Fanfic : Versus.

Faîtes-nous partager votre fibre littéraire en écrivant votre propre histoire mettant en scène les personnages de Dragon Ball et, pourquoi pas, de nouveaux ! Seules les fanfictions textes figurent ici.

Messagepar Salagir le Dim Sep 09, 2007 15:02

Freezer & Cie vs Vegeta :
Je suis juste un peu étonné que Cooler semble si faible. Evidement lui et son frère sont faibles face à Vegeta, mais Cooler est dans la transformation dont Végéta demander à Freezer de passer, depuis le début, et aucun de ses coups ne porte. La réaction de Freezer qui se croit supérieur en 2e transfo est un peu ridicule :)

"car il fut emporter " => emporté

Broly :
Tu sais, même Dieu ne t'appréciais pas. Du moins pas plus qu'un humain ordinaire. A mon avis, Dieu-Piccolo ne dirait pas cela. Car il parle ici en tant qu'avis de Dieu, qui est très gentil. Il aime la Terre et tous les humains. Piccolo reste renfermé mais je trouve quand même cette phrase un peu décalé.
On peut garder la même idée sans parler de l'avis de Dieu lui-même. Je proposerai :
" - Désolé, Dieu lui-même aimait tous les humains, mais ne savait pas tenir des conversations avec des personnes superficielles. "
On garde l'idée mais avec la petite méchantée sarcastique sous-jacente de piccolo :)

"Tu devrais te laissait" => laisser

Sinon c'est toujours très sympa.
Mes diverses créations : BD Hémisphères - BD Super Dragon Bros Z , et....
Image
Image Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
Salagir
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 1273
Inscription: Mar Sep 28, 2004 19:50

Messagepar RMR le Dim Sep 09, 2007 15:29

Sa majesté Freezer est face à Végéta. Ce minable qui à pour rival Kiwi. Et comme il a envoyé sa majesté Freezer racler le sol et s'enfoncer dans un mur, ce dernier, fou de rage, ne réfléchit pas assez à la situation et va lui apprendre un peu avec sa deuxième forme. Mais le fait que Végéta à déjà montré un niveau suffisant pour le niveau ultime de Freezer ne m'a pas échappé.

RMR a écrit:Virtuel Cooler observa son frère d'un air consterné.


Il fut interrompu par virtuel Cooler cette fois qui lui dit:
«-Imbécile! Il a évité les attaques de papa, mais surtout les miennes. Quel que soit le niveau que tu lui donnais il y a peu de temps, il est bien au-delà! Transformes-toi donc!


Ce que vous dîtes au sujet de la phrase de Piccolo est vrai. Je suis preneur de votre phrase (le remplacement est déjà effectué).

Merci beaucoup pour vos corrections.
Dernière édition par RMR le Sam Sep 29, 2007 17:42, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Messagepar Salagir le Dim Sep 09, 2007 16:04

Histoire de faire chier, la mère de Bulma ne devrait pas appeller piccolo directement par son nom. Elle dirait sûrement Piccolo-san. Ou, en français, M. Piccolo.

Et comme la mère de Bulma est tarée, je ne serai pas étonné qu'elle l'appelle Piccolo-chan.
(Elle appelle tout le monde -chan, mais ca ne s'est vérifié que sur des gens qu'elle connait bien dans le manga, donc je ne sais pas si elle le ferai pour Piccolo)
Mes diverses créations : BD Hémisphères - BD Super Dragon Bros Z , et....
Image
Image Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
Salagir
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 1273
Inscription: Mar Sep 28, 2004 19:50

Messagepar RMR le Dim Sep 09, 2007 16:23

J'ai décidé de me tenir aux noms apparaissant dans le manga glénat version 1 et dans le dictionnaire de dragon ball. Sinon, je dirai "Goku" plutôt que "Sangoku" par exemple. Cela pour troubler un minimum de personne et pour avoir une ligne de conduite.

J'ai cherché, mais je n'ai vu la mère de Bulma appeler par leur nom que des personne proches ou des enfants dans le manga. Si vous trouvez un moment ou elle dit "monsieur", j'effectuerai le changement. Mais autrement, comme la majorité des "san" ont sautés dans le manga glénat, je vais considérer qu'il en serait allé de même si la mère de Bulma avait effectivement utilisé cette forme. Quand à "chan", je ne pense vraiment pas possible de mettre "Mon petit Piccolo!".
Dernière édition par RMR le Sam Sep 29, 2007 17:44, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Messagepar Salagir le Lun Sep 24, 2007 20:14

RMR a écrit:je n'ai vu la mère de Bulma appeler par leur nom que des personne proches ou des enfants dans le manga.

La nouvelle traduction (oui j'abuse)

RMR a écrit:Quand à "chan", je ne pense vraiment pas possible de mettre "Mon petit Piccolo!".

Mais ce serai fun ;p
Mes diverses créations : BD Hémisphères - BD Super Dragon Bros Z , et....
Image
Image Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
Salagir
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 1273
Inscription: Mar Sep 28, 2004 19:50

Messagepar RMR le Dim Sep 30, 2007 19:17

Voici un autre chapitre de «Versus». J’ai mis un peu de temps avant de vous l’envoyer, mais avec les cours, je ne pense pas pouvoir aller plus vite. De plus, ce chapitre est celui qu’il fallait le plus retravailler parmi tous ceux que j’ai déjà écrit. J’espère que vous prendrez plaisir à lire cette version remaniée!




KRILIN VS NAPPA





Cette fois-ci, c’était Krilin qui était venu de Kame House pour voir ce que donnait l’entraînement dans cette fameuse salle que Bulma avait inventée. Cette dernière en avait profité pour inviter C-18 à prendre un café et avait demandé à Trunks d’accompagner Krilin afin de l’aider à programmer son combat. Celui-ci harcela l’enfant de questions pendant qu’ils préparaient un programme.
-«Et donc, qu’importe la puissance de l’adversaire, il se retrouvera face à moi avec sa vraie force?! Même des monstres comme Freezer, Cell et Boo?!»
-«Oui, mais si tu demandes à la machine de faire intervenir une vingtaine de virtuels Boo, après moins de cinq minutes, ils disparaîtront du fait que l’énergie de la salle sera épuisée.»
-«Et si je demande à affronter C-18, elle aura le caractère de ma femme et partagera ses souvenirs, c’est ça?»
-«En apparence, oui. Mais elle n’a pas de conscience. Elle n’est pas vivante. Ce n’est qu’un programme.»
-«C’est quand même incroyable de pouvoir imiter la vie avec une telle précision. Voyons… Qui pourrais-je affronter? Autant profiter des particularités de la salle et combattre quelqu’un qui m’a connu. Au fait, mon adversaire aura-t-il des intentions belliqueuses? Se peut-il qu’il tente de me tuer?»
-«Tout dépend de la programmation. Si tu programmes virtuel Boo et que tu limites ses souvenirs au moment où il t’a mangé toi et les autres, alors il essayera de te tuer. Mais ne t’inquiète pas, tu peux à tout moment provoquer l’arrêt de la session d’entraînement en disant d’une voix forte et claire: "Fin de la session d’entraînement virtuel."»
-«On peut limiter les souvenirs de notre adversaire?! Comment ta mère a-t-elle réussi à aller jusque là?!»
-«Ca, il n'y a qu'elle qui pourrait te répondre. Même papy n’a plus le niveau pour comprendre parfaitement le fonctionnement de cette machine. En tout cas, cette limitation des souvenirs empêche qu’à chaque combat, les combattants virtuels soient perturbés par le souvenir de leur propre mort.»
-«O.K. Est-ce que les combattants virtuels peuvent sortir de la salle ? Ou est-ce qu’on va être obligé de se battre dans cette pièce? Même si elle n’est pas petite, elle reste limitée pour un combat de haut niveau.»
-«Maman ne t’a pas donné la brochure sur la salle?»
-«Si, si, mais je pensais que ce serait trop technique pour moi. Alors je ne l’ai pas lue.»
-«Ce ne sont pas les plans de la machine, mais une explication de son fonctionnement pour l’usager. C’est accessible au plus grand nombre. Bon, pour répondre à ta question, sache que c’est extrêmement difficile de créer et de maintenir un combattant artificiel. Ils ne sont stables qu’entre les quatre murs de la salle où ils reçoivent en continu les données relatives à leur programme. Et même si maman était capable de maintenir un combattant virtuel à l’extérieur, ça craindrait de voir un Yakon virtuel dans la nature. Mais encore une fois, pas de souci. Tu peux, et c’est même conseillé, créer un environnement virtuel. Tu seras en un lieu où tu auras tout l’espace que tu voudras pour combattre. Mais c’est virtuel. En fait, malgré tes impressions, tu n’auras jamais quitté la salle.»
-«Eh bien! Je peux même aller virtuellement en un lieu connu de moi seul?»
-«Si tu es capable de le programmer, oui. Un combattant ou un lieu doit d’abord être une première fois programmé. Puis il restera en mémoire si on l’entre dans les favoris et pourra être rapidement relancé. Comme tu n’es pas, il me semble, très bon en informatique, je suis là pour t’aider.»
-«Bon. Je pense que je vais affronter Nappa, un ancien ennemi, un saïyen venu attaquer la Terre avec Végéta.»
-«Tu penses pouvoir rivaliser avec un compagnon de papa? T’es sûr de toi?»
-«Ne t’inquiète pas. Je pense même que je devrais être à l’aise avec Nappa. Tu sais, à cette époque, Végéta lui-même était énormément moins fort que tu ne l’es toi-même aujourd’hui.»
-«Vraiment?! Quel âge avait papa, à l’époque?»
-«Je ne sais même pas son âge actuel, alors…»
-«Ah! Attends! Virtuel Nappa existe dans la base de données. Il a déjà été programmé une fois et mis dans les favoris. Bon, tu veux d’autres adversaires?
-«Oh non! Nappa suffira quand même largement! Est-ce que le lieu où on l’a combattu sur Terre figure dans la base de données?»
-«Il n’y a qu’un lieu associé à virtuel Nappa. Je vais l’afficher.»
Trunks pianota sur le clavier, et une représentation 3D d’un lieu apparut. Il s’agissait d’une région plate, avec un sol entièrement rocheux. La luminosité en ce lieu était très réduite. Krilin reprit:
-«Ce n’est pas le bon endroit.»
-«Décris-moi le lieu dont tu me parles, et j’en ferai une représentation approximative.»
-«Autant que je m’en souvienne, nous nous trouvions dans un désert. Il y avait une végétation rare, sèche, et des rochers par-ci par-là. Mais pas des rochers quelconques. Ils étaient peu larges mais très hauts. C’était presque des tours en pierre.»
-«Quel moment?»
-«Quoi?»
-«C’était la nuit ou le jour?»
-«Le jour. Le moment où je compte faire s’arrêter les souvenirs de Nappa, il faisait encore jour.»
-«Tu devrais ajouter "virtuel»" devant le nom de la personne quand tu parles de sa copie en dehors du combat. Maman dit que c’est malsain d’appeler un combattant virtuel uniquement par le nom de celui dont il est la copie. Ca pourrait créer des problèmes. Des gens pourraient essayer de retrouver leurs proches décédés grâce à la machine. Il faut essayer de prévenir ce genre de comportements en rendant aussi impersonnels que possible les combattants virtuels.»
-«Je comprends.»
Trunks se remit à pianoter sur le clavier sans cesse. Après un quart d’heure, il interrompit le flot de questions que Krilin s’était remis à lui adresser:
-«Nous y voilà. Il ne reste plus qu’à programmer l’arrêt des souvenirs de virtuel Nappa.»
-«Bloque ses souvenirs au moment où on s’est arrêté de combattre pendant trois heures, s’il te plaît.»
Trunks hésita, chercha un peu, puis entra quelques commandes et se tourna finalement vers Krilin.
-«C’est prêt. Quand tu auras refermé la porte derrière toi, la session débutera.»
-«Merci pour ton aide, Trunks.»
-«Pas de problème. Bonne chance pour ton combat.»
Trunks fila à travers les couloirs de Capsule Corp. tandis que Krilin se dirigea vers la porte et la referma sur lui.

L’environnement virtuel apparut autour de Krilin, plutôt fidèle à la perception qu’il en avait. Virtuel Nappa, à quelques mètres de là, regarda les alentours avec surprise puis focalisa son attention sur son petit adversaire.
-«Hé! Toi! Où sont tes amis? Et Végéta?»
Krilin avala difficilement sa salive, son assurance s’étant volatilisée tandis que cette montagne de muscles de virtuel Nappa le prenait de haut.
-«On s’en fiche. Je… Je vais te régler ton compte moi-même!»
-«Tu t’enflammes, nabot! Si Végéta ne m’avait pas ordonné de rester tranquille, je te ramènerais à la réalité! Mais ton heure viendra, ne t’inquiète pas.»
Krilin jura intérieurement. Il ne se rappelait pas qu’à ce moment précis, Végéta avais mis la pression à Nappa pour qu’il ne les attaque pas.
-«Dis plutôt que t’as peur de te battre contre moi, hein… heu… le gros! En fait, je… euh… je n’ai jamais vu quelqu’un d’aussi faible!»
-«Sale bouseux! Comment oses-tu?! Je vais te rappeler combien je te suis supérieur! Puis je rejoindrai Végéta. T’es tellement mauvais qu’il ne remarquera peut-être même pas ta disparition!»

En entendant cette déclaration de début de combat, Krilin se jeta instantanément sur virtuel Nappa qu’il frappa à la joue droite d’un puissant coup de pied latéral. Ce dernier fut projeté mais le terrien le rattrapa, se mit au-dessus de lui et enchaîna une dizaine de coups de poing dans son ventre. Virtuel Nappa parvint quand même à se rétablir, ses bras enserrant son ventre endolori. Krilin l’observa les sourcils froncés.
-«Nappa est peut-être vraiment trop faible pour moi. Est- ce que j’aurais dû choisir quelqu’un comme Doria, voir Zabon, pour adversaire?» se dit-il en pensées.
Il approcha de virtuel Nappa à petits pas, haussant les épaules et poursuivant sa réflexion:
-«De toutes façons, maintenant que le programme est lancé, il faut que j’en finisse avec lui.»
Il fut accueilli par un impressionnant coup de pied de virtuel Nappa qui enrageait d’avoir ainsi été touché. Krilin s’écrasa par terre à dix mètres de son adversaire. Il se redressa avec difficulté.
-«Zut! Quelle force! Il est très mauvais en vitesse, n’a pas une grande puissance, mais il a une force brute redoutable! J’ai presque senti mes os craquer. Avec quelques coups comme ça, ma supériorité de puissance ne me permettra plus de le vaincre. Il faut que je garde mes distances.»
Krilin interpella son adversaire:
-«Essaie donc d’esquiver ça!»
Il envoya une boule d’énergie qui se déplaça lentement vers le saïyen.
-«C’est l’attaque que tu as utilisée tout à l’heure pour éliminer les saïbaïmen! Elle est nulle!»
Krilin sourit. L’attaque prit soudainement de l’altitude. Puis elle explosa en une myriade de kikohas. Il y en avait des centaines. Peut-être des milliers. Virtuel Nappa ouvrit de grands yeux. Il projeta des rayons d’énergie en tous sens, détruisant les kikohas qui fondaient sur lui. Il réussit à se maintenir indemne un temps, alors qu’il cherchait une ouverture dans la pluie d’attaques énergétiques qui l’assaillaient. Puis il la trouva et s’y glissa. Il s’envola au-dessus des kikohas, content de son esquive et pensant que cette attaque avait dû coûter beaucoup d’énergie à son ennemi. Mais les sphères changèrent de direction et poursuivirent virtuel Nappa dans les cieux. Le combattant virtuel fila vers un rocher qu’il évita au dernier moment. Les attaques suivirent exactement la même trajectoire que virtuel Nappa, évitant aussi le rocher. Ce dernier fonça alors de lui-même sur un kikoha qu’il frappa et renvoya au loin. Il avait ainsi créé une nouvelle ouverture et s’éloigna des kikohas. Mais il s’arrêta brusquement pour éviter un kaméhaméha envoyé par Krilin. Il fut alors bombardé par les boules d’énergie qui le poursuivaient. Quand l’attaque cessa, virtuel Nappa atterrit, le corps fumant et ensanglanté. Il développa au maximum son énergie.
-«Tu vas crever!»
Il projeta un rayon d’énergie concentrée par la bouche que Krilin ne put esquiver. Ce dernier mit ses bras en croix et fut emporté par l’attaque. Il retomba sur ses jambes, le souffle court, mais sans grandes blessures sur lui.

Virtuel Nappa affichait un air très surpris. Krilin se passa un doigt sous le nez, le regard en l’air.
-«Hé! Hé! Hé! Je vois à ton visage que tu es très surpris par mes incroyables progrès!»
-«Quoi? Ah, non. C’est juste que je viens de réaliser que tu n’avais pas de cheveux il y a peu. Comment t’as fait ça?!»
Krilin glissa et s’étala au sol. Il prépara un kaméhaméha après s’être redressé. Lorsqu’il envoya l’attaque, virtuel Nappa essaya de riposter avec un simple kiaï. Le rayon traversa le kiaï sans même être dévié. Le guerrier visé esquiva, rejoignit Krilin et le frappa d’un coup de genou à l’arrière du crâne. Le petit combattant chancela, puis bondit loin du saïyen.
-«Ce n’est pas si simple de tenir éloigné ce mastodonte! … J’ai peut être vu trop gros, finalement…»
Il continua à haute voix:
-«Bon, allez! Je n’abandonnerai pas si vite!»
Et il éblouit virtuel Nappa d’une morsure du Soleil.

Lorsque ce dernier recouvrit la vue, il était entouré de vingt Krilins. Il frappa l’un d’eux d’un kikoha mais celui-ci disparut.
-«Une illusion, hein!» s’exclama virtuel Nappa.
La voix de Krilin lui parvint de façon diffuse, de sorte qu’il ne puisse pas déterminer où il était:
-«Le combat a déjà pris sa tournure finale. C’est simple. Si tu parviens à me trouver avant que je ne vienne à bout de toi, je doute que je puisse reprendre l’avantage.» Sur ce, une volée de kikohas heurta virtuel Nappa. Il riposta en frappant les images de Krilin par des attaques énergétiques. Il en toucha cinq, mais fut frappé dans le dos d’un coup de pied. Il se releva rapidement, mais il était déjà impossible de retrouver qui l’avait frappé.
-«Comme je le pensais, tu frappes au hasard. Nous sommes encore quatorze. Tu crois que tu vas y arriver comme ça?» Virtuel Nappa enfonça son poing dans une image transposée qui disparut. Un kaméhaméha le frappa alors au niveau du torse, l’envoyant rouler au sol. Il se redressa avec plus de mal. Il ouvrit la main. Du sable se trouvait dedans. Il le jeta sur le groupe où il y avait le plus d’images. Le sable traversa les sept transpositions qui le composaient.
-«Pas mal!» reprit Krilin sarcastique avant de continuer à parler:
-«Je ne te croyais pas capable d’une telle idée.»
Virtuel Nappa enrageait. Il fut frappé par un coup de deux poings enserrés. Il fut projeté jusqu’à un rocher qui explosa tandis qu’il s’écrasa dedans. Il se redressa et cogna sur une image qui disparut. Il enchaîna avec un coup de pied sur une autre illusion et reçut un coup de pied direct dans la nuque. Il resta allongé par terre une dizaine de secondes. Puis il se releva en tremblant sous l’effort. Son corps était à bout. Mais il tenait debout. Krilin commença à s’inquiéter, lui et ses transpositions n’étaient plus que quatre. Virtuel Nappa cria à travers le désert, semblant ignorer les images sous ses yeux.
-«Enfoiré! Tu ne me feras pas croire que tu es l’une de tes images. J’en ai frappé seize sur vingt, je doute que tu aies eu la chance d’être parmi les quatre rescapés. Je vais éliminer les quatre derniers en surveillant mes arrières, et comme tu l’as si bien dit, tu ne pourras dès lors plus reprendre l’avantage.»
-«Tu es même capable de raisonner en terme de probabilités?! Tu es moins bête que tu en à l’air.» lui répondit la voie diffuse de Krilin.
Virtuel Nappa se jeta sur les images de son adversaire. Il frappa la première qui disparut, fit une pirouette pour observer les alentours et en frappa une autre qui se volatilisa à son tour. Il fit une nouvelle pirouette et en cogna un troisième. Son poing heurta le ventre de Krilin qui hoqueta. Ce dernier sourit tandis que virtuel Nappa lui avait tourné le dos pour surveiller ses arrières. Le saïyen réalisa ce qui venait de se passer. Il amorça un mouvement vers Krilin.
-«Trop tard. Tu as baissé ta garde.»
Le terrien enfonça son poing dans le dos de son adversaire. Il transperça l’armure et cogna son ennemi. Un craquement sonore précéda la chute de virtuel Nappa. Il se retrouva à terre, où il resta, affichant un air choqué.
-«Je… Je ne peux plus bouger!»
-«Je t’ai brisé la colonne vertébrale.»
La dernière transposition disparut.

Virtuel Nappa faisait de grands efforts pour bouger, en vain.
-«Alors tu faisais vraiment partie des quatre images que je n’avais pas encore frappées?!»
-«Pas vraiment. Je maîtrise suffisamment bien la transposition pour passer d’une de mes images à une autre tout en maintenant l’ensemble de mes copies. Ainsi, si je l’avais voulu, tu m’aurais atteint en dernier. Je t’ai laissé me frapper en avant-dernier pour profiter du fait que tu baissais ta garde après chaque coup, persuadé d’avoir frappé une illusion et désireux de protéger tes arrières. J’ai gagné!»
-«Non! Je n’ai pas pu me faire avoir comme ça! Je ne peux pas mourir ici, sur cette planète, dans de telles conditions. Ce nabot n’a pas pu me vaincre! Noooooon!»
Krilin exultait. Il était très fier de son combat et de son final flamboyant. Il regarda vers l’horizon et dit d’une voix parfaitement maîtrisée:
-«Je n’ai pas besoin d’achever un paralytique. Fin de l’entraînement virtuel.»
Un instant de silence passa. Puis virtuel Nappa parla.
-«Qu’est-ce que tu racontes?!»
Krilin regarda le saïyen, l’air confus.
-«T’occupe! Et merde! C’était quoi, déjà, la phrase? Arrêt de l’entraînement virtuel?»
-«…»
-«Fin de la session d’entraînement virtuel?»
La salle d’entraînement virtuel réapparut autour d’un Krilin essoufflé, déçu par sa sortie ratée, mais au final ravi de sa victoire.
-«Moi, j’aurais tué ce gars en un coup» dit une fille aux cheveux blonds mi-longs.
-«Si j’avais utilisé le kienzan, ça aurait été vite plié!» protesta Krilin en jetant un regard mauvais à C-18 qui ne put s’empêcher de rire.

A suivre.
Dernière édition par RMR le Sam Mai 31, 2008 0:27, édité 8 fois.
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Messagepar return le Dim Sep 30, 2007 19:34

2 questions:

-Krillin s'est-il rasé la tête? Parceque Nappa ne semble pas pertubé de le voir avec des cheveux.

-Krillin a un nez? ("Krilin se passa un doigt sous le nez")
Avatar de l’utilisateur
return
 
Messages: 1865
Inscription: Sam Juil 08, 2006 13:08

Messagepar RMR le Dim Sep 30, 2007 19:38

Return a écrit:Krillin s'est-il rasé la tête? Parceque Nappa ne semble pas pertubé de le voir avec des cheveux.


RMR a écrit:-Quoi? Ah, non. C’est juste que je viens de réaliser que tu n’avais pas de cheveux il y a peu. Comment t’as fait ça?!
dixit virtuel Nappa.

Return a écrit:Krillin a un nez? ("Krilin se passa un doigt sous le nez")


Ou à l'emplacement correspondant.
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Messagepar return le Dim Sep 30, 2007 20:52

OK merci :D
Avatar de l’utilisateur
return
 
Messages: 1865
Inscription: Sam Juil 08, 2006 13:08

Messagepar San999 le Dim Sep 30, 2007 21:52

À part le fait que je vois Kuririn plus fort (mais OSEF), ce combat a été très intéressant. Tout en technique, j'ai adoré de voir le côté tacticien de Kuririn. Vous savez toujours décrire des combats pleins de précisions et bien menés.

C'est bien Kuririn de se montrer bon avec un être virtuel. Je lui ai trouvé un côté Gokû sur ce coup, cela dit.

Sinon, Trunks appelle son père "Végéta" à un moment.
Avatar de l’utilisateur
San999
Phœnix Violet
 
Messages: 11961
Inscription: Sam Mars 10, 2007 18:06
Localisation: À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

Messagepar RMR le Dim Sep 30, 2007 22:06

Pour ce qui concerne Trunks disant "Végéta", correction faite! Merci pour l'info.

Je suis aussi d'avis que Krilin est largement plus fort que Nappa. J'ai donc arbitrairement décidé que Nappa était une brute incroyable, capable de battre quelqu'un de beaucoup plus fort que lui tant qu'il a une apparence frêle. Cela pour rendre le combat intéressant. Mais pour palier, j'ai commencé par montrer un Krilin bien supérieur qui songe à affronter Zabon. Et à la fin, je lui ai fait dire que si il l'avait vraiment voulu, il aurait pu "plier" l'affaire.
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Messagepar San999 le Lun Oct 01, 2007 12:49

De plus, il est vrai que niveau passé en commun, un combat Nappa/Kuririn est plus intéressant qu'un combat Zâbon/Kuririn. Et comme fallait bien faire un combat intéressant... (C'est pour ça que j'ai dit OSEF.)

[Après, comme vous le savez, je vois Kuririn encore bien plus fort que Zâbon, mais là, rien ne vient appuyer cette impression, donc, c'est à chacun son interprétation sur ce coup. ^^]
Avatar de l’utilisateur
San999
Phœnix Violet
 
Messages: 11961
Inscription: Sam Mars 10, 2007 18:06
Localisation: À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

Messagepar Shyioken le Lun Oct 01, 2007 23:06

C'est assez plaisant, en effet.
Plutôt bien écrit même si, personnellement, je voyiais Krilin bien plus fort.
J'ignorai que Krilin connaissai les noms respectifs des 2 hommes de mains de Freezer.
Image
Avatar de l’utilisateur
Shyioken
Utilisateur banni
 
Messages: 1407
Inscription: Sam Août 25, 2007 11:38

Messagepar RMR le Lun Oct 01, 2007 23:30

Végéta a déjà combattu Zabon et Doria dans la salle d'entraînement virtuel. Et il connaissait leurs noms. Il les a donc rentrés sous leur vrai nom dans les données de la machine de la salle. Quand Trunks et Krilin ont cherchés un adversaire pour que ce dernier l'affronte, il a alors pu voir les noms de Zabon et Doria ainsi que les personnes qu'ils représentent. C'est ainsi qu'il a appris leur noms.

Pour la "faiblesse" de Krilin, je me suis déjà expliqué plus haut, il était pas à fond. Disons que un combat qui tiens en deux lignes: ("-Kienzan!" Nappa, que Végéta ne pouvait pas prévenir de la dangerosité de l'attaque cette fois, mourut coupé en deux.) ne me tentait pas trop. Et j'ai mis excessivement en avant la force brute de Nappa:

RMR a écrit:Il est très mauvais en vitesse, n’a pas une grande puissance, mais il a une force brute redoutable!

dixit Krilin. Ca veut dire ce que ça veut dire. Niveau vitesse comme niveau puissance, Krilin est loin devant Nappa. Si ce dernier survis, c'est parce que Krilin ne peut pas prendre le risque de trop le coller.
Dernière édition par RMR le Mar Oct 02, 2007 0:07, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
RMR
Légende de l'Union Sacrée
 
Messages: 14697
Inscription: Jeu Juin 28, 2007 19:58

Messagepar San999 le Lun Oct 01, 2007 23:33

Au fait, je voulais demander, qui d'autre a combattu Nappa pour qu'il soit déjà dans les données?
Avatar de l’utilisateur
San999
Phœnix Violet
 
Messages: 11961
Inscription: Sam Mars 10, 2007 18:06
Localisation: À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

PrécédentSuivant

Revenir vers Fanfictions

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : DémonTrèsFroid et 5 invités