Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Faîtes-nous partager votre fibre littéraire en écrivant votre propre histoire mettant en scène les personnages de Dragon Ball et, pourquoi pas, de nouveaux ! Seules les fanfictions textes figurent ici.

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar Joka le Lun Sep 22, 2014 19:14

Merci pour cet enthousiasme, tenma et désolé pour la déception ! x)
Si tout se passe bien, le chapitre 23 sera posté en fin de semaine. :wink:
Univers 09 : L'Histoire des Terriens
C-33 fait du break dance dans le topic ! !
Avatar de l’utilisateur
Joka
Superstar Méphistophélique de l'Union Sacrée
 
Messages: 4260
Inscription: Jeu Jan 02, 2014 20:40

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar loupzaru le Sam Sep 27, 2014 20:08

Tu as voulu faire en sorte que Ten ne soit plus dépendant du kaioken. C'est bien pensé mais je trouve que c'est assez mal ammené. Le gars n'affronte pas un mec de son niveau ou même 1,5 fois plus fort que lui mais 3 fois plus et il a bien faillit mourir ! Ok, Kiwi n'avait plus que 7000 unités de plus à un moment donné mais cette différence est vraiment trop énorme selon moi ! A mon avis, Ten n'aurait jamais pu gagner le match de cette façon. Dans le manga, une petite différence numérique engendre parfois une différence énorme dans la pratique. Par exemple, Dodoria a 22 000 et Végéta a 24 000 et pourtant l'un viole carrément l'autre.
En plus, je ne saisis pas le principe du nimbai kihoho. Je sais que cela est vu dans DBM mais je ne comprends pas comment cela peut rendre plus fort. Le kihoho est sensé mobiliser toute l'énergie du corps et les bras en triangle ne sont que le moyen de coordonner ça et de tirer. Dans ma conception, énergie=balles et bras=fusil. Or, ce n'est pas parce que tu rajoutes un fusil que tu vas avoir plus de munitions.
A la limite, j'aurai plutôt vu Ten utiliser le mafuba ou même une technique inédite. Il a eut Kiwi grâce à sa puissance et je ne suis pas convaincu car l'écart restait pour moi trop grand. Au pire, tu aurais pu donner des alliés héloites à Ten. Ils se seraient sauvés la vie les uns des autres dans un combat long et acharné (un peu comme la team z vs nappa dans le manga) et cela aurait déjà développé des liens entre eux.

Concernant le FSSJ, je ne sais pas trop qu'en penser. Ca fait très bizarre mais au moins c'est original. J'aimerai savoir comment Végéta va être après. Evanouit ? En transe ? Va t-il se souvenir de son état ? Tu t'offres vraiment beaucoup de possibilités dans ton histoire avec tes deux héros avec plusieurs contrepied depuis le début. C'est ça qui la rend intéressante.
Avatar de l’utilisateur
loupzaru
 
Messages: 446
Inscription: Lun Août 22, 2011 15:41

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar Joka le Dim Oct 05, 2014 14:48

Spoiler
Salut Loupzaru !

Merci pour ton commentaire ! =)

Pour le Tenshihàn Vs. Kiwi, je comprends ton point de vue, xela26 m’avait également fait la remarque. J’ai préféré jouer sur l’imprudence de Kiwi et sa foi envers les chiffres afin de lui faire causer sa perte. On sait tous que les hommes de Freezer comptent beaucoup trop sur leur détecteur, ce qui a causé la mort de Kiwi, c’est cette confiance aveugle envers les chiffres (il n’avait lu que 6.000 unités, pour lui, ce n’est rien vu qu'il tourne en temps normal à 18.000).

Concernant le Nibaï Kikoho, je voyais les choses différemment. Pour faire simple, Tenshinhàn se fait pousser une autre paire de bras et forme un double Kikoho avec ces dernières. En clair, il envoie un Kikoho 2 en 1 mais en un seul et unique jet totalement concentré sur la tête de Kiwi. De plus, c’est du Kikoho qu’on parle, pas une simple technique comme le Kamehameha ou le Dodompa. Cette attaque a un potentiel de destruction tout bonnement énorme, j’en veux pour preuve la performance de Tenshinhan (qui, en étant extrêmement/astronomiquement et infiniment généreux, devait avoir la puissance d’un Freezer Taureau), et pourtant, il a réussi à contenir Cell 2 (après avoir absorbé C-17) pendant un bon bout de temps avec cette technique très spéciale.

Pour le FSSJ de Végéta, les réponses arriveront très bientôt. Content que tu aies aimé le chapitre, et encore merci à toi pour ton retour (et vivement la suite de DBBK) ! =)


/!\ ANNONCE GLOBALE IMPORTANTE /!\


Ça devait arriver un jour. L’année a bien commencé et désormais, on subit tous un rythme plus ou moins soutenu, que ce soit à cause des cours ou bien du boulot. Je ne vais pas vous le cacher, je n’ai malheureusement plus autant de temps qu’avant (oh, sweet summer ! Come-back !) pour me concentrer entièrement sur mes chapitres (d’autant plus que j’ai d’autres projets à côté que j’aimerais finir avant le nouvel an).

De plus, je n’ai plus aucun chapitre en avance (j’en avais 27 prêt à être lancé, mais après quelques ajustements pour le moins indispensables, j’ai décidé d’en fusionner plusieurs pour plus de cohérence), j’écris donc au jour le jour et je dois vous avouer que c’est assez stressant. Je suis plus habitué à travailler avec une marge de manœuvre plus large pour ainsi avoir l’occasion de revenir en arrière au cas où ce que j'avais déjà écrit ne me convient pas.

Par ailleurs, je tiens beaucoup à finir cette fanfic, mais je tiens encore plus à prendre mon temps pour ne pas fournir un travail bâclé. Je pense donc qu’il serait mieux d’élargir une fois de plus mon rythme de parution, passant de deux chapitres par mois (parution bimensuelle) à un chapitre par mois (parution mensuelle) afin de continuer à fournir une qualité similaire voire supérieure à ce que je vous ai déjà exposé par le passé. Avec un délai plus conséquent comme celui-ci, je vais pouvoir jongler plus facilement entre ma fanfic et ma vie IRL.

Voila ! Merci à toutes et à tous pour votre compréhension. J’apprécie beaucoup vos retours et j'espère que ce soudain changement ne va pas trop vous décevoir. ^ ^

Concernant le chapitre 23, il est presque bouclé. Il est écrit à 100 % mais je n’ai toujours pas procédé aux éventuelles corrections habituelles. Il faudra attendre encore un petit peu. Je ne donne pas de fourchette, mais lorsqu’il sera prêt, je le posterai immédiatement, promis, juré, craché, enterré, coiffé.


-----------------------------------------------------EDIT DU 5/10/2014------------------------------------------------------

Et voici comme promis le chapitre 23 ! Il arrive avec un peu de retard mais je pense qu'à partir de maintenant, tout devrait bien se passer. Un gargantuesque et shulolololololophélique Cinq yoo à ButterflyAway pour son aide très précieuse !

*Se gare près d'un pissenlit juteux*

Voilà ! (*0*)

Sur ce, bonne lecture à toutes et à tous en espérant que le chapitre vous plaira ! =)


Chapitre 23 :
Une réunion de famille pas comme les autres !
L’amour spécial d’un père pour son fils !



Précédemment dans le chapitre 22 a écrit:Ne supportant plus d’avoir à toujours utiliser Kaïoken pour s’en sortir, Tenshinhàn prend un pari risqué et décide d’ignorer sa carte maîtresse pour mettre à profit tout ce qu’il a appris depuis son enfance afin de venir à bout de Kiwi. Il parvient difficilement à remporter la victoire, mettant ainsi fin à la carrière du soldat d’élite. Sur Freezer 11, Zarbon révèle son Joker et se transforme en une toute autre créature ! Possédant désormais une force de combat de loin supérieure à celle du Prince, il humilie Végéta qui finit par avoir le dessous et perd le combat. Pour couronner le tout, le bras droit du tyran révèle la vérité qui se cache derrière toutes ces manigances : le Super Saïyen existe et Freezer s'en est occupé personnellement ! Choqué par ces révélations si soudaines, Végéta se laisse submerger par un profond sentiment d’injustice. Fou de rage, le Prince déchu laisse un état second prendre possession de son être lui conférant ainsi une incroyable puissance au-delà de l’imaginable. En une fraction de secondes, la sauvagerie de Végéta prend le dessus et finit par tuer son ancien tortionnaire sans grands efforts.



Quatre mois avant que Nappa et Végéta n’atterrissent sur Terre.


Les trois soldats d'élite tant redoutés dans l'univers se trouvaient maintenant en bien piteux état. Ils ne comprenaient toujours pas comment cela pouvait être possible. Ils s’y étaient pourtant mis à trois contre lui, favorisant une formation en triangle pour ne lui laisser aucun répit et frapper plus efficacement ses angles morts, mais même avec ce travail d’équipe quasi parfait, leur monstrueux adversaire avait trouvé le moyen de leur coller une raclée tant mémorable qu'humiliante.

La tête pensante de l'équipe dut rassembler toutes ses forces pour seulement se relever. Il tenait son bras droit qui pendait lamentablement et titubait à chaque expiration.

« - Non... Ce n'est pas possible ! Notre Commando ne peut pas perdre ! Nous sommes les plus puissants soldats de l'univers ! » Vociféra-t-il, hors de lui.

Son teint d'un apaisant et magnifique bleu ciel lui donnait belle allure ; il était même connu pour être le rival de longue date de Zarbon dans tout ce qui touchait aux domaines un peu raffinés et coquets. Coiffé de courts cheveux blonds coupés par une raie sur le côté gauche, la partie droite de son visage était en partie recouverte d'une longue mèche camouflant son œil. Vêtu d’une combinaison moulante violette, une armure impériale verte munie d’une seule épaulette recouvrait la partie supérieure de son corps.

Séparé de ses compagnons suite à une puissante attaque énergétique, il tenta d'entrer en contact avec ces derniers via son détecteur. La situation actuelle on ne peut plus grave dépassait leurs compétences et nécessitait désormais l’intervention de plus grandes forces. Dans l’immédiat, ils devaient sans plus attendre quitter de toute urgence Cooler 51 et prévenir leur Maître du danger qui courrait.

« - Dore ! Neizu ! Vous me recevez ?! On fout le camp sur-le-champ ! » S'exclama Sauzer, paniqué.

Soudain, les corps de ses deux compagnons tombèrent du ciel pour s'écraser au sol. Les mêmes deux camarades avec qui il avait partagé tant de choses ces dernières années gisaient dorénavant à quelques mètres de lui, sans vie et dans un état méconnaissable.

Une peur atroce envahit l'esprit de Sauzer lorsque son futur bourreau apparut devant lui d'un grésillement. Son corps se raidit et ses yeux exorbités ne purent que contempler avec avidité et jalousie l'aura brûlante et dorée qui émanait du responsable de leur déchéance.

Même si très impressionné par la forte présence de l'être qui se tenait juste en face de lui, le soldat d'élite prit son courage à deux mains et tenta d'en savoir plus avant de rejoindre le reste de son équipe dans l'autre-monde.

« - Mais qui es-tu, bordel ?! D'où tu sors et pourquoi tu nous attaques ?!

- Je suis... la Vengeance. » Dit le Super Saïyen d'une voix presque robotique avant de désintégrer intégralement Sauzer d'un simple Kikoha.



Une semaine plus tard, sur Freezer 18.



La tension qui émanait en ce moment même de la salle du trône était si élevée qu'elle en était presque palpable. Le tyran intergalactique, respecté et effrayé de tous, refusait d'admettre qu'il avait « mal fait » son travail vingt ans plus tôt, et ce, malgré les évidences plus que pertinentes que lui fournissait en ce moment même son frère aîné.

En effet, les corps meurtris de Neizu et Dore furent retrouvés sans vie quelques jours plus tard par une patrouille locale. Au milieu du torse du grand soldat grenouille, on avait pu y lire les inscriptions suivantes : « Les Saïyens... » Tandis que sur le dos de son compagnon, la phrase se terminait par : « ...ne meurent jamais ! ».

Pour Cooler, c'était une preuve plus que suffisante.

« - Je refuse de le croire ! Seuls ceux que j’ai volontairement épargnés ont survécus, il ne peut pas y en avoir d’autres ! » Pesta Freezer, intimement convaincu qu’il était dans le vrai.

Derrière son écran de communication, l'aîné se frotta les yeux, très ennuyé. Il faisait de son mieux pour le cacher mais il était lui aussi sur le point de laisser ses émotions prendre le dessus. Il n’avait toujours pas digéré le fait que ses trois meilleurs hommes avaient été aussi facilement annihilés.

« - Je ne suis pas entré en contact avec toi pour tergiverser sur les détails et encore moins pour avoir ta vision des choses. Papa est déjà en route pour Cold 001, il nous attend là-bas pour faire une mise au point. Tâche de ne pas être en retard, cette fois !

- Mais enfin, c'est ridicule ! » Insista le tyran.

« - Freezer. Tu peux geindre autant que tu le veux, je m'en moque. Seulement, ne t'avise pas à nous faire faux bond sur ce coup-là, surtout lorsque ce sont tes pathétiques et indisciplinés macaques attardés qui sont concernés. » Conclut l'aîné avant de couper la télétransmission.

Le cadet de la famille grogna de colère et serra fortement les poings. Le ton qu'avait employé son frère était sans équivoque et ne laissait place à aucun doute : il devait se déplacer. Frustré de ne pas avoir eu le dernier mot, Freezer tira une vague d'énergie sur l'écran télévisé, réduisant en miettes le mur sur lequel il était ancré ainsi qu'une bonne partie du couloir qui se trouvait juste derrière.

« - Zarbon ! Dodoria ! Faites préparer mon vaisseau le plus rapide, nous partons immédiatement ! » Ordonna le tyran, à bout de nerfs.



Sur une planète hivernale située au centre de la Galaxie du Sud.



Cold 001. Première conquête du Seigneur Cold en personne. Colonisée depuis près de sept siècles, l'astre enneigé était devenu une sorte de gigantesque quartier général où n'étaient habilités que les membres de la famille ainsi que les soldats d'élite de premier ordre ; mais ces derniers n’étaient généralement convoqués qu’en cas de crise majeure.

Le paysage qu'offrait la planète était à la fois magnifique et mélancolique. Des flocons de neige scintillaient et virevoltaient de partout avant de finir par retomber sur les délicates couches de poudreuse pour se mêler définitivement à elle.

Au fin fond de ce blanc immaculé et dénué de toute âme animale se trouvait une imposante végétation qui continuait, malgré le climat extrême, de subsister tant bien que mal en se nourrissant de minéraux profondément enfouis sous terre, là où le froid glacial ne pourrait jamais les atteindre.

Au centre même de cette vaste étendue sauvage se tenait un immense palais aussi transparent que du cristal. Sa couleur très inhabituelle le faisait aisément confondre avec le paysage.

Le paisible mais inquiétant calme de la planète blanche se retrouva subitement perturbé par un vrombissement de moteur désagréable. Un gigantesque appareil gris en forme de tarentule entamait son atterrissage, faisant soulever par la même occasion l'importante quantité de névé qui se trouvait juste en-dessous.

Après avoir atterri, Freezer remarqua depuis sa baie vitrée teintée que le vaisseau spatial de son frère se trouvait seulement à quelques mètres du sien. Il déduisit que Cooler devait probablement être arrivé depuis deux bonnes heures au moins, si ce n'était plus.

Il descendit de son siège flottant d'un petit saut et termina son verre de liqueur d'une gorgée cul-sec avant de l'écraser entre ses doigts. Il croisa ses bras derrière son dos et se dirigea avec nonchalance vers l'unique porte coulissante qui donnait accès au couloir principal.

« - Zarbon. Dodoria. Vous resterez ici en attendant mon retour. Cette affaire ne devrait pas prendre beaucoup de temps. » Décréta-t-il, d'un ton intransigeant.

« - Vos désirs sont des ordres, Maître. » Répondirent les deux conseillers à l'unisson avant de s'incliner légèrement.

Alors qu'il s'apprêtait à quitter la pièce qui faisait office de quartier privé, Freezer s'arrêta un bref instant et donna une directive de dernière minute.

« - Une dernière chose, Dodoria. Trouvez notre cher pilote et exécutez-le de la façon la plus horrible qui puisse exister. Je n'aime pas arriver en retard.

- C'est comme si c'était fait, Majesté. » Acquiesça l'alien rose avec un sourire mauvais.

Freezer quitta enfin le vaisseau et continua son bout de chemin. Au fur et à mesure de son avancée, une petite boule au ventre le tirailla. Il ressentit une sensation très désagréable de mal-être, chose qui n'était bien évidemment pas dans ses habitudes. En effet, s’il se moquait éperdument des piques intempestives que pouvait lui lancer son frère aîné en temps normal, les remarques parfois blessantes mais souvent très justes de son paternel lui faisaient au contraire beaucoup plus d'effet.

Il respira un grand coup et pénétra finalement dans l'enceinte du palais. Après avoir jeté un bref coup d’œil à l'intérieur, de lointains souvenirs défilèrent au sein de son esprit alors qu'il scrutait les alentours, totalement absorbé par ses pensées. Mais ce moment d’absence ne dura qu’un bref instant. Freezer cligna plusieurs fois des yeux et se ressaisit avant de murmurer d'un air suffisant :

« - Papa devrait sérieusement envisager de changer l'architecture de cet endroit, c'est d'un mauvais goût... »

Cela faisait plus d'une décennie qu'il n'avait pas posé les pieds sur cette planète, et comme toujours, la quantité plus qu'exagérée d'accès et de couloirs restait impressionnante.

Heureusement, il reconnut les timbres de quelques voix discuter entres elles vers sa droite et partit à leur rencontre. Il marcha durant une bonne minute avant d'arriver à destination. Freezer poussa sans grand effort l'immense porte marbrée qui se tenait devant lui et entra dans la salle d'un pas peu assuré.

À l'intérieur, tout avait une proportion ridiculement hors-norme. Le plafond était si haut qu'il ne semblait pas avoir de fin. Il était même très difficile pour un œil normal de distinguer l'immense lustre accroché au sommet tellement la hauteur était exagérée. Le sol, à la fois glacé et très glissant, était dallé de multiples pierres précieuses d'une valeur inestimable. Aux murs, d’innombrables portraits d’individus lui ressemblant beaucoup étaient accrochés un peu partout.

Au centre de la pièce, le père et le fils aîné étaient assis l'un en face de l'autre, séparés par une table dorée ronde. Le premier avait pris ses aises en monopolisant le plus grand siège de velours (c’était le seul à sa taille) tandis que le second avait humblement choisi de s'installer sur une simple chaise platinée.

« - Te voilà enfin, Freezer. » Annonça Cold, d'un ton amer.

Mesurant près de trois mètres de haut, la nature avait doté Cold d'un physique prédisposé pour le combat. Muni de deux grandes cornes noires, il arborait au sommet du crâne une large protubérance d'un bleu saphir. Son visage d'un violet pâle exhibait plusieurs rides qui dévoilaient son âge plus que mûr. Vêtu d'une luxueuse armure royale à épaulettes noires sur laquelle était accrochée une longue cape bleue, il portait un short de combat qui laissait entrevoir ses puissantes jambes d’acier.

« - La ponctualité n'a malheureusement jamais été son fort. » Railla Cooler, une main devant la bouche.

L'aîné disposait au contraire d'un aspect radicalement différent de celui de son père. En forme finale depuis son enfance, il était d'une taille beaucoup plus modeste et n'était vêtu d'aucune armure de combat, préférant exhiber avec fierté ses protections naturelles plutôt que de les cacher avec du synthétique bas de gamme. Tout comme les deux membres de sa famille, Cooler arborait au sommet de son crâne une sorte de carapace brillante protectrice. Encore très jeune comparé à l'âge moyen des membres de sa race, ses iris d'un rouge flamboyant étaient bien plus intimidants que ceux de sa famille. La majeure partie de son corps, dont sa queue, était recouverte de mauve avec néanmoins quelques petites zones blanches sur son torse, ses épaules, ses avant-bras et ses tibias.

Freezer s'approcha d'eux d'un pas lent et les fixa d'un air presque irrespectueux. Les paroles qu'il énonça contrastèrent totalement avec son actuelle expression faciale.

« - Désolé de vous avoir fait attendre. J'ai été pas mal occupé ces derniers temps à régler quelques petites affaires internes.

- Occupé à bâcler le travail, oui... » Corrigea Cooler, un rictus se formant sur ses lèvres.

Deux veines saillantes apparurent sur les tempes de Freezer. Il n'avait toujours pas digéré leur discussion de tout à l'heure, il était maintenant grand temps de lui rabattre son caquet !

« - Ça suffit ! Je n'en supporterai pas davantage ! Tes minables soldats se sont faits éliminés comme des moins que rien parce que ton Commando d'amateurs n'est qu'un pot-pourri pathétique ! »

Une vive et menaçante aura violette entoura presque instantanément Cooler qui ne comptait pas se laisser parler sur ce ton.

« - Je vois qu'on n'a pris pas mal d'assurance, petit frère... Mais cette fois, tu es quand même allé un peu trop loin. » Répondit-il, une sinistre lueur dans les yeux.

Alors que les deux frères s'apprêtaient à se jeter à la gorge de l'autre, le bruit d'un féroce poing entrant en collision avec la table résonna à travers toute la salle. Cette action avait au moins eu le mérite de calmer les ardeurs des deux plus puissants guerriers de l'univers qui déglutirent avant de détourner leur regard l'un de l'autre.

« - Il suffit ! Je ne vous ai pas fait venir pour assister à vos stupides chamailleries ! Vous n'avez plus cent-cinquante ans ! Auriez-vous oublié à quel point l'heure est grave ?! » S'exclama Cold, d'un ton absolu.

« - Comment aurais-je pu l'oublier ? Pas moins de vingt-six de mes planètes ont été détruites à cause de cette histoire, sans compter la perte très ennuyeuse de mes trois meilleurs hommes... » Soupira Cooler, un regard réprobateur dirigé vers son petit frère.

Freezer exprima en retour de cette pique du dédain pur et dur et prit un siège autour de la table. Il n'avait plus l'intention de perdre son calme. Une fois son royal postérieur délicatement posé, on pouvait apercevoir que les trois membres de la plus puissante famille de l’univers formaient dorénavant un triangle autour de cette table ronde.

« - Les faits sont là : à cause d'une négligence involontaire de la part de Freezer, nous devons maintenant faire face à une crise sans précédent. Cependant, il n'est pas le seul à être blâmé, Cooler, loin de là même. Tu es aussi responsable que ton frère dans cette histoire. » Annonça Cold, un œil accusateur tourné vers son premier héritier.

Cooler haussa un sourcil, intrigué. Il ne comprit pas où son père voulait en venir et joua la carte de l'ignorance.

« - Moi ? Mais voyons papa, je n'ai jamais été responsable de la destruction de la planète Végéta ! Cet astre ne fait même pas partie de ma juridiction pour commencer ! » Rétorqua-t-il avec une certaine suffisance dans sa voix.

Cold grommela brièvement avant de se masser les yeux. Il n'aimait pas qu'on le prenne pour un idiot, et encore moins quand il avait raison.

« - Je suis vieux, c'est vrai, mais je suis encore loin d'être sénile, fils. Je sais très bien que tu te trouvais dans les alentours lorsque tu as délibérément laissé une capsule Saïyen s'échapper ! Ton orgueil et ta stupide fierté de l'époque nous met aujourd'hui bien dans l'embarras... d'ailleurs, cela ne serait même pas surprenant que ce même bébé soit l'un de ceux qui nous cause tant de problèmes à l'heure actuelle... »

Cooler se mordit la lèvre inférieure et baissa la tête, honteux. Il avait effectivement permis à un nourrisson Saïyen de fuir son funeste destin, mais c'était parce qu'il voulait donner une leçon à Freezer ! C'était son problème et son travail ; il n'avait pas à intervenir dans son territoire et encore moins à réparer ses fautes.

« - Papa... Je suis presque sûr qu'il n'y avait personne dans le secteur lorsque c'est arrivé, si ce n’était Freezer et moi. Comment l'as-tu appris ? » Quémanda-t-il, curieux.

« - J'ai beau m'être retiré de la course et vous avoir transmis le flambeau, J'ai toujours gardé un œil sur vous deux. Malgré votre incroyable puissance, vous avez encore tant de choses à apprendre et de chemins à parcourir. » Répondit Cold, un léger sourire aux lèvres.

Cooler détourna de nouveau le regard tandis que Freezer eut un mal fou à cacher sa joie. Voir son grand frère se faire humilier de la sorte était quelque chose de très rare, il avait bien l'intention de profiter de cette mine abattue et humiliée le plus longtemps possible.

Remarquant le sourire carnassier de son petit dernier, Cold mit également les choses aux clairs avec lui ; question d’équité.

« - Tu es mal placé pour te moquer, Freezer. Si tu t'étais correctement débarrassé de cette engeance comme je te l'avais demandé à l’époque, tout cela ne serait jamais arrivé. Dans les faits, tu es aussi, si ce n'est autant, responsable que ton frère. » Répliqua Cold, le regard dur.

C'était maintenant au tour du cadet de se sentir gêné. Tout ce qui venait d'être dit était vrai. Seulement, il n'assumait pas. En réalité, il était plus correct de dire qu'il n'assumait jamais ses torts, préférant tout mettre sur le dos de quelqu'un ou quelque chose.

« - Quoi qu'il en soit, ce qui est fait est fait. Nous devons maintenant concentrer tous nos efforts sur l'anéantissement de ces fantômes du passé ! Je vous ai tous les deux convoqué aujourd’hui pour vous faire savoir que mon réseau d'information les a finalement localisés sur la planète Coméra située à l'est de la Galaxie Sud.

- Coméra ? Jamais entendu parler. » Intervint Freezer, les yeux froncés.

« - C'est parce que c'est un astre qui n'a aucune valeur, que ce soit pour nous ou pour d’hypothétiques acheteurs. Constamment frappé par des météorites, des comètes et autres joyeusetés, ce n’est qu’une question de temps avant qu’elle ne soit pulvérisée. » Précisa Cold, très bien informé.

« - Eh bien, j’ai envie de dire que c'est juste parfait pour nous ! Je connais très bien mes singes et je sais qu'ils sont incapables de survivre dans l'espace. Je vais ordonner au capitaine Ginyu de faire exploser cette maudite planète et adieu nos problèmes ! » S'exclama Freezer, un sourire narquois se formant sur ses lèvres.

Cooler se leva brusquement de son siège et mugit :

« - Je refuse catégoriquement ! J'irai moi-même sur Coméra et j'anéantirai ces maudits macaques de mes propres mains ! Je suis celui qui a le plus souffert de leurs attaques, ma colère ne s'amenuisera un tant soit peu que lorsque je leur aurai fait payer le centuple de ce qu'ils m'ont fait perdre !

- En effet. Notre Empire a suffisamment souffert de leurs offensives, il est impératif de laver notre honneur en exposant à la vue de tous leurs têtes plantées dans des piques !

- Mon Commando pourra très bien s’en charger ! » Intervint de nouveau Freezer qui n'en démordait pas.

« - Ne me fais pas rire ! Tes ballerines sont loin d’êtres à la hauteur. Dois-je te rappeler que mes plus puissants hommes ont été éliminés alors qu'ils étaient bien supérieurs à ton élite ? C’est décidé, je réglerai cette affaire moi-même. » Décréta Cooler, sarcastique.

Alors que Freezer s’apprêtait encore une fois à répondre afin de défendre son point de vue, Cold se manifesta une énième fois en se levant brusquement cette-fois.

« - Assez, vous deux ! Oubliez juste une seconde votre stupide rivalité et écoutez-vous pour une fois ! Freezer, ton frère a raison. Nous devons montrer à l'univers que personne ne peut s'attaquer impunément aux Cold sans en payer le prix fort, et c'est pourquoi nous irons personnellement là-bas en finir une bonne fois pour toute ! »

Les deux frères, d'abord surpris par cette annonce, finirent par afficher un sourire mauvais en retour. Cela faisait bien des années qu'ils n'avaient pas vu leur père aussi déterminé et prêt à se battre. Même si la force du patriarche était devenue très dérisoire comparée à la leur, il restait leur géniteur.

Il était celui qui les avait élevés, entraînés et aidés à développer leur plein potentiel. Cold avait transmis tout son savoir à ses deux progénitures afin qu'ils puissent faire perpétuer l'Empire que son père et son grand-père avant lui avaient jadis fondé. Plus par volonté de vouloir conquérir l'univers entier, c'était un devoir et une tradition familial, et ça, les deux frères le savaient mieux que quiconque.



Pendant ce temps, sur la planète Coméra.



Les deux individus qui causaient tant de remous et de problèmes à l'Empire du froid se reposaient tranquillement dans le château qu'ils venaient de faire construire par une main-d'œuvre réduite en esclavage. Il était nécessaire de bien veiller à ce que tous les préparatifs soient sans failles avant de lancer leur attaque finale sur la Capitale de l'Empire.

Le premier, mais aussi le plus âgé des deux Saïyens, était actuellement confiné dans une pièce très sombre située au sous-sol de la bâtisse en compagnie d'un hideux alien à tentacules.

D’une quarantaine d'années, le survivant Saïyen avait de courts cheveux noirs coiffés en piques ainsi qu'une moustache en brosse dont il prenait beaucoup soin. Borgne, la cicatrice sur son œil gauche se déployait jusqu'au bas de sa joue. Il était vêtu d'une ancienne armure de combat de couleur verte dont l'aspect était très différent des armures régulières : seule la moitié de son corps était protégée, laissant l’autre complètement à nue. Il portait une longue toge blanche qui cachait la partie non-couverte de son corps.

Le vétéran Saïyen prit la parole après que l'étrange créature lui ait tendu une sorte de bracelet doré.

« - Êtes-vous sûr que les mises à jours que j’ai demandées sont parfaitement opérationnelles ? » Demanda le Saïyen, un brin sceptique.

« - Oh que oui, Maître Paragus ! Je puis vous assurer qu'avec ces nouvelles fonctions, Broly vous obéira au doigt et à l'œil, et ce, peu importe le pic de puissance qu'il atteindra ! » Répondit le frêle alien, tout fier de lui.

Paragus enfila le bijou et l'accrocha à son poignet gauche. Il lorgna l'appareil durant plusieurs secondes avant d'extérioriser un petit rire sardonique qui mit mal à l'aise le pauvre scientifique.

« - Magnifique. Vous avez fait là de l'excellent travail, professeur ! » Le Félicita Paragus qui n'avait pas cessé une seule seconde de contempler l'objet accroché à sa main gauche.

« - C'est vraiment trop d'honneur, merci beaucoup, Maître ! » Répondit-il en gesticulant de manière frénétique ses visqueuses tentacules.

Lorsqu'ils avaient rencontré le Commando d'élite de Cooler, il s'en était fallu de peu pour que Broly perde totalement le contrôle. Mais avec ces nouvelles modifications, Paragus avait maintenant la certitude de pouvoir maîtriser la totale puissance de son fils sans problème.

« - Ah ! Tenez pendant que j'y suis, j'ai également confectionné de nouvelles armures de combats. Si vous le souhaitez, vous pouvez y jeter un...

- Je m'en fous. J'ai eu ce que je voulais, maintenant disparais à jamais de ma vue, horrible créature ! » Coupa Paragus qui fit voler en éclat le pauvre alien naïf d'un simple Kikoha violet.

Il remonta à la surface et se dirigea vers les quartiers de Broly. Son cœur battait de plus en plus vite et fort à chaque pas qu'il faisait dans sa direction. A l’époque, il avait toujours réussi à contenir la puissance de son fils grâce à des paroles et des rappels mais cette méthode avait très vite montré ses limites.

Son œil gauche ne s'en souvenait que trop bien, d'ailleurs...

Arrivé devant la chambre, il entrouvrit délicatement la porte et l'aperçut couché sur son lit, les bras croisés derrière la tête et le regard totalement vide et inexpressif.

Broly était un grand Saïyen qui devait être âgé d'une vingtaine d'années tout au plus. Il avait de longs cheveux noirs soyeux qui descendaient jusque dans son dos ainsi que quelques muscles bien dessinés malgré un gabarit assez svelte.

Il portait autour du front un diadème dans lequel une émeraude était incrustée au centre, un collier avec un rubis au milieu et deux protèges-poignets en or massif. Toute la partie supérieure de son corps était nue. Il n'était vêtu que d’un simple pantalon blanc bouffant enveloppé d’une toge rouge autour de la taille.

« - Broly, c'est moi. » Fit Paragus, d'une voix douce.

« - ... »

« - Je suis là, fiston. » Insista-t-il, tout en se dirigeant vers la fenêtre pour aérer un peu la chambre qui sentait le renfermé.

L'intéressé finit par remarquer la présence de son paternel et daigna enfin lui adresser un regard tout aussi inexpressif que celui qu'il arborait quelques secondes plus tôt.

« - Père... est-ce pour moi... l'heure d'y aller ? » Demanda-t-il, d'une voix faible.

Paragus s'approcha de lui et s'assit sur le bord de son lit avant de lui répondre.

« - Pas encore. Il nous reste encore trois jours avant d'amorcer l'attaque de la capitale de l'Empire. Je tenais juste à m'assurer que tout allait bien pour toi, et surtout, s'il te fallait quelque chose. »

Les yeux vitreux de Broly fixèrent le visage de Paragus presque religieusement. Son instinct de Saïyen lui hurlait de se débarrasser de cet homme ici et maintenant. Il ignorait pourquoi son subconscient lui dictait toujours cette directive à chaque fois que ses yeux croisaient ceux de son père, et cela le perturbait énormément.

Il se tint subitement le crâne et tenta de réprimer ses mauvaises pensées du mieux qu'il put.

« - Broly ! Est-ce que tout va bien ? Tu as pris tes médicaments aujourd'hui ? » Interrogea Paragus, peu rassuré.

Il avait souvent été témoin de ce genre de réaction et seules des drogues mélangées à de puissants médicaments narcotiques arrivaient à calmer un tant soit peu les pulsions meurtrières et psychotiques de son fils.

« - J'en ai assez ! J'ai encore et toujours ces voix dans ma tête qui veulent que je fasse quelque chose que je ne devrais pas faire ! A chaque fois que je lutte contre elles, je ressens une vive douleur dans ma tête ! C’est insupportable comme sensation, père !! » Finit-il par craquer, les paumes des mains collés sur ses tempes.

« - Je... je comprends parfaitement ce que tu ressens, tu sais, et c'est pour ça que tu dois me faire confiance et prendre ces pilules.

- Non, c’est faux ! Vous ne pouvez pas comprendre, père ! Vous n'êtes pas à ma place, vous ne savez pas ce que ça fait ! Rien que d'y penser, j'ai envie... de tout anéantir autour de moi. Oui, détruire... Pulvériser... C'est... C'EST TOUT CE QUE JE VEUX !!! »

La quantité d'aura expulsée fut telle que le palais entier se mit à trembler. Le mobilier s'effondra, les fenêtres se brisèrent en mille morceaux et les murs se fissurèrent de partout. Propulsé hors du château par le puissant souffle, Paragus parvint à se ressaisir avant d’être projeté trop loin et hurla de toutes ses forces pour tenter de raisonner son fils.

« - Calme-toi Broly ! Il ne va rester plus rien de la zone si tu continues de laisser ta force augmenter !!

- HA! HA! HA! HA! » Ria ce dernier comme possédé.

Plus rien ne semblait importer pour lui maintenant. Ses cheveux avaient pris une teinte dorée tandis que les pupilles de ses yeux affichaient désormais un vert émeraude brillant. C’était un véritable soleil vivant qui se tenait en ce moment même.

Le Guerrier Millénaire libéra une nouvelle fois sa puissance et fit cette fois-ci entièrement voler en éclat la toiture du château.

D'un autre cri furieux, il dégagea l'écran de poussière que son attaque avait précédemment soulevé et remarqua la présence de son père, et surtout son étrange comportement. Ce dernier était en train de pointer son poing gauche refermé vers sa personne. Qu'avait-il l'intention de faire ? L'attaquer ? Il n’oserait tout de même pas, il était le Guerrier Millénaire !

« - Qu'est-ce que tu essaies de faire, père ?! » Demanda-t-il, les yeux injectés de sang.

« - Je n'ai plus le choix maintenant… Ce sera de toute façon l'occasion parfaite pour tester ce nouveau bracelet. » Pensa Paragus, légèrement inquiet.

« - Ne m'ignore pas !! » Beugla Broly, déterminé à obtenir coûte que coûte des réponses.

Au moment où il s'apprêtait à se jeter sur son géniteur, l'émeraude de son diadème s'illumina et fit jaillir une intense et aveuglante lumière, le faisant instantanément s'arrêter.

« - Pourquoi... je ne peux plus... bouger ?! G... Gouh !! » Lutta Broly, malgré ses membres paralysés.

Les puissantes ondes que s'envoyaient et se renvoyaient les deux bijoux frappaient de plein fouet et avec une rare violence les fonctions cérébrales du Guerrier Légendaire, perturbant ainsi complètement le flux de son énergie vitale.

« - Enfoiré ! C'était toi ?! C'est pour ça que ces voix me suppliaient de te tuer !! C'est toi qui me faisais souffrir depuis tout ce temps, traître !! »

Broly souffrit de plus en plus le martyr. Il lutta du mieux qu'il put pour reprendre le contrôle de sa force, en vain. À force de résister contre cette emprise, son corps ne tint plus et finit par s'endommager de lui-même ; du sang coulait désormais avec abondance de son nez et de ses oreilles.

« - Je te tuerai, tu entends ?! Je n'oublierai pas ce que tu m'as fait ! Je n'oublierai jamais que c'est de ta faute !! » Mugit une dernière fois le guerrier de la légende avant de perdre sa transformation.

Complètement épuisé et sonné par ce qu’il venait d’endurer, Broly se laissa chuter dans les douves du château désormais tout délabré.

Paragus fixa longuement sa main gauche. Maintenant, il en était sûr : il détenait le pouvoir absolu ! Son œil droit se posa délicatement vers l’endroit où avait sombré sa progéniture et afficha un petit rictus avant de murmurer :

« - On ne menace pas son père, jeune homme ! Une nuit dans ces eaux glacée et boueuses devraient te remettre un peu les idées en place. »


Forces de combat + explications :
Spoiler
Sauzer :
- 150.000 unités (Maximum)

Dore :
- 85.000 unités (Maximum)

Neizu :
- 70.000 unités (Maximum)

Cooler :
- Légèrement inférieur à Goku SSJ période Namek (forme finale)
- ??? (forme d'augmentation aka la Cinquième forme)

Freezer :
- 530.000 unités (Maximum actuel - Forme initiale -)
- Un peu plus d'un 1.000.000 unités (Seconde forme -"Taureau" -)
- ??? (Troisième forme - "Alien" -)
- ??? (Quatrième forme - Forme finale -)
- ??? (Quatrième et dernière forme - Forme finale 100 % -)

Cold :
- Légèrement supérieur à Freezer seconde forme (Maximum)

Broly :
- Lorsqu'il affronte le Commando Sauzer, il déploie une puissance légèrement supérieure à celle de Goku SSJ période Namek (Forme SSJ sous le contrôle de son père -)
- Lorsqu'il laisse ses émotions prendre le dessus et s'attaque à Paragus, il dégage une énergie à peu près égale à celle de Végéta SSJ période Cyborgs (Forme SSJ enragé mais encore loin d'être à fond -)

Paragus :
- 7.000 unités (maximum)

Explications :

Mais pourquoi ne pas donner de chiffres plus précis ?
Le maximum que l'on voit dans le manga est 1.000.000 d'unités (nombre donné par Freezer en personne). Au-delà, ce n'est pas canon et je finirai de toute façon par m'y perdre tôt ou tard donc autant stopper l'hémorragie dès maintenant. Je me suis beaucoup amusé avec les chiffres mais lorsque j'atteindrai des pics de puissance comme dans le cas présent, j'utiliserai la méthode des comparaisons par rapport à d'autres personnages connus. C'est moins casse-gueule et ça donne une idée assez claire.

Sur quoi t'es-tu basé pour les niveaux de Paragus et du Commando Sauzer ?
Si je ne dis pas de bêtise, le niveau exact de Paragus n'a jamais été donné dans le film/OAV où on le voit pour la première fois. De ce fait, je lui ai donné un nombre d'unités totalement subjectif. Je le considère en gros comme étant un Saïyen "moyen" : pas super fort mais pas faible non plus.

Pour le Commando Sauzer, j'avais lu qu'ils tournaient aux alentours à 170.000 unités quelque part et que Dore était le plus puissant de l'équipe. Personnellement, je considère - Je ne sais pas si ça a été affirmé mais c'est comme ça que je vois les choses - Sauzer comme étant le capitaine et bras droit de Cooler, c'est pourquoi j'ai décidé qu'il serait le plus puissant du groupe. Les chiffres en eux-mêmes m'ont parus cohérent, j'ai donc gardé la même fourchette d'unité et réajusté quelques petits trucs pour avoir un rendu qui me botte.
Univers 09 : L'Histoire des Terriens
C-33 fait du break dance dans le topic ! !
Avatar de l’utilisateur
Joka
Superstar Méphistophélique de l'Union Sacrée
 
Messages: 4260
Inscription: Jeu Jan 02, 2014 20:40

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar tenma le Lun Oct 06, 2014 10:05

très bon chapitre comme d'habitude, en plus j'adore la famille cold. Un moment, j'ai cru que le SSJ c'était Kakarotto

Sinon j'ai quelques interrogations?

Je suis étonné que tu vois le commando Sauzer tellement plus puissant que le comando Ginue, J'imaginais plutôt Ginue et Sauzer de force équivalente

Et une grande question que je me pose toujours avec les fanfic faisant intervenir la famille du froid:Pourquoi voyez vous tous Cooler plus puissant que Freezer?
la suite de DB, la véritable histoire du peuple saiyen, et Sangoten en héritier, c'est ici
http://www.lunionsacre.net/viewtopic.php?f=42&t=4781
Avatar de l’utilisateur
tenma
 
Messages: 3613
Inscription: Ven Mars 26, 2010 15:27

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar kouki le Lun Oct 06, 2014 13:37

Excellent chapitre, Joka, comme d'hab' j'ai envie de dire ^^ !


Tenma : Il se dit plus fort que son petit frère dans l'Oav, et affronte un Goku ayant subit un ZPU, dans l'OAV, nettement plus fort que le Goku face a Freeza.
Image

Crédits AVS :

Spoiler
Merci à Anaunsa pour la superbe bannière !
Merci à Bushido et niic pour l'aide-scénaristique.
Merci à niic, Tiguor et goget pour l'aide au niveau des fautes.
Et un grand merci à tous les lecteurs !


News : koukishido ! La chaine DU duo d'LS !
Avatar de l’utilisateur
kouki
Loukoum Fragile
 
Messages: 5610
Inscription: Dim Oct 30, 2011 20:00
Localisation: Squatter le tchat

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar Paulemile le Lun Oct 06, 2014 14:26

Bien, bien, bien... on va passer aux choses sérieuses ! Très belles descriptions des personnages que tu nous fais là. C'est vraiment sympa.
On aura donc un Broly dans cette fic, encore un :lol: Comme Tenma j'ai cru un instant qu'on parlait de Kakarotto. En tous cas, Broly est largement plus fort que les trois Nihiliens réunis, d'ailleurs tu as gardé Cold à un niveau relativement faible (plus encore que dans le manga en fait).
La puissance de Dore et Neizu me parait un peu trop haute par rapport à celle de Sauzer, je me base sur mes souvenirs du film pour dire ça, mais pourquoi pas en fait. Ce sont deux personnages que j'aime bien, ça me va ;)

Si Tenshinhan débarque maintenant (je sais que ce ne sera pas le cas mais bon), il va avoir de sacrées surprises :lol:
Avatar de l’utilisateur
Paulemile
 
Messages: 2034
Inscription: Jeu Août 11, 2011 19:50

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar Joka le Lun Oct 06, 2014 19:43

Merci à vous trois pour vos retours ! J'ai eu un peu peur que le chapitre ne plaise pas vu que je me suis concentré sur un autre point de vue (celui des Démons du Froid), mais quelle heureuse surprise de constater que vous êtes toujours autant épris par mon histoire, ça me touche beaucoup ! x)

@Tenma
Concernant le rapport de force entre Freezer et Cooler, j'estime que l'aîné est plus fort que son cadet pour deux raisons :
- C'est le grand frère (ça vaut ce que ça vaut)
- Il dispose d'une transformation supplémentaire (c'est selon moi le poids qui fait pencher la balance)

Après, si on compare leurs performances respectives par rapport à Son Goku, on voit clairement que Freezer a donné beaucoup plus de mal au Saïyen que son grand-frère (qui s'est fait expédié en moins de deux vers la fin), mais là, il faut quand même prendre en compte le format (OAV Vs. Anime/manga). La Toeï ne pouvait malheureusement pas se permettre de faire rallonger trop le combat, et c'est vraiment dommage.

Maintenant pour ce qui est du Commando Sauzer. Franchement, je ne connais pas vraiment leurs forces de combat, je n'arrive même pas les jauger pour tout vous dire. On a juste une information officielle (mais pas canon) comme quoi les trois gaillards tourneraient vers les 170.000 unités chacun. Après, si on suit l'OAV, Piccolo qui est censé avoir fusionné avec Nail (et qui donc rivalise avec Freezer "Taureau" et ses plus d'un million d'unités), il arrive à les tenir en respect plutôt facilement, donc je ne sais pas trop quoi en penser.

@Paulemile
Merci !Je suis content que les descriptions t'aie plu ! Et c'est effectivement Broly le Super Saïyen dont je parlais dans mon précédent chapitre. Maintenant, reste à voir si vous adhérerez à la façon dont j'ai conclus ce combat. x)

Même si le Commando Sauzer n'est plus, j'essaierai de faire de plus amples recherches concernant leurs forces de combat.

Encore merci tout le monde pour vos commentaires ! =)
Univers 09 : L'Histoire des Terriens
C-33 fait du break dance dans le topic ! !
Avatar de l’utilisateur
Joka
Superstar Méphistophélique de l'Union Sacrée
 
Messages: 4260
Inscription: Jeu Jan 02, 2014 20:40

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar Antarka le Lun Oct 06, 2014 19:59

Perso, c'est surtout que les 3 du commando soient plus forts que Ginue qui me choque. J'imagineais Sauza plus fort que Ginue, mais pas les autres. En gros Sauza a 150 000 unités, les autres entre 50 et 80 000.
Come along Pond !
Avatar de l’utilisateur
Antarka
 
Messages: 11963
Inscription: Dim Avr 27, 2008 10:05

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar Joka le Lun Oct 06, 2014 20:42

@Antarka
En fait, je m'étais surtout fié aux chiffres qu'on avait à notre disposition et j'ai essayé de faire quelque chose avec ça sans trop me creuser les méninges. Mais maintenant que j'y repense, c'est vrai que dans le Commando Ginyu, seul le Capitaine Ginyu sort véritablement du lot avec ses 120.000 unités (les autres se sont tous fait mettre K.O par Goku très facilement). Je pense qu'on peut effectivement appliquer cette "logique" au Commando Sauzer avec un chef vraiment puissant mais des lieutenants beaucoup moins redoutables.

Allez, adjugé vendu, thanks. x)
Univers 09 : L'Histoire des Terriens
C-33 fait du break dance dans le topic ! !
Avatar de l’utilisateur
Joka
Superstar Méphistophélique de l'Union Sacrée
 
Messages: 4260
Inscription: Jeu Jan 02, 2014 20:40

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar omurah le Ven Oct 10, 2014 2:54

J'ai beaucoup aimé le fait qu'il y ait une espèce de respect envers le paternel malgrè le fait que Freeza et Cooler lui soient supérieurs, en plus ça a été fait sobrement sans verser dans le théatral donc j'aime d'autant plus.
Concernant Broly, on connait déjà à priori le fin mot de l'histoire, donc l'affrontement contre les démons du froid n'est pas ce que j'attend le plus, tout en étant quand même curieux de savoir comment ils ont fait sauter le guerrier légendaire.
En tout cas grâce à cette victoire de la famille cold l'histoire prend un peu plus d'épaisseur. Freeza n'est pas juste le gros boss de fin qui reste dans son coin en attendant de se faire buter mais il a aussi droit à ses accomplissements et un background dans l'histoire et ça j'aime bien.
Image
Avatar de l’utilisateur
omurah
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 3303
Inscription: Dim Fév 24, 2013 0:20
Localisation: Dans le même bateau que toi...

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar Joka le Ven Oct 10, 2014 14:24

Salut Omurah !

Merci pour ton commentaire, je suis ravi que tu aies apprécié ce chapitre ! x)

Le dénouement entre ces monstres de puissance est effectivement connu mais il reste encore à voir comment tout cela s'est déroulé, et ce, dans ses moindres détails (on est vraiment dans le haut du panier). Je voulais vraiment écrire cet affrontement en soit "symbolique" afin que Freezer puisse croiser véritablement le fer avec le guerrier de la Légende qu'il craignait tant. Après, je m'éloigne un peu du thème principal, c'est vrai, mais c'est volontaire. Si j'ai l'occasion de développer d'autres personnages secondaires (même très brièvement) tout en restant cohérent avec le fil rouge de mon histoire (jusque là, ça suit son petit bonhomme de chemin sans problème), c'est juste nickel pour moi.

Thanks again et à la prochaine pour un nouveau chapitre ! =)
Univers 09 : L'Histoire des Terriens
C-33 fait du break dance dans le topic ! !
Avatar de l’utilisateur
Joka
Superstar Méphistophélique de l'Union Sacrée
 
Messages: 4260
Inscription: Jeu Jan 02, 2014 20:40

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar Axaca le Sam Oct 11, 2014 21:50

Beau petit chapitre qui explique pas mal de choses, hâte de voir la suite!
« J’ai toujours eu pour principe qu’un peuple qui s’élance vers la liberté doit être inexorable envers les conspirateurs ; qu’en pareil cas, la faiblesse est cruelle, l’indulgence est barbare. »
Avatar de l’utilisateur
Axaca
Le négociateur
 
Messages: 2751
Inscription: Sam Avr 24, 2010 21:47

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar Joka le Sam Oct 11, 2014 22:05

Merci Axaca ! Content que tu aies aimé ! J'espère que la suite te plaira tout autant ! =)
Univers 09 : L'Histoire des Terriens
C-33 fait du break dance dans le topic ! !
Avatar de l’utilisateur
Joka
Superstar Méphistophélique de l'Union Sacrée
 
Messages: 4260
Inscription: Jeu Jan 02, 2014 20:40

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar loupzaru le Dim Oct 12, 2014 12:36

Tu m'as fais flipper avec ton nouveau profil t'es fou :lol:

C'est un très bon chapitre. J'ai vraiment beaucoup aimé la partie de la famille du froid. On sent que tu maîtrises très bien les relations entre ces personnages. Du synisme de Freezer qui ordonne à Dodoria de tuer son pilote à la discussion sur la table en or en passant par la décoration du palais, c'était parfait. Je suis juste étonné d'une chose. Pour toi dans ta fic, Cold est bien moins fort que ses fils ? Il ne peut pas se transformer d'avantage ? Pourquoi ce choix si différent de DBM (et que j'adore de la part de Salagir) ?

Je considère que Freezer est à 530 000 maximum et non en première forme. Du coup, cela change tout à partir du tome 25 dans le manga et je ne discuterais pas tes chiffres ici (on ne serait jamais d'accord). Mais tu devrais éviter d'en mettre maintenant, ça ne t'apportera plus que des débats inutiles comme celui de Sauzer.
Avatar de l’utilisateur
loupzaru
 
Messages: 446
Inscription: Lun Août 22, 2011 15:41

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar Joka le Dim Oct 12, 2014 18:03

Ha! Ha! Il n'est pas si effrayant pourtant (intimidant à la rigueur). x)

En tout cas, merci beaucoup pour ton commentaire, je suis content que tu aies bien aimé le chapitre dans son ensemble !

Concernant les transformations de Cold, j'ai omis de le préciser sur le spoiler, c'est vrai alors je vais répondre ici. J'aime beaucoup DBM, et dans l'ensemble, j'adhère quasiment à toutes les explications fournies. Néanmoins, les transformations de Cold (même si elles sont très réussis) ne m'ont pas charmé au point de les inclure dans ma fanfic. Personnellement, je considère que Cold, du fait de son très grand âge (a vue d’œil, je lui donnerais bien un millénaire) est devenu bien moins fort au fil des années et ne peut désormais que rester sous cette seconde forme.

J'explique plus ou moins en détail, sans pour autant m'attarder très longtemps dessus, le pourquoi du comment de cette décision dans le récit.

Pour les chiffres, je suis d'accord. Par contre, il s'agit ici d'un flash-back où les plus grandes puissances de l'univers s'affrontent. Je donne juste les chiffres officiels mais je ne peux pas les mesurer avec précision d'où la technique du "je compare avec un autre personnage". Lorsque je reprendrai la trame principale de mon histoire, les chiffres seront toujours là - pas pendant très longtemps même si j'ai encore une certaine marge - car les puissances ne sont pas encore super exagérées.
Univers 09 : L'Histoire des Terriens
C-33 fait du break dance dans le topic ! !
Avatar de l’utilisateur
Joka
Superstar Méphistophélique de l'Union Sacrée
 
Messages: 4260
Inscription: Jeu Jan 02, 2014 20:40

PrécédentSuivant

Revenir vers Fanfictions

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités