Fanfic : Versus.

Faîtes-nous partager votre fibre littéraire en écrivant votre propre histoire mettant en scène les personnages de Dragon Ball et, pourquoi pas, de nouveaux ! Seules les fanfictions textes figurent ici.

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar Triforceman le Jeu Sep 10, 2009 0:17

Et alors, RMR? Cela fait presque deux mois qu'on n'a pas eu notre dose de Versus. Serais-tu en grève? En dépression? En panne d'inspiration? On veut la suite! :wink:
Avatar de l’utilisateur
Triforceman
 
Messages: 617
Inscription: Mer Nov 02, 2005 22:49

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar SanGoku 13 le Jeu Sep 10, 2009 18:34

Il est en train de compter les cacahuètes dans son paquet ^^
SanGoku 13
>WebMaster de DBSS<
http://sangoku13.info
Avatar de l’utilisateur
SanGoku 13
 
Messages: 341
Inscription: Ven Nov 23, 2007 19:49
Localisation: Québec

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar RMR le Lun Sep 14, 2009 16:36

Argh! Rien de tout ça! Je manque cruellement de temps (vous aurez noté ma présence raréfiée sur le forum)! J'essaye de faire au plus vite, désolé! Et merci à Dr_Leon_Soldier et Tba77 pour leurs commentaires!
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar Kame-boy le Lun Nov 23, 2009 16:22

Je continue mon exploration du forum et j'ai lu 6 ou 7 chapitres de ta fic RMR, plus une bonne partie des messages de ce topic (peut-être un tiers). Et bien, c'est une véritable psychothérapie accéléré que propose cette salle, et c'est cette dimension là de ta fic qui me plait le plus ;) Si ça devenait l'objet central de ta fic, je serais aux anges, mais c'est juste une idée comme ça :mrgreen:

Presque tout les chapitres que j'ai lu, principalement Vegeta/VegetaM et Goku/C16, nous éclairent sur la dualité des personnages (par exemple la programmation de C16 face à son "âme" pacifique). J'adore !

Bon, je ne sais pas si des commentaires sur des chapitres anciens sont aussi utiles que pour les plus récents, mais malgré le fait que j'ai apprécié le chapitre Vegeta contre Vegeta (entre autres), de temps en temps j'ai été un peu perdu et je n'ai pas toujours compris si une action était faite par Vegeta ou son double. Il y a aussi parfois un peu trop de répétition des noms des protagoniste (là je parle de façon plus générale, pas seulement pour ce chapitre) mais rien de grave et on voit que tu as fait l'effort ^^
Sinon, pour reprendre un peu ce que j'ai dit au début de mon message, la duel de personnalité de vegeta contre Vegeta M est passionnant et je le vois comme une sorte de reconstitution du duel intérieure qu'à connu précédemment Vegeta pendant la saga Boo. On peut imaginer à cette époque sa douleur intérieure aussi intense que celle qu'il a éprouvé physiquement dans ton chapitre.

Au fait, cette fic n'aurait-elle pas quelque peu inspiré DBM ? ;) Le combat Cell-Dabla y est aussi et y ressemble beaucoup, et puis le concept permet également de réaliser les fantasmes de fans ^^

J'ai vu que tu n'avais pas trop le temps en ce moment, mais je vais proposer quelques combats, si certains t'inspirent, ils auront tout le temps de germer tranquillement dans ta tête ;)

- Cell-C20 (Gero) : Cell contre son créateur (grosse difference de puissance mais il doit bien y avoir un moyen pour arranger ça, si tu vois ce que je veux dire :P)

- C18-Arale : surtout pour l'humour et le contraste énorme de personnalité

- Gohan VS GohanSSJ2 du Cell Game

- Pan VS Vieux Sangohan (grand-père adoptif de Goku)

- Videl VS "Crazy Lunch" ^^

Pour finir, juste ce que je me suis imaginé après avoir lu ton message concernant le procédé pour recréer les sentiments des personnages à une époque donnée, leurs souvenirs : Bulma a été capable dans l'univers de Trunks du futur de faire une machine à remonter le temps alors pourquoi pas des petits robots espions comme avaient créé le Dr Gero pouvant passer d'une époque à une autre pour analyser les comportements des personnages ? Je sais que tu n'as pas voulu que ça prenne une place trop importante dans ta fic mais bon, je voulais quand même partager cette petite idée, même si tu n'en fais rien ;)

Voilà, bonne continuation.
"L'histoire de Mr Satan", fanfic de 2010 à présent terminée (et reconstituée suite à un hackage en 2011), espère vous plaire et n'aurait rien contre quelques commentaires ;)
http://www.lunionsacre.net/viewtopic.php?f=42&t=5894

"Le Chaos pour racines" est une fanfic qui met en scène 10 "avatars" créés par des membres du forum. J'espère qu'elle plaira aussi aux autres forumeurs ^^
http://www.lunionsacre.net/viewtopic.php?f=42&t=4900
Avatar de l’utilisateur
Kame-boy
 
Messages: 714
Inscription: Mer Sep 02, 2009 21:16

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar RMR le Lun Nov 23, 2009 23:33

Le Cell VS Dabra de DBM est directement inspiré de mon chapitre, mais c'est tout.

Merci pour ton commentaire développé! J'essaie de faire la part belle à la psychologie dans un maximum de chapitre!

Pour les répétitions, je suis assez surpris par ce problème sachant qu'à chaque fois, je cherche un maximum de termes que j'alterne régulièrement pour chaque personnage...

Pour tes idées de combats, Je ne me sens pas inspiré par un Géro VS Cell avec l'un boosté ou l'autre affaiblit. Trop peu naturel et je n'en perçoit pas l'intérêt.

Gohan VS Gohan enfant super saïyen 2, il y est déjà

Pan n'existe pas encore.

Quand à C-18 VS Arale... Je ne sais pas qui aurait pu vouloir provoquer un tel combat et encore moins C-18 le désirer. Et ils ne m'inspire pas trop non plus... Désolé...

Merci encore du commentaire!
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar Dr_Leon_Soldier le Mer Nov 25, 2009 7:32

Je pensais qu'y avait un nouveau chapitre :cry:
viewtopic.php?f=42&t=6790 Apocalypse, one shot sur les anciens Kaïoshins
viewtopic.php?f=42&t=3343&p=170561#p170561 Sasuke vs Végéta
viewtopic.php?f=42&t=3343&p=193963#p193963 Superman vs Végéto (p.1)
viewtopic.php?f=42&t=3343&p=194083#p194083 Superman vs Végéto (p.2)
viewtopic.php?f=42&t=3343&p=214487#p214487 Avengers vs Buu
Avatar de l’utilisateur
Dr_Leon_Soldier
 
Messages: 891
Inscription: Dim Août 16, 2009 20:36

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar Triforceman le Mer Nov 25, 2009 20:24

Moi aussi :(

C'est marrant, on dirait que je suis le seul à avoir trouvé le chapitre Végéta VS Végéta exagéré. Certe, le combat est prenant. Mais je trouve que tu as beaucoup forcé le caractère "diabolique" de Majin Végéta...Alors que dans le manga, c'est quand même lui qui se sacrifie pour sauver le monde en rachetant ses erreurs! Ce changement serait-il dû à l'apparition soudaine (pour le double) d'un autre lui-même, face auquel il se sentirait contraint de se positionner? Autrement dit : n'est-ce pas le fait même de se voir en version "gentil" qui l'énerve et le pousse à jouer un rôle de "méchant"?

Cette parenthèse fermée, on dirait que le tournoi VS souffre de la malédiction "Z" des tournois interrompus :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Triforceman
 
Messages: 617
Inscription: Mer Nov 02, 2005 22:49

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar RMR le Mer Nov 25, 2009 21:36

En fait, le Végéta virtuel se retrouve dans des circonstances bien particulières. D'abord, il croit que Babidi se fout de lui. Ensuite, il commence à admettre l'idée qu'il puisse être une créature dont l'espérance de vie est très limitée, il doit donc choisir ses derniers actes. De plus, il se retrouve face à un lui-même qu'il viens (dans sa mémoire virtuelle) de rejeter violemment en acceptant de se faire manipuler par Babidi, et qui en plus se montre gêné (au début) puis moralisateur (ensuite), deux traits de caractères peu compatible avec la face sombre de Végéta. Et quand Végéta se fait moralisateur, ce n'est pas un gentil moralisateur à la Goku. De plus, il ne ressentira jamais ni le ki de Boo apparaître, ni celui de Gohan s'éteindre pour recevoir un électrochoc. Alors oui, Végéta lui en parle, mais les paroles n'ont jamais beaucoup impressionné Végéta, il ne réalise les choses qu'une fois qu'il les sent (exemple: Cell parfait).

Je suis désolé de vous faire languir pour la suite du tournoi, mais ce n'est plus qu'une question de jour! Ah! Sacré syndrome "Z" des tournois!
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar Triforceman le Jeu Nov 26, 2009 18:10

C'est juste, les circonstances sont très particulières et différentes de la trame originale. Il faudra que je relise ce combat, tiens! "Végéta VS Végéta, ou le drame de l'impossible dialogue avec soi-même" :)

ce n'est plus qu'une question de jour!
Yes! Je m'en va relire le début du tournoi :wink:
Avatar de l’utilisateur
Triforceman
 
Messages: 617
Inscription: Mer Nov 02, 2005 22:49

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar RMR le Ven Nov 27, 2009 23:37

C'est relu? Non? Mu! Ha! Ha! Ha! Trop tard! Le nouveau chapitre est là! *rire démoniaque*




LE TOURNOI DES SANKIS : DEUXIEME MOITIE DU PREMIER TOUR




La rumeur du public s’intensifiait quand l’arbitre reprit la parole, des gouttes de sueur au visage.
-«Nous avons eu un petit problème… On ne retrouvait plus l’Homme Invisible virtuel… Ha ! Ha ! Ha !»
Son rire s’étouffa de lui-même.
-«Mais la reprise est pour tout de suite! Nous allons immédiatement découvrir le reste des participants!»
Aussitôt, la rumeur se transforma en acclamations réjouies.

-«J’invite donc le terrible commandant Bleu virtuel de l’armée du ruban rouge et l’immonde virtuel Bactérie, participant des phases finales de la vingt-et-unième édition du championnat du monde des arts martiaux à s’affronter sur le ring!»
A pas lourds, un colosse vêtu seulement d’un slip et accompagné de mouches voletant autour de lui s’avança sur le ring en rigolant. Le commandant Bleu leva lentement la tête.
-«Non…! Alors là non…! Non…! Ce ne peut pas être cette horreur, mon adversaire…! On me fait une blague…! Ce n’est pas possible!» bafouilla le commandant d’une voix éteinte.
-«Que le combat commence!» hurla l’arbitre.
-«Nooooooon!» gémit le militaire en baissant les épaules.
Virtuel Bactérie se boucha une narine en y enfonçant un doigt. D’un violent souffle, il envoya le contenu de son autre narine comme un coup de fusil sur le commandant Bleu virtuel qui esquiva en se mettant vivement de profil. Il vit le déchet nasal de son adversaire dans un trou fumant, sur le ring, près de lui.
-«Hé! Le commandant devient comme son nom de code, tout bleu!» lança depuis les gradins le ninja Violet virtuel d’un ton guilleret.
De bleu, le commandant Bleu passa au rouge.
-«C’est un cauchemar! Je vais me réveiller!» s’écria-t-il les mains crispées devant lui, les doigts tremblants.
Il esquiva en sautant un coup du doigt que son adversaire avait mis dans sa narine et qui était orné d’une crotte de nez, puis parti dans le coin opposé du ring d’où il observa son adversaire. Le géant se mit en garde. Son ennemi ne bougeait plus.
-«Eh bien, mon gars! Tu ne veux pas attaquer ?!» cracha virtuel Bactérie.
-«Que se passe-t-il pour le commandant Bleu virtuel? Il semble complètement paralysé!» clama l’arbitre
-«Je ne peux quand même pas l’attaquer! Si je le touche, j’y laisserai pour toujours la pureté du grain de ma peau! Zut!» marmonna l’homme concerné.
Un bruit sourd coupa court à ses réflexions. Plus personne ne bougeait, sur le ring comme dans le public.
-«Ah! Je savais que mon bon vieux masque à gaz me resservirait un jour!» se dit l’arbitre en plaçant ledit masque sur son visage.
A ce moment là, un nuage de fumée s’échappa depuis le derrière du géant, se répandant dans tout le stade. Dans le public, certaines personnes commencèrent à se sentir mal. Le commandant Bleu virtuel crachotait, à genou dans son coin.
-«Je veux mourir!» pesta-t-il intérieurement.
Un mollard fondit sur lui, mais il l’esquiva d’un nouveau saut. Toujours en l’air, il fut prit pour cible par le poing de son ennemi. Il l’esquiva tant bien que mal, mais les jointures des doigts de son infect adversaire frôlèrent sa joue. Il se reçut sur le sol, porta une main à son visage et senti l’endroit où il avait été touché être tout collant. Ses yeux aux longs cils s’élargirent.
-«Je… Je suis défiguré…»
Il serra violemment les poings.
-«Comment as-tu osé… Tu ne mérites pas de vivre, espèce de déchet!!!» hurla-t-il à son adversaire.
Il sauta au devant de virtuel Bactérie qui eut un renvoi. Il brassa l’air de ses bras pour dissiper les gaz et enfonça son pied droit à cinq reprises dans le ventre de son adversaire avant de l’achever d’un coup sous le menton. Virtuel Bactérie resta statique, le corps parcouru de tremblements.
-«Qu’est-ce que c’est que cette puissance!»
Il chuta par terre, inconscient. L’arbitre compta les dix secondes et annonça la victoire du commandant Bleu virtuel. Indifférent, celui-ci s’assit au bord du ring. Il retira ses chaussures et sorti un vaporisateur. De celui-ci jaillirent des flammes qui mirent feu aux souliers, les réduisant en cendres.
-«Vous ne croyez pas que vous exagérez?» demanda l’arbitre en aparté.
Sans répondre, le commandant retourna dans les gradins avec toute la dignité dont il pouvait encore faire preuve.

-«J’appelle maintenant Nam, demi-finaliste de la vingt-et-unième édition du championnat du monde et le lieutenant Gris virtuel, lui aussi appartenant à l’ancienne armée du ruban rouge!»
Tout comme le roi Tshapah, Nam était marqué de quelques rides. Mais tout comme Tshapah encore, et comme l’avait annoncé l’arbitre à la réunion qui avait lancé le tournoi, il avait entretenu une forme olympique. Cela n’empêcha pas le lieutenant Gris virtuel de lancer avec un sourire goguenard:
-«Ben voyons… Un ancien artiste martial qui se croit encore dans le coup… Je vais le ramener à la réalité, moi!»
Nam ne releva pas et l’arbitre annonça le début du combat.
Le lieutenant Gris virtuel se mit en garde et trottina vers son adversaire. Ce dernier se mit également en garde, le regard dur. Le militaire envoya son poing, mais Nam l’esquiva en se baissant. Le vieux combattant posa sa main sous le bras de son adversaire et le releva d’un geste. Il enfonça ensuite son genou dans le ventre du soldat. Celui-ci recula, les mains sur son estomac, en toussant.
-«O.K. On recommence… Et cette fois, je ne rigole plus!»
Le lieutenant Gris virtuel frappa à nouveau et Nam esquiva encore, mais en se penchant sur sa gauche cette fois. Le guerrier virtuel rabattit son poing tendu vers son ennemi, le frappant sur le côté du cou. Nam chuta et se rétabli rapidement, les jambes repliées. En les détendant d’un coup, il bondit vivement sur son adversaire et fit fondre son poing sur sa tempe, l’envoyant à son tour par terre. L’ancien artiste martial se redressa, soupirant à cause de l’effort, et se massa le cou. Le lieutenant Gris virtuel se releva, le visage emprunt de colère.
-«Je ne vais pas me faire avoir comme ça!»
-«Je suis désolé, mais tu n’as pas le niveau.» répliqua tranquillement Nam.
-«Ah ouais?!»
Le soldat joignit ses deux mains et frappa de toutes ses forces son adversaire. Ce dernier para avec ses bras croisés. Il les décroisa brusquement, rompant la posture du militaire. Et son poing vint cogner le torse de son ennemi qui eut un mouvement de recul.
-«Fais chier!!!» cria le lieutenant Gris virtuel avant de faire fondre une grêle de coups de poing sur Nam.
L’Hindou les évita les uns après les autres.
-«Le lieutenant Gris virtuel est en difficulté face à la vélocité de Nam! Parviendra-t-il à retourner la situation?»
Le pied de Nam vint frapper le torse du militaire qui fut cette fois projeté et qui roula sur le ring.
-«…» fit le soldat en se relevant, la mine sombre.
Il s’approcha lentement de son adversaire. Nam sauta et envoya son pied vers le visage du lieutenant Gris virtuel qui sauta à son tour et répliqua d’un coup de poing sur le sommet de sa tête. Le vieux combattant retomba durement vers le sol, tête vers le bas, et se reçut sur les mains. Avant que le militaire ne retombe, Nam, en poirier, attrapa sa tête entre ses deux pieds et d’un mouvement de bascule l’envoya directement hors du ring.
-«Hors ring! Le combat se termine sur une victoire indiscutable de Nam qui n’a cessé de dominer!»
Installé au milieu d’un public ravi de la prestation du vainqueur, le moine supérieur se réjouit de la défaite dès le premier tour de deux des trois membres de l’armée du ruban rouge.

-«Le tournoi continu avec le duel qui opposera l’Homme Garou virtuel, participant des phases finales de la vingt-deuxième édition à virtuel Guilan, participant des phases finales de la vingt-et-unième édition! Qui pensez-vous voir triompher?»
L’Homme Garou virtuel se glissa sur le ring en faisant craquer ses poings. Il était sous sa forme massive et poilue de loup.
-«Alors, qui a le malheur de me rencontrer?» demanda-t-il d’un ton arrogant.
Un craquement bien plus sonore se fit entendre tandis que virtuel Guilan, deux fois plus impressionnant que son adversaire, prenait place.
-«C’est moi!»
L’Homme Garou virtuel déglutit.
-«Salut…» fit-il en levant vaguement une main.
-«C’est parti!» cria l’arbitre.
Le plus petit des deux se jeta sur l’autre et frappa son ventre de son meilleur coup de poing. Le monstre ailé se crispa quelques instants.
-«Hé! Mais t’as du répondant, l’ami!»
Il frappa le monstre poilu de ses deux mains jointes. L’Homme Garou virtuel fit un roulé-boulé et se redressa près de la limite du ring, les deux mains sur sa tête.
-«Il est aussi fort qu’il en a l'air… Ca commence mal…»
Il courut au devant de son adversaire et bloqua de ses deux mains un coup de poing qui lui était destiné. Puis il lui frappa le visage, le faisant ployer sous le coup. Mais virtuel Guilan pivota sur lui-même et le frappa d’un coup de queue dans le ventre, l’envoyant au sol. L’Homme Garou virtuel se mit à gronder, puis il se jeta en hurlant sur son adversaire et le mordit à l’épaule. Virtuel Guilan cria à son tour. Il attrapa son agresseur par la peau du cou et le jeta par terre.
-«Non mais ça ne va pas la tête! Il est malade ce gars!» hurla-t-il.
-«Dé… Désolé…» dit l’Homme Garou virtuel en gémissant, ramassé sur lui-même, les oreilles aplaties.
-«Heu… Bon, ça va, c’est pas grave, surtout en plein combat…» répondit le monstre ailé en agitant les mains de haut en bas.
-«Merde, je viens encore de me ridiculiser… Il va me le payer!» se dit la créature mi homme mi loup.
Il sauta à côté de virtuel Guilan et tenta d’enfoncer son coude dans ses côtes, mais sa cible s’envola. L’Homme Garou virtuel se mit à courir en rond à quatre pattes sous son ennemi en aboyant.
-«Sur quoi je suis tombé, encore, moi?» se dit le plus grand des deux combattants avant de se laisser lourdement retomber sur son adversaire qui sursauta en jappant.
Virtuel Guilan saisit de ses deux mains les bras de son ennemi et il l’écrasa contre la corne qui orne son museau, la plantant dans son ventre, avant de le laisser retomber au sol. L’Homme Garou virtuel se mit à trembler, du sang coulant de sa blessure.
-«Je… J’abandonne…» haleta-t-il, crispé par la douleur.
-«Appelez-lui un vétérinaire…» lança virtuel Guilan narquoisement avant de retourner dans les gradins.
-«Victoire de virtuel Guilan par forfait! Voyons voir qui sont les prochains combattants!» clama l’arbitre dans son micro.

-«Il s’agit de l’Homme Invisible virtuel, guerrier de Mamie Voyante et de virtuel Bola, un Indien gardien de la terre sacrée de Karine! Applaudissons-les!» cria l’arbitre dans son micro avant de s’équiper de lunettes infrarouges.
Virtuel Bola, arrivé sur le ring, ramena ses bras devant lui, scrutant le stade.
-«Ton adversaire est déjà là! Ha! Ha! Ha! Ha!» fit une voix venu de la zone de combat.
-«Oui, oui. Je m’en doute… Laisse-moi deviner… Je parie que tu es invisible.» énonça l’Indien.
On entendit un bruit semblable à celui d’une chute.
-«C’est exactement ça! Et qu’est-ce que tu compte faire?»
Virtuel Bola fit un saut vif en arrière et frappa de son poing dans le vide. Un bruit sourd et un nouveau bruit de chute s’en suivirent.
-«Tant que tu causeras, te frapper.» répondit-il.
-«Espèce de…»
Un coup de pied frappant le vide vint le faire taire de nouveau.
-« Virtuel Bola parvient à frapper son adversaire!» expliqua l‘arbitre au public.
-«Mon adversaire est un peu lent à la comprenette…» se dit mentalement virtuel Bola.
Puis le silence s’installa. Soudain, la tête de Bola se pencha sur le côté et il porta sa main à sa joue.
-«Tsss… Il est plus fort que je n’aurais cru…» se dit-il.
Il se courba en deux en grimaçant, puis son corps entier se pencha sur le côté et il continua ainsi à montrer des signes de douleurs, seul, au milieu du ring.
-«L’Homme Invisible virtuel assaille son adversaire de coups!» clama l’arbitre.
-«Ha! Ha! Tu fais moins le malin, hein!» fit la voix venu du néant.
Virtuel Bola jeta ses deux mains en avant et les referma partiellement dans le vide. Il donna une série de coups de genou tandis que des cris de douleurs se firent entendre. Une lampée de sang surgit du vide pour s’écraser par terre. L’Indien finit par lâcher prise. Il tenta un coup de pied là où son adversaire venait de s’échapper, mais il ne rencontra que de l’air. Les coups s’abattirent à nouveau sur virtuel Bola qui tenta de frapper au hasard, mais sans succès. Dans un hurlement, il fit un roulé-boulé jusqu’à l’opposé du ring. Il se redressa en garde, la tête penchée, les yeux fermés.
-«Après avoir donné des coups de genoux à l’Homme Invisible virtuel, virtuel Bola a recommencé à se prendre les attaques de son adversaire jusqu’à devoir fuir. Que fait-il maintenant?» cria l’arbitre.
-«Il faut que j’entende ses déplacements… Aussi légers soient-ils, je peux les percevoir… Je suis en train de chasser…» pensa virtuel Bola.
Une goutte de sueur coula le long de sa tempe. Ses paupières bougeaient selon son niveau de concentration. Ses yeux s’ouvrirent. Au même moment, il se souleva d’un coup du sol et bascula vers le hors ring. Penchant encore plus son buste vers l’arrière, il attrapa la limite du terrain de ses mains et en pivotant se rejeta vers l’intérieur de l’aire de combat.
-«Merde! Je ne peux pas l’entendre!»
En effet, plus virtuel Bola se concentrait pour percevoir les mouvements de son ennemi, plus la rumeur du stade s’amplifiait dans sa tête, couvrant le bruit des gestes volontairement légers de l’Homme Invisible virtuel. Un coup particulièrement violent fit s’agenouiller l’Indien. Il se releva, le souffle court.
-«Où es-tu?» hurla-t-il, au désespoir.
Il se mit à reculer sous les coups, pas à pas, s’approchant inexorablement de la limite du terrain. Une fois au bord du ring, il se campa sur ses jambes et mit ses bras en croix devant lui, résistant aux coups. Il écarta violemment les bras, balayant l’espace autour de lui. Il ne frappa que le vide.
-«L’Homme Invisible virtuel a été obligé de s’éloigner à cause de cette attaque de virtuel Bola qui frappait toute la zone d’où son assaillant pouvait l’attaquer. Il obtient ainsi un court répit. Mais cela suffira-t-il à lui permettre de renverser la situation?»
Virtuel Bola leva une main tendue. Puis il la rabattit d’un seul coup par terre, l’enfonçant dans la pierre du ring. Il fit de même avec son autre main. Une veine se mit à saillir sur sa tempe tandis qu’il serrait les dents, lèvres retroussées. Depuis l’endroit où ses mains s’enfonçaient dans le ring, une fissure s’étendit de part et d’autre, longeant les bords du ring, dessinant un arc de cercle dont il occupait le sommet. Enfin, dans un grand fracas, il arracha toute une couche de la surface du ring qu’il souleva.
-«Hé! Hé! Qu’est-ce que tu fais!» s’écria la voix paniquée de l’Homme Invisible virtuel.
D’un geste, virtuel Bola renversa en arrière la pierre qui s’écrasa contre un temple.
-«Hors ring! Jeté par terre en même temps que la surface du ring, l’Homme Invisible virtuel vient de perdre sa place dans la suite du tournoi! Bravo à virtuel Bola pour son incroyable victoire!»
-«C’est un monstre, ce gars-là!» s’écria Satan.
-«Dire que je vais devoir l’affronter au prochain tour…»
-«Maître! Vous n’êtes pas encore qualifié! Je suis toujours là!» se récria Kalony la rafale, outré.
-«On est bon pour reconstruire le ring…» soupira l’arbitre en s’adressant à un moine.
-«Moi qui croyait que sans énergie on serait à l’abri de ce genre d’incident… En attendant, remplacez la partie manquante du ring par du ring virtuel et enlevez-moi ce gros bloc de pierre qui orne le temple…»
-«Euh… Oui…» répondit le moine en transpirant.

L’arbitre reprit dans son micro:
-«Le combat suivant laisse place à notre champion, Satan, vainqueur des vingt-quatrième et vingt-cinquième édition du championnat du monde des arts martiaux, qui affrontera une nouvelle fois son élève numéro un! Kalony la rafale, défait par Satan au premier tour de la vingt-quatrième édition du championnat, aura-t-il plus de chance cette fois-ci?»
En montant sur le ring fraîchement et virtuellement reconstitué, Kalony la rafale toisa Jewel du regard.
-«Hu!» fit-il, méprisant son rival en beauté.
-«Pff!» répondit Jewel, détournant la tête, les bras croisés, une perfusion à ses côtés.
-«Combattez!» cria l’arbitre à l’adresse des deux adversaires.
-«Je compte sur toi pour ne pas refaire les même erreurs que dans le passé, Kalony! Tu dois apprendre de tes expériences pour progresser!» hurla Satan.
-«Oh oui! Qu’est-ce que vous avez raison, maître!» hurla le beau gosse.
-«Allez, approche! C’est l’heure de ta leçon!» continua le père de Videl en beuglant.
-«Je vais faire de mon mieux pour être digne d’un guerrier tel que vous!» répondit l’autre sur le même ton.
Il se mit à courir vers le champion et frappa du poing. Satan bloqua avec sa main.
-«Trop commun, mon cher élève! Il faut essayer de surprendre ton adversaire pour ne lui laisser aucune chance!» cria-t-il.
-«Ca, c’est bien vrai, maître Satan!» hurla le blond.
Le tenant du titre donna un coup de genou dans le ventre de son élève. Celui-ci sauta majestueusement en arrière et roula sur le ring.
-«Aïe, aïe, aïe, aïe, aïeuh! Quelle souffrance! Quelle douleur! Vos coups sont aussi efficaces qu’un fusil, maître!» brailla Kalony.
-«Evidemment, Kalony! Bien que la force brute ne fasse pas tout, il faut pouvoir mettre de la puissance dans ses coups. Au moins autant de force qu’un rhinocéros en pleine charge, si tu veux pouvoir prétendre un jour au titre de champion!» s’égosilla Satan.
-«Vous pouvez arrêter votre spectacle mélodramatique, vous deux?» dit l’arbitre en aparté.
-«Hein?» firent-ils en même temps, en tournant une tête pseudo surprise vers l’arbitre.
-«Bon… Hum…» toussota Satan.
-«Allons-y sérieusement, Kalony.» finit-il.
-«Sérieusement, hein? Ne vous étonnez pas si je vous fais mal!» dit le beau gosse en parlant enfin normalement.
-«On va voir ça.» répondit son maître d’un ton encourageant, un petit sourire au visage.
Kalony la rafale leva les deux mains dans une posture étrange.
-«Beautifull rose flying attack.» annonça-t-il.
-«Déjà?» grimaça Satan.
Le blond sauta dans les airs. Il tendit une jambe vers le bas et se mit à tournoyer sur lui-même, répandant des pétales de roses autour de lui, formant ainsi une foreuse avec son corps. Il chuta droit sur le champion qui se tendit en position d’attaque. Au moment précis où Kalony arriva sur lui, il frappa de son poing en plein au niveau du pied de son élève. Aussitôt, sa jambe se replia et son mouvement de rotation cessa. Satan saisit à deux mains sa jambe et envoya Kalony hors du ring.
-«Victoire de Satan après un combat aussi court que celui qu’ils avaient déjà livrés auparavant en tournoi!»
-«Kalony, ton attaque a un point faible. La partie centrale de ta technique tournoyante est immobile et donc sensible à toute attaque. Par ailleurs, être sérieux ne signifie pas nécessairement balancer sa meilleure attaque. Tu dois affaiblir ton adversaire et toujours garder des atouts…» expliqua le père de Videl
-«Je vois… Désolé… J’aurais aimé réussir à placer au moins quelques coups..» dit piteusement Kalony.
-«Moi aussi, j’aurais aimé que tu fasses ça…» répliqua sévèrement Satan.
-«Hé! Hé! Hé!» fit Jewel hilare.

-«Mesdames et messieurs, laissez-moi vous présenter les derniers combattants de ce premier tour! Voici venir la Momie virtuelle, combattant de Mamie Voyante et Kirano, jeune combattant de quinze ans au talent prometteur!»
Kirano s’inclina respectueusement devant la Momie virtuelle qui ne bougea pas, les mains sur les hanches. Cette dernière marcha tranquillement vers son adversaire et, une fois arrivé à cinq mètres de l’adolescent, il mit ses deux mains en avant. Deux bandelettes s’échappèrent et vinrent s’enrouler autour des poignets de Kirano.
-«Allez, on va commencer gentiment, je t’emmène hors du ring.» déclara la Momie virtuelle.
Elle marcha jusqu’au bord du ring, docilement suivie par son adversaire.
-«T’es mignon, mon garçon. Il est temps de faire le grand saut!» s’exclama l’homme momifié
Il fit un mouvement brusque des bras qui se stoppa net. Les bandelettes, tendues, offraient une résistance inattendue. Kirano les avait saisis entre ses mains et les tenait fermement.
-«J’aimerais participer un peu au tournoi, sans vouloir vous vexer, monsieur la Momie.» fit-il avec un petit sourire effacé.
Il tira d’un coup sec sur les bandelettes faisant tomber à ses pieds son adversaire. Celui-ci se releva prestement et frappa l’épaule de Kirano qui accusa brièvement le coup, mais sans lâcher les bandelettes. En quelques mouvements vifs, il ligota les deux mains de la momie et rompit le lien qui unissait les deux combattants d’un geste sec. La Momie virtuelle donna un coup de pied, mais Kirano se faufila entre ses jambes. De l’autre côté, il sauta et posa ses deux pieds dans le dos de son adversaire. D’une impulsion, il le projeta vers le centre du ring où il s’écrasa. Lui-même se retrouva à la limite du terrain mais il marcha vers son adversaire. Celui-ci se releva en pestant.
-«T’es une vraie petite anguille, toi!»
Il tira sur ses menottes de tissu et parvint à les rompre. Mais ce faisant, la force employée lui fit écarter les bras. Kirano, qui l’avait rejoint, profita de l’ouverture pour faire pleuvoir des coups de poings dans le ventre de l’homme momifié. Il termina en frappant avec les paumes de ses deux mains, projetant puissamment son adversaire. Celui-ci parti au-delà des limites du ring, mais il jeta deux bandelettes qui vinrent s’enrouler autour du cou de Kirano et s’en servit pour revenir sur le ring.
-«Je vais t’étrangler, petite ordure!» cracha-t-il.
Kirano senti soudain la pression sur son cou. Il tenta d’arracher la corde de tissu mais ne pouvait pas y mettre assez de force dans une telle position. Il commença à s’étrangler. Il couru vers son bourreau, donnant du mou aux bandeaux. Les saisissants en deux endroits, il les tendit devant lui et sauta dans les jambes de la Momie virtuelle, le fauchant avec la corde raide ainsi formée. Celui-ci s’écroula, et aussitôt, Kirano retrouva son souffle. Il arracha les bandeaux moins serrés. Il attrapa un bras de son adversaire qui se relevait et le tordit en arrière. Il posa sa jambe en bas du dos de la momie et en tirant sur le bras et en poussant avec sa jambe, il le fit basculer et l’écrasa sur le sol en dehors du ring.
-«Victoire de Kirano après un combat époustouflant! Quelle technique!»
-«Intéressant, ce mioche!» lança Diableman tandis que Draculaman restait bouche bée.
Kirano descendit du ring. Il grimaça en se massant l’épaule.
-«J’ai jamais vu un type aussi fort! Heureusement qu’il n’a pas réussit à en placer d’autres!» se dit-il.

-«Il ne reste que Kiela, éliminé au deuxième tour de la vingt-quatrième édition du championnat des arts martiaux et lors du combat général de la vingt-cinquième édition! Il est donc qualifié d’office pour le deuxième tour où il rencontrera Kirano! Ce deuxième tour verra également s’affronter virtuelle Videl et virtuelle Chichi, le roi Tschapah et virtuel Diableman, virtuel Rail et le commandant Bleu virtuel, Nam et virtuel Guilan et virtuel Bola et Satan! On se retrouvera vite pour ce deuxième tour, c’est promis!»




A suivre!


Donc on connaît tout les participants. Il y en a deux qui peuvent être ambigües, il me semble, c'est Rail et Kirano.

Ce sont bien des personnages du manga. Rail est l'adversaire que Goku rencontre dans la capitale de l'ouest. Après avoir défait le lieutenant Blanc, Goku se rend à la capitale de l'ouest voir Bulma car son détecteur est cassé. Ne sachant où elle habite, et croyant que les informations se monnayent, il va tomber sur Rail (nom de mon invention) qui propose aux passants de tenter de le vaincre pour une récompense de 10 000 zénis (avec 1 000 zénis de frais de participation qu'il épargnera à Goku à cause de son jeune âge). Goku l'écrase comme de rien.

Kirano apparaît dans le manga après Versus (donc après Boo). En gros, on le découvre plus jeune dans Versus que dans le manga. Il participe à la 28ème édition du championnat et lors du tirage, pendant un instant, Végéta se demande si c'est lui, la réincarnation de Boo. Son père, Berujerass, est une pure invention de ma part.
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar San999 le Sam Nov 28, 2009 0:15

Le combat entre le Commandant Bleu et Bactérie est bien marrant. XDD Tu as bien utilisé le caractère du Commandant. Et pas mal le "de bleu, le Commandant Bleu passa au rouge". XD Et l'autre qui crame carrément ses bottes après le combat. lool

Rien à dire sur Nam et le Lieutenant Gris. Nam assure.

Le combat de l’Homme Garou et Guilan est bien marrant aussi. L'autre qui s'excuse de mordre et Guilan qui se demande pourquoi il tombe toujours sur ce genre de phénomène. XD Cela dit, Guilan a gagné de façon effrayante.

-«C’est exactement ça! Et qu’est-ce que tu compte faire?»
Virtuel Bola fit un saut vif en arrière et frappa de son poing dans le vide. Un bruit sourd et un nouveau bruit de chute s’en suivirent.
-«Tant que tu causeras, te frapper.» répondit-il.
-«Espèce de…»
XD Bola a la classe. Mais j'ai pas très bien compris comment il gagne...

Sympa la petite rivalité entre Kalony la rafale et Jewel. Et marrant le petit show qu'il a tenté de faire avec Satan. Mais on ne trompe pas Monsieur l'Arbitre, qui soit dit en passant est super bien équipé entre le masque à gaz et les lunettes infrarouges. XD Satan est cool quand il est sérieux.

Et Kirano m'impressionne! Ouah! On a envie qu'il soit le héros. :mrgreen: Je verrais bien une finale entre lui et Videl, tiens. Mais bon, il faudrait un prétexte pour que Satan perde (ce qui je pense va arriver, vu que je ne pense pas qu'il puisse gagner contre Videl). De toute façon, c'est toi qui décide. ^^

Je me réjouis des prochains combats! \o/
Avatar de l’utilisateur
San999
Phœnix Violet
 
Messages: 11961
Inscription: Sam Mars 10, 2007 18:06
Localisation: À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar Foenidis le Sam Nov 28, 2009 0:24


On en avait tous rêvé... il l'a fait ! ^^

un nouveau chapitre Versus...

J'ai adoré l'opposition Commandant Blue/Bactérie... juste devant Loup Garou/Guilan... "appelez un vétérinaire..." lol... ^^

Merci RMR pour ce bon moment.
Le futur me donne un peu trop souvent l'impression d'avoir les mots de Dante « Vous qui entrez ici, abandonnez toute espérance » gravés en lettres sombres sur son fronton.
Avatar de l’utilisateur
Foenidis
 
Messages: 11818
Inscription: Mar Avr 28, 2009 22:33
Localisation: Suivez mon actualité sur Twitter, cherchez @Foenidis

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar RMR le Sam Nov 28, 2009 0:44

Merci beaucoup, San et DBphoenix10!

Pour la fin du combat de virtuel Bola et de l'Homme Invisible virtuel, j'explique.

D'abord, pour se donner une marge de manœuvre, virtuel Bola chasse l'Homme Invisible virtuel d'un grand coup de ses deux bras. Puis il saisit à main nu le sol et, en forçant, il arrache toute une couche de la surface du ring, un revêtement, une pellicule de ring, comme vous voulez. L'Homme Invisible virtuel est nécessairement dessus et déséquilibré. En le jetant en arrière, virtuel Bola envoie son adversaire par terre, hors du ring.
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar Foenidis le Sam Nov 28, 2009 1:26


Moi j'avais très bien compris ! ^^
Le futur me donne un peu trop souvent l'impression d'avoir les mots de Dante « Vous qui entrez ici, abandonnez toute espérance » gravés en lettres sombres sur son fronton.
Avatar de l’utilisateur
Foenidis
 
Messages: 11818
Inscription: Mar Avr 28, 2009 22:33
Localisation: Suivez mon actualité sur Twitter, cherchez @Foenidis

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar San999 le Sam Nov 28, 2009 3:23

DBphoenix10 a écrit:Moi j'avais très bien compris ! ^^
Frimeuse! :mrgreen:

Merci de l'explication Aremaru!
Avatar de l’utilisateur
San999
Phœnix Violet
 
Messages: 11961
Inscription: Sam Mars 10, 2007 18:06
Localisation: À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

PrécédentSuivant

Revenir vers Fanfictions

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invités