Fanfic : Versus.

Faîtes-nous partager votre fibre littéraire en écrivant votre propre histoire mettant en scène les personnages de Dragon Ball et, pourquoi pas, de nouveaux ! Seules les fanfictions textes figurent ici.

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar vicabouc le Jeu Avr 01, 2010 13:39

J'ai enfin trouvé celui qui a bu tout mon stock de faux rhum.
RMR, la drogue c'est très mauvais pour la santé.
Ma liste de fanfics :
viewtopic.php?f=36&t=4672
Avatar de l’utilisateur
vicabouc
 
Messages: 1093
Inscription: Mar Fév 16, 2010 20:44
Localisation: au village pingouin

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar Ganjalo le Jeu Avr 01, 2010 14:18

bauff c plu dur dekrir san fôte !!
ofet !!!
ia bokou de suspans

perso je pens ke goku va paser en super saiane 4 et la il va fer un genkidama de tt lunivair du mond entiai !!!!!!!!!!!!!!! et la goku i v a fiare "yaaaaaaaaaaaa muers ! sale mnostre !!!!!!!!!!!!!!"
Image
en voie de réussir
Avatar de l’utilisateur
Ganjalo
 
Messages: 2510
Inscription: Ven Juin 19, 2009 16:37

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar RMR le Dim Avr 11, 2010 11:36

Bon, pour me faire pardonner de mon poisson d'avril archi nul, voici un chapitre tout nouveau, tout chaud!




FREEZER VS CELL VS BOO




Les vestiges d'une cité terrienne étaient éparpillés sur un grand terrain fait de roche. Un léger chuintement dû à une pluie qui tombait en continu, mais pas à verse, renforçait l'atmosphère lugubre des lieux. Un pied métallisé se terminant sur trois doigts se posa sur une pierre avant de l'enserrer jusqu'à la faire exploser. La jambe, elle-même entièrement robotique, reposa sur un promontoire. Virtuel Freezer posa son avant-bras droit sur son genou ainsi relevé. Toute la partie inférieur de son corps comprenant sa queue était cybernétique, ainsi que son bras gauche, la moitié supérieure droite de sa tête et une partie de son torse. Ses pupilles rouges détaillèrent les environs.
-«Je ne pensais pas que Végéta et Nappa avaient été aussi rudes avec cette planète lors de leur venue...»
Il se retourna et prit un air contrarié.
-«Je me demande où sont passés papa et les autres...»
Il haussa les épaules.
-«Ce n'est pas grave. Au pire, je les retrouverai au vaisseau.»
Il progressa dans les ruines, bras croisés, se demandant si il restait au moins quelques terriens à tuer quelque part en attendant l'arrivée de Sangoku, en retard de trois heures sur lui. La pluie cessa presque aussitôt.
-«Freezer?! Je te croyais mort!»
Le tyran releva la tête vers la voix qu'il venait d'entendre. Dans les airs se tenait un étrange humanoïde vert au corps constellé de tâches sombres, doté de sortes de cornes prolongeant horizontalement les bords de sa tête vers le haut et de deux longues ailes fines noires reposant dans son dos. Des éclairs le parcouraient tandis qu'une aura l'enveloppait entièrement.
-«Je suis flatté d'être connu jusqu'ici. Mais si tu es aussi au courant pour ma défaite sur Namek que nous avons pris soin de cacher même à tout notre empire, c'est que tu dois être un ami de ce Sangoku.»
Un sourire ironique et un petit éclat de rire échappèrent à virtuel Cell.
-«Huh... Si on veut...»

-«Qu'est-ce qui a bien pu se passer ici? La planète est ravagée, mais je ne me suis pourtant absenté que quelques instants... Et ce Freezer...» pensa virtuel Cell, songeur.
-«Tu ne m'es d'aucune utilité, Freezer. Je suis désolé, mais tu vas devoir encore mourir.»
Un sourire s'étala sur le visage du tyran.
-«Tiens donc... Tu n'es même pas un de ces singes de saïyens et tu parles de me faire mourir? Pfff... Il a suffi d'une défaite pour ternir ma réputation... Il est temps de remettre quelques pendules à l'heure...»
Virtuel Cell voulait en finir rapidement avec Sangohan et ses amis. Ce Freezer sorti de nulle part ne méritait même pas qu'il gâche beaucoup d'énergie. D'un large mouvement du bras, deux doigts tendus, il envoya une décharge d'énergie sur le fils de Cold. Elle avait suffisamment de puissance pour en tuer sept comme lui. Ce dernier cligna des yeux, surpris de la soudaine offensive du monstre.
-«Kuh!» grogna-t-il en contractant les muscles de son bras droit.
D'un violent coup de poing en revers, il rejeta l'attaque sur le côté qui s'écrasa par terre. Une explosion s'ensuivit, puis un nuage de fumée balaya le terrain, cachant les deux adversaires. Une seconde après, il était passé, et virtuel Freezer finissait de fondre sur virtuel Cell. Il le frappa à la tempe et la créature de Géro fut projetée vers le sol où elle se reçut sur ses deux jambes plus une main en appui. Sa dernière main était appliquée sur sa tempe. Il avait les yeux écarquillés.
-«C'est Freezer, ça?! Qu'est-ce que ça signifie?»
-«Oh! Ho! Ho! Ho! Ho! On dirait bien que tu avais mésestimé ma puissance!» fit l'attaquant, une main retournée devant sa bouche, ses épaules secouées par son rire.
-«Cependant, je dois t'avouer que je suis surpris. Je ne pensais pas te voir te relever après cette attaque. Tu ne voudrais pas travailler pour moi? Tu remplacerais avantageusement Ginue, et ça te permettrait, accessoirement, de survivre à notre rencontre.»
-«Je connais ta puissance. Ce n'est pas moi qui me trompe, c'est toi qui est plus fort que tu ne le devrais...»
-«Qu'est-ce que tu racontes?» demanda virtuel Freezer, une arcade sourcilière relevée.
-«Réponds plutôt à ma question. Veux-tu travailler pour moi?»
Ce fut au tour de virtuel Cell d'être secoué d'un rire qu'il étouffa. Il répondit en souriant malicieusement.
-«Il se peut que tu me sous-estimes, toi aussi...»
Il se jeta en criant sur le tyran qu'il frappa au cou avec la tranche de sa main. De la bave s'échappa de la bouche du monstre partiellement robotisé tandis qu'il s'écrasa par terre où il fit plusieurs roulades. Il se redressa en portant une main à son cou, une veine saillant sur son front.
-«On oublie l'idée du recrutement! Tu es une créature morte!» siffla-t-il.

Les deux monstres se regardèrent agressivement. Ils se jetèrent simultanément l'un sur l'autre et, au moment de se rejoindre, ils s'arrêtèrent brusquement. Un kikoha passa entre les deux et s'écrasa un peu plus loin, par terre. Un grondement se fit entendre tandis que la terre se mit à trembler. Virtuel Cell et virtuel Freezer se mirent en position défensive alors que la sphère explosa enfin, faisant reculer par son seul souffle les deux adversaires. Une fois le calme revenu, ils levèrent la tête dans la direction depuis laquelle provenait l'attaque. Un humanoïde rose, grand et fin, vêtu d'un simple pantalon bouffant blanc, de chaussures marron et portant une petite queue au sommet de sa tête se tenait en l'air, une main tendue dans leur direction, de la fumée s'en échappant encore.
-«C'est bien vous, hein...?»
Il détailla le tyran et le clone.
-«...les combattants qu'on m'a promis!»
Les deux combattants en question observèrent le nouveau venu d'un regard sombre.
-«C'est dingue ça! Encore un qui a une puissance défiant la mienne!» marmonna virtuel Freezer.
-«Qui c'est celui-là? Il ne me dit rien du tout...» pensa virtuel Cell.
-«Un autre ami à Sangoku?» demanda l'extra-terrestre semi-cybernétique.
-«Alors là, je ne crois pas...» répondit le combattant au corps parfait.
-«Alors?! C'est bien vous?!» hurla virtuel Boo, s'impatientant.
Le fils de Cold et la création de Gero s'envolèrent d'un même élan et crièrent en même temps:
-«Toi, la ferme!»
Ils enfoncèrent chacun un genou dans le ventre de virtuel Boo qui hurla de douleur avant de s'écraser dans un vieux bâtiment qui s'écroula sur lui. Chassant d'un bras les débris recouvrant son corps, un petit sourire s'afficha sur son visage.
-«On va dire que c'est vous...»

Il disparut aussitôt et réapparut derrière Virtuel Freezer, les mains jointes. Il le frappa derrière la tête, le propulsant en avant. Se déplaçant immédiatement derrière virtuel Cell, il le jeta d'un coup de pied dans le dos vers son autre adversaire. Les deux combattants se rentrèrent dedans et atterrirent chacun de leur côté. Ils repartirent à l'assaut de virtuel Boo. Le tyran pencha la tête vers le monstre ailé.
-«Tu me déranges! Dégage!»
Il tendit une main aux doigts écartés vers lui, le frappant d'un kiaï. Ce dernier fut dévié de sa trajectoire, les yeux fermés, la mâchoire crispé sous l'effet de la douleur. Il s'immobilisa et tandis un doigt vers son agresseur qui continuait à monter. Un fin rayon d'énergie en partit qui frappa la tempe de virtuel Freezer. Il cria de douleur avant de comprendre ce qui venait de le frapper.
-«Où... Où as-tu appris cette attaque?»
Une main rose se saisit de son bras mécanique, tandis qu'une autre attrapa virtuel Cell au cou. Virtuel Boo, qui avait allongé ses bras, ramena ses deux ennemis à lui à toute vitesse. Bien mal lui en prit. Arrivés à sa hauteur, le tyran et le clone le frappèrent chacun d'un côté de la tête avec leur poing. Celle-ci fut écrasée entre leurs mains fermées.
-«Il est mort?» se demanda le clone en pensant à l'état de son cerveau.
Le monstre créé par Bibidi les lâcha et posa ses mains sur leur ventre desquelles rayonnèrent de l'énergie. Ses cibles furent rejetées par les kikohas qu'il relâcha. Virtuel Cell, exploitant les cellules de Piccolo, étira à son tour son bras pour attraper l'un de ceux de virtuel Boo. Il se tira vers lui en raccourcissant son membre et lui rentra dedans en enfonçant son coude dans son visage. Le monstre rose s'écrasa par terre. La créature au corps parfait entendit un cri au dessus de lui et se retourna pour voir un daïchi retsuzan, l'un des fouets d'énergie de virtuel Freezer, lui frapper le ventre et l'entraîner jusqu'au sol où il s'enfonça, entraînant virtuel Boo avec lui, crachant du sang. Une longue tranchée se creusa dans le sol frappé par l'attaque, sauf là où les deux victimes faisaient rempart de leur corps. Virtuel Freezer envoya du bout d'un doigt une pluie de ses rayons d'énergie fins mortellement dangereux que le monstre vert avait osé utiliser contre lui juste avant. Se relevant promptement, ses deux cibles se mirent à les dévier de gestes extrêmement rapides des bras. Virtuel Boo chassa le clone d'un puissant coup de pied. Celui-ci fit une pirouette pour se recevoir un peu plus loin, laissant la trace de ses pieds dans le sol en freinant son mouvement. Il porta deux doigts à son front et apparut devant virtuel Freezer qui cria de surprise. Il tendit deux mains devant lui, collées à la base des paumes, et relâcha un gigantesque kaméhaméha. Le tyran, le corps carbonisé par endroit, se jeta sur virtuel Cell. Celui-ci remarqua virtuel Boo qui s'élançait vers virtuel Freezer et lui fonça dessus. Ils s'approchèrent les uns des autres et, au même instant, le monstre rose frappa au visage le fils de Cold qui cogna la tête de la créature verte qui donna lui-même un coup de poing au monstre de Bibidi. Tout trois tombèrent en arrière avant de se rétablir de justesse au sol. Ils reprirent leur souffle.
-«Nous sommes...» commença virtuel Boo en pensées.
-«...aussi forts...» continua virtuel Cell dans sa tête.
-«...les uns que les autres.» termina virtuel Freezer pour lui-même.

Un sourire s'étendit d'une oreille à l'autre de Virtuel Boo, si on pouvait appeler ces orifices des oreilles.
-«Ce type aux cheveux changeants ne m'avait pas trompé! Ils sont super forts, c'est génial!»
Virtuel Cell, la tête penchée, riait doucement.
-«Qu'importe d'où sortent ces gars, je ne pouvais pas espérer une meilleure opportunité d'essayer mon corps encore plus parfait!»
Virtuel Freezer ne riait pas, ni même ne souriait. Des veines saillaient sur la petite partie non mécanique de son front.
-«C'est moi, le numéro un de l'univers! Je tuerai tout ceux qui auront la prétention de m'égaler!»
Il poursuivit à voix haute.
-«Je suis plus fort que vous! J'espérais ne pas avoir à montrer cent pour cent de ma puissance même contre Sangoku car cela m'est désormais douloureux, mais puisqu'il le faut pour vous remettre à votre place...»
Le niveau d'énergie du tyran s'amplifia rapidement tandis qu'il contractait ses muscles.
-«Il peut devenir encore plus fort?!» s'inquiéta la création de Géro qui ne connaissait de Freezer que ce que le robot espion du ruban rouge en avait vu sur Terre, et Freezer n'avait pas eu l'occasion d'utiliser toute sa puissance avant que Sangoku ne le tue une bonne fois pour toute.
De son côté, le sourire du monstre rose s'élargit encore, si c'était possible. Virtuel Cell nota que son adversaire inconnu semblait capable de ressentir la puissance, lui aussi. Un grondement se fit entendre, venu du sol qui tremblait sous l'intensité d'énergie développée par virtuel Freezer. A ce grondement répondit celui du ciel, toujours envahi de nuages noirs. La pluie ne revint pas, mais des éclairs lointains illuminaient régulièrement les combattants. Des grincements métalliques sinistres s'échappèrent du corps mécanique du tyran, soumis à la pression de ses muscles qui gonflaient de plus en plus. Un sourire démoniaque apparu sur ses lèvres lorsqu'il parvint à sa pleine puissance.

Il leva un doigt en l'air et une sphère d'énergie noire parcourue d'éclairs se forma. Il tendit vivement son doigt vers virtuel Boo qui fut heurté par la boule. Avant que l'attaque n'explose, les éclairs semblèrent se transférer sur le monstre rose. Il fut projeté contre une maison et resta allongé au sol, grimaçant. Il essaya de se relever, mais son corps qui tremblait, toujours parcouru par les éclairs, ne répondit pas.
-«Ca m'a coûté pas mal d'énergie, mais celui-là aura son compte pour un moment. A nous deux!» fit-il en se tournant vers virtuel Cell.
-«Que...» commença ce dernier en découvrant virtuel Freezer déjà sur lui.
Le poing droit du tyran, celui qui n'avait pas été robotisé, s'enfonça dans le ventre de son adversaire dont la vue se troubla sous le choc. La carapace de son corps voulu parfait se craquela. Faisant voler son autre poing vers le haut, virtuel Freezer frappa celui qui possédait de ses cellules au menton, jetant sa tête en arrière. Il fit un tour sur lui-même et frappa de sa queue métallique son adversaire qui mangea la poussière, laissant un sillon dans le sol. Virtuel Cell se releva d'un bond, furieux, et sauta sur le tyran qu'il frappa d'un coup de pied latéral dans la partie cybernétique de sa tête. Virtuel Freezer accusa le coup mais, se propulsant d'un pied contre le sol, revint sur le monstre vert qu'il frappa au visage. Celui-ci fit plusieurs bonds en arrière et se rétablit. Du sang coulait de son nez. Il envoya un kaméhaméha dans la direction de son ennemi qui s'envola par dessus avant de frapper du plat de son pied la face de son adversaire qui roula contre le sol.
-«Meeeeeerde! Ca suffit!» hurla virtuel Cell avant d'augmenter à son tour drastiquement son niveau d'énergie.
Virtuel Freezer s'immobilisa, observant avec stupéfaction le changement chez son adversaire. Ses muscles avaient facilement doublé de volume. La créature de Géro, toujours parcourue des éclairs typiques de la puissance acquise après son auto-destruction, ressemblait maintenant à un colosse. Le tyran en était tétanisé. Virtuel Cell s'envola et arriva au niveau de virtuel Freezer. Il leva un bras monstrueux et l'abattit sur son adversaire qui s'écrasa par terre et dont le corps rebondit tant le coup l'avait puissamment projeté. S'étant approché, le clone lui mit un second coup dans le ventre, l'enfonçant dans le sol. L'un des deux globes verts qui ornaient la partie métallique du torse de virtuel Freezer éclata, laissant couler un flot de sang. Virtuel Cell frappa encore une fois mais son adversaire esquiva d'une roulade. D'un bond, il cogna le menton de la création de Géro avec son genou. Il esquiva un nouveau punch et frappa de multiples coups de poing le ventre de son adversaire qui s'étonna de la puissance moindre des attaques du tyran. Il se concentra sur le niveau d'énergie de virtuel Freezer et sourit. Il lança un ultime coup de poing que sa cible esquiva aisément, dubitative. C'est alors que ce dernier comprit. Les deux adversaires se posèrent.
-«Je vois... Sa pleine puissance consomme beaucoup d'énergie! Il va s'affaiblir très vite, à ce rythme!» pensa virtuel Cell.
-«Hé! Hé! Son corps surpuissant a perdu énormément en vitesse. Voilà qui est intéressant!» se dit virtuel Freezer.

Ils se jetèrent l'un vers l'autre.
-«J'ai trouvé...» crièrent-ils en même temps, en levant leur bras.
-«...ton point faible!»
Le monstre vert abattit un poing que le tyran esquiva en passant par dessus.
-«Zut!» s'exclama le clone tandis que le poing de son ennemi vint frapper sa tempe.
Bien qu'endolori, il encaissa facilement l'attaque d'un virtuel Freezer déclinant et en profita pour enfoncer son propre poing dans le ventre de l'extra-terrestre semi-robotisé d'un coup de bas en haut. Tout deux se laissèrent retomber loin l'un de l'autre, le souffle court, récupérant des dégâts subis. Mais une ombre rose ne leur laissa pas le loisir de se reposer longtemps. Virtuel Boo, s'arrêtant devant virtuel Cell, lui martela son ventre déjà craquelé de coups de poing et le jeta en arrière d'une vague d'énergie. Il se déplaça presque instantanément devant virtuel Freezer à qui il cracha par la bouche un rayon d'énergie avant de joindre ses deux pieds et de les lancer contre son visage, l'envoyant s'écraser au sol. La créature de Géro, de son côté, se releva avec difficulté.
-«Argh... Zut... J'ai encore perdu mon sang froid... Je n'aime décidément pas que l'on dépasse ma puissance...»
Il abandonna sa forme incommodante aux gros muscles.
-«Je l'avais presque oublié, celui-là... Si je veux les vaincre tout les deux, je dois m'économiser...» pensa virtuel Freezer qui redescendit à soixante-dix pour cent de sa force, son meilleur niveau sans perte d'énergie.
Virtuel Cell se téléporta à côté de virtuel Boo et lui donna un coup de genou dans la tête, l'envoyant valdinguer vers le tyran qui le reçu d'un grand coup de pied de bas en haut. Le monstre rose tournoya dans les airs et profita de sa position pour attraper ses propres jambes, maintenant son corps dans la forme d'une boule. Il fondit sur le destructeur de Namek et lui rentra dans le visage jetant sur le côté sa tête qui fit une grimace de douleur. La boule vivante se redirigea vers virtuel Cell et lui heurta le torse. La force de la collision fit tomber celui-ci sur sa gauche. Virtuel Boo s'écrasa par terre et se relança vers sa dernière victime qui l'attrapa à mains nues. Le clone cria de douleur tandis qu'il s'efforçait de freiner la boule rose en rotation. Lorsqu'il y parvint enfin, il envoya d'un grand coup de pied le ballon-Boo sur virtuel Freezer qui se relevait tout juste et se le reçut dans les jambes, ce qui le fit trébucher et s'étaler par terre. Ce dernier appuya de ses deux mains sur le sol pour prendre de l'élan et se jeter sur virtuel Cell. Il s'immobilisa brusquement devant son ennemi et pointa son front du doigt. Il le frappa d'un rayon à bout portant. La créature de Géro se défendit en renvoyant son adversaire au loin d'un kiaï ho de la main. Virtuel Boo arriva en sens contraire par rapport au tyran et le frappa dans le dos d'un coup de coude, ce qui fit cracher du sang à la cible de son attaque. Sans s'attarder, le monstre rose poursuivit sa course jusqu'à son second adversaire. Ils échangèrent des coups de poing qui se rencontrèrent, provoquant une détonation. Ils se mirent à enchaîner les coups au corps à corps. Virtuel Freezer, en retrait, tremblait de rage.
-«Crevez, vermines!»
Il envoya deux kienzans, un pour chaque adversaire. Ceux-ci, trop concentrés sur le combat qui faisait rage entre eux, ne les virent pas arriver. Virtuel Cell fut coupé net à la base du torse et la partie supérieure de son corps retomba au sol. L'autre kienzan se pencha sur le côté et coupa verticalement virtuel Boo, du haut du bassin au sommet de la tête. Les deux moitiés du corps du monstre rose, rattachés ensemble par le bassin, pendouillaient chacun de son côté.

Virtuel Freezer éclata d'un rire triomphant.
-«Voilà ce qu'il en coûte de défier le maître de l'univers! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!»
Son rire s'étouffa soudainement. De la matière grisâtre s'agitait sous le torse du monstre créé par Géro tandis que les deux moitiés de celui créé par Bibidi se redressaient.
-«Mais... Qu'est-ce que...» balbutia le tyran, déconfit.
Toute la partie inférieure du corps de virtuel Cell surgit depuis son bassin tandis que les deux moitiés de virtuel Boo se solidarisèrent. Le clone regarda son adversaire rose en coin, les yeux plissés. Il avait bien vu que sa tête avait été coupée en deux. Pourtant, il s'était aussi reconstitué comme si de rien n'était.
-«Vous êtes immortels ou quoi?!» siffla virtuel Freezer d'une voix plus aiguë qu'à l'ordinaire.
Les trois adversaires prirent de la distance, se jaugeant.
-«Hé! Freezer! Tu as remarqué?» lança virtuel Cell en regardant virtuel Boo.
-«Hein?» s'exclama le tyran, surpris d'être aussi familièrement interpellé par son adversaire.
Il regarda le monstre rose.
-«Et bien, quoi?»
-«Il est bien moins fatigué que nous...»
En effet, bien qu'il n'ait pas été épargné par le combat, virtuel Boo n'avait un souffle que très peu raccourci là où les deux autres haletaient.
-«Et alors? Qu'est-ce que tu proposes?»
Virtuel Cell sourit en coin.
-«On fait une trêve et on le massacre!»
-«Intéressant... Dans ce cas, j'ai ma petite idée!»
Virtuel Freezer se jeta sur le monstre rose qui fit apparaître un kikoha dans sa main. Il l'envoya sur le tyran qui le repoussa d'un coup de poing. Il attrapa le visage du monstre de Bibidi à deux mains et lui passa par dessus. Il enserra son bassin avec ses jambes et ses bras avec les siens, le bloquant complètement.
-«Utilise ta force monstrueuse! Même si tu es lent, je l'empêche d'esquiver!»
Virtuel Cell resta indécis quelques secondes.
-«Quand je parlais de se battre à deux, je ne pensais pas à une méthode aussi lâche... Ca ne me plaît pas trop, mais je tiens avant tout à survivre à cette bataille, alors...»
Il se transforma de nouveau en un colosse surpuissant et s'avança devant virtuel Boo. Il se mit à le marteler de coups, lui tirant des cris de douleurs. Incapable de se libérer, la victime des deux autres combattants s'agitait en tout sens. Le clone poursuivit sa tâche de bourreau jusqu'à en être lui-même fatigué. Il arrêta quelques instants pour récupérer. Virtuel Boo avait la tête penchée en avant, de la bave coulant de sa bouche. Virtuel Cell se sentit d'attaque pour porter de nouveaux coups. Il contracta son bras droit pour frapper de toutes ses forces et visa le ventre du monstre rose. Mais un trou le remplaça, et le coup termina sa course dans le ventre de virtuel Freezer qui en cracha du sang, desserrant légèrement son étreinte. Relevant violemment la tête, virtuel Boo cogna le visage de celui qui le maintenait prisonnier, terminant de lui faire lâcher prise. Il posa ses deux mains sur le torse de la créature au corps parfait qui, trop lent, ne put éviter les deux rayons d'énergie qui le jetèrent au loin.

-«Vous m'avez fait mal! Vous allez me payer ça!!!» hurla virtuel Boo dont le corps était parcouru de veines.
Des frissons le prirent et il explosa, touchant ses deux adversaires. Ils tombèrent au sol, le corps fumant, celui du clone ayant perdu son aspect colossal, et y restèrent plusieurs secondes. Lorsqu'ils trouvèrent la force de se relever, virtuel Boo, qui s'était régénéré, apparut entre eux.
-«Je n'en ai pas fini avec vous!!!»
De la fumée s'échappa en grande quantité des trous ornant sa tête. Aussitôt, virtuel Cell, se concentra. Il esquiva certaines attaques de son adversaire, s'en reçut d'autres, mais en porta lui-même plusieurs qui affectèrent son ennemi.
-«Il faut être idiot pour espérer trouver un avantage à simplement priver de leur vue ses adversaires! Entre la possibilité de se fier à l'énergie de l'autre et la possibilité d'être attentif aux déplacements d'air, on ne manque pas de solutions pour palier au problème!» s'exclama virtuel Cell.
La fumée se dissipa, dévoilant un virtuel Boo essoufflé et un virtuel Freezer en sang, des bosses sur plusieurs parties du corps.
-«Bon... Ca dépend aussi de l'adversaire...» rectifia le clone, un peu déçu de la prestation de son allié du moment.
-«Moi, au moins, je ne me trompe pas de cible quand je donne un coup de poing...» riposta ce dernier qui ressentait encore l'impact du dernier coup que lui avait donné involontairement virtuel Cell.
-«Bon, fini les alliances, je me débrouille bien mieux seul.» décréta le clone.
-«Je n'en ai toujours pas fini avec vous!» insista virtuel Boo dont la colère ne cessait de s'amplifier.
Il s'éleva loin au dessus de ses deux adversaires et leva une main vers la masse de nuages sombres qui emplissaient le ciel. Une aura entoura son corps et des missiles d'énergie s'envolèrent par milliers de son bras tendu, retombant en une pluie meurtrière qui frappa le sol déjà ravagé de la zone. Virtuel Freezer se mit à sauter d'un côté et de l'autre, esquivant les missiles habilement, jusqu'à ce que l'un d'entre eux le frappe à la tête, lui faisant courber le dos. Un autre le frappa derrière la nuque, le couchant à terre où il fut la proie de toute une volée d'attaques énergétiques. Virtuel Cell, pour sa part, mit immédiatement ses bras en croix au dessus de sa tête pour se protéger. Il encaissa bien les chocs jusqu'à ce que ses bras ne commencent à le torturer et à s'alourdir. Du sang se mit à en couler tandis que son corps vibrait sous l'effet des impacts et qu'une pellicule de sueur le recouvrait. Il poussa finalement un grand cri en générant un immense bouclier qui absorba tout les chocs qui suivirent en tremblant. Virtuel Freezer sauta sur ses jambes et créa son propre bouclier, une petite sphère protectrice dotée de capacités offensives. Cette technique avait autrefois permis au tyran de surpasser le kaméhaméha de Sangoku en super saïyen. Faisant fi des missiles, il se jeta sur virtuel Boo qu'il frappa de plein fouet, faisant cesser son attaque. Le monstre rose envoya un kaméhaméha sur celui qui l'avait frappé et celui-ci encaissa en croisant les bras devant lui. Il ressortit de l'attaque sans presque aucun dégât supplémentaire.
-«Hé! Hé! Sa dernière attaque lui a coûté beaucoup d'énergie...» ricana virtuel Cell qui avait désactivé son bouclier.

Virtuel Boo était enfin vraiment essoufflé. Il regarda l'extra-terrestre au corps partiellement robotisé d'un air mauvais, un petit sourire en coin. La queue sur sa tête se pencha vers l'avant.
-«Transforme-toi en une montagne de gâteaux!»
Un rayon rose au mouvement agité partit de l'extrémité de la queue vers le tyran. Celui-ci se coucha dans les airs, laissant le rayon lui passer au-dessus. Il frappa un immeuble en contrebas qui se transforma aussitôt en milliers de pâtisseries richement fourrées. Une goutte de sueur coula sur le visage de virtuel Freezer accompagnée d'un frisson glacial qui lui parcourut le dos. Il s'imagina une seconde transformé en un gâteau à son effigie. Lui, le maître du monde qui avait conquis des milliers de planètes avait failli finir ainsi. Il vit virtuel Boo attirer dans sa bouche tout ces gâteaux d'une grande inspiration et les avaler tout rond. De l'énergie fusa depuis les trous sur sa tête.
-«Mes batteries sont à nouveau pleines, mais j'ai encore un petit creux...» dit-il en regardant avec envie virtuel Freezer vers qui il pencha son appendice céphalique.
-«N'y pense même pas!» grimaça ce dernier en faisant jaillir un rayon de son index qui coupa à la base la queue de virtuel Boo. D'autres rayons transpercèrent le corps du monstre depuis son dos. C'était virtuel Cell qui se rappelait à ses adversaires. Virtuel Boo se jeta sur lui après s'être entièrement régénéré et le frappa sur le côté du cou d'une manchette, lui coupant le souffle. Virtuel Freezer lança une série de kikoha du bout de chaque main, les uns frappant le monstre rose dans le dos, les autres touchant le monstre vert au torse. Deux explosions s'ensuivirent desquelles jaillirent les deux cibles du tyran qui lui frappèrent le visage de leurs poings. Le semi-cyborg fit une chute libre pendant que ses deux agresseurs échangeaient des coups. Lorsqu'il se reprit et regagna de l'altitude, les deux autres adversaires s'écartèrent. Les trois combattants étaient à bout de souffle, même virtuel Boo qui n'avait pas autant récupéré qu'il avait bien voulu le faire croire. Ils hésitaient à se relancer dans la bataille. Le risque de mourir était désormais élevé pour le prochain qui perdrait un échange de coups. Finalement, virtuel Cell se jeta sur virtuel Boo, le plus dangereux de ses deux adversaires. Il frappa de toutes ses forces mais le monstre rose arrêta le coup dans le creux d'une main. Arrivant par derrière, virtuel Freezer lui cogna la tête de ses deux mains jointes. La créature ultime du docteur Géro chuta, tentant de reprendre le contrôle de ses mouvements. Un coup de pied du monstre de Bibidi le rejeta à l'horizontale. Faisant une brusque accélération, il s'envola loin au dessus de ses adversaires qui remontèrent vers lui. Alors que l'orage s'apaisait, une fine pluie retomba sur la région. Le clone mit ses deux mains devant son front, doigts écartés.
-«La morsure du Soleil!» cria-t-il, éblouissant ses adversaires d'une intense lumière.
Il fondit au sol et se cacha derrière un muret délabré. Il s'y adossa en transpirant.

Il cacha aussitôt sa présence.
-«Ce monstre rose pourrait toujours me retrouver à mon énergie, autrement...» pensa-t-il alors que des coulées d'eau commençaient à glisser sur la carapace de son corps à cause de la pluie.
Il regarda ses adversaires en faisant légèrement dépasser sa tête du bord du muret et les vit en plein affrontement.
-«Il est complètement incroyable!» s'exclama-t-il en parlant de virtuel Boo.
-«Il a l'air de pouvoir se régénérer quoi qu'on lui fasse! Si je reste ici à attendre, nul doute que ce monstrueux Freezer finira par mourir en l'affrontant. Puis ce sera mon tour... Et même ce Freezer représente un gros danger... Qu'est-ce qui s'est passé pour qu'il obtienne une telle puissance? Sangoku l'a tué très facilement dans mon monde. Serait-ce à cause de la venue de Trunks? De la mienne? Mais je ne vois pas en quoi ça aurait eu de telles conséquences...»
Il déglutit en se laissant retomber sur ses fesses.
-«Mais comment vaincre ce monstre rose? Son corps, bien que ridicule, semble vraiment parfait!»
Il serra brusquement les poings. Il se redressa d'un bond.
-«Le corps parfait, c'est moi qui l'ai!!!»
Se rendant compte qu'il élevait son niveau d'énergie, il se calma en maudissant intérieurement ses adversaires.
-«J'ai besoin de pouvoir attaquer sur plusieurs fronts pour faire face aux deux adversaires et pour prendre l'avantage sur l'invincible... Il y a bien un moyen, mais...»
Il soupira en s'adossant de nouveau au mur.
-«Voyons... Pendant les dix jours précédents le Cell Game, j'ai réussi à accumuler et à mettre en réserve l'énergie pour faire quatorze Cell Juniors. J'en ai perdu un lorsque Sangoku a détruit ma tête avec son kaméhaméha. J'en ai pondu sept que Sangohan a tué. Il me reste donc de côté l'énergie pour en pondre six... Mais je dois me limiter à cinq et mettre de nouveau mes souvenirs et mon tempérament dans un Cell Junior qui me servira de sauvegarde au cas où ma tête soit de nouveau détruite... Je ne tiens pas à mourir pour une erreur d'inattention... Quant à faire de nouveaux Cells Juniors, ça me coûterait exactement l'énergie qu'ils auront, puisque je n'ai pas préparé de l'énergie pour eux... M'affaiblir est absolument inenvisageable!»
Il croisa les bras, l'air contrarié.
-«Seulement, les cinq Cell Juniors que je pourrais pondre seraient des Cells Juniors ancienne version, vu que je les ai préconçus à l'époque... Déjà que des Cell Juniors que je concevrais maintenant seraient très faibles face à ces deux monstres, alors ceux-là... Il va falloir être très habile.»
Il relâcha cinq Cell Juniors virtuels depuis son vestige de queue et développa sa puissance.
-«A l'assaut, mes enfants!»
Explosant le muret, virtuel Cell et ses cinq enfants se jetèrent dans la bataille.

-«Votre rôle est de me couvrir pour que je prenne l'avantage dans tous les échanges! Soyez très prudent, ils peuvent vous tuer d'un unique coup!» leur lança leur père.
Il arriva sur virtuel Boo qui venait de se défaire de virtuel Freezer d'un coup de pied dans le ventre et lui crocheta la mâchoire. Le monstre rose riposta d'un coup de poing dans le ventre puis tenta un coup de pied que la créature de Gero esquiva en s'envolant au dessus de son ennemi. Celui-ci fit apparaître une sphère d'énergie dans l'une de ses mains mais se reçut une pluie de kikoha dans le dos. En se retournant, il découvrit un Cell Junior virtuel au loin. Un coup de genou du virtuel Cell original sur le sommet de la tête le fit chuter sur une centaine de mètres. Virtuel Freezer, qui avait assisté à la scène, décida d'attaquer virtuel Cell. Un autre enfant de ce dernier lui frappa le menton avec le sommet de son crâne par une brusque ascension.
-«Qu'est-ce que c'est que ce truc minuscule?!»
Il leva une main pour frapper son agresseur. Mais un canon garric lui frappa le bras. Détournant son attention sur le nouveau Cell Junior virtuel qui l'attaquait, il pointa un doigt vers lui. Mais un kaméhaméha du père de ce combattant l'emporta au loin. Virtuel Cell émit un petit rire, satisfait de la tournure des événements. En dessous de lui, virtuel Boo remontait à toute vitesse à sa rencontre. Un enfant de sa cible apparut devant lui et le frappa d'un coup de pied circulaire, stoppant son mouvement. Le monstre de Bibidi allait abattre le perturbateur quand un autre Cell Junior virtuel s'assit sur ses épaules et lui tira la queue en arrière, lui faisant lever la tête. L'occasion étant trop belle, le monstre vert vint frapper le menton offert de son adversaire. Le tyran de l'univers, dans son dos, envoya d'une main une immense vague d'énergie vers le groupe composé de virtuel Cell, virtuel Boo et deux Cell Juniors virtuels. L'un des autres juniors se concentrait depuis un moment, deux doigts sur le front. Il relâcha un makankossapo en direction de l'attaque du conquérant qu'il détruisit. Le rire de virtuel Cell s'amplifia.
-«C'est parfait, les enfants! Vous êtes dignes de moi! Continuons comme ça, et ils s'épuiseront sans rien pouvoir faire!»
-«Sans rien pouvoir faire?» demanda l'extra-terrestre semi-cybernétique en grimaçant.
-«Tu ne te rends vraiment pas compte de qui je suis, de la terreur que j'incarne! Tu vas voir si je ne peux rien faire contre tes sales mioches!»
Il tendit deux mains, chacune en direction d'un Cell Junior.
-«Zut!» s'écria virtuel Cell en fondant sur virtuel Freezer, ne songeant même pas à se téléporter.
Le tyran leva les bras, et les deux juniors, aux loin, s'élevèrent en altitude. Puis il poussa un cri en refermant ses mains, et ses deux victimes gonflèrent et explosèrent. Le clone arriva sur l'assassin de deux de ses enfants et voulu donner un coup de poing mais il fut paré de l'avant-bras. Pas prêt à renoncer à son avantage tactique, virtuel Cell battit en retraite pour retrouver les autres Cell Juniors virtuels. Il vit virtuel Boo se liquéfier et rentrer dans l'un d'entre eux avant de le faire exploser à son tour.
-«Protégez-vous les uns les autres, comme au début!» hurla la créature parfaite de Géro.
-«Et comment le pourraient-ils...»
Virtuel Boo se coupa en deux et se reforma en double.
-«...s'ils ont chacun un adversaire?»
De la sueur perla sur les tempes du créateur des Cell Juniors virtuels qui voyait son avantage être définitivement anéanti. L'un des deux virtuels Boo frappa d'un coup de poing l'un de ses adversaires qui fut transpercé et explosa. L'autre transforma son adversaire en un bonbon gélifié à sa propre image avant de le manger. Le sentiment de crainte redoubla en virtuel Cell.
-«Son pouvoir marche vraiment, même sur les guerriers puissants... Et il peut aussi se diviser! Merde! Ce monstre à tous les avantages pour lui!»
Il se retrouvait exactement dans la même situation qu'avant, et le plan qu'il avait élaboré en se cachant avait lamentablement échoué.
-«Je ne mourrai pas! Je suis le plus fort, je ne peux pas être vaincu! Je vais vous tuer...» siffla-t-il.

-«Pffff... Le plus fort, c'est moi!» répondirent les deux autres combattants en se désignant du pouce.
-«J'ai conquis un territoire plus grand qu'il n'en a jamais été conquis! Je me suis imposé partout! Personne ne m'a jamais tenu tête avant ce super saïyen! C'est établi, le plus fort, c'est moi!» protesta furieusement virtuel Freezer.
-«Peut-être, mais le plus fort, c'est quand même moi.» répliqua virtuel Boo, de nouveau en un seul exemplaire, avec un sourire mauvais.
-«Vous me faites rire...» dit virtuel Cell qui semblait être à l'opposé du rire.
-«L'un se veut le plus puissant parce qu'il n'a jamais rencontré plus fort que lui pendant longtemps... L'autre se veut le plus puissant par caprice. Moi... J'ai été conçu POUR être le plus puissant, pour évoluer jusqu'à la perfection, et je suis allé encore au-delà! C'est dans ma nature d'être le plus puissant!!! Toi, l'indestructible, tu va être le premier à comprendre ce que ça signifie...»
L'intensité d'énergie autour de virtuel Cell se fit imposante, écrasante. Toute la planète se mit à trembler tandis qu'il rassemblait toute sa puissance. Il mit ses mains sur le côté.
-«Ka...»
Il savait exactement ce qu'il avait à faire.
-«Mé...»
Il n'y avait qu'à suivre l'exemple de Sangoku.
-«Ha...»
Une boule chargée d'une incroyable énergie se forma entre ses mains.
-«Mé...»
Elle vibra, gonflée d'un maximum de puissance. Le clone se téléporta devant virtuel Boo.
-«Haaaaaa!!!»
Le rayon d'énergie, plus large que virtuel Boo lui-même, l'avala tout entier. Son corps se disloqua sous la puissance de l'attaque, ne laissant qu'un peu de fumée.
-«Ha! Ha! Ha! Cette fois c'est terminé!»
Le peu de fumée se concentra alors, devenant petit à petit une masse compacte. La boule rose qui en résulta se changea soudainement en un virtuel Boo apparemment intact. Virtuel Cell se mit à trembler. En contrebas, virtuel Freezer comprenait lui aussi la gravité de la situation. Virtuel Boo frappa de ses deux mains jointes un adversaire qui ne se défendit même pas et alla s'écraser contre le sol, y créant un cratère.
-«Avec une telle constitution et de tels pouvoirs, cette créature peut faire pratiquement ce qu'elle veut...» pensa virtuel Cell, allongé par terre.
C'est en réfléchissant à ce qu'il venait de dire qu'il eut un déclic. Le sourire lui revint et il sortit de son trou en volant.

Il utilisa une capacité de Sangoku, cette fois. Par télépathie, il communiqua avec virtuel Freezer.
-«Quoi?! Pas question, je risque de mourir! Et puis comment connais-tu ce pouvoir...? C'est Sangoku qui t'en a parlé?»
-«Peu importe. Il n'y a que toi qui peux le faire, et si tu ne le fais pas, tu mourras à coup sûr. Tu as vu ses capacités...»
-«... Keuf...»
Il n'aimait pas ça. Ce type lui dictait quasiment sa conduite. Mais en même temps, si ça ne marchait pas, qu'est-ce qui le pouvait? Le tyran se jeta sur virtuel Boo et commença à l'attaquer, mais ce dernier lui tint comme d'habitude tête, les adversaires étant de la même force. Mais virtuel Freezer s'épuisa plus vite que son endurant ennemi et finit par être jeté au sol d'un coup de pied.
-«Ca commence mal, c'est en train de foirer...» pensa le semi-cyborg.
-«Allez... Tu n'as pas le choix...» pensa virtuel Cell, impatient.
-«A mon tour de faire la démonstration de ce que signifie être le numéro un! Ou plutôt de refaire cette démonstration!» clama le tyran avant de développer cent pour cent de son pouvoir.
Il se jeta avec une fureur renouvelée sur virtuel Boo qu'il surpassa en vitesse et en puissance. Les coups qu'il enchaîna laissèrent leurs marques dans la peau molle du monstre rose qui ne parvenait pas à atteindre son adversaire. De la transpiration gouttait sur le visage de l'extra-terrestre partiellement cybernétique. Il sentait ses réserves d'énergies diminuer mais s'efforçait de garder le même haut niveau jusqu'à ce que...
-«Ca suffit! Transforme-toi en petit chocolat!»
Virtuel Freezer redescendit immédiatement à un niveau moindre de puissance qui ne l'épuisait pas et sauta prestement par dessus le rayon et son adversaire. L'attaque transformante rasa de près l'entrejambe de sa cible mais ne l'atteint pas. Arrivé dans le dos de virtuel Boo, le tyran saisit le poignet de son bras bionique de sa main droite. Une sphère apparut autour de son adversaire qui ne put plus bouger un muscle.
-«Qu'est-ce que tu as dit, déjà? Un petit chocolat?» demanda l'attaquant avec un sourire démoniaque.
Il propulsa virtuel Boo vers son propre rayon que la créature de Bibidi rattrapa petit à petit. Il tourna du mieux qu'il put la tête pour voir la distance le séparant de son attaque s'amenuiser et se mit à transpirer. Il luttait de toutes ses forces pour se libérer. Il sentait que le pouvoir paralysant s'affaiblissait, mais il avait presque rejoint le rayon.
-«Je... Je ne veux pas mourir! Je ne veux pas qu'on me mange!» hurla-t-il, au désespoir.
Lorsque soudain, le pouvoir céda. Juste avant de toucher le rayon, virtuel Boo parvint à se décaler, exultant de joie et de soulagement tandis que virtuel Freezer se maudissait de n'avoir pas réussi à l'envoyer avec plus de puissance.
-«Pas si vite...»
La créature se retourna et vit virtuel Cell exactement dans la même position que le fils de Cold.
-«Non!» cria le monstre rose avant d'être de nouveau enfermé dans la sphère et d'être envoyé directement sur le rayon.
-«Nooooooooooon!!!» cria-t-il avant de rencontrer le rayon.
Un flash se produisit qui laissa apparaître un petit chocolat à l'effigie du Boo maléfique qui avait rivalisé avec Gotenks lui-même. Il chuta jusqu'au sol, aussitôt rejoint par le tyran.
-«Je doute que tu sois encore vivant dans cet état... Mais au cas où... Essaie donc de te régénérer de ça!»
Il envoya une puissante décharge d'énergie à bout portant sur le chocolat. Il se laissa redescendre au fond du gouffre ainsi formé.

Virtuel Cell se posa à côté de lui.
-«Bien joué, Freezer! On est définitivement débarrassé...»
La tête du clone retomba sur le côté, atterrissant par terre avec un bruit mat, tandis qu'un kienzan finissait sa course dans le ciel.
-«...de lui...»
Les pupilles du monstre vert se dirigèrent vers le tyran.
-«J'allais m'occuper de toi. Pas la peine d'être si pressé...»
Le tyran, bras croisés, domina de sa pourtant petite stature son adversaire réduit à une tête.
-«Tu m'as l'air bien serein... J'ai vu ta réaction quand tu as remarqué que mon kienzan avait coupé l'autre monstre en deux même au niveau de la tête... Que dirais-tu si je t'explose la tienne?»
-«Essaie donc! La morsure du Soleil!»
L'intense lumière de cette technique brûla les yeux du monstre partiellement mécanique.
-«Tu crois que c'est ça qui va m'empêcher de t'attaquer?!»
Virtuel Freezer, après avoir crispé ses paupières, leva un bras à l'aveugle, prêt à l'abattre sur son adversaire dont il avait mémorisé la position. Celui-ci utilisa les dons de Piccolo de deux manières en même temps. La matière grisâtre caractéristique de la régénération s'agita sous le cou sectionné de virtuel Cell tandis que deux rayons électriques jaillirent du bout de ses cornes, foudroyant son agresseur en pleine action. Ce dernier fut paralysé par la douleur. L'une des trois cloches de verre sur son front se fissura sous l'intensité de la décharge, laissant couler un étrange sérum. Pendant ce temps, le corps du clone se régénéra. Il sauta sur ses jambes, frappant au passage de sa tête celle du tyran, brisant définitivement la sphère verte sur laquelle virtuel Freezer appliqua une main. Mais du sang coula malgré tout. Le supérieur du commando Ginue recula d'un pas. Le plus dangereux était vaincu, il fallait maintenant simplement en finir avec le rival restant.
-«Je dois quand même te remercier, Freezer. Si je suis tel que je suis aujourd'hui, c'est aussi parce que j'ai de tes cellules en moi.»
-«Hein? De mes cellules?» s'exclama le destructeur de Namek.
-«Ceci explique cela... Ta puissance, tes techniques... D'ailleurs, tu t'es bien foutu de moi, tu pouvais l'exécuter toi-même le plan pour vaincre l'autre monstre...»
-«En effet, mais je ne voulais pas risquer d'être transformé en biscuit... Et puis ta forme cent pour cent était le meilleur moyen de le pousser à utiliser son rayon, sans compter que ça t'a encore plus épuisé! C'était tout bénef pour moi! »

-«C'est bien, tu as de mes cellules... Mais l'original ne pourra jamais être égalé!»
-«Tu as conscience que je suis plus résistant que toi, pour la même force?» répliqua virtuel Cell.
-«Tiens donc... C'est ce qu'on va voir.»
Virtuel Freezer s'envola vers son adversaire qui s'éleva de quelques centimètres et glissa sur le côté pour frapper transversalement le dos du crâne de son ennemi, le couchant à terre. Il frappa d'un coup de poing qu'il arrêta à un centimètre du bras bionique de sa cible. Il prolongea son attaque d'un kiaï. La pression ainsi exercée écrasa le bras qui laissa échapper des étincelles. Virtuel Freezer bondit sur ses pieds, furieux, et tenta de frapper de son bras cybernétique mais le coup partit à côté de sa cible. Il ne contrôlait plus correctement les mouvements de son bras, la machinerie étant complètement broyée au niveau du coude.
-«Voilà la différence... Tu peux me faire la même chose, je n'aurais qu'à me régénérer. La différence entre toi et moi est aussi grande que la différence entre l'autre monstre et moi. Sauf que là, il n'y a aucun moyen de contourner ce problème. Hé! Hé! Hé!» expliqua le clone au corps parfait.
Deux rayons jaillirent des yeux de virtuel Freezer et frappèrent le torse de son adversaire qui tomba à la renverse. Faisant une pirouette arrière, il se stabilisa sur ses pieds et envoya rapidement un kienzan sur son adversaire qui se pencha promptement pour l'éviter. Mais le bord du kienzan lui entama grièvement l'épaule droite d'où coula un flot de sang. Il voulu saisir son épaule blessée de son autre main mais son mouvement eut encore un raté et passa au dessus. Le tyran transpirait abondamment, sentant sa vie le quitter. Ses deux bras étaient presque inutilisables désormais, du sang coulait des globe de verres brisés sur son torse et sur son front. Son adversaire, bien que physiquement à bout lui aussi, n'avait pour seule marque du combat que les fissures sur son ventre.
-«Si seulement papa pouvait arriver... Vu notre épuisement à tout les deux, sa présence suffirait à inverser le cours des événements... Où a-t-il bien pu passer?!»
Virtuel Freezer s'envola dans le but de rejoindre son vaisseau. Son adversaire ne le suivait pas. Avec Cold a ses côtés, le conquérant était certain de l'emporter. Il se dit que la chance lui souriait enfin. Le clone regarda son adversaire s'enfuir. Puis il posa deux doigts sur son front et se téléporta devant lui.
-«Si on en finissait?» demanda-t-il.
Virtuel Freezer trembla de rage, les dents serrées.
-«Je vais t'exploser comme tes petits doubles!» cracha-t-il avant de lever douloureusement le bras dont l'épaule avait été entaillée.
Virtuel Cell sentit une pression dans son corps mais la dissipa avec sa propre énergie.
-«Ce genre de technique ne marche que sur beaucoup plus faible que soi, tu devrais le savoir... Je vais abréger ton désespoir...»
Il tendit un doigt vers la cicatrice que virtuel Freezer avait sur la partie gauche de son torse, une autre marque de son combat sur Namek. Un rayon jaillit qui transperça le corps de virtuel Freezer qui cracha du sang.
-«Je... Je vais mourir comme ça? Abattu par ce rayon avec lequel j'ai tant tué? Eliminé comme un vulgaire saïyen...? J'y crois pas...»
Il tomba vers le sol, les yeux dans le vague.
-«Sangoku. Ces monstres... Je... Je hais... la Terre...»
Il s'échoua par terre, complètement amorphe. Virtuel Cell mit ses deux mains jointes au niveau des paumes en avant. L'espace sembla se tordre devant lui tandis qu'il chargeait le peu d'énergie qu'il lui restait.
-«Final flash!»
Le puissant rayon plaqua le corps de virtuel Freezer contre le sol qui explosa. Les parties mécaniques se désolidarisèrent et le reste de son corps se désintégra. Le clone se posa à terre, souriant.
-«J'ai gagné! Je suis le meilleur! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!»
Son sourire s'estompa un peu.
-«N'empêche que c'est inquiétant... Qu'il puisse exister des créatures telles que le monstre rose... Enfin, je me débrouillerai toujours pour gagner!»
Il soupira de fatigue.
-«Il faut que je récupère avant d'attaquer Sangohan. Enfin, s'il est encore vivant, je n'ai toujours pas compris ce qu'il s'est passé ici...»
Ses questions ne trouvèrent jamais leur réponse car il disparut en même temps que l'environnement virtuel.

Dans la pièce camouflée qui permettait d'être spectateur des combats, Yamcha était confortablement enfoncé dans son siège, ses jambes croisées reposant sur le dossier du fauteuil avant, ses mains derrière la tête.
-«Qu'est-ce que c'est relaxant de les voir se taper entre eux!»
Krilin, assit à côté, se tenait penché en avant, sa tête reposant sur ses bras qui reposaient eux-mêmes sur le dossier de la chaise devant lui.
-«Je te l'avais bien dit que ce serait chouette! Hé! Tenshinhan! Est-ce que tu regrettes qu'on soit allé te débusquer dans ton désert?»
Un peu en arrière, debout, les bras croisés, Tenshinhan resta silencieux quelques secondes.
-«Je préférerais me battre contre eux que de les regarder...»
-«Quoi?! Tu es fou! On n'a pas le niveau pour battre n'importe lequel d'entre eux! D'autant que dans ce cas, je les ai alignés sur la force de Cell...» s'exclama le créateur du kienzan.
-«Je sais bien que je n'ai pas le niveau! N'empêche qu'avec notre puissance actuelle, il est impossible de trouver par hasard un adversaire à notre niveau sur Terre. L'occasion est trop belle, je vais me chercher un adversaire à ma taille. Tu viens avec moi, Chaozu?»
-«Oui. Ca fait longtemps que je ne me suis plus battu.» répondit le petit guerrier blanc aux joues empourprées qui flottait aux côtés de son ami.
Tenshinhan et Chaozu s'approchaient de l'entrée principale de la salle d'entraînement virtuel quand ils furent interpellés.
-«Vous croyiez qu'on allait vous laisser toute la gloire des beaux combats?»
C'était Yamcha, qui avançait avec un petit sourire, tête baissée, mains sur les hanches.
-«Et tu auras besoin de moi pour préparer ta session. J'ai vu Trunks faire, je devrais me débrouiller. Les terriens vont montrer ce dont ils sont capables à l'élite de l'univers!» ajouta Krilin, tout sourire, un poing levé.



A suivre.
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar Nimitz le Dim Avr 11, 2010 12:29

Excellent chapitre
tu nous éclaire quand a la puissance de freezer et celle de Boubou
Bravo

technique ce combat
j'apprécie ce genre d'affrontement
Un grand bravo :)
Albert Einstein :" N'essayez pas de devenir un homme qui a du succès. Essayez de devenir un homme qui a de la valeur."
Neil Armstrong :" That's one small step for a man, one giant leap for mankind"
Yuri Gagarin:" I see no god up there"
Avatar de l’utilisateur
Nimitz
 
Messages: 4972
Inscription: Mar Déc 22, 2009 14:34
Localisation: au Nord!!Bien plus au Nord!

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar RMR le Dim Avr 11, 2010 12:52

Broly - Vegeto a écrit:tu nous éclaire quand a la puissance de freezer et celle de Boubou


Comment ça? Je comprends pas trop ce que tu veux dire.

En tout cas, content que ce chapitre t'ai plu! Merci du commentaire!
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar Nimitz le Dim Avr 11, 2010 12:54

ben comment cela se fait-il que Freezer tient tete a Cell et que Boubou soit moins fort que cela...ils sont tous du même niveaux

D'autant que dans ce cas, je les ai alignés sur la force de Cell...» s'exclama le créateur du kienzan.
Albert Einstein :" N'essayez pas de devenir un homme qui a du succès. Essayez de devenir un homme qui a de la valeur."
Neil Armstrong :" That's one small step for a man, one giant leap for mankind"
Yuri Gagarin:" I see no god up there"
Avatar de l’utilisateur
Nimitz
 
Messages: 4972
Inscription: Mar Déc 22, 2009 14:34
Localisation: au Nord!!Bien plus au Nord!

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar RMR le Dim Avr 11, 2010 12:56

D'accord! Je me demandais si tu parlais de ça, de leur puissance dans le manga ou de l'origine de leur puissance.

Encore merci!
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar Nimitz le Dim Avr 11, 2010 13:37

désolé c'est vrai que en relisant je n'ai pas été clair...

encore bravo :)
Albert Einstein :" N'essayez pas de devenir un homme qui a du succès. Essayez de devenir un homme qui a de la valeur."
Neil Armstrong :" That's one small step for a man, one giant leap for mankind"
Yuri Gagarin:" I see no god up there"
Avatar de l’utilisateur
Nimitz
 
Messages: 4972
Inscription: Mar Déc 22, 2009 14:34
Localisation: au Nord!!Bien plus au Nord!

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar Firestar le Dim Avr 11, 2010 13:54

Un combat bien réussi, technique, bien amené, bref du Versus !Bravo Ere et Mer :D !
Particulièrement fan de l' alliance temporaire Freeza-Cell, et du Buu achevé par son propre rayon transformant !


La dernière phrase de Krillin me laisse présager qu' un prochain combat mettra nos Terriens en avant :) .
Firestar, branleur, déconneur et gamer...
Image
Et membre du grand et glorieux CSSM. Actuellement le seul représentant de cette association, cherche membres suffisamment retors et fourbes pour permettre au CSSM de persévérer, faîtes vos dons !
Avatar de l’utilisateur
Firestar
 
Messages: 1168
Inscription: Ven Avr 03, 2009 16:48
Localisation: Le plus loin possible des soucis quotidien ^^

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar Kame-boy le Dim Avr 11, 2010 14:43

-«Voyons... Pendant les dix jours précédents le Cell Game, j'ai réussis à accumuler et à mettre en réserve l'énergie pour faire quatorze Cell Juniors. J'en ai perdu un lorsque Sangoku a détruit ma tête avec son kaméhaméha. J'en ai pondu sept que Sangohan a tué. Il me reste donc de côté l'énergie pour en pondre six... Mais je dois me limiter à cinq et mettre de nouveau mes souvenirs et mon tempérament dans un Cell Junior qui me servira de sauvegarde au cas où ma tête soit de nouveau détruite... Je ne tiens pas à mourir pour une erreur d'inattention...


C'est l'un des passages qui m'a le plus plu, il offre une explication relativement plausible à la régénération de Cell malgré l'explosion de sa tête (et donc du fameux noyau) par Goku. Cela offre d'une part une connexion intéressante avec l'histoire originale et d'autre part permet à une éventuelle "erreur" de Toriyama-san d'être compensée, rendant les capacités de Cell plus claires et ce passage de DBZ plus cohérant. Ca apporte par la même occasion de la matière à ta fic, de la crédibilité.

A part ça, je trouve que tu écris de mieux en mieux et les combats sont toujours aussi tactiques.

Un petit bemol concernant les forces identiques des personnages : avoir Freezer de la même puissance que Cell et Boo, même si c'est expliqué ensuite, c'est étrange et n'aide pas à entrer dans l'histoire. C'est vrai que dans ce cas Freezer n'aurait pas tenu 10 secondes, en théorie, mais il y aurait peut-être eux moyen de lui donner une force suffisante pour résister un peu, par exemple avec une amélioration de sa partie robotisée (avec l'intervention d'un virtuel Gero, par exemple). Cela dépend toujours de la machine à fabriquer des combattants virtuels, qui fabrique en quelque sorte ses explications et les font formulées par les personnages mais ça permet je pense de trouver une logique plus facilement et d'entrer pleinement dans les combats. Heureusement, ils sont bien rythmés et tactiques, donc on y plonge quand même la plupart du temps ;)

Peut-être aussi un chouïa trop long, vraiment pas grand chose. Mais là c'est purement un ressenti personnel, donc rien de très objectif. J'ai commencé à vraiment sortir de l'histoire après l'échec de la tentative de combat en équipe de Cell et ses petiots. Mais ce que complote Cell ensuite pour transformer Boo en gateau réveille l'intérêt, c'était reparti 8)

Ca m'a fait un drôle d'effet de lire "Papa", venant de Freezer. Ce mot ayant une connotation affectueuse on ne s'y attend pas de sa part. Mais il l'a peut-être dit une fois dans la série ou le manga et puis ce n'est qu'un petit détail.

La fin de ce chapitre donne envie de lire le suivant ;)
"L'histoire de Mr Satan", fanfic de 2010 à présent terminée (et reconstituée suite à un hackage en 2011), espère vous plaire et n'aurait rien contre quelques commentaires ;)
http://www.lunionsacre.net/viewtopic.php?f=42&t=5894

"Le Chaos pour racines" est une fanfic qui met en scène 10 "avatars" créés par des membres du forum. J'espère qu'elle plaira aussi aux autres forumeurs ^^
http://www.lunionsacre.net/viewtopic.php?f=42&t=4900
Avatar de l’utilisateur
Kame-boy
 
Messages: 714
Inscription: Mer Sep 02, 2009 21:16

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar RMR le Dim Avr 11, 2010 16:39

Firestar a écrit:Un combat bien réussi, technique, bien amené, bref du Versus !Bravo Ere et Mer :D !
Particulièrement fan de l' alliance temporaire Freeza-Cell, et du Buu achevé par son propre rayon transformant !


Merci beaucoup!

Firestar a écrit:La dernière phrase de Krillin me laisse présager qu' un prochain combat mettra nos Terriens en avant :) .


Hé! Hé! Hé! Hé! Hé! ... MWA! HA! HA! HA! HA!

On verra... (C'est bon RMR, tout le monde à compris que ce sera ça...) Maieuh!

Kame-boy a écrit:C'est l'un des passages qui m'a le plus plu, il offre une explication relativement plausible à la régénération de Cell malgré l'explosion de sa tête (et donc du fameux noyau) par Goku. Cela offre d'une part une connexion intéressante avec l'histoire originale et d'autre part permet à une éventuelle "erreur" de Toriyama-san d'être compensée, rendant les capacités de Cell plus claires et ce passage de DBZ plus cohérant. Ca apporte par la même occasion de la matière à ta fic, de la crédibilité.


C'était l'effet recherché. Super content que ça ait fonctionné! J'ai aussi profité de l'occasion pour donner une réponse au comment de la possibilité pour Cell de créer sept monstre d'une puissance incommensurable (faisant jeu égal avec Végéta et Trunks super saïyens de niveaux 2) sans sembler le moins affecté du monde.

Kame-boy a écrit:A part ça, je trouve que tu écris de mieux en mieux et les combats sont toujours aussi tactiques.


C'est gentil! J'essaierais de faire toujours mieux!

Kame-boy a écrit:Un petit bemol concernant les forces identiques des personnages : avoir Freezer de la même puissance que Cell et Boo, même si c'est expliqué ensuite, c'est étrange et n'aide pas à entrer dans l'histoire. C'est vrai que dans ce cas Freezer n'aurait pas tenu 10 secondes, en théorie, mais il y aurait peut-être eux moyen de lui donner une force suffisante pour résister un peu, par exemple avec une amélioration de sa partie robotisée (avec l'intervention d'un virtuel Gero, par exemple). Cela dépend toujours de la machine à fabriquer des combattants virtuels, qui fabrique en quelque sorte ses explications et les font formulées par les personnages mais ça permet je pense de trouver une logique plus facilement et d'entrer pleinement dans les combats. Heureusement, ils sont bien rythmés et tactiques, donc on y plonge quand même la plupart du temps ;)


En fait, je préfère éviter autant que possible de dénaturer les personnages, que ce soit vraiment ceux qu'on connaît (puisque c'est eux qui nous intéressent). Donc plutôt que de leur donner une histoire qui explique leur force, je fais l'inverse, je me suis efforcé de les prendre à un passage logiques de l'histoire qu'on leur connaît et d'adapter leurs réaction aux événements par rapport à ça.
Freezer arrive sur Terre pour se venger du super saïyen. En se promenant à la surface, il perd mystérieusement son père et ses troupes avant de rencontrer une créature éventuellement alliée de Sangoku et une créature complétement démente. Il doit les tuer parce qu'ils menacent sa suprématie.
Cell a survécu à son autodestruction qui a provoqué la mort de Sangoku et Kaïo. Il revient immédiatement sur Terre, mais pour une raison qui lui échappe, la planète est ravagée et il se retrouve auprès d'un Freezer qu'il croyait mort plutôt que de Sangohan et sa bande. Il cherche à se débarrasser d'un Freezer qui n'a plus sa place dans les sommets du monde, mais un monstre bizarre belliqueux surgit et se mêle au combat. Finalement, il va éliminer les deux menaces en en profitant pour tester son corps encore plus parfait.
Boo vient de renaître par les forces du mal, ayant absorbé sa propre bonté. Friand de combats, il part à la recherche des combattants promis par Sangoku comme valeureux adversaires. Se fiant au ressenti des énergies, il trouve deux créatures étranges en train de se battre. Elles sont très fortes et cela excite sa soif de combats. Baston.

Kame-boy a écrit:Peut-être aussi un chouïa trop long, vraiment pas grand chose. Mais là c'est purement un ressenti personnel, donc rien de très objectif. J'ai commencé à vraiment sortir de l'histoire après l'échec de la tentative de combat en équipe de Cell et ses petiots. Mais ce que complote Cell ensuite pour transformer Boo en gateau réveille l'intérêt, c'était reparti 8)


Donc c'est lors du passage avec le kaméhaméha déplacement instantané que vous avez décroché. Peut-être le combat devenait-il répétitif.

Kame-boy a écrit:Ca m'a fait un drôle d'effet de lire "Papa", venant de Freezer. Ce mot ayant une connotation affectueuse on ne s'y attend pas de sa part. Mais il l'a peut-être dit une fois dans la série ou le manga et puis ce n'est qu'un petit détail.


Dans le manga français, il l'appelle "père", c'est vrai. Mais je suppose que c'est une erreur, puisque dans l'anime japonais, il dit littéralement "Papa". Si c'est une spécificité de l'anime, merci à un connaisseur de me corriger. Après, je me suis toujours servi de Glénat 1 et du dictionnaire de dragon ball pour uniformiser les appellations dans ma fic. Mais ça ne s'applique qu'aux noms propres, pour le reste, s'il y a incohérence dans la relation des personnages et leurs façon de s'appeler ("père" très formel à la place de "papa" connotant un aspect intime), j'utilise ce qui respecte leur relation dans le manga original. Mais seulement si c'est vraiment à l'opposé, comme dans le cas de Freezer et Cold. Parce que d'un autre côté, Trunks du futur appelle son père "Oto-san" qu'on traduit généralement par "papa". Mais dans la version Glénat 1, Trunks dit "père", et cela, je l'ai conservé, car "Oto-san" peut aussi être utilisé dans le cadre d'une marque de respect/d'une relation formelle. Et ça colle mieux avec ce Trunks très humble que l'usuel "papa".

Kame-boy a écrit:La fin de ce chapitre donne envie de lire le suivant ;)


Ca aussi, c'est un effet voulu dont je suis heureux de voir le succès!
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar San999 le Dim Avr 11, 2010 20:32

J'ai adoré!

Moi, je suis à fond avec l'idée de conserver les personnages tels qu'ils sont au niveau de ce qu'ils ont vécus. Car une grande part de l'intérêt de tes combats, ce sont les réactions des personnages quand ils se trouvent dans une situation incongrue et qu'ils essaient de la comprendre. Bref! L'interaction entre les personnages est ultra intéressante.

D'ailleurs, j'ai bien aimé les divers échanges entre Freeza et Cell. Que ce soit au début où Cell se demande ce que Freeza fout là que lors des combats où ils s'allient, ou lorsque Freeza voit que Cell connaît ses techniques puis en comprend l'origine, mais aussi à la fin où Cell montre les avantages qu'il a sur Freeza. Je trouve que c'est vraiment intéressant de les faire interagir, ces deux-là. Et leurs courtes alliances étaient vraiment cools!

Bref! J'ai aimé les différentes tactiques des personnages, leurs interactions et toutes les réflexions qu'ils se font les uns par rapport aux autres. Notamment, Cell qui rage que Boo ait une capacité de régénération encore plus grande que la sienne. Freeza qui n'apprécie pas du tout d'avoir des gens qui lui tiennent tête ou d'avoir Cell qui le "commande".

La tactique des Cell Junior était vraiment bien trouvée. Ainsi que celle qui a permis de vaincre Boo. Sans oublier comment Cell arrive à s'en tirer face à Freeza qui lui a coupé la tête à la fin. On voit vraiment que c'est un combattant tactique. On voit que Cell a des cellules de Piccolo. :p

Quand même un peu déçu que Freeza se fasse avoir par la tactique de la fumée de Boo... Je sais que Yakon a un bon niveau et ne parvient pourtant pas à repérer les mouvements d'air, etc. Cependant, je vois Yakon comme un personnage particulièrement stupide et sans finesse aucune. Mais bon, ce passage a quand même été bien drôle! XD (De même que la réaction de Freeza face au rayon transformant de Boo. XD)

En fait, je dirais que ce qui ressort le plus dans ce chapitre, ce sont les charismes de Freeza et Cell. Avec Boo qui sert à accentuer encore plus cet effet. Ben, ouais, même dans le manga, ce Boo n'a pas vraiment de charisme... C'est juste une machine à tuer, même s'il n'est pas non plus complètement stupide ou irraisonné. Boo brille surtout par ses capacités et ses propriétés hors normes et ses techniques bizarres et très variées, et très dangereuses (rayon transformant). Au point que même des guerriers aussi imbus d'eux-mêmes que Cell et Freeza ne peuvent que reconnaître qu'ils ont peu de chance de le vaincre sans l'allier. D'habitude, ils ne le font qu'une fois qu'ils sont déjà à terre et bien amochés... Donc, là, les mettre dans cette situation était bien intéressant.

L'ambiance avec la ville dévastée et le temps pluvieux servait vraiment ce chapitre aussi. :p

J'ai adoré l'explication sur les Cell Junior et sur Gokû qui avait explosé la tête de Cell! \o/

Suis pressé de voir contre qui les Terriens s'apprêtent à se battre. :p J'attends la suite.
Avatar de l’utilisateur
San999
Phœnix Violet
 
Messages: 11961
Inscription: Sam Mars 10, 2007 18:06
Localisation: À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar RMR le Dim Avr 11, 2010 22:53

Tout ton commentaire me fait bien plaisir, Sansan!

San999 a écrit:Quand même un peu déçu que Freeza se fasse avoir par la tactique de la fumée de Boo...


Ce n'est pas par rapport à Yakon que j'ai décidé que Freezer se ferait ainsi avoir, mais parce qu'il se fait complétement avoir par la technique aux deux kaméhaméhas feintés de Gokû.
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar San999 le Dim Avr 11, 2010 22:56

RMR a écrit:
San999 a écrit:Quand même un peu déçu que Freeza se fasse avoir par la tactique de la fumée de Boo...
Ce n'est pas par rapport à Yakon que j'ai décidé que Freezer se ferait ainsi avoir, mais parce qu'il se fait complétement avoir par la technique aux deux kaméhaméhas feintés de Gokû.
Certes, mais les Kamehameha ne peuvent pas être différenciés d'une personne uniquement à partir d'un mouvement d'air. Que Freeza ne sache pas où se trouverait un Boo qui ne bouge pas, je veux bien, mais si celui-ci se met à l'attaquer, j'aurais prévu qu'il sente les mouvements de l'air et puisse esquiver.

Ah! Et encore une chose que j'avais oubliée: Bonne idée d'avoir mis tout le monde au niveau de Cell. Freeza ne peut pas sentir l'énergie, donc, il ne se rend pas compte que Cell et Boo dégagent énormément d'énergie et que donc, il n'est pas normal qu'il puisse les égaler. Quant à Boo, il ne doit pas être aussi fin que Gokû, ses amis et Cell et il ne doit pas faire attention aux détails, du coup, il ne se rend pas compte que Cell et Freeza dégagent une énergie trop basse pour parvenir à égaler son niveau normal. Seul Cell aurait pu se rendre compte de quelque chose.
Avatar de l’utilisateur
San999
Phœnix Violet
 
Messages: 11961
Inscription: Sam Mars 10, 2007 18:06
Localisation: À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

Re: Fanfic : Versus.

Messagepar RMR le Dim Avr 11, 2010 23:04

Mais je ne dis pas que Gokû n'a pas été ingénieux, mais si Freezer était à l'aise dans le ressenti des déplacements d'airs, même sans distinguer un kaméhaméha d'une personne, il aurait juste tout évité comme il l'aurait fait sans l'eau qui cache Gokû, évités, les deux kaméhaméhas et le coup de Gokû. Enfin, depuis cette scène, je me permet de faire en sorte que Freezer ne s'en sorte pas très bien dans la fumée face à un adversaire de son niveau. Mais c'est de la fanfic, hein. C'est pas la vérité absolue, c'est un choix possible que j'emprunte.
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

PrécédentSuivant

Revenir vers Fanfictions

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités