Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Faîtes-nous partager votre fibre littéraire en écrivant votre propre histoire mettant en scène les personnages de Dragon Ball et, pourquoi pas, de nouveaux ! Seules les fanfictions textes figurent ici.

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar BattermanZ le Lun Août 10, 2015 16:52

Super, comme d'hab :wink:
Avatar de l’utilisateur
BattermanZ
 
Messages: 26
Inscription: Dim Mars 29, 2015 15:18

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar kouki le Mar Août 11, 2015 12:30

Bon, bon, bon, ça fait un moment que je voulais laisser un big mac commentaire, c'est donc fait !

Tout d'abord, je tiens a saluer l'effort particulier que tu as accordé au développement individuel a chaque terriens ! Je trouve dommage que dans beaucoup de fics, ils sont cantonnés a agir en trio, quoi qu'ils fasse et sans quêtes personnel et je trouve que c'est fantastique de leurs avoir donné a chacun un but a atteindre;

Krillin qui progresse dans la voie de la sagesse pour devenir le futur maitre qu'il est destiné a devenir. Yamcha qui doit garder son humanité et ne pas tomber complètement sous la coupe de Géro, au risque de devenir un criminel, et Tenshinhan qui oscille entre les deux facettes de sa personnalité, l'un apaisé auprès de ses amis et la femme qu'il aime, et l'autre qui lutte pour prouver son existence a travers les combats et le challenge.

Pour la transition, je trouve que le personnage de BadShinHan est l'un des meilleur perso de cette fic; loin d'être un banal méchant, il est surtout la matérialisation du passé de Tenshinhan,qui a peur que la flamme s'éteigne et qu'il perde sa volonté a progresser. Loin d'être juste un acolyte de Végeta, il se démarque de celui-ci en faisant ses propres choix et je trouve que le perso reste touchant en un sens dans sa volonté d'exister, comme le prouve sa colère quand il remarque que Lunch cherche a retrouve l'ancien Goodshinhan ( Yeah nom trouvé ! ) !

Les autres persos ne sont pas en reste; avec la confrontation Géro/Wheelo qui m'a rappelé celle de Peter Parker/Octopus lors de Superior Spiderman, ainsi que le passage de flambeau. Géro pète vraiment le classe avec son côté froid et calculateur, mais dont les crises de folies ( Des bombes dans son labo quand même ) le rendent extrêmement dangereux.

Le romance Chichi/Krillin est assez mignonne, on a envie d'en savoir plus et c'est touchant de la voir aller sur Namek pour le faire revenir. J'aime bien le trio Bulma/Muten/Chichi.

Muten très bien orchestré, reconnaissable et on a l'impression de lire le manga, tellement il correspond a notre pervers préféré; Sage, un coeurs d'or, protecteur envers les deux jeunes femmes, sans pour autant oublier ses vices cachés.

Côté méchant, on a du lourd aussi: la confrontation Broly/Freeza fut mémorable, et émouvante. Rendre Broly émouvant est un exploit que j'applaudis fortement ! Et le combat fut dantesque et épique ! Végeta est aussi reconnaissable que Tortue Génial; fourbe, intelligent, et tirant partie de la situation sans pour autant oublier son côté impulsif et colérique ! Y a Babidi qui commence a agir dans l'ombre et on espère que les héros soient de taille pour la future confrontation qui viendra inévitablement !

Ce que j'ai apprécié, c'est que tu as réussi a mélangé émotion, humour, et combat sans crée de décalage ! Et pour ça, grand bravo a toi et Butterfly !

Et donc cadeau aussi :p !!

Image
Image

Crédits AVS :

Spoiler
Merci à Anaunsa pour la superbe bannière !
Merci à Bushido et niic pour l'aide-scénaristique.
Merci à niic, Tiguor et goget pour l'aide au niveau des fautes.
Et un grand merci à tous les lecteurs !


News : koukishido ! La chaine DU duo d'LS !
Avatar de l’utilisateur
kouki
Loukoum Fragile
 
Messages: 5610
Inscription: Dim Oct 30, 2011 20:00
Localisation: Squatter le tchat

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar Joka le Dim Août 23, 2015 17:02

*Ouvre délicatement la porte du topic*


BattermanZ's Territory(-ama)

Spoiler
BattermanZ a écrit:Super, comme d'hab :wink:

Merci ! Ravi que l'histoire te plaise toujours autant ! C-31 ne devrait d'ailleurs plus trop tarder ; d'ici une semaine et des poussières il devrait être opérationnel ! x)
Kouki's Territory(-ama)

Spoiler
Kouki a écrit:Bon, bon, bon, ça fait un moment que je voulais laisser un big mac commentaire, c'est donc fait !

*voit le fat commentaire, puis fait scroller la souris jusqu’à tomber sur le fan-art*

KOUKIIIIIII !!
Image

*Reprend son calme avec difficulté*

Alors pour commencer, merci beaucoup de m’avoir fait part de ce rendu global très positif et de de ce fanart !! C’est non seulement super motivant de lire ce genre de commentaire mais ça me fait aussi très plaisir de constater que j’ai pu transmettre ce que j’ai voulu transmettre (pas sûr que ce soit clair) !

Kouki a écrit:Tout d'abord, je tiens a saluer l'effort particulier que tu as accordé au développement individuel a chaque terriens ! Je trouve dommage que dans beaucoup de fics, ils sont cantonnés a agir en trio, quoi qu'ils fasse et sans quêtes personnel et je trouve que c'est fantastique de leurs avoir donné a chacun un but a atteindre;

Merci ! Les séparer pour qu’ils puissent chacun s’épanouir de leur côté et vivre des aventures annexes pour davantage mûrir, c’est un point que je tenais à développer. Bien évidement, qui dit séparation dit forcément retrouvailles, mais en attendant, j’en profite pour apporter à chacun développement plus conséquent en fonction de la situation où ils se trouvent (Tenshinhan sur Hélior ; Yamcha chez Gero ; Krilin et Chiaotzu avec Kaïo).

Et puis dans le manga, avec Goku dans les parages, les terriens n’ont jamais vraiment eu l’occasion de pouvoir briller ; ils sont, la majeure partie du temps, relégués au rang de soutien du désespoir pour Tenshinhan, porteur de senzu attitré pour Krilin, sacrifice oklm pour Yamcha et cuistot amateur pour Chiaotzu (dans l'anime :p). Donc si avec ma fic j'ai pu redorer un tant soit peu leur blason, c'est déjà une grande satisfaction.

Kouki a écrit:Krillin qui progresse dans la voie de la sagesse pour devenir le futur maitre qu'il est destiné a devenir. Yamcha qui doit garder son humanité et ne pas tomber complètement sous la coupe de Géro, au risque de devenir un criminel [...]

Pour l'ami Yamcha, je n’ai pas beaucoup de mérite ; je me suis principalement inspiré des pistes qu’a choisi d’exploiter Salagir. Le Yamcha « Cyborg » sous les ordres de Gero, c’est vraiment un truc qui m’a donné un coup de poing dans la face tellement je l’avais pas vu venir ; j’ai adoré le concept, à tel point que je me suis permis d’en faire autant pour ma fic.

Concernant Krilin, je l’ai personnellement toujours vu dans le rôle du futur successeur, loin devant Goku. Après tout il a passé sa vie entière à Kame-House, sans compter qu'il respecte toujours autant son mentor au point qu’il ne s’est jamais permis de le tutoyer. Krilin, pour moi, c’est la relève pure et dure de l’Ecole des Tortues ; s'il doit y avoir une nouvelle tête pour reprendre le flambeau, c'est bien lui le candidat légitime numéro un.

Kouki a écrit:[...]et Tenshinhan qui oscille entre les deux facettes de sa personnalité, l'un apaisé auprès de ses amis et la femme qu'il aime, et l'autre qui lutte pour prouver son existence a travers les combats et le challenge.
Kouki a écrit:Pour la transition, je trouve que le personnage de BadShinHan est l'un des meilleur perso de cette fic; loin d'être un banal méchant, il est surtout la matérialisation du passé de Tenshinhan,qui a peur que la flamme s'éteigne et qu'il perde sa volonté a progresser. Loin d'être juste un acolyte de Végeta, il se démarque de celui-ci en faisant ses propres choix et je trouve que le perso reste touchant en un sens dans sa volonté d'exister, comme le prouve sa colère quand il remarque que Lunch cherche a retrouve l'ancien Goodshinhan ( Yeah nom trouvé ! ) !

Je vais vous surprendre, attention, mais Tenshinhan, c’est juste mon terrien préféré. J’adore ce personnage à la base tourmenté et qui finit par trouver la rédemption comme Piccolo et Végéta plus tard. La différence qui le démarque des deux derniers c’est que c'était Tortue Géniale qui a montré le droit chemin à Tenshinhan, et non Goku ; il y a une certaine complicité mano-a-mano terrien à terrien qui me plait beaucoup ! Et puis ce côté dur, froid, sans pitié, presque méphistophélique, qu’il arbore dans son introduction, j’ai juste adoré et c’est pour cette raison que j’ai décidé d’opter pour le concept du « Doppelgänger» en faisant ressortir cet aspect de sa personnalité ! C’est un petit caprice d’auteur, beaucoup pourrait contester ce choix qui, même s’il ne sort pas de nulle part, est un peu tiré par les cheveux, mais j’assume totalement.

Et puis merde Tenshinhan devient un fermier à la fin du manga, ce type c'est vraiment la définition de l'effort et du travail sur soi ! xD

Kouki a écrit:Les autres persos ne sont pas en reste; avec la confrontation Géro/Wheelo qui m'a rappelé celle de Peter Parker/Octopus lors de Superior Spiderman, ainsi que le passage de flambeau.

Ma culture « comiesque » - et BIM ! Un nouveau mot d’inventé, un ! - n’est pas super développée donc c’était un clin totalement involontaire ! Mais bon, si je peux placer des références sans même le vouloir, je ne vais pas me plaindre ! Je tacherai quand même de me renseigner sur ce parallèle, ça m’intrigue. x)

Kouki a écrit:Le romance Chichi/Krillin est assez mignonne, on a envie d'en savoir plus et c'est touchant de la voir aller sur Namek pour le faire revenir. J'aime bien le trio Bulma/Muten/Chichi.

Je reste encore un peu flou dans cette relation, mais les retrouvailles tant attendues sont peut-être plus proches qu’il ne parait. *bouge frénétiquement les sourcils*

Kouki a écrit:Muten très bien orchestré, reconnaissable et on a l'impression de lire le manga, tellement il correspond a notre pervers préféré; Sage, un coeurs d'or, protecteur envers les deux jeunes femmes, sans pour autant oublier ses vices cachés.

Tu ne pouvais pas me faire plus plaisir ! Le respect des personnages, c'est quelque chose qui me tient vraiment à cœur ; surtout que pour ma part j'ai beaucoup de difficulté à doser dans les ressentis, l'action voire même en général ! parfois je m'emmêle même les pinceaux au point de tomber dans du OOC, alors quand tu me dis que tu reconnais parfaitement le personnage, je suis comblé ! :D

Kouki a écrit:Côté méchant, on a du lourd aussi: la confrontation Broly/Freeza fut mémorable, et émouvante. Rendre Broly émouvant est un exploit que j'applaudis fortement ! Et le combat fut dantesque et épique !

J’aime beaucoup les personnages qui ont un passé lourd à porter et qui sont par conséquent tourmenté et tiraillé ! Broly, même si en soit son apparition reste une parenthèse dans l’histoire, m’a permis de "boucler la boucle" avec l’histoire des Saïyens et la crainte de Freezer envers le guerrier millénaire. Au début, j’ignorais encore comment amorcer le tout, mais c’était l'une des idées fixes que je m’étais imposé lorsque j’ai ficelé mon intrigue.

En tout cas je suis très content que tu aies aimé le déroulement de cet affrontement titanesque, et qui reste à ce jour encore le combat où les déferlements de puissances furent le plus conséquent ! x)

Kouki a écrit:Végeta est aussi reconnaissable que Tortue Génial; fourbe, intelligent, et tirant partie de la situation sans pour autant oublier son côté impulsif et colérique !

Ah ! Végéta, Végéta, Végéta. C’est certainement le personnage le plus riche de Dragon Ball ! J’adore tout simplement lorsqu'il s'agit d'orchestrer ses apparitions, d'écrire ses aventures et de développer ses interactions avec les autres personnages (et pour dire, Végéta n’est pas un terrien mais dans ma fic il dispose d’un temps d’antenne très conséquent ; peut-être même autant que les terriens eux-mêmes) !

Végéta, c’est juste la quintessence de la classe.

Kouki a écrit:Y a Babidi qui commence a agir dans l'ombre et on espère que les héros soient de taille pour la future confrontation qui viendra inévitablement !

Effectivement ! Très content que tu t’en sois souvenu ! Là encore, j'aime beaucoup introduire des personnages très tôt dans l’histoire. Je prends une certain avance pour faciliter les futurs transitions lorsque le moment viendra !

Kouki a écrit:Ce que j'ai apprécié, c'est que tu as réussi a mélangé émotion, humour, et combat sans crée de décalage ! Et pour ça, grand bravo a toi et Butterfly !

Je te remercie encore pour tous ces compliments, Kouki ainsi que pour ton fan-art vraiment génial ! Le niveau et la qualité de cette fic ne seraient pas là où elle est sans ButterflyAway ! Je lui suis très reconnaissant pour tous les conseils qu’elle a pu me prodiguer et les heures passés à corriger mes C- !

Thanks again Butterfle ! (*0*)
Petite annonce complètement gratuite : L'arrivée de C-31 est prévue dans les courants de la semaine prochaine, voire de la semaine prochaine et demi. :wink:

_________________________


//////////////////////////////// ÉDIT DU 23/08/2015 ////////////////////////////////

BADAFLASH !!!
(Héhéhé! Ca pique les yeux, hein ? C'était volontaire.)
En ce magnifique dimanche pluvieux (si, si, il pleut bien chez moi) accompagné d'un nez à la fois bouché et bien coulant (si, si, j'ai bien attrapé froid en été), je suis heureux de vous annoncer que C-31 est désormais disponible. Après relecture, il m'en a vraiment fait voir de toutes les couleurs, le bougre. Je pensais que ce serait un-fini mais pas du tout, loin de là même. J'ai du revoir tout plein de trucs, le démonter ligne par ligne, paragraphe par paragraphe, tiret par tiret, guillemet par *Oui, c'est bon, on a compris, pas la peine d'en faire trois caisses*. Bref, aucune ponctuation n'a été laissée de côté.

Il est donc à vous, eeeeeeeeeeeeeentièrement à vous, alors dévorez-le sans modération (gaffe quand même à l'indigestion). Mais avant ça, je tiens à remercier Butterfle une nouvelle fois car sans ses conseils le C-31 de base aurait beaucoup, beaucoup, beaucoup laissé à désirer (je croise mes douze doigts pour que cette V2 soit au minima correcte).

*attrape C-31 par le col de l'en-tête et le jette dans la fosse aux lions*

BONNE LECTURE !!!
_________________________

Chapitre 31
~
L’élite Saïyenne VS l’élite Namek !
Un travail d’équipe non récompensé ?!


C-30 a écrit:
Après un voyage de plusieurs semaines dans l'espace, le groupe de Bulma, Tortue Géniale et Chichi, arrive enfin sur Namek. Mais contre toute attente, ils découvrent que Végéta se trouve lui aussi sur la planète, résolu à s'accaparer les Dragon Balls pour son propre bien. Alors qu'ils cherchent à savoir s'ils doivent rester ou s'en aller, trois mystérieux individus viennent à leur rencontre.

De son côté, Végéta entame ses recherches et finit par découvrir un village isolé. Après avoir cordialement demandé à ses habitants de lui céder la Dragon Ball, ces derniers refusent et paient le prix de leur obstination. Le génocide bouclé, Végéta s’aperçoit qu’un enfant Namek nommé Dendé a miraculeusement survécu. Alors qu'il s'apprête à passer un marché avec lui, Nail, le plus puissant guerrier de la planète, fait son apparition, déterminé à mettre un terme aux agissements méphistophéliques du prince.

Dans des contrées lointaines, d'autres acteurs ne sont pas en reste et suivent leur propre destinée. Si le docteur Gero continue de comploter dans l'ombre pour pouvoir un jour régner sur la Terre, il reste néanmoins obnubilé par sa nouvelle acquisition qui répond au nom de « Cell ». Krilin et Chiaotzu, quant à eux, continuent leur entrainement chez Kaïo en compagnie de leur nouvel ami, Olibu, avec l'espoir de recouvrir un jour la vie.




Planète Namek – Village du défunt chef Tsuno.



Vautré sur les ruines d’une maison Namek, Végéta peinait à se remettre du choc qu’il venait de subir. Il avait certes été attaqué par surprise, mais même avec ce facteur pris en compte, personne sur cette planète ne devrait être en mesure de l'inquiéter, et encore moins de l’atteindre. A la fois intrigué et piqué dans sa fierté, il ne mit pas longtemps avant de reprendre de sa superbe et essuyer le mince filet de sang maculé sur ses lèvres.

A une dizaine de mètres de là, le responsable de ladite l’humiliation semblait perdu dans ses pensées, visiblement affecté par les corps meurtris de ses semblables. Néanmoins, Nail ne tomba pas dans le travers de laisser ses émotions lui dicter sa conduite. Il restait conscient qu'une rage incontrôlée ne pouvait que s’avérer néfaste dans ce contexte où la maîtrise de soi était de mise.

— Tu es très fort pour un Namek ! le félicita Végéta tout en sortant des décombres. Non, il serait plus juste de dire que tu es trop fort pour n’être qu’un simple Namek... Tu dois être une sorte de guerrier d’élite, c'est ça ?

— Quelque chose comme ça, répondit Nail d’un ton glacial.

Dans un geste furtif, il se désencombra de son gilet et de son écharpe. À l’instant même où les guenilles effleurèrent le sol, une augmentation brusque et conséquente dans sa force se produisit.

Des vêtements lestés..., songea Végéta, les yeux froncés.

— À mon tour de t’interroger maintenant, reprit Nail, le regard noir. Comment as-tu appris pour nos Dragon Balls ? Excepté notre peuple, personne dans l’univers n'est supposé connaitre leur existence.

À l’entente du mot Dragon Ball, Végéta se désintéressa aussitôt de son interlocuteur et se mit à inspecter les alentours. Justement, où était celle qu’il venait d’acquérir ? Il avait dû la lâcher par mégarde suite à l’attaque surprise de tantôt, mais elle n’aurait pas pu disparaître. Après quelques regards fugaces, il s’aperçut que cette dernière se trouvait derrière Dendé qui, au vu de son expression, semblait déterminé à ne jamais s’en séparer. Rassuré de la savoir « en lieu sûr » pour le moment, il daigna refocaliser son attention sur un Nail, toujours aussi impassible.

— Disons que je tiens mes informations d'un réseau plutôt fiable, avoua Végéta d’un ton sarcastique.

Nail poussa un grognement. Il n'aimait pas ça... il n'aimait pas ça du tout. Si par « réseau » il insinuait que d’autres potentiels individus aussi mal intentionnés que lui connaissaient l’existence de leur bien précieux, cela s’avérait déjà bien plus problématique.

— Je vois... Pour être franc, j’aurais préféré que ton arrivée ne soit due qu’au simple hasard, rétorqua-t-il. Mais puisque tu sembles déjà bien informé, tu ne me laisses plus vraiment le choix.

L’expression faciale de Nail changea du tout au tout, arborant désormais une mine encore plus dure. Et dans une volonté de vouloir donner plus de poids à sa tirade, d’une simple expiration, ses muscles gonflèrent jusqu’à doubler de volume, augmentant une nouvelle fois sa force de combat déjà bien élevée.

— Tu as pris sans aucune once d'hésitation la vie de mes frères... Tu n’as eu de pitié pour personne, anciens comme enfants ! continua-t-il d’une voix accusatrice. Je vais venger leur mort, et dans le même temps, je rendrai un grand service à l’univers en t’éliminant !

Le sourire moqueur de Végéta s'estompa lentement.

S’il n’était pas intimidé par ces paroles en l'air, il se sentait, en revanche, insulté. Ce ton qui mélangeait assurance et condescendance, cette façon de parler qui sous-entendait que lui, le prince des Saïyens, un vétéran des combats, se trouvait en position d’infériorité, c'était juste...

— Inacceptable, murmura Végéta avant de parler plus distinctement. Je reconnais que tu es très fort...

Il abandonna sa posture détendue et se pencha en avant pour se préparer à l’attaque. Avec la démonstration de force qu'il lui réservait, ce Namek allait très vite prendre connaissance du gouffre abyssal qui les séparait.

— ... Mais je vais te rappeler où est ta place ! ajouta-t-il, une veine saillante sur le front.

D’un cri tonitruant, Végéta fit jaillir sa caractéristique aura bleutée. Tandis que le sol se fissurait sous la pression et que la violente bourrasque qui émanait de l’halo arrachait les bâtisses une à une, Nail faisait de son mieux pour ne pas se faire emporter. A mesure que le déferlement énergétique se prolongeait, la puissance de Végéta s’élevait en proportion jusqu'à finir par dépasser des sommets encore jamais atteint auparavant.

— Je parie que tu peux aussi ressentir les forces, non ? On va voir si tu te crois toujours capable de me tuer maintenant !

Nail eut tout juste le temps de battre des paupières que la bête assoiffée de sang qu’était devenu Végéta avait dévoré l’infime distance qui les séparait. Surpris par une telle vitesse, le guerrier Namek dut faire appel à tous ses réflexes pour bouger son bras gauche, préalablement enduit d’une partie de son aura, afin de parer le coup de poing meurtrier qui s’approchait. Mais comme il s'en était douté, l'actuelle force exercée par Végéta était de loin supérieure à sa défense ; ce fut donc sans surprise que le membre se retrouva en partie broyé.

A la vue de la fracture, Végéta esquissa un sourire mauvais ; sourire qui disparut aussitôt pour laisser place à un esclaffement dément. Cette sensation de supériorité, ce sentiment grisant de se sentir invincible, c’était indescriptible tant qu’on ne le vivait pas. Nail, acculé et sans le moindre espoir de contre-attaquer, se résigna à devoir prendre son mal patience, croisant les doigts pour qu’une occasion de renverser la tendance finisse par se présenter.

Mais cette opportunité miraculeuse de riposter ne vint jamais.

Par chance, au bout d’une minute de martèlement, un sentiment de lassitude finit par pointer le bout de son nez chez Végéta. S'il était vrai qu'il adorait plus que tout dominer un combat, frapper un sac de viande qui n’offrait aucune résistance devenait vite ennuyant. Ainsi, avant que Nail ait eu le temps de se rendre compte du changement de rythme, Végéta lui attrapa le bras droit, le fit tournoyer jusqu'à lui faire perdre tout repère, et le relâcha d’un coup pour le laisser fuser telle une comète verdâtre en direction des rares habitations qui tenaient encore debout.

— Niiih... Que ça te serve de leçon, sale vermine ! Tu te souviendras que personne ne prend de haut le grand Végéta !

Enseveli sous un tas de gravats, Nail resta inconscient durant plusieurs secondes avant d’ouvrir brusquement les yeux. Ce bref échange l'avait plus affecté qu'il ne le pensait. Il était blessé, mais l'étendu des dégâts n'était pas aussi catastrophique qu'il ne l'aurait cru : quatre côtes brisées, une vertèbre démise, une fracture au bras et quelques plaies superficielles un peu partout. S'il avait dû reprendre le combat tel quel, c'en aurait été fini de lui, mais fort heureusement, il lui restait toujours une alternative pour se remettre sur pied. Même si dans les faits il préférait ne pas avoir à l'utiliser, énergivore comme elle l'était, vu son adversaire actuel, il n'avait pas d'autres choix.

Nail ferma lentement les paupières, contrôla sa respiration jusqu'à ne faire plus qu'un avec son environnement, et concentra son attention sur les zones endommagées. Un bref instant plus tard le processus de régénération s'enclencha et traita toutes ses blessures. Si dorénavant ses blessures s’étaient refermées, et ses os ressoudés, sa force de combat resta bien malgré lui figée. Quel dommage qu’il ne puisse s'auto-soigner comme en sont capables les illustres membres du Clan du Dragon ; avec un tel don il aurait pu recouvrir sa pleine puissance en un rien de temps...

— Bon, je vais finir par perdre si je laisse ce combat se prolonger..., murmura-t-il, tout en se relevant. Tant pis, je vais devoir ruser pour l’avoir.

Nail croisa ses bras en X sur son torse et rassembla une bonne partie de ses forces. Sans prévenir, dans un immense dégagement d’énergie — bien plus qu'il n'en fallait — il fit ostensiblement voler en éclats le tas de ruines qui l’entourait.

— Quoi ?! tonna Végéta, sidéré.

D’un air nonchalant, Nail s’avança de quelques pas et commença à mettre son plan en exécution. Tout en fixant Végéta d’un air hautain, il craqua sa nuque à plusieurs reprises et s'adonna à quelques étirements.

— C’est tout ce que tu peux faire ? nargua-t-il tout en crachant une molaire. J'ai trouvé ça un peu mou. Même en m’attaquant par surprise, je n’ai pas senti grand-chose.

Végéta ouvrit grand les yeux, révulsé. Comment un simple Namek osait le prendre de haut de la sorte ? Il devrait plutôt s'estimer heureux d’être toujours en vie ! S’il s'était décidé à donner son maximum dès le début, cet imbécile ne serait à l’heure actuelle plus qu’un tas de mélasse verdâtre destiné à servir d’engrais écologique pour leurs arbres asymétriques.

— Tsss ! Tu croyais vraiment que j’étais sérieux ? rétorqua Végéta au tac-au-tac. Je ne faisais qu’y aller doucement avec toi ! Mais puisque tu insistes tant pour crever, je vais m’empresser d’exaucer ton souhait !

Décidé à lui rabattre son caquet, Végéta s'apprêtait à libérer tout son pouvoir, mais ne l'entendant pas de cette oreille, Nail le prit de vitesse et apparut d'un grésillement à quelques centimètres de sa personne. Durant un laps de temps très court qui sembla presque éternel pour le prince, il approcha ses lèvres de son oreille droite et lui susurra :

— Et toi, tu croyais vraiment que j’allais te laisser une chance d’utiliser ta pleine puissance ?

Le temps qu’il avait fallu à Végéta pour exprimer sa surprise fut tout ce dont Nail avait eu besoin pour entamer les modalités nécessaires afin de lui rendre la monnaie de sa pièce (avec les intérêts). A son tour, il engagea une joute physique où ce fut, cette fois-ci, le prince qui se trouva dans l’inconfortable position d’infériorité. Dans un rythme effréné où les coups de poings et de pieds pleuvaient de partout, Nail reprit considérablement le dessus. La cadence imposée était telle que Végéta ne parvenait à parer ni esquiver aucun coup.

— Merde ! Je dois me ressaisir ! songea-t-il, dos au mur.

Mais comme pour son adversaire plus tôt, cette occasion miraculeuse de pouvoir contre-attaquer n'arriva jamais.

Résolu à mettre un terme à ce duel, Nail usa d’une image rémanente pour tromper les yeux du prince déjà étourdi et se positionna à son insu derrière lui, prêt à asséner le coup de grâce. La paume de sa main gauche agrippée au poignet de son bras droit tendu, il colla cette dernière sur la nuque exposée et sans défense, puis libéra une formidable vague énergétique. Englouti dans un torrent infernal de force pure, Végéta hurla une dernière fois avant de percuter violemment la terre ferme.

Lorsque le nuage de poussière formé par l’attaque s’évapora, plusieurs secondes s'étaient écoulées. Si désormais une cavité profonde ornait le lieu de ce qui restait de l'ancien village, il ne subsistait, en revanche, plus aucune trace de Végéta ; ou du moins ce serait ce que quelqu'un ne maîtrisant pas le repérage d’énergie aurait conclu.

— Bravo, Nail ! Tu nous as débarrassés de ce monstre, c’est merveilleux ! félicita Dendé, fou de joie.

— Non, chuchota le héros pour lui-même, pensif. Il en faut plus pour venir à bout de ce monstre... beaucoup plus.

Et en effet, le mauvais pressentiment de Nail n’était pas erroné : Étalé au fin fond de son abîme où personne ne pouvait le voir, Végéta, l’avant-bras droit collé sur les yeux, faisait tourner ses méninges à plein régime. Excepté diverses contusions au visage, quelques déchirures sur sa combinaison, et une baisse assez conséquente de sa force due à la fatigue et aux dommages reçus, il était toujours apte au combat. En soit, seule une chose avait réellement été blessée au cours de cette lutte :

Sa fierté.

Bordel de bordel !! finit-il par craquer, fou de rage. Tu ne perds rien pour attendre, misérable Namek ! Je vais te faire payer ça au centuple !

A une époque pas si lointaine, Végéta aurait foncé tête baissée en guise de représailles, mais pas aujourd’hui. Pas depuis qu’il s’était juré de ne plus se montrer imprudent. Doucement mais surement, il finit par retrouver un semblant de calme et réfléchit à un moyen efficace et rapide de prendre l’ascendant ; moyen qu’il ne tarda pas à découvrir. L’idée qui mûrit en lui germa en un plan parfaitement organisé avec des probabilités de succès très élevées. Oui, avec une telle carte dans sa manche, il était certain qu'il prendrait à coup sûr le dessus sans y laisser de plumes. Ainsi, sans même se presser, Végéta quitta sa caverne en lévitant pour rejoindre son ennemi juré du moment.

De son côté, Nail ne manqua pas de ressentir cette inquiétante palpitation dans l’aura de son adversaire et prit davantage de hauteur pour avoir une meilleure vision de la géographie. Le fait que ce monstre ait soudainement reprit du poil de la bête, alors que quelques minutes plus tôt il enrageait comme jamais, ne présageait rien de bon.

— Dendé ! Dépêche-toi de t’éloigner, il revient !

À mesure que sa silhouette s’élevait dans les airs et se dévoilait au grand jour, Végéta dévorait des yeux ses proies d’un œil avide, s’attardant exprès sur Dendé.

— J’ai tout entendu tout à l’heure, dit Végéta d’une voix faussement déçue. Et dire que je croyais qu’on allait devenir de bons amis, toi et moi...

Dendé recula par réflexe, tant intimidé par la présence qu’il dégageait que perturbé par ces paroles qui n’avaient à ses oreilles aucun sens. En soit, le simple fait d’avoir de nouveau croisé son regard avait suffit a raviver ces souvenirs horribles où les siens avaient été massacrés.

— Laisse-le tranquille ! s’interposa Nail, en colère. C’est avec moi que tu traites et personne d’autre, compris ?!

Végéta pivota la tête vers ce dernier et lui adressa un petit sourire en coin qu'il ne pouvait voir qu'à moitié.

— Rassure-toi, j’ai bien réfléchi et il se trouve que je n’ai plus besoin de lui, ni de toi d'ailleurs. Des Nameks, je peux toujours en trouver par dizaines si j’y mets un peu du mien.

Nail fronça des yeux, intrigué par ce soudain excès de confiance. Était-il réellement persuadé de ressortir vainqueur malgré le fait que leurs forces de combat soient très proche... ?

— Hé ! Hé ! Ta tête me dit que tu n’as toujours pas compris, ricana Végéta, amusé. Ce que je veux dire, c’est que ça ne m’intéresse plus de t’affronter maintenant que j’ai trouvé une bien meilleure... alternative.

Ce ne fut qu’après s’être rendu compte que son regard brillait d’une lueur étrange en direction de l'enfant Namek que Nail comprit ses sombres desseins.

— Non, Tu ne vas pas...

Végéta se contenta de rétorquer d'un simple rictus avant de se tourner promptement vers sa nouvelle cible qui ne se doutait toujours de rien.

— DENDÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉ !! s’écria Nail tout en fonçant à toute allure vers son camarade.

Végéta rabattit ses deux bras en arrière et concentra en un instant la quasi-totalité de ses forces qui lui restait au centre d’elles. Aussitôt le crépitement d’énergie violet empli d’électricité matérialisé sur ses mains, il projeta son attaque fétiche : le Canon Garrick.



Pendant ce temps – A l’autre bout de la planète.



Effrayée par cette vision, Bulma courra se dissimuler derrière un Tortue Géniale étrangement calme, là où Chichi, bien plus audacieuse, s’était déjà mise en garde, prête à user de la force si cela devait s'avérer nécessaire.

— Hiiii ! Tr-trois Piccolo !! s'exclama-t-elle.

« Piccolo ? »

Les trois Nameks se regardèrent, très surpris que des individus, aussi éloignés et étrangers à leur culture, puissent connaitre cette sacro-sainte appellation. Leur légende contait que l’être ayant jadis porté ce nom n'était autre que l’un des quatre fondateurs de la dynastie Namek, plusieurs milliers de siècles auparavant. Par respect pour la tradition, et aussi afin d’entretenir le côté sacré de la chose, jamais cette dénomination — de même que pour les trois autres — ne fut attribuée à un nouveau-né.

— Ne t'inquiète pas, Bulma, rassura le vieil ermite. Je ne ressens aucune animosité de leur part, ils sont de notre côté... enfin, j'espère, finit-il par penser.

La voix gutturale de Tortue Géniale fit immédiatement sortir les trois Nameks de leur torpeur. Ces derniers s’empressèrent de mettre de côté cette réflexion, se promettant de demander davantage de précisions plus tard, et croisèrent, presque en même temps, leurs mains derrière leurs dos. Jeunes et vigoureux, seuls leur accoutrement et la dimension de leur crâne permettaient de les distinguer. Sans plus tarder, celui situé au centre — qui se trouvait aussi être le plus petit de la fratrie — prit la parole.

— Inutile d’être aussi tendus, amis terriens, nous ne nous voulons aucun mal, rassura-t-il, un sourire aux lèvres. Sans rentrer dans les détails, notre Grand-Chef nous a sommés de vous raccompagner jusqu’à l’un de nos villages. Là-bas, vous bénéficierez de toutes les explications nécessaires.

Piquée dans sa curiosité, Bulma, bien que toujours cachée derrière un Tortue Géniale qui n'appréciait pas beaucoup l'idée de servir de bouclier humain, rebondit à cette surprenante révélation.

— Comment ça, votre « Grand-Chef » ? Mais euh... on ne le connait pas, nous ! Dites-lui, les amis ! Dites-lui que ce n’est pas dans nos habitudes de suivre des étrangers !

Si Chichi ne cessait de les dévisager, toujours aussi méfiante, le vieux maître restait plus soucieux. Cette déclaration semblait pour le moins sincère, mais il préférait toutefois s'en assurer. Après tout, ce ne serait pas la première fois qu’ils se feraient duper par des aliens à l'allure avenant. Il focalisa son regard sur les iris de celui qui semblait rester le plus en retrait et entama la procédure de lecture de pensées.

Allez, montre-moi ce que tu caches..., songea Tortue Géniale, assoiffé de réponses.

Mais contre toute attente, aussitôt la mémoire dudit Namek pénétrée, il se heurta à une répulsion qui provoqua chez lui un spasme, l'obligeant à annuler le processus. S’il devait donner une image à ce rejet, c’était comme s’il était plongé dans un doux et profond sommeil, et que tout à coup, quelqu’un le réveillait à l’aide d’une claquante gifle.

— Je comprends vos craintes, annonça le plus bourru des trois en s’adressant au vieux maître, mais vos efforts resteront vains. Nous sommes ici tous entraînés pour résister à toute forme d’intrusion mentale.

Le concerné ne cacha pas sa surprise et resta bouche bée. C’était la première fois qu’il échouait à s’immiscer dans l'esprit de quelqu'un... Impuissant, il ne vit pas d'autre option que de faire ce qui lui semblait être le plus raisonnable dans cette situation.

— Très bien..., capitula-t-il, nous allons vous accompagner.

— Quoi ?! s’exclama Bulma avec véhémence. Mais qu’est-ce qui cloche dans votre tête ? Je vous rappelle qu'on ne sait strictement rien d’eux, ça pourrait très bien être un piège !

— Elle marque un point, ils ne m’inspirent pas du tout confiance ! soutint Chichi de vive voix. Et quand on y réfléchit, c'est quand même louche qu’ils débarquent comme ça sans prévenir, c'était comme s’ils nous attendaient !

Tortue Géniale se tourna vers elles et déclara d'un ton ferme et presque paternel :

— Je comprends ce que vous ressentez mais faites-moi confiance : ce sont de vrais Nameks, cette fois.

Bien qu’à la base peu encline à coopérer, au fur et à mesure que son regard se plongeait dans celui du maître, Chichi se résigna et finit par se ranger de son côté, aussitôt suivie par leur capitaine, qui s’était retrouvé en minorité à tergiverser sur le fait que c’était une très mauvaise idée.

— Bien, nous sommes prêts.

— Parfait. Notre village ne se trouve pas très loin d'ici.

Alors que les autochtones s’élevaient dans les airs pour ouvrir la marche, Tortue Géniale, gêné, les interpella pour leur faire savoir qu’aucun d’entre eux ne savait voler. Quand bien même sa force de combat avait beaucoup augmentée suite à son entrainement spatial, il n’avait jamais pris la peine de développer cette technique fort utile ; peut-être faisait-il un blocage mental du fait que cette capacité restait la marque de fabrique de son rival de toujours...

Les trois guerriers, bien que surpris par cette révélation de taille, — la Danse de l’Air était l’un des nombreux arts fondamentaux enseigné aux Nameks dès leur enfance — n’en tirent pas rigueur et libèrent chacun, via leurs antennes, un rayon électrique bleuté qui enveloppa leurs invités d’une chaleur agréable.

— Hé ! C’est quoi ce truc bizarre ?! demanda Bulma, aussi prise au dépourvue que ses camarades.

Une fraction de seconde plus tard, elle obtint sa réponse. Le mystérieux halo nébuleux qui les entoura leur permit non seulement de léviter, mais aussi de se déplacer à leur aise dans les airs.

— Maintenant, vous êtes capables de nous suivre.



De retour au village du défunt chef Tsuno.



L’impact du Canon Garrick avait causé d’énormes et d'irréversibles dégâts à l'environnement présent. La quasi-totalité des ajissas qui s’y trouvaient ainsi que les centaines d'hectares de champs avaient été réduits en poussière en un instant. Il ne subsistait désormais de la zone de l’ancien village plus qu’une terre désolée et radioactive où rien ne se développerait avant plusieurs décennies.

— Je ne sens plus sa présence mais je dois m'assurer qu'il est bien mort..., murmura Végéta, la tête pivotant à droite et à gauche.

Deux précautions valaient mieux qu’une. Tant qu’il n’aurait pas vu de ses propres yeux une enveloppe corporelle familière ou un morceau de chair verte brûlée, il ne baisserait pas sa garde. Lévitant à une vingtaine de mètres du sol, Végéta envoyait quelques vagues énergétiques au hasard avec l’espoir que ce genre de provocation ferait tôt ou tard son effet.

— Hé! Tu m'entends, le Namek ?! Je sais très bien que tu peux cacher ton énergie alors dépêche-toi de te montrer si tu ne veux pas que j’endommage davantage ta planète ! s'écria-t-il.

Enseveli sous plusieurs mètres de terre, Nail s’était recroquevillé autour de Dendé juste à temps, contenant ainsi toute la fureur du Canon Garrick. Toutefois il avait dû payer le prix fort pour ce geste héroïque : grièvement blessé, toute la partie dorsale de son anatomie, de la nuque jusqu’aux chevilles, était marquée d’une sérieuse brûlure.

— Dendé... ç-ça va ? demanda-t-il, d’une voix faible.

L’enfant Namek, horrifié à la vue de l’état critique de son ami, faillit avoir une attaque. Tout s'était déroulé si vite, tellement vite que son cerveau n'avait pas eu le temps d'assimiler ce qui s'était passé.

— J-Je vais bien ! Mais toi, tu es dans un état terrible, tu aurais dû me laisser mourir !!

— Ne dis pas ça... Tu fais partie de l’illustre Clan du Dragon... Dans ton sang coule des pouvoirs que tu ne soupçonnes même pas...

Nail prit une pause avant de poursuivre d’une voix toujours aussi étouffée.

— C’est un honneur pour moi que de mourir en ayant protégé... l'un des prochains successeurs de notre Grand-Chef...

Dendé resta un bref instant subjugué. On lui avait souvent dit qu’il disposait d’un très grand talent pour la magie, et que son affinité avec les Dragon Balls était exceptionnelle, mais jeune comme il l'était, il n’aurait jamais cru qu'il serait de sitôt intégré dans la liste des potentiels prétendants ; surtout lorsque d'autres candidats, comme le Chef Muri, bien plus sages et compétents, répondaient toujours présents.

— Écoute-moi..., continua Nail, le souffle court. Tu es le dernier héritier de notre Grand-Chef... Tu dois te montrer fort et survivre...

— Non, ne meurs pas ! craqua-t-il, les joues noyées de larmes. Tu ne peux pas t’en aller ! Je t’en supplie, reste avec moi !

Dendé tenta de le réveiller par tous les moyens possibles et imaginables, allant à simples secousses à de fortes claques sur le visage... en vain. Malgré toutes ses implorations, malgré toutes ses prières, Nail ne bougeait plus. Alors que Dendé pleurait en silence la perte de son ami, une faible lumière dorée s’échappa de ses mains. Sans s’en rendre compte ses émotions avaient exaucé son désir le plus cher. Au fur et à mesure que la luminosité gagnait en intensité, les sévères brûlures du guerrier s’estompaient jusqu’à finir par disparaître à jamais.

— N-Nail... ?

Le guerrier ressuscité ouvrit subitement les yeux, étonné de se retrouver en pleine forme. Il s’était pourtant senti partir, il aurait même juré avoir aperçu une file de petits nuages blancs faire la queue devant une imposante bâtisse. Était-ce un rêve ou bien l'avait-il vraiment vécu ? Lorsqu'il fixa les mains de Dendé, toujours illuminées par ce jaune soleil des plus ardents, il comprit ce qui s'était passé et lui adressa un sourire reconnaissant.

— Je t’avais bien dit que tu étais doté de grands pouvoirs, dit-il, d’une voix emplie de fierté avant de reprendre d'un air plus grave. Mais maintenant, je tiens à ce que tu restes à tout prix caché. Si ce monstre te revoit dans les parages, il n'hésitera pas à retenter la même tactique fourbe.

Dendé hocha la tête en guise d'approbation, même si avec l'émotion il n'avait écouté que la moitié des choses.

De son côté Végéta, qui avait ressenti cette soudaine montée de puissance, se tourna aussitôt vers le tas de terre où se dissimulaient ses deux proies. Il avait eu raison de se méfier finalement, son adversaire était bel et bien toujours en vie.

— Je vois, c’était donc là que tu te cachais, murmura-t-il, un rictus aux lèvres. Tu es vraiment coriace pour une vermine, mais cette fois, tu n’y réchapperas pas !

Ayant au préalable concocté, dans le plus grand des secrets, une nouvelle technique encore jamais vue auparavant, Végéta décida de récompenser son adversaire en lui faisant l'honneur d'être le cobaye numéro un de sa dernière trouvaille. Paumes ouvertes, il écarta grand les bras pour y concentrer ses forces, lorsque tout à coup, le tas de terre menacé se mit à trembler ; des petites secousses en premier lieu qui se transformèrent très vite en séisme de fort magnitude.

— Qu'est-ce que...

Sans prévenir, Nail jaillit hors de sa cachette, telle une flèche verdâtre, et fusa, les deux poings serrés tendus vers l’avant, droit sur un Végéta totalement prit au dépourvu. Une fraction de seconde plus tard, les deux membres s’enfoncèrent avec une rare violence en plein dans l'estomac royal et le repoussèrent encore plus haut dans les cieux. Dans son élan, Nail y avait mis toute sa puissance pour être sûr que les dégâts ne s’estomperaient pas de sitôt. Le souffle coupé, Végéta aurait juré avoir eu le sentiment d'avoir recraché toutes ses entrailles. La bave aux lèvres et les yeux exorbités, il se tint le ventre de douleurs, plié en deux.

— Ce combat n’a que trop duré, énonça Nail, déjà hors d’haleine. Il est temps d’en finir une bonne fois pour toute.

Comme précédemment, il profita de cette opportunité où le prince était en totale vulnérabilité pour se déporter sur son dos ; à la différence où cette fois, à la place de libérer un Kikoha à bout portant, il simula une massue à l’aide de ses deux mains jointes. D’un cri empli de rage, il frappa le crâne sans défense de toutes ses forces, faisant voler Végéta à une vitesse hallucinante vers le sol. En chute libre et sans la moindre chance de pouvoir se ressaisir à temps, ce dernier se prépara à mordre littéralement la poussière, sauf que Nail ne l'entendit pas de cette oreille. Il réapparut à quelques centimètres du sol, juste avant que Végéta ne le percute, et lui asséna un violent uppercut en pleine mâchoire qui le propulsa cette fois-ci très haut dans le ciel. Nail répéta cette même manœuvre plusieurs fois de suite pour être sûr qu'à la prochaine attaque, son adversaire serait suffisamment confus pour ne pas y résister. Ainsi, après l'avoir propulsé une énième fois dans les cieux, le guerrier Namek se posa au sol, plaqua les deux paumes de ses mains l’une contre l’autre et rassembla tout ce qui lui restait de force pour un ultime assaut.

De son côté, même si toujours légèrement étourdi, Végéta avait fini par reprendre ses esprits. Plus qu'en colère, il était fou de rage de s’être fait malmener de la sorte sans pouvoir réagir. Lorsqu’il essuya sa bouche et son nez d’un revers, il vit sur son gant une quantité impressionnante de sang.

Son sang.

— Ca... TU VAS ME LE PAYER !!

Végéta laissa éclater son aura au maximum, allant même au-delà de toutes ses limites. Il écarta de nouveau grand les bras et rassembla tout ce qui lui restait d’énergie pour exécuter un assaut final dont le flash serait si intense qu’il illuminerait les environs sur plusieurs kilomètres à la ronde. Quelques minutes plus tôt, sa nouvelle technique avait été tuée dans l’œuf, mais maintenant, il allait pouvoir se venger et s'en donner à cœur joie en libérant le maximum possible.

— Tu m’as suffisamment ridiculisé !! beugla-t-il à s’en arracher la gorge. Au diable vos boules de malheur, je vais t’atomiser en même temps que cette maudite planète !!

Nail tiqua à cette menace. Maintenant qu’il était conscient que son habitat ainsi que le reste de sa patrie étaient pris en otage, il n’avait plus le droit à l’erreur ; cette pression supplémentaire le poussa même à aller puiser toujours plus loin dans ses réserves.

— Aidez-moi, Grand-Chef, murmura-t-il, les yeux fermés avant de les ouvrir brusquement. Donnez-moi la force de vaincre ce monstre !

Comme pour répondre à son souhait, un gigantesque rayon jaune jaillit soudainement des mains de Nail et fusa vers un Végéta toujours aussi livide. Ce dernier répliqua sans perdre un instant avec sa vague d’énergie personnelle, et dès lors les deux techniques s’entrechoquèrent dans un fracas de tous les diables ; tantôt l’une avait l’ascendant, parfois c'était l'autre, mais aucune ne prenait un quelconque avantage.

— Bon sang ! pesta Végéta, sidéré de voir qu’il n’avait pas le dessus. Cette attaque minable ne devrait pas tenir tête à mon Flash Final !!

Alors que le duel se poursuivait, Dendé avait ignoré l'ordre de Nail et assistait à la confrontation. De part son statut d’acteur extérieur, il remarqua très vite que son frère d'arme perdait du terrain et que ce ne serait plus qu’une question de temps avant qu’il ne cède ce bras de fer titanesque. Malgré le risque hautement élevé d’être aspiré par le souffle violent, il tenait à contribuer du mieux qu'il pouvait pour le salut de leur planète.

— Tiens bon, j’arrive ! murmura-t-il, les poings serrés.

Dendé était bien conscient que son niveau était loin de ce qu’on pourrait qualifier de « puissant », et que même s’il venait à coupler sa modeste énergie à celle de Nail, cela ne changerait vraisemblablement pas l’issue du duel. Mais il savait aussi que la force pure ne faisait pas tout et que la moindre gêne pouvait s'avérer décisive. Ainsi, sans attirer l’attention sur lui, il lévita doucement et partit se placer dans l'un des angles morts de Végéta.

— HA! HA! HA! Tu t’essouffles enfin ! s’exclama Végéta, enchanté de voir que les choses reprenaient enfin leur cours normale. La victoire est à moi !

Alors que l’attaque de Nail était sur le point d’être complètement absorbée par celle du prince, Dendé envoya un rayon d’énergie très concentré, presque invisible dans ce déferlement de puissance, qui frappa de plein fouet l’œil gauche de Végéta.

— BORDEL !! beugla-t-il, tiraillé de douleur. QUI A OSÉ ?!

Souffrant le martyr, Végéta retira instinctivement une main pour la plaquer vers la source du mal dans l’espoir de calmer un tant soit peu la brûlure... Grossière erreur. Avec un membre en moins, la puissance de sa technique se retrouva aussitôt réduite de moitié, laissant celle de Nail reprendre en une fraction de seconde le dessus.

— Mer...!

Lorsque Végéta se rendit compte de sa bêtise, les dés étaient déjà jetés. Il résista un bref instant, maudissant sa stupide bévue avant de finalement lâcher prise, complètement acculé. Sa technique engloutie, il eut tout juste le temps d’exprimer un cri de terreur avant d’encaisser la formidable explosion des deux attaques combinées.

Au bout de plusieurs secondes, les détonations en chaînes s’atténuèrent enfin, laissant seulement le bruit des vagues et du vent résonner. Le tas de fumée ne s’était pas complètement dissipé que Végéta chuta d’une hauteur vertigineuse, telle une feuille morte, avant de s’écraser sur le sol herbeux. Meurtri, sa nouvelle armure, de même que sa combinaison, étaient tous deux en piteux état : la première fissurée de partout, la seconde en lambeaux.

Curieux, Dendé s'approcha de lui pour s’assurer de son état. Il fixa longtemps le visage tuméfié Végéta, jeta un coup d'œil au reste de ses blessures, puis finit par extérioriser un petit soupir, soulagé.

L'ennemi n’était plus.

Allongé sur le dos, le corps couverts de plaies, les yeux clos et la bouche semi-ouverte, plus aucune vie n’émanait du prince.

— Même s'il a commis des actes atroces, on devrait peut-être lui creuser une tombe..., murmura Dendé pour lui-même.

Bien des peuples se seraient acharnés à torturer ce corps sans vie et à s'en servir comme exutoire pour calmer leur courroux, mais pas les Nameks. Creuser une sépulture pour un mort, qu'il eut été un monstre ou non, était l'une des coutumes ancestrales qu'ils se devaient d'honorer. Lorsque Dendé détourna le regard en direction de Nail, complètement épuisé, pour lui soumettre cette pensée, une main revêtue d’un gant ensanglanté à moitié déchiré lui transperça la poitrine au niveau du cœur.

Ta tombe, tu veux dire ?! rétorqua Végéta, le souffle court.


Forces de combat + explications :
Spoiler
Power level time :

Nail :
- 20.000 unités (avec ses poids d’entrainement)
- 35.000 unités (sans ses poids d’entrainement + après avoir augmenté sa force quelques secondes plus tard)
- 42.000 unités (maximum réel)
- ??? unités (complètement épuisé)

Végéta :
- 39.000 unités (énervé contre Nail au début)
- 33.000 unités (diminué après la première contre-attaque de Nail)
- 29.000 unités (diminué après la seconde contre-attaque de Nail)
- 45.000 unités (maximum actuel)
- ??? unités (maximum réel)
- ??? unités (blessé + complètement épuisé)

C-31 :
- 7.222 unités (spoiler + mise en page compris)

Le trio Namek :
- 1000 unités (en permanence et individuellement)
- 3.000 unités (maximum et individuellement)

Tortue Géniale :
- 139 unités (en permanence même si capable de faire varier sa force à volonté)
- ??? unités (maximum)

Chichi :
- 120 unités (en permanence même si capable de faire varier sa force à volonté)
- ??? unités (maximum)

Bulma :
- 4 unités (en permanence)

Joka :
- - 2 unités (malade)
- 0.002 unités (en temps normal)
- ??? (content)
- ??? (triste)
- ??? (euphorique)
- ??? (ronronne à feu doux)
- ??? (fou de rage)

Phoque F.A.Q time :

Depuis quand Nail porte tes vêtements lestés ?
Depuis C-31. (*0*)
En fait, il n’a jamais été fait mention que Nail portait des vêtements lourds comme Piccolo ou Goku, mais étant donné qu’il se débarrasse de ces derniers lorsqu’il affronte Freezer, je me suis dit que ça devait être le cas. Parce que sinon pourquoi les avoir retiré ? Il fait vraiment si chaud que ça sur Namek ?
*se rappelle qu'il y a pas moins de trois soleils*
Bon d'accord, il doit faire 30-35 degrés à tout péter, mais Nail ne portait qu’un gilet léger sans rien dessous et une sorte d’écharpe (c'est pas comme s'il avait une parka en poil de Sombral sur le dos en permanence). Perso, je le soupçonne plus d’avoir voulu déstabiliser (peut-être même séduire) Freezer avec ses tablettes de chocolat bien taillées.

Depuis quand les Nameks sont-ils capables de libérer une onde permettant de faire léviter les autres ?
Depuis C-31. (*0*)
En fait, je me suis inspiré de l'une des techniques de Piccolo dans les jeux Dragon Ball Z Budokaï Tenkaïchi. En effet, dans ces opus, il projette via ses antennes une sorte de rayon paralysant bleu. Et à titre d'information, ce n'est pas une invention extra-manga ; cette technique est aussi apparue dans le support original lors de la finale du 23ème tournoi (preuve en image ici). Etant donné que le concept de base me bottait bien - et aussi parce que c'était plus classe de faire se déplacer Tortue Géniale & Co ainsi plutôt que d'être portés - j’ai remanié ladite capacité à ma sauce pour qu'elle puisse leur permettre de léviter à la place de les transformer en humain frit.

Tu mentionnes quatre fondateurs Nameks... D’où ça sort, ça ? Une interview exclusive et secrète du Maître m’aurait échappé ?!
En fait, ces quatre fondateurs n’existent que dans mon histoire, et pour être plus précis (attention, je vais grandement vous surprendre) :
Depuis C-31. (*0*)
Nous sommes en plein l'arc Namek, et comme l'occasion s'est présentée je m'étais dit que ce serait pas mal de donner un petit background a ce peuple. Après un brainstorming, il m’est venu l’idée de « révéler » très, très, très brièvement une partie de leur passé (ou du moins, comment moi je le conçois vu que c'est une zone d'ombre du manga). Aussi, je dois vous avouer qu'à la base j’étais resté vague sur le nombre de fondateurs, mais après une énième relecture de dernière minute, l’appel H.P a résonné en moi et du coup j’ai pas résisté à l'envie de fois de placer un petit clin d’œil.

D'accord. Mais depuis quand Tortue Géniale peut-il lire dans les pensées ?
Depuis C-

*se prend un coup de pied retourné-ciseau-arrière d'un lecteur agacé par ce running-gag*

...

Oké, inutile de se montrer violent. T-T En fait, Tortue Géniale a toujours été capable de lire dans les pensées d’autrui. On le voit faire la démonstration lorsqu’il pénètre l’esprit de Nam durant le 21ème tournoi.

Oké. Mais sinon comment Dendé a-t-il pu blesser Végéta avec son rayon tout riquiqui de rien du tout ?! Remboursé !!
Remboursé ? Mais... C'est gratuit. T-T
En fait, si l'on se fit aux chiffres purs, c'est étonnant (petit rappel : Végéta = 40K ; Dendé : plus ou moins une centaine d'unités), mais en y réfléchissant à deux fois ça ne l'est plus (si, si). Je m'explique : Il faut prendre en compte le contexte car en temps normal les dégâts auraient été niet de chez niet. Là, Végéta est complètement focalisé sur Nail, il lutte pour lui tenir tête et sait que s'il flanche ne serait-ce qu'une seconde, c'est lui qui se fera emporter. De ce fait, il est logique de penser que sa concentration soit entièrement centrée sur l'attaque de ce dernier (petit rappel 2 : Dendé est incapable de dissimuler sa force comme on a pu le lire dans le manga).
Mais alors pourquoi cette attaque surprise fait de tels dégâts ? En fait, je me suis inspiré d'un principe fondamental du Nen dans Hunter x Hunter ; Nen qui se trouve être, en quelque sorte, l'équivalent du « Kï » dans Dragon Ball.
Pour faire simple, si tu libères toute ton aura en un seul et même point (toute l'énergie de Végéta est concentrée dans ses mains dans le cas présent), tout le reste de ton anatomie devient vulnérable ; ce qui était le cas pour Végéta à ce moment. C'est ainsi que je justifie pourquoi le faible rayon de Dendé a pu le toucher (sans compter que ce petit malin avait visé l’œil aka un organe extrêmement fragile, donc dégât X 9.000 at least).

« Flash Final »... Alright, what daphoque was that ?
Haha, je savais que cela ne passerait pas inaperçu, fans hardcores que vous êtes, mais il y a une raison parfaitement logique derrière cette décision surprenante et éhontée d'avoir voulu déformer l'appellation de l'attaque la plus mythique et destructrice de Dragon Ball (Yep, le Kamehameha est loin derrière pour moi).
Pour ceux et celles qui auraient la V1, vous remarquerez dans le volume 64 de l’édition rouge mince de Glénat que Végéta n'hurle non pas « Final Flash ! » mais bien « Flash Final ! ». C'est effectivement une erreur de traduction, mais dans le cas présent, je l'ai volontairement utilisée pour pouvoir dissocier le Final Flash de la saga Cell du « Final Flash » que Végéta utilise dans la saga Namek, car oui, il l'utilise bel et bien une version prototype du Final Flash contre Recoom (preuve en image ici et ).

Aaaaaaaaah, oké. Chacun ses délires comme ont dit, haha. Bon, tu peux poster C-32 maintenant ?
Image
(comme tous ses frères, il doit être retravaillé comme il se doit, désolé :p)

*C-32 transplane par surprise*

Joka : Mais... ! Il connait cette technique ?!
C-32 : NON ! JE VEUX ETRE PUBLIÉ, JE VEUX ETRE PUBLIÉ MAINTENANT ! J'EN AI MARRE D’ÊTRE ENFERMÉ DANS CE DOSSIER POUSSIÉREUX, ON EN A GROOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOS !!! C'EST PARTI POUR LA REVOLU...!

Univers 09 : L'Histoire des Terriens
C-33 fait du break dance dans le topic ! !
Avatar de l’utilisateur
Joka
Superstar Méphistophélique de l'Union Sacrée
 
Messages: 4260
Inscription: Jeu Jan 02, 2014 20:40

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar Bushido le Dim Août 23, 2015 18:05

Et bien.

Très bon chapitre ! Je ne suis pas très fan du "Mais cette opportunité miraculeuse de riposter ne vint jamais." ( j'aurai opté pour quelque chose d'un peu plus long comme une description de la panique de Nail en ne voyant aucune ouverture ).

J'ai aussi remarqué une petite coquille mineure avant d'être absorbé par la lecture comme celle-ci :

" Bon, je vais finir perdre si je laisse ce combat se prolonger..., murmura-t-il, tout en se relevant. Tant pis, je vais devoir ruser pour l’avoir."

Il manque pas un par ? :P

Concernant l'histoire, pas mal cette redit du combat Goku vs Vegeta mais avec cette fois-ci Nail ! Pour Piccolo...Ben, disons que c'est censé être Namek donc j'aurais plus vu les mecs s'étonner de les voir parler leur langue...!

Quoi ? Comment ça "Depuis quand je relève des coquilles ?"...?
....


Depuis C-31 *0*

( Taiyoken dans ta face, Superstar...)
Avatar de l’utilisateur
Bushido
 
Messages: 4749
Inscription: Lun Avr 22, 2013 14:40

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar Joka le Lun Août 24, 2015 16:34

Bushido's Territory(-ama) :
Spoiler
Bushido a écrit:Je ne suis pas très fan du "Mais cette opportunité miraculeuse de riposter ne vint jamais." ( j'aurai opté pour quelque chose d'un peu plus long comme une description de la panique de Nail en ne voyant aucune ouverture ).

Je vois ce que tu veux dire. En fait, le gros problème chez C-31 consistait dans le rythme entre chaque action (et heureusement qu'on m'en a fait part parce que je ne m'en étais même pas rendu compte). Dans les versions précédentes, je m’attardais inutilement sur certains phases alors que je pouvais dans les faits passer à autre chose. Dans cette version finale, j’ai essayé d’améliorer ce point du mieux que je pouvais pour rendre la lecture plus fluide afin que les événements puissent s’enchaîner sans perdre de temps.C'est pour cette raison que j'ai choisi de ne pas trop m'attarder sur certains moments dans les pensées des personnages (parce que j'abuse beaucoup à ce niveau :p). Pour la phrase citée, je ne sais pas si tu as remarqué mais il y a un parallèle entre cette dernière et celle où Végéta se trouve à son tour dos au mur.

Bushido a écrit:J'ai aussi remarqué une petite coquille mineure avant d'être absorbé par la lecture comme celle-ci :
Il manque pas un par ?

Arf, effectivement ! A force de relire plusieurs fois la même chose et de procéder à des changements au fur et à mesure j’ai dû laisser traîner quelques coquilles par-ci par-là. Merci à toi de l'avoir relevé, je m'en vais corriger ça de ce pas ! ^ ^
Edit ninjesque : c'est corrigé !

Bushido a écrit:Concernant l'histoire, pas mal cette redit du combat Goku vs Vegeta mais avec cette fois-ci Nail !

En effet, il y a des similitudes entre ces deux affrontements, et plus particulièrement à la fin lors du duel énergétique. Content que tu l’aies aussi remarqué ! x)

Bushido se pose des questions existentielles a écrit:Quoi ? Comment ça "Depuis quand je relève des coquilles ?"...?

Ben ouais, tiens ! J’allais justement te le demander !

Bushido m'attaque en traître a écrit:
Depuis C-31 *0*

( Taiyoken dans ta face, Superstar...)

ARGH !! FREEZER SOUS LA DOUCHE !! MES YEUX, MES YEUX !!
Image

*court chez son ophtalmo pour une consultation de toute urgence*


Bushido a écrit:Très bon chapitre !

Merci pour ton retour ! :D
Univers 09 : L'Histoire des Terriens
C-33 fait du break dance dans le topic ! !
Avatar de l’utilisateur
Joka
Superstar Méphistophélique de l'Union Sacrée
 
Messages: 4260
Inscription: Jeu Jan 02, 2014 20:40

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar ButterflyAway le Lun Août 24, 2015 22:27

OUEEEEELLE !

Alors, je peux témoigner, C-31 m'avait donné pas mal de fil à retordre au moment de la correction, et les changements opérés ici ont été plus conséquents qu'à la normale.

Après lecture de cette V2, je commence à penser qu'autant je trouve tes chapitres de transition vraiment bien gérés, autant les chapitres axés sur les combats sont plus gênant, au niveau de la forme. Notamment ceux-là : contre Nappa, contre Broly, et celui-là même. Est-ce un sentiment qui m'est exclusif, je ne sais pas. Mais je trouve en tout cas que, comme on en a déjà discuté, c'est notamment à cause de ta fâcheuse tendance à trop en faire, et du coup d'alourdir le récit quand l'action et la vitesse priment. Inversement, il t'arrives de cut trop de choses, bref, on finit avec des chapitres mal dosés.

Je t'avoue que c'est le sentiment que je retrouve ici. Il y a moins de lourdeurs, mais c'est pas encore tout à fait ça. Mais ce n'est pas grave car je sais que tu es capable du meilleur et que la suite le sera sans aucun doute !

Et cela ne concerne que la forme. Au niveau du fond, ta fic poursuit sa route sur la voie de l'originalité et de l'inattendu. C'est vraiment une totale redécouverte et il fallait oser le parallèle Goku/Végéta avec Nail/Végéta. Je trouve certaines idées osées (dans le bon sens du terme). Les directions que tu prends ne plairont pas à tout le monde (coucou Pedro dont on attends tous la critique promise depuis 3 siècles), mais pour la majorité de tes nombreux lecteurs, ça paie !

Keep going, j'attends un C-32 bien fat dans la boite à MP !
LE TEST
Image

« Je pense qu'on tient avec le Test et le Sacre les héritiers de ce que furent CFC et l'Empereur Saiyen »
- Tierts -
« C'est tellement romanesque, J'AI AIMÉ PU**** ! *o* »
- Kyra1306 -
« On est dans le haut du panier de ce qu'on trouve sur le forum »
- anonymefromlozane -
Avatar de l’utilisateur
ButterflyAway
 
Messages: 1197
Inscription: Dim Fév 23, 2014 20:33
Localisation: derrière un Bingo Destructeur

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar Tiguor le Lun Août 24, 2015 23:04

Alleluia, C-31 :D

Je sais pourquoi je m'emmerde à chaque fois puisque je le dis à chaque fois, mais sur la forme, rien à redire, c'est du bon. Un modèle carrément même x)

Le fond plutôt :

J'ai beaucoup aimé le combat Végéta vs Nail, combat que beaucoup de fans ont imaginé. Et je pense que s'il avait eu lieu dans le manga, il aurait ressemblé au tien.
Végéta qui est plus tactique que d'habitude, qui fonce pas tête baissée, ça change et ça correspond plus au personnage, tout du moins à la période Namek (car là il sait qu'il est loin d'être le plus fort, surtout avec la présence de Freezer). Pour une fois, on a droit à un Végéta qui se sert de sa tête et ça c'est cool.

Nail aussi, il est pas mal. Le guerrier namek, dernier espoir de son peuple, bah force est de dire qu'il remplit son rôle. Rien de plus à dire.

J'aime bien la manière dont Végéta se fait avoir, le clin d’œil au moment au le Végéta que l'on connait fait un truc similaire à Cell lors du combat final entre le cyborg et Gohan, aka balancer une boule de feu pour détourner l'attention, c'est bien vu. De même, la fin et la référence au manga, ça fait plaisir.

Hâte de voir la suite. C-32, ramène-toi tout de suite :P

Bonne continuation :)
Jugement Dernier One Shot : Et si Goku Black rencontrait les Saiyens de l'Univers 6 dans le futur ?
Avatar de l’utilisateur
Tiguor
 
Messages: 1601
Inscription: Ven Juin 28, 2013 21:30

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar Joka le Mar Août 25, 2015 18:34

Butterfle's Territory(-ama) :
Spoiler
ButterflyAway a écrit:Après lecture de cette V2, je commence à penser qu'autant je trouve tes chapitres de transition vraiment bien gérés, autant les chapitres axés sur les combats sont plus gênant, au niveau de la forme. Notamment ceux-là : contre Nappa, contre Broly, et celui-là même. Est-ce un sentiment qui m'est exclusif, je ne sais pas.

C’est intéressant comme réflexion et je pense qu’elle est partagée (au moins par moi vu que j’en prends conscience). Le point commun entre tous ces combats c’est qu’il y a toujours au moins eu une coupure dans l’action ; coupure qui aurait effectivement pu être mieux placée. Dans celui de Nappa, le combat a été distillé en plusieurs morceaux étant donné que celui du Végéta Vs. Tenshinhàn se déroulait en parallèle, de même concernant celui de Broly où ce dernier mettait en scène du Trois Vs. Un. Je vais entièrement revoir ma manière de faire à ce niveau.

ButterflyAway a écrit:Mais je trouve en tout cas que, comme on en a déjà discuté, c'est notamment à cause de ta fâcheuse tendance à trop en faire, et du coup d'alourdir le récit quand l'action et la vitesse priment. Inversement, il t'arrives de cut trop de choses, bref, on finit avec des chapitres mal dosés. Je t'avoue que c'est le sentiment que je retrouve ici. Il y a moins de lourdeurs, mais c'est pas encore tout à fait ça.

Tu as parfaitement raison sur ce point, c’est clairement mon plus gros défaut actuellement... Et je t’avouerai qu’aujourd’hui encore, même si j’en suis bien conscient, ça reste encore compliqué pour moi de trouver un juste milieu. Pour l’instant, j’en suis encore dans ma phase d’expérimentation en attendant de découvrir la bonne manière de faire pour pouvoir laisser la fluidité prévaloir.

My Butterfle a écrit:Mais ce n'est pas grave car je sais que tu es capable du meilleur et que la suite le sera sans aucun doute !

Image

Merci ! Je tacherai de continuer de donner le best du best ! :D

ButterflyAway a écrit:Au niveau du fond, ta fic poursuit sa route sur la voie de l'originalité et de l'inattendu. C'est vraiment une totale redécouverte et il fallait oser le parallèle Goku/Végéta avec Nail/Végéta. Je trouve certaines idées osées (dans le bon sens du terme).

Je suis ravi que cet aspect entretienne toujours une part de mystère, et que tu continues d’être agréablement surprise par ces changements.

ButterflyAway a écrit:Les directions que tu prends ne plairont pas à tout le monde (coucou Pedro dont on attends tous la critique promise depuis 3 siècles), mais pour la majorité de tes nombreux lecteurs, ça paie !

Effectivement, il y a eu – et il y en aura toujours - des décisions qui ont fait se hisser quelques poils chez certains, mais bon, même si certaines tournures ne seront jamais au goût de l’unanimité, il y aura toujours des personnes qui apprécieront ce genre d’innovation. Et puis perso je prends déjà un malin plaisir à mettre à l’écrit ce scénario que j’aurais tant aimé voir, alors si dans le même temps cela plait à d’autres personnes, c’est doublement gagné !

ButterflyAway a écrit:Keep going, j'attends un C-32 bien fat dans la boite à MP !

*Garde Going en sécurité en compagnie de Bavette*

Je te l’enverrai en MP-Express une fois bien retravaillé (parce que là il y a du boulot) ! :wink:


Tiguor's Territory(-ama) :
Spoiler
Tiguor a écrit:Je sais pourquoi je m'emmerde à chaque fois puisque je le dis à chaque fois, mais sur la forme, rien à redire, c'est du bon. Un modèle carrément même x)

Je suis très content de voir que ce côté te convienne malgré tout ! Toutefois, être un modèle, j’estime encore en être très, très loin, mais j’apprécie beaucoup que tu le penses, merci ! xD

Tiguor a écrit:J'ai beaucoup aimé le combat Végéta vs Nail, combat que beaucoup de fans ont imaginé. Et je pense que s'il avait eu lieu dans le manga, il aurait ressemblé au tien.

En effet, l’affrontement Végéta/Nail est l’un de ces combats que l’on aurait bien aimé avoir dans le manga - comme le Recoom Vs. Nail d'ailleurs. Il aurait été serré s’il avait eu lieu, mais je suis persuadé que Nail l’aurait tout de même remporté à la fin (les chiffres « canons » parlent d’eux-mêmes : 42.000 Vs. 30.000). Ravi que ça t’ai plu en tout cas !

Tiguor a écrit:Végéta qui est plus tactique que d'habitude, qui fonce pas tête baissée, ça change et ça correspond plus au personnage, tout du moins à la période Namek (car là il sait qu'il est loin d'être le plus fort, surtout avec la présence de Freezer). Pour une fois, on a droit à un Végéta qui se sert de sa tête et ça c'est cool.

Ravi que tu aies apprécié cette évolution dans le personnage ; en soit je suis à peu près la même trame que celle du manga de cette époque.
Sur Namek, Végéta est fourbe, calculateur et très stratégique (on se souvient tous du snatch oklm des Dragon Ball sous le nez de Freezer et le coup du sable dans les yeux pour prendre un avantage significatif).
Étant donné qu’ici Nail et Végéta se situent à peu près dans la même fourchette en terme de puissance, et que Végéta ne souhaite pas que ça s’éternise au risque d’y laisser beaucoup de plumes (il n’y a rien là-bas qui pourrait le soigner s’il venait à être grièvement blessé), j’ai décidé de faire ressortir ce côté tacticien et perfide pour lui donner une opportunité d'espérer ressortir en assez bonne forme.

Tiguor a écrit:Nail aussi, il est pas mal. Le guerrier namek, dernier espoir de son peuple, bah force est de dire qu'il remplit son rôle. Rien de plus à dire.

On le voit assez peu, le Nail, dans le manga. Je me suis d’ailleurs relu la partie de son introduction lors des relectures de C-31 dans le but de capter un maximum possible l’essence du personnage. Bien heureux qu’il ait été à ton goût. X)

Tiguor a écrit:J'aime bien la manière dont Végéta se fait avoir, le clin d’œil au moment au le Végéta que l'on connait fait un truc similaire à Cell lors du combat final entre le cyborg et Gohan, aka balancer une boule de feu pour détourner l'attention, c'est bien vu. De même, la fin et la référence au manga, ça fait plaisir.

Ah, tu mets le doigt dessus. En effet, la scène du Végéta/Cell Parfait m’ait également passé par la tête lors de la rédaction de cette partie. Cependant, pour le coup de l’œil crevé, je me suis principalement inspiré de la saga Saïyen, et plus précisément du moment où Goku balance un rayon furtif sur l’œil de Végéta, encore sous sa forme Gorille. En tout cas je suis bien content que tu aies aimé le déroulement de ce combat ainsi que son « dénouement » (on verra qui remportera les paris dans C-32 :p).

Tiguor a écrit:Bonne continuation :)

Merci encore de m’avoir laissé tes impressions ! :D

Butterfle a écrit:Keep going, j'attends un C-32 bien fat dans la boite à MP !
Tiguor a écrit:Hâte de voir la suite. C-32, ramène-toi tout de suite :P

Image
C-32 : ET BIEN ALORS ?! IL TE FAUT QUOI DE PLUS POUR ENFIN TE DÉCIDER A ME POSTER, ESPÈCE DE XHSQLHBKJDBFCDKSQHB !! ON ME RÉCLAME, ON M’ATTEND !! QUE TU LE VEUILLES OU NON JE SERAI PUBLIÉ MAINTENANT !!
*C-32 tente de s’auto-poster mais se fait mettre K.O juste avant l’inévitable*

Fiou, c’est pas passé loin cette fois... Ces tas de caractères excités deviennent de plus en plus cinglés ma parole, je dois me montrer plus ferme avec eux à l'avenir.
Univers 09 : L'Histoire des Terriens
C-33 fait du break dance dans le topic ! !
Avatar de l’utilisateur
Joka
Superstar Méphistophélique de l'Union Sacrée
 
Messages: 4260
Inscription: Jeu Jan 02, 2014 20:40

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar Axaca le Mar Août 25, 2015 20:08

Bushido a écrit:
" Bon, je vais finir perdre si je laisse ce combat se prolonger..., murmura-t-il, tout en se relevant. Tant pis, je vais devoir ruser pour l’avoir."

Il manque pas un par ? :P


C'est parcequ'il y a un mot en trop ici :

Joka a écrit:Il restait conscient qu'une une rage incontrôlée ne pouvait que s’avérer néfaste dans ce contexte où la maîtrise de soi était de mise.


Histoire d'équilibre tout ça tout ça. On peut pas comprendre les auteurs de génie...


Sinon pour ce C-31, j'adore les référence que tu cache, ne serait-ce que les mots final et flash en italique dans le texte, ou les 4 fondateurs.
Pour le reste, c'est excellent comme d'habitude, et je propose donc a Bushido et kouki de mener une expédition sur Dressrosa pour libérer C-32 et ses congénères !
Image
« J’ai toujours eu pour principe qu’un peuple qui s’élance vers la liberté doit être inexorable envers les conspirateurs ; qu’en pareil cas, la faiblesse est cruelle, l’indulgence est barbare. »
Avatar de l’utilisateur
Axaca
Le négociateur
 
Messages: 2751
Inscription: Sam Avr 24, 2010 21:47

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar Bushido le Mar Août 25, 2015 21:58

Pas la peine. S'il l'a assommé voici ce qu'il lui faut :

Image
Avatar de l’utilisateur
Bushido
 
Messages: 4749
Inscription: Lun Avr 22, 2013 14:40

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar Joka le Mer Août 26, 2015 11:48

Axaca's Territory(-ama) :
Spoiler
Axaca a écrit:C'est parcequ'il y a un mot en trop ici :
Axaca a écrit:Histoire d'équilibre tout ça tout ça.

J'avais même pas remarqué ! Merde, j'ai mis en danger toute la balance existentielle de l'univers (quoi que ça veuille dire) !! O_o
Edit ninjesque : C'est corrigé, merci ! :P

Axaca a écrit:Sinon pour ce C-31, j'adore les référence que tu cache, ne serait-ce que les mots final et flash en italique dans le texte, ou les 4 fondateurs.

Merci ! Content de voir que ce genre de petits bonus te plait toujours autant ! x)

Axaca prépare une mutinerie top secrète de chez secrète a écrit:[...] et je propose donc a Bushido et kouki de mener une expédition sur Dressrosa pour libérer C-32 et ses congénères !Image

Image

Nan, ne faites pas ça ! Vous l'ignoriez jusqu'à aujourd'hui mais mes C- ont déjà tenté une révolution lors d'un pas-si-lointain-que-ça MP, j'ai bien failli me faire renverser la dernière fois !!

Axaca a écrit:Pour le reste, c'est excellent comme d'habitude [...]

Ravi que tu apprécies toujours autant ! :D
Bushido's Territory(-ama) 2 :
Spoiler
Bushido a écrit:Pas la peine. S'il l'a assommé voici ce qu'il lui faut : Image

Mais... Mais ne lui donne pas d'idées !! T-T
Univers 09 : L'Histoire des Terriens
C-33 fait du break dance dans le topic ! !
Avatar de l’utilisateur
Joka
Superstar Méphistophélique de l'Union Sacrée
 
Messages: 4260
Inscription: Jeu Jan 02, 2014 20:40

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar Oméga le Mer Août 26, 2015 12:02

C'est bien Dendé qui est transpercé ? :o
C'est vraiment triste, j'en ai les larmes au yeux, maudit Végéta ! :cry:
De retour pour vous jouer un mauvais tour !

Recommandation(s):
Deux frères - (De Teen_Gohan_757): viewtopic.php?f=42&t=5963
Avatar de l’utilisateur
Oméga
 
Messages: 302
Inscription: Lun Déc 29, 2014 21:10
Localisation: Aurillac, Cantal, Auvergne-Rhône-Alpes

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar Joka le Mer Août 26, 2015 13:41

Oméga a écrit:C'est bien Dendé qui est transpercé ? :o

Oui, c'est bien Dendé qui se fait transpercer au niveau du cœur, par Végéta plus précisément.

Oméga a écrit:C'est vraiment triste, j'en ai les larmes au yeux, maudit Végéta ! :cry:

En même temps c'est à charge de revanche. Il l'a quand même blessé à l’œil avec son attaque surprise, Végéta a juste saisi l'opportunité de lui rendre la pareille. :P
Univers 09 : L'Histoire des Terriens
C-33 fait du break dance dans le topic ! !
Avatar de l’utilisateur
Joka
Superstar Méphistophélique de l'Union Sacrée
 
Messages: 4260
Inscription: Jeu Jan 02, 2014 20:40

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar omurah le Mer Août 26, 2015 13:56

Le cliff de fin de chapitre est très bien géré, vraiment, la mise en scène et la tension de la dernière scène sont excellentes !
J'ai bien aimé l'astuce pour faire voler les terriens. Perso j'aurais peut-être cherché à faire que seuls Chichi et Roshi aient pu en bénéficier du fait de leur avance martiale... mais même en l'état l'idée reste très bonne.
Sinon j'ai toujours mes deux zenis sur Végéta et j'en remet deux. Bon autant Nail qui meurt... c'est un peu l'essence du personnage donc ce serait dans l'ordre des choses quelque part. Autant si Dendé meure je serai choqué x)
Ha j'oubliais... juste géant le truc de Nail qui voit l'autre monde pendant un court instant. C'est simple mais c'est peut-être le moment que j'ai préféré du chapitre tellement c'était inspiré.
Je partage le constat de Buttefly concernant le superflu qu'il y a parfois. Bon pour moi ça participe quand même un peu de la singularité de ton style, mais faudrait voir ce que ça donne sans aussi :)
Image
Avatar de l’utilisateur
omurah
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 3303
Inscription: Dim Fév 24, 2013 0:20
Localisation: Dans le même bateau que toi...

Re: Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Messagepar Joka le Mer Août 26, 2015 19:21

Omurah's Territory(-ama) :
Spoiler
Omurah a écrit:Le cliff de fin de chapitre est très bien géré, vraiment, la mise en scène et la tension de la dernière scène sont excellentes !

Merci ! Je suis satisfait de constater que cette fin fasse tenir en haleine en attendant la suite !

Omurah a écrit:J'ai bien aimé l'astuce pour faire voler les terriens. Perso j'aurais peut-être cherché à faire que seuls Chichi et Roshi aient pu en bénéficier du fait de leur avance martiale... mais même en l'état l'idée reste très bonne.

Ah, je n’y avais pas pensé, tiens. Ce serait logique en plus, sans compter que cela n’aurait pas été une première que Bulma soit transporté par l’intermédiaire de quelqu’un (Gohan sur Namek juste avant son explosion ; Gohan sur Terre durant la saga Cyborg, en compagnie de Balance Yajirobé).

Omurah a écrit:Sinon j'ai toujours mes deux zenis sur Végéta et j'en remet deux.

Image

Et bien, on a vraiment pas froid aux yeux à ce que je vois... Oké, je note tout ça dans mon calepin argenté !

Omurah a écrit:Bon autant Nail qui meurt... c'est un peu l'essence du personnage donc ce serait dans l'ordre des choses quelque part. Autant si Dendé meure je serai choqué x)

Haha, surprise, surprise. C-32 apportera sa lumière sur la question. :p

Omurah a écrit:Ha j'oubliais... juste géant le truc de Nail qui voit l'autre monde pendant un court instant. C'est simple mais c'est peut-être le moment que j'ai préféré du chapitre tellement c'était inspiré.

Content que tu aies aimé cette petite partie ! Etant donné que Nail se trouvait entre la vie et la mort, je me suis dit que cela serait intéressant de rajouter un passage supplémentaire relatif à l'Au-delà.

Omurah a écrit:Je partage le constat de Buttefly concernant le superflu qu'il y a parfois. Bon pour moi ça participe quand même un peu de la singularité de ton style, mais faudrait voir ce que ça donne sans aussi

Je vais tâcher d’estomper ce défaut chez C-32. Pas sûr que j’y arrive du premier coup (les mauvaises habitudes, une fois bien ancrées, difficile de s'en débarrasser), mais je vais essayer de me focaliser davantage sur ce point lors de mes prochaines relectures.

Thanks again pour ton retour ! :D
Univers 09 : L'Histoire des Terriens
C-33 fait du break dance dans le topic ! !
Avatar de l’utilisateur
Joka
Superstar Méphistophélique de l'Union Sacrée
 
Messages: 4260
Inscription: Jeu Jan 02, 2014 20:40

PrécédentSuivant

Revenir vers Fanfictions

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités