le temps de faire une comparaison. Il pourrait être surpris par l'apparence de Végéta, mais ça fait un peu beaucoup redite du chapitre "VEGETA VS FREEZER, COOLER, COLD, ZABON, DORIA".

Par défaut, les souvenirs d'un guerrier virtuel remontent jusqu'à peu avant la mort du personnage qu'il représente. D'où le fait que Freezer sache pour Goku super saïyen.

Ce chapitre n'est clairement pas mon meilleur. Si vous voulez avoir plus de renseignement sur cette salle d'entraînement virtuel que j'ai créé et si vous voulez voir d'autre combats, lisez d'autres chapitre. Il y a une table des matières en premier post, ce qui fait que vous pouvez choisir un combat qui à priori vous intéresse (les chapitres sont assez indépendants).
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Messagepar Redd le Dim Déc 02, 2007 3:13

En fait j'ai lu tous les combats aujourd'hui :)

J'ai vraiment bien aimé celui où Vegeta combat Freezer, Cold, Zabon et les autres.
Quand Redd passe, les moustiques trépassent.
Avatar de l’utilisateur
Redd
 
Messages: 2973
Inscription: Jeu Oct 18, 2007 10:31
Localisation: Lille

Messagepar Think le Dim Déc 02, 2007 9:31

C bien écris.
Mais je vois mal Végéta faire une compèt face à Goku.
C'est une confrontation indirecte et c pas le genre de Végéta. Il aurait plutôt tendance à vouloir affronter Goku directement.

Goku a gagner ? Why not.
Mais je trouve curieux qu'il est réussi en étant plus malin que Végéta.


Sinon certains passages m'ont surpris:

«-Ne lui tape pas la discute, Carot!» C'est Djeun's, c chébran mais je vois mal Végéta (un prince) parler ainsi.

«-Les ennemis virtuels ne doivent pas pouvoir cumulé plus de 30 unités de combat. Quand elles seront en vente libre, seul des gens très riche pourront se les payer, et il y aura toujours des restrictions données au cas par cas. Une législation et même en train d’être mise en place.»

Tu es très pointilleux comme garçon. Mais je comprends pas trop pourquoi Goku donne autant de détails.
Surtout que je l'ai toujours vu comme quelqu'un de simplet doué pour le combat et pour manger... Et qui ne comprend pas forcément grand chose au reste.
J'ai du mal à l'imaginer parler comme un commercial ou à s'intéresser à la législation.
Sinon c aussi un détail mais je suis pas sûr que C16 ait la même unité de mesure que les radars de Freezer donc je sais pas s'il a déjà entendu parler des unités.

Bon, je pousse le vice un peu loin mais :
Pourquoi Goku demande pas à Bulma de lui construire une machine au lieu d'aller chez elle ?
Avatar de l’utilisateur
Think
Utilisateur banni
 
Messages: 1029
Inscription: Lun Nov 19, 2007 20:24

Messagepar RMR le Dim Déc 02, 2007 13:35

Think a écrit:Mais je vois mal Végéta faire une compèt face à Goku.
C'est une confrontation indirecte et c pas le genre de Végéta. Il aurait plutôt tendance à vouloir affronter Goku directement.


Terriblement banal. Je change avec un concept inédit dans ma fic, une compétition de vitesse.

Think a écrit:Goku a gagner ? Why not.
Mais je trouve curieux qu'il est réussi en étant plus malin que Végéta.


Je vois pas en quoi il a été plus malin que Végéta. Il a juste profité d'une occasion qui lui a été offerte. Goku n'avait pas longuement prévu ce final, ne pouvant prévoir une grosse attaque de Végéta. Et Végéta aurait pu en faire autant dans la situation inverse. Ca a plus été une question de chance.

Think a écrit:Sinon c aussi un détail mais je suis pas sûr que C16 ait la même unité de mesure que les radars de Freezer donc je sais pas s'il a déjà entendu parler des unités.


J'ai jamais dit que C-16 connaissait ces unités-là. Mais comme C-16 n'est pas con et qu'on parle de Satan, il se doute que l'idée est une limitation importante de puissance

Sinon, pour Goku commercial, je pense quand même qu'il est capable de restituer quelque chose qu'il a compris et il n'y a rien de compliqué dans ce qu'il a dit.

Y'a pas la place pour cette salle dans la maison de Goku et Bulma ne peut pas trop se permettre de créer pour tous ses amis ces salles extrêmement chères (Satan l'a payée, lui). Or Goku n'est pas bien riche.
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

PrécédentSuivant

Revenir vers Fanfictions

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités