Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Faîtes-nous partager votre fibre littéraire en écrivant votre propre histoire mettant en scène les personnages de Dragon Ball et, pourquoi pas, de nouveaux ! Seules les fanfictions textes figurent ici.

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens !

Messagepar loupzaru le Dim Mars 01, 2015 18:19

Je n'avais pas vu ce nouveau chapitre. Il est pas mal du tout car on sent qu'on arrive à un tout nouveau tournant. C'est très bien amené et l'apparition de Babidi est très intéressante. Je n'avais pas reconnu Pui Pui. Ceci dit, j'estime sa force bien inférieure à celle d'un démon du froid.
Avatar de l’utilisateur
loupzaru
 
Messages: 446
Inscription: Lun Août 22, 2011 15:41

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar Joka le Sam Mars 21, 2015 20:27

Spoiler
Arf! J'avais oublié de répondre à vos commentaires, désolé ! ^^'

@desa
Salut ! Content de te revoir et de constater que tu suis toujours ma fanfic. :D
Dans les faits, au moment où Tenshinhàn a vu le jour, il était prévu que "l'original" referait tôt ou tard son apparition ; je ne pouvais pas simplement tourner la page comme ça. Je peux néanmoins vous affirmer que cette sous-intrigue n'est pas terminée, il y a encore quelques petits trucs avec les Brotha Tenshinhaàn qui verront le jour.
Concernant Végéta, il a effectivement eu pas mal de pot pour l'instant, mais je peux t'assurer qu'il va trèèèèèèèèès bientôt sentir le revers de la médaille (oui, je tease un tout petit peu, c'est vrai). :p

@loupzaru
Mes chapitres ont un peu de sang ninja en eux, ils peuvent passer entre les mailles du filet. xD
Plus sérieusement, je suis ravi qu'il t'ait plu ! Pour Puipui, je ne me souvenais de lui que de sa laaaaaaaaaaaaaaarge boite crânienne (et le fait qu'il se soit fait éclater en moins de deux par Végéta). Pour tout vous dire, j'ai dû utiliser un Fanart trouvé sur le net pour me remémorer quelques aspects physiques de sa personne, mais je pensais que "la petite marque inscrite sur son front" aurait immédiatement fait tilt chez tout le monde. :p
Pour sa force de combat, je suis resté volontairement dans le brouillard pour deux raisons :
1) J'ignore encore où la situer exactement (je me relirai les topics de LS sur lui à l'occasion)
2) ce n'était qu'une introduction pour vous montrer qu'ils sont bel et bien là, et qu'ils avancent à leur rythme. Dans les chapitres suivants, on reviendra plus dans le vif du sujet principal.

Encore merci à vous deux pour vos commentaires, ça me fait toujours autant plaisir que vous me suiviez ! =)

P.S : C-37 est déjà bien entamé ! (*0*)
////////////////////////////////EDIT DU 21/03/2015////////////////////////////////

*apparaît tel un BADABOUM sauvage !!*

Vous retrouverez ci-dessous un C-27 en pleine forme, remanié comme il le faut (I hope) et prêt à vous en faire voir de toutes les couleurs (enfin, quand même pas). Et pour casser un peu cette routine, exceptionnellement, je vais poster ce chapitre un samedi (au lieu d'un dimanche) et remercier Butterfle pour son aide. C'est la première fois que je dis tout ça, je sais. Vous êtes surpris, hein ?

...

*silence glacial*

...

Spoiler
Image
Chapitre 27
~
L’équipage pour Namek enfin prêt à partir ?!
Le Test des deux nouveaux Cyborgs !


C-26 a écrit:Végéta se réveille enfin de son long sommeil et se rend compte, après avoir remarqué le cadavre de Zarbon, qu’une nouvelle puissance a émergée en lui et pense qu’il est bel et bien le Super Saïyen. Déterminé à devenir encore plus fort, il part à la recherche de Tenshinhàn pour apprendre l’aura de Kaïo.

Pendant ce temps, sur Hélior, le guerrier à trois yeux est jugé pour des crimes dont il n’avait pas conscience. Pris soudainement de remords, il accepte sans broncher la future peine qui lui sera assignée et « Tenshinhan » finit par un concours de circonstance à reprendre le dessus. Un peu plus tard, Végéta atterrit sur Hélior.

Sur Cooler 178, Cooler rumine et se lasse de ne plus avoir de Commando d’élite. Il décide d’organiser un recrutement et reçoit une multitude de guerriers, malheureusement, aucun ne se démarque vraiment jusqu’au moment où un étrange individu apparaît et exige de lui de travailler dorénavant pour son Maître.




Sur Terre.



Le grand jour tant attendu arriva enfin. Suite à d'interminables discussions où plusieurs lieux furent évoqués, il avait été convenu à l'unanimité que le grand départ se ferait à Kame House ; ceci afin d'éviter d'attirer l'attention d'un public trop curieux. Bien que la Capsule Corporation fût grandement réputée pour ses nombreuses expériences spectaculaires, s'ils pouvaient garder secret le fait qu'ils préparaient un voyage dans l'espace, ils n'allaient pas s'en priver. Grâce à la technologie substituée à l'appareil de Radditz couplé à plusieurs semaines de travaux acharnés, les Brief parvinrent à finaliser le vaisseau qui allait leur permettre de se rendre sur Namek.

- Bien ! Et maintenant, je demande toute votre attention pour ce qui va suivre ! s'exclama Bulma en tenue de cosmonaute.

Elle sortit une petite boite rectangulaire de l'une de ses poches et saisit l’unique capsule dont l’embout rayonnait d’un jaune soleil. Elle recula de quelques pas et jeta cette dernière au bord de l'océan, dévoilant dans un écran de fumée la surprise qu'elle contenait.

- Alors c'est ça... murmura Oolong, étonné.

Presque vingt fois plus conséquent qu'un pod de taille standard, mais quasi-identique dans la forme, « Capsule Corporation N°1 » était parsemé de hublots de petites tailles greffés un peu partout. Sur le sommet, une grande visière rougeâtre taillée en demi-lune était visible et servait de cockpit. Toujours sur la surface externe, où il était possible de lire la dénomination de l'engin spatial, une large bande noire au centre se rejoignait d'un bout à l'autre. À l'intérieur, la superficie était assez vaste, suffisamment espacée pour qu'un minimum de confort et d'intimité soient au rendez-vous. Curieux de nature, Tortue Géniale s'approcha de l'appareil et se mit à frapper l'un des pieds d'atterrissage à l'aide de sa canne en bois. Oolong, accoudé sur un Umigame à moitié endormi, restait émerveillé par la taille du mastodonte.

- Tu es vraiment sûre que cette chose peut voler… ? demanda le vieil ermite, sceptique.

- Bien entendu qu'il le peut ! répondit Bulma d'une voix forte, un peu vexée qu'on puisse douter du fruit de son dur labeur. Ce petit bijou technologique dévore la distance qu'il y a entre la Terre et Pluton en moins de temps qu'il n'en faut pour dire « Geronimo » !

Peu convaincu du ton vigoureux pris par la jeune femme, le Maître des Tortues continua d'asséner quelques coups sur la structure métallique de l'engin, plus par réflexe que par réel désir d’embêter Bulma.

- Arrête ça, vieux sénile ! s'écria-t-elle, les dents aussi pointues que ceux d'un démon. Tu vas finir par rayer la carrosserie !

L'air béat, Tortue Géniale se dépêcha de dissimuler son bâton derrière son dos et prit ses distances. Il avait appris à ses dépens qu'il valait mieux éviter de contrarier la jeune femme au risque d'attiser son courroux. Toutefois, bien qu'une partie de lui ne pût s'empêcher de douter de la fiabilité du vaisseau, il reconnaissait le fait indéniable que le génie de Bulma restait on ne peut plus réel. Il ne comptait plus le nombre de fois où il avait été scotché en la voyant créer des objets Hi-Tech à l'aide d'un simple tournevis et de quelques babioles. Si elle affirmait que cette montgolfière métallique peu rassurante pouvait dompter les cieux et plus encore, alors cela ne pouvait être que vrai.

- Et sinon, qui partira avec toi ? interrogea-t-il, un brin curieux. T'en aller toute seule ne me semble pas très prudent.

- Je suis au courant, merci ! répliqua Bulma avec véhémence. Je n'ai d'ailleurs pas cessé d'y penser depuis la conception du vaisseau...

Elle avait en effet longuement réfléchi sur la question. Après moult réflexions où elle ne parvint pas à trancher, elle s'était résignée à rédiger une petite liste des potentiels volontaires susceptibles de l'accompagner. Pour qu'elle puisse mieux s'y retrouver, elle les avaient classés selon des critères arbitraires et très personnels tels que l'utilité générale de la personne, son niveau de perversité, ou encore, le degré d'obéissance qu'elle aurait à son encontre. Au final, les choix restaient très limités et pas vraiment fameux.

- Et donc ? demanda Oolong, l'auriculaire gauche enfoncé dans l'une de ses narines.

- Et doooonc, répéta Bulma, sarcastique, même si cette décision ne me réjouis pas beaucoup, j'ai absolument besoin d'un garde du corps pour me protéger ! Et le seul qui soit encore un tant soit peu de taille sur cette planète, c'est vous, vieux pervers !

- M-Moi ? Mais tu n'y penses pas ! Je suis vieux, usé et fatigué, toussa Tortue Géniale, le souffle court. Tu ferais mieux d’emmener Oolong et Plume, leurs métamorphoses te seront sûrement bien plus utiles qu'un vieux fossile…

- Quoi ?! Et puis quoi encore ! vociféra le cochon joufflu qui imita un X catégorique avec ses bras. Il n'est pas question que je quitte la Terre, ça non alors ! Débrouillez-vous sans moi !

- Ça tombe bien, je n'avais pas l'intention d'embarquer un second détraqué sexuel à bord ! répliqua Bulma, la langue tirée vers Oolong avant de reprendre d'un ton moins joyeux. Quant à Plume, elle s’est isolée dans l'ancien repère de... Yamcha. Je ne peux pas lui demander de m'accompagner alors que son cœur est toujours en deuil.

- Oui, je comprends, se résigna Tortue Géniale, la main sur la barbe. Lunch non plus n'est pas en état de voyager après ce qu'elle a dû traverser avec Tenshinhan... Même si ça ne m'enchante pas tellement, je ne peux pas te laisser sans défense, je viens avec toi.

Bulma lui adressa un sourire sincère avant de sortir une nouvelle capsule de sa poche qu'elle dégoupilla aussitôt. Une fois le tas de fumée bleuté envolé, un énorme sac à bandoulière, aussi dodu qu’une dinde de Noël, fit son apparition.

- J'apprécie votre coopération, mais j'aime autant vous prévenir tout de suite…, dit-elle tout en ouvrant la braguette de la gibecière. Au moindre comportement déviant de votre part, je n'hésiterai pas à m'en servir !

À la vue des armes de chasse, des fusils d'assaut et d'un lance-roquette dernier cri (tous empruntés de la réserve personnelle de Lunch), le vieil ermite ravala sa salive et essuya les quelques gouttes de sueurs qui coulaient de son front. Bien qu’il fût longtemps considéré comme ayant été l'homme le plus fort du monde, lui-même n’en ressortirait pas indemne s'il devait encaisser un tel arsenal de plein fouet.

- T... Tu n'as pas à t'en faire, balbutia-t-il, légèrement intimidé. Je... Je serai aussi pur et inoffensif qu'un papillon...

- Mouais... Je vous ai quand même à l'œil !

Tout à coup, un bruit de moteur résonna vers l'horizon et brisa la tranquillité de la petite île perdue. Surpris, les membres de la bande dirigèrent leurs regards vers la source du vrombissement, plissèrent les yeux, et aperçurent une automobile planante foncer à toute allure dans leur direction. Tortue Géniale, dont l'acuité était extrêmement développée, reconnut presque aussitôt le mystérieux visiteur.

- Tiens, tiens, chuchota-t-il, le sourire aux lèvres. Si je m'attendais à ça...

- Quoi ? Tu sais qui vient ? demanda Oolong, la tranche de la main droite collée sur le front.

Au fur et à mesure que le véhicule approchait, ils entendirent le chauffeur à la voix stridente crier à tue-tête. Toutefois, les puissants vents marins couplés au bruit que faisait l'appareil obstruèrent ses paroles, transformant ces dernières en un charabia incompréhensible.

- Et zut ! Le vaisseau est déjà là et ils ne m'entendent même pas !

Alors qu'il lui restait encore une bonne trentaine de mètres pour arriver à bon port, l’individu détacha sans prévenir sa ceinture, se leva brusquement de son siège, et bondit d'un saut majestueux dans l'air, laissant l’appareil faire plusieurs virages incontrôlés avant de s'écraser un peu plus loin, faute de contrôle humain.

- Ne partez pas sans moiiiiiiiiiiiiii ! beugla la silhouette virevoltante avant d'atterrir devant les protagonistes, sidérés devant une telle performance.

Le sable qu'elle souleva lors de l'atterrissage éclaboussa de partout, aveuglant par la même occasion toute la bande (sauf Tortue Géniale qui portait ses lunettes de soleil).

- Hé ! Hé ! Gyumao a finalement cédé, commenta ce dernier, les yeux rivés sur la poitrine de la jeune demoiselle. Toujours aussi charmante... Chichi.

Tout en se redressant, la jeune femme brune époussetait d'un geste nonchalant les quelques grains qui s'étaient incrustés sur son kimono bleu et rouge.

- C-Comment, c'est toi Chichi ?! s'exclama Bulma, très surprise. Ça faisait un bail dis donc ! Mais qu'est-ce que tu viens faire là... ?

La princesse du Mont Frypan alla droit au but. Elle s'approcha d'un pas résolu en direction de Bulma et lui saisit les mains qu'elle colla à son buste.

- J'ai entendu dire qu'il existait un moyen de ramener Krilin à la vie ! commença-t-elle, les yeux pleins d'espoir. Je suis venue me porter volontaire, emmène-moi avec toi s'il te plaît !

- Hein ? Mais comment sais-tu que...

- J'y suis pour quelque chose ! coupa Tortue Géniale de sa voix gutturale. Je suis passé les voir il y a de cela quelques jours, et je leur ai raconté ce que nous prévoyons de faire pour nos amis.

- Je vois... fit Bulma, un peu désorientée. Mais Chichi, je ne sais pas vraiment si tu peux...

- Je t'en prie ! implora-t-elle, les larmes coulant à flots. Krilin s'est sacrifié pour nous sauver ! Si jamais je peux contribuer en quoique ce soit pour faciliter sa résurrection, fais-le moi savoir ! Je veux me rendre utile !

- Tu devrais lui accorder une chance, Bulma. Plus que sa résolution, je peux sentir que sa force dépasse de loin l'ordinaire, révéla le vieil ermite. Elle te serait d'une aide très précieuse si jamais les choses venaient à mal tourner.

- C'est vrai ! affirma la concernée d'un ton ferme et plein de vie. Mon père m'a entraînée selon les préceptes de l'École des Tortues ! S'il faut se battre contre des vilains ou des monstres, tu peux compter sur moi pour leur botter le train !

Bulma croisa les bras, ferma les yeux, et fit mine de réfléchir longuement pour entretenir un maximum le suspense.

- Je cuisine très bien en plus ! ajouta Chichi d'une voix toujours aussi déterminée. Et je peux m'occuper de toutes les tâches et corvées !

- Bon... C’est d'accord, capitula Bulma, faussement ennuyée. Mais alors à une condition ! Je reste la seule et unique capitaine du vaisseau ! Tu devras écouter toutes mes directives sans rechigner, c'est compris ?

Émue et reconnaissante, la jeune femme brune lui adressa un vaste sourire chaleureux et l'enlaça pour la remercier, manquant de peu de lui briser quelques vertèbres.

- Et ça vaut aussi pour vous, Papy Tortue ! précisa Bulma, toujours coincé dans l'étreinte de sa nouvelle amie. Vous avez intérêt à faire vos bagages sur-le-champ, on part dans dix minutes !

- Ah ! Parce que je viens quand même... ? murmura le Maître des Tortues, un index pointé sur son torse. C'est que j'ai plus très envie maintenant que tu as trouvé quelqu'un...

Oolong s'approcha du réticent personnage et lui donna quelques coups de coudes pas très discrets. Entre pervers réputés, ils se devaient de s’entraider lorsqu’une occasion en or se présentait.

- Bon sang, mais réfléchissez trois petites secondes pour changer ! Plusieurs jours coincés dans l'espace en compagnie de deux magnifiques sirènes, ce ne seront pas les opportunités qui manqueront si vous voyez ce que je veux dire...

L'expression faciale très étrange (presque effrayante) qu'arborait le cochon anthropomorphe finit par convaincre le Maître des Tortues, dorénavant plus que déterminé à l'idée faire ce voyage.



Dans une grotte isolée dans les montagnes du nord.



Si pour certains, aujourd'hui était l'aube d'une future péripétie, pour d'autres, il s'agissait de la consécration d'une nouvelle ère. Terré au fin fond de son laboratoire, le Docteur Gero bouclait ses derniers préparatifs pour passer à la deuxième phase de son plan. Cela lui avait pris un temps considérable mais ses efforts avaient fini par payer. Dans la discrétion la plus totale, le scientifique avait fini par réaliser l'un des plus grands rêves de l'histoire de l'humanité : achever l'immortalité. Après divers implants et autres greffes délicates, Gero jouissait désormais d’un corps insensible au temps, aux maladies et à la douleur. Il était dorénavant devenu comme ses créations, à savoir une entité révolutionnaire et de beaucoup supérieure au commun des mortels.

Debout devant les deux caissons qui avaient pour numéro « dix-sept » et « dix-huit », Gero dévorait des yeux les contenants avec une certaine appréhension ; il aurait bien aimé fignoler quelques détails avant de les activer mais le temps jouait contre lui. Il était conscient qu'il devait commencer à bouger tout de suite s'il ne voulait pas que d'autres mauvaises surprises lui tombent dessus.

- C-19 ! s'exclama le scientifique d'un ton autoritaire. À la moindre anomalie ou comportement anormal, tu interviens sur-le-champ, compris ?!

- Bien reçu, C-20, rétorqua le concerné tel un automate. Tu peux compter sur moi.

Près de deux têtes de moins que son supérieur hiérarchique, C-19 disposait d'une intelligence artificielle assez limitée ; sa capacité de réflexion avait en grande partie été avortée pour qu'il puisse se conformer aux diverses procédures sans se poser de questions. À la limite de l'obésité morbide, sa peau entièrement blême couplée à son visage inexpressif le ferait confondre à s'y méprendre avec un pantin sans âme.

- Bien... murmura Gero, toujours un peu stressé, allons-y alors.

La petite iode orange incrustée au centre du caisson numéro dix-sept s'alluma et fit s’enclencher une alarme perçante. Le compartiment se souleva avec délicatesse, extirpant un peu d'air pour la dépressurisation, et laissa apparaître la silhouette longtemps restée en état d'hibernation. Les paupières du cyborg fleurirent telle une plante longtemps dissimulée dans les ténèbres ; l'éclat rougeâtre qui s’échappa des deux iris fut d'une telle intensité que l’entièreté de la pièce se retrouva plongée dans un océan de lumière.

- Ma-Magnifique... chuchota le propriétaire des lieux, subjugué.

La puissance que venait de calculer ses capteurs dépassait de loin tout ce qui avait pu et pouvait exister. En comparaison, C-16, qui fut pourtant sa plus redoutable création jusqu'à aujourd'hui, ne lui arriverait même pas à la cheville s’il venait à l'affronter. Quelle bonne idée il avait eue de démonter cet androïde raté pour rajouter ses composants à sa nouvelle création.

- Aucun signe d'anormalité ou d'anomalie détecté, annonça C-19 d'une voix robotique. C-17 semble parfaitement opérationnel.

Tandis que le docteur acquiesçait d'un signe de tête, le concerné sortit délicatement de son caisson et observa les alentours d'un œil distrait. Ses pensées, à la fois floues et claires s'entrechoquaient, le rendant plus confus qu'autre chose. S'il était pleinement conscient qu'il devait obéir aux ordres de son « Maître », il ressentait d'un autre côté une sorte de manque. Il avait comme l'impression qu'une présence chaleureuse qu'il avait l'habitude de côtoyer aurait dû se trouver là, à ses côtés.

- Bien, à l'autre maintenant.

Alors que C-17 cherchait tant bien que mal à remettre de l'ordre dans ses idées, le second sarcophage contenant celle qui fut jadis connue pour avoir été un haut gradé de l'ex-armée du Ruban Rouge (le Colonel Violette) s'ouvrit dans un petit crissement. À son tour, elle s'avança de quelques pas et regarda les alentours d'un œil désintéressé, presque absent.

- Aucun signe d'anormalité ou d'anomalie détecté, répéta C-19 après avoir analysé l'ancienne militaire. C-18 semble parfaitement opérationnelle.

Bien que confiant dans les affirmations de son assistant, Gero resta prudent et fixa ses deux créations d'un air méfiant, à l'affût du moindre petit geste irrégulier. Jusque là, toutes ses œuvres avaient plus ou moins été des succès, certains plus que d’autres. Mais parmi toute cette ribambelle de serviteurs, seul C-16 avait décemment refusé de lui obéir. Pire encore, sur le moment, il avait même tenté de prendre la fuite, prétextant vouloir protéger la nature ou une idiotie de ce genre ; comme si une boite de conserve pouvait avoir une âme. Après quelques recherches, il découvrit que la batterie à énergie infinie était en réalité la véritable cause de cette mutinerie. Si cette dernière accordait à son réceptacle une force excédant l'inimaginable, elle incitait en contrepartie le bénéficiaire à acquérir de force son indépendance.

Malgré ce potentiel risque d'insurrection, le Docteur Gero n'avait pas hésité à retenter l'expérience sur ses deux nouveaux cobayes. Et pour cause, il n'avait plus vraiment le choix : la menace que constituait Willow n'était pas à prendre à la légère, ce dernier pouvait frapper à tout instant. Sans compter l'arrivée maudite de ces extraterrestres qui avaient bien failli réussir leur coup. Qui sait si le survivant, qui avait semblait-il pris la fuite, n’allait pas revenir avec toute une armée pour terminer le travail ? Face à toutes ces engeances qui menaçaient sans cesse sa paix, sa quiétude et son futur, les dangers qu'il devrait encourir lui importaient peu. La Terre était sa planète, son territoire. Jamais il ne laisserait quiconque s'en emparer, ou du moins, pas tant qu’il serait là.

- Qui suis-je ? demanda soudainement C-20, d'une voix froide.

- Notre créateur, maître et père, récitèrent les deux Cyborgs à l'unisson. Vous êtes le Docteur Gero, le plus grand scientifique que cette Terre ait jamais porté.

Ils avaient déclamé cette phrase de vive voix sans même s’en rendre compte. Si après mûres réflexions, Violette n’y prêta pas plus attention que cela, Yamcha, en revanche, resta interdit.

- Bien. Et qui êtes-vous ?

- Je suis C-18 ! s'exclama l'ancien colonel, d'une voix machinale mais pleine de vigueur. Le cyborg destiné à être l'entité la plus puissante que l'univers ait jamais connu !

Gero hocha la tête et se tourna vers un Yamcha qui semble plus tourmenté que réceptif. Confus, ce dernier fixait de ses yeux ronds le sol avec une incompréhension manifeste.

- J-Je... suis...

Soudain, un flash de lumière lui traversa l’esprit. Si cet éclair ne dura qu’une fraction de seconde dans le monde réel, au plus profond de sa conscience, il eut l’impression qu’il s’était écoulé une éternité. Des images de lui et de personnes dont il ignorait les noms défilaient à toute allure. Il se revoyait entourer de ses bras la taille d’une jeune femme à la chevelure bleutée. Il s’était aussi vu faire un bras de fer avec un homme à trois yeux, le sourire aux lèvres. Dans une autre furtive image, il semblait jouer aux cartes en compagnie d'un vieil homme et d'un petit animal volant. Qu’est-ce que cela pouvait bien signifier ? Mais qui était ces gens... ?

- Et bien alors ?! grogna Gero, impatient. J'attends !

Yamcha éprouvait maintenant encore plus de difficultés à répondre à la question, le ton réprobateur du docteur avait sonné comme un glas dans son cœur. Toutefois, il n'ignorait pas la réponse à la question, bien au contraire, une petite voix lui répétait sans cesse et en boucle la réplique à énoncer. Seulement, une partie de lui le freinait. Cet infime fragment toujours indépendant luttait comme jamais pour l'empêcher d'aller jusqu'au bout. Assailli par cette torture mentale, il se tint furieusement le crâne et grimaça de douleurs avant de s’écrouler sur ses genoux.

- A-Arrêtez ! supplia Yamcha, tiraillé de toute part. Laissez-moi tranquille !!

A cet instant, un autre souvenir, beaucoup plus récent, refit surface. Cette fois, il se vit affronter un corpulent individu moustachu en compagnie d’une autre personne d’une taille beaucoup plus modeste.

- Prépare-toi, Yamcha ! C'est notre dernière chance pour le vaincre !

Hein ? Comment l'avait-il appelé ?! Il aurait juré avoir entendu ce petit homme prononcer ce qui semblait être son véritable nom. Alors qu'il s’apprêtait à lui demander de répéter, il se sentit bien malgré lui retourner à la réalité ; petit à petit, le souvenir s'effaça jusqu'à disparaître complètement.

- Non, ne t'en vas pas ! Je dois savoir !

- Maître, il semble qu'il y ait autre chose…

- Silence, C-19 ! coupa Gero qui n'aimait pas vraiment la tournure que prenaient les choses. Tout ce dont tu as besoin de savoir est inscrit dans tes programmes, jeune homme !

Toujours en proie à ces violentes afflictions, Yamcha secoua frénétiquement la tête de droite à gauche, sous les yeux médusés d'une Violette qui ne comprenait pas ce qui se passait.

- Lève-toi tout de suite, c'est un ordre ! s'écria Gero, les poings serrés.

S'apercevant qu'il n'aurait pas plus d'éléments de réponse dans l'immédiat, Yamcha capitula et finit par se redresser sur ses jambes, le corps toujours tremblant. Malgré une mémoire toujours embrouillée, ces brèves scènes avaient au moins eues le mérite de lui faire prendre conscience que ses doutes étaient bien fondés. Ces personnes qu’il avait aperçu, les épreuves qu’il avait dû livrer jusque là, les moments de joies et de tristesses qu'il avait partagé à leurs côtés ; tout cela avait semblé si vrai... Il reporta son attention sur C-20 - qui continuait de le fusiller du regard - et prit la décision de jouer le jeu en attendant d'en apprendre plus.

- J-Je suis… C-17 ! L-Le cyborg le plus puissant q-que l'univers ait jamais connu et qui ne sera… jamais surpassé…

Le Docteur Gero fronça des sourcils et grommela quelque chose dans sa barbe. Cette longue hésitation l'avait vraiment dérouté. Il aurait bien aimé le désactiver sur-le-champ afin de connaitre la nature dudit dysfonctionnement pour le régler, mais il abandonna très vite l'idée. À l'heure actuelle, il allait avoir besoin de toutes les forces disponibles, retarder un peu plus l'échéance ne ferait que diminuer ses chances de victoire. Toutefois, il resta prudent à l’égard de C-17 et le surveilla de près.

- Hmm… Je suis ravi de constater que vous êtes tout deux pleinement opérationnels, annonça-t-il, d'un ton monocorde. À partir de maintenant, je compte sur vous pour m'obéir au doigt et à l'œil !

- Oui, Maître ! s’exclama C-18 seule, là où son frère d'arme avait baissé le regard, fixant les dalles marbrés en silence.

C-20 croisa ses bras derrière son dos et poussa un long soupir. Il n’aurait pas cru en avoir vraiment besoin, mais au vu de l’attitude dangereusement instable de C-17, il semblait avoir bien fait d’assurer ses arrières.

- À propos, ajouta-t-il tout en leur adressant un regard noir, juste au cas où l'envie de vous rebeller vous passerait par la tête - ses yeux brillant d'une lueur menaçante se posèrent sur Yamcha -, sachez que j'ai implanté en chacun de vous une bombe d’une puissante qui dépasse tout bonnement l'inimaginable. Au moindre petit geste irrégulier, au moindre comportement anormal, vous terminez en poussière de ferraille.

À la surprise de Gero, les deux êtres cybernétisés restèrent de marbre face à cette révélation. Du moins, de l'extérieur. Au fond de lui, Yamcha bouillonnait de rage. Il ne sentait déjà pas lui-même lorsqu’il s’était réveillé, mais avec cette déclaration, cela ne fit que confirmer ce désagréable pressentiment d’être retenu contre sa volonté. De son côté, C-18 fut elle aussi légèrement perturbée, pas autant que son compagnon, mais assez pour que Yamcha le remarque. Leurs corps avaient beau été modifiés, et leurs cerveaux plus ou moins lavés, une grande partie d'eux restait humaine.

- Jamais une telle pensée n'aurait traversé nos esprits, Maître, révéla l'ancien gradé du Ruban Rouge d'une voix qui transpirait la sincérité. Nous vous sommes, et nous serons à jamais, fidèles et loyaux, vous pouvez en être certain.

- Tout comme elle… Maître, soutint l'ancien bandit, un sourire forcé aux lèvres. Il serait stupide et ingrat de notre part de vouloir... intenter à la vie de celui qui nous a offert une seconde chance.

Le Docteur Gero dévoila à son tour un sourire malicieux, grandement soulagé, sans même se douter des véritables ressentis de ses deux créations. Rassuré, il mit fin à ce long préambule et passa enfin aux choses sérieuses.

- Très bien. Ne perdons pas davantage de temps dans ce cas. J’ignore encore dans les faits à quel point vous êtes réellement puissants, avoua-t-il tout en caressant sa moustache. Affrontez-vous en duel sans aucune retenue et montrez-moi ce dont vous êtes capable.

Les deux cyborgs obtempèrent d'une inclinaison et quittèrent sans plus tarder le laboratoire pour ne pas l'endommager. Yamcha prit les devants et s'éloigna relativement loin, suivi de près par une Violette qui semblait prendre beaucoup de plaisir à pratiquer la Danse de l'Air.

- Youhou ! C'est vraiment super comme sensation, je ne savais pas que c’était aussi fun de voler !

Elle virevoltait avec grâce, tourbillonnant sur elle-même, le visage rayonnant de bonheur. Yamcha jeta un rapide coup d’œil derrière lui et ne put s’empêcher d’esquisser un petit sourire lorsqu'elle s'était mise à faire des loopings et exécuter moult figures artistiques. Aussi étrange que cela pouvait paraître, même s’il ignorait toujours sa véritable identité, il se rappelait très bien de la fois où il avait appris à dompter les cieux ; cette sensation grisante de pouvoir jouir des mêmes privilèges que les volatiles ne l’avait jamais quitté depuis.

- Bon, ça devrait suffire. Ils mettront pas mal de temps avant de nous rattraper, pensa-t-il, l’air sérieux.

Sans prévenir, Yamcha s'arrêta dans sa course et se retourna promptement vers sa nouvelle compagne qui manqua de peu de le percuter.

- Hé! Qu'est-ce qui te prends de t’arrêter comme ça sans prévenir ?! s’écria-t-elle, surprise. Je te signale que j'étais à ça - elle mima un petit espace entre son pouce et son index - de te rentrer dedans, imbécile !

- Ça ne m’aurait pas déplu, tu sais ! rétorqua Yamcha, un sourire béat sur son visage. Mais plus sérieusement, je dois te parler de quelque chose d’important.

Elle fronça les sourcils, méfiante.

- Tu es mignon, c'est vrai, mais tu n'es du tout mon genre, désolée.

Yamcha rit à gorge déployée, il ne s'attendait pas à une telle réplique. S'il n'avait pas eu le sentiment d'être déjà aimé de quelqu'un, il aurait certainement tout fait pour s'accaparer le cœur de Violette.

- Non, rassure-toi, rien de tout ça.

Il reprit une attitude qui se voulait plus sérieuse et lui fit part de ses appréhensions.

- Tu l’as bien entendu, toi aussi, non ? On est rien de plus que des bombes à retardement pour lui, de simples pions dont il peut disposer à tout instant !

Violette souleva un sourcil interloqué avant de lui adresser un regard qui se voulait réprobateur.

- Lui, tu dis ? releva-t-elle d'un air faussement vexée. Ce n'est pas parce qu'il est incapable de nous entendre de là où il est que tu peux te permettre d'être aussi familier, C-17 ! Respecte un peu notre Maître !

- Pas avec moi, s'il te plait, soupira Yamcha, conscient qu'elle jouait la comédie. J'ai bien senti que tu avais toi aussi été perturbée lorsqu'il nous a menacé, inutile de le nier.

- Et après ?! Qui ne le serait pas après s’être aperçu qu’il était une bombe ambulante ?!

- Raison de plus pour ne pas lui obéir ! J'y ai réfléchi, et on devrait plutôt…

- Tais-toi, C-17, coupa-t-elle d'un ton ferme. Je vais faire comme si je n’avais rien entendu, alors pour ton propre bien, ne dis pas un mot de plus. Tu étais déjà à deux doigts de la catastrophe tout à l'heure, ne m'oblige pas à aller répéter à notre Maître ce que tu viens de me dire.

Yamcha soupira. Comme il s’en doutait, cela allait s’avérer difficile de lui faire entendre raison.

- Est-ce que tu te souviens au moins de qui tu étais avant de te réveiller ? demanda-t-il dans une vaine tentative.

- Quelle importance ? répliqua Violette, un sourire narquois sur son visage. J’ignore tout de ma vie passée, et pour être honnête, je m’en fiche complètement ! La seule chose dont je sois sûre, c’est que je ne me suis jamais senti aussi bien qu’aujourd’hui, et ça, ça me suffit amplement !

Un long silence s'écoula.

C-18 feignait maintenant un regard dur et froid pour cacher son malaise, mais son confrère venait en réalité de la soulager en touchant un point sensible. Une partie d'elle voulait effectivement en savoir plus sur sa vie d'avant, mais là où le lavage de cerveau semblait avoir eu beaucoup moins d'effet sur l'ancien bandit du fait d'une barrière psychique bien plus résistante, chez l'ancien Colonel, la lobotomie avait eu bien plus d'impact.

- Tu penses vraiment ce que tu dis... ? reprit Yamcha, déterminé à lui faire entendre raison. N'as-tu pas envie de connaitre...

- Non ! Ça suffit avec tes questions à la noix, j'en ai plus qu'assez de t'écouter raconter des conneries ! hurla-t-elle, rouge de colère. Viens te battre maintenant !

À ce moment, le Docteur Gero, accompagné de son assistant, arrivèrent enfin à les rattraper. Mais à peine le combat avait-il commencé qu'il se termina aussitôt ; en quelques dixièmes de secondes, Yamcha avait complètement surpassé sa nouvelle alliée. Violette ne pouvait même plus bouger : la clef de bras exercée par l'ancien bandit l'avait paralysée.

- Excellente démonstration, C-17 ! applaudit Gero, fier de cette performance, même s'il n'en avait vu qu'un bout. Mais tu restes encore bien trop naïf... Tu ne devrais jamais baisser ta garde !

Du fait qu'il ne dégageait pas d'énergie, C-19 parvint à se glisser dans le dos de Yamcha et lui agrippa violemment le cou à l'aide de ses mains. À cet instant, C-17 relâcha la jeune femme, écœurée de s’être fait avoir aussi vite, et la laissa prendre ses distances. Au fur et à mesure que les secondes s'écoulaient, la force de la marionnette augmentait à une allure incroyable tandis que celle de sa prise diminuait en conséquence.

- Hé ! Hé ! Ton énergie est à moi !

Même si Yamcha fut dans l’incapacité de ressentir la présence de C-19 du fait de sa nature robotique, l'air qu'il avait déplacé tout autour n'était pas passé inaperçu. Plutôt joueur et aimant les défis, il se laissa prendre au jeu, curieux de voir ce qu'il tenterait de faire.

- Par le plus simple des hasards, Maître, avez-vous un quelconque attachement envers lui ? demanda C-17 d'un air désinvolte. Il pourrait ne pas en ressortir indemne s'il ne se décide pas à me lâcher dans les… Mmmh, disons, trois secondes… ?

- Ce genre de vantardises ne te mènera nulle part, jeune homme ! gronda Gero d'une voix presque paternelle. Dépêche-toi de te dégager si tu ne veux pas être transformé en momie !

- Je prends ça pour un non, alors.

D'une simple expiration, la puissance de Yamcha augmenta de plusieurs crans. Cette montée fut si brusque qu'elle court-circuita le système d'absorption du pauvre assistant, stupéfié. Alors que ce dernier contemplait avec terreur les deux moignons noircis qui lui servaient désormais de mains, C-17 en profita pour lui faire face et colla l'une de ses paumes sur son visage disgracieux.

- Rien de personnel, cher confrère, mais je t'ai prévenu.

Après lui avoir adressé un sourire de Don Juan en guise de cadeau d'adieu, Yamcha libéra une vague d'énergie si concentrée qu'elle désintégra entièrement le pauvre androïde.

- Q-Quelle force incroyable ! Il ne faisait qu'y aller doucement avec moi..., pensa Violette, ébahie.

- Ah ! Il n'en reste plus rien ! constata Yamcha, tout en se grattant l'arrière de la tête, gêné. Je suis dééééésolé, Maître ! J'y suis allé un peu trop fort avec lui, hahaha !

Gero resta bouche bée. Il fut si impressionné par cette rapidité d'exécution qu'il se mit à trembler d’excitation. Jamais il n'aurait cru que les composants de C-16 fusionnés à un modèle purement humain doté d'une telle expérience dans le combat donneraient un résultat aussi… spectaculaire.

- Je... Toutes mes félicitations, C-17 ! Tu mérites bien le titre de plus fort ! déclara Gero qui avait repris un peu de contenance. Idem pour toi, C-18 ! Tu as beau être moins puissante que ton confrère, tu restes d'un niveau extrêmement élevé.

Les deux concernés s'inclinèrent respectueusement, satisfaits d'avoir pu répondre aux attentes de leur supérieur ; même si pour l'un, le cœur n'y était pas du tout.

- C’est parfait ! poursuivit Gero, le sourire jusqu'aux oreilles. Il est maintenant plus que temps de se charger d'un... vieil ami à moi.

///

Forces de combat + explications :
Spoiler
Umigame aka "la tortue de mer" :
- 0.002 unités (en permanence, rivalise avec Joka)

Oolong aka "le Grand Malfaisant" :
- 3 unités (en permanence, même s'il se transforme en gros monstre pabô)

Bulma aka "Hé Femme !" :
- 4 unités (en permanence)

Chichi aka "la furie" :
- 105 unités (au repos)
- ??? (maximum)

Tortue Géniale aka "Papy Tortue" :
- 139 unités (au repos)
- ??? (maximum)

C-17 aka Yamcha :
- Niveau C-16 (lors de son "combat" contre C-19)
- ??? (maximum)

C-18 aka Violette :
- Rivalise avec le C-17 du manga (maximum).

C-19 aka "le pantin/la marionnette/Peter Pettigrow" :
- Même niveau que dans le manga.

C-20 aka le Docteur Gero :
- Idem, il est aussi fort que dans le manga.

///


Plume n'est pas censé être un garçon ?
Oui, en effet, et comme je l'ai déjà expliqué dans un précédent chapitre qui date de l'ère Mathusalem (au moins), dans ma fic, c'est une fille. J'aurais bien aimé le re-transformer en garçon mais vous l'auriez certainement remarqué parce qu'on me l'a fait remarquer (TMTC). Et vu que je n'aime pas vous perturber, je vous ai fait grâce de cette confusion.

Pourquoi Violette a le même niveau que C-17 du manga et pas C-18 ?
Violette était une militaire entraînée. En tant qu'humaine, je l'imagine d'un niveau très correct sans pour autant être une experte dans le combat. De plus, Toriyama a révélé que C-17 était légèrement plus fort que C-18, et comme je pense - dans ma conception des choses toujours - que Violette "humaine" > C-18 "humaine", ceci explique cela.
Univers 09 : L'Histoire des Terriens
C-33 fait du break dance dans le topic ! !
Avatar de l’utilisateur
Joka
Superstar Méphistophélique de l'Union Sacrée
 
Messages: 4260
Inscription: Jeu Jan 02, 2014 20:40

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar Oméga le Sam Mars 21, 2015 23:29

Très bon chapitre !
De retour pour vous jouer un mauvais tour !

Recommandation(s):
Deux frères - (De Teen_Gohan_757): viewtopic.php?f=42&t=5963
Avatar de l’utilisateur
Oméga
 
Messages: 302
Inscription: Lun Déc 29, 2014 21:10
Localisation: Aurillac, Cantal, Auvergne-Rhône-Alpes

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar Joka le Sam Mars 21, 2015 23:44

Merci pour le compliment, Oméga ! =)
Univers 09 : L'Histoire des Terriens
C-33 fait du break dance dans le topic ! !
Avatar de l’utilisateur
Joka
Superstar Méphistophélique de l'Union Sacrée
 
Messages: 4260
Inscription: Jeu Jan 02, 2014 20:40

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar biskus le Dim Mars 22, 2015 1:23

Yalaaaaaa un chapitre youpiiiii.
les larmes coule en voyant yamcha se débarrasser de c19 enfin un moment de gloire pour ce personnage voué a connaitre les défaites humiliantes....
Très bon chapitre d introduction des cyborgs. Et gros clin d'oeil au manga pour le départ namek
( lieu chichi qui arrive sur sa voiture ( meme si dans le manga c'est pour mener gohan) et la capsule de goku. Par contre ya til une salle d'entrainement ? ).
biskus
 
Messages: 295
Inscription: Sam Oct 18, 2014 12:36

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar omurah le Dim Mars 22, 2015 14:50

*omurah copie/colle la petite référence trop swagg, la met sur clé usb puis encadre la clé au dessus de sa cheminée*

Chapitre plein de bonnes surprises :)
Ce duo est très intéressant, j'ai vraiment hâte de voir ce que vont donner les intéractions à venir. + Retour en force de Yamcha, je l'aime presque autant que Krilin donc, tout comme Biskus, ça me fait diablement plaisir de le voir sous les feux de la rampe *-*
Et plus prosaïquement, je me demande ce qui va se passer par rapport à willow... j'en ai genre aucune idée là, et c'est pas faute d'avoir réfléchi XD
Tortue géniale X Bulma X Chichi pour Namek Oo... J'achète!! Voyons voir ce que ça va donner mais ça promet. Je me demande bien quel sera ton traitement du personnage de Chichi. C'est l'un des personnages les moins utilisés en fanfic, à quelques exceptions près.

On rentre vraiment dans un tournant de la fic où y'a beaucoup de personnages et où ça va un peu dans tous les sens avec de bonnes possibilités de recoupements, et ça c'est koulle!
Je ne l'avais pas encore dit mais j'aime bien tes choix de titres. ça colle vraiment à ce qui suit dans le chapitre et ça permet d'avoir le "menu" avant d'entrer dans le vif du sujet x) je ne peux que t'encourager dans ce sens.

Sinon, t'es sur que « Capsule Corporation N°1 » peut tenir sur Kamé House ?
Et pour ma seconde question, pareille que Biskus : salle d'entrainement y es-tu ? Ce serait énaurme quand même XD
Image
Avatar de l’utilisateur
omurah
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 3303
Inscription: Dim Fév 24, 2013 0:20
Localisation: Dans le même bateau que toi...

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar Joka le Dim Mars 22, 2015 15:35

biskus a écrit:les larmes coule en voyant yamcha se débarrasser de c19 enfin un moment de gloire pour ce personnage voué a connaitre les défaites humiliantes....

Merci !! Yamcha est effectivement de retour, et quoi de mieux que de lui faire faire une excellente performance pour fêter ça ! En soit, il s'agissait un peu d'une vengeance pour son homologue du manga qui se fait directement transpercer le buste par C-20. Très content que tu aies aussi aimé la première partie avec Bulma & Co ! =)

biskus a écrit:Par contre ya til une salle d'entrainement ? ).
omurah a écrit:Et pour ma seconde question, pareille que Biskus : salle d'entrainement y es-tu ? Ce serait énaurme quand même XD

Bulma a incorporée la salle de gravité mais il reste encore à voir maintenant si elle a bien été utilisée. Tortue Géniale était peut-être un peu trop occupé à faire "autre chose". :p

omurah a écrit:*omurah copie/colle la petite référence trop swagg, la met sur clé usb puis encadre la clé au dessus de sa cheminée*

A ce point ?! xD J'aime beaucoup placer des petites références et autres clins d’œils ; certains restent plus subtils que d'autres, mais je suis ravi que tu aies réussi à débusquer cette dernière. x)

omurah a écrit:Et plus prosaïquement, je me demande ce qui va se passer par rapport à willow... j'en ai genre aucune idée là, et c'est pas faute d'avoir réfléchi XD

Un seul mot : YES !!! Alors, je suis très content de voir que personne n'a encore "réussi" à deviner ce que je tentais de faire avec cette "sous-intrigue". Pour tout vous dire, à l'heure actuelle, j'ai terminé ce petit arc avec Willow, j'y ai passé beaucoup de temps (je rappelle qu'il a été introduit durant l'arc des Saïyens), mais avec le recul, je ne pense pas que j'ai précipité le truc, au contraire, il était temps que j'apporte une véritable conclusion à tout cela. Enfin, je verrai bien si ça vous aura plu ou non. x)

omurah a écrit:Tortue géniale X Bulma X Chichi pour Namek Oo... J'achète!! Voyons voir ce que ça va donner mais ça promet. Je me demande bien quel sera ton traitement du personnage de Chichi. C'est l'un des personnages les moins utilisés en fanfic, à quelques exceptions près.

Cool, je vois que ce trio est très apprécié (en même temps, il ne restait plus grand-monde) ! Chichi est un personnage avec le sang-chaud, si je puis dire. Bulma, qui perd souvent son sang-froid, forme une bonne paire avec. Ils auront tous un rôle plus ou moins important selon le contexte, en espérant que ça vous plaira. x)

omurah a écrit:Je ne l'avais pas encore dit mais j'aime bien tes choix de titres. ça colle vraiment à ce qui suit dans le chapitre et ça permet d'avoir le "menu" avant d'entrer dans le vif du sujet x) je ne peux que t'encourager dans ce sens.

Merci beaucoup ! Ces titres apparaissent un peu spontanément, je ne cherche jamais très longtemps. Je ne sais pas si vous l'avez remarqué, mais dans ma fic il y a souvent (presque tout le temps ? :p) deux grand axes, ou plutôt deux points de vue différents, et je me sers justement de ces derniers pour pondre un titre qui correspond.

omurah a écrit:Sinon, t'es sur que « Capsule Corporation N°1 » peut tenir sur Kamé House ?

Bulma envoie la capsule au bord de la mer, je pense qu'il y a suffisamment de place pour que le vaisseau tienne (celui du Tout-Puissant en tout cas le pouvait). C'est peut-être ses dimensions qui t'ont fait douter... ? "vingt-fois plus conséquent", j'avoue que ça peut sembler énorme, mais j'ai cru que ça le ferait par rapport à la taille d'un Pod standard.

En tout cas, encore merci à vous deux, Biskus, Omurah, pour vous retours !! :D
Univers 09 : L'Histoire des Terriens
C-33 fait du break dance dans le topic ! !
Avatar de l’utilisateur
Joka
Superstar Méphistophélique de l'Union Sacrée
 
Messages: 4260
Inscription: Jeu Jan 02, 2014 20:40

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar BattermanZ le Dim Mars 29, 2015 16:08

Je viens de découvrir ta fanfic et je n'ai qu'une seule chose à dire : putain quel pied !
Je l'ai dévorée en moins d'une semaine, et à chaque chapitre je me disais, encore un chapitre de moins à lire 😭.

Pour te dire à quel point je l'ai aimée, je me suis inscrit sur le forum juste pour te le dire 😉. J'aime beaucoup le traitement que tu fais des différents personnages, assez mâture. Aucun combattant n'est oublié et dans mon imaginaire, les choses auraient pû se passer comme ça, selon moi tu as brillamment respecté l'oeuvre originale. Et il y a plein de rebondissements ! Seul bémol pour moi, le traitement d'Hélior qui me semble trop caricatural et peu en phase avec ce que je ressens de cette planète dans DBM, mais qui te permet de faire évoluer ton Tenshinhan. Je pense aussi que tu aurais pû utiliser le Cold de DBM (beaucoup plus puissant que ses deux fils) sans que l'issue du combat contre Broly soit changée et ainsi plus coller au "canon" de DBM.

C'est très bien écrit pour un amateur malgré quelques petites fautes de syntaxe ou de grammaire mais rien de méchant et que tu pourras corriger à la fin de ta fanfic. Il y a juste une petite chose que tu peux éviter facilement, tu utilises régulièrement "à l'instar" comme synonyme de "à l'inverse" or c'est un synonyme de "comme" résultant en de jolis contresens lol. Facile à suivre non ? 😂

Ça fait aussi très plaisir que tu aies de nombreux chapitres d'avance, qui te permettent de les retravailler d'ici la publication, d'avoir un rythme régulier et une bonne idée d'où tu vas.

Continue comme ça 👍, et à partir de maintenant je vais compter les jours entre chaque sorties de chapitres. J'ai hâte de voir qui pourra bien se mesurer à Yamcha maintenant, je le situe au moins au niveau d'un Cell 2ème forme.


Bon courage pour la suite et merci pour ton boulot !
Avatar de l’utilisateur
BattermanZ
 
Messages: 26
Inscription: Dim Mars 29, 2015 15:18

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar Joka le Jeu Avr 02, 2015 13:10

Avant de commencer à te répondre, je tenais à m'excuser pour le délai de réponse ! J'ai vraiment un planning ultra-chargé en ce moment, et je ne peux malheureusement pas faire autrement, toutes mes excuses !

///


*voit que BattermanZ est un nouveau-venu sur le topic et entame sa danse du bingo Ginyuesque*

Image


BattermanZ a écrit:Je viens de découvrir ta fanfic et je n'ai qu'une seule chose à dire : putain quel pied !
Je l'ai dévorée en moins d'une semaine, et à chaque chapitre je me disais, encore un chapitre de moins à lire 😭.

Ouah !! O_o
Alors là, merci beaucoup ! tu ne peux pas imaginer à quel point ça me fait super plaisir de lire ça !!

BattermanZ a écrit:Pour te dire à quel point je l'ai aimée, je me suis inscrit sur le forum juste pour te le dire 😉.

Image

Je suis très touché, là, vraiment. Honnêtement, je ne sais pas quoi dire si ce n'est un gargantuesque merci ! C'est la première fois qu'un lecteur s'inscrit juste pour moi, quoi (ou plutôt ma production, mais ça me rend quand même super heureux). Ça me flatte beaucoup, merci !
Image

BattermanZ a écrit:J'aime beaucoup le traitement que tu fais des différents personnages, assez mâture. Aucun combattant n'est oublié et dans mon imaginaire, les choses auraient pû se passer comme ça, selon moi tu as brillamment respecté l'oeuvre originale.

Je suis content de voir qu'on ait à peu près la même approche vis-à-vis d'un univers sans Goku (après, il est vrai qu'il existe pléthore de possibilités et d'alternatives) ! =)

BattermanZ a écrit:Seul bémol pour moi, le traitement d'Hélior qui me semble trop caricatural et peu en phase avec ce que je ressens de cette planète dans DBM, mais qui te permet de faire évoluer ton Tenshinhan.

Oui je comprends, mais je n'ai jamais cherché à faire comme DBM, je me suis seulement inspiré de plusieurs choses.

Pour être honnête, à la base, je n'étais même pas sûr de pouvoir intégrer l'univers 19 dans ma fic vu que j'avais un peu peur que Foenidis vienne à refuser (je lui avais envoyé un MP pour lui demander son autorisation, après tout, ce sont ses personnages et son univers, je ne pouvais pas juste me l'approprier comme ça). Au pire, si la réponse avait été négative, j'aurais utilisé une planète avec des habitants ayant la même philosophie, à savoir compter principalement sur la technologie pour se débrouiller. Cela aurait peut-être pu mieux passer si j'avais utilisé des OC à moi.

Aussi, les Héloïtes du tournoi DBM ont bien trente ans de plus. Ici, vu que l'histoire se déroule bien avant, ils sont plus jeunes et ont des personnalités différentes de celles qu'on leur connait (après tout, le Végéta période Saïyen n'a rien à voir avec celui d'après-Buu). Je me suis au final permis de les exploiter à ma manière, leur donnant des personnalités propres et un background différent.

BattermanZ a écrit:Je pense aussi que tu aurais pû utiliser le Cold de DBM (beaucoup plus puissant que ses deux fils) sans que l'issue du combat contre Broly soit changée et ainsi plus coller au "canon" de DBM.

C'était une possibilité en effet, mais à ce moment, j'avais déjà décidé du déroulement du combat. Cold aurait certes davantage donné de fil à retordre à Broly, mais au final, le résultat aurait été le même comme tu dis. Mais comme je l'ai déjà fait savoir, je ne ne m'embête pas avec la canonicité vu que je prends un malin plaisir à piocher un peu partout pour mon histoire. :p

BattermanZ a écrit:C'est très bien écrit pour un amateur malgré quelques petites fautes de syntaxe ou de grammaire mais rien de méchant et que tu pourras corriger à la fin de ta fanfic.

Je te remercie ! Il est vrai qu'il y a pas mal d'erreurs grossières dans les premiers chapitres, je m'en occuperai aussi vite que possible (avec le temps, j'ai assimilé plusieurs mécanismes, le rendu final des premiers chapitres va changer du tout au tout). Mais il faut savoir que je dois vraiment beaucoup à ButterflyAway pour ses corrections et multiples conseils, c'est en très grande partie grâce à elle que j'en suis là aujourd'hui.

BattermanZ a écrit:Il y a juste une petite chose que tu peux éviter facilement, tu utilises régulièrement "à l'instar" comme synonyme de "à l'inverse" or c'est un synonyme de "comme" résultant en de jolis contresens lol. Facile à suivre non ? 😂


Oui, toutes mes excuses ! Je me sens très gêné, là.

Image

BattermanZ a écrit:Ça fait aussi très plaisir que tu aies de nombreux chapitres d'avance, qui te permettent de les retravailler d'ici la publication, d'avoir un rythme régulier et une bonne idée d'où tu vas.

J'essaie d'avoir une marge d'avance raisonnable au cas où des pépins m'arriveraient (et ça arrive souvent malheureusement). Actuellement, je suis un peu short niveau temps (je suis dans l'aéroportuaire, donc les horaires décalés & co, c'est mon dada en ce moment), mais j'essaie de toucher à la fic aussi souvent que je le peux.

BattermanZ a écrit:Continue comme ça 👍, et à partir de maintenant je vais compter les jours entre chaque sorties de chapitres. J'ai hâte de voir qui pourra bien se mesurer à Yamcha maintenant, je le situe au moins au niveau d'un Cell 2ème forme.

Encore merci ! Ca me fout à la fois une pression monstre mais aussi une motivation de malade !! x)
Hmmm... C'est une bonne estimation. :p Même si Yamcha reste de loin supérieur à tout le monde, tout peut arriver, même les plus grands ne sont pas à l'abri d'une attaque "traître/organisée/autres". D'ailleurs je vais citer l'ami Goku lors de son combat contre Raditz vu que le contexte s'y prête : "la force n'est pas tout, il y a aussi la stratégie".

BattermanZ a écrit:Bon courage pour la suite et merci pour ton boulot !

Merci à toi surtout de me suivre et de m'avoir gratifié de tels compliments !! Ce commentaire m'a donné une de ses pêches, c'est juste hyper motivant de lire ça ! Je ferai de mon mieux pour continuer ainsi (voire même essayer de me surpasser :p). =)
Univers 09 : L'Histoire des Terriens
C-33 fait du break dance dans le topic ! !
Avatar de l’utilisateur
Joka
Superstar Méphistophélique de l'Union Sacrée
 
Messages: 4260
Inscription: Jeu Jan 02, 2014 20:40

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar BattermanZ le Ven Avr 03, 2015 21:30

Joka a écrit:Avant de commencer à te répondre, je tenais à m'excuser pour le délai de réponse ! J'ai vraiment un planning ultra-chargé en ce moment, et je ne peux malheureusement pas faire autrement, toutes mes excuses !


Vu la qualité de tes réponses, tu réponds trèèèèèèèèès rapidement ! Merci d'ailleurs d'avoir répondu à tous mes commentaires :wink:
Avatar de l’utilisateur
BattermanZ
 
Messages: 26
Inscription: Dim Mars 29, 2015 15:18

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar kouki le Lun Avr 06, 2015 22:34

SUper chapitre chère Joka, l'intrigue devient de plus en plus passionnante au fil de l'avancé mais par contre, comme dit sur le tchat, quelqu'un n'est pas content :p !

[url]Image[/url]
Image

Crédits AVS :

Spoiler
Merci à Anaunsa pour la superbe bannière !
Merci à Bushido et niic pour l'aide-scénaristique.
Merci à niic, Tiguor et goget pour l'aide au niveau des fautes.
Et un grand merci à tous les lecteurs !


News : koukishido ! La chaine DU duo d'LS !
Avatar de l’utilisateur
kouki
Loukoum Fragile
 
Messages: 5610
Inscription: Dim Oct 30, 2011 20:00
Localisation: Squatter le tchat

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar Joka le Dim Avr 12, 2015 3:14

Merci Kouki ! Tant pour le commentaire que pour ce petit cadeau très sympathique ! x)
Univers 09 : L'Histoire des Terriens
C-33 fait du break dance dans le topic ! !
Avatar de l’utilisateur
Joka
Superstar Méphistophélique de l'Union Sacrée
 
Messages: 4260
Inscription: Jeu Jan 02, 2014 20:40

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar omurah le Sam Mai 02, 2015 22:40

Petit post pour te permettre de poster à la suite :) et aussi parce que
Mais à titre d'information, le chapitre 28 arrivera demain dans la soirée

Image
J'ai eu peur là....... wesh.
Ok, je rentre dans mon caisson de cryogénisation et je configure l'ouverture pour dimanche 20 heures.
Question :
- J-Je suis… C-17 ! L-Le cyborg le plus puissant q-que l'univers ait jamais connu et qui ne sera… jamais surpassé…

- Je suis C-18 ! s'exclama l'ancien colonel, d'une voix machinale mais pleine de vigueur. Le cyborg destiné à être l'entité la plus puissante que l'univers ait jamais connu !

C'est moi qui ait l'esprit tordu où y'a matière à interprétation ici Oo ?
Image
Avatar de l’utilisateur
omurah
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 3303
Inscription: Dim Fév 24, 2013 0:20
Localisation: Dans le même bateau que toi...

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar goget le Sam Mai 02, 2015 22:44

omurah a écrit:Petit post pour te permettre de poster à la suite :) et aussi parce que
Joka a écrit:Mais à titre d'information, le chapitre 28 arrivera demain dans la soirée

Image
J'ai eu peur là....... wesh.


Oh , on parle de moi. Fais la suite Joka. Merci.
Avatar de l’utilisateur
goget
 
Messages: 3369
Inscription: Mar Jan 13, 2015 23:02
Localisation: Chez le fermier qui me déteste

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar ButterflyAway le Dim Mai 03, 2015 12:18

Que ne font pas les ravages de l'amour dans le Corazon ! Il fallait s'en douter, Joka a d'autres préoccupations maintenant... :D

J'ai même dû insister pour avoir mon chapitre à corriger, c'est-y pas scandaleux ! X)
LE TEST
Image

« Je pense qu'on tient avec le Test et le Sacre les héritiers de ce que furent CFC et l'Empereur Saiyen »
- Tierts -
« C'est tellement romanesque, J'AI AIMÉ PU**** ! *o* »
- Kyra1306 -
« On est dans le haut du panier de ce qu'on trouve sur le forum »
- anonymefromlozane -
Avatar de l’utilisateur
ButterflyAway
 
Messages: 1197
Inscription: Dim Fév 23, 2014 20:33
Localisation: derrière un Bingo Destructeur

PrécédentSuivant

Revenir vers Fanfictions

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités