Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Faîtes-nous partager votre fibre littéraire en écrivant votre propre histoire mettant en scène les personnages de Dragon Ball et, pourquoi pas, de nouveaux ! Seules les fanfictions textes figurent ici.

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar Bushido le Lun Juin 15, 2015 20:39

Une petite question : Lorsque Tao Pai Pai tue Mark Satan, il me fait penser à l'attaque de Bellamy avant que Luffy ne le one shot d'un coup de poing. C'est juste ou c'est une coïncidence ?
Avatar de l’utilisateur
Bushido
 
Messages: 4749
Inscription: Lun Avr 22, 2013 14:40

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar Joka le Dim Juil 19, 2015 15:41

Précédemment's territory(-ama)
Spoiler
Omurah a parfaitement explicité mes propos avec cet exemple. Comme quoi, ce n'est pas parce que ton adversaire se trouve à des années-lumière de ton niveau qu'il reste pour autant totalement insensible à une stratégie mise en place ou à un quelconque subterfuge.

@Bushido
Alors là, c'est juste une coïncidence mais maintenant que tu m'y fais penser, effectivement, il y a quelques similitudes avec cette scène (décidément, je fais des clins d'oeil involontaires partout) ! x) En fait, cette "technique" m'ait venu après que je me sois souvenu que Tao Paï Paï - dans l'anime du moins - rabattait sa natte derrière son dos lorsqu'elle se trouvait devant.
////////////////////////////////ÉDIT DU 19/07/2015////////////////////////////////

BADABOUM !!!
(Hé!Hé! Ca fait toujours son petit effet ! :p)

Et c’est en cette belle et joyeuse matinée/après-midi/soirée de dimanche d’été du mois de juillet que C-30 nous honore de sa modeste présence ! Je compte sur vous, très cher(e)s lecteurs et lectrices de fanfics en tout genre, pour lui réserver un accueil des plus chaleureux !! (*0*)
...

Image

Et bah alors C-30 ?! Ils t'attendent quoi !! Dépêche-toi de ramener ton popotin de C- sur-le-champ ! T'as beau être la Superstar de ce post, n'abuse pas de tes privilèges !

*s’aperçoit que C-30 est prit d'une soudaine crise de timidité aiguë et refuse de sortir de ses quartiers luxueux*

...Oh. Tu veux la jouer comme ça, hein... Une petite minute, s’il-vous-plait ! ^^'

*Tire C-30 par la peau des fesses et le jette dans la fosse aux lions sans aucune pitié*

Voilà ! Il est enfin là ! Encore un Pouffysmique merci à Butterfle pour sa relecture mensuelle, plus le temps passe et plus j'envisage de lui offrir une bingoesque planète chocolatée en guise de reconnaissance éternelle. *note cette idée dans un coin*

BONNE LECTURE !!!

~(*0*)~

_____________________________

Chapitre 30
~
Namek en proie à de futures batailles ?!
Le prince engage les hostilités !


C-29 a écrit:Alors que Satan et Videl commencent à peine à profiter de leur nouvelle vie, le destin s'acharne sur eux. Le célèbre assassin, Tao Paï Paï, embauché par le multimilliardaire mais aussi rival de Satan, Jaguar Batta, fait son entrée dans leur chambre d'hôtel. Suite à une discussion houleuse et à un combat à sens unique, Satan finit par trépasser sous les yeux de Videl, désormais livrée à elle-même.

De l’autre côté du globe, le combat final entre Willow et Gero se prépare. Après un violent affrontement, la biotechnologie s’avoue vaincue face à la robotique. Ayant épuisé ses dernières ressources, Willow, juste avant de rendre son dernier souffle, lègue à Gero son chef-d’œuvre, un embryon destiné à devenir la plus redoutable entité de l'univers, en guise de cadeau d’adieu.

Pendant ce temps, le groupe de Bulma finit par trouver la planète Namek, sans se douter une seule seconde qu’une « vieille connaissance » se rend également là-bas. Sur Hélior, Tenshinhan est enfin écouté et de nouvelles dispositions sont adoptées à son égard.





Galaxie du Sud - Au sein de Capsule N°1.



Bulma, à moitié endormie devant son panneau de contrôle, fixait d’un œil distrait une interminable liste de données sur laquelle défilait un mélange de coordonnées et d’équations en tout genre. Selon ses estimations, ils auraient dû atteindre la planète Namek en seulement six jours, or cela faisait plusieurs semaines qu’ils erraient dans les confins de l’espace, en vain. De ce fait, elle s’était souvent demandé si les coordonnées que lui avait transmises ce maître Kaïo via télépathie étaient bien authentiques ; pensées défaitistes qu’elle finissait toujours par chasser aussitôt. Après tout, on parlait d’un être mystique qui avait élu domicile dans l’Au-delà, ses sources ne pouvaient qu'être fiables.

— Mais quelle torture, murmura-t-elle, les yeux semi-clos. Et dire que ces deux insouciants dorment à poing fermé…

Bulma bailla à s’en décrocher la mâchoire, tiraillée une nouvelle fois par l’appel du sommeil. Le simple fait d’avoir pensé aux doux rêves que pouvaient avoir ses deux compagnons de voyage avait failli la faire flancher, mais elle ne leur en voulait pas : eux aussi contribuaient à leur manière en s’entrainant avec toujours autant de hargne dans la petite salle de gravité qu'elle avait incorporée. Même si leurs progrès n'étaient pas des plus faramineux, le gain de puissance considérable qu'ils avaient gagné les avait souvent sorti du pétrin. Ne souhaitant pas davantage tenter le diable, Bulma se leva de son siège, saisit l’une des tasses de café qui traînait au sol et rejoignit la baie vitrée afin de se changer un peu les idées, lorsque soudain, ce qu’elle espérait le plus arriva enfin : son écran avait émis une petite sonorité. Surprise sur le coup, son verre lui échappa des mains et se renversa, manquant de peu d’éclabousser le panneau de contrôle.

— Mais c’est...

Son cerveau ne fit qu’un demi-tour lorsqu’il termina d’assimiler les données. Par mesure de sécurité, elle vérifia une seconde, puis une troisième fois pour s’assurer qu’il n’y avait pas d’erreur, mais il n’en était rien : tout semblait bel et bien correct.

— ... génial !! finit-elle par s’exclamer, folle de joie.

Après tout ce temps passé, après toutes ces nuits blanches, après toutes ces mésaventures où ils avaient failli plusieurs fois y rester, ils étaient enfin parvenus au bout de ce long et tumultueux voyage. Son cœur battant la chamade, Bulma appuya sur la touche qui permettait d'activer le haut-parleur et beugla sans aucune retenue :

— Réveillez-vous, bande de paresseux ! Nous sommes arrivés, la planète Namek est en vue ! Dépêchez-vous de venir, allez !!

Tortue Géniale, toujours étalé au fond de son futon, grommela quelque chose qui ressemblait à une lamentation. Pourquoi fallait-il toujours qu’il y ait du raffut dans ce vaisseau ? Ils n’étaient que trois et pourtant les occasions de crier à tue-tête ou de se disputer pour des broutilles ne manquaient pas, elles étaient même devenues monnaie courante. Bien qu’il n’eût jamais été un gros dormeur, il aurait tout de même préféré garder le lit plus longtemps ; surtout à l’heure actuelle où son horloge interne avait été déréglée, à tel point qu’il ne savait même plus distinguer le jour de la nuit. Partant de ce postulat, il n’hésita pas à faire la sourde oreille, espérant gagner quelques minutes de répit avant l’inévitable... qui ne tarda pas. Vexée que son délicat appel ait été aussi honteusement ignoré par le vieux maître, Bulma s’égosilla de plus belle, mettant cette fois-ci encore plus de cœur, de conviction et de volume dans son annonce.

— C’est bon, j’ai compris ! Je viens, je viens ! capitula Tortue Géniale, les paumes des mains collées sur les oreilles.

Après avoir effectué son rituel matinal, à savoir bailler, s’étirer et se gratter un peu partout, il posa ses lunettes sur son nez et se redressa. Alors qu’il luttait pour enfiler une tenue un brin plus convenable que celle qu’il portait (débarquer en caleçon n’aurait pas été du goût de tout le monde), il se remémora la source de motivation première qui l’avait poussée à entreprendre ce voyage, cette même voix qui lui avait promis monts et merveilles.

— « Une bonne opportunité » qu’il disait..., marmonna-t-il dans sa barbe en se rappelant une image d'un Oolong tout sourire. Tu parles d’une arnaque !

Dire qu’il avait cru pouvoir se rincer l’œil en toute impunité... Quelle ne fut pas sa déception lorsque la cruelle réalité le rattrapa. Malgré ses multiples tentatives, toutes aussi élaborées les unes que les autres, il n’avait jamais eu la moindre occasion de se délecter - à nu bien évidemment - des formes généreuses des deux sirènes qui l’accompagnaient ; Bulma avait tout prévu pour l’empêcher d’arriver à ses fins, allant de la mise en place de simples pièges bon-enfant à des moyens beaucoup plus drastiques qui avaient très souvent eu pour cible ses précieux joyaux de famille. Aujourd’hui, en plus de boules Quies qui lui auraient épargné bon nombre de réveils en sursaut et autres tapages, Tortue Géniale regrettait de n’avoir pu emporter sa collection de magazines sur « La reproduction des tortues de mer selon maître Splinter » comme il l’aimait l’appeler.Alors qu’il était sur le point de quitter ses quartiers, il entendit des bruits de pas frénétiques se précipiter autour de lui ainsi que le timbre aiguë d’une voix qu’il ne connaissait que trop bien.

— Vraiment ?! s’exclama Chichi, les yeux étincelants d’espoir. Tu es absolument sûre de chez sûre, cette fois ?!

Beaucoup plus enthousiaste à l’entente de cette nouvelle que ne le fut le vieil ermite, la jeune femme s’était aussitôt ruée vers Bulma qui, d'abord tout contente de voir autant d’exaltation, avait fini par adopter une moue moins joyeuse, visiblement offensée par ces deux derniers mots.

« Cette fois ».

Comme si les trente-huit précédentes fausses alertes étaient uniquement de sa faute. Jusqu’à preuve du contraire, elle n’avait fait qu’entrer les coordonnées qu’on lui avait données et dirigé la capsule comme n’importe quel autre navigateur l’aurait fait à sa place. Ce n’était décemment pas à cause de sa génialissime personne s’ils étaient tombés par hasard sur un vaisseau « invisible » rempli de garnements armés jusqu’aux dents ; et encore moins lorsqu’ils avaient dû atterrir de toute urgence sur une « fausse » planète Namek qui ressemblait à s’y méprendre pour la vraie. Cela dit, étant trop de bonne humeur pour se montrer rancunière, Bulma se résigna à laisser couler la petite pique, sans toutefois omettre d’infirmer avec une ardeur non dissimulée les craintes de sa compagne sceptique.

— Pas d’erreur possible, je te dis, regarde par toi-même ! insista-elle, le doigt pointé vers l’astre verdâtre désormais visible à travers la baie. Et puis l’ordinateur est formel : c’est la vraie planète Namek, cette fois !

De son côté le maître des Tortues avait enfin quitté sa chambre, arborant la même tenue qu’il avait jadis utilisée lorsqu’il s’était présenté dans les tournois d’arts-martiaux sous le pseudonyme de Jacky Choun. Les yeux toujours embrumés, il se dirigea d’un pas lent vers les deux pies chanteuses, et étrangement, plus son regard fixait ces dernières, plus sa fatigue semblait s’estomper.

Mais... Mais... Mais... Quelle bonne surprise ! s’exclama-t-il, les bras levés.

Bulma se retourna, contente de voir qu’il s’était enfin décidé à les rejoindre. En temps normal elle lui aurait remonté les bretelles pour avoir pris autant de temps pour se manifester, mais comme avec Chichi tout à l’heure, sa gaîté du moment l’empêchait de gâcher cet instant de pur bonheur.

— N’est-ce-pas ? Je vous avais bien dit que mon génie inégalé finirait tôt ou tard par nous conduire à bon port !

— Non vraiment, je suis sidéré, persista Tortue Géniale, la main droite malaxant avec sensualité le derrière de Bulma. Décidément, à chaque matin, tu te fais de plus en plus femme !

Il n’avait fallu qu’une fraction de seconde pour que l’humeur joviale de la jeune héritière s’évapore et ne laisse place à un tout autre état d’esprit. D’une vitesse à faire pâlir les plus grands guerriers de l’univers, elle enfonça son coude en plein centre de la frimousse âgée qui se déforma ; le coup fut si violent que l’on aurait juré avoir entendu un craquement sinistre lors de l’impact.

— Pas touche ! tonna-t-elle, des dents de démons faisant surface. Tu ne peux vraiment pas t’en empêcher, vieux dégoûtant ! Et de bon matin en plus !

Les narines dégoulinantes de sang, Tortue Géniale plaqua ses mains sur son faciès pour empêcher le flot de couler abondamment. Ironie du sort, pour une fois le torrent d’hémoglobine nasal n’avait pas jailli suite à un plaisir ardent incontrôlé.

— Sale ingrate ! Tu pourrais de temps en temps te montrer un peu gentille envers tes aînés, il ne me reste plus beaucoup à vivre, je te signale !

— Ben voyons, trouvez une autre excuse la prochaine fois ! Je savais que c’était une erreur que de vous avoir demandé de m’accompagner !

A quelques pas de cette scène, Chichi restait en retrait, la paupière gauche tremblante, toujours aussi consternée. Elle ne comptait plus le nombre de fois où elle avait été témoin de ce genre d’algarade. Par ailleurs, pour une raison qu’elle ignorait, elle avait remarqué que le maître n’avait jamais tenté quoique ce soit avec elle. Était-ce par respect pour son père qui fut l’un de ses premiers élèves ou bien à cause de son chaud tempérament fort dissuasif ? Ou peut-être était-ce lié au fait que son niveau était désormais assez proche du sien qu’il ne voulait pas prendre de risques inconsidérés... Dans tous les cas, elle était ravie de ne pas être mêlée à cette histoire.

Alors qu’elle s’apprêtait à les séparer, une diode rougeâtre illumina le vaisseau dans son entièreté, mettant par la même occasion fin à cette petite parenthèse.

— Hé ! Qu’est-ce qui se passe ? demanda Chichi, le regard tourné un peu partout. C’est la première fois que ça arrive, non ?

Sans même prendre la peine de répondre, Bulma bouscula Tortue Géniale et se jeta sur son poste de pilotage. Elle savait très bien ce que cette lumière signifiait, et le fait qu’elle se soit activée d’elle-même ne présageait rien de bon. Après avoir entré plusieurs commandes, les données inscrites sur l'écran disparurent pour laisser place à un sonar qui indiquait qu’un menaçant triangle rouge se dirigeait à une vitesse hallucinante vers un innocent point bleu.

— Tout le monde à son siège, vite ! Ça risque de pas mal secouer !

La soudaine voix paniquée de Bulma fit que ses deux compagnons de voyage ne cherchèrent pas à tergiverser sur le moment. Ils obéirent sans plus tarder et s’installèrent chacun à leur place, mais inquiet et curieux comme l’était le vieux ermite, il ne put s’empêcher de demander quelques éclaircissements trois petites secondes plus tard.

— Qu’est-ce que tu veux dire par « pas mal secouer » ? Ne me dis pas qu’on se fait encore attaquer, ça commence à bien faire !

— Il a raison ! soutint Chichi avec véhémence. Tu nous avais parlé d’une patrouille galactique censée surveiller l’univers, mais ils n’ont pas l’air de prendre leur boulot au sérieux, ceux-là !

Et ils continuèrent à s’égosiller ainsi durant une bonne minute sur les multiples dangers de l’espace avant que Bulma ne finisse par craquer et utiliser une nouvelle fois le haut-parleur, ce coup-ci pour leur intimer de se taire ; et d’après leur grimace, ils semblaient avoir compris qu’il valait dorénavant mieux se faire petit en attendant d’en savoir plus.

— Maintenant vous me laissez me concentrer !

Sur ces entrefaites, Bulma refocalisa son attention sur ce qu’elle devait faire. Elle tenta tout d’abord d’obtenir des informations sur le mystérieux OVNI, et malgré le fait qu’elle ait perdu un temps considérable en essayant de retrouver un semblant de calme, elle parvint à obtenir une image plus ou moins nette de ce dernier.

— Mais qu'est-ce que...

Pendant un bref instant qui semblait avoir duré une éternité, le monde de Bulma s’était arrêté. Elle était persuadé que ce qu'elle verrait serait une gigantesque météorite ou une sorte de débris stellaire, mais certainement pas une sphère métallique grise dotée d’une visière rouge hautement familière.

Mon Dieu, pincez-moi je crois que je rêve..., murmura Bulma, choqué.



Sur Hélior.



Plusieurs jours après le départ précipité de Végéta sur Namek, la planète avait retrouvé un semblant d’ordre et de calme. En attendant de déceler l’authentique du factice suite à l’échauffourée avec le prince, Tenshinhan avait été congédié, non pas à sa cellule, mais dans un compartiment plus honorable, preuve que le bénéfice du doute lui avait été accordé. Ce ne fut qu'aujourd’hui, aux aurores même, qu'il put faire entendre sa version des faits. A la différence de la dernière fois, il n’était plus question de procès mais plutôt d’une discussion autour d’une table avec seulement quelques rares privilégiés : le roi accompagné de ses deux ministres, son fils, Eleim, et son garde du corps personnel, Tidar. Ravi d'avoir la parole, le terrien profita ainsi de cette opportunité pour révéler tout ce qu'il avait jugé utile de partager, n’omettant aucun détail sur son passé, ses origines ainsi que son précédent pacte avec le prince.

— Mmh... Je comprends tout maintenant, dit le souverain d’Hélior d’une voix calme. Bien qu’il subsiste encore des zones d’ombres, ce que tu viens de nous révéler semble tenir la route. Je te remercie d’avoir été honnête avec nous.

Tenshinhan baissa la tête avec humilité pour témoigner son respect, reconnaissant qu'après tous ces événements tragiques on puisse encore se montrer aussi conciliant avec lui.

— Avec ce qui s'est passé, il m’a semblé naturel que vous sachiez au moins la vérité.

Si la grande majorité des membres du conseil restreint se satisfirent des explications données, l’un d’eux restait suspicieux, s’accrochant toujours autant à une rancune qui le poussait à aller chercher la moindre faille dans ce raisonnement.

— Quand bien même tu dirais vrai, intervint Eleim d’une voix nasillarde, cela ne nous explique toujours pas pourquoi tu as tout à coup changé de comportement. Qu’est-ce qui t’es arrivé au juste ? Pourquoi ce revirement ?

Tenshinhan se gratta l’arrière de la tête, embêté. Il ne fut pas vraiment surpris, il s’était bien douté que quelqu’un finirait tôt ou tard par en faire la remarque, il aurait souhaité que ce soit sa propre personne qui aborde le sujet. Toutefois, même après avoir longuement cogité sur la question, il ignorait toujours comment expliquer cette situation pour le moins atypique.

— C’est... plus compliqué que ça en à l’air.

Si Eleim ne faisait pas de son mieux pour cacher sa jubilation de voir le pauvre humain embarrassé, il aurait gratifié l’ensemble des acteurs présents d’un tonitruant « Bingo ! ». Déterminé à en savoir plus – et parce qu’il sentait qu’il tenait le bon bout – il poursuivit dans sa lancée avec toujours plus d'insistance à chaque intervention.

— Essaie toujours, on t’a bien « cru » lorsque tu as dit que tu étais revenu à la vie avec ces Dragon Balls. Et puis si tu as des problèmes de personnalité, on est quand même en droit de le savoir. Après tout, qui sait si tu ne te retourneras pas contre nous la prochaine fois...

— Non ! Je peux vous assurer que ça n’arrivera pas ! coupa Tenshinhan d’un ton qui se voulait sans réplique. Ecoutez, je sais que je vous ai commis beaucoup de torts, et croyez-moi la seule chose qui compte à mes yeux maintenant c’est de m’acquitter de la dette que j’ai envers vous et de rentrer retrouver les miens, rien de plus !

Sans même s’en rendre compte, la voix du terrien avait vacillé tout le long de sa tirade, ce qui pouvait aisément se comprendre. Il n’avait aucune nouvelle de Lunch ; dans ses vagues souvenirs, il se rappelait juste avoir été terriblement odieux avec elle avant de la quitter. Idem pour Tortue Géniale et Oolong. Ce n’était que des bribes d’informations, parfois quelques flashes qu’ils lui revenaient, mais il était persuadé qu’il s’était tout aussi mal comporté avec eux. Et puis restait son vieil ami et compagnon de toujours Chiaotzu... Bien qu’il fut mort, il ne cessait de se demander comment il allait, et si là où il se trouvait, il était réellement heureux.

Comme pour beaucoup, le roi d’Hélior remarqua ce soudain changement d’atmosphère et coupa court à cette parenthèse. Maintenant qu’il disposait des tenants et aboutissants, il pouvait enchaîner pour aller droit au but. Il tapa des mains pour refocaliser l’attention de tout le monde et reprit la parole d’un air déterminé.

— Quoi qu’il en soit, si ce que tu racontes à propos de ces boules magiques est véridique, nous souhaiterions passer un marché avec toi.

Piqué dans son intérêt, Tenshinhan hocha la tête, attendant de voir ce dont il allait retourner. Il s’était bien douté que les Dragon Balls allaient tôt ou tard être remise sur le tapis, surtout après avoir autant vanté leur puissance.

— En admettant que ces artefacts disposent bien d’aussi grands pouvoirs que tu sembles l’affirmer, poursuivit le monarque, permets-nous de les utiliser pour rendre la vie à nos victimes. En échange de ce geste, je m’engagerai à absoudre tes crimes et tu seras libre de partir.

Légèrement surpris par cette proposition, Tenshinhan ferma les yeux et laissa échapper un petit soupir, rassuré. A chaque fois que les Dragon Balls avaient été utilisées par des individus autre que des membres issus de leur bande, les vœux souhaités avaient été égoïstes, voire même dangereux pour le reste de la planète.

— Si cela peut me permettre d’effacer ma dette, alors j’accepte avec grand plaisir, Majesté. Par contre, je dois vous informer que parce qu'elles ont déjà été utilisées il n’y a pas si longtemps, elles ne seront actives que dans un peu moins d’un an. Il faudra donc vous montrer un peu pati...

— Un an, tu dis ? coupa Eleim, sceptique. Ton ami le Saïyen semblait pourtant persuadé d’avoir son vœu réalisé dans l’immédiat !

Tenshinhan tourna délicatement le visage vers son persécuteur de toujours. Il commençait à se demander ce qu'il avait bien pu lui faire pour qu'il en vienne à le détester à ce point. Il faudrait qu'il ait une discussion privée avec lui pour mettre définitivement les choses au clair. Se tirer dans les pattes alors que l’on est censé être dans le même camp risquait d’apporter plus de mal que de bien.

— Il parlait de Dragon Balls qui se trouveraient sur Namek, on ne sait même pas si elles existent vraiment. En revanche, celles de ma planète sont tout ce qu’il y a de plus vraies, vous pouvez me croire.

Le souverain d’Hélior grommela à son tour, peu enthousiaste à l’idée de devoir attendre aussi longtemps, et ne manqua pas de faire publiquement partager son sentiment.

— Patienter une année entière est impensable pour les familles des victimes, avec un tel délai, elles auront déjà eu le temps de faire leur deuil. Non, je préfère tenter le diable sur cette planète Namek, et si par manque de chance nous venions à faire choux blancs là-bas, nous nous résignerons à utiliser les boules de ta planète ! trancha-il d’un ton absolu.

Tenshinhan esquissa une grimace qui ne passa pas inaperçue.

— Ma décision te dérange ? demanda le roi.

Plutôt oui. « Déranger » dans cette situation était un euphémisme quand on était conscient de ce qu'il y avait en jeu. L’idée de revoir Végéta aussi vite, et surtout, de se retrouver en concurrence directe avec lui ne l’enchantait guère ; encore plus à l’heure actuelle où il ne constituait plus aucun challenge pour lui. Mais d’un autre côté, si cet autre set de Dragon Balls existait réellement, s’il y avait vraiment un autre Tout-Puissant sur cette planète, alors peut-être qu’il y avait encore une chance pour Chiaotzu. Il n’avait jamais pensé à cette possibilité jusqu’à maintenant, ne voulant pas se faire de faux-espoirs, mais le simple fait d’imaginer que cela pouvait fonctionner lui redonna une lueur... Sentant que le roi s’impatientait, Tenshinhan lui fit part de ses craintes sans détour.

— Même si elle ne me plait pas, je la respecte. Seulement, pour l’avoir vous-même vu à l’œuvre, vous devez avoir pris conscience que Végéta n’est pas le genre de personne à... partager. Vous pouvez être sûr qu’il essaiera de nous tuer dès la seconde où il s’apercevra qu’on recherche la même chose que lui !

— Tsss ! Et alors quoi, ta mise en garde était supposé nous faire peur ? Je reconnais qu’il est assez fort, mais ça ne va pas plus loin !

S'apercevant qu’il n’arriverait pas à se faire comprendre en continuant ainsi, Tenshinhan opta pour une autre manière pour leur faire prendre conscience de la gravité de la situation. Il se leva de son siège et frappa violemment la table des poings pour réveiller ces esprits endormis.

— « Assez fort ? » Est-ce que je dois vous rappeler que je me suis battu contre lui lorsque j’étais encore son égal et que pourtant je n’ai pas réussi à le vaincre ? Maintenant, il est devenu nettement plus puissant qu’avant, peut-être deux à trois fois plus fort, et je n’exagère pas ! On n'a aucune chance contre lui tel que l'on est maintenant !

Vexé, Eleim se redressa à son tour, il se leva si brusquement que sa chaise en tomba.

— Conneries ! Quand bien même il serait mille fois plus fort, ça ne changerait rien ! Tu prétends être le mieux placé pour tout savoir, mais n'oublie pas que tu n’as juste aucune idée des armes et des équipements expérimentaux que l’on garde secret !

Déterminé comme jamais il ne l'avait été, Eleim quitta sa place et partit rejoindre les côtés de son paternel. Arrivé devant lui, il agrippa ses épaules et le supplia :

— Père, autorisez-moi à y aller ! Je tiens à participer à la résurrection des miens, et dans le même temps, je nous débarrasserai définitivement de ce Saïyen !

D'un geste plus humble, Tidar imita son comparse, prêt à offrir ses services pour la bonne cause.

— Majesté, je vous conjure de me laisser partir aussi. Je pense que je serai beaucoup plus utile là-bas si une bataille venait à avoir lieu.

Le roi consulta ses deux hommes de mains, et après une minute de chuchotis presque inaudibles, il fit finalement part de son verdict.

— Tidar, je suis navré mais tu constitues la dernière ligne de défense pour notre planète. Je tiens absolument à t’avoir à nos côtés au cas où on subirait une attaque du tyran entre-temps. Il ne tardera pas à apprendre - si ce n'est déjà fait - que l’un de ses hommes à trouvé la mort dans notre territoire, j'ai besoin de toi ici.

Le colosse s’apprêtait à répliquer mais se désista et se rassit. Son devoir de protection envers son peuple passait avant tout.

— Et quant à toi, Eleim, j’accepte ta requête à la seule condition où Tenshinhan t’accompagne. Lui seul dispose de suffisamment d'informations sur le sujet. Et puis si jamais vous ne trouvez rien là-bas, je veux que vous vous rendiez directement sur Terre pour réaliser notre vœu, on gagnera un temps précieux. Maintenant la séance est levée, je ne veux plus rien entendre.

Eleim jeta un regard noir sur son nouveau compagnon. Il le dévisagea longuement de la tête aux pieds avant de mettre de côté sa rancune. Une fois que son père avait décidé de quelque chose, il était presque impossible de lui faire changer d'avis.

— Ce n’est pas comme si j’avais le choix... Allez, suis-moi, toi ! On doit se préparer avant !



Sur la planète Namek.



Plusieurs dizaines de fois plus rapide que le vaisseau terrien, la capsule monoplace traversa la stratosphère de la planète en un éclair et finit par s’écraser en plein milieu d’un champ d’ajissas qu’elle fit voler en éclat. L’hôte, plus en forme que jamais, s’extirpa sans peine de son engin et lévita à une vingtaine de mètres pour bénéficier d’une meilleure vision des alentours.

Peuh ! Alors c’est ça, la planète Namek ? Pas étonnant que Freezer n’ait jamais cherché à s'en emparer...

Une fois le paysage transpirant la fraîcheur, le bon-vivre et surtout l’ennui dévoré des yeux, Végéta activa son détecteur et repéra une multitude de forces de combat dispatchées un peu partout. Si la superficie de Namek était près de deux fois plus grande que celle de la Terre, le nombre d’habitants était astronomiquement bien moindre : une petite centaine tout au plus.

— Hé ! Hé ! La plupart ne dépasse même pas le millier d’unités, ça va être un vrai jeu d’enfant de leur arracher les Dragon Balls !

Dans un crépitement d’énergie, Végéta déploya son aura bleutée et s’envola à la rencontre du village le plus proche, situé à quelques kilomètres seulement de là où il avait atterri. Alors qu’il s’approchait de plus en plus de ses futures proies avec une jubilation qu’il ne cachait pas, son appareil bipa de son propre chef pour lui signaler que plusieurs énergies allaient très bientôt pénétrer l’atmosphère de l’astre. Inquiet par cette soudaine nouvelle, il arrêta sa course et leva les cieux vers le ciel, tentant de mettre en pratique la capacité qu’il avait acquise sur Terre.

— Qu'est-ce que... Un, deux, trois ! Non, ce n’est quand même pas...

Plus de peur que de mal, après vérification, les nouveaux arrivants n’étaient que trois. Pendant un moment il avait cru à l’arrivée du Commando Ginyu, ce qui n'aurait pas été vraiment étonnant compte tenu de ses précédentes actions.

— Bordel, je me suis inquiété pour rien ! Enfin, peu importe qui ça peut être, ils sont loin d’être une menace pour moi...

Soulagé, Végéta reprit son chemin et arriva à destination quelques minutes plus tard. A une vingtaine de mètres sous lui se tenaient pas moins d’une trentaine de Nameks de tout genre, des jeunes, des plus âgés, en passant par de véritables forces de la nature à des silhouettes beaucoup plus sveltes.

— Parfait..., pensa-t-il, un sourire mauvais inscrit sur le visage.

Sans perdre davantage de temps, il se laissa chuter en plein milieu de la petite foule qui s‘attroupa très vite autour de lui, intriguée par sa soudaine présence. Animé de bonnes manières, Végéta mit en pratique son sens de la politesse légendaire.

— Qu’on m’amène le chef du village ! Je crois que vous avez une Dragon Ball, je suis venu vous la prendre !

D'un âge assez avancé et légèrement enrobé, le dénommé Tsuno, qui n’était d'autre que ladite tête-pensante du patelin, s’avança d’un air peu rassuré. Le simple fait d’avoir croisé le regard du prince lui avait collé des frissons dans le dos. Mais malgré son embarras qu’il s’efforçait de cacher, il garda un semblant d'assurance et poursuivit la conversation le plus naturellement possible.

— Je suis le chef. Que voulez-vous étranger ? Que voulez-vous faire avec notre Dragon Ball ?

— Apporte-la moi sur-le-champ, l’ancêtre ! répondit Végéta, un rictus aux lèvres. Si tu me donnes ce que je veux, tes amis et toi vivrez un peu plus longtemps !

Sans même s'en rendre compte, Tsuno avait reculé d'un pas, apparemment plus intimidé qu'il ne le croyait. Il adressa un bref regard à ses compagnons qui hochèrent tous la tête.

— Allez-vous en, étranger. Je peux clairement sentir les Forces du Mal ronger votre cœur, jamais nous ne laisserons quelqu’un comme vous l'utiliser.

Végéta soupira et haussa les épaules, comme s’il savait par avance qu’il devrait en arriver là tôt ou tard. Enfin, un peu d’exercice ne lui ferait pas de mal.

— Hé ! Hé ! Alors tu vas mourir.

Sans une once d’hésitation, Végéta joignit le geste à la parole et envoya une vague d’énergie qui réduisit Tsuno en tas de cendres. Choqués par ce qu’ils venaient d’assister, les autres Nameks restèrent bouche-bée, totalement incrédules.

— C’est ce qui attend chacun de vous si vous ne coopérez pas, alors réfléchissez bien avant de tenter quelque chose de stupide.

Malgré sa mise en garde, comme il s’y attendait, personne n’avait l’intention de rendre les armes ni même de lui céder docilement son dû, bien au contraire. Fou de rage, l’ensemble des membres du village – excepté les deux seuls enfants qui se mirent à l’écart – se jeta à l’unisson sur lui, déterminé à venger coûte que coûte la mort de leur défunt doyen. Ne souhaitant pas perpétrer de destruction inutile au risque de détruire ce pourquoi il était venu, Végéta opta pour un massacre plus raffiné : il simula une arme à feu avec son index droit et le pointa sur ses futures victimes. A chaque fois qu’une de ses proies s’approchait d'un peu trop près à son goût, il libérait un petit rayon rosâtre accompagné d’un doux « PÉHAN ! ». En moins d'une minute, la quasi-totalité du village avait été annihilée.

— Bande de minables, murmura-t-il avant de souffler sur son doigt encore fumant. Vous auriez mieux fait de collaborer.

Alors qu’il s’apprêtait à pénétrer dans l’une des bâtisses pour commencer ses recherches, Végéta remarqua la présence des deux enfants qui s’étaient préalablement caché sous ce qui semblait être une table. Il s’en alla à leur rencontre comme s’il ne les avait pas vus, et une fois arrivé à quelques centimètres d’eux, il fit voler le mobilier d’un coup de pied anodin.

— Tiens, tiens, mais qu’avons-nous là ?

Encore plus effrayés maintenant qu’ils le voyaient d’aussi près, les deux rescapés restèrent figé à leur place, comme des statues. Amusé, Végéta s’accroupit devant eux et amorça un dialogue qui se voulait convivial.

— Comme vous avez pu le voir, les grandes personnes peuvent parfois se montrer très bornées. En revanche, je sais que vous autres, les gosses, êtes capables de plus de jugeote, n'est-ce-pas ?

L’un des deux enfants - le plus âgé mais aussi le plus courageux - profita d'une telle proximité pour tenter une attaque surprise. Sans prévenir, il pointa son index en direction du visage royal et libéra un rayon d’énergie qui frappa de plein fouet son détecteur... ou du moins presque. Rapide comme l’éclair, Végéta avait placé sa main juste devant, étouffant le Kikoha par la même occasion. Seul bémol, la visière violette dévoilait maintenant une petite cassure en plein milieu qui rendait le dispositif bon pour la casse.

— Petit merdeux !

Frustré d’avoir perdu aussi bêtement un si précieux atout, Végéta brisa le cou de l’insolent d’une violente manchette. A nouveau témoin d’un acte horrible, le dernier survivant fut si pétrifié qu’on avait l’impression qu’il fondait littéralement. Dans un geste désespéré, il courut à toute allure pour tenter d'échapper au génocidaire de son peuple mais fut malheureusement très vite rattrapé par ce dernier qui se déplaça à super-vitesse juste devant lui.

— Bon, fini de jouer, gamin ! Apporte-moi cette satanée Dragon Ball ou je te fais subir le même sort !

Ne voyant pas d’autre alternative pour s’en sortir, l’enfant Namek finit par acquiescer d’un hochement de tête et se rua vers la maison du défunt chef du village. Comme le voulait la tradition, l'objet sacré était toujours suspendu au-dessus d’un trône blanc ridiculement grand. Il ressortit de la bâtisse quelques secondes plus tard avec une énorme sphère orangée dans les mains ; près de dix fois plus grosse que celles qu’il y avait sur Terre.

— L-La voici, monsieur..., bégaya l’enfant. N-Ne me tuez pas, pitié...

Végéta saisit la gigantesque boule de cristal et la contempla avec beaucoup de curiosité. Cette dernière avait incrustée en son sein quatre petites étoiles rouges et était bien plus légère qu’elle ne paraissait. Heureux de voir que cette légende semblait véridique, il retrouva sa bonne humeur. Il s’accroupit de nouveau devant l’enfant, la boule autour de l’un de ses bras, et passa sa main libre sur l'une de ses joues.

— Tu as rempli ta part du marché, petit, je te donne ma parole. Mais dis-moi plutôt comment tu t’appelles ?

— D-Dendé, monsieur... J-Je m’appelle Dendé...

— Tu vois, tu t’es montré très coopératif, Dendé, le félicita Végéta, ses yeux formant une étrange courbe en demi-lune très louche. Seulement, ton petit frère là-bas a rendu inutilisable mon précieux appareil, et à cause de lui, je vais avoir beaucoup de mal à me situer maintenant...

Il ne cessait pas de le fixer d’un air angélique, le genre d’expression qui ne collait pas du tout à celles qu’il pouvait arborer en temps normal. Mais Dendé n’était pas dupe. Il avait très bien compris où Végéta voulait en venir, et malgré la crainte de se faire tuer à tout instant, il se promit de ne rien révéler sur ce qu’il voulait savoir. Il se sentait déjà bien assez coupable de lui avoir légué leur trésor, pas question de rajouter une trahison supplémentaire.

— Dis-moi dans quelle direction se trouve le plus proche village ! ordonna Végéta d’un ton ferme.

— J-Jamais ! J'ai tenu ma promesse, je vous ai donné la Dragon Ball ! A vous maintenant de tenir la votre et de me laisser tranquille !

Alors que Végéta s’apprêtait à lui administrer une petite correction dont il avait le secret, il se releva d’un geste brusque et se retourna. Même s'il ne disposait plus de son appareil, il pouvait toujours ressentir avec plus ou moins de difficulté les présences environnantes, et celle qui venait de tout juste se manifester était incroyablement dense. Sur l’un des toits des bâtisses se tenait un Namek adulte, le visage grave, et les poings tremblants. De type combattant, le nouveau-venu était vêtu d’un gilet bleu marine grand ouvert qui dévoilait avec fierté ses muscles bien taillés ainsi que d’un pantalon blanc.

— Nail ! s’écria Dendé, en sanglots. Il a tué le chef Tsuno, il a tué tous le monde, c’est un monstre !

Le dénommé Nail jeta quelques coup d’oeils dans les alentours et prit conscience de l’horreur. Alors le Grand-Chef avait bel et bien vu juste... Namek était bien en proie à de futures batailles.

— ...Oh. La cavalerie pointe enfin le bout de son nez, commenta Végéta, amusé. Ca me va, mais toi, ne t’avise surtout de t’enfuir. Je compte bien reprendre notre petite discussion une fois que j’en aurai fini avec ce gêneur.



Planète Namek – A l'autre bout de la planète.



— C’est impossible, ça ne peut pas être le Saïyen ! s'exclama Tortue Géniale qui n’en croyait pas ses oreilles. Qu’est-ce qu’il viendrait faire ici, d’abord ? Il n’a aucune raison d’être là !

— Mais j’en suis sûre ! persista Bulma avec hargne. Même si ça n’a duré qu’une fraction de seconde, j’ai eu le temps de récolter les données nécessaires pour calculer sa trajectoire, et son vaisseau se dirigeait bien sur Namek, il est là, parmi nous !

Voulant en avoir le cœur net, le maître des tortues se concentra, cherchant une signature énergétique maléfique. Alors qu’il était sur le point de rétorquer qu’elle s’était bien trompée, il ressentit une brusque montée de puissance emplie de mauvaises ondes, puis tout de suite après, un autre dégagement d’énergie dans le même secteur mais dont l’origine restait bienfaisante. Tant tétanisé par un tel déferlement de force que par la cruelle vérité, il retira ses lunettes de soleil, les jeta avec violence sur le sol et les écrasa, surprenant les deux femmes qui ne s’y attendaient pas.

— Q-Qu’est-ce qui se passe, vieux maître ? osa demander Chichi, peu rassurée par ce comportement. Est-ce que vous confirmez ce qu’a dit Bulma ? Ce monstre se trouverait bien là, sur Namek ?!

Toujours choqué, Tortue Géniale choisit de ne pas lui répondre et préféra leur tourner le dos. Cela ne valait pas la peine de les inquiéter davantage, car maintenant qu’il n’y avait plus de doute, il ne restait plus beaucoup de choix.

— Ecoutez-moi vous deux, à partir de maintenant on va procéder à ma façon. Bulma, tu vas me préparer un sac de vivres et me donner le radar. Après ça, tu retournes sur Terre avec Chichi sans discuter.

— Quoi ?! s’exclamèrent les deux jeunes femmes, incrédules, avant de laisser la jeune brune poursuivre dans sa lancée. Mais qu’est-ce qui vous prend ? On ne peut quand même pas partir comme si de rien n’était et vous laisser tout seul sur cette planète !

— Ne me rendez pas la tâche plus difficile, vous n’êtes pas de taille contre lui ! Ce monstre n'aura aucune pitié pour vous !

— Avec tout le respect que je vous dois, votre présence non plus ne fera pas de grande différence ! argumenta Chichi, fermement décidée à rester.

Tortue Géniale se retourna vers elles et les fixa comme jamais il ne les avait fixées. Il répugnait l’idée de faire ce qu’il envisageait mais si les protestations continuaient, il devrait s'y résoudre.

— Ne me sous-estime pas, jeune fille. J’ai encore suffisamment de ressources pour pouvoir m’en sortir seul, justifia-t-il d’une voix calme. Et j’ai déjà un plan en tête. Si tout se passe bien, je pourrais ressusciter nos amis à son insu avant que cette planète ne soit mise à feu et à sang.

Bien qu'elle fût également dans tous ses états, Bulma se plaça entre eux avec la ferme intention de trouver un consensus. La dernière fois qu’elle avait vu le vieil ermite se comporter aussi sérieusement, c’était durant la période où le roi démon Piccolo avait refait surface.

— Ecoutez, les amis ! Je pense qu'on devrait tous quitter cette planète et repartir sur Terre en attendant ! Je suis sûre qu’on trouvera une autre solution pour nos amis, ce n’est pas la peine de risquer nos vies inutilement !

— Pas question ! protesta Chichi qui ne l’entendait pas de cette oreille. On a mis des semaines pour trouver cette planète ! Je refuse de rebrousser chemin sans avoir essayé quoi que ce soit !

Tortue Géniale soupira. Si seulement il avait ramené avec lui une de ses bonbonnes soporifiques, il n’aurait pas eu à tergiverser autant. Malheureusement, bornées comme elles étaient (particulièrement Chichi), il n’avait dorénavant plus d’autre choix que d’utiliser la force.

— Très bien, j’ai compris. On restera ensemble, mentit Tortue Géniale.

Voyant que les deux femmes avaient baissée leur garde, il s’apprêta à les assommer d’un coup de manchette derrière la nuque, lorsque tout à coup, trois silhouettes apparurent devant eux d’un grésillement.

— Pardonnez-nous cette apparition inopinée, chers visiteurs, mais nous souhaiterions que vous nous accompagniez.


Forces de combat + explications :

Spoiler
POWER LEVEL TIME !

Villageois Namek lambda (enfant et adulte compris) :
- Entre 100 et 1.000 unités

Les trois visiteurs en fin de chapitre :
- 1.000 unités (repos)
- ??? (maximum)

Nail :
- 20.000 unités (lorsqu’il rencontre Végéta)
- 30.000 unités (lorsque Tortue Géniale sent une montée de puissance bienfaisante)
- ??? (maximum)

Tortue Géniale :
- 139 unités (repos)
- ??? (maximum)

Chichi :
-120 unités (repos)
-??? (maximum)

Bulma :
- 4 unités (en permanence)

Végéta :
- 25.000 unités (repos)
- ??? (maximum)

Phoque F.A.Q TIME !

Qui sont les imposteurs que rencontrent Bulma, Chichi et Tortue Géniale ? Idem pour le vaisseau invisible, d’où ça sort ?
Ce n’est pas une invention de ma part, ces éléments proviennent d’un filler de l’anime original (épisodes 40 à 43 pour ceux et celles qui seraient intéressés). J’ai trouvé ça meilleur de rajouter ce genre de détails dans la narration plutôt que de consacrer une grande partie du chapitre à ces histoires annexes (après tout, c’est du filler).

Pourquoi Végéta demande à Dendé de lui dire où se trouve le prochain village ? Il peut sentir les forces, non ?
Anéfé, Végéta est capable de ressentir les énergies mais il ne maîtrise pas cette capacité à la perfection. A ce stade de l’histoire, je l’imagine encore avoir quelques difficultés pour se situer (on peut d'ailleurs voir dans le manga qu’il rage un peu d’avoir détruit son détecteur de lui-même). Mais bon, comme dans le manga, ce n’est qu’une question de temps avant qu’il n’assimile complètement cette technique.

Qui sont les trois visiteurs en fin de chapitre ?
Well... Je vais pas vous donner de la hype pour le coup (parce que ça n’en vaut vraiment pas la peine), mais c’est pas un giga-mystère si vous y réfléchissez à deux fois. :p

Depuis quand la planète Namek se situe dans la Galaxie du Sud ?
Je n'ai aucune source qui valide cette hypothèse. On sait juste que Namek n'est pas dans la juridiction de Kaïo (qui s'occupe de la galaxie du nord). De ce simple fait, j'ai supposé qu'elle devait se situer dans l'une des trois autres galaxies restantes (la logique, fiouuuuuu). Au final, j'ai opté pour la galaxie du sud sur un coup de tête (en fait, j'ai préféré le sud à l'ouest et l'est car c'est le seul Kaïo - excepté celui du Nord et les Shins - à faire une apparition dans le manga). Bref, si jamais il y a l'emplacement précise de Namek a été révélée, je modifierai à l'occasion.
Univers 09 : L'Histoire des Terriens
C-33 fait du break dance dans le topic ! !
Avatar de l’utilisateur
Joka
Superstar Méphistophélique de l'Union Sacrée
 
Messages: 4260
Inscription: Jeu Jan 02, 2014 20:40

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar kouki le Dim Juil 19, 2015 16:04

Oh purée j'ai oublié de commenter le chapitre précédent, donc :


Le chapitre sur Wheelo est tout bonnement excellent ! J'adore la relation de rivalité Géro/Wheelo et le dénouement fut excellent !!


Le chapitre suivant n'est pas en reste, avec un Tortue Génial pervers mais montrant une bonté et une sagesse reconnaissable !! Végeta plus classe et sadique que jamais, et les intriguants inconnu donne envie d'en savoir plus !
Image

Crédits AVS :

Spoiler
Merci à Anaunsa pour la superbe bannière !
Merci à Bushido et niic pour l'aide-scénaristique.
Merci à niic, Tiguor et goget pour l'aide au niveau des fautes.
Et un grand merci à tous les lecteurs !


News : koukishido ! La chaine DU duo d'LS !
Avatar de l’utilisateur
kouki
Loukoum Fragile
 
Messages: 5610
Inscription: Dim Oct 30, 2011 20:00
Localisation: Squatter le tchat

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar Bardock Le Sayan le Dim Juil 19, 2015 22:26

Je suis sur que les 3 personnes qui viennent d'arriver sont des Nameks.
J'aurais pas pensé que le roi des Heloites serait aussi dur.

En passant, le chapitre précédent était vraiment un bon chapitre.
Avatar de l’utilisateur
Bardock Le Sayan
 
Messages: 44
Inscription: Ven Août 10, 2012 21:31

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar Bushido le Dim Juil 19, 2015 22:50

Eleim est insupportable ! Que Végéta le fasse taire !

( marrant ce clin d'oeil à la série animée :p )

------


Par contre, je trouve qu'il manque quelque chose dans ce chapitre...Ou plutôt, quelqu'un. Et il a quelque chose à te dire.

Spoiler
Image
Dernière édition par Bushido le Lun Juil 20, 2015 13:27, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Bushido
 
Messages: 4749
Inscription: Lun Avr 22, 2013 14:40

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar Axaca le Lun Juil 20, 2015 12:57

Très bon chapitre, et encore un Bingo ^^
Sympa d'avoir repris la scène de l'animé où Végéta fait du tire à l'escargot :D
« J’ai toujours eu pour principe qu’un peuple qui s’élance vers la liberté doit être inexorable envers les conspirateurs ; qu’en pareil cas, la faiblesse est cruelle, l’indulgence est barbare. »
Avatar de l’utilisateur
Axaca
Le négociateur
 
Messages: 2751
Inscription: Sam Avr 24, 2010 21:47

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar Lenn-Z le Lun Juil 20, 2015 16:42

Hayé, je te laisse enfin un commentaire, héhé :D
Alors juste : whaw!

Je ne sais pas ce que va donner la "dream team" Bulma/Muten/ChiChi, mais tu as le mérite de mettre en avant des personnages qui ne le sont pas souvent. J'ai hâte de lire la suite! Tortue Géniale étant à peine aussi fort qu'un Namek enfant, ça fait rêver !

Pour Ten, je suis surtout curieux de voir comment tout ce beau petit monde va pouvoir rattraper le niveau astronomique d'un Freeza (un d'un Super Vegeta s'il y arrive). Par contre Eleim... ha, s'il se prenait une météorite au passage, je t'en voudrais pas en fait ;)

Dernière chose, le souci des publications espacées (mais nooon c'est pas un reproche!) c'est qu'on oublie ce que deviennent les héros (genre au hasard, Krilin ;) )
D'ailleurs, il fait quoi pendant ce temps l'ami chauve? toujours mort? (ça sent le Genki Dama tout ça huhu)
Avatar de l’utilisateur
Lenn-Z
 
Messages: 69
Inscription: Mer Fév 08, 2012 13:50

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar omurah le Lun Juil 20, 2015 22:34

Un chapitre avec un joli nombre de petits cliff bien sentis qui permettent de maintenir la flamme tout au long de la lecture.
Je sais pas pourquoi mais je sentais bien qu'Eleim allait "rentrer dans le game" à un moment ou un autre. Tant mieux, moi je l'aime bien ce gars. Et cette histoire de "on doit se préparer avant" ça sent le Ten boosté à la technologie héloite tout ça, j'ai bien envie de voir ça.
Tout comme Lenn-Z je trouve que, paradoxalement, le relatif bas niveau de la team Tortue Géniale donne du piquant à toute cette histoire, je suis vraiment curieux de voir ce que ça va donner. Peut-être une libération de potentiel, mais même là ça resterait assez dérisoire au niveau du rapport de force.
Et sinon, Nail vs Végéta hein ? Ok, je mets deux pièces sur Végéta :)
Image
Avatar de l’utilisateur
omurah
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 3303
Inscription: Dim Fév 24, 2013 0:20
Localisation: Dans le même bateau que toi...

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar ButterflyAway le Lun Juil 20, 2015 22:43

omurah a écrit:Et sinon, Nail vs Végéta hein ? Ok, je mets deux pièces sur Végéta :)


Je ne lui en laisserai pas le choix. Image
LE TEST
Image

« Je pense qu'on tient avec le Test et le Sacre les héritiers de ce que furent CFC et l'Empereur Saiyen »
- Tierts -
« C'est tellement romanesque, J'AI AIMÉ PU**** ! *o* »
- Kyra1306 -
« On est dans le haut du panier de ce qu'on trouve sur le forum »
- anonymefromlozane -
Avatar de l’utilisateur
ButterflyAway
 
Messages: 1197
Inscription: Dim Fév 23, 2014 20:33
Localisation: derrière un Bingo Destructeur

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar Lenn-Z le Lun Juil 20, 2015 23:47

Tenu! Quatre sur Nail! Parce qu'il a la classe hehe 8-)

(mais s'il doit absolument perdre.... tu le fusionnes a Tortue Geniale hein??)
Avatar de l’utilisateur
Lenn-Z
 
Messages: 69
Inscription: Mer Fév 08, 2012 13:50

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar Paulemile le Mer Juil 22, 2015 19:02

Tadam tadam TADAM !
Joka, il faut que je te dise, j'avais mis en pause la lecture de ta fic. Je trouvais les chapitres un poil trop longs et j'ai toujours eu ce sentiment que certaines choses se passent trop vite tandis que d'autres vont trop lentement. C'est pas forcément simple à expliquer mais ça se ressent encore ici avec Wheelo qui dure seulement un chapitre et demi tandis que d'autres trucs que je trouve (un peu) moins intéressants traînent en longueur.
Je rajoute à cela que même si c'est pas mal fait, il y a des "anachronismes". Je mets entre guillemets parce que tu fais ce que tu veux avec la chronologie DB dans ta fic, mais c'est un peu déroutant de voir que sur Terre, on a déjà Yamcha bien plus fort que #16 alors que la saga Namek a tout juste commencé, que Vegeta n'est absolument pas capable de vaincre le Commando Ginyu et qu'on est absolument sans nouvelles de Krilin, qui s'entraîne logiquement avec Olibu (une idée qui me plait beaucoup). Par-dessus tout ça, Broly a déjà été flingué :lol:
On dirait un peu que tu as envie de caser toutes tes idées en même temps et ça rend le truc bizarre.

Bref, ce sera tout pour les critiques. Je me suis remis dedans et j'ai bien accroché aux derniers chapitres malgré tout. Mention spéciale à ton Yamcha qui est ultra classe de ouf. Gero aussi me plait bien. Wheelo, sa mort m'a vraiment fait chier, mais c'est peut-être pour une autre raison qui n'a rien à voir avec tout ça. Tenshinhan, c'est pas encore ça. On sent qu'il peut devenir énorme mais là, il stagne et chouine un peu trop. J'en attends plus dans les semaines à venir :twisted:
J'avoue que je n'ai aucune idée de comment va se passer la suite. Et ça c'est quand même un bon point 8-)
Avatar de l’utilisateur
Paulemile
 
Messages: 2034
Inscription: Jeu Août 11, 2011 19:50

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar Tiguor le Mer Juil 22, 2015 22:42

Hola, mais j'ai du retard dis donc *O*

Comme d'habitude, c'est du bon boulot. J'ai aimé tes références aux fillers de l'anime, c'était cool et bien pensé :)
Ce chapitre m'a paru plus court que le précédant. Mais j'étais à fond dedans aussi, p'etre pour ça^^
Si y a un Végéta vs Nail, hate de voir ça !
Et sympa le Kame Sennin en mode sérious business x)
Et comme les autres, je trouve ton Eleim parfaitement détestable (mais c'est un peu le Geoffrey de ta fic non ? x) )

Sur ce, bonne continuation :)
Jugement Dernier One Shot : Et si Goku Black rencontrait les Saiyens de l'Univers 6 dans le futur ?
Avatar de l’utilisateur
Tiguor
 
Messages: 1601
Inscription: Ven Juin 28, 2013 21:30

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar Joka le Mer Juil 22, 2015 23:55

Oh mon Dieu, tous ces commentaires !! Merci à tous, vous êtes géniaux ! xD Pour plus de clarté, je vais répondre à chacun de vous sous spoiler avec une délimitation visuelle. Et encore désolé d’avoir pris autant de temps avant de vous répondre.

Kouki

Spoiler
Kouki a écrit:Le chapitre sur Wheelo est tout bonnement excellent ! J'adore la relation de rivalité Géro/Wheelo et le dénouement fut excellent !!

Merci Kouki ! Je suis bien content de voir que tu aies trouvé C-29 excellent ! Comme je l’avais précédemment dit, je n’étais pas trop rassuré à la base, mais vu qu'il semble y avoir une unanimité, je vais arrêter (enfin, essayer :p) de trop m'inquiéter pour les prochaine fois. X)

Kouki a écrit:Le chapitre suivant n'est pas en reste, avec un Tortue Génial pervers mais montrant une bonté et une sagesse reconnaissable !! Végeta plus classe et sadique que jamais, et les intriguants inconnu donne envie d'en savoir plus !

Tortue Géniale, je trouve que c’est perso bien versatile qu'on peut manier de plusieurs façons. On peut à la fois jongler avec son côté "pervers assumé" pour détendre l’atmosphère en cas de tension ou autre, mais aussi extérioriser ce côté sérieux qu’il arbore lorsque les choses tournent mal (cf l’arc de la résurrection du roi démon Piccolo dans le manga). Je te remercie encore de m'avoir fait part de tes impressions, j'apprécie toujours autant ! =)


Bardock Le Sayan

Spoiler
Bardock Le Sayan a écrit:Je suis sur que les 3 personnes qui viennent d'arriver sont des Nameks.

Well… Je ne dirai rien, mais ce n'est pas un gros suspense de toute façon, je révèle tout ça dans C-31. :p

Bardock Le Sayan a écrit:J'aurais pas pensé que le roi des Heloites serait aussi dur.

En tant que souverain, et accessoirement autorité suprême de la planète, j'estime dans ma conception des choses qu'il se doit d'être malgré tout ferme dans ses décisions. En fait, j'ai dû m’inspirer de Genryusai Yamamoto (le Tortue Géniale - sans l'aspect pervers - super badass de Bleach) pour le côté un peu « dur » (mais néanmoins toujours juste, et ce, quitte à ce que les décisions prises ne plaisent pas à tout le monde).

Bardock Le Sayan a écrit:En passant, le chapitre précédent était vraiment un bon chapitre.

Merci à toi de m'avoir laissé tes impressions ! =)


Bushido

Spoiler
Bushido a écrit:Eleim est insupportable ! Que Végéta le fasse taire !

Moi je dis qu'il faut bien que jeunesse se fasse. Mais est-ce que ce sera vraiment Végéta qui le fera taire ou bien... :p

Bushido a écrit:Par contre, je trouve qu'il manque quelque chose dans ce chapitre...Ou plutôt, quelqu'un. Et il a quelque chose à te dire.

Haha, excellent le montage, merci, je note le message caché dans un coin de ma tête ! xD
Mais attends !

...

C'est bien le seal of approval de Butterfle que je vois ?!
Image


Axaca

Spoiler
Axaca a écrit:Très bon chapitre, et encore un Bingo ^^

Bingo un jour, Bingo toujours ! Bingo... Bingo everywhere ! xD
Merci Axaca, en espérant que le chapitre suivant te plaira tout autant !

Axaca a écrit:Sympa d'avoir repris la scène de l'animé où Végéta fait du tire à l'escargot

Eeeeeeeeeet anéfé, tu n'as pas tort ; c’était un petit clin d’œil à cette scène ! De toute façon, je ne pouvais pas passer à côté vu que le contexte était identique (ça aurait été un pur aaaaaaaffront) ! x)


Lenn-Z

Spoiler
Lenn-Z a écrit:Hayé, je te laisse enfin un commentaire, héhé
Alors juste : whaw!

Yeeeeeeeeah, merci à toi ! x)
Alors, puisque tu es « nouveau » dans le topic, permets-moi d’exécuter la danse que je réserve à tout nouveau postant (ça fait un bail quand même, j’espère ne pas avoir trop rouillé).

*exécute la danse de la joie modèle Ginyu*
Image
*9 minutes et 59 secondes plus tard*

Fiou ! Je me suis pas trop mal débrouillé en fin de compte ! J’ai failli flancher à 7 minutes 42 mais j’ai sauvé les meubles juste à temps ! 0/(je suis sûr qu'il y en a qui sont vraiment allés vérifier si je m'étais bien vautré à 7 minutes 42, avouez :p)

Lenn-Z a écrit:Je ne sais pas ce que va donner la "dream team" Bulma/Muten/ChiChi, mais tu as le mérite de mettre en avant des personnages qui ne le sont pas souvent.

J’aime bien me servir de personnages que l’on ne voit pas souvent voire même pas du tout (Violette par exemple) pour leur apporter un développement plus conséquent. Pour les cas de ceux que l'on ne voit quasiment jamais (les personnages qui font des apparitions sporadiques/uniques), vu que leur psyché n’est pas supra-développée, on peut se permettre de les adapter à notre convenance sans risquer de tomber dans le travers du OOC. Après, je dois aussi reconnaître qu’il n’y avait plus beaucoup de monde dans le casting pour répondre présent (même si j’aurais pu utiliser d’autres personnages à la place), mais je reste toutefois satisfait de ce groupe pour le moins atypique (un vieux pervers + une furie au sang chaud + un génie à l’égo-surdimensionné, c'est un beau mélange) ! x)

Lenn-Z a écrit:Pour Ten, je suis surtout curieux de voir comment tout ce beau petit monde va pouvoir rattraper le niveau astronomique d'un Freeza (un d'un Super Vegeta s'il y arrive).

A l’heure actuelle, ceux qui ont d’ores et déjà atteint un tel niveau se compte sur les doigts d’une main, mais aucun souci à se faire à ce niveau : les moyens (légitimes) d’accorder des PU aux personnages, ce n’est pas ce qui manque, et heureusement d’ailleurs.

Lenn-Z a écrit:Par contre Eleim... ha, s'il se prenait une météorite au passage, je t'en voudrais pas en fait

Haha, je constate que les avis sont assez partagés avec ce personnage ; certains le trouvent insupportable et d’autres l’apprécient pas mal. Perso, j’ai toujours aimé les personnages avec des caractères bien trempés, ça ajoute un peu de piment dans la mixture. Et puis Eleim reste en quelque sorte "l’opposé" d’un Tenshinhan qui serait plus classé dans la caste « la force tranquille » ; mine de rien ça ouvre le champ à pas mal de situations intéressantes, à voir maintenant si mes idées vous satisferont. :p

Lenn-Z a écrit:Dernière chose, le souci des publications espacées (mais nooon c'est pas un reproche!) c'est qu'on oublie ce que deviennent les héros (genre au hasard, Krilin )
D'ailleurs, il fait quoi pendant ce temps l'ami chauve? toujours mort? (ça sent le Genki Dama tout ça huhu)

Alors Krilin et Chiaotzu sont actuellement toujours morts, tandis que Yamcha est toujours chez Gero. J’essaierai d’étoffer davantage mes résumés à l’avenir.

Je profite d’ailleurs de cette remarque qui tombe à pic pour annoncer quelque chose (je crois l’avoir déjà dit mais plusieurs rappels valent mieux qu’un) : j’ai plusieurs chapitres en avance (moins d’une dizaine actuellement mais la matrice va se remettre en marche soon, j'ai envie de garder une certaine avance au cas où), mais pour avoir essayé plusieurs rythmes différents (hebdomadaire, puis bimensuelle), je trouve que la parution mensuelle reste vraiment l’idéal pour moi (et certainement pour ButterflyAway aussi qui, je le rappelle, a aussi une fanfic a gérer ainsi que plein d'autres choses).
Ca me permet non seulement de me focaliser sur des détails très précis que je tiens à soigner, mais ça m'aide aussi à gérer le facteur « pression » en m’accordant quelques jours pour faire le vide afin de mieux replonger. Voilà, ça fait plus d'un an que j'ai commencé et j'ai toujours consacré un temps considérable pour cette fanfic ; ça me plait énormément et je tiens vraiment à vous fournir le meilleur de ce que je peux vous offrir.

Lenn-Z a écrit:Tenu! Quatre sur Nail! Parce qu'il a la classe hehe

Ca marche, je note ça dans mon calepin bleu-violacé !

Lenn-Z a écrit:(mais s'il doit absolument perdre.... tu le fusionnes a Tortue Geniale hein??)

Je vais faire mieux que ça : Je veillerai à ce que Majin Cell fusionné avec Muri les absorbe tous les deux !! Par contre, personne ne doit être mis au courant pour ce spoil donc je compte sur toi pour :
Image

D’ailleurs, je te remercie encore pour ton commentaire, ainsi que pour « tu sais quoi » (oui je tease un peu pour le coup, mais sans vous spoiler, préparez-vous à un truc dantesque !! 0/)


Omurah

Spoiler
Omurah a écrit:Un chapitre avec un joli nombre de petits cliff bien sentis qui permettent de maintenir la flamme tout au long de la lecture.

Merci ! Ravi que tu aies apprécié ! En fait, je fais de mon mieux pour appliquer un conseil que l'on m'a donné : se mettre à la place du lecteur (plus facile à dire qu'à faire, c'est vrai, mais ça a au moins le mérite de nous aider à nous "détacher" afin d'avoir un regard plus critique). Et vu que personnellement j'aime quand des choses me tiennent en haleine, j'essaie de reproduire le même schéma.

Omurah a écrit:Je sais pas pourquoi mais je sentais bien qu'Eleim allait "rentrer dans le game" à un moment ou un autre. Tant mieux, moi je l'aime bien ce gars. Et cette histoire de "on doit se préparer avant" ça sent le Ten boosté à la technologie héloite tout ça, j'ai bien envie de voir ça.

Cool ! Tu fais partie de ceux qui l’aiment bien ! xD
Dans la première version de C-30, j’avais omis cette réplique de fin, mais tout compte fait, au lieu de conclure avec la tirade du roi je m’étais dit qu’il valait mieux annoncer la couleur, même si ça reste vague.

Omurah a écrit:Tout comme Lenn-Z je trouve que, paradoxalement, le relatif bas niveau de la team Tortue Géniale donne du piquant à toute cette histoire, je suis vraiment curieux de voir ce que ça va donner. Peut-être une libération de potentiel, mais même là ça resterait assez dérisoire au niveau du rapport de force.

Je suis content de voir que j'arrive à continuer de captiver ton attention ! x) Comme énoncé dans C-29, la force ne fait pas toujours tout ; les stratégies et autres subterfuges pour changer la donne peuvent faire pencher la balance en faveur de la faction aux premiers abords désavantagée. Enfin, vous verrez bien comment le groupe des terriens se débrouillera contre un monstre de puissance comme Végéta (s'ils se rencontrent of course :p) !

Omurah est joueur a écrit:Et sinon, Nail vs Végéta hein ? Ok, je mets deux pièces sur Végéta

Je note ça, je note ça ! x)


Butterfle

Spoiler
Butterfle sait se montrer persuasive a écrit:Je ne lui en laisserai pas le choix. Image

...Oh. Well, dans ce cas je n’ai plus vraiment le choix. :p

*convoque tous les autres C- pour une réunion d’urgence*


Paulemile
Spoiler
Paulemile a écrit:Tadam tadam TADAM !

BADABOUM !! (*0*)

Paulemile a écrit:Joka, il faut que je te dise, j'avais mis en pause la lecture de ta fic. Je trouvais les chapitres un poil trop longs et j'ai toujours eu ce sentiment que certaines choses se passent trop vite tandis que d'autres vont trop lentement. C'est pas forcément simple à expliquer mais ça se ressent encore ici avec Wheelo qui dure seulement un chapitre et demi tandis que d'autres trucs que je trouve (un peu) moins intéressants traînent en longueur.

Pas de soucis, je comprends ! C’est vrai que dernièrement mes chapitres ont prit beaucoup de poids ( :p), et ce changement est dû au fait que je consacre beaucoup plus de temps et d’attention a fignoler des détails, que ce soit au niveau des ressentis des personnages ou de la mise en scène, je tiens à développer un maximum possible tous ces points.
Mais je vois ce que tu veux dire lorsque tu dis que parfois ça va trop vite puis trop lentement, et je pense que je peux justifier cette impression par le fait que mes chapitres mettent dorénavant plus de temps apparaitre qu’à l’accoutumée (un rythme sensuel à ce jour). Peut-être que si la parution était moins espacée dans le temps, ce sentiment serait moindre, mais malheureusement, à l’heure actuelle, je ne me vois pas diminuer le rythme comme je l’ai expliqué plus haut dans ma réponse à Lenn-Z. Mais je prends note de ta remarque et je vais voir ce que je peux faire pour, à défaut de supprimer cette impression de lenteur/rapidité dans l’action, l’estomper afin que ça puisse mieux passer.

Paulemile a écrit:Je rajoute à cela que même si c'est pas mal fait, il y a des "anachronismes". Je mets entre guillemets parce que tu fais ce que tu veux avec la chronologie DB dans ta fic, mais c'est un peu déroutant de voir que sur Terre, on a déjà Yamcha bien plus fort que #16 alors que la saga Namek a tout juste commencé, que Vegeta n'est absolument pas capable de vaincre le Commando Ginyu et qu'on est absolument sans nouvelles de Krilin, qui s'entraîne logiquement avec Olibu (une idée qui me plait beaucoup). Par-dessus tout ça, Broly a déjà été flingué
Paulemile a écrit: On dirait un peu que tu as envie de caser toutes tes idées en même temps et ça rend le truc bizarre.

Concernant la chronologie, je ferai une sorte de chapitre annexe pour vous donner un peu une idée de comment je vois les choses, voire même que je créerai une rubrique en première page dans laquelle j’énumérerai sous forme d’une liste les dates qui se sont écoulées.
Cependant, pour ma défense, le fait de mettre en avant autant de « sous-intrigues » reste une décision totalement volontaire et assumée. En fait, je n’avais pas envie de suivre le schéma ordinaire que l’on trouve dans le manga à savoir : un ennemi apparaît > Combat violent > Fin > Nouveau ennemi qui sort d’un coup. Dans ma fanfic, j’explore tout en même temps, et ce n’est pas pour aller plus vite, mais c’est plus dans l’idée de vous montrer que malgré les soucis que peuvent rencontrer les protagonistes à un moment X, il se passe aussi d’autres trucs, plus ou moins importants, dans l’univers au même moment (cf la rencontre Broly/Famille de Freezer et Babidi/Cooler).
Concernant Gero et Yamcha : dans le manga, Gero espionnait déjà Goku et Co avec son robot espion, et ce depuis l’arc Saïyens, sauf que nous, on ne l’apprend que bien plus tard – après Namek - alors que ça s’est déroulé durant un arc dans lequel personne n’aurait rien soupçonné. On en revient à ce que j’avais dit plus haut sur le fait qu'il puisse se passer plusieurs choses dans un même moment mais pas au même endroit. Personnellement, je veux casser ce schéma prédéfini, je veux que mes lecteurs sachent ce qui se passe chez d’autres antagonistes pendant ce temps.
Pour Végéta : Je dois t’avouer que j’étais bien embêté avec ses ZPU. J’avais le choix entre suivre le manga et lui donner les mêmes gains de puissance ou remanier ces derniers à ma sauce et ne lui accorder des boosts que selon mes besoins. Pour être honnête, je n’ai jamais apprécié le super-bond qu’il fait dans le manga (passer de 30.000 unités à un niveau capable de rivaliser avec Freezer première forme en un seul ZPU, c’est trop brutal).
Pour conclure, ma fanfic dispose d’arcs comme partout sauf qu’ils n’apparaissent pas forcément au même moment que le manga. Dans ma conception des choses, la divergence dans mon univers (aka l’absence de Goku en guise de héro) a été telle qu’au final ça a en grandement partie bifurqué, laissant ainsi une grande place à l'imprévisibilité.

Paulemile a écrit:Bref, ce sera tout pour les critiques. Je me suis remis dedans et j'ai bien accroché aux derniers chapitres malgré tout. J'en attends plus dans les semaines à venir

Merci beaucoup d’avoir prit le temps de poster cette critique constructive ! J’espère avoir réussi à t’éclairer en te dévoilant ma vision des choses. X) En tout cas, je suis très content de te retrouver à nouveau et de constater que tu as malgré tout bien apprécié les derniers C- parus !

Paulemile a écrit:J'avoue que je n'ai aucune idée de comment va se passer la suite. Et ça c'est quand même un bon point

Vous pouvez essayer de deviner, mais tout ce que je peux dire c’est que je fais un maximum pour rester dans l’originalité ! x)


Tiguor
Spoiler
Tiguor a écrit:Hola, mais j'ai du retard dis donc *O*

Et moi donc ! xD

Tiguor a écrit:Comme d'habitude, c'est du bon boulot. J'ai aimé tes références aux fillers de l'anime, c'était cool et bien pensé

Merci pour ton commentaire ! Je me suis dit que puisqu'il y avait de la matière a raconter (même brièvement), autant en profiter. X)

Tiguor a écrit:Ce chapitre m'a paru plus court que le précédant. Mais j'étais à fond dedans aussi, p'etre pour ça^^

Plus court, c’est fort possible. C-29 tient le record du C- le plus fat de la fanfic, mais C-30 n’est pas en reste avec ses plus de 6.000 mots. xD

Tiguor a écrit:Si y a un Végéta vs Nail, hate de voir ça !
Et sympa le Kame Sennin en mode sérious business x)

Le Nail Vs. Végéta a toujours été un combat que j’aurais aimé voir dans le manga (surtout qu’à ce moment de l’histoire, Végéta ne l’aurait très probablement pas remporté (30.000 Vs. 42.000, les chiffres parlent d’eux-mêmes)).

Tiguor a écrit:Et comme les autres, je trouve ton Eleim parfaitement détestable (mais c'est un peu le Geoffrey de ta fic non ? x) )

Haha, Joffrey, ça collerait bien dans un sens même si au fond Eleim n’est pas aussi sadique que lui ! xD

Tiguor a écrit:Sur ce, bonne continuation

Merci encore de m'avoir donné tes impressions ! x)


///

Voilà, je crois que je n'ai oublié personne ! xD Encore merci pour toutes ces retombées super encourageantes ! C’est toujours aussi agréable de lire vos impressions à la suite de chaque chapitre ! Sur ce, j’espère que cette « saga Namek » qui se profile, et qui se trouve être totalement remaniée à la sauce Pouffy, vous plaira ! :p

Je vous dis donc à très bientôt (mois d’août) pour un C-31 ! 0/

Petite anecdote rigolote :
Spoiler
J’avais rédigé tout mon message pour vous répondre tout à l’heure et au moment de poster, j’ai vu que Paulemile venait de publier un commentaire. Comme j’aime bien prendre le temps de répondre en détails à vos retours, je repousse l’échéance afin de répondre a tout le monde en même temps. Mon message final finalement finalisé (:p), je me reconnecte pour poster mon long pavé, et que vois-je ? Un nouveau commentaire, de Tiguor cette fois ! xDD A croire que c’était destiné à ce que ça soit toujours repoussé ! Et rebelote, je repars faire mon vieil ermite dans mon fichier Word (je ne réponds jamais directement via le forum, j’ai perdu trop de posts bien fat pour oser retenter l’expérience) et me revoici donc, prêt à poster mes réponses a chacun ! 0/
Univers 09 : L'Histoire des Terriens
C-33 fait du break dance dans le topic ! !
Avatar de l’utilisateur
Joka
Superstar Méphistophélique de l'Union Sacrée
 
Messages: 4260
Inscription: Jeu Jan 02, 2014 20:40

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar biskus le Dim Juil 26, 2015 11:23

Bon bon bon.... Je serais plus réactif sur le prochain chapitre lol , la tout est dis et ta deja répondu a tout alors je dirais juste vivement la suite et que c'est toujours un plaisir de te lire .😍
biskus
 
Messages: 295
Inscription: Sam Oct 18, 2014 12:36

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar Joka le Dim Juil 26, 2015 20:15

Biskus a écrit:Bon bon bon.... Je serais plus réactif sur le prochain chapitre lol , la tout est dis et ta deja répondu a tout alors je dirais juste vivement la suite et que c'est toujours un plaisir de te lire .😍

Pas de soucis, je suis content que tu continue d'aimer ce que je propose ! Et d'ailleurs, je te remercie d'avoir posté ; au moins, je n'aurai pas à éditer mon précédent post - déjà bien énorme - pour poster le futur C-31. xD
Univers 09 : L'Histoire des Terriens
C-33 fait du break dance dans le topic ! !
Avatar de l’utilisateur
Joka
Superstar Méphistophélique de l'Union Sacrée
 
Messages: 4260
Inscription: Jeu Jan 02, 2014 20:40

PrécédentSuivant

Revenir vers Fanfictions

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités