De Métal, de Chair et de Sang

Faîtes-nous partager votre fibre littéraire en écrivant votre propre histoire mettant en scène les personnages de Dragon Ball et, pourquoi pas, de nouveaux ! Seules les fanfictions textes figurent ici.

Jusqu'à présent, quel personnage trouvez-vous le plus intéressant ?

Wheelo
6
17%
Kochin
0
Aucun vote
Gero
0
Aucun vote
Piccolo
7
20%
Metal Cold
5
14%
Son Goku
0
Aucun vote
Son Gohan
3
9%
Vegeta
0
Aucun vote
Skirt
6
17%
Miraï Cold
2
6%
Numéro 16
2
6%
Cell
0
Aucun vote
Super Numéro 15 (lol)
1
3%
Euh, aucun en fait
2
6%
Autre
1
3%
 
Nombre total de votes : 35

Re: De Métal, de Chair et de Sang

Messagepar Rebel O'Conner le Sam Nov 07, 2015 15:15

salut Paulemile.

en premier lui, je dois dire que je trouve ta fic très intéressante, l'idée de base est très bonne, sinon, je ne la suivrais pas.

pourquoi est-ce que je dis ça? parce que, à mon grand dam, comme GlaDos avant, je vais devoir la descendre.

il y a beaucoup, beaucoup trop de raccourcis. Les personnages semblent avoir lu le scénario à l'avance. Ils savent tout, tout de suite, et sans aucune raison.

exemple:

-Un singe renégat qu’on croyait mort, un autre qui se prend pour un Terrien, son gosse en bas-âge et un Namek, reprit Reacum. J’espère que vous rigolez !”

ok, reacum n'aime pas végéta, et il pense qu'il a trahi. il passe directement à la conclusion parce qu'il est bête, sans doute. pourtant, ils savent que les dragon balls existent sur cette planète, alors, qu'il est été ressuscité est vraisemblable, non? moi en tout cas, avant de l'accuser de quoi que ce soit, je lui demanderais quand même au cas où.
pourtant, il est pas si bête, puisqu'il a compris tout de suite que Goku est terrien d'adoption. un sacré psychologue, ce Reacum, en fait. Même s'il est clairement un saiyan, connaitre toute sa vie simplement à ses fringue, chapeau. il sait son signe astrologique, aussi?
et je ne parle même pas du namek, dont la présence, à des millier d'années lumière de sa planète n'étonne personne.

et ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autre, comme celui de Végéta 2 qui, d'un coup, sans aucune raison, sait immédiatement que Freezer va aller sur namek, deux chapitres avant.
ce n'est pas logique, en fait, tout tes persos, à un moment ou un autre, deviennent des mary-sue. Il n'agissent que pour faire avancer le scénario, pas à cause du scénario.
tu es même, je dirais, à la limite de l'OOC.

j'espère que tu continuera à améliorer ton histoire, tu as fait des efforts après le pamphlet de GlaDos, et l'histoire est suffisamment passionnante pour qu'on espère qu'elle ne soit pas gâchée parce que tu veux aller trop vite.

voilà, désolé encore.
ImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Rebel O'Conner
 
Messages: 1086
Inscription: Jeu Août 11, 2011 19:48
Localisation: Derrière toi à observer ton cou appétissant, pauvre mortel!

Re: De Métal, de Chair et de Sang

Messagepar Renkon le Sam Nov 07, 2015 15:16

Bon chapitre ! Juste pour savoir est-ce que le niveau de goku est pareille que dans le manga (période namek) ou vu qu'il a du s'entrainer avec vegeta , piccolo et gohan sa lui a empêcher de progresser jusqu'au même niveau que la période namek ?
Avatar de l’utilisateur
Renkon
 
Messages: 65
Inscription: Mar Juin 02, 2015 17:08

Re: De Métal, de Chair et de Sang

Messagepar Paulemile le Sam Nov 07, 2015 17:25

Rebel O Conner a écrit:salut Paulemile.

en premier lui, je dois dire que je trouve ta fic très intéressante, l'idée de base est très bonne, sinon, je ne la suivrais pas.


Héhé, merci, ça commençait bien :mrgreen:

Pour le reste, je vais tenter de te répondre avec ma vision des choses. Ce ne sera peut-être pas suffisant pour tout expliquer mais ce sera déjà ça.

Rebel O Conner a écrit:ok, reacum n'aime pas végéta, et il pense qu'il a trahi. il passe directement à la conclusion parce qu'il est bête, sans doute. pourtant, ils savent que les dragon balls existent sur cette planète, alors, qu'il est été ressuscité est vraisemblable, non? moi en tout cas, avant de l'accuser de quoi que ce soit, je lui demanderais quand même au cas où.


et la suite logique

Rebel O Conner a écrit:et ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autre, comme celui de Végéta 2 qui, d'un coup, sans aucune raison, sait immédiatement que Freezer va aller sur namek, deux chapitres avant.


Au chapitre précédent, Vegeta dit ça aux Terriens :
“Ce truc-là ne sert pas qu’à repérer et quantifier les énergies. C’est également un moyen de communication très efficace qui permet de discuter à travers les galaxies. Le fait est que même si je ne le portais pas pendant notre combat, des gens mal intentionnés ont entendu nos conversations, notamment au sujet de Namek et des Dragon Ball. Il devait être défectueux ou piraté.”

S'en suit une explication sur le fait que Freezer est parti sur Namek et le Commando qui vient sur Terre, blabla. Mais tout ça, Vegeta le sait parce qu'il y a ça, au chapitre 7 :
Une minute plus tard, le Saiyajin aux cheveux longs apporta l’appareil à Vegeta qui l’attacha immédiatement et le manipula nerveusement. Il murmurait des phrases dénuées de sens pour le scientifique qui jetait des regards inquiets vers les jauges sur son écran. Elles indiquaient que les ondes mentales de son patient n’étaient pas du tout en train de se calmer, malgré tous les efforts fournis par l’outil de contrôle crânien. Le combattant fraîchement ressuscité tripotait toujours son dispositif en faisant des gestes stressés. Il écarquilla les yeux plusieurs fois et serra les dents avant de se le faire retirer.

Et s'en suit une crise de panique de Vegeta qui apprend que Freezer sait pour tout. De la même manière qu'il a été espionné durant son fight sur Terre, il a capté des conversations qui lui ont fait comprendre tout ça. Si c'est faisable dans un sens, pourquoi pas dans l'autre ?

Alors oui, c'est peut-être rapide et mal expliqué. Pour moi c'était pourtant fait pas trop grossièrement étant donné que j'avais peur d'énoncer des évidences. Apparemment c'est l'inverse :lol:

Ensuite :

Rebel O Conner a écrit:pourtant, il est pas si bête, puisqu'il a compris tout de suite que Goku est terrien d'adoption. un sacré psychologue, ce Reacum, en fait. Même s'il est clairement un saiyan, connaitre toute sa vie simplement à ses fringue, chapeau. il sait son signe astrologique, aussi?
et je ne parle même pas du namek, dont la présence, à des millier d'années lumière de sa planète n'étonne personne.


Je pars du principe que dans Dragon Ball, les Saiyajin sont aisément reconnaissables par rapport aux humains, même si les différences ne sont pas si flagrantes dans les dessins. Les membres du Commando Ginyu connaissent les Saiyajin, ils savent qu'ils portent des armures impériales (on ne les voit jamais habillés autrement alors on peut spéculer... mais bon). Du coup oui, Reacum voit un Saiyajin habillé différemment, comme les autres gars sauf Vegeta, en fait. La déduction n'est pas si difficile à faire je trouve. Et il dit "un Singe qui se prend pour un Terrien". Il ne connait pas toute sa vie non plus :mrgreen:
Pour le Namek ben... toujours le truc sur les conversations de Vegeta captées lors du fight. J'ose espérer que Freezer a briefé les gars un minimum avant de les envoyer sur Terre.

Alors oui, j'aurais pu partir en interrogatoire sur pourquoi un Saiyajin se fringue en kimono, comment il a abouti à se battre aux côtés de Vegeta... etc. etc.
Tout est dans la nuance entre filer des infos de manière pertinente et le gros remplissage bourrin indigeste. J'essaie de faire au mieux et ce n'est pas la première fois qu'on me dit que j'ai du mal avec ça.
Au moins aujourd'hui, j'avais quelques arguments à proposer :D

Rebel O Conner a écrit:j'espère que tu continuera à améliorer ton histoire, tu as fait des efforts après le pamphlet de GlaDos, et l'histoire est suffisamment passionnante pour qu'on espère qu'elle ne soit pas gâchée parce que tu veux aller trop vite.

voilà, désolé encore.


Pas de souci, les critiques négatives sont toujours bonnes à prendre, tant que ça ne devient pas du bash gratuit. Ce n'était pas le cas de ton post et je vais essayer de m'en servir pour m'améliorer encore.
Merci à toi.

Renkon a écrit:Bon chapitre ! Juste pour savoir est-ce que le niveau de goku est pareille que dans le manga (période namek) ou vu qu'il a du s'entrainer avec vegeta , piccolo et gohan sa lui a empêcher de progresser jusqu'au même niveau que la période namek ?


Salut Renkon. La réponse devrait arriver dans le chapitre suivant, sinon dans celui d'encore après. Pour info quand même, j'estime que la session d'entraînement de Goku lors de son voyage vers Namek est surabusée 8-)
Du coup j'ai donné la réponse, tant pis :lol: Par contre, Vegeta a bénéficié d'un entraînement qu'il n'avait pas eu dans le manga. Du coup, on peut penser qu'il aurait battu Reacum sans cette "téléportation".
Avatar de l’utilisateur
Paulemile
 
Messages: 2034
Inscription: Jeu Août 11, 2011 19:50

Re: De Métal, de Chair et de Sang

Messagepar goget le Sam Nov 07, 2015 17:31

Et bah... Guldo déteste vraiment Vegeta pour tricher comme ça... :)

Mais j'ai pas compris pourquoi Recoom sourit comme ça... C'est pas lui, dans le manga, qui ne voulait pas que le commando intervienne dans le combat ? :?
Avatar de l’utilisateur
goget
 
Messages: 3360
Inscription: Mar Jan 13, 2015 23:02
Localisation: Chez le fermier qui me déteste

Re: De Métal, de Chair et de Sang

Messagepar Paulemile le Sam Nov 07, 2015 18:04

J'ai pas retrouvé de passage dans le manga qui stipule que les autres ont interdiction d'aider Reacum.
Il demande juste à Jeece et Barta de lui laisser buter Gohan et Krilin en plus de Vegeta mais ça va pas plus loin. J'ai peut-être loupé un passage mais de toute façon, les règles sont différentes ici :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Paulemile
 
Messages: 2034
Inscription: Jeu Août 11, 2011 19:50

Re: De Métal, de Chair et de Sang

Messagepar goget le Sam Nov 07, 2015 18:07

J'ai pas dit interdiction. Je pensais effectivement à ce passage et moi je comprends ça comme une interdiction :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
goget
 
Messages: 3360
Inscription: Mar Jan 13, 2015 23:02
Localisation: Chez le fermier qui me déteste

Re: De Métal, de Chair et de Sang

Messagepar omurah le Dim Nov 08, 2015 15:36

Bon, autant j'aime quand les commentateurs spéculent sur les potentiels éléments à venir, autant j'aurais aimé que personne ne pense à ça :lol:
C'est un truc auquel j'ai pensé depuis le début, effectivement. Par contre, vous n'en entendrez pas parler avant un bout de temps.
#ruinedtwist :mrgreen:


Sauvegarde écrasée hein ? (un peu comme avec la timemachine de Niic mais là... sur des personnes) si c'est ça je trouve l'idée fabuleuse :mrgreen:

Pour ce chapitre j'ai bien aimé la mise en scène de la téléportation. C'était pas fait du point de vue de Guldo comme dans l'anime (le manga je me souviens pas trop) du coup ça donnait une autre allure. Surtout que tu parlais de Yardrat un peu plus tôt et mon cerveau est donc parti sur d'autres pistes avant que je vois le message de Goget et que je percute.
A voir comment tout ça va finir. Dans l'anime Guldo se fait prendre en traitre quelque part. Mais Guldo est un peu con aussi de pas avoir anticipé ça. Et les autres de l'avoir laissé dans un 1 vs 3. Je suis donc curieux de voir comment ça va se passer ici. S'il se fait à nouveau prendre en traitre ce sera plus cohérent vu que les autres sont cette fois plus occupés. A voir.

Gohan qui se coltine Jeece, j'ai trouvé ça un peu prématuré. Tout en trouvant intéressante ta construction des chapitres parce qu'on dirait que tu savais déjà qu'il allait se taper des gros morceaux du coup tu l'as boosté au ZPU en prévision. Et de manière naturelle et bien intégrée à l'histoire, ma foi. Mais je trouve quand même ce combat prématuré. Goku n'est pas capable de mesurer l'écart entre Gohan et Jeece ?

Le combat principal était bien rythmé et l'arrivée du commando bien fichue avec le côté work hard party harder (dédi à qui se reconnaitra dedans).

Et j'ai bien apprécié le fait qu'il y ait un 3e camp un peu plus libre de ses mouvements et qui cherche à voir s'il est intéressant de rentrer dans la danse pour reconfigurer l'échiquier. Weelo donc, à qui tu essayes de donner une véritable personnalité qui tend un peu moins vers l'antipathie tout en lui donnant un côté pragmatique. J'aime cette voie-là, perso.

Voilà, voilà. Mes impressions en vrac. Bon chapitre donc :) Et la Z team est carrément mal barrée x)
Image
Avatar de l’utilisateur
omurah
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 3302
Inscription: Dim Fév 24, 2013 0:20
Localisation: Dans le même bateau que toi...

Re: De Métal, de Chair et de Sang

Messagepar Paulemile le Ven Nov 13, 2015 18:17

omurah a écrit:Gohan qui se coltine Jeece, j'ai trouvé ça un peu prématuré. Tout en trouvant intéressante ta construction des chapitres parce qu'on dirait que tu savais déjà qu'il allait se taper des gros morceaux du coup tu l'as boosté au ZPU en prévision. Et de manière naturelle et bien intégrée à l'histoire, ma foi. Mais je trouve quand même ce combat prématuré. Goku n'est pas capable de mesurer l'écart entre Gohan et Jeece ?


Jeece n'a pas montré sa puissance max mais bon, dans le manga, Goku est quand même capable de déterminer qu'il est largement plus fort. Du coup si, il peut mesurer l'écart. Il prévient Gohan mais lui dit qu'il sera capable de gagner s'il s'énerve (je vois Gohan plus fort que dans le manga au même moment, car ZPU puis entraînement plus balaise que la méditation avec Krilin dans le vaisseau). J'estime qu'en termes de puissance, ça reste quand même cohérent.

omurah a écrit:Et j'ai bien apprécié le fait qu'il y ait un 3e camp un peu plus libre de ses mouvements et qui cherche à voir s'il est intéressant de rentrer dans la danse pour reconfigurer l'échiquier. Weelo donc, à qui tu essayes de donner une véritable personnalité qui tend un peu moins vers l'antipathie tout en lui donnant un côté pragmatique. J'aime cette voie-là, perso.


Merci pour ce commentaire. J'essaie effectivement d'aller dans ce sens, de créer un 3ème camp (pour le moment du moins) et surtout un Wheelo un peu plus subtil qu'un méchant basique. J'espère que ça tiendra la route sur le long terme.

omurah a écrit:Voilà, voilà. Mes impressions en vrac. Bon chapitre donc :) Et la Z team est carrément mal barrée x)


Ouais, on peut dire ça 8-)

Chapitre 10 : Tactiques Déjouées


Le champ de bataille commençait lentement à souffrir des combats opposant les gardiens de la Terre aux soldats d’élite de Freezer. La plaine verdoyante faisait maintenant place à un terrain miné où se mêlaient cratères et nuages de poussière.

De son côté, Piccolo était en plein bras de fer avec Barta. Les deux combattants se rendaient coup pour coup dans un duel qui semblait parfaitement égal. Le grand personnage bleu couvert de pustules avait cependant un léger avantage en vitesse qui obligeait le Namek à rester sur la défensive la plupart du temps. Ce dernier parvenait tout juste à compenser son handicap grâce à supériorité technique et à sa maîtrise des arts-martiaux.

À la suite d’un échange particulièrement intense, le fils de Daimao réussit à contourner la défense du Commando et à l’envoyer mordre la poussière. Le grand batracien humanoïde avait été ébranlé mais il lui en faudrait plus pour être mis hors combat. Il se releva tranquillement et retira la terre accumulée sur ses épaulettes.

“Tss… jamais je n’avais vu de Namek aussi fort. Ça m’agace un peu, je pensais me débarrasser de toi en un rien de temps et aller chercher à manger quelque part ensuite. Tu chamboules tous mes plans mais tu peux peut-être me dire où trouver de la bonne glace au chocolat pas loin d’ici ? J’aimerais beaucoup en avoir pour profiter des autres combats quand j’en aurai fini avec toi.”

Piccolo se contenta de conserver un regard sévère et concentré face à son adversaire. Il était bien en garde, les bras levés devant sa tête et son torse pour se protéger plus efficacement des prochaines offensives. Malgré tout, il fut incapable de contrer l’attaque suivante. Barta s’était comme matérialisé instantanément devant lui, sans même avoir bougé. Profitant de l’effet de surprise, le crapaud bleu administra un violent uppercut au Namek qui partit haut dans les airs et fut renvoyé vers le sol par un coup dans le dos. À son tour, Piccolo se releva et cracha un peu de sang.

“Il me semblait bien avoir vu le gros rouquin se téléporter aussi, grogna-t-il. Alors c’est ça votre truc spécial ? Et vous pensez que ça vous suffira pour gagner ?
-Hin ! Hin ! ricana Barta. Parce que tu connais un moyen de contrer ça, peut-être ?”

Le Namek se remit en position de combat sans répondre. Malgré son air hautain, il ne se sentait plus du tout confiant.

╔╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╗
╚╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╝


“Impressionnant pour un gamin ! Même Vegeta ne faisait pas mieux au même âge.”

Jeece parait toutes les offensives de Gohan avec une facilité déconcertante tout en se moquant de lui. Il avait pensé qu’il s’ennuierait mais il y avait finalement matière à s’amuser un peu.

“Quel dommage… tu ne deviendras jamais adulte.”

Le Commando à peau rouge se décida enfin à riposter et enfonça son poing dans la joue du garçon, qui tenta de maîtriser sa chute du mieux possible, sans grand succès.

“Déjà en difficulté ? continua Jeece. Je ne t’ai mis qu’un seul coup ! T’es pas mauvais mais niveau résistance, c’est quand même pas encore ça.”

Son Gohan se redressa à la vitesse de l’éclair et parvint presque à surprendre son adversaire. Il se savait inférieur mais il était persuadé qu’il pouvait faire mieux. Il devait faire mieux. S’il abandonnait maintenant, il condamnerait peut-être tous les autres.

“Tu es courageux, gamin… railla le soldat en imitant le discours que Ginyu avait prononcé un peu plus tôt. Je l’admets volontiers. Stupide mais courageux. Regarde, tes amis sont fichus et tu continues à te battre vaillamment.”

La moquerie de Jeece força Gohan à regarder autour de lui. Il remarqua effectivement que Vegeta et Piccolo étaient dans de sales draps. Leurs ennemis disparaissaient et réapparaissaient à des endroits différents sans raison. C’était très étrange.

Quant à son père, il livrait un combat de haute volée mais le capitaine du Commando semblait du même niveau que lui. Le temps jouait contre les habitants de la Terre ; la situation risquait d’empirer rapidement.

“Ouch ! Celui-là il a dû laisser des traces, comment Jeece.”

En effet, Gohan l’avait vu aussi. Barta avait effectué une frappe particulièrement puissante et Piccolo avait visiblement été blessé. Bien que cette vision soit très difficile à supporter, c’était tout ce que demandait le petit garçon.

Voir Vegeta se faire maltraiter par un inconnu ne le révoltait pas plus que cela. Au contraire même, c’était presque satisfaisant et rétablissait une certaine justice. Mais assister à la chute de son maître et ami, c’était bien plus qu’il ne pouvait accepter.

Le fils de Goku accueillit la colère qui montait en lui avec bonheur. Une vive aura blanche se mit à scintiller autour de lui et il se rua sur son opposant en extériorisant toute sa haine à travers un cri puissant.

La vitesse du garçon n’avait plus rien à voir et Jeece fut totalement pris au dépourvu. Dès lors, il fut ballotté en tous sens par Gohan qui le frappait sans relâche, l’envoyait dans les airs pour mieux le réceptionner et lui brûlait la peau à l’aide de nombreux kikohas. Ne sachant que faire alors que la douleur augmentait à chaque instant, le Commando tourna la tête vers l’un de ses alliés pour demander de l’aide… et il l’obtint.

Instantanément, il se retrouva debout, derrière l’enfant enragé, dans une configuration très avantageuse. Le fils de Goku n’avait subitement rencontré que du vide et s’en trouva déséquilibré. Il se demandait encore comment son adversaire avait pu lui échapper et n’eut même pas le temps de se retourner. Deux mains gantées de blanc lui attrapèrent la tête pour l’enfoncer dans la terre en creusant un petit cratère.

“Tu m’aurais presque fait peur, sale gosse ! lâcha Jeece, finalement rassuré. Maintenant, c’est fini pour toi, pas question que tu me refasses un truc pareil.”

À l’aide de son pied, le soldat appuya de plus en plus fort sur le crâne du garçon qui se mit à hurler tant la souffrance qu’il endurait était insupportable. Il aurait pu gagner, il le savait. Mais il avait lui succombé à cette technique imparable. Maintenant, il était celui qui avait le plus besoin d’aide.

╔╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╗
╚╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╝


Wheelo et Nappa venaient d’arriver sur les lieux du combat et avaient pris soin de cacher leurs énergies à raisonnable distance ; cette faculté apprise après avoir vu les Terriens à l’œuvre était fort utile. Surtout lorsque l’on voulait prendre la température d’une bataille d’une telle envergure.

Le bosquet dans lequel les deux Saiyajins’étaient dissimulés leur donnait une bonne vision d’ensemble. Depuis leur point d’observation, ils n’avaient pas encore dit un mot, se contentant d’analyser les différentes informations qu’ils avaient devant eux et les conclusions qu’ils pourraient en tirer. Néanmoins, un étrange phénomène leur sauta rapidement au yeux.

“T’as vu ça Rad… heu… maître Wheelo ? se reprit le grand moustachu. Dès qu’ils ont été en difficulté, les envahisseurs se sont mis à utiliser une sorte de téléportation.”

Le scientifique hocha la tête pour signifier qu’il avait détecté la même chose chez la plupart des protagonistes désignés. Raditz balayait la grande plaine du regard, faisant travailler son esprit aiguisé. Après un bref silence, il émit un grognement dubitatif.

“Tu vois le plus petit, le vert ? On pourrait croire qu’il ne fait rien, remarqua-t-il. Pourtant, si tu le fixes intensément, tu verras qu’il se décale parfois de quelques centimètres, comme s’il sursautait. Ceci intervient à chaque fois qu’un ou plusieurs de ses alliés se matérialise ailleurs, comme par enchantement.”

Sur les conseils de son supérieur, Nappa se focalisa sur Guldo. Il ouvrit la bientôt bouche de stupéfaction.

“C’est vrai ! Et en plus, on dirait qu’il se fatigue de manière saccadée. Des gouttes de sueur qui n’étaient pas sur son front avant apparaissent. Sa respiration s’accélère un peu aussi, sans raison.
-Exactement, appuya Raditz. Je pense que ce petit machin rabougri est bien plus dangereux qu’il ne le fait croire.
-Sacré Guldo ! s‘esclaffa le colosse. La rumeur était vraie alors… Qu’est-ce qu’on fait alors ?
-Vu comment cet ignoble lutin fait pencher la balance, il va falloir qu’on intervienne rapidement.”

Les deux acolytes se regardèrent avec un sourire qui ne laissait aucun doute sur leurs intentions.

╔╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╗
╚╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╝


Goku et Ginyu s’acharnaient l’un sur l’autre sans discontinuer depuis le début des affrontements. Le Saiyajin semblait forcer beaucoup plus que le capitaine du Commando et c’est donc en toute logique que celui-ci finit par enfoncer son coude dans la pommette de son opposant. Le guerrier en kimono rouge tituba pour reprendre son équilibre. Face à lui, Ginyu croisait les bras, l’air mécontent.

“Je suis déçu… lâcha-t-il. Je pensais que tu étais le plus fort du lot lorsque tu t’es désigné pour m’affronter. À mon avis, je me serais mieux amusé contre Vegeta.”

Goku ricana puis jeta un coup d’œil autour de lui. Il avait été rassuré par le début des combats, qui avaient tous démarré en faveur des habitants des gardiens de la Terre. Il s’était donc octroyé un petit moment de détente en se confronter à un adversaire de valeur.

Mais la physionomie des autres duels avait totalement changé en moins d’une minute. Vegeta n’arrivait plus à toucher Reacum, Piccolo ne se battait presque plus et pire encore, Gohan était au sol, pratiquement à l’agonie. Le regard de Son Goku se durcit, il avait été trop confiant et avait commis une énorme erreur. Il fallait qu’il aille sauver son garçon, plus rien d’autre n’avait d’importance.

Le Saiyajin s’élança mais fut aussitôt stoppé par une main violette agrippée à son poignet.

“Quelle idée de faire combattre son enfant en bas âge, railla Ginyu. Il n’est pas question que tu ailles le secourir, je n’en ai pas fini avec toi.”

Goku ne put se retenir plus longtemps. Il laissa exploser sa fureur et s’entoura d’une vive aura rouge qui balaya tout ce qui se trouvait dans un grand cercle dont il était le centre.

“Lâche-moi ! s’égosilla-t-il.”

Il se dégagea sans effort et repoussa son opposant d’un violent uppercut. Le père de Gohan fonça ensuite à une vitesse prodigieuse vers Jeece… qui disparut juste avant de se faire percuter.

Le personnage cornu se prit même pas la peine de se relever. Il fixait le chiffre qui s’affichait sur son scouter d’un air hébété. Il n’avait pas vu une telle valeur sur son écran depuis des lustres. D’abord un peu effrayé, son visage s’éclaira.

“Capitaine, vous allez bien ?”

Jeece était réapparu aux côtés de son supérieur et l’aida à se remettre debout.

“Ne t’inquiète pas pour moi, je suis simplement heureux de rencontrer un combattant de ce niveau. Il est effectivement très fort, mais cela ne suffira pas à me vaincre. Il vient juste de me donner une fantastique occasion de dévoiler ma vraie force.... “

Le chef du Commando poussa un cri et se retrouva aussitôt nimbé d’une lueur mauve, faisant trembler le sol sous ses pieds. Il s'élança à toute vitesse vers Goku, qui fut forcé de s'éloigner de Gohan pour le préserver de cette tempête d'énergie. Il n'eut même pas le temps de lui donner un Senzu. Quand le Saiyajin bloqua la charge du capitaine, il sentit les os de ses avant bras trembler, à la limite de la rupture.

╔╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╗
╚╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╝


Barta avait repris une totale confiance en lui. Grâce à l’aide qu’il avait reçue, il avait définitivement repris le contrôle de son duel et le Namek qu’il avait pour adversaire était à court de solutions. Ce dernier avait l’air toujours plus dérouté au fur et à mesure que les secondes s’écoulaient.

Mais c’est lorsque Piccolo vit Gohan plier sous les coups de Jeece qu’il se décida à utiliser son attaque la plus rapide. Son ennemi pouvait se téléporter, il éviterait probablement le Makankosappo sans le moindre problème, mais le fils de Daimao n’avait plus que ça à tenter. Plutôt que de ne rien faire, autant mourir en ayant donné tout ce qu’il avait.

Le Commando à peau bleue avait bien compris que Piccolo se préparait à lui envoyer une technique surpuissante. Il se contenta néanmoins de rester droit et souriant, comme pour narguer le Namek qui concentrait son Ki dans deux doigts en les collant à son front. Lorsque ce dernier libéra son Makankosappo, Barta ne se retourna même pas pour s’assurer qu’il était soutenu. Il le savait, tout simplement.

“On va achever de lui plomber le moral… pensa-t-il. Et ensuite, on l’achèvera tout court.”

Sûr de lui, le commando à tête de batracien ne comprit donc pas pourquoi le rayon doré venait de le traverser de part en part. Son collègue boursouflé n’était pas un foudre de guerre mais il était rompu à cette technique de combat. Pourquoi n’avait-t-il pas stoppé le temps pour déplacer son ami, cette fois ?

Alors qu’il sentait la vie s’échapper de son corps, Barta tomba à quatre pattes et voulut réprimander une dernière fois Guldo mais il constata simplement que celui-ci avait été proprement décapité… par un Saiyajin aux cheveux longs qui n’était pas là la seconde d’avant.

“Merde… lâcha le crapaud en crachant du sang, pour mourir l’instant d’après.”

╔╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╗
╚╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╝


Reacum s’en donnait à cœur joie. Bien aidé par son acolyte capable de manipuler le temps, il avait fini par dominer Vegeta pour de bon. Il était en train de le rouer de coups au sol en ricanant lorsqu’il assista à la fin de Barta. Inconsciemment, il s’arrêta de frapper le Saiyajin pour fixer Piccolo avec colère.

“Cet enfoiré de Namek ! À cause de lui, notre danse spéciale n’aura plus autant de classe ! Mais qu’est-ce que Guldo a foutu ? Vegeta, tu restes là, d’accord ? Je vais m’occuper moi-même de ce salaud avant qu’il ne fasse n’importe quoi. ”

Le prince ne répondit pas. Il était allongé en position fœtale dans la poussière, luttant contre la douleur, arrachant un gloussement dédaigneux à son adversaire. Le grand personnage roux était un peu blessé mais son futur ennemi l’était plus que lui. Il arriverait à s’en défaire sans trop de problèmes. Mais alors qu’il allait s’envoler, une main aussi grande que la sienne se posa sur son épaule.

“Tu ne bouges pas, toi… déclara joyeusement Nappa avant de lui enfoncer son poing dans le visage.”

╔╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╗
╚╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╝


Piccolo avait à peine cru à sa tactique désespérée mais elle avait pourtant fonctionné. Barta était mort. À cet instant, grâce à l’arrivée inopinée de Raditz et de Nappa, la victoire sembla changer de camp à nouveau. Il n'était pas question de se réjouir pour autant.

“Les enfoirés ! enragea le Namek.”

Wheelo avait encore tout calculé pour sortir gagnant de ce combat à tous les coups ! Et le colosse moustachu était bien de son côté. Voilà qui compliquait bien les choses.

Mettant ses inquiétudes de côté, le guerrier Namek se précipita vers Gohan. Par chance, Jeece était encore sous le choc de la mort brutale de Guldo et n’avait pas jugé bon de terminer le travail.

“Eh ! Gohan, tu vas bien ? s’exclama son ancien maître, très angoissé.
-... je… ne peux plus bouger.
-Ça va aller, je me charge de celui qui t’a fait ça et j’irai récupérer un Senzu auprès de ton père.”

Piccolo se redressa et constata que le Commando à peau rouge avait repris ses esprits. Les deux guerriers se jetèrent l’un sur l’autre et se stoppèrent mutuellement dans un torrent d’énergie.

“Tu pensais que je serais moins en forme que ça ? fanfaronna Jeece. Désolé de te décevoir.”

╔╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╗
╚╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╝


Maintenant qu’il avait réglé le problème Guldo, Wheelo se demandait bien qui il allait bien pouvoir aider… ou achever. Les extraterrestres évoqués par Vegeta une semaine plus tôt étaient finalement arrivés. Il n’avait pas menti.

Pendant un instant, le scientifique se mit à penser qu’il aurait peut-être dû l’écouter sur le coup. Il l’aurait certainement gardé sous contrôle même si pour cela il aurait fallu monter une expédition spatiale en bricolant des vaisseaux à la hâte. Il était trop tard pour le regretter, maintenant. La menace s’était déplacée d’elle-même ici et il fallait l’éradiquer avant que la planète ne soit en danger.

Passant en revue chacun des protagonistes, l’homme aux longs cheveux noirs fut surtout très impressionné par les niveaux de Goku et de son mystérieux adversaire violet. Était-ce Freezer, d’ailleurs ? Nappa lui avait bien parlé d’un individu cornu mais plus petit et plutôt rose que mauve...

Son regard s’arrêta finalement sur Vegeta, cet ingrat qui avait fui sa forteresse alors que Raditz lui avait rendu la vie. Il était là, vulnérable et très affaibli. Le sourire du généticien s’agrandit. Il allait pouvoir récupérer son bien et cette fois, pas question de le laisser partir.

Assez grièvement blessé, le prince s’était retourné sur le ventre et essayait péniblement de se relever sur ses genoux. La voix qu’il entendit alors lui glaça le sang.

“Heureux de te revoir, Vegeta. Tu ne m’en voudras pas si je t’administre le même traitement que lors de notre dernière rencontre...”

╔╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╗
╚╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╝


Goku fut forcé de le reconnaître : ce Capitaine Ginyu était un véritable génie du combat. Il lui tenait tête rien qu’avec sa puissance brute, sans l’utilisation d’artifices comme le Kaioken. Cela signifiait d’ailleurs une chose. L’organisme du père de Gohan se fatiguait bien plus vite que celui de son adversaire. Son Goku en fit rapidement la douloureuse expérience. Les coups qu’il recevait provoquaient bien plus de dégâts à son corps que les siens n’en causaient à son ennemi.

Il se défendit du mieux qu’il put, puisa dans ses réserves pour tenter de surprendre voire même de déstabiliser le chef du Commando, mais rien n’y fit. Le soldat cornu était aussi résistant qu’il était expérimenté. À force de persévérer, le Saiyajin se retrouva au sol, se tenant le ventre, un filet de sang coulant de ses lèvres. Son adversaire le toisait avec la satisfaction manifeste de quelqu’un qui avait mené un combat grisant et qui l’avait remporté.

Malgré tout, Goku ne s’inquiétait pas plus que ça. Il avait toujours les Senzu dans les replis de sa tenue. Il était d’ailleurs grand temps d’en prendre un pour mettre un terme à tout ça. Il se relèverait plus fort et mettrait une raclée à cet envahisseur un peu trop coriace.

Le Saiyajin fouilla quelques secondes en éprouvant une totale sérénité, sachant que tout allait bientôt s’arranger… le sachet était à sa place mais quand il en extirpa une graine, son sourire s’effaça totalement. Il tenait un simple caillou gris entre ses doigts.

“Les Senzu ont disparu ! s’exclama-t-il à voix haute, tant il était effaré.”

Par réflexe, il regarda en direction de son fils, toujours allongé et immobile. Il sentit alors une immense panique l’envahir.



---------

Note :

Bien joué, vous aviez déjà trouvé l'astuce de Guldo. J'étais pourtant fier de moi :lol:
Je vais devoir faire mieux pour cacher mes projets par la suite.
Dernière édition par Paulemile le Mar Déc 29, 2015 19:01, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Paulemile
 
Messages: 2034
Inscription: Jeu Août 11, 2011 19:50

Re: De Métal, de Chair et de Sang

Messagepar Bardock Le Sayan le Ven Nov 13, 2015 20:49

Et bim la Z-Team est bien dans la merde.
C'est bel et bien Jeece qui a volé les senzus. J'ai du relire le chapitre pour voir si j'avais pas sauter un truc. :lol:
Et Vegeta qui prend vraiment cher dans cette fic. Il va sans doute recrever pour être encore réeussisiter. :lol:

Je me demande comment cette fic va se terminer. Je me demande si la Z-Team va prend aussi cher que dans le Démon Immortel ou que Métal Cooler,l'être suprême.

En tous cas je continuerais a lire même si je ne commente pas. 8-)
Avatar de l’utilisateur
Bardock Le Sayan
 
Messages: 44
Inscription: Ven Août 10, 2012 21:31

Re: De Métal, de Chair et de Sang

Messagepar omurah le Sam Nov 14, 2015 15:08

ahhh, t'as l'oeil Bardock Le Sayan, j'ai vraiment dû relire avec le doigt pour spoter la phrase qui te permet de penser ça x)
Du coup je me demande bien comment ça a pu se passer. J'ai du mal à visualiser Guldo retenant sa respiration... déplaçant Jeece, mais prenant quand même le sachet pour la forme, sans goûter ce qu'il y a dedans, puis le donnant à Jeece qui lui se serait dit "tiens, et si je goûtais". Puis t'as Guldo qui stoppe encore le temps et devine que les senzus c'est bon et troll Goku en mettant des pierres XD. 'fin je suis très certainement à côté de la plaque. J'attend avec curiosité de voir comment ça réellement passé :mrgreen:

Alors une fois n'est pas coutume, j'avouerai avoir moyennement aimé ce chapitre. Fallait bien que ça arrive un jour x)
Globalement, sinon y'a évidemment 2-3 trucs sympas à prendre.
En gros - et c'est une appréciation profondément personnelle et fondée sur mes goûts à moi et pas sur un argument objectif - je trouve que les combats du fait du cheat de Guldo manquaient de ce goût du versus qui claque, du combat qui claque, si cher à DB alors que c'était l'occasion parfaite pour. Là on a une forme hybride de 1vs1 qui n'en est pas vraiment au fond. Du coup cela dévalue aussi le commando Ginue qui pour moi aurait pu boucler toute cette histoire sans Guldo et pour le coup perd de l'aspect mythique et top-tier dont il est auréolé pour le fan de DB. En gros je trouve trouve que le commando Ginue a été soldé pour le coup et que la victoire de la Z team (apparemment on se dirige vers ça mais tu nous réserves certainement une petite surprise qui va bien) un peu gratuite, malgré les P-U, ZPU et tout le toutim.
Après c'est une appréciation sur l'instant. Si tu as un plan à court ou moyen terme qui change un peu mon analyse de la chose alors my bad, à cet instant T je ne peux pas le deviner x)

[...] c’était bien plus qu’il ne pouvait accepter. Le fils de Goku accueillit la colère qui montait en lui avec bonheur.

Honnêtement, je vois bien l'idée, mais ça me parait maladroit voire tout simplement illogique.

Goku fut forcé de se retourner vers lui. Gohan avait été sauvé pour le moment, son propre combat pouvait continuer.

Si je ne m'abuse, Gohan est à l'article de la mort. Goku ne lui laisse même pas un senzu et en plus.... il retourne combattre Ginue. Alors que tous les autres combats ont été annoncés perdants par lui-même. Qu'est-ce qui empêche Barta ou Jeece d'aller achever Gohan d'une pichenette ?

Au registre des trucs très sympas on a la mort de Barta, et le twist/cliff de fin qui est annonce une belle couleur pour la suite.
Pour ce qui est de la transposition de Ginue je me demande de quelle manière ça pourrait bien tourner mais là encore ça s'annonce très intéressant :)

Toujours hâte de lire la suite.
Image
Avatar de l’utilisateur
omurah
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 3302
Inscription: Dim Fév 24, 2013 0:20
Localisation: Dans le même bateau que toi...

Re: De Métal, de Chair et de Sang

Messagepar Paulemile le Sam Nov 14, 2015 18:54

Bardock Le Sayan a écrit:Et bim la Z-Team est bien dans la merde.
C'est bel et bien Jeece qui a volé les senzus. J'ai du relire le chapitre pour voir si j'avais pas sauter un truc. :lol:


omurah a écrit:ahhh, t'as l'oeil Bardock Le Sayan, j'ai vraiment dû relire avec le doigt pour spoter la phrase qui te permet de penser ça x)
Du coup je me demande bien comment ça a pu se passer. J'ai du mal à visualiser Guldo retenant sa respiration... déplaçant Jeece, mais prenant quand même le sachet pour la forme, sans goûter ce qu'il y a dedans, puis le donnant à Jeece qui lui se serait dit "tiens, et si je goûtais". Puis t'as Guldo qui stoppe encore le temps et devine que les senzus c'est bon et troll Goku en mettant des pierres XD. 'fin je suis très certainement à côté de la plaque. J'attend avec curiosité de voir comment ça réellement passé :mrgreen:


On en reparle au chapitre suivant, parce qu'effectivement, il y a de quoi en reparler :mrgreen:

Bardock Le Sayan a écrit:Je me demande comment cette fic va se terminer. Je me demande si la Z-Team va prend aussi cher que dans le Démon Immortel ou que Métal Cooler,l'être suprême.


Je sais pas si ça fait partie de ma marque de fabrique mais c'est bien possible :mrgreen:


omurah a écrit:En gros - et c'est une appréciation profondément personnelle et fondée sur mes goûts à moi et pas sur un argument objectif - je trouve que les combats du fait du cheat de Guldo manquaient de ce goût du versus qui claque, du combat qui claque, si cher à DB alors que c'était l'occasion parfaite pour. Là on a une forme hybride de 1vs1 qui n'en est pas vraiment au fond. Du coup cela dévalue aussi le commando Ginue qui pour moi aurait pu boucler toute cette histoire sans Guldo et pour le coup perd de l'aspect mythique et top-tier dont il est auréolé pour le fan de DB. En gros je trouve trouve que le commando Ginue a été soldé pour le coup et que la victoire de la Z team (apparemment on se dirige vers ça mais tu nous réserves certainement une petite surprise qui va bien) un peu gratuite, malgré les P-U, ZPU et tout le toutim.
Après c'est une appréciation sur l'instant. Si tu as un plan à court ou moyen terme qui change un peu mon analyse de la chose alors my bad, à cet instant T je ne peux pas le deviner x)


Bon, évidemment, le fight n'est pas terminé mais... je comprends ton point de vue et je ne crois pas qu'il évoluera dans le bon sens pour ce fight.
J'ai voulu faire un truc différent du manga, au risque de perdre quelque chose. T'as mis le doigt dessus on dirait.

omurah a écrit:
[...] c’était bien plus qu’il ne pouvait accepter. Le fils de Goku accueillit la colère qui montait en lui avec bonheur.

Honnêtement, je vois bien l'idée, mais ça me parait maladroit voire tout simplement illogique.

Goku fut forcé de se retourner vers lui. Gohan avait été sauvé pour le moment, son propre combat pouvait continuer.

Si je ne m'abuse, Gohan est à l'article de la mort. Goku ne lui laisse même pas un senzu et en plus.... il retourne combattre Ginue. Alors que tous les autres combats ont été annoncés perdants par lui-même. Qu'est-ce qui empêche Barta ou Jeece d'aller achever Gohan d'une pichenette ?


Ah putain ! :lol: T'as totalement raison. En fait, j'ai passé plusieurs heures à retoucher le chapitre juste avant de le publier parce que je trouvais le fight Goku / Ginyu mal foutu. Je voulais absolument garder le twist de fin de chapitre aussi et du coup j'ai créé une énorme incohérence. Quel abruti franchement... je vais devoir changer ça (pas dans l'immédiat, je suis incapable d'écrire quoi que ce soit après la nuit dans Paris que j'ai passée... bref). Merci de l'avoir relevé, c'est indécent d'avoir pondu un truc pareil :lol:

omurah a écrit:Au registre des trucs très sympas on a la mort de Barta, et le twist/cliff de fin qui est annonce une belle couleur pour la suite.
Pour ce qui est de la transposition de Ginue je me demande de quelle manière ça pourrait bien tourner mais là encore ça s'annonce très intéressant :)

Toujours hâte de lire la suite.


Bon, j'ai au moins réussi ça. Pour la transposition, là aussi j'ai voulu faire différent. J'espère que ça le fera.

Merci à vous deux !
Avatar de l’utilisateur
Paulemile
 
Messages: 2034
Inscription: Jeu Août 11, 2011 19:50

Re: De Métal, de Chair et de Sang

Messagepar omurah le Sam Nov 14, 2015 19:57

Ouais. Bon, réflexion faite, j'ai quand même été vite et je n'ai pas rendu justice à la config que tu as su créer. On a quand même Barta et Guldo qui sont morts (Barta comme je l'ai dis c'était bien sympa, dans l'idée, malgré le revers de médaille du côté noob, ça valait le coup) et Reecoom/Jeece/Ginue qui pétent plus ou moins la forme. Là où de l'autre côté tout le monde est K.O sauf Goku et Piccolo. Mettons, Ginue utilise son pouvoir et choppe Goku pis on a un Goku(Ginue) vs Radditz et Ginue mal en point (Goku). Reecoom vs Nappa. et Piccolo vs Jeece. Ce second round s'annonce donc plutôt alléchant et les matchs sérrés. Et si on prend en compte le facteur Senzu ou grenouille providentielle qui passerait devant Végéta au bon moment, voir les # possibilités avec le pouvoir de Ginue... la suite reste imprévisible. Donc quelque soit la manière dont ça se dénoue... pour l'instant on ne peut pas dire que ce ne soit pas serré ou original. Même si je met une pièce sur la survie de toute la Z team et 1 centime sur la survie potentielle de Ginue, haha. Mais il faut bien en laisser un peu pour Freeza, n'Est-ce pas :twisted:

Je voulais absolument garder le twist de fin de chapitre aussi et du coup j'ai créé une énorme incohérence

Y'a pas de mal. C'est qu'un détail ciblé, ça ne change pas grand chose à l'esprit du chapitre ^^

pas dans l'immédiat, je suis incapable d'écrire quoi que ce soit après la nuit dans Paris que j'ai passée...

Tu m'étonnes. Ménage-toi, & stay safe.

Bon, j'ai au moins réussi ça. Pour la transposition, là aussi j'ai voulu faire différent. J'espère que ça le fera.

Hum, dat tease. Du coup là je veux encore + voir la suite x)
Image
Avatar de l’utilisateur
omurah
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 3302
Inscription: Dim Fév 24, 2013 0:20
Localisation: Dans le même bateau que toi...

Re: De Métal, de Chair et de Sang

Messagepar Paulemile le Ven Nov 20, 2015 18:47

omurah a écrit:Ouais. Bon, réflexion faite, j'ai quand même été vite et je n'ai pas rendu justice à la config que tu as su créer. On a quand même Barta et Guldo qui sont morts (Barta comme je l'ai dis c'était bien sympa, dans l'idée, malgré le revers de médaille du côté noob, ça valait le coup) et Reecoom/Jeece/Ginue qui pétent plus ou moins la forme. Là où de l'autre côté tout le monde est K.O sauf Goku et Piccolo. Mettons, Ginue utilise son pouvoir et choppe Goku pis on a un Goku(Ginue) vs Radditz et Ginue mal en point (Goku). Reecoom vs Nappa. et Piccolo vs Jeece. Ce second round s'annonce donc plutôt alléchant et les matchs sérrés. Et si on prend en compte le facteur Senzu ou grenouille providentielle qui passerait devant Végéta au bon moment, voir les # possibilités avec le pouvoir de Ginue... la suite reste imprévisible. Donc quelque soit la manière dont ça se dénoue... pour l'instant on ne peut pas dire que ce ne soit pas serré ou original. Même si je met une pièce sur la survie de toute la Z team et 1 centime sur la survie potentielle de Ginue, haha. Mais il faut bien en laisser un peu pour Freeza, n'Est-ce pas :twisted:


Jolie hypothèse :mrgreen:
Ca se passera différemment, à commencer par qui a volé les Senzus du marchand, mais joli :mrgreen:
Et oui, même si le combat contre le Commando t'apparaît un peu "bâclé", je ne pense pas que ce sera le cas pour la session avec Freezer :twisted: (j'arrête de tease, c'est pas bien et après ça déçoit les gens :lol: ).

Chapitre 11 : Sur Deux Fronts


Dans son état, Vegeta n’aurait rien pu faire contre Raditz. Heureusement, il avait tout prévu. Alors que Wheelo s’approchait de lui, prêt à le faire sombrer dans l’inconscience, il passa sa main à l’intérieur de son armure et en retira un Senzu qu’il croqua aussitôt.

Le pied de son agresseur fonçait déjà sur lui quand il se retourna à la vitesse de l’éclair et le bloqua avant qu’il ne touche son torse au niveau du cœur. Surpris par ce soudain regain d’énergie, le scientifique se libéra et tenta d’attaquer avec son poing. Le prince lui attrapa la main sans effort et fit exploser son aura blanche, bien plus dense qu’auparavant.

Wheelo essaya de se dégager de l’emprise mais il en fut incapable. Il n’arrivait pas à croire ce qui venait de se produire et se contentait de fixer son ennemi avec des yeux ébahis tout en tirant vainement sur son bras.

“Tsss… fit Vegeta d’un air méprisant.”

Il exerça alors une torsion de son poignet, sans même forcer, et brisa sur le coup l’avant-bras de son prisonnier qui hurla de douleur. Il frappa ensuite Raditz violemment à l’abdomen pour le propulser parallèlement au sol jusqu’à ce qu’un arbre vienne arrêter sa course. Le laissant à son sort comme s’il ne valait rien, le prince se focalisa sur un adversaire d’un tout autre niveau.

╔╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╗
╚╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╝


Ginyu avait éprouvé une immense satisfaction à rouer de coups ce Saiyajin qui avait osé se croire capable de le vaincre. Pourtant, le capitaine stoppa soudainement son entreprise d’assassinat. Quelque chose d'anormal s'était produit sur le champ de bataille. En un temps record, deux de ses subalternes avaient été tués alors que le plan se déroulait à merveille. Reacum n’en avait apparemment plus pour longtemps non plus. Profitant de son effet de surprise, son nouvel adversaire s’acharnait sur lui sans relâche et continuait de frapper dans son visage devenu méconnaissable.

La mission prenait un tournant assez étrange, tout ça à cause de ces deux singes qui s’étaient joints à la fête.

Mais Ginyu n’était pas plus inquiet que cela. Tous ses opposants étaient mal en point, ils ne pourraient rien faire contre lui. Vegeta n’avait pas l’air de s’en rendre compte étant donné qu’il comptait se mesurer à lui à un contre un. Il s’avançait tranquillement, un sourire arrogant aux lèvres. Pourquoi ne pas s’amuser encore un peu, après tout ?

“Voyons si tu fais mieux que ton impétueux congénère… nargua le Commando. J’en doute fortement.”
-Vegeta… murmura Son Goku. Enfoiré, tu m’as volé les Senzu.
-Ah ! Ah ! Quel naïf tu fais, Kakarotto ! rétorqua le prince. Il suffit qu’on s’entraîne ensemble quelques jours pour que tu ne fasses plus attention à tes affaires. Avec un caractère pareil, tu ne peux pas être le Super Saiyajin.”

Vegeta frappa négligemment Goku du pied pour l’écarter de son passage et fixa le capitaine.

“À nous deux, maintenant, déclara-t-il en reportant son attention sur Ginyu. C’est moi qui vais te finir.
-Tout seul ? demanda gaiement le capitaine. Sans l’aide de tes petits copains, Nappa et… celui aux cheveux longs… je ne connais même pas son nom. Quelle bande de lâches tout de même, à attaquer en cachette comme ça. Malgré tout le respect que je lui dois, le Seigneur Freezer aurait dû attendre que vous rentriez sur votre planète pour vous exterminer en même temps que tous les autres singes.
-Qu’est-ce que tu racontes ? cracha le Saiyajin en armure. Notre planète a été détruite par une météorite géante !”

Ginyu sourit devant tant d’ignorance et de crédulité.

“Oui, oui… ça c’est ce qu’on t’a raconté pour que tu te tiennes tranquille, ricana-t-il. Comme ce petit mensonge n’a rien changé, que tu as quand même trahi l’empire et que tu vas bientôt mourir, je peux tout t’expliquer. En vérité, c’est Freezer lui-même qui a fait exploser ton monde natal car il ne supportait plus de voir les membres de ton espèce près de lui, difficiles à tenir en laisse et prêts à se révolter. Ça fait mal à entendre, hein ?”

Le prince sembla accuser le coup et resta quelques secondes les yeux dans le vague, les sourcils froncés. Puis il reprit contenance et pouffa à son tour.

“Tu crois vraiment que j’en ai quelque chose à faire ? Ça me donne juste une raison supplémentaire de me débarrasser de débiles dans votre genre. Après vous, ce sera le tour de Freezer et je sèmerai le chaos dans tout son empire.”

Ginyu leva instinctivement les bras lorsqu’il vit l’aura de Vegeta se déployer et il para son premier coup plus difficilement qu’il ne l’aurait cru. Le Saiyajin rebelle était bien plus fort que son apparence ne le laissait présager. Le Commando riposta par une attaque qui fut également contrée puis recula de quelques pas.

“Tu étais presque mort il y a moins d’une minute ! s’exclama Ginyu. Comment as-tu fait pour revenir en pleine forme ?
-Je n’ai rien à te dire, répliqua le guerrier en armure. Tu as juste à savoir que je suis en train de devenir le Super Saiyajin que Freezer craint plus que tout ! Bientôt, je serai le maître de l’univers et ses ossements serviront de base à mon trône !”

Le capitaine cornu serra les dents en entendant ce terme qui alimentait de nombreuses légendes et repartit au contact pour faire taire cet impertinent. Même en multipliant les offensives, il ne parvint pas à percer les défenses de Vegeta. Heureusement, ce dernier n’avait pas pu prendre l’avantage non plus.

“Tu as de la chance que j’aie été entamé par mon précédent combat, aboya Ginyu. J’ai perdu un peu de force contre l’autre singe, qui était un bon niveau au-dessus de toi. Si j’étais à fond, tu n’aurais pas tenu longtemps. Le Seigneur Freezer pourrait te tuer en moins d’une seconde et tu prétends que tu seras empereur à sa place ?
- Ferme-la et viens prendre ta raclée ! cracha le Saiyajin. J’ai trop souvent été humilié par ta clique pendant toutes ces années. Toute cette mascarade prend fin aujourd’hui.”

╔╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╗
╚╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╝


Wheelo rouvrit les yeux et prit une grande inspiration pour s’assurer qu’il était bien vivant. Il mit cependant un bon moment à se relever, lui rappelant qu’un seul coup de poing lui avait au minimum fêlé quelques côtes. Puis son regard tomba sur son bras, plié dans une drôle de position à mi-chemin entre le poignet et le coude.

Aucun doute là-dessus, le scientifique était hors combat. Heureusement pour lui, Nappa n’était pas le seul allié qu’il avait à disposition. Le retard de ses troupes n’était cette fois pas volontaire, les sbires composant son armée étant simplement beaucoup moins rapides que lui. Ils allaient tout de même arriver à point nommé.

L’homme aux cheveux longs leva la tête et sourit en voyant une quinzaine de points noirs grossir dans le ciel.

╔╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╗
╚╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╝


Jeece s’était fait une petite frayeur lorsqu’il avait compris qu’il n’aurait pas un seul adversaire mais deux. En effet, Nappa était venu à la rescousse du Namek sans prévenir… ce qui voulait dire qu’il avait mis fin aux jours de Reacum.

Cela provoqua plus de déception que d’inquiétude chez le membre du commando encore en vie. Le grand roux n’avait été vaincu qu’à cause du fait que son duel avec Vegeta l’avait sérieusement entamé. Nappa n’avait eu qu’à rammasser les miettes. Or, le soldat à la peau rouge ne s’était même pas fatigué contre Gohan, ses adversaires étaient tous les deux amochés et il était lui-même plus fort que Reacum.

Lentement mais sûrement, il finit par prendre la mesure de ses ennemis. Le Namek et le Saiyajin moustachu ne savaient plus comment s’y prendre pour arriver à ne serait-ce qu’ébranler ce combattant aguerri.

“Il est coriace, celui-là… souffla Piccolo en rompant l’affrontement. Dis-moi, Nappa, tu n’aurais pas un truc pour nous sortir de là ? Tu ne peux pas tirer un rayon fatal de ta fantastique couronne dorée qui t’enserre le crâne ?
-Ah ! Ah ! Non, répliqua le grand musclé. C’est juste un appareil qui me retient de te broyer les os en même temps que ceux de l’autre rougeaud.

Le mentor de Gohan se prit à sourire, à son grand étonnement. Voilà comment cette brute était gardée sous contrôle : un gadget inventé par Raditz depuis que celui-ci avait sorti de grandes connaissances scientifiques de nulle part.

"Qu'est-ce que vous racontez, vous deux ? les nargua Jeece. Vous faites une prière commune ?”
-Bon… reprit Piccolo en ignorant la moquerie. On attaque de front mais de manière synchronisée et ordonnée. Avec un… Merde, Nappa ! Tu m’écoutes ?”

Le vétéran chauve n’avait effectivement rien à faire de ce que racontait son allié de fortune. En fait, il était en train de canaliser un maximum de Ki dans une main pour lancer l’une de ses meilleures techniques.

“Bordel ! Tu vas t’épuiser pour rien ! s’époumona Piccolo. Ce genre d’attaque, il va juste l’esquiver et tu seras vidé !
-Ta gueule ! aboya le colosse. Je sais ce que je fais, je suis pas débile ! Tu devrais préparer un truc aussi… et faire attention à ce qui se passe autour de ta petite personne. T’es pas le centre du monde !”

Soufflé par la remarque, le Namek détecta un mouvement derrière le Commando et son visage changea d’expression. Il éprouva alors un mélange de soulagement et de terreur.

Le soldat impérial fit voleter sa tignasse d’un mouvement de tête et se mit à ricaner. Le singe qui lui servait d’adversaire avait complètement perdu la raison et préparait une vague d’énergie qui signerait son propre arrêt de mort. Jeece n’avait qu’à sauter au bon moment et finir le reste ne serait plus qu’une formalité. Il s’était déjà mis en position, fléchi sur ses jambes, prêt à bondir dans les airs.

Pourtant, il se rendit soudain compte que quelque chose n’allait pas. Il eut l’intuition d’être surveillé par un troisième individu. Il pivota un instant la tête et vit un éclair doré fendre l’air dans sa direction.

“Mais… c’est qui ce gars… bégaya Piccolo en essayant d’identifier le personnage qui venait de se découper derrière leur ennemi.
-T’occupe ! Il est là pour nous aider ! hurla Nappa. Balance tout ce que t’as !”

Sans réfléchir, le Namek tendit le bras droit, main ouverte et attrapa son poignet avec le gauche. Le Bakurikimaha fusa en même temps que le rayon doré du colosse. Sentant le danger, Jeece avait totalement changé d’attitude.

Le membre du commando avait péché par orgueil. Trop fier, trop confiant, il n’avait pas fait pris la peine de rester aux aguets. Dans un combat de cette envergure, de nombreux événements imprévus pouvaient toujours se produire. En l’occurrence, une sorte de monstre humanoïde et bossu avait surgi derrière lui. Armé de fouets électriques composés d’énergie pure, il s’était chargé d’immobiliser sa cible au niveau des chevilles. En plus d’être très douloureuses, ces entraves déchargeaient un puissant courant dans son corps qui faisait surchauffer ses muscles.

Cela n’aurait jamais été fatal à quelqu’un comme Jeece. Mais cela l’avait suffisamment bloqué sol, juste le temps qu’il fallait pour encaisser l’attaque combinée de ses deux adversaires. Il n’eut même pas le temps de hurler sa frustration avant d’être englouti par le flux lumineux.

Lorsque leurs techniques se dissipèrent, le Namek et le Saiyajin purent constater qu’ils avaient bien eu raison du soldat impérial, qui gisait mort sur le sol, couvert de brûlures.

Le regard de Piccolo fut cette fois attiré vers le haut, où une douzaine de Baiomen s’était mise à bombarder le champ de bataille de manière aléatoire, créant une gigantesque confusion. Ces créatures étaient identiques à celle qu’il avait affrontée quelques semainess plus tôt : des Saibaimen améliorés. Restaient deux autres individus que le Namek n’avait jamais vus, un énorme bibendum jaune et une sorte de démon rose. Encore des abominations qui juraient allégeance à Raditz. Ce gars réservait beaucoup trop de mauvaises surprises pour qu’il soit laissé en vie... mais chaque chose en son temps.

“Nappa… tu…”

Piccolo fut secoué par un violent coup reçu au visage, administré par le colosse à qui il s’adressait. Il aurait dû s’y attendre. Après tout, ils n’étaient absolument pas dans le même camp. Il s’apprêta à riposter mais fut à son tour bloqué par le fouet électrique de la créature aux airs de gobelin difforme. Des arcs dorés se mirent à danser sur le corps du Namek, le faisant hurler de douleur.

“Désolé mon gars, rien de personnel, s’amusa Nappa. Je veux juste pas t’avoir dans mes pattes, c’est tout. J’ai un plan bien précis à suivre, moi !”

Le moustachu ne s’occupait déjà plus de lui, il venait de voir dans quel état se trouvait Raditz et son dispositif crânien lui ordonna d’aller le protéger. Il laissa Piccolo à son sort, qui finit par s’évanouir, et partit en trombe auprès du Saiyajin aux cheveux longs.

“Wheelo ! s’écria-t-il en arrivant à son niveau. T’es pas au meilleur de ta forme on dirait.
-Ça pourrait être mieux… mais je ne suis pas en danger pour l’instant. J’ai surtout besoin de que tu ailles mettre ton grain de sel dans le duel qui oppose Vegeta et l’autre énergumène violet. Ecoute-moi bien, la donne a changé depuis que ton ancien compagnon a guéri de sérieuses blessures comme par enchantement. J’ai une idée ; si tu l’appliques à la lettre, nous ressortirons grands vainqueurs de ce combat.”

╔╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╗
╚╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╝


Captivés par leur duel d’égal à égal, Ginyu et son opposant en tenue bleue furent alertés de l’arrivée de nouveaux combattants au dernier moment seulement. Une myriade de kikohas explosaient tout autour d’eux, tirés par des êtres repoussants qui rappelèrent quelque chose à Vegeta.

“Piccolo n’avait pas raconté n’importe quoi… pensa-t-il. Ce savant fou qu’est devenu Raditz a créé ses propres Saibaimen.”

Le Saiyajin ne réfléchit pas plus longtemps. Apparemment, l’intégralité des troupes fraîchement arrivées en avaient maintenant après lui, malgré le fait qu’un groupe de cinq envahisseurs à la solde de Freezer attaquait la Terre. Cette enflure de Raditz avait de drôles de priorités.

“Bordel ! pesta Vegeta."

Il fut obligé de suspendre le combat avec Ginyu et entreprit de détruire quelques Baiomen en même temps pour se donner une meilleure visibilité. Alors qu’il reculait rapidement, il s’enfonça sans comprendre dans une imposante masse graisseuse et élastique qui le renvoya dans la direction opposée… droit sur le poing du Capitaine violet… trop heureux de se voir offrir ce soutien inattendu.

Vegeta reçut l’attaque de plein fouet et tomba sur le dos. Avant même qu’il ne puisse se relever, il se retrouva recouvert d’une épaisse couche de glace qui ne laissa ressortir que sa tête et le haut du torse. Il croisa alors le regard d’un monstre souriant, rose à cheveux rouges, les mains tendues vers lui. Ses paumes venaient de déployer un cône de givre qui s’était cristallisé sur sa cible, le prince dans ce cas précis.

Vegeta tenta vainement de se débattre. Engoncé comme il était dans ce cercueil congelé, il était incapable de se libérer à temps. Malgré l’absorption d’un Senzu, son affrontement avec Ginyu l’avait à nouveau éreinté et il sentait que cette prison serait très difficile à briser. Le capitaine se posta d’ailleurs à côté de lui et le toisa de toute sa hauteur.

“Je ne sais pas d’où sortent ces choses mais elles me rendent bien service, railla-t-il. Vous avez peut-être miraculeusement vaincu tous les membres de mon Commando, mais la fête est finie. Ces vaillantes créatures obtiendront certainement une place de choix dans l’armée du Seigneur Freezer.
-Pff ! Elles se servent de toi pour me tuer et dès que ce sera fait, tu y passeras aussi ! cracha Vegeta. Ces horreurs sont dans le même camp que ceux qui ont tué tes soldats.”

Pour toute réponse, le capitaine s’empressa de rouer son adversaire de coups. Le Saiyajin sentit qu'à chaque frappe, sa vie s'échappait un peu plus.

╔╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╗
╚╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╝


Nappa observait la scène avec un certain amusement. Il attendit de sentir la puissance de Vegeta baisser suffisamment pour intervenir. Il fallait qu'il soit blessé mais pas trop non plus, il serait encore utile pour la suite.

Lorsqu’il estima qu’il était temps, le colosse hurla en tendant le doigt vers Ginyu. Ce signal indiqua à tous les sbires de s’en prendre au Commando. Une pluie de sphères de Ki le harcela sans discontinuer.

“Que… vous n’avez aucune dignité ! s’égosilla le chef du Commando."

Profitant de la situation, le colosse moustachu lui fonça dessus à pleine vitesse et le percuta de toutes ses forces. Le capitaine termina sa chute dans un roulé boulé de plusieurs mètres, creusant un profond sillon dans la terre.

Le bras droit de Wheelo se plaça aux côtés de Vegeta et ouvrit grand la bouche. Tout en visant l’endroit où était tombé Ginyu, il expulsa une impressionnante vague d’énergie qui explosa sur le combattant violet. Puis, haletant, il posa ses mains sur l’armure de son ancien frère d’armes, comme s’il regrettait son geste de trahison.

“Désolé mon pote, c’était nécessaire…
-En… enflure ! Je suis coincé dans cette glace à la con…
-T’inquiète pas.”

Contre toute attente, Nappa relâcha le prince de sa prison gelée en la fracassant du coude. Avant de s’éloigner, il se retourna vers Wheelo et lui adressa un sourire complice.
"Toi, congèle-moi l'autre raclure violette, là-bas ! ordonna-t-il à Eby Friya.

╔╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╦╗
╚╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╩╝


Ginyu n’était pas grièvement blessé mais cet enchaînement d’attaques ininterrompues l’avait entamé encore un peu plus. Il était essoufflé et étourdi mais malheureusement pour lui, rien n’était encore terminé. Il s'était à peine relevé lorsqu'une épaisse couche de glace s'accumula autour de ses jambes... mais pas plus loin. Nappa roula des yeux suspicieux vers le démon rose.

"Tu peux pas faire mieux ?"

Le sbire lui répondit par un grognement et un haussement d'épaules.

"Merde..."

Le Saiyajin repartit à la charge. Il aurait aimé éviter de s'exposer de la sorte mais c'était le seul moyen de se débarrasser de GInyu. Toujours entravé, ce dernier n'avait pas encore réussi à se libérer et Nappa s’accrocha dans son dos, lui bloquant fermement les bras. Quelques secondes plus tard, Ginyu était également maintenu aux poignets par des fouets électrisés.

Dépassant son prisonnier de quelques centimètres, le colosse chercha le prince du regard.

“Vegeta ! hurla-t-il. C’est le moment, je te l’ai servi sur un plateau ! Bousille-le avec tout ce que t’as !”

Puis le colosse approcha son visage de l’oreille du capitaine.

“Et toi, tu vas gentiment encaisser juste ce qu’il faut pour crever et pas m’emporter avec toi… susurra-t-il.”

Le Saiyajin en armure se releva et observa brièvement la situation. Tout le monde était hors combat, mis à part les deux qu’il avait en ligne de mire. Cet imbécile de Nappa ! Il lui offrait Ginyu sur un plateau mais il ne se rendait même pas compte qu’il allait y passer aussi. Vegeta ricana et tendit les bras à l’horizontale, de chaque côté de son corps. Il n’allait pas rater une si belle occasion de rayer ces abrutis du monde des vivants.

Le prince fit monter son Ki au maximum, projetant une pluie de gravats sur les autres protagonistes. Il était prêt. Pris de panique, Ginyu se mit à s’agiter le plus possible, en vain. S’il ne faisait rien dans les quelques secondes à venir, il allait mourir pour de bon.
Dernière édition par Paulemile le Mar Déc 29, 2015 19:18, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Paulemile
 
Messages: 2034
Inscription: Jeu Août 11, 2011 19:50

Re: De Métal, de Chair et de Sang

Messagepar biskus le Ven Nov 20, 2015 22:43

Et la je dit "Exchange" 😁 ceci étant dit comme j'aime imaginer la suite, meme si il n'est pas certain que cela sera sa, wheloo à un sacres stock de corps de guerrier puissant sous la main il peut se faire une sacrée armée pour le coup lol mais je rigolerai que mr gigi change avec wheloo/raditz
biskus
 
Messages: 294
Inscription: Sam Oct 18, 2014 12:36

Re: De Métal, de Chair et de Sang

Messagepar omurah le Dim Nov 22, 2015 15:30

Bon, là encore, ça m'apprendra à pas commenter directement, j'ai zappé tout ce que j'avais à dire :mrgreen:
Pour une fois je vais faire sobre et dire que je me souviens avoir bien aimé le chapitre, je l'ai trouvé bien rythmé et mouvementé avec l'arrivée des renforts du camp de Weelo. Et les tournures sur le dernier virage sont intéressantes.
Au passage j'ai pas bien compris pourquoi Nappa reste derrière Ginue. C'est pour le retenir ? La glace n'est pas suffisante ?
En tout cas, tout comme Biskus, il y a un cliff de fin qui ne dit pas son nom haha :mrgreen:
Hâte de voir la suite. Sur ce coup pas de critiques particulières. Pas parce qu'il n'y en a pas, mais parce que je m'en souviens pas, veinard :mrgreen:
Image
Avatar de l’utilisateur
omurah
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 3302
Inscription: Dim Fév 24, 2013 0:20
Localisation: Dans le même bateau que toi...

PrécédentSuivant

Revenir vers Fanfictions

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités