Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Faîtes-nous partager votre fibre littéraire en écrivant votre propre histoire mettant en scène les personnages de Dragon Ball et, pourquoi pas, de nouveaux ! Seules les fanfictions textes figurent ici.

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar Dragon-Z le Dim Juin 01, 2014 21:38

Joka a écrit:Content que aies apprécié ce chapitre, on approche de la fin ! J'espère que la conclusion vous plaira ! ^ _ ^


On approche déjà de la fin ? Tu parles du combat contre Nappa ou bien de la fin de l'arc Saïyen ?
Image
Avatar de l’utilisateur
Dragon-Z
 
Messages: 713
Inscription: Mer Août 21, 2013 13:17

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar Joka le Dim Juin 01, 2014 21:47

Seulement la fin de "l'affrontement", pas de l'arc et encore moins de la fic. :p
Univers 09 : L'Histoire des Terriens
C-33 fait du break dance dans le topic ! !
Avatar de l’utilisateur
Joka
Superstar Méphistophélique de l'Union Sacrée
 
Messages: 4260
Inscription: Jeu Jan 02, 2014 20:40

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar Dragon-Z le Dim Juin 01, 2014 22:11

Joka a écrit:Seulement la fin de "l'affrontement", pas de l'arc et encore moins de la fic. :p


Ok ok ! :wink: Hate de découvrir tout ça et de voir Vegeta à l’œuvre ! Avec du recul, tu as proposé un sacré challenge à nos héros en ajoutant un ZPU supplémentaire à Vegeta par rapport à celui du manga et également en attribuant une base moins élevé pour Ten que pour le Goku que l'on connait. Ça ne va pas être de la tarte ! :P
Image
Avatar de l’utilisateur
Dragon-Z
 
Messages: 713
Inscription: Mer Août 21, 2013 13:17

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar Joka le Lun Juin 02, 2014 14:58

Hé! hé! Hé! ^ _ ^

Il ne faut néanmoins pas oublier qu'en échange de ce (léger) ZPU, Végéta a perdu sa faculté de se transformer en Oozaru. De plus, bien que Tenshinhàn soit moins fort que Goku à cette période de l'histoire, il possède quelques facultés/caractéristiques que le Saïyen ne maîtrisait pas. Au final, c'est plutôt un échange équivalent, j'ai abandonné une chose pour en récupérer une autre de même valeur. [1] La différence, c'est qu'ici, ce ne sera pas pareil que dans le manga (c'est pas vraiment intéressant si je suis la continuité de l'oeuvre à la lettre, j'aime l'originalité ). =)

[1] Citation provenant de Full Metal Alchemist, mais je ne vous apprends rien. Vous le saviez déjà. :p
Univers 09 : L'Histoire des Terriens
C-33 fait du break dance dans le topic ! !
Avatar de l’utilisateur
Joka
Superstar Méphistophélique de l'Union Sacrée
 
Messages: 4260
Inscription: Jeu Jan 02, 2014 20:40

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar tyranfreezer le Jeu Juin 05, 2014 16:25

Salut Joka ;) je me lance dans un wath if sur l'un de t'es moment préférer de dbz il me semble, de plus je te site ^^ car j'ai un peu piquer ton idée des puissance a la fin des chapitres ^^.

voila la fic :
viewtopic.php?f=42&t=7484
La tyrannie du froid : Et si Freezer avait tué Sangoku avant même qu'il ne se transforme ? Que ce serrait-il passé ? La réponse de ce What-if.
http://www.lunionsacre.net/viewtopic.php?f=42&t=7484 : La tyrannie du froid.
tyranfreezer
 
Messages: 161
Inscription: Dim Déc 22, 2013 21:27

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar Bushido le Jeu Juin 05, 2014 16:34

Se serait plus par M.P que tu aurais du envoyer cela, non ?
Avatar de l’utilisateur
Bushido
 
Messages: 4749
Inscription: Lun Avr 22, 2013 14:40

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar Joka le Dim Juin 08, 2014 14:45

B'jour la compagnie ! Vous connaissez la chanson, on est dimanche, donc un nouveau chapitre ! ^ _ ^


Par contre, je dois vous annoncer quelques petites choses avant. Ayant eu un soucis technique avec sa session, ButterflyAway a perdu les corrections qu'elle avait effectuée, donc si vous trouvez qu'il y a plus de fautes que d'habitude, ainsi qu'une confusion dans la concordance des temps, c'est "normal" si je puis dire. xD J'ai néanmoins pu récupérer une partie de sa correction, mais pour le reste, j'ai tenu compte de ses conseils, et fait ce que j'ai pu pour vous offrir une lecture des plus agréable. Je m'excuse par avance.

Par ailleurs, je voulais vous parler de l'évolution du nombre de mots dans ma fic ! Et bien je me suis de nouveau surpassé. Le chapitre ci-dessous fait près de 11 pages word pour environ 4500 mots. Je suis très loin des 3.000 mots que je me fixe en tant normal comme maximum, mais il y a une raison. Il faut savoir que je retouche continuellement mes anciens chapitres. Le chapitre 13 (celui-ci) faisait à la base 2.300 mots environ. A force d'ajouts (des descriptions généralement), et bien on atteint un nombre beaucoup plus grand. J'espère que ce sera pas trop indigeste.

Enfin, concernant l'évolution de ma fic. Comme vous avez dû le remarquer dans ma signature, j'ai mis l'écriture de mon chapitre 27 "en pause". Pourquoi ? Et bien il se trouve que je suis allé un peu trop vite. J'ai relu toute ma fic d'un seul coup et j'ai constaté qu'il y avait comme un travail "inachevé" voire "bâclé" à partir du chapitre 15 (de mémoire, je sais plus vraiment, mais c'est vers là). Je vais donc devoir réécrire de nouveaux chapitres pour non pas meubler, mais pour faire en sorte que les événements qui s’enchaînent soient plus fluides à la lecture. Heureusement, je suis en vacance ou du moins je le serais officiellement à partir du 13 juin (J'ai encore un oral et un entretien entre temps), donc j'aurais le temps de réfléchir à tout ça, et de me remettre dans le bain comme il faut.

Voila, merci pour votre attention, et très bonne lecture à tous ! =)


Chapitre 13 :
Tenshinhàn vs Végéta !
Plus de Dragon Ball ?!



Cela faisait plusieurs minutes que le combat aérien entre les deux génies du combat avait débuté. S’il on pouvait entendre le bruit des coups s'entrechoquer à intervalles réguliers, il était également possible d’apercevoir brièvement les deux combattants se fusiller du regard avant de disparaître à nouveau après plusieurs grésillements. Végéta décida de rester dans un premier temps sur la défensive afin de mieux jauger son adversaire tandis que Tenshinhàn se contentait d'imposer un rythme assez agressif tant en gardant son joker sous sa manche.

Végéta esquiva une manchette en s'abaissant et bloqua le poing gauche qui arrivait sur lui avec sa main droite. La pression exercée sur les phalanges de Tenshinhan contraignit ce dernier à esquisser une contorsion du visage axée entre la colère et la douleur.

« - C'est vraiment tout ce que tu peux faire ? Je m'attendais à un peu plus de challenge de ta part, là, tu arrives à peine à égaler Nappa... » Dit Végéta avec un zeste de déception.

Son instinct de combat l'avait pourtant assuré qu'il avait devant lui un combattant des plus exceptionnel. Il ne pouvait peut-être pas ressentir les énergies, mais il était persuadé que la piètre performance que venait de lui montrer son adversaire ne pouvait être son maximum. Il devait certainement dissimuler une grande partie de sa force comme les autres Terriens qu’il avait rencontrés un peu avant. Mais après tout ce n'était pas très grave. Faire en sorte que son opposant ne se retienne plus était un défi tout aussi attrayant.

Un peu vexé d'être sous-estimé de la sorte, Tenshinhàn répondit immédiatement à la pique de Végéta tout en continuant de le fixer du regard.

« - Je ne sais pas qui est ce Nappa, mais ça ne sonne pas très glorieux à mes oreilles ! »

Le Terrien dépêtra son poing de la grappe du Saïyen et envoya une tornade coups qui furent tous facilement évités par Végéta qui ricanait. Tenshinhàn avait de la répartie, il ne s'attendait pas à une telle réponse de sa part, mais il reconnut qu'il avait raison. Son mentor avait toujours manqué de classe et de finesse, et ce, malgré son statut de guerrier d'élite.

Tout en se dérobant habilement, Végéta répliqua :

« - Estime-toi heureux que je ne t'aie pas comparé à Radditz ! » Railla t-il tout en profitant d'une ouverture dans la garde de Tenshinhàn pour le frapper d'un uppercut du gauche au menton.

La tête du Terrien fit un brusque mouvement en arrière, exposant son corps sans défense aux futurs assauts du Saïyen. Végéta termina son enchaînement par un puissant revers du droit descendant qui propulsa Tenshinhàn au sol. Ce dernier racla la surface du palais sur plusieurs mètres avant de se ressaisir d'une pirouette arrière. Il adopta la seconde d'après une posture de combat défensive afin de parer une future attaque de Végéta.

Toujours suspendu dans les airs, le Prince affichait un air des plus condescendant tout en gardant les bras croisés. Il avait gagné le premier round, et par la même occasion écrasé la fierté du Terrien en lui faisant mordre la poussière. Il ne restait plus qu'à attendre que son challenger daigne enfin y aller sérieusement, et vu son expression faciale, ça n'allait plus tarder.

Une bruyante alarme fit soudainement sortir Végéta de ses pensées. Son détecteur lui signalait qu'il y avait du nouveau du côté de Nappa. Il cliqua trois fois sur le bouton rouge qui se trouvait sur le côté de la visière rose et lut avec étonnement les informations affichées.

« - Nappa s'est finalement transformé... Utiliser une telle mesure pour de simples Terriens, c'est désolant. » Soupira-t-il avant de se focaliser à nouveau sur Tenshinhàn qui ne l'avait pas quitté des yeux depuis tout à l'heure.

Durant ce laps de temps, il n’avait pas osé l'attaquer. Il préférait user de ce bref moment de répit pour analyser la situation. Il compara Végéta à tous ses anciens adversaires et en vint à la conclusion que ce dernier n'était pas seulement très puissant, il se trouvait dans une toute autre ligue. Il avait cru pouvoir rivaliser avec lui sans avoir à utiliser le Kaïoken, mais la réalité s'avérait être toute autre lorsqu'il se rendit compte du profond gouffre qui les séparait.

Il n’y avait plus aucun doute désormais. Sans la technique de Kaïo, pas moyen d'espérer ressortir victorieux de cette affrontement. Mais il y avait quelque chose d'autre. Une cruelle vérité jaillit de l’esprit de Tenshinhàn lorsqu'il se rendit compte que Végéta se retenait contre lui. Il ne savait pas de combien exactement, mais il était certain que le Saïyen avait encore une bonne marge devant lui. Et Il n’avait pas tord. Végéta ne faisait que s'amuser avec lui depuis tout à l'heure, il n'avait même jamais envisagé de prendre son adversaire au sérieux.

Tenshinhàn baissa la tête et serra fortement les poings de frustration. Après tout ce qu'il avait enduré pour atteindre ce niveau, on le récompensait avec du dédain et de la méprise.

« Comment oses-tu… » Murmura Tenshinhàn.

Ne supportant plus d'être sous-estimé de la sorte, il prit la décision de faire ravaler au prince cette si importante fierté qui le caractérisait. Il se mit à effectuer une routine préparatoire basée sur sa respiration afin de minimiser les futurs effets secondaires du Kaïoken. Il inspirait puis expirait profondément plusieurs fois de suite, jusqu'à ce qu'il sentit que son corps était fin prêt à encaisser les futures incommodités de ladite technique.

Végéta redescendit tout en gardant un petit rictus moqueur. « Tac. »
Le bruit que fit ses bottes en entrant en contact avec le sol sacré fut le signal pour Tenshinhàn.

« - Alors ? Tu te décides enfin à m'attaquer ou bien il faut que je vienne te chercher ? » Demanda Végéta qui commençait à s'impatienter de l'étrange inactivité de son adversaire.

Avait-il perdu tout esprit combatif ou bien était-ce une tactique pour mieux le prendre en traître ? Ca ne semblait pas être son genre d'avoir recours à de tels moyens. Mais s'il s'avérait que son adversaire avait l'intention d'abandonner et de se rendre, alors il n'aurait aucune pitié pour lui. Il lui ferait grâce d’une mort tellement horrible qu’il aurait préféré continuer de lutter.

Tenshinhàn jubila lorsqu'il aperçut que le Prince s’impatienter de plus en plus. Bien que ce fût amusant à voir, il ne devait pas forcer sa chance. Au contraire, il allait profiter de ce moment pour lui clouer le bec une bonne fois pour toute.

Il se mit de profil, se courba légèrement, et tendit la paume de sa main gauche vers son adversaire comme pour lancer une vague d'énergie. Il réitéra la même action sur son bras opposé et adressa un regard noir au Prince.

« - Voyons voir ce que donne le Double Kaïoken... » Murmura Tenshinhàn pour lui-même.

Après avoir prononcé les deux derniers mots de sa phrase, son corps se mit en phase avec l'environnement qui l'entourait, et une luisante aura rouge enveloppa son corps. La pression et la chaleur dégagée par son corps étaient telles qu'une petite bourrasque se créa, faisant non seulement arracher les quelques palmiers qui se trouvaient à proximité de lui, mais également reculer Végéta qui avait perdu son sourire.

Il souleva un sourcil, ébahit, par cet étrange phénomène. Son détecteur s'alarmait suite à cette action imprévisible, et avait affiché un nombre très impressionnant que seule une poignée de d’individus dans l’univers pouvaient atteindre.

« - 15.000 unités ? Tu commences enfin à montrer ton véritable visage, Terrien ! J'aime mieux ça ! » S'écria-t-il tout en extériorisant une légère pointe d'admiration mêlée entre le respect et l’étonnement.

Il écarta grand les bras comme pour inviter son adversaire à l'attaquer et exprima un léger rictus. Cette expression faciale et ce geste provocateur ne fit qu'accentuer la colère et l’exaspération de Tenshinhàn. Le doute qui le hantait n’en était désormais plus un : depuis le début, Végéta ne l’avait jamais pris au sérieux.

Deux veines saillantes, prêtes à éclater, apparurent sur le sommet de son crâne chauve.

Le Prince remarqua l’irritation de sa proie et ajouta une dernière petite pique afin de le faire définitivement craquer.

« - Allez ! Divertis-moi donc, Terrien ! Je commence sérieusement à me lasser de martyriser une aussi faible créature ! » S'égosilla-t-il tout en accentuant délibérément sur l'adjectif qualificatif.

Mais au fond de lui, Végéta était satisfait. Il n'avait pas ressenti cette exaltation dans son cœur depuis plusieurs années. Il allait enfin, pour la première fois de sa vie, donner son maximum face à un adversaire. Toutes ces missions à éliminer des sous-êtres l'avaient rendu quelque peu paresseux, un peu d'exercice ne pouvait que lui faire du bien.

Tenshinhàn se mordit la lèvre inférieur si fort qu’un bout de bout de peau s’arracher. Il eut un bref instant le sentiment de n'être rien d'autre que le bouffon de service, c'était juste humiliant.

Il intensifia davantage son aura sans pour autant augmenter son niveau de Kaïoken, et se jeta sur Végéta tel un chien enragé. Son poing droit entra en collision avec celui du Saïyen qui fut satisfait de constater que son plan fonctionnait à merveille. Même s’il éprouvait désormais beaucoup plus de difficultés à tenir en respect Tenshinhàn, il prenait du plaisir à échanger, parer et esquiver les coups sous cette ambiance où la moindre erreur pouvait s'avérer fatale. Tenshinhàn parvenait désormais à éviter et riposter en même temps sans trop d'accrocs, tandis que Végéta se contentait de bloquer les furieuses offensives de son adversaire.

Après une bonne minute d'échanges où les coups pleuvaient des deux côtés, Tenshinhàn exploita une ouverture dans la garde du Prince, et le frappa d'un violent coup de tête au nez. Végéta crissa des dents lorsqu'il sentit de vifs douleurs aux narines lui piquer les yeux. Cependant, Tenshinhàn ne lui laissa pas le temps de se ressaisir, et enchaîna sur une succession de terribles coups de poing qui furent malheureusement tous encaissés par le Prince lorsqu'il augmenta presque instantanément sa force de combat.

Tenshinhàn frappait d'estoc et de maille le corps de Végéta qui ne bougeait pas d'un millimètre. L’enchaînement exécuté était très violent mais ne suffisait pas à percer la défense du Saïyen qui restait toujours de marbre. En ayant augmenté sa puissance, il avait renforcé sa défense à un tel point que les attaques de Tenshinhàn ne lui faisaient désormais plus rien.

« - Tu vas devoir faire mieux que ça ! » Protesta Végéta qui, d’un geste furtif, agrippa la nuque de Tenshinhàn pour diriger son visage sur son genou gauche.

Un craquement sinistre se fit entendre au moment du choc. Le nez du Terrien, désormais déformé, laissait couler à flots un mélange de sang et de muqueuses. Végéta ne cacha pas sa joie lorsqu'il aperçut le visage tout ensanglanté de sa victime. C'était sa manière à lui de se venger du même coup qu'il avait dû encaisser quelques minutes plus tôt.

« - Allons bon, je suis sûr que tu es capable d’aller beaucoup plus loin que ça ! » Brailla Végéta tout en lançant dans les airs le corps endolori de Tenshinhàn.

Sans même lui donner le temps de réagir, le Prince disparut d’un crépitement pour réapparaître au dessus de Tenshinhàn. Il le frappa d'un puissant coup de pied latéral qui le propulsa à une vitesse folle sur les dalles de marbres. Fait d'un matériau très résistant et enduit d'une substance magique inconnu, on pouvait clairement voir que les carreaux qui composaient le Palais Céleste furent à peine fissurés à quelques endroits.

Allongé face contre terre, Tenshinhàn fulminait. Le Double Kaïoken n'avait absolument eu aucun effet. Dire que c'était le maximum qu'il pouvait se permettre sans avoir à en subir les conséquences, c’était rageant. Il savait désormais qu’il ne pourrait pas aller plus loin sans se mettre lui-même en danger.

Il tenta de se relever en bougeant quelques-uns de ses membres.

Il parvint à se mettre à genoux puis à tenir debout après quelques efforts surhumains. Même si ce n'était que le deuxième niveau, le Kaïoken s'avérait être encore plus éprouvant sur un corps vivant sur Terre que dans l’au-delà.

Tenshinhàn fit de nouveau face à Végéta qui avait fini par atterrir juste devant l'entrée principale. Tout en ne le quittant pas des yeux, il essuya à l'aide de son avant-bras gauche le sang qui coulait de son nez.

« - Fini de jouer. » Pensa Tenshinhàn.

Le Saïyen esquissa un sourire provocateur lorsqu'il s'attarda sur le regard incertain qu'affichait son adversaire. Il reconnut que ses dernières actions étaient très impressionnantes, mais pas assez pour le menacer.

Il colla la paume de sa main droite sur sa hanche et prit la parole.

« - Tu m'as montré une belle performance. Tu ne paies pas de mine et pourtant, tu disposes d'une puissance... anormalement élevé pour un Terrien. Cette aura rouge que tu as déployée tout à l'heure... C'est ton secret ? » Demanda Végéta avec curiosité.

S'il pouvait lui aussi apprendre cette technique, alors Freezer, et même sa famille toute entière, ne seraient très vite qu'un lointain souvenir. Il devait absolument essayer de tirer parti de cette faculté.

Tenshinhàn craqua son cou à plusieurs reprises avant de cracher plus loin une molaire qui commençait à se détacher. Il fit quelques moulinets avec son bras droit comme pour s'échauffer et répondit avec une pointe de sarcasme :

« - Oh ça ? C'est juste le Triple... KAIOKEN !!

- Kaïo-quoi ? »

Végéta n'eut même pas le temps de comprendre la situation qu'il se prit un puissant direct du droit qui l'envoya s'encastrer à l'intérieur du grand bâtiment. Tenshinhàn tira ensuite deux vagues d'énergies boosté par la technique de Kaïo dans la même direction, causant encore plus de dégâts au lieu sacrée.

Il ne restait plus rien de la demeure du Tout-Puissant si ce n'était des ruines éparpillées un peu partout.

Tenshinhàn éteignit dans la seconde qui suivit son aura afin de reprendre son souffle. Les effets secondaires avaient commencés à se manifester de manière virulente. Ses muscles le brûlèrent de l'intérieur tandis qu'il sentit ses os fondre à chaque fois qu'il esquissait un bref mouvement.

« - Merde ! Si mon corps a déjà du mal à supporter le Triple Kaïoken, je ne vois pas comment je vais pouvoir le vaincre... » Chuchota Tenshinhàn, désormais incertain de l'issue du combat.

Encastré au beau milieu du Palais, Végéta laissa éclater sa rage d'un cri démentiel, atomisant tout ce qui se trouvait dans sa zone. La surface du Palais était désormais totalement vierge de tout ornement. Suite au puissant souffle, les palmiers avaient été arrachés, les ruines désintégrés, et les quatre piliers qui entouraient la bâtisse principale transformés en poussières.

Végéta se courba et respira avec difficulté. Il sentit comme une odeur fer à l'intérieur de sa bouche, un goût qu'il n'avait pas expérimenté depuis plusieurs mois. C'était du sang, son sang. Jamais personne, excepté Freezer, n'avait osé faire couler le liquide royal de sa prestigieuse lignée.

Une veine proéminente se manifesta sur son front, suivit d’un sourire des plus machiavéliques. Il se souvint du nombre affiché par son détecteur avant d’exploser. Son adversaire avait déployé une puissance surpassant les vingt-mille unités, soit une force de combat égale voire supérieur à la sienne.

Il ne s’était finalement pas trompé sur son compte, encore une fois, son instinct lui avait donné raison.

« - Cette technique… ! Cette mystérieuse aura rouge lui permet d'augmenter d'une manière complètement démesurée sa force de combat… » Marmonna Végéta dans sa barbe.

Il leva les yeux et remarqua que Tenshinhàn se tenait en lévitation et arborait pour la première fois un air satisfait.

« - Pfff... Tu penses déjà avoir gagné ? Imbécile, je vais te montrer ce qu’il en coûte de faire couler mon sang royal ! » S’exclama Végéta avec fierté.

Il rejoignit rapidement les côtés de Tenshinhàn d'un simple grésillement. Il se tenait désormais devant lui, les bras croisés, à moins d'une dizaine de mètres.

Les deux guerriers se toisaient. L'un jouait la carte du bluff tandis que l'autre tentait de découvrir le secret de son adversaire.

Ce silence dura plusieurs secondes avant que Végéta ne décide de briser la glace.

« - J’aimerais te proposer un marché, Terrien. »

Tenshinhàn souleva un sourcil, stupéfié par ce qu’il venait d’entendre. Il se trouvait portant clairement en position de faiblesse, pourquoi son adversaire voudrait-il négocier quelque chose avec lui ?

Ca cachait clairement quelque chose, mais le Saïyen avait titillé sa curiosité naturelle à un tel point qu’il décida néanmoins de jouer le jeu.

« - Si tu veux, mais je suis plutôt dur en affaire, tu sais ! » Rétorqua Tenshinhàn avec sarcasme.

Végéta passa outre la stupide moquerie de son interlocuteur et annonça les termes de son arrangement.

« - Je m’engage à laisser ta planète indemne si tu me révèles le secret de ton aura rouge. »

Tenshinhàn écarquilla des yeux de surprise. Alors ça, c'était le bouquet. Il voulait apprendre le Kaïoken ? Il ne savait même pas s'il devait prendre ça à la rigolade tellement c'était absurde de son point de vue. C'était la seule et unique barrière qui lui permettait encore de tenir tête contre le Saïyen. S'il venait à lui apprendre le secret de sa technique, c'était la garantie assurée pour lui d'être tué la seconde d’après.

Et quand bien même il aurait été enclin à lui apprendre l’arcane mystique, il ne pourrait pas. Bien qu’il ait maîtrisé, il ne savait pas vraiment comment la transmettre à quelqu'un d'autre. Seule une personne, comme un Kaïo, pouvait enseigner cette technique à quelqu'un d'autre.

Tenshinhàn colla sa main droite sur sa lèvre pour masquer son ricanement, mais finit par craquer, et laissa échapper un rire sardonique.

« - Tu te fous de moi ? Tu veux que j'apprenne à celui qui veut ma tête, la seule habilité qui me permet encore de rester encore en liste ? Je ne te croyais pas aussi naïf, Saïyen !

- Réfléchis mieux, on sera tous les deux gagnants. Tu m'enseignes le secret et non seulement, je laisse ta planète telle qu'elle est, mais j'épargnerai également ta vie.

« - Dommage pour toi, mais plus rien ne me rattache vraiment à cette planète ! Ma puissance a désormais atteint un tel niveau que personne ici, excepté toi, ne peut rivaliser avec.

Végéta fronça des yeux. C'était là une information intéressante qu’il pourrait éventuellement exploiter afin d'arriver à ses fins.

Il décroisa les bras, tendit une main salvatrice vers Tenshinhàn et proposa avec sincérité :

« - Alors, viens avec moi, dans l'espace. Tu as beau être issue de cette planète, il n'en reste pas moins vrai que tu possèdes l'esprit d'un fougueux Saïyen ! Tu aimes te battre et tu aimes le sang, en plus d’être cruel et sans pitié, tout comme moi ! Tu as toutes les qualités requises pour devenir l'un de mes hommes, alors rejoins-moi ! »

Tenshinhàn était estomaqué par cette proposition, il eut même un petit rire nerveux. Végéta semblait sincère dans ses paroles, mais il ne pouvait s'empêcher de douter de sa bonne foi. Sa réputation de génocidaire ne jouait pas vraiment en sa faveur. Ce n'était peut-être même après tout qu'un stratagème pour mieux le frapper dans le dos…

Toujours sur ses gardes, le terrien à trois yeux rétorqua :

« - Mais en contrepartie, je devrais t'enseigner le Kaïoken, c’est ça ? »

Végéta acquiesça d'un hochement de la tête qui ne manqua pas de le faire sourire. Tenshinhàn ferma les yeux, soupira puis se gratta l'arrière du crâne. Il hésitait à accepter la proposition du Prince car il fallait le reconnaître, offrait de nouvelles perspectives d’épanouissement. Au fur et à mesure qu’il réfléchissait, il s'était assis en tailleur et croisa les bras. Il avait besoin de se concentrer pour évaluer toutes les possibilités envisageables.

D’un côté, il pourrait très bien tenter sa chance et essayer de le tuer ici-même. Après ça, il prendrait sa capsule spatiale et voyagerait seul dans l'espace, mais le seul problème, c’est qu’il ignorait tout de l’univers. S'aventurer seul en terrain inconnu pouvait s’avérer fatal. Peut-être était-il plus sage de le suivre.

Vingt secondes finirent par s’écouler avant que Végéta ne décide de reprendre la parole.

« - Ta réponse ?

- J'ai bien réfléchi et j'ai envie quand même envie d'imposer une condition...

- Laquelle ?

- Bats-moi et j'accepterai ! » S’exclama Tenshinhàn qui sourit de toutes ses dents.

Ce qu’il s’apprêtait à faire était un peu déloyal, mais il n’avait plus vraiment le choix. Il sortit un des senzus dissimulés derrière sa ceinture de combat et l'avala sans même le mâcher. Toute la douleur, la fatigue et les blessures accumulées plus tôt disparurent pour laisser place à un guerrier flambant neuf, prêt à en découdre.

Végéta ne manqua pas de remarquer le nouvel état de son adversaire, et recula légèrement. Cette petite chose qu'il venait de manger avait littéralement effacé tous les dommages qu'il lui avait infligé.

« - Maintenant, prépare-toi pour l'insurpassable technique de Kaïo !!! » Hurla Tenshinhàn qui venait de déployer une incommensurable et intense aura rouge qui n'avait rien à voir avec les niveaux précédents. Ses muscles avaient triplé de volume tandis que son corps dégageait désormais une dense fumée brûlante. Il n'avait jamais utilisé un tel niveau de Kaïoken, même lorsqu’il était mort, mais entre souffrir le martyr temporairement et retourner dans l’au-delà, le choix fut vite fait.

Tenshinhàn combla si vite la ridicule distance qui le séparait du Prince qu'une image rémanente de lui était encore visible dans sa position initiale. Il réapparut au-dessus de Végéta, et d'un coup des deux mains jointes, le frappa de toutes ses forces aux omoplates, le propulsant telle une fusée à travers le sol sacré.

Il désactiva de nouveau son halo d'énergie et endura un dixième de secondes plus tard, les terribles conséquences de ce gain de puissance. Les effets secondaires se manifestèrent par plusieurs crachements de sang, et une difficulté latente à respirer. Ses yeux, oreilles et nez saignaient abondamment, mais il n’avait pas le temps de s’en soucier.

Tenshinhàn fit de son mieux pour tenir bon, et forma un triangle à l'aide de ses deux mains. Il allait tout donner avec cette attaque.

« - Survie à ça Saïyen... Et je reconsidérerais ta proposition... KIKOHO !! » Beugla Tenshinhàn qui convertit presque toute son énergie vitale en Kï afin d'exécuter cette dangereuse technique.

Le flash jaune triangulaire désintégra la partie centrale du Palais Céleste, ainsi que le bâton magique qui servait d’interface pour continuer sa course en direction de la coupole de la Tour Sacrée.

Végéta chuta à une telle vitesse qu’il percuta violemment la partie supérieure du dôme, le faisant atterrir devant les yeux abasourdis du Tout-Puissant et du chat blanc. Ces derniers étaient restés au sein de la Tour Sacrée afin de mieux suivre le déroulement du combat, mais quelle ne fut pas leur étonnement lorsqu'ils aperçurent leur ennemi allongé dos au sol, la bouche grande ouverte.

Végéta grommela de rage. Il s'en était fallu d’un cheveu, un peu plus et il mourrait. S'il n'avait pas eu la judicieuse idée d’amortir le choc en se déplaçant légèrement au moment de l'impact, il aurait eu la colonne vertébrale complètement brisée. Il jeta un rapide coup d'œil sur la pièce et remarqua que le Namek et le chat de tout à l'heure étaient là à le fixer presque religieusement.

Le Prince eut quelques flashes qui ne durèrent que quelques dixièmes de secondes.

Il se rappela des quelques événements qui s’étaient passés un plus tôt dans cette pièce. Il y avait le chat de tout à l'heure... L’étrange comportement du gros tas… Sa panique soudaine lorsqu’il fit tomber quelque chose au sol…Et puis… Ces graines ! Végéta écarquilla des yeux lorsqu'il se souvint de cet élément crucial, c’était la clé de sa survie. Il dirigea son regard vers l’endroit où se trouvait Yajirobé et parvint à en saisir un.

Deux secondes plus tard, le puissant Kikohô engloutit tous les acteurs présents, sans aucune exception.


Pendant ce temps, au palais Céleste.


Tenshinhàn haletait, ses mains toujours formant un triangle. Ses deux yeux se fermèrent laissant le troisième entrouvert, et se laissa tomber. Il n’avait pas encore perdu connaissance, il était juste trop affaibli pour ne bouger ne serait-ce que le petit doigt. Heureusement, il lui faudrait plusieurs minutes avant de rencontrer le sol, c’était largement suffisant pour lui permettre de recouvrer des forces. Au fur et à mesure qu’il chutait, il observait les dégâts qu’il avait provoqué. Il était tout de même content de son exploit. Ni le Bâton Magique, ni la Tour Karin n'avaient résisté à sa furieuse attaque, ou du moins seule une partie de la Tour Sacrée avait été affectée. Bien que la coupole ait entièrement disparu, il restait une bonne partie de l'immense pilier qui tenait encore debout.

Malgré tout, Tenshinhàn restait satisfait de sa nouvelle trouvaille. Le Kaïoken couplé au Kikohô s’avérait une combinaison tout particulièrement effroyable. Il devrait se montrer plus prudent s’il devait l’utiliser à nouveau à l’avenir.

Il était presque arrivé. Il pouvait désormais apercevoir la dense forêt. Il ouvrit ses deux yeux restant et tenta de bouger ses mains. C’était parfait. Il avait récupéré suffisamment de forces pour prendre un dernier senzu. Grâce à l'haricot magique, il évita une mort des plus stupides. Il finit par atterrir presque sans faire aucun bruit près du campement de Bora. Cependant, ce n’était pas encore fini. Il devait s’assurer de la mort du Saïyen.

Tenshinhàn ferma les yeux pour mieux se concentrer et tenta de débusquer les forces aux alentours. Il ne sentait plus la présence de Maître Karin et encore moins celle du Tout-Puissant. Cette attaque avait surement dû les emporter en même temps que le Saïyen.

Tenshinhàn était un peu déçu d'avoir eu à les tuer... Ou du moins d'avoir eu à le tuer. Si la mort de Maître Karin ne lui faisait pas grand-chose, celle du Tout-Puissant en revanche l’avait un peu affecté. Sans le Gardien de la Terre, il n'y aurait plus jamais la possibilité d’utiliser les Dragon Ball.

Il soupira tout en se grattant la tempe.

Il était visiblement ennuyé d'avoir provoqué un dommage collatéral aussi important. Il tenta néanmoins de se convaincre que ce n'était pas de sa faute, mais celle du Namek. Il n'aurait jamais dû rester dans sa zone d'action.

Tenshinhàn était tellement concentré dans ses pensées qu'il ne repéra pas la brusque montée d’énergie tout près de lui. Sans prévenir, un violent coup de genou apparut de nulle part le frappa à la nuque. Le choc fut tel que les pupilles de ses trois yeux disparurent presque instantanément. Il finit par se laisser tomber sur ses genoux, puis s'effondra au sol pour rejoindre les bras de Morphée.

L'individu responsable de cette attaque furtive posa d’abord un pied à terre, suivit de l'autre. Son armure de combat avait complètement disparu, et sa combinaison bleue marine était désormais en lambeaux. Toute la partie supérieure de sa combinaison avait été désintégré laissant son torse nu empli de cicatrices à la vue de tous.

Il s’approcha du corps étalé de Tenshinhan et se massa le bras droit.

« - Bravo, toutes mes félicitations. C'est bien la première fois de ma vie que j'ai eu aussi peur. » Félicita Végéta tout en posant son pied droit sur le dos du Terrien à trois yeux, désormais inconscient...


Forces de combat :
Spoiler
Végéta :
- 14.000 (se retient contre Tenshinhàn)
- 18.000 (Normal)
- 21.000 (Maximum)
- 13.000 (Après avoir lutté contre les différents niveaux de Kaïoken, surtout le X4 qui a bien failli le tuer)
- Moins de 1.000 unités (Après avoir encaissé de plein fouet le Kikohô)
- ??? (ZPU)

Tenshinhàn :
- 7.500 (Force de base maximum)
- 15.000 (Kaïoken X2)
- 22.500 (Kaïoken X3)
- 6.000 (Force de base après le Kaïoken X3)
- 7.500 (Force de base après avoir mangé un senzu)
- 30.000 (Kaïoken X4)
- 4.500 (Nouvelle force de base maximum après avoir utilisé le Kaïoken X4)
- Environ 20.000 (Kaïoken X2 + le Kikohô)

Explications :

A propos de la technique de Kaïo :
- Double Kaïoken = Kaïoken X2 = Kaïoken de puissance 2
- Triple Kaïoken = Kaïoken X3 = Kaïoken de puissance 3
- Quadruple Kaïoken = Kaïoken X4 = Kaïoken de puissance 4
- Et ainsi de suite...

L'utilisation du Kaïoken et du Kikohô :
Le Kikohô est reconnu comme étant une technique disposant d'un potentiel de destruction incroyablement élevé. Tortue Géniale considère même sa technique du Kaméhaméha comme, je cite, du "pipi de chat/chien".
Le Kikohô utilise par ailleurs la force vitale de l'utilisateur qui n'est autre que sa propre énergie, donc celle qui lui permet de vivre. Pour faire plus clair, je considère que plus Tenshinhàn utilise le Kikohô, plus son espérance de vie est raccourcie (un peu comme le Gear Second de Luffy dans One Piece). Et si en plus on allie cette incroyable technique avec le Kaïoken, on obtient des résultats tout simplement époustouflants qui vont bien au-delà de ce qu'on pourrait imaginer.

Mais enfin, c'est pas logique ! Comment Tenshinhàn n'a pas pu ressentir la présence de Végéta avant ?
Et bien, il y a une explication parfaitement logique. En faite, Tenshinhàn s'était souvenu que le Tout-Puissant et Maître Karin se trouvaient également dans la zone de combat. Il s'est d'abord focalisé sur eux afin de voir s'ils ressentaient toujours leur présence. Durant ce laps de temps, Végéta en a profité pour le frapper par derrière après avoir mangé son senzu.

Références utilisées :
Je me suis amusé en plaçant quelques répliques de la TeamFourStar, une équipe de Youtubers s'occupant de parodier l'anime Dragon Ball Z. Si vous ne connaissez pas, je vous conseille d'aller immédiatement y jeter un œil sur Youtube, parce-qu'on se marre vraiment beaucoup. Par contre c'est en anglais, donc si jamais vous ne maîtrisez pas cette langue, il existe une version Vostfr sur la même plateforme tenu par Linvoilac.
Dernière édition par Joka le Lun Juin 23, 2014 21:39, édité 2 fois.
Univers 09 : L'Histoire des Terriens
C-33 fait du break dance dans le topic ! !
Avatar de l’utilisateur
Joka
Superstar Méphistophélique de l'Union Sacrée
 
Messages: 4260
Inscription: Jeu Jan 02, 2014 20:40

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar tyranfreezer le Dim Juin 08, 2014 14:52

Je lis ça direct :)
La tyrannie du froid : Et si Freezer avait tué Sangoku avant même qu'il ne se transforme ? Que ce serrait-il passé ? La réponse de ce What-if.
http://www.lunionsacre.net/viewtopic.php?f=42&t=7484 : La tyrannie du froid.
tyranfreezer
 
Messages: 161
Inscription: Dim Déc 22, 2013 21:27

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar Joka le Dim Juin 08, 2014 14:54

Hé! Hé! Bonne lecture ! xD
Univers 09 : L'Histoire des Terriens
C-33 fait du break dance dans le topic ! !
Avatar de l’utilisateur
Joka
Superstar Méphistophélique de l'Union Sacrée
 
Messages: 4260
Inscription: Jeu Jan 02, 2014 20:40

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar Paulemile le Dim Juin 08, 2014 15:08

Oh oh oh, Tenshinhan qui va devenir l'acolyte de Vegeta ? J'adore ce retournement de situation 8-)
Vegeta qui maîtrise le Kaioken ça pourrait totalement tout changer sur Namek (cf sa puissance après son ZPU contre Freezer, ça pourrait faire mal en kaioken).

Bon maintenant on va voir Nappa être épargné par les deux autres terriens et s'entraîner avec eux aussi :lol: En tous cas c'était un bon chapitre comme il faut !
Avatar de l’utilisateur
Paulemile
 
Messages: 2034
Inscription: Jeu Août 11, 2011 19:50

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar Joka le Dim Juin 08, 2014 15:14

Hé! hé! Hé! Content de constater que je t'ai également surpris avec cette nouvelle tournure que prend les événements ! :p
Merci pour ton commentaire, ça me fait plaisir ! ^ _ ^
Univers 09 : L'Histoire des Terriens
C-33 fait du break dance dans le topic ! !
Avatar de l’utilisateur
Joka
Superstar Méphistophélique de l'Union Sacrée
 
Messages: 4260
Inscription: Jeu Jan 02, 2014 20:40

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar tyranfreezer le Dim Juin 08, 2014 15:39

Voilà j'ai lui ;) je le trouve pas trop long :) le combat est vraiment bien sympa d'ailleur, kami mort est ben ça sans namek tous ça. Après j'aime bien ton tenshi même si c'est un un gros enfoirer ^^. Après tenshi qui bose avec végéta pourquoi pas, et en plus encore un power up et en plus guérie par un senzu ça sans le gros power surment à dessus des 30 000
La tyrannie du froid : Et si Freezer avait tué Sangoku avant même qu'il ne se transforme ? Que ce serrait-il passé ? La réponse de ce What-if.
http://www.lunionsacre.net/viewtopic.php?f=42&t=7484 : La tyrannie du froid.
tyranfreezer
 
Messages: 161
Inscription: Dim Déc 22, 2013 21:27

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar Joka le Dim Juin 08, 2014 16:32

Si c'est pas long, j'essaierais de faire en sorte de garder la même taille pour les prochains chapitres.
Tenshinhàn n'avait pas le choix, objectivement, c'était la faute du Tout-Puissant et de Maître Karin. Ils auraient très bien pu fuir, mais ils ont préférés rester.
Bon après, je vais pas te mentir, c'est plus ma faute que la leur. Je voulais surtout me débarrasser des Dragon Ball. xD

Ravi de voir que tu aies aimé ! =)
Univers 09 : L'Histoire des Terriens
C-33 fait du break dance dans le topic ! !
Avatar de l’utilisateur
Joka
Superstar Méphistophélique de l'Union Sacrée
 
Messages: 4260
Inscription: Jeu Jan 02, 2014 20:40

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar ll5746 le Dim Juin 08, 2014 17:25

Superbe chapitre comme d’habitude, le combat est bien et le chapitre n'est pas trop long. J'ai hàte de savoir si tenshinhan va s'allier avec végéta, et si végéta va avoir bessoin de se transformer en oozaru pour gagner le combat, vivement la suite :)
Avatar de l’utilisateur
ll5746
 
Messages: 303
Inscription: Sam Mai 17, 2014 14:56

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar Joka le Dim Juin 08, 2014 18:27

Merci beaucoup pour ton commentaire ! ^ _ ^

Pour ta question, Végéta ne se transformera pas pour la simple et bonne raison qu'il n'a plus de queue. Lors de son passage à tabac par Freezer, ce dernier l'a violemment arraché. En revanche, il a gagné un léger ZPU. Là où le Végéta du manga tournait à 18.000 maximum, le mien se situe aux alentours des 21.000. Et maintenant qu'il a de nouveau frôlé la mort, il pourra monter encore plus haut.
C'est une maigre compensation comparé à la transformation Oozaru, je le reconnais, mais pour des besoins scénaristiques, Végéta se devait d'avoir l'appendicite caudal tranché d'une manière ou d'une autre.

En conclusion, il n'y aura pas d'Oozaru Végéta pour le moment. =)
Dernière édition par Joka le Mar Juin 10, 2014 17:43, édité 1 fois.
Univers 09 : L'Histoire des Terriens
C-33 fait du break dance dans le topic ! !
Avatar de l’utilisateur
Joka
Superstar Méphistophélique de l'Union Sacrée
 
Messages: 4260
Inscription: Jeu Jan 02, 2014 20:40

PrécédentSuivant

Revenir vers Fanfictions

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités