Univers 09 : l'Histoire des Terriens

Faîtes-nous partager votre fibre littéraire en écrivant votre propre histoire mettant en scène les personnages de Dragon Ball et, pourquoi pas, de nouveaux ! Seules les fanfictions textes figurent ici.

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar xela26 le Mer Oct 15, 2014 0:06

Bon chapitre ! Très bon!

C'est interessant de voir l'histoire du point de vue de la Cold family, même si pour le suspens, on sait qu'ils ont vaincu Broly.

Vivement la suite. un retour dans l'instant présent?
Cell: l'ascension de la terreur- Cell a vaincu Son Gohan lors du Cell game!! Quel sort réserve-t-il à la Terre?? Pour le savoir....viewtopic.php?f=42&t=5990
Chapitre 138: publié
Chapitre 139- 145: 90%- relecture, correction

Cell: Damned Souls- Les aventures parallèles de héros de "l’ascension de la terreur". Pour les connaitre:
viewtopic.php?f=42&t=6774
abandonnée
xela26
 
Messages: 1622
Inscription: Lun Oct 03, 2011 20:57

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar Joka le Dim Nov 16, 2014 16:50

Spoiler
Merci pour ton commentaire xela26 ! Ravi que le chapitre t'aies plu ! =)

La fin de ce flash-back arrivera très bientôt. Par contre, avant de reprendre la trame du présent, il faut d'abord que je finalise cette rencontre et que je dévoile le déroulement de cette confrontation explosive.

A très bientôt pour un nouveau chapitre en espérant que ça continuera à vous plaire !


-----------------------------------------------------EDIT DU 16/11/2014------------------------------------------------------

Salut tout le monde !

Et non, je n'étais pas mort. x)

Enfin, des petites explications s'imposent quand même. Tout d'abord, il faut savoir que j'avais l'intention de poster ce chapitre la semaine dernière, sauf qu'il y a eu un petit imprévu (et heureusement pour moi) : le chapitre 24 en question était imparfait et nécessitait un remodelage plutôt conséquent. J'avais à la base prévu de faire durer cet arc centré sur Broly sur encore trois chapitres, mais l'avis d'un œil extérieur m'a fait prendre conscience que ce n'était pas vraiment l'idéal. En effet, ayant un rythme mensuel, j'ai pris conscience que je ne pouvais pas me permettre de vous faire attendre trois longs mois avant de reprendre la trame principale. Le chapitre ci-dessous est donc un condensé de trois chapitres écrit, réécrit et ré-réécrit.

Encore un grand merci à ButterflyAway pour ses conseils avisés et ses relectures qui m'auront permis de voir ce qui clochait à temps.

Bonne lecture à tous, et n'hésitez surtout pas à me part de vos ressentis, je me suis déchaîné pour ce chapitre ! :p


Chapitre 24 :
Le Guerrier Millénaire reprend le contrôle ?!
L'extinction définitive d'une légende jadis tant crainte !



Précédemment dans le chapitre 23 a écrit: Le Super Saïyen de la légende existe et écume l'univers en mettant à feu et à sang les multiples planètes sous la juridiction de l'Empire ! Après avoir croisé son chemin, le puissant Commando Sauzer se fait décimer en un rien de temps ! La nouvelle de cette soudaine annihilation et de ces destructions massives fait très vite le tour de l'Empire, obligeant même le grand Cold, alors retiré depuis plusieurs années maintenant, à prendre les devants. Cooler et Freezer se retrouvent ainsi convoqués sur Cold 001 pour une réunion de toute urgence. Alors que les frères s'évertuent à se lancer des piques pour déterminer qui est le plus fautif des deux dans cette histoire, le patriarche de l'illustre famille annonce la véritable raison de cette convocation : son réseau d'information a enfin découvert l'endroit où se cachent les coupables de toute cette pagaille. Sans même leur laisser le choix, Cold décide que tous iront sur Coméra pour mettre un terme à cette engeance qui n'a déjà que trop sévit.




Trois semaines plus tard - Planète Coméra.



Depuis la destruction fortuite de leur château, les deux Saïyens assoiffés de vengeance avaient dû élire domicile au sein de leur propre vaisseau spatial. Au troisième niveau du gigantesque appareil, situé tout au sommet, se trouvait la salle de contrôle principale où de multiples installations informatiques étaient disposées un peu partout.

Dans un coin sombre de cette même pièce, le corps de Broly reposait à l'intérieur d'un caisson transparent. Malgré l'état de syncope dans lequel il était plongé, sa chevelure dorée teintée d'un peu de vert sur les pointes refusait pour une raison inconnue de laisser sa couleur originelle reprendre le dessus.

Debout à ses côtés, Paragus le fixait d'un œil accusateur et désappointé. Cette atroce vision qu'il avait de son fils était semblable à celle d'un cadavre enfermé dans un cercueil. D'ailleurs, cette impression de mauvais goût ne fit que s'accentuer lorsque sa main droite toucha l'une des joues glacées de l'endormi.

- Pourquoi...? se demanda-t-il, encore déboussolé. Pourquoi choisir de me faire ça maintenant alors qu'on était pourtant si près du but...?

Une question dont il connaissait déjà la réponse. En effet, depuis cette nuit où Broly avait appris que son propre géniteur était le seul et unique responsable de ses douloureux troubles mentaux, sa vision vis-à-vis de lui était changée à jamais.

Son père était devenu à ses yeux un ennemi à abattre. À chaque fois qu'elle en eut l'occasion, la progéniture avait tenté de le réduire en silence dans l'espoir de retrouver enfin sa liberté ; tentatives qui malheureusement pour lui s'étaient toutes soldées par des échecs cuisants.

Ne supportant plus d'avoir cette satanée épée de Damoclès suspendue au-dessus de sa tête, Paragus craqua ; il se mit à frapper tel un damné le visage de son fils. Malgré l'état comateux de ce dernier, les coups du vétéran guerrier ne causèrent aucun dégât, bien au contraire.

Ironie du sort, ce fut sa propre personne qui en souffrit le plus. À force d'avoir cogné sans retenue sur son fils, du sang provenant de ses propres poings lui gicla au visage.

- Espèce de... de monstre ! S'écria-t-il, furibond. Même dans cet état, tu restes toujours aussi invulnérable !

Pendant qu'il se massait les membres endoloris, l'ordinateur central émit une bruyante onde sonore. Paragus tourna vite la tête, surpris par le soudain déclenchement de cette alarme, et se dépêcha d'aller vérifier ce qu'il en était.

- Imp... Impossible ! s'exclama-t-il, la voix toute tremblante.

Son œil droit exorbité fixait avec terreur ce que lui dévoilait l'écran de surveillance. Après avoir entré des coordonnées spécifiques pour en apprendre davantage, il parvint à obtenir quelques images de la « menace » via l'un des satellites en orbite.

- N-Non. Pas vous... Pas maintenant ! Et merde ! gronda-t-il avant de se précipiter vers Broly.



Pendant ce temps-là, sur Terre, une atmosphère bien plus agréable planait.



En cette belle journée ensoleillée, Krilin et Yamcha avaient décidé de s'accorder une pause bien méritée. Entre leurs séances d'affrontements quotidiens, l'entrainement drastique du Tout-Puissant et les enseignements spirituels de Monsieur Popo, ils n'avaient plus eu beaucoup le temps de décompresser un peu.

Ainsi, l'ancien bandit prit cette journée pour retrouver sa bien-aimée. La dernière fois qu'ils s'étaient parlés, Bulma travaillait encore sur son système gravitationnel qui leur permettrait, d'après ses dires, de décupler considérablement leurs forces.

Krilin, lui, saisit cette rare occasion pour faire le point sur sa situation.

Assis sur le bord d'une falaise, il observait le magnifique panorama qui se trouvait devant lui, dans ses pensées. Il n'avait pas, comme son compagnon, la chance d'avoir une personne dans sa vie. Son respecté Maître ainsi que ses ami(e)s comptaient, certes, beaucoup pour lui mais ce n'était pas vraiment la même chose qu'une petite amie.

Il poussa un long soupir avant de s'allonger sur le dos, les bras croisés derrière la tête et une brindille dans la bouche.

- Hum... Je devrais peut-être saisir ma chance et me décider à aller la voir, s'interrogea-t-il, hésitant.

Mais, un bref instant plus tard, il changea d'avis et secoua frénétiquement la tête en signe de désaccord.

- Non, oublie ça, et si elle te repoussait ?! tonna-t-il.

Il y avait des chances, en effet, mais d'un autre côté, les probabilités qu'il puisse survivre à cette future bataille contre les Saïyens n'étaient pas tant élevées. Et puis, s'il y avait une chose qu'il ne voulait absolument pas avoir avant de mourir, c'était des regrets...

Ainsi, l'ancien moine pesa le pour et le contre durant plusieurs minutes avant de finalement décider d'y aller, advienne que pourra !

Après avoir volé deux bonnes heures, il aperçut enfin le célèbre château du Mont-Frypan. Comme à l'accoutumée, la gigantesque bâtisse était impressionnante ; les petites maisons présentes tout autour ne faisait qu'accentuer cette impression de grandeur et de magnificence.

Tout à coup, une forte voix l'interpella alors qu'il se trouvait toujours en lévitation. Le jeune disciple dirigea son regard vers cette dernière et reconnut immédiatement son appartenance. Cette corpulente silhouette et cet étrange casque rouge en forme de tête de taureau ne laissait place à aucun doute.

- Ha ! Ha ! Je me disais bien que c'était toi, Krilin, s'exclama Gyumao, enjoué. Ca faisait un bail, dis donc !

- Bonjour, Maître ! salua-t-il, annulant progressivement sa Danse de l'Air. Depuis le vingt-troisième tournoi, je crois.

- Le temps passe vraiment vite ! Que me vaut cette soudaine visite ? Ne me dis pas que tu es là pour me voler mon trésor ! ponctua-t-il d'un ton faux menaçant.

Krilin se gratta l'arrière de la tête, gêné. Un sourire béat se forma sur son visage lorsqu'il pensa à l'ironie de la situation. Il était surtout venu pour rencontrer Chichi, et si son père la considérait comme un trésor, alors effectivement...

- Ha ! Ha ! Je plaisante, je plaisante ! avoua-t-il, avant de taper le dos de Krilin qui faillit le faire tomber. Suis-moi, Chichi sera ravie de te revoir, après tout, elle ne fait que parler de toi jour et nuit !

Alors les pommettes de l'ancien moine devinrent rouge pivoine, son cœur, lui, battait à cent à l'heure.

- V-Vraiment ?! quémanda-t-il, les yeux pleins d'étoiles.

- Non, j'ai menti, révéla-t-il tout en se curant le nez, mais maintenant, je sais au moins pourquoi tu es là, termina-t-il avant de craquer ses poings.

- Quoi, non attendez ! N'allez pas vous imaginer quoique ce soit, je ne...

Gyumao éclata de rire, fier de son coup.

- Ha ! Ha ! Ha ! Je te faisais marcher, confessa-t-il, les larmes aux yeux, mais entre nous, ça ne me gênerait pas que tu deviennes mon futur gendre, tu sais.

Krilin plissa des yeux et le fixa d'un air méfiant. C'était certainement encore l'une de ses blagues, il ne tomberait plus dans le panneau cette fois. D'ailleurs, il commençait sérieusement à se demander si c'était bien une si bonne idée que d'être venu ici...

Au fur et à mesure qu'ils marchaient, Krilin lui raconta les derniers événements. Ainsi, Gyumao apprit l'existence des Saïyens, les morts de Tenshinhan et Chiaotzu ainsi que la nouvelle menace qui s'approchait d'eux en ce moment même. À la fois choqué par ces révélations et frustré de son impuissance, il s'excusa tout le long du chemin de ne plus pouvoir être à la hauteur, fait que Krilin n'en tint pas pas rigueur. L'ancienne génération avait fait son temps, c'était maintenant à eux de protéger la Terre.

Suite à ces entrefaites, les deux hommes prirent une grande allée qui emmenait tout droit vers le quartier le plus spacieux du château, et dans lequel on pouvait entendre une voix douce chantonner quelques airs.

- Bien, on y est, toussa Gyumao avant de reprendre une grande inspiration.

Le Roi du Mont-Frypan toqua excessivement sur la porte (dix fois) et prit ensuite la fuite, laissant Krilin le pauvre bouche-bée. Gyumao, déjà bien éloigné et le sourire aux lèvres, lui fit le signe de la victoire avec ses deux mains.

- Argh ! Mais c'est pas vrai ! Combien de fois il faudra que je te le dise, papa ?! hurla une voix féminine, tu sais pourtant très bien que je déteste être dérangée pendant mes répétitions !

Elle ouvrit la porte avec une rare violence que la poignet faillit s'arracher.

Au même moment, les regards des deux jouvenceaux se croisèrent, le temps lui-même semblait s'être stoppé pour mémoriser à jamais cet instant. L'un comme l'autre restèrent pantois face à cette vision, se fixant avec une telle intensité qu'ils pouvaient presque se voir dans le reflet de l'autre.

- ... K-Krilin... ? murmura-t-elle, incrédule.



Sur la planète Coméra.



Paragus gisait sur le sol rocailleux, toujours choqué par ce qui venait de se produire. Il ne s'attendait pas à un tel déferlement de puissance ; l'avoir laissé hiberner autant de temps sous cette forme aux cheveux mi-jaunes-mi-verts semblait avoir empiré le problème plus que l'amenuiser.

Pas blessé pour autant si ce n'était que quelques petites égratignures, il porta son attention sur son bras gauche et remarqua avec terreur que son régulateur de puissance était à moitié fissuré.

- Merde ! pesta-t-il.

Il jeta un vif coup d'œil vers l'endroit où se trouvait son fils et constata que ce dernier était toujours recroquevillé sur lui-même, les mains sur le crâne et la bave aux lèvres. En une fraction de seconde, Paragus envisagea toute une gamme de scénarios possibles, et dans tous ces derniers, il n'y en avait aucun dans lequel il s'en sortait sain et sauf.

Il secoua promptement la tête. Il penserait à un plan plus tard, sa sécurité était prioritaire. Ainsi, sans demander son reste, le vétéran Saïyen prit ses jambes à son cou. Au fur et à mesure qu'il mettait de la distance entre son fils et lui, il fut soudainement envahi d'un profond sentiment de mal-être, son instinct lui hurlait de se retourner juste pour vérifier « au cas où ».

Sans pour autant s'arrêter, il suivit la directive de cette petite voix et pivota légèrement la tête. À plusieurs dizaines de mètres de là, il aperçut le corps de Broly toujours allongé au sol, semblant souffrir encore plus le martyr que tout à l'heure. Rassuré par cette vision, il se permit un petit rictus et se retourna pour continuer sa course ; mais au moment où son regard se porta à nouveau devant lui, la collision avec un « obstacle » insoupçonné le fit retomber en arrière.

- Tu ne peux pas me fuir, père, proclama Broly, une main collée sur le visage.

Paragus resta sans voix et il y avait de quoi. Il venait pourtant de le voir en position fœtale un instant plus tôt ! Comment avait-il fait pour à la fois récupérer suffisamment de forces et se déplacer aussi vite dans son état actuel ?!

Ses dents se mirent à claquer en même temps que son corps tremblant de peur. Il réfléchit à toute vitesse et prit conscience que la seule chose qui pouvait encore le sauver était des paroles. Alors qu'il s'apprêtait à ouvrir la bouche pour tenter un dialogue, une puissante poigne le saisit à la gorge et le suspendit à plusieurs centimètres du sol.

- N-Non... Ne fais p-pas ça, B-Broly, bégaya Paragus, tétanisé. Je... suis ton...

Le Guerrier Millénaire renforça encore plus sa prise pour l'empêcher de finir sa phrase. Comment osait-il évoquer le lien filial après tout ce qu'il avait dû endurer par sa propre faute ?

- Père ? C'est ça, ta dernière carte pour t'en sortir ?! Tu me prends vraiment pour un idiot !

L'aura verte si caractéristique de Broly prit une telle ampleur qu'elle s’étendit sur plusieurs mètres, faisant même éclater le sol en plusieurs morceaux.

- Tu m'as transformé en marionnette pour assouvir TES désirs de conquêtes !

Alors que ses yeux injectés de sang s'agrandirent davantage, ses dents grincèrent comme jamais. La frustration du Guerrier Millénaire avait atteint son paroxysme.

- La vérité, c'est que je n'étais en fait rien d'autre qu'une simple arme pour toi, j'en ai pleinement conscience maintenant...

Il rejoignit sa seconde main à la première et serra davantage. Paragus sentit à ce moment que la vie était en train de le quitter. Comme un animal prit au piège, il gesticula avec frénésie, il tenta même de griffer ces puissants membres d'acier et de donner des coups de pieds pour contraindre son bourreau de lâcher prise... en vain.

- Adieu, père, conclut-il, d'une voix rauque.

Joignant le geste à la parole, Broly broya sans hésitation le cou de l'homme qui lui avait jadis donné la vie. Lorsqu'il desserra les poings, le corps de Paragus retomba lourdement au sol, les yeux grands ouverts, sans vie.

- J'ai... gagné... ? se demanda-t-il, alors que son aura verdâtre s'éteignit.

Le sourire mauvais qui s'afficha sur son visage le convainquit que c'était bien terminé. Oui, il était maintenant on ne peut plus libre. Rien ni personne ne pourrait dorénavant lui dicter sa conduite !

Alors qu'il pensait déjà aux futures perspectives qui s'ouvraient à lui, un vif éclair le frappa dans son esprit et le somma de lever les yeux vers le ciel. Broly plissa ces derniers pour accentuer sa vision et remarqua que très loin à l'horizon, trois sortes de « météorites » fonçaient à toute allure vers le sol.



À une dizaine de kilomètres d'ici.



Au fur et à mesure qu'ils se laissèrent tomber, les corps des trois Démons du Froid s'entourèrent d'une vive aura enflammée. Malgré la friction de l'air qui se faisait de plus en plus brûlante, Cooler exhibait un air serein, visiblement pas le moins du monde gêné par cette chaleur.

Cold, en revanche, était bien moins à l'aise que son fils aîné. Ses lèvres s'étaient crispées à plusieurs reprises et de multiples gouttes de sueurs continuaient de couler en abondance sur son front. Malgré ces conditions extrêmes, il continua de garder ses bras croisés comme si de rien n'était.

Freezer, quant à lui, restait légèrement en retrait par rapport au reste de sa famille. Il ne le montrait pas mais il était celui qui souffrait le plus dans cette éprouvante descente.

- Préparez-vous à vous stabiliser, j'aperçois le sol ! prévint Cooler.

Les trois Démons activèrent chacun leurs auras respectives et stoppèrent leur chute juste à temps dans une onde de choc assourdissante. Bien qu'ils n'eurent pas encore touchés le sol, un imposant cratère s'était formé sous eux.

Freezer ne perdit pas de temps et enclencha sans plus tarder son dispositif. La puissante source d'énergie de leur cible fut rapidement localisée, mais dû à une surchauffe, l'appareil lui explosa au visage. Fait étonnant que les membres de sa famille ne manquèrent pas de remarquer.

- Tu portes un ancien modèle ? questionna Cooler, un brin surpris.

- Bien au contraire ! répliqua Freezer d'une voix forte. J'ai avec moi le détecteur le plus performant qui soit et pourtant, il n'a pas résisté...

- Et qu'est-ce que ça veut dire exactement ? interrogea Cold, un peu largué avec toutes ces nouvelles technologies.

- Que vous risquez tous les deux d'avoir des problèmes si vous n'êtes pas prudent, surtout toi papa. Tu ferais mieux de rester en retrait et de nous laisser gérer ça, déclara Cooler, d'un air grave.

Cold fronça des yeux et acquiesça d'un grognement. Il n'avait de toute façon jamais eu l'intention de participer réellement au combat, il tenait surtout à voir de ses yeux l'être responsable de tout ce désordre avant de lui donner le coup de grâce.

Et puis, même si ce Saïyen était anormalement très fort, il n'y avait aucune raison de s'inquiéter. Freezer pouvait encore se transformer plusieurs fois de suite tandis que Cooler avait une botte secrète supplémentaire le plaçant au sommet de toutes les créatures de l'univers.

Enfin, il était lui aussi là. Même si sa force de combat s'était amoindrie au fil des siècles, il n'en restait pas moins vrai qu'à son âge d'or, sa puissance dépassait de loin celles de ses deux fils réunis. Quel dommage qu'il ne puisse pas exister d'artefacts magiques pouvant remédier à cette engeance qu'était la vieillesse, pensa-t-il avant de se ressaisir.

- Quoi qu'il en soit, Freezer. Une fois cette histoire réglée, je veux que tu restes en permanence sous ta dernière forme, ordonna Cold d'un ton sans équivoque. Si notre race possède bien une faiblesse, c'est son orgueil.

Freezer cligna lentement des yeux en guise d'approbation. Néanmoins, il ne put s'empêcher de grincer des dents juste après, visiblement toujours frustré par le nombre qu'il avait lu. Il venait de se rendre compte que s'il n'avait pas eu ce nouveau modèle de détecteur, imprudent comme il l'était, il aurait été grièvement blessé par ce Saïyen, voire même pire... tué.

- Tu lui donneras des conseils plus tard, papa. Freezer, tu te souviens de la direction ?

Le concerné sortit de sa torpeur et afficha désormais un regard des plus déterminé.

- C'est allé beaucoup trop vite, je n'ai pas eu le temps de mémoriser les coordonnées exactes mais il n'est pas très loin d'ici ! Je propose qu'on se sépare pour couvrir plus de terrains ! Le premier d'entre nous qui le trouve prévient les autres en faisant sauter la zone ! Termina-t-il, avant de disparaître à l'horizon.

- Et en quoi c'est une proposition s'il n'attend même pas qu'on donne notre avis ? soupira Cooler, las.

Lorsqu'il se retourna pour espérer avoir le soutien de son paternel, il s'aperçut que celui-ci avait également prit la poudre d'escampette pour rejoindre sa propre zone de recherche.

- Et bien, on sait au moins de qui Freezer tient ça, murmura-t-il pour lui-même avant de se décider à partir à son tour.



Près du vaisseau délabré des Saïyens.



Les yeux fermés et les mains agrippant chacune une épaule, son corps tremblait comme une feuille. À chaque gémissement, ses cheveux changeaient de couleur, passant du jaune au vert puis du vert au jaune et ainsi de suite. Ce cycle se répéta plusieurs fois avant qu'il ne finisse par craquer. Hurlant de tout son être, le cri de frustration libéré fissura une bonne partie du sol.

Il s'effondra ensuite sur ses genoux, épuisé par cet éprouvant exercice mental. Néanmoins, on pouvait apercevoir que la teinte dorée de ses cheveux ne s'estompa pas pour autant.

- Merde, j'y étais presque cette fois, fulmina, Broly.

Depuis qu'il avait échappé à l'emprise de son père, il était devenu bien plus lucide. Il savait qu'il disposait d'une force astronomique, mais ne voulant pas être consumé par cette dernière, il entreprit de la maîtriser avant qu'elle ne le tue à petit feu.

Soudain, la surface sur laquelle il était posé trembla légèrement, différence que le Guerrier Millénaire ne manqua pas de remarquer.

- Je ne sais qui tu es et je m'en moque. Juste dégage, menaça Broly sans même se retourner.

- Épatant. J'étais pourtant sûr de n'avoir fait aucun bruit en m'approchant, rétorqua Cold. Mais soit, trêve donc de bavardages inutiles, je vais aller droit au but.

L'Empereur à la retraite fit quelques pas en avant tout en gardant une distance raisonnable. Il se devait de montrer à son adversaire qu'il ne le craignait pas.

- Tu as un bon potentiel, petit, commença-t-il. Pourquoi ne pas te joindre à moi ? Tu as toutes les qualités pour devenir mon bras droit. Je veillerai même à ce que mes fils passent l'éponge sur tes dernières actions, promit-il. Je peux t'assurer qu'à mes côtés, tu vivras une vie riche et prospère, qu'en dis-tu ?

Broly se redressa et daigna enfin accorder de l'intention à l'insolent qui osait marchander avec lui. Enfin, « marchander », c'était vite dit. Il n'était pas né de la dernière pluie, il savait que ce n'était là que de belles paroles. Il ne faisait aucun doute dans son esprit qu'à la première occasion, cette veille relique se débarrasserait de lui.

- J'en pense que tu mens bien, mais je suis quand même curieux de savoir ce que tu comptes faire si je venais à refuser...

- Et bien, ce serait ma foi fort regrettable de décliner une telle proposition, fit Cold, d'une voix presque désolé, car je n'aurais pas d'autres choix que de te supprimer ici et maintenant.

Cette affirmation fit écarquiller Broly des yeux. Il ne tarda pas d'ailleurs à s'esclaffer.

- Toi ? Me supprimer ? Tu n'as plus toute ta tête, on dirait. Mais je te prends quand même au mot, vieux fou, essaie donc de me tuer si tu le peux ! provoqua Broly, les bras grands ouverts.

- Puisque c'est si poliment demandé, s'écria une tierce personne, je me vois mal refuser cette invitation !

Apparaissant de nulle part, Cooler frappa le fils de Paragus d'un puissant coup de pied à la nuque qui le propulsa sur plusieurs centaines de mètres.

- Pas la peine d'intervenir, je vais m'occuper de lui, affirma Cooler, sûr de lui.

Cold acquiesça d'un hochement de tête mais se permit néanmoins de le mettre en garde. Avec sa longue expérience du combat, il savait reconnaitre du premier coup d'œil si un adversaire pouvait se montrer potentiellement dangereux, et Broly faisait partie de ceux-là.

- Ne cherche pas à t'amuser, il est beaucoup plus redoutable qu'il n'en a l'air.

Cooler prit un air sérieux. Il se doutait bien que ce Saïyen n'était pas à prendre à la légère mais qu'il puisse représenter une telle menace, ce n'était pas plus mal. Après tout, la dernière qu'il avait eu du challenge, c'était... jamais, alors autant profiter un maximum de cette unique opportunité pendant qu'il en était encore temps.

Un peu plus loin, le Guerrier de la Légende se relevait, tout poussiéreux. Il se massa la nuque et cracha une gerbe de sang. Pour la première fois de sa vie, il avait subi de réels dégâts physiques. C'était là une sensation à la fois étrange et exaltante, une expérience unique en somme.

Cooler, lui, fonçait à toute allure dans sa direction, le poing droit en avant. Broly réagit à temps et para le membre avec son avant-bras gauche. Dans une onde de choc fracassante qui aurait dû les repousser, les deux guerriers tinrent bon et se fixèrent mutuellement.

- C'est toi qui m'as frappé tout à l'heure ?

- Hum... Pas assez fort bien malgré moi.

Broly répliqua à ce sarcasme d'un furtif coup de tête en plein nez. Cooler esquissa une grimace de douleur et ferma les yeux par réflexe. Son adversaire ne pouvant plus se défendre durant ce laps de temps, le fils de Paragus profita de cet instant pour envoyer plusieurs vagues d'énergies à coups portants.

Prit au dépourvu, Cooler encaissa du mieux qu'il put ce violent assaut mais malgré tous ses efforts, il finit par craquer et libéra un puissant Kiaï qui fit disparaître tous ces Kikohas. Alors qu'il peinait à retrouver son souffle dans cet épais écran de fumée, Broly lança une dernière attaque énergique, bien plus conséquente cette fois, qui le propulsa dans l'une des falaises environnantes.

La réaction du Démon du Froid ne se fit pas attendre et se manifesta par une intense lumière violette qui jaillit du décor rocailleux nouvellement remodelé.

- C'est pas mal, félicita Cooler tout en sortant des décombres, tu dois être la première personne à avoir réussi à véritablement me blesser.

Bien que couvert d'ecchymoses un peu partout, il ne perdit pas son calme pour autant. Bien au contraire, il affichait un sourire rassurant, comme s'il connaissait déjà à l'avance l'issue de cet affrontement.

Cooler se courba légèrement vers l'avant, fléchit les genoux et croisa ses bras en « X ». La fine membrane d'énergie autour de lui s'intensifia au fur et à mesure qu'il grimaçait jusqu'à prendre la forme d'un imposant bouclier bleu.

Soudain, quatre larges excroissances blanches poussèrent le long de son crâne. Le même processus s'activa sur ses avant-bras où deux ailerons prirent forme. Enfin, sa taille doubla de volume tandis que ses pupilles disparurent pour laisser place à des sclérotiques rouge sang.

- Maintenant, commença-t-il alors qu'un masque de protection enveloppait sa bouche, on va voir ce que tu vaux face à ma pleine puissance.

Bien que déterminé à lui rendre la pareille, Cooler dût se désister à attaquer lorsqu'il aperçut une silhouette familière le devancer. Comme tout à l'heure, un coup de genou surgit de nulle part frappa par surprise le crâne de Broly, l'envoyant former un gigantesque cratère au sol.

L'intervenant laissa échapper un petit soupir, visiblement déçu par cette piètre performance. Il ne l'avait pas vraiment frappé comme il aurait voulu le faire, preuve qu'il ne maîtrisait pas encore cette transformation à la perfection. D'une taille à peu près identique à celle de Cooler avant que ce dernier n'adopte sa nouvelle forme, sa peau blême faisait exhiber avec harmonie les carapaces protectrices violettes visibles un peu partout sur son corps.

D'un grésillement, l'aîné de la famille apparut aux côtés de Freezer.

- J'avais la situation bien en main, tu sais, dit Cooler, vexé à l'idée de devoir partager son nouveau jouet.

- En effet, tellement bien en main qu'il a fallu que tu te transformes pour reprendre l'avantage, répliqua le cadet, sarcastique.

- Tsss... Tu ferais mieux de ne pas le sous-estimer, le prévint-il, désormais plus sérieux, sa force augmente sans aucune logique. D'ailleurs, il est peut-être même plus fort que toi à l'heure qu'il est...

- Tes blagues de mauvais goût ne m'ont jamais fait rire, rétorqua Freezer d'un ton monocorde sans pour autant quitter des yeux le trou béant dans lequel Broly était toujours enfoui. Contente-toi juste de regarder, je vais te montrer comment on s'y prend pour dresser ces singes !

Le tyran se précipita vers sa cible sans perdre un instant. Les deux bras tendus, il libéra une multitude de rayons d'énergies qui fusèrent sur le cratère, dévastant encore plus la zone.

- Ha! Ha! Déjà crevé, macaque ?! invectiva Freezer, un sourire mauvais avant de se retourner vers son frère, tu disais quoi à propos de sa force ? nargua-t-il.

Un petit point vert situé au centre de l'écran de fumée jaillit sans prévenir et saisit la gorge de Freezer, surpris.

Avec ses cheveux d'un vert émeraude et ses yeux sans pupilles, Broly était devenu méconnaissable. Mais le changement le plus flagrant chez lui restait son nouveau physique. Ses muscles avaient pris une proportion ahurissante, de même que sa taille qui dépassait désormais allègrement celle de Cold qui était pourtant déjà très grand.

- Vous continuez d’apparaître les uns après les autres, et toujours en à me frapper en traître ! J'en ai plus qu'assez de vous, je ne vous connais même pas en plus !! explosa-t-il, fou de rage.

Cooler comprit le danger et intervint sans perdre un instant. Il se mit à asséner de furieux enchaînements sur Broly. Malgré le boost de puissance non négligeable de sa nouvelle forme, aucun de ses assauts ne semblait traverser ce cuirassé.

Freezer, de son côté, ne resta pas sans rien faire et profita de cet instant pour libérer un rayon oculaire hyper-concentré qui aveugla momentanément Broly. Ce dernier relâcha sa proie et se mit à se frotter les yeux de douleurs.

- Maintenant ! hurla Cooler.

Les deux frères se coordonnèrent pour se placer derrière leur adversaire. Ils concentrèrent toutes leurs forces dans leurs poings et frappèrent le dos de Broly qui fusa une nouvelle fois vers le sol. Malheureusement pour eux, ce dernier parvint à se ressaisir à temps et atterrit sur ses pieds.

- Maudits insectes, ça, je peux vous garantir que vous allez me le payer très cher !!

Il ouvrit les paupières et malgré le fait qu'il voyait encore un peu flou, sa vision était revenue... enfin à moitié seulement. L'un de ses yeux resta plongé à jamais dans les ténèbres. Hors de lui de s'être fait maltraité de la sorte, Broly laissa une nouvelle fois sa colère prendre le dessus. Son aura prit une telle ampleur qu'elle repoussa Freezer et Cooler, utilisant pourtant toutes leurs ressources pour ne pas se faire emporter.

- Mais c'est quoi ce monstre, beugla Cooler, sidéré, il peut devenir encore plus fort ?!

- C'est un cauchemar ! trembla Freezer, les bras devant le visage.

Soudain, ce même halo d'énergie perdit en intensité. La violente aura couleur émeraude de Broly s'évapora pour laisser place à un jaune doré avant de disparaître à son tour quelques secondes plus tard. Ses muscles, pourtant si développés, se rétractèrent brusquement et reprirent leurs tailles originales.

- Mais qu'est-ce que... ? chuchota Broly, déconcerté.

Alors qu'il cherchait le pourquoi du comment, il cracha subitement une grande quantité de sang. Ce fut ensuite au tour de ses narines, yeux et oreilles de suivre le même cheminement et de saigner en abondance. Enfin vint ce qu'il redoutait le plus : les douleurs lancinantes au crâne.

Cette sensation était tellement insupportable qu'il s'écroula par terre, totalement à découvert.

- Pourquoi... ? POURQUOI... ?!

Broly l'ignorait mais son état actuel n'était pas dû au hasard. À force d'avoir été lobotomisé durant toutes ces années, les ondes répulsives que son cerveau avait reçues contre son grès depuis tout ce temps avaient causés des dégâts irréversibles, et se manifestaient enfin.

Freezer et Cooler reprirent contenance. Ils affichèrent même une mine encore plus réjouie lorsqu'ils virent leur paternel s'approcher de Broly. Cette étrange lueur dans ses yeux ne pouvait signifier qu'une chose...

- Quel gâchis, soupira Cold, tu aurais pu accomplir de grandes choses si tu avais accepté ma proposition... Enfin, je suppose que ta matière grise de primate n'est juste pas assez développée pour faire preuve de bon sens.

Il tendit l'une des paumes de sa main vers Broly, toujours replié sur lui-même, et le fusilla de centaines de rayons d'énergies tout aussi violents les uns que les autres. À chaque impact, le corps du Guerrier Millénaire sursautait, ne semblant même plus être capable de se défendre.

Fait étrange car même durant son exécution, le fils de Paragus ne poussa ni cri ni gémissement. C'était comme si Cold s'acharnait sur une coquille vide. Une bonne minute s'écoula avant que l'assaut ne prenne fin. Le corps toujours fumant de Broly était couvert de brûlures et de sérieuses blessures un peu partout.

- Très bien, partons, annonça le patriarche tout en se retournant.

- Quoi, comme ça ? Tu ne voulais pas qu'on expose son corps à la vue de tous ? Ce maudit singe mériterait bien un tel châtiment ! argumenta Cooler, désireux de voir la dépouille dépecé.

- Un de vos sous-fifres se chargera de récupérer sa cadavre, nous lui avons déjà consacré beaucoup trop de temps.

Alors qu'il s'apprêtait à décoller pour rejoindre ses fils, Freezer riboula des yeux et hurla comme jamais à l'encontre de son père.

- Derrière-toi, papa ! Attention !

Sans même avoir eu le temps de réagir, Cold fut épris d'une vive douleur aux bras et au ventre. Lorsqu'il essaya de baisser la tête pour mieux voir, la partie supérieure de son corps, sectionnée à partir de la taille, chuta, laissant ses jambes garder une position debout.

« - Mi-misérable, t-tu... respirais encore, parvint-il à murmurer avant de rendre son dernier souffle.

Les cheveux de Broly avaient repris la teinte verte qu'on lui connaissait, néanmoins, à la différence de la dernière fois, son physique ne changea pas. Ni ses muscles ni sa taille ne s'étaient décuplés. Légèrement courbé vers l'avant, ses bras titubaient au même rythme que le vent soufflait. Le regard inexpressif, il ne semblait même pas être conscient, c'était comme si c'était son propre instinct qui le dirigeait.

- ENFOIRÉ !! s'époumonèrent les deux frères, fou de rage.

Ils se jetèrent sur Broly sans tarder et le martelèrent de coups tout aussi violents les uns que les autres. Cette fois, les attaques faisaient mouche. Si le fils de Paragus se retrouvait maintenant encore plus couvert d'hématomes et d'égratignures, c'était là le prix à cause du prix qu'il avait inconsciemment choisi de payer. En effet, en échange d'abandonner son invulnérabilité aux coups physiques, il avait gagné une force brute dépassant de loin tout ce qui existait dans l'univers.

Broly attrapa au hasard l'un des bras qui l'agressait et d'un geste qui semblait tout aussi anodin, tira nonchalamment sur le membre. Les jointures ne résistèrent pas très longtemps et finirent par céder dans un bruit de déchirement sinistre.

Pour la première fois de sa vie, Freezer poussa un cri de terreur.

Le Guerrier Millénaire plaqua ensuite sa main gauche sur le torse de sa victime et libéra un rayon d'énergie vert. Le frêle corps du tyran n'y résista pas. Traversé de part en part, Freezer cracha une quantité impressionnante d'hémoglobine avant d'être éjecté à plusieurs mètres de là.

Avec un bras en moins et un trou béant à la place de l'estomac, le cadet de la famille ne bougeait plus.

Les yeux vitreux, Broly erra ensuite au hasard tel un mort-vivant à la recherche de sa seconde et dernière proie. Ce n'était que lorsqu'il sentit une intense chaleur au-dessus de lui qu'il leva la tête. De là, il aperçut Cooler en train de concentrer une gigantesque boule d'énergie orange entre ses mains.

- Je n'arrive pas à croire qu'on se fait décimer aussi facilement, enragea l'aîné, mais maintenant, c'est la fin pour toi, sale monstre !

La Supernova, comme il l'aimait l'appeler, fonça sur Broly qui ne chercha même pas à l'esquiver. Blessé comme il l'était, il n' arriverait de toute façon pas à se dépêtrer à temps de la trajectoire. Il choisit ainsi l'autre alternative : renvoyer l'attaque à son destinataire.

Il tendit les deux mains en avant dans lesquelles une petite sphère verte se forma au centre.D'un geste nonchalant, la minuscule balle d'énergie parvint à stopper l'avancement de la Supernova sous les yeux éberlués de Cooler qui n'y croyait toujours pas. C'était pourtant là sa pleine puissance qu'il était en train de déployer ! Comment une ridicule boule d'énergie pouvait bloquer sa technique fétiche ?!

- Mais on se fout de moi ?! Il y a des limites même à l'impossible, bordel ! pesta-t-il tout en forçant pour ne pas se faire emporter par sa propre attaque.

La technique de Cooler se faisait de plus en plus repousser, désormais plus proche de lui que de son adversaire. Il se demanda un bref instant s'il ne valait pas mieux tout laisser tomber et fuir pendant qu'il en était encore temps. Après tout, dans son état actuel, Broly ne pourrait surement pas le pourchasser, et de l'espace, il ferait sauter cette maudite planète une bonne fois pour toute.

C'était une bonne idée mais cette même pensée défaitiste et un brin couarde disparut lorsqu'il entendit un vrombissement provenant de l'endroit où Freezer avait été propulsé. Sans même s'en rendre compte, Broly venait de se faire trancher les bras par un disque énergétique qui se perdit plus loin.

Freezer se permit un sourire satisfait avant de perdre connaissance.

- Ha ! Ha ! Bien joué, petit frère ! rugit Cooler, enchanté par ce retournement de situation insoupçonné.

N'ayant dorénavant plus rien pour la retenir, la Supernova absorba la sphère verte (décuplant davantage son potentiel de destruction) et engloutit Broly, toujours désemparé par ce qu'il venait de se produire. L'intense douleur qu'il ressentit à ce moment lui fit reprendre connaissance, perdant dans le même processus cette étrange transformation.

Désormais grièvement blessé et fatigué de lutter, il se laissa emporter par l'attaque jusqu'au centre de la planète dans lequel il rendrait son dernier souffle. Sa liberté aura été de courte durée mais il avait au pu y goûter. C'était dans le sourire qu'il disparut à jamais au sein de ce volcan vivant.

Cooler n'avait pas perdu de temps et prit pris conscience de la situation. Il se précipita pour récupérer le corps mutilé de son petit frère. Il hésita au début à lui venir en aide mais c'était aussi en partie grâce à lui qu'il avait vaincu ce monstre. Et puis, malgré leur aversion l'un envers l'autre, ils restaient unis par un fort lien filial.

Après s'être assuré qu'il respirait toujours, il s'envola le plus vite possible pour quitter cette planète du diable.

Il avait estimé qu'il ne lui faudrait pas plus d'une minute avant que son attaque atteigne le noyau de la planète, ironie du sort, c'était exactement le temps qu'il lui fallait pour quitter l'astre dans son état actuel.

Après avoir tout dévorée tout sur son passage, la Supernova arriva enfin dans les profondeurs de la planète et entra en contact avec le noyau dur. La réaction ne se fit pas attendre et Coméra explosa en millions de petits morceaux, emportant par la même occasion la « comète » qui tentait d'échapper à son destin.



Une semaine plus tard au sein du vaisseau impérial.



Les deux frères avaient tout de même été bien chanceux de s'en sortir après un tel affrontement. Lorsqu'ils avaient été retrouvés, Cooler et Freezer erraient dans l'espace, inconscients et blessés comme jamais ils ne l'avaient été. Mais s'ils étaient encore en vie, et ça, c'était surtout grâce à l'aîné. Avant de se faire emporter par l'explosion de Coméra, il parvint à former un bouclier qui les protégea suffisamment longtemps pour ne pas avoir à tout encaisser de plein fouet.

« Bip-Bip-Bip-Bip-Bip-Bip-Bip-Bip »

La cuve régénératrice dans laquelle se trouvait son hôte venait tout juste de signaler que ce dernier était désormais guéri. Cooler arracha le masque et brisa la vitre de la machine d'un coup de queue.

- Bon retour, Seigneur Cooler. Veuillez nous pardonner de vous avoir placé dans une cuve régénératrice standard, nous ne pensions pas à mal, se justifia Zarbon, une boule dans le ventre.

Il aperçut du coin de l'œil le dévoué conseiller de Freezer, agenouillé devant lui, semblant attendre ses prochaines directives.

- Ça ira. Où est mon frère ? Je dois lui parler.

- Le Seigneur Freezer se trouve en ce moment même en soins intensifs. Son état plus que critique nécessitait une intervention chirurgicale des plus urgentes, informa Zarbon.

- Je vois. Lorsqu'il se réveillera, fais-le-moi savoir, il y a certaines choses sur lesquelles on ne peut plus se permettre de fermer les yeux.

Forces de combat + explications :
Spoiler
____________________________________________________________________________________
Power level time :
____________________________________________________________________________________

------------Broly------------

Stade SSJ :
- Lorsqu'il affronte Cooler en 1 Vs. 1 avant l'arrivée de Freezer, il déploie une puissance à peu près égale à celle de C-17.
Stade LSSJ - Gros muscles - :
- Lorsqu'il affronte Cooler et Freezer en 2 Vs. 1, il prend la même forme que celle du premier film dans lequel il apparaît. Etant donné que c'est la première fois qu'il se transforme en LSSJ, il n'a pas pu exploiter tout son potentiel (il doit encore se mettre davantage en colère), donc à ce moment (lorsqu'il agrippe la gorge de Freezer et se fait marteler de coups par Cooler), il dégageait une force supérieure à celle d'un Super Végéta.
Stade LSSJ - Forme "svelte" aux cheveux verts - :
- La force brute qu'il dégage sous cette forme vaut un Cell parfait. C'est grâce à ce boost qu'il a pu déchirer Freezer comme du papier (:p). Plus d'explications sur les origines de cette transformation dans la rubrique "Question time".

------------Freezer------------

Freezer forme finale :
- Légèrement inférieur au niveau de Goku SSJ sur Namek.
Freezer forme finale à 100% :
- A peu près égale à Son Goku SSJ période Namek. Mais ici, il n'a pas eu l'occasion de l'adopter (mais entre nous, ça n'aurait rien changé, le résultat aurait été de toute façon le même).
Mecha Freezer :
- ???

------------Cooler------------

Forme finale :
- Légèrement inférieur à Goku SSJ période Namek.
Cinquième forme :
- A peu près égale à Trunks du futur lorsqu'il remonte le temps la première fois pour prévenir Goku et ses amis du danger que représenteront les Cyborgs.

_____________________________________________________________________________________
Question time :
_____________________________________________________________________________________

Pourquoi Cold ne se transforme pas ?
J'ai bien réfléchi et si on part du principe que la famille de Freezer est une race à part entière (comme dans DBM) et non des mutants (comme l'affirme Toriyama dans une interview), alors c'est effectivement étrange que Cold ne puisse pas se transformer alors que ses deux fils en sont capables. J'ai trouvé donc une petite explication, à vous d'adhérer ou pas. En gros, si le Cold de ma fanfic ne se transforme pas, ce n'est pas parce qu'il ne le veut pas mais plutôt qu'il ne peut plus le faire. Cold, dans ma fic, est âgé de plusieurs siècles, et au fil de ces derniers, sa force de combat a grandement diminuée en conséquence, l'empêchant d'adopter sa troisième et quatrième forme.

Quelle est cette nouvelle transformation de Broly (forme "svelte" aux cheveux verts) ?
C'est une forme que j'ai inventé. Celle-ci ne s'active que lorsque Broly perd totalement conscience, permettant ainsi à son instinct d'exploiter tout son potentiel sur le moment. En contrepartie, vu qu'il n'est pas maître de lui-même dans cet état, son invulnérabilité aux coups physiques ne s'active pas et devient donc "aussi fragile" que s'il était en simple SSJ, c'est la raison pour laquelle les assauts physiques de Cooler et Freezer ont pu finalement faire mouche pour la première fois. J'ajoute à cela qu'il était en plus déjà bien blessé (hémorragie cérébrale + dégâts dû aux rayons d'énergies de Cold), donc ça justifie encore plus le fait que Cooler et Freezer (surtout) aient été capable de l'amocher vers la fin.
Univers 09 : L'Histoire des Terriens
C-33 fait du break dance dans le topic ! !
Avatar de l’utilisateur
Joka
Superstar Méphistophélique de l'Union Sacrée
 
Messages: 4260
Inscription: Jeu Jan 02, 2014 20:40

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar tyranfreezer le Dim Nov 16, 2014 17:00

Très bon chapitre mon petit joka mais une chose me choc, tu suis quand même dans les grande ligne dbm, et le fait que cold meure est donc très étrange car il est sensé, d'après les dire de videl dans dbm, mourrir tuer par les terriens, mais pourquoi pas. J'ai bien aimer le combat dans les grande ligne, très bon combat, assez logique pour la mort de cold et de broly c'était l'une des seules manières de le tuer pour leur faible niveau. Freezer en mecha pourquoi pas et coola qui sauve freezer pour une fois il est sympa avec son frere. ^^

ils veulent tuer les dernier sayain logique après ceux qu'il son prix dans la face ^^


sinon suite de ma fic j'ai mit un résumé des autres chapitre comme tu m'avais proposer de le faire .
La tyrannie du froid : Et si Freezer avait tué Sangoku avant même qu'il ne se transforme ? Que ce serrait-il passé ? La réponse de ce What-if.
http://www.lunionsacre.net/viewtopic.php?f=42&t=7484 : La tyrannie du froid.
tyranfreezer
 
Messages: 161
Inscription: Dim Déc 22, 2013 21:27

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar Joka le Dim Nov 16, 2014 18:14

Merci pour ton retour, tyranfreezer, content que tu aies aimé le chapitre ! ^^

Alors pour te répondre, je n'ai pas - et je n'ai d'ailleurs jamais eu - la prétention d'écrire l'univers 09 de DBM. Ici, il s'agit tout simplement d'une version alternative de l'univers 09 de DBM (je l'ai déjà précisé dans mon premier post).
Univers 09 : L'Histoire des Terriens
C-33 fait du break dance dans le topic ! !
Avatar de l’utilisateur
Joka
Superstar Méphistophélique de l'Union Sacrée
 
Messages: 4260
Inscription: Jeu Jan 02, 2014 20:40

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar loupzaru le Dim Nov 16, 2014 18:21

J'ai beaucoup ri de l'aventure de Krilin avec Guymao. Ce fut mon moment préféré du chapitre. Pour le reste, ce fut du combat à grosse puissance uniquement sans vraiment de stratégie donc pas trop intéressant pour moi surtout que je n'aime pas trop Broly. Mais ça fait plaisir de voir des démons du froid le tuer, tu redorres leur blason. Après tout, Tory les a vraiment trop ridiculisé dans le manga alors que Goku SS en chie contre Freezer. Je suis sur que Goten à 7 ans perdrait contre Cooler par exemple.
Avatar de l’utilisateur
loupzaru
 
Messages: 446
Inscription: Lun Août 22, 2011 15:41

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar Bushido le Dim Nov 16, 2014 18:32

Bon chapitre dans l'ensemble, cependant, je trouve que tu as un peu de mal à maîtriser le caractère des "démons du froids". :wink:

Concernant la mort de Broly, pour une fois, il meurt serin et non pas en hurlant KAKAROTTO. Paix à son âme. Je me demande ce qu'il va devenir... Il sera sûrement directement réincarné comme Buu.

Dommage pour Cold, il n'aura pas fait long...Froid. *budum tching*
Avatar de l’utilisateur
Bushido
 
Messages: 4749
Inscription: Lun Avr 22, 2013 14:40

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar Joka le Dim Nov 16, 2014 19:02

@loupzaru
Merci pour ton commentaire ! ^^
Ravi que tu aies apprécié ce petit passage du côté des Terriens ! Concernant le reste du chapitre, c'était en effet un affrontement titanesque, mais en même temps, vu le niveau des gaillards, ça ne pouvait pas en être autrement. J'ai quand même placé un petit clin d’œil avec la mort de Cold (coupé en deux comme pour Freezer dans le manga).

Pour le reste du chapitre avec Broly, je tenais surtout à faire rencontrer ces deux personnages (Freezer et Broly) pour la symbolique. Ici, Freezer peut au moins se vanter d'être "venu à bout" (c'est Cooler qui a donné le coup de grâce mais bon, le cadet a aussi contribué à la victoire) du Guerrier de la Légende. Et avec cette conclusion, vous comprenez désormais pourquoi il ne veut plus prendre de risques avec les Saïyens.

@Bushido
Merci à toi d'avoir donné tes impressions !

Pour le caractère de la famille de Freezer, je ne sais pas. J'ai surtout essayé d'accentuer (parfois à outrance, c'est vrai, mais ça m'amusait de les voir se chamailler) cette rivalité fraternelle et de donner un rôle plus autoritaire à Cold.

Pour Broly, je l'affirme tout de suite : il est bien décédé et ne reviendra pas. C'était bien sympa d'utiliser ce personnage torturé et d'essayer d'en faire quelque chose, mais comme on dit, tout a une fin. D'ailleurs, sa mort est un peu similaire à celle de Baddack. ^^

Bushido a écrit:Dommage pour Cold, il n'aura pas fait long...Froid. *budum tching*

*Plisse des yeux*
Kouki serait fier de toi s'il te lisait.
Univers 09 : L'Histoire des Terriens
C-33 fait du break dance dans le topic ! !
Avatar de l’utilisateur
Joka
Superstar Méphistophélique de l'Union Sacrée
 
Messages: 4260
Inscription: Jeu Jan 02, 2014 20:40

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar omurah le Lun Nov 17, 2014 13:36

Moi elle m'a touché la mort de Broly T-T... En plus tu m'as pris par surprise, tu l'as fait passer pour une brute épaisse tout du long du chapitre pour mieux nous balancer cruement à la fin le fait qu'en changeant la perspective, il était aussi quelque part la victime du destin qu'il n'avait jamais choisi.

Sinon, l'impression de badassitude extrême de Broly est très bien rendue, même quand il était endormi, j'en viendrais presque à regretter qu'il se soit fait battre. Ce personnage a l'art et la manière d'obliger l'écrivain qui essaye de le manier à rendre les combats épiques (le petit kikoha vert, les baffes de Paragus, toussa) c'est ce que j'aime bien chez Broly.

Krilin & Chichi... ben ça.
ça va être une simple parenthèse informative ou tu comptes développer un peu, prochainement ?

J'ai trouvé l'arrivée de la Cold family très classe (elle m'a fait un peu penser à celle de Sylva dans l'arc Kimera Ant, que j'avais d'ailleurs trouvé très classe elle aussi)

Hum, du coup comment se fait-il que Cold soit mort ? Tu as fait l'impasse sur une part du paradigme DBZ (Freeza tranché en deux qui parvient à survivre) ?

Très bon chap' btw :)
Image
Avatar de l’utilisateur
omurah
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 3303
Inscription: Dim Fév 24, 2013 0:20
Localisation: Dans le même bateau que toi...

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar Joka le Lun Nov 17, 2014 21:03

Merci pour ton commentaire, Omurah ! ^ ^

Je suis ravi de constater que tu as bien aimé la partie sur Broly. je peux te dire qu'avec lui, ça n'a pas toujours été une partie du plaisir même si au final, il n'aura pas fait long-feu.

Chichi/Krilin, c'était surtout pour montrer qu'ils se sont bien revu avant que les Saïyens attaquent. La chronologie correspondait plutôt bien donc j'ai saisi l'occasion pour rajouter ce passage qui n'était pas prévu pour ce chapitre à la base. Maintenant, est-ce qu'un couple verra le jour... ? Je vous laisse à votre imagination. ^ ^

Enfin, pour la mort de Cold, si on compare avec Freezer dans le manga, on pourrait effectivement penser que je l'ai fait périr un peu trop vite. Mais je le justifie par le fait qu'il est plus faible (donc moins résistant) et bien plus vieux que Freezer. Je me suis dit que comparé à Freezer, ses chances de survie face à une telle blessures devaient quasiment être nulle.

Encore merci à toi pour ton retour !
Univers 09 : L'Histoire des Terriens
C-33 fait du break dance dans le topic ! !
Avatar de l’utilisateur
Joka
Superstar Méphistophélique de l'Union Sacrée
 
Messages: 4260
Inscription: Jeu Jan 02, 2014 20:40

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar xela26 le Lun Nov 17, 2014 23:56

Bon.....

Encore un bon chapitre !

Efficace, percutant, avec son lot de surprises ( la mort de Cold et les sentiments de Broly).

C'était une bonne chose comme on te l'a dit de ne pas se perdre à développer en trop de chapitre cette échappée sur Broly, pour ne pas perdre de vue l'arc principal.

J'en reviens à celui-ci d'ailleurs. Les choses vont devenir très difficiles pour notre cher Végéta. Maintenant que Cooler et Freezer se sont confrontés à Broly, ils risquent de ne plus être grand seigneurs. M'est avis qu'e si Végéta les rencontre trop tôt, l'entretien sera expéditif...
Je comprends pourquoi tu tenais tant à ce que Végéta se transforme en super-sayan ( même si je persiste à penser qu'il n'avait pas été assez humilié par Zarbon pour qu'il se transforme si rapidement)

Cooler n'est pas trop amoché, mais Freezer à du passer par de difficiles séances de soins et de rééducation. je suis curieux de voir à quoi il ressemble maintenant.

Pour les terriens, c'est du tout bon ça. Pendant que l'empire vacille, ils ont plus de temps pour s'entrainer.
Bref, vivement la suite :)
Cell: l'ascension de la terreur- Cell a vaincu Son Gohan lors du Cell game!! Quel sort réserve-t-il à la Terre?? Pour le savoir....viewtopic.php?f=42&t=5990
Chapitre 138: publié
Chapitre 139- 145: 90%- relecture, correction

Cell: Damned Souls- Les aventures parallèles de héros de "l’ascension de la terreur". Pour les connaitre:
viewtopic.php?f=42&t=6774
abandonnée
xela26
 
Messages: 1622
Inscription: Lun Oct 03, 2011 20:57

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar Joka le Mar Nov 18, 2014 11:27

Merci xela26 pour ton commentaire ! ^^

Je suis content que tu aies apprécié ce (gros) chapitre qui conclut enfin cet arc. Alors, pour ce qui est de la transformation de Végéta face à Zarbon, ce n'est pas le SSJ mais le faux SSJ. C'est une "transformation" que l'on peut trouver que dans le film d'animation Dragon Ball Z : La Menace de Namek (Slugh) et qui permet à Goku à ce moment de laisser sa nature sauvage prendre complètement le dessus. Végéta n'a effectivement pas encore le niveau pour se transformer en SSJ, mais pour le sauver des griffes de Zarbon, je devais lui accorder un PU temporaire (et cohérent) pour renverser la tendance, d'où le faux SSJ.

Concernant Cooler, c'est vrai que comparé à son frère, il n'a pas trop morflé. Il a certes été blessé au tout début du combat contre Broly mais après avoir atteint sa cinquième forme, toutes ces petites ecchymoses ont disparus (D'ailleurs, à titre d'information, la même chose se produit avec Freezer dans le manga. Lorsqu'il atteint sa forme finale, toutes ses blessures disparaissent, même sa queue repousse). Mais quand bien même, il n'est pas pour autant ressorti indemne (quelques blessures superficielles dû à l'explosion de Coméra + grandement épuisé par la Supernova et le bouclier), d'où la nécessité de lui avoir fait utilisé une cuve régénératrice.

Voilà ! Encore merci à toi ! =)
Univers 09 : L'Histoire des Terriens
C-33 fait du break dance dans le topic ! !
Avatar de l’utilisateur
Joka
Superstar Méphistophélique de l'Union Sacrée
 
Messages: 4260
Inscription: Jeu Jan 02, 2014 20:40

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar tyranfreezer le Ven Déc 19, 2014 17:55

salut la dedans,

j'espère que la suite va bientot arriver :) ^^
La tyrannie du froid : Et si Freezer avait tué Sangoku avant même qu'il ne se transforme ? Que ce serrait-il passé ? La réponse de ce What-if.
http://www.lunionsacre.net/viewtopic.php?f=42&t=7484 : La tyrannie du froid.
tyranfreezer
 
Messages: 161
Inscription: Dim Déc 22, 2013 21:27

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar Joka le Sam Déc 20, 2014 18:48

C-25 arrivera pendant ces vacances de Noël ! Merci à tous pour votre patience, j'espère que la suite continuera de vous plaire !
Univers 09 : L'Histoire des Terriens
C-33 fait du break dance dans le topic ! !
Avatar de l’utilisateur
Joka
Superstar Méphistophélique de l'Union Sacrée
 
Messages: 4260
Inscription: Jeu Jan 02, 2014 20:40

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar tyranfreezer le Lun Déc 22, 2014 18:56

c25, il doit être puissant comme cybrog xd

^^
La tyrannie du froid : Et si Freezer avait tué Sangoku avant même qu'il ne se transforme ? Que ce serrait-il passé ? La réponse de ce What-if.
http://www.lunionsacre.net/viewtopic.php?f=42&t=7484 : La tyrannie du froid.
tyranfreezer
 
Messages: 161
Inscription: Dim Déc 22, 2013 21:27

Re: Univers 09 : L'Histoire des Terriens !

Messagepar xela26 le Lun Déc 22, 2014 20:09

:lol: :lol: :lol:
Cell: l'ascension de la terreur- Cell a vaincu Son Gohan lors du Cell game!! Quel sort réserve-t-il à la Terre?? Pour le savoir....viewtopic.php?f=42&t=5990
Chapitre 138: publié
Chapitre 139- 145: 90%- relecture, correction

Cell: Damned Souls- Les aventures parallèles de héros de "l’ascension de la terreur". Pour les connaitre:
viewtopic.php?f=42&t=6774
abandonnée
xela26
 
Messages: 1622
Inscription: Lun Oct 03, 2011 20:57

PrécédentSuivant

Revenir vers Fanfictions

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités