Les critères rédhibitoires en matière de Fanfictions.

Faîtes-nous partager votre fibre littéraire en écrivant votre propre histoire mettant en scène les personnages de Dragon Ball et, pourquoi pas, de nouveaux ! Seules les fanfictions textes figurent ici.

Les critères rédhibitoires en matière de Fanfictions.

Messagepar Max le Dim Août 19, 2012 23:24

Bonsoir ! N'ayant pas vu un topic semblable, j'en déduis qu'il n'en existe pas. :P
Donc, ce topic, à ne pas confondre avec celui des clichés, listera les différents critères qui feront que vous n'aimeriez pas lire une fic. :)
Bon, je me dévoue :

-Le manque d'Originalité : En l'occurrence, avec DBZ : nouveau méchant de la mort qui tu arrive, il défonce la Z-team, la Z-team s'entraine, La Z-team défonce le bad-guy.

-Lortograf : Pas besoin d'explications. On fait tous des fautes (moi le premier), mais faut être raisonnable.

-Les personnages "Marie Sue" : En d'autre termes, pas de nouveau personnages surpuissants, over-cheatés, au coeur pur, avec un passé tragique. Nada. (Sauf pour un gag style DBM, bien que Marie-Sue soit affreusement nulle)

-(Exclusifs(ou presque) DBZ) La course à la puissance : Et Goku devint 76 fois plus fort en un an, atteignant la puissance de Végéto SSJ2

-Le leng ag SMS : Parce ke c pa coul.

Bon, plus d'idées pour le moment. A vous !
Cogito Gero Sum[Terminée] : Fic en duo avec Omurah.
Avatar de l’utilisateur
Max
 
Messages: 1454
Inscription: Lun Fév 20, 2012 15:01
Localisation: Dans un univers imaginaire

Re: Les critères rédhibitoires en matière de Fanfictions.

Messagepar Batroux le Dim Août 19, 2012 23:29

T'aurais ptete du poster ça dans le blabla de la fan fic
Avatar de l’utilisateur
Batroux
 
Messages: 6274
Inscription: Jeu Mars 18, 2010 15:19
Localisation: Dans ta tête

Re: Les critères rédhibitoires en matière de Fanfictions.

Messagepar Max le Dim Août 19, 2012 23:31

Mouais, c''est vrai que plus j'y pense, plus je me disque ça valait pas un topic. Pardon à RMR ou autre modo qui passera par là. :oops:
Cogito Gero Sum[Terminée] : Fic en duo avec Omurah.
Avatar de l’utilisateur
Max
 
Messages: 1454
Inscription: Lun Fév 20, 2012 15:01
Localisation: Dans un univers imaginaire

Re: Les critères rédhibitoires en matière de Fanfictions.

Messagepar Tinky Dan Dan le Dim Août 19, 2012 23:35

Un scénario trop répétitif sans rebondissement.
Pas de vrai développement psychologique ou de relation entre personnages.

Ce genre là ne me pousse pas à lire. ^^
Avatar de l’utilisateur
Tinky Dan Dan
Princesse de L'Union Sacrée
 
Messages: 4560
Inscription: Ven Août 12, 2011 0:44

Re: Les critères rédhibitoires en matière de Fanfictions.

Messagepar Teen_Gohan_757 le Dim Août 19, 2012 23:47

Batroux a écrit:T'aurais ptete du poster ça dans le blabla de la fan fic


Bah ché pas, la personne qui voudrait faire une fanfic (mais qui n'y connait rien) sera peut être content d'avoir un topic et non des idées noyées dans la BlaBla ^^

Après c'est RMR le patron donc à lui de décider mais perso je trouve ca mieux en topic unique quand fondu dans le BlaBla ^^

Et pour parler du sujet, mon très cher collègue Gohan-fan à déjà énoncé la base de ce qui ne faut pas faire. Mais je rajouterai ceci :

- La Cohérence : Je prends un exemple bien abusé pour faire comprendre mon idée : Mettons que je met en scène Umi Game et que comme par magie après un an d'entrainement dans un endroit bien cheaté (genre SET, Kaio, Salle de Gravité) arrive comme par magie à devenir plus fort que tout le monde. Parce que bon faut être réaliste Umi Game peut s'entrainer toute sa vie, il ne dépassera jamais un saiyen ou un namek ou il faut expliquer d'une manière vraiiiiment béton et cohérente :o

- Le Fanboyisme : Je sais que ca peut être bizarre venant de moi mais bon (et ca rejoins le point du dessus) c'est bien d'être fan de Umi Game et OK c'est une fanfic (et on peut mettre son perso préféré en avant (comme je le fais dans ma fic) mais bon faut pas abuser et faire que ce soit toujours Umi Game qui tue les méchants en one-shot parsse ke cé le plu for. Et le contraire aussi. J'aime pas Végéta mais c'est pas pour autant que je vais lui fait avoir toujours toutes les m***de ou toutes les gaffes.

- Le OOC (Out of Character) : Encore une fois d'accord que c'est une fanfic et que les persos peuvent être différent mais faut une bonne explication et pas abusé (genre Végéta qui devient super gentil, aimable et pacifiste, c'est complètement irréel :o ).

Voilà c'est à tout ce que pense pour le moment :p
Image Image
Illustrations aimablement réalisées par Mizuumii.
Avatar de l’utilisateur
Teen_Gohan_757
 
Messages: 10912
Inscription: Jeu Août 11, 2011 17:41
Localisation: Paozu Yama

Re: Les critères rédhibitoires en matière de Fanfictions.

Messagepar Tonay le Lun Août 20, 2012 0:10

Teen_Gohan_757 a écrit:- Le OOC (Out of Character) : Encore une fois d'accord que c'est une fanfic et que les persos peuvent être différent mais faut une bonne explication et pas abusé (genre Végéta qui devient super gentil, aimable et pacifiste, c'est complètement irréel :o ).



Non là c'est pas une explication mais un lavage de cerveau qui devient nécessaire :lol:

Moi je dirai qu'une orthographe correct (dit celui qui fait des fautes parfois horribles ou même tragique (sortez les violons...)) et une bonne connaissance de DBZ sont requises.
Pas au point de connaître le nombre de tâches sur le corps de Cell, le nombre de ligne sur le pied de Piccolo ou encore combien de brin d'herbes existe sur la planète sacrée des kaïo .

Après un bon sujet une bonne trame et une certaine profondeur qui ne se limite à des combats bourrin du style : moi casser gueule toi, ça aide.
L'original à du bon, évitons de ressortir un énième Goku est resté méchant, il tue, viol et pille etc...

Après imaginer un what if dans le style: Et si Piccolo mangeait de la viande..? Original mais ça serait dur de développer ^^

Bref, il faut être un tant sois peu original, profond avec quelques sentiments sans faire trop de fautes d'orthographes en ne passant pas pour un inculte de DBZ.
[je remercie mon grand frère pour m'avoir choqué en me disant que Videl avait du sang de saiyan. Sachant que Freezer a tué toutes les saiyannes, que Satan est son père et que qu'elle a le potentiel en puissance d'une dinde ça semble difficilement imaginable. ^^" Encore merci, frangin !]

Voila ce qu'il y a à retenir, bien sur on s'améliore en écrivant, la preuve j'en suis à mon 50 éme chapitre et je ne peux pas lire mon premier chapitre (corrigé depuis) sans avoir globes oculaires qui se mettent à fondre...

Je conseil surtout du courage !
Survivants
Et si trois autres saiyans avaient survécu à la destruction de la planète Vegeta ?

One Shot
Un mage un peu excentrique. Un Kaïo. Un métis saïyan. Un démon. Un démon du froid. Qui doivent sauver l'univers dans une guerre épique. Qu'ajouter de plus ?
Avatar de l’utilisateur
Tonay
 
Messages: 805
Inscription: Mar Oct 11, 2011 11:25
Localisation: Pommé dans l'Oeil de la terreur...

Re: Les critères rédhibitoires en matière de Fanfictions.

Messagepar desa le Lun Août 20, 2012 0:56

C'est qui Umi game?
Avatar de l’utilisateur
desa
 
Messages: 1484
Inscription: Ven Mars 19, 2010 2:51
Localisation: Va voir ailleurs j'y serai

Re: Les critères rédhibitoires en matière de Fanfictions.

Messagepar Teen_Gohan_757 le Lun Août 20, 2012 1:12

C'est lui :

Image
Image Image
Illustrations aimablement réalisées par Mizuumii.
Avatar de l’utilisateur
Teen_Gohan_757
 
Messages: 10912
Inscription: Jeu Août 11, 2011 17:41
Localisation: Paozu Yama

Re: Les critères rédhibitoires en matière de Fanfictions.

Messagepar Kishin92 le Lun Août 20, 2012 2:32

Excellente idée de post qui ma foi irait de pair avec les idée utile pour une fiction

Comme beaucoup je dirais un point très important l'orthographe *dit celui qui ne relis pas ses chapitres* mais bon qui n'avait eu un léger tic en voyant certains mots écrits d'une certaine façon... voir manquant

une histoire pour le moins cohérente sans personnage cheaté (broly étant l'unique exception) quitte a revenir a l'époque DB et saga freezer la ou les chiffre avait une certaine cohérence pas tel transfo est X fois la puissance de la forme de base... histoire qu'on soit pas paumer sur la fin je prend en exemple ceci n'étant pas une critique juste un exemple je tien a préciser si l'auteur de cette fiction lis mon comm'
le Broly de la fic' "L'ère de Broly" que je recommande d'ailleurs ou ca se fini en combat ou l'univers est carrément détruit a la fin avec un végéto qui passe en mode over cheaté et est quand même battu

des chapitres d'une longueur correcte ni trop long ni trop cours (quoi je n'ai jamais vu quelqu'un se plaindre d'un chapitre long moi compris ^^ mais qui dit chapitre long dit parfois plus long temps avant le suivant) enfin je trouve

et comme certain l'ont souligné le fanboy il est vrai qu'a partir du moment ou il écrit l'auteur est libre de ses choix mais il faut prendre en compte que même si il adore son personnage qu'il ne peu pas le faire être invincible avec tout les pouvoir etc...

Enfin je dirais l'envie qui pour moi semble le plus important il faut avoir envie d'écrire et quitte a faire continuer pour le plaisir de nos lecteurs adoré :wink:
car sans leur comm' d'encouragement ca serait bien moins drôle de continuer :lol:
mais attention néanmoins de ne pas faire une fic'

pour finir l'amateurisme chose excessivement énervante ou la personne commence a écrire sa Fic sans aucune des notions citée dans ce topic...
Ma Fiction viewtopic.php?f=42&t=6315 et si Végéta avait réaliser son vœu sur Namek ? EN PAUSE
Avatar de l’utilisateur
Kishin92
 
Messages: 64
Inscription: Mar Oct 04, 2011 22:09
Localisation: Death City

Re: Les critères rédhibitoires en matière de Fanfictions.

Messagepar Lalilalo le Lun Août 20, 2012 8:45

J'ajoute un point à ce qui a été dit : à mon sens, il faut que l'auteur ait de la motivation.

Quand je m’apprête à lire une fanfic, je regarde le nombre de pages sur le topic en question. S'il y en a cinquante, je me dis que je peux me lancer sans trop de risques, que l'auteur a l'air motivé et poste régulièrement.

S'il y a trois pages, je vais voir à la dernière et s'il n'y a pas marqué "FIN" et si l'auteur n'a plus posté depuis six mois, je ne lis même pas.

C'est assez frustrant de commencer à lire quelque chose que l'auteur ne terminera pas, du coup, je ne vais pas me faire avoir en commençant à lire si je vois que les chances de suite sont faibles.

Et ce, même si l'auteur est le meilleur écrivain de fan fiction du monde.

- "De quoi peut-on rire ?"

- "De toux !"
Avatar de l’utilisateur
Lalilalo
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 3221
Inscription: Ven Oct 22, 2010 15:18

Re: Les critères rédhibitoires en matière de Fanfictions.

Messagepar ddc le Lun Août 20, 2012 12:07

un topic très utile je trouve..

moi même, j'hésite à me lancer dans l'écriture d'une fanfic.. mais il manque cruellement de temps pour le faire, et je ne préfère pas le faire si c'est pour bacler la chose
dans ce sens, je suis absolument d'accord avec Lalilalo.. commencer une fanfic pour ne pas la finir ou la laisser en plan au bout de quelques chapitre, c'est frustrant.. :?
j'ai commencé à lire ici même des histoires, et on attends tjrs la fin ou le chapitre suivant qui tarde beaucoup trop à venir.. du coup, ça coupe l'envie.

et enfin, je dirai:
- éviter les histoires dejà vues ou vraiment pas très recherchés... j'ai vu ces derniers mois, des fics fleurir ayant une orthographe déplorable, certes, mais aussi des scénarios vraiment pas nouveaux ou originaux... sans méchanceté hein..
Avatar de l’utilisateur
ddc
 
Messages: 107
Inscription: Mer Mars 09, 2011 10:44
Localisation: Paris

Re: Les critères rédhibitoires en matière de Fanfictions.

Messagepar Tierts le Lun Août 20, 2012 20:19

C'est vrai que dans le Blabla, on perdrait un peu le tout je pense. Mais dans la partie "Comment écrire une fanfic ?" je pense que cela aurait sa place, dans le sens où ce serait les choses à ne pas faire, vous ne pensez pas ?

Sinon, je vais essayer de rajouter des critères qui n'ont pas été évoqués :

- Le Fanservice, que j'oppose au Fanboyisme. Il s'agit là non pas de favoriser un perso mais bien de tous les favoriser, au point que cela en devienne un peu répétitif. Je m'explique : dans le fanservice (poussé évidemment, le fanservice bien dosé est bon pour une fic) chaque perso a eu droit à son power-up, il aura droit à son combat, son moment de gloire. Cela peut paraître très bien, et tous les lecteurs sont contents, mais au final, je trouve que cela rend .. artificiel. En fait, cela donne vraiment l'impression de lire une fanfic faites pour ça, je n'aime pas cette impression. Je ne dis pas qu'il ne faut pas donner d'importance aux personnages, mais le faire de façon trop artificielle en augmentant tout le monde me paraît dommageable, chacun peut avoir un rôle et un moment important sans cela. En fait, je pense que je vais le rapprocher de mon deuxième point :

- Une fic doit avoir le sens de la mesure. Je m'explique. Pour moi un fanfic doit pouvoir apporter aux lecteurs des émotions, à des moments phares. Une fic qui ne le fait pas correctement ne me plaira pas. Ainsi, si l'on imagine que Tenshinhan est mort dans une fic :

"Et Tenshinhan tomba au sol, raide mort." C'est pas bien. Cela n'apporte aucune vie, aucune mise en scène, on ne ressent pas bien le choc. (Après, cela peut aussi être fait pour justement accentuer le manque d'émotion d'un instant, un moment "froid" mais je vais m'embrouiller)

Mais l'inverse (je ne mettrais pas d'exemple, j'ai la flemme et je trouve pas), ne me plairait pas trop non plus. En fait, pour imager mon propos, je n'aime pas avoir l'impression que l'auteur vient vers moi, me mettant sa fic sous le pif en hurlant :
"Alors c'est triste hein !? Il est beau ce moment ! C'est super triste ! Tu la sens ma grosse tristesse là ?!"

Et là je rejoins mon point précédent, je n'aime pas quand on fait pareil avec la puissance (Même réplique qu'au-dessus, remplacez tristesse par puissance). Je ne veux pas dire par là qu'il ne faut pas émouvoir le lecteur mais qu'il faut le faire "avec mesure" j'entends par là de façon ponctuel. On me dit souvent sur ma fic que tous les chapitres ne peuvent pas être généralissime et porteur de pleins d'émotions, c'est vrai, il faut parfois des temps de repos. C'est pour cela que j'aime moyennement les fic où tout paraît souvent grandiloquent, pleins de superlatif et d'exagération. Pourtant j'utilise ce procédé, mais avec parcimonie, du moins j'espère.


Voilà, c'est tout ce qui me vient à l'esprit et j'ignore si j'ai été bien clair, j'espère que oui ^^"
Cold Family's Chronicles.
Sur Namek, le grand souverain Freezer réussit à défaire le terrifiant Super Saiyen. Il peut enfin étendre son emprise sur l'univers sans danger. Du moins, le croit-il car il découvrira bientôt que ses nouvelles conquêtes vont lui apporter bien des problèmes.
Avatar de l’utilisateur
Tierts
Nihilien Légendaire
 
Messages: 980
Inscription: Jeu Oct 07, 2010 20:18

Re: Les critères rédhibitoires en matière de Fanfictions.

Messagepar Antarka le Mar Août 21, 2012 19:18

Totalement d'accord avec Tiert sur son interpretation du fanboyisme et du fanservice. Je plussoie son avis en fait. Sauf qu'étant moins tolérants, j'y ajouterais que j'ai developpé de lourds préjugés (a force de lire des fics daubiques sur ces persos) quand une fiction met en avant certains personnages (Broly et Baddack en tête, mais y'en a d'autres), après ce sont des préjugés, pas des convictions (je peux apprécier quand même, voir adorer). Après c'pas que les persos fan-service, je suis méfiant envers les fics mettant en scène Goku, parce que je trouve que peu d'auteurs maitrisent ce personnage, par rapport à plein d'autres (et j'ai pas la prétention de faire mieux).

Sinon je rajouterais : Les mecs surpuissants sortis de nulle part. Pour moi, Freeza (ou Cold) est le n°1 naturel de l'univers, ou au moins de sa plus grande partie, et ensuite on chute directement à Ginue. J'exclue pas que sur une planète inconnue puisse se cacher des mecs plus forts qu'un Freeza, et pourtant j'ai énormement de mal à y croire (z'auraient été detectés je pense), et de toute façons je trouverais très improbable qu'une puissance supérieure à celle de Cell parfait puisse exister dans l'univers, ou qu'un peuple entier soit capable de mettre Ginue à l'amende. Alors des mecs niveau SSJ4 qui sortent de nulle part (genre DBAF version Young Jiji, ou pas mal de fan-mangas) j'ai horreur de ça.

En fait ça s'applique à tout personnage trop puissant à mon gout. Et je suis chiant avec ça, vu que je suis de ceux qui estiment que jamais un Tenshin-han ou un Krilin n'arrivera au niveau de la cheville d'un Freeza (même en première forme), que Freeza est le top naturel de l'univers hors Z-team, et que les Saiyens ont tous une limite (probablement un peu inférieure au niveau de Mystic Gohan).

Les ajouts impromptus à un contenu pourtant déja a priori connu (ça s'applique donc pas trop aux what-ifs, sauf concernant la période avant l'évènement perturbateur, mais plutôt aux suites du manga).

Exemple dans le manga : Quand on apprend que Goku a passé un mois dans la Salle de l'esprit et du temps étant ado (what ??? Comment peut il avoir a la fois survécu un mois à celle salle, et en ressortir aussi faible ??? On voit bien que l'expérience de la gravité chez Kaio était une chose nouvelle pour lui). C'est pas foncièrement incohérent, et finalement ça n'a souvent pas une telle importance que ça, mais ça sape la crédibilité de l'oeuvre je trouve.

Exemple dans pas mal de fanfics : Tel perso qui sera naturellement plus fort que dans le manga juste parce que ça arrange l'auteur (Dabra SSJ2,5 directement ou etc), ou qui finalement aura agi de telle ou telle manière (revisiter l'histoire de la rebellion des Saiyens contre Freeza, ou décider que finalement Vegeta était devenu SSJ de telle façon, etc...). En fait pour etre honnete je pense pas mal à la fiction de Tenma pour ça, qui ré-écrit pas mal d'élements du background du manga à sa sauce (certains aimeront, pas moi). Tout ça me generait pas dans un what-if, mais j'ai horreur qu'on diverge du contenu primordial du manga quand on veut faire une suite.

Ensuite... orthographe évidemment, mise en scène trop peu détaillée (quoi que). Globalement j'aime etre prit dans l'histoire, avec un scénario que je juge interessant. Si j'ai un peu de souffle épique avec, y'a de forte chance que j'adore la fiction. Mais ça dépend pas forcement du style... Si je devais faire un top 5 de mes fictions favorites du forum, je citerais sans doute dedans Tiert (pour CFC) et Vicabouc (pour Litchi), qui ont pourtant des styles d'écriture radicalement différents (Vicabouc est bcp plus sobre, comme s'il posait juste quelques bases (pour description, décors etc) et que l'imaginaire du lecteur ferait le reste. La ou un Tiert pose tout son décor lui-même). Donc bref, j'ai pu trop de critères réshibitoires qui me viennent, mais j'éditerais si ça me vient.

Edit : puisqu'il faut etre honnete : qu'on parte du postulat de départ "Goku SSJ3 > Mystic Gohan pendant la période Buu" c'est très rédhibitoires pour moi ^^'
La vie c'est comme une boîte de chocolats. Quand tu es gros ça dure moins longtemps.
Avatar de l’utilisateur
Antarka
 
Messages: 11335
Inscription: Dim Avr 27, 2008 10:05

Re: Les critères rédhibitoires en matière de Fanfictions.

Messagepar San999 le Mar Août 21, 2012 20:06

En fait, dans ce que tu dis, Antarka, on voit aussi une part de subjectivité, dans le sens que le fait d'avoir un point de vue proche de l'auteur joue aussi énormément dans la façon dont on juge la fanfic. C'est pas forcément une question d'aimer la même chose, il arrive qu'un auteur nous fasse aimer des trucs qu'on n'aimait pas auparavant. Mais plus une façon de voir les choses, notre logique, notre façon d'interpréter l'oeuvre, mais également ce qu'on juge être des libertés acceptables ou non par rapport à l'oeuvre d'origine.
Avatar de l’utilisateur
San999
Phœnix Violet
 
Messages: 11932
Inscription: Sam Mars 10, 2007 18:06
Localisation: À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

Re: Les critères rédhibitoires en matière de Fanfictions.

Messagepar Antarka le Mar Août 21, 2012 20:13

Bien sur qu'il y a une part de subjectivité, j'irais jusqu'a dire que c'est TOTALEMENT subjectif, après tout, on pourrait presque tout résumer à du "j'aime/J'aime pas". Je critique pas la façon dont Tenma a reconstruit certains éléments à sa sauce par exemple, je dis juste que j'aime pas le principe.

Donc ouais, totalement subjectif jusqu'au bout, même si comme dit dans mon post plus haut, y'a des critères rédhibitoires, un paquet, qui m'atteignent en pleine subjectivité :lol:

En gros une fiction doit etre bien orthographiée, épique mais pas trop, passionnante mais pas trop complexe, rester conforme à ma vision des persos (oui je sais : lol), facile à suivre, agréable à la lecture, et conforme au manga si elle doit en représenter la suite, et si y'a pas de Broly totalement modifié ou de Baddack SSJ5, je m'en plaindrais pas. Sans ces qualités primordiales, disons que ça commence mal, très mal.
La vie c'est comme une boîte de chocolats. Quand tu es gros ça dure moins longtemps.
Avatar de l’utilisateur
Antarka
 
Messages: 11335
Inscription: Dim Avr 27, 2008 10:05

Suivant

Revenir vers Fanfictions

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités