Dragon Ball Brain

Faîtes-nous partager votre fibre littéraire en écrivant votre propre histoire mettant en scène les personnages de Dragon Ball et, pourquoi pas, de nouveaux ! Seules les fanfictions textes figurent ici.

Dragon Ball Brain

Messagepar Ichinose le Mar Fév 28, 2017 18:21

Salutation!

Je me lance dans un projet de fanfiction.

Dragon Ball Brain


L'idée est tout simple. Vous savez que j'aime... ''améliorer'' une histoire déjà existante en la rendant plus cohérente. C'est donc ce que je fais ici. Ce sont un peu des ''What if'' Dragon Ball était un peu plus cohérent. Ils seront tous relativement courts. J'essaie de demeurer dans le style Dragon Ball donc simple et efficace.

Comme premier ''What if'', je vous propose de revoir l'arrivée de Raditz sur Terre!

Merci de vos commentaires!



________________________________________________________

CINQ ANS

Spoiler
Une capsule entre en collision sur Terre. Cette capsule, vous la connaissez bien, le frère de Gokû, Raditz en est le propriétaire. Dès son arrivée, il élimine un fermier et use de son radar pour retrouver la trace de son frère. L’appareil a repéré une grande puissance. Sans plus attendre, il s’y dirige, mais s’il voulait faire dans l’effet de surprise, c’est raté, Piccolo sens cette grande puissance qui se dirige vers lui. Le Saiyen atterrit juste devant lui.

- Kof, ce n’est pas Carot.
- Qui es-tu? Qu’est-ce que tu me veux?
- Je ne veux rien de toi.
- Alors pourquoi es-tu venu ici? Pour mourir?

Raditz semble lire ce qui est affiché sur son détecteur. Une goutte de sueur perle sur le front de Piccolo. Il sait que le combat ne sera pas facile, mais s’il peut bien démarrer, il pourra prendre l’avantage. Sans crier gare, il balance un kikoha sur son adversaire. La poussière retombe et Raditz n’a pas bougé et n’est pas blessé.

- Tout ça pour de la poussière, c’est nul. Je vais te montrer comment on fait.

Cependant, alors qu’il levait sa main, son détecteur s’agite encore. Il s’apprête à le lire, mais Piccolo récidive son attaque, mais alors que l’attaque a bien progressé vers lui, il remarque c’est différent. L’explosion provoquée est hautement plus puissante. Raditz a reculé de plusieurs mètres, parvenant à bloquer avec ses bras à la dernière minute. Toutefois, il est entaillé d’un peu partout.

- Enfoiré!

Raditz se tait, constatant que son adversaire ne porte plus sa cape et son chapeau. Sans plus attendre, Piccolo se jette sur Raditz. Le Saiyen est surpris, la puissance de Piccolo est bien plus puissante que son détecteur lui avait annoncé. Ce dernier se met à fonctionner encore.

- 1180!

Piccolo profite à nouveau d’un moment d’inattention et lui balance un uppercut bien senti qui l’envoie valser dans le ciel. L’armure semble très résistante, elle a encaissé la première véritable attaque et en connaissance de cela, Piccolo utilise ses kikohas sortant par les yeux et vise le visage du Saiyen. Il prend l’attaque de plein fouet. Son détecteur explose par la même occasion. Raditz n’a pas le temps de reprendre ses esprits que le Namek est déjà derrière lui et de ses deux poings l’envoient de toutes ses forces au sol prenant bien entendu le soin de le frapper encore une fois à la tête. Piccolo revient au sol. Raditz se relève, fou de rage, et le visage ensanglanté. Piccolo sourit, content de lui, la puissance de son adversaire a bien diminué.

- Tu bluffais!? Pas mal, mais maintenant c’est mon tour!

Il se lance à pleine vitesse. Piccolo se place en garde, son adversaire semble être une semble brute, beaucoup de puissance, mais aucune technique derrière. Raditz effectue un coup de pied horizontal qui… traverse Piccolo. Les yeux de Raditz s’écartèlent, mais un fauchage de Piccolo le ramène au sol, mais pas tout à fait, car un coup de coude en plein visage de ce dernier l’arrête net momentanément. La transposition l’a bel et bien trompé et avec le sang sur le visage nuisant à sa vue, ce fut d’autant plus efficace. Toutefois, avant de tomber au sol, Raditz reprend ses esprits et tend la main vers Piccolo. Un immense kikoha en sort. Trop près, Piccolo tente bien que mal d’esquiver, mais l’attaque atteint son bras gauche le rendant inutilisable.

- Tu vois! Tu n’as jamais fait le poids contre moi. T’inquiètes, je vais en finir rapidement.

La régénération de son bras allait coûter à Piccolo une énergie tout de même importante, mais il était mieux d’encore ruser avant de le faire.

- J’ai encore une technique pour toi!

Piccolo saute en arrière et place ses deux doigts sur son front. Raditz hausse un sourcil.

- Idiot, tu crois que je vais attendre sagement de me prendre ça!

Il fonce sur Piccolo qui ne bouge pas, mais de nulle part, un vêtement blanc est apparu sur sa tête, lui privant de sa vision. Sans qu’une seconde passe, son genou droit est atteint par un rayon très concentré, mais pas assez pour le transpercer. Toutefois, son genou est bien endommagé. Raditz se débarrasse de ce vêtement seulement pour découvrir la droite de Piccolo en plein visage. Le Saiyen est surpris par le retour de ce bras dont il croyait s’être débarrassé. Raditz riposte aux assauts de Piccolo. Les coups pleuvent des deux côtés. Piccolo est surpris, son adversaire est plus coriace qu’il ne l’aurait cru. Ce n’est pas sans lui rappeler la ténacité de Gokû. Un crochet passe pour Raditz, un coup de coude pour Piccolo qui tente ensuite un coup de pied vers la jambe blessée de son adversaire, mais ce dernier voit le coup venir et entreprend d’arrêter son adversaire avec un direct au visage.

Les deux attaques font mouche. Piccolo recule d’un pas avant de reprendre contenance. Raditz effectue une rotation d’environ quatre-vingt-dix degrés vers l’arrière étant donne le coup et grimace à cause de sa blessure maintenant aggravée. Profitant de l’occasion, Piccolo effectue un bond en arrière pour prendre ses distances. C’est en profitant de sa meilleure mobilité qu’il l’emportera, du moins, malgré sa défaite contre un Gokû paraplégique, c’est qu’il aimerait croire. Une main devant lui et soutenue par la deuxième, il lance un puissant kikoha vers un Raditz qui a repris pleinement ses esprits. Ce dernier fonce vers l’attaque de Piccolo à sa grande surprise puis juste au moment de l’impact, Raditz disparaît. Piccolo tente de se retourner, mais le coup de coude de Raditz est plus rapide. Piccolo effectue une roulade latérale pour se remettre sur pied. Cette fois-ci, il est celui surpris par son adversaire, il fut beaucoup plus rapide qu’il n’aurait cru. Toutefois, Raditz ne se lance pas à l’attaque et préfère demeurer en position défensive. Les yeux de Piccolo scintillent et c’est reparti pour les kikohas sortant des yeux. Le Saiyen bouge son torse et sa tête à droite de façon à éviter l’attaque tout en bougeant le moins possible. Piccolo profite quand même de cette petite ouverture, il se téléporte à côté de Raditz, mais ce dernier a prévu le coup et bloque aisément la droite que lui réservait le Namek et lui balance un crochet particulièrement bien appuyé.

Piccolo est propulsé par la force du coup, mais allonge son bras et agrippe la jambe blessée de Raditz au niveau du genou et tente de la broyer. Raditz met un genou à terre étant donné la vive douleur qu’il ressent. De par ses antennes, Piccolo lance une attaque électrique. Juste avant l’impact, il prend soin de lâcher la jambe de Raditz pour éviter de se prendre sa propre attaque, attaque qui fait mouche. Les dents de Raditz se serrent devant la douleur, mais le Saiyen ne laisse échapper aucun cri de douleur. Piccolo, à nouveau sur terre, ne lui laisse pas une seconde de répit, son bras allongé qui est toujours de près de la jambe de son adversaire l’agrippe à nouveau. Il lève son long bras et par le fait même son adversaire au-dessus de lui et la ramène de toutes ses forces vers le sol. C’est la tête de Raditz qui percute le sol en premier, le reste du corps suit sans se faire attendre. Raditz crache des gerbes de sang. La force de l’impact a fissuré son armure au niveau du torse. Sans perdre une seconde, son bras reprend sa taille normale et Piccolo retente le kikoha de tout ailleurs, mais il y met bien plus d’énergie. Une main encore soutenue par l’autre, le rayon est lancé vers Raditz. L’attaque explose avec une force incroyable. Piccolo se protège de l’explosion avec ses bras. C’était probablement une attaque trop puissante étant donné la courte distance le séparant de son adversaire, mais le temps n’était pas un luxe qu’il pouvait se permettre. Après quelques secondes, l’explosion est passée. Piccolo baisse ses bras et remarque des entailles sur ses bras. Un sourire s’affiche sur son visage. Il s’imagine que ça doit être bien pire pour son adversaire.

- Alors, tu l’aimes ma poussière?

La poussière se dissipe. L’ombre de Raditz se dessine peu à peu. Il est toujours debout. Piccolo hausse un sourcil et son sourire tombe.

- Enfoiré…

Le Saiyen est toujours en vie, mais salement amoché. Son armure n’est plus, les morceaux reposant un peu partout aux alentours. Sa jambe blessée n’est pas certainement plus utilisable. Des entailles bien plus béantes que celles de Piccolo sont présentes un peu partout sur corps. Sa tête, toujours ensanglantée, est dans un piteux état. Son arcade sourcilière gauche saigne abondamment et obstrue complètement son oeil.
Piccolo sourit de plus belle, il saute vers sa droite profitant de la vue diminuée de son adversaire. Raditz se tourne pour tenter de suivre le mouvement, mais il est déjà trop tard. De ses griffes, Piccolo vient de lui entailler la gorge. Le Saiyen jette ses mains à sa gorge, mais un coup de pied bien puissant au ventre le jette à terre. Raditz ne cherche pas à se relever, mine de reposer ses mains sur sa gorge, mais abandonne à mi-chemin et laisse reposer ses mains à côté de lui. Il crache encore du sang, mais en quantité moindre.

- Merde, me faire tuer par un minable pareil. Co… Comment c’est possible?

Piccolo s’approche de lui. Il se permet finalement de souffler un peu. Son adversaire fut tenace. Si ça n’avait pas été de sa ruse, son intelligence et de sa technique supérieure, il n’aurait jamais pu l’emporter.

- J’ai subi une défaite face à mon ennemi juré. Depuis cinq longues années maintenant, je m’entraîne comme un diable pour le surpasser. De plus, ayant appris le secret de son entraînement, j’ai pu progresser de façon incroyable en poussant le concept encore plus loin.

- Ennemi juré? C… Carot?

Et Raditz s’éteint. Piccolo ne comprit pas ses dernières paroles. Ce combat fut une bonne mise à l’épreuve. Piccolo cherche ses vêtements, mais constate que son attaque les a très certainement détruits. Usant de sa magie, un chapeau et une cape apparaissent sur lui et ensuite, il s’envole. Quelques jours de repos et la prochaine vie qu’il prendra sera celle de Gokû!

Quelques mois plus tard sur une planète très loin de là. Deux Saiyens mangent des indigènes autour d’un bon feu.

- Végéta, nous n’avons pas encore eu aucune de nouvelle de Raditz.
- Aucun doute à présent, cet imbécile est mort. Tué par une puissance inférieure à la sienne.
- Allons-nous sur Terre, Végéta? Carot peut toujours se joindre à nous.
- Les pommes tombent toutes près l’une de l’autre, Nappa. Raditz était un faible; Carot l’est probablement plus encore. La Terre est une bonne affaire, mais elle est loin. Nous ferions mieux de nous concentrer sur celles présentes dans le secteur.



LE FILS
Spoiler
On revient sur le retour de Trunks dans Super.


TIREZ-LEUR DANS LA TÊTE!
Spoiler
On revient sur un certain Kaméhaméha durant le Cell Game.


NOUS SERONS PRÊTS! Partie 1
NOUS SERONS PRÊTS! Partie 2
NOUS SERONS PRÊTS! Partie 3
NOUS SERONS PRÊTS! Partie 4
NOUS SERONS PRÊTS! Partie 5
Spoiler
Retour sur la préparation en vue de l'arrivée des Saiyens.


L'EXPÉRIENCE
Spoiler
Et si la logique Super s'appliquait lors de l'arrivée de Raditz?


CE N'EST PAS UN JEU.
Spoiler
Après avoir vaincu les Pride Troopers, les choses changent pour Kale et Caulifa.


INFATIGABLE
Spoiler
Et si la logique Super s'appliquait lors du combat Gokû/Majiin Végéta?

En espérant que ce fut le moindrement intéressant! Vous voyez quels points j'ai voulu corrigés?
Dernière édition par Ichinose le Jeu Nov 30, 2017 17:38, édité 15 fois.
Dragon Ball Brain: Réécriture de passage de DB, mais avec un peu plus de réflexion!
_________________________________________
La critique exigeante, c'est une série de vidéo traitant de sujets très otakuesque! Une critique qui demande ce qu'il y a de meilleur!
Nouvelle vidéo! - La déception : Steins; Gate Zero!
Avatar de l’utilisateur
Ichinose
 
Messages: 1206
Inscription: Mer Juin 22, 2016 5:05

Re: Dragon Ball Brain

Messagepar Bushido le Mar Fév 28, 2017 19:59

Les + :

- L'utilisation de la magie
- Le défaut du makankossapo pallié

Les - :

- Le style d'écriture : le chapitre ressemble à une suite de commentaires d'un narrateur interne qui commente le combat en mangeant du pop corn
- Le combat un peu brouillon, aucune explication et surtout expédié. Une scène avant, Raditz est au corps à corps avec seulement un genoux de blessé et la scène d'après, il est mourant.
- La taille du chapitre : beaucoup trop court, déjà qu'on a l'impression d'avoir des morceaux de chapitre disparus et un style qui ne nous donne pas beaucoup d'infos, il fait un peu vide :/
Vous n'avez pas envie de perdre du temps à lire une fan-fiction mais vous voulez quand même en lire une ? Aucun problème ! Half Shot est fait pour vous ! Une série d'histoires courtes que, j'espère, vous apprécierez !

Half Shot - viewtopic.php?f=42&t=8709
Avatar de l’utilisateur
Bushido
 
Messages: 4295
Inscription: Lun Avr 22, 2013 14:40

Re: Dragon Ball Brain

Messagepar CupNero le Mar Fév 28, 2017 20:06

Hellow ! Je vais essayer de réaliser un commentaire constructif, mais bien évidemment, je vais surtout présenter mon opinion sur ce que tu nous proposes.

D'abord, je vais parler du speech de base de ta fanfiction. Si j'ai bien compris, tu veux "corriger" certains points de l'histoire originale qui te semblent incohérents. J'en comprend donc que tes chapitres seront des one-shots plus ou moins isolés, à commencer ici par le premier échange entre Raditz et Piccolo. Déjà, ce speech... Ne m'attire pas vraiment. De mon point de vue, l'intérêt d'un one-shot, c'est de modifier un point de l'histoire, une plaque tournante sur laquelle repose la suite de l'histoire, afin de bâtir tout un univers parallèle et de l'explorer jusqu'au bout, de mettre en place des rencontres, des combats, des événements qui n'ont pas eu lieu dans la trame originelle, voire mettre à l'honneur des personnages secondaires que l'on a que peu vus à l'oeuvre. Si j'ai bien compris ton concept, tu ne vas t'intéresser qu'aux plaques tournantes... Qui ne seront parfois même pas tournantes, d'ailleurs, puisque ce sont simplement des moments incohérents - encore une fois, de ton point de vue. Je t'avoue que j'aurais été bien plus enthousiaste si ceci avait été le premier chapitre d'un what-if : "Et si Piccolo avait tué Raditz seul ?" Un what-if qui aurait été assez sanglant d'ailleurs, puisque Vegeta et Nappa auraient aisément massacré tout le monde - et il est probable que Piccolo, encore démoniaque, ait été le vilain dictateur de la planète à ce moment-là.

Mais manifestement, ton chapitre n'est qu'une "correction" (god j'aime pas ce mot) du premier échange entre Piccolo et Raditz, qui te semble incohérent. Admettons. Il est vrai qu'il peut être étrange de voir passer Piccolo de 300 à 400 (à peu de choses près) en 5 ans, et de 400 à plus de 2000 en 1 an. De là à parler d'incohérence... Quand on pense faire partie des deux meilleurs guerriers qui soient, et qu'on est persuadé qu'il ne reste qu'un homme à dépasser, on progresse nécessairement moins que quand un univers nous arrive sur la tronche. C'est aussi pour cela que Goku et Vegeta n'ont pu dépasser le stade du Super Saiyan que quand ils ont compris que la puissance de ce stade n'était pas absolue : sinon, Goku aurait aisément pu atteindre le niveau d'USSJ, voire de Full Power, pendant les trois ans de préparation à l'arrivée des cyborgs. Dans Dragon Ball, un guerrier doit être capable de concevoir un certain niveau de puissance avant de pouvoir l'atteindre, et c'est pour ça que Goku et Piccolo n'ont que peu progressé en cinq ans.
Mais là encore, admettons. Si l'on part du principe que c'est une incohérence qu'il faut "corriger"... Ben, tu ne l'as pas vraiment fait. Tout ce qu'on voit ici, c'est un combat entre Piccolo et Raditz, dans lequel on ne comprend absolument pas pourquoi Piccolo est presque trois fois plus fort qu'à ce stade-là du manga. Ah, si :

- J’ai subi une défaite face à mon ennemi juré. Depuis cinq longues années maintenant, je m’entraîne comme un diable pour le surpasser. De plus, ayant appris le secret de son entraînement, j’ai pu progresser de façon incroyable en poussant le concept encore plus loin.


C'est la seule explication. Le secret de l'entraînement de Goku ? Les poids, que Piccolo portait déjà ? Je t'avoue que cette phrase, plutôt que de m'éclairer, m'a simplement intrigué. Quitte à vouloir "corriger" la faiblesse de Piccolo au début de Dragon Ball Z, tu aurais pu faire un chapitre nettement plus long, voire deux, afin d'avoir une correction en deux temps : l'entraînement différent de Piccolo, que l'on comprenne pourquoi il devient à ce point plus fort, alors qu'il s'entraîne bel et bien dans le manga et ne progresse que très peu, et enfin le combat contre Raditz. En toute honnêteté, si j'ai tort, et que l'entraînement de Piccolo n'est pas différent, ce que je vois n'est pas vraiment un what-if. Il ne se justifie pas. Si Piccolo est plus fort, il faut qu'il y ait une raison, pas simplement que tu trouves qu'il devrait être plus fort. Si c'est ce que tu entends par "correction", je trouve ça très dommage.

Et comme l'a dit Bushido, le combat est... Difficile à lire. Pour ne pas dire désagréable. J'ai apprécié l'utilisation de la magie pour aveugler Raditz au bon moment, c'est une marque d'ingéniosité appréciable, et l'utilisation d'un Makankossapo avorté pour simplement handicaper Raditz, ce qui suffit quand leurs puissances sont aussi proches. Mais il manque des bouts dans ta narration. Parce que quand on sait voler naturellement, un genou cassé, ça ne nous rend pas impotent. Si Goku était aussi handicapé avec ses membres brisés, au 23ème Tournoi, c'est parce que la danse de l'air est une technique gourmande en énergie, pas comme le vol de Piccolo et celui que tout le monde maîtrise assez rapidement dans la partie Z. La fin du combat aurait mérité que tu y passes plus de temps.

Voilà, je te souhaite cependant bon courage pour la suite, si ce concept te plait il faut aller au bout de celui-ci, je voulais juste te donner mon avis !
Avatar de l’utilisateur
CupNero
 
Messages: 37
Inscription: Sam Jan 14, 2017 17:50

Re: Dragon Ball Brain

Messagepar Ichinose le Mar Fév 28, 2017 21:37

Merci pour les commentaires.

Bushido a écrit:- Le style d'écriture : le chapitre ressemble à une suite de commentaires d'un narrateur interne qui commente le combat en mangeant du pop corn

Il serait préférable d'y aller pour une narration externe? Et les protagonistes penseront les justifications et tout? Ou bien, Piccolo est le narrateur?
- Le combat un peu brouillon, aucune explication et surtout expédié. Une scène avant, Raditz est au corps à corps avec seulement un genoux de blessé et la scène d'après, il est mourant.

Aucune explication? J'avoue ne y pas aller dans le détail, mais aucune, je trouve le mot fort.
Pour l'ellipse, Piccolo nous confirme qu'il a bien joué ses cartes. La victoire n'est qu'une question de temps.
- La taille du chapitre : beaucoup trop court, déjà qu'on a l'impression d'avoir des morceaux de chapitre disparus et un style qui ne nous donne pas beaucoup d'infos, il fait un peu vide :/

Bon, c'était l'effet voulu, mais si ça déplait....

Pour CupNero,

L'idée est justement... un peu une forme d'échange. J'avais en tête que le lecteur lit et se demande qu'est-ce qui a été changé/corrigé. Un peu comme un questionnement que je peux confirmer après.
D'ailleurs, je vois que tu l'as compris. Je m'attaquais ici à la montée en puissance ridicule de Gokû et Piccolo après cinq ans alors qu'ils feront mieux en moins d'un an. Je pensais énoncé ce fait de façon plus explicite, mais je me suis dit que ça gâchait un élément de surprise possiblement inhérent à ma proposition. Qu'en penses-tu?
Toutefois, pour les autres redites, parfois, ça sera forcément explicite.

Je comprends ton argument, mais pour moi, Piccolo a toute les raisons de s'entrainer (il veut tuer Gokû qui l'a battu). Et il le fait. Dans ma redite de l'histoire, Piccolo n'est pas plus entraîné que dans la vrai, la différence est que l'entraînement dans ma version est efficace comme il aurait dû l'être.

Et pour en revenir à la ''conclusion'' du combat, malgré la danse de l'air, Raditz possède un membre en moins. J'en concluais donc qu'à la manière d'un Piccolo qui aurait perdu contre Cell après avoir perdu un bras (s'il n'aurait pas pu le repousser), Raditz était voué à mourir. Après tout, je ne fais pas de discrimination! Un pied a la même valeur qu'un bras!

Toutefois, je crois que je vais éliminer l'ellipse et décrire en son entièreté le combat.

Je t'avoue que j'aurais été bien plus enthousiaste si ceci avait été le premier chapitre d'un what-if : "Et si Piccolo avait tué Raditz seul ?" Un what-if qui aurait été assez sanglant d'ailleurs, puisque Vegeta et Nappa auraient aisément massacré tout le monde - et il est probable que Piccolo, encore démoniaque, ait été le vilain dictateur de la planète à ce moment-là.

Ma deuxième sortie devrait aller dans ce sens.

Merci pour les commentaires. Toutefois, j'avouerai mal saisir en quoi le combat était brouillon. Si vous pouviez préciser votre pensée, j'apprécierais beaucoup. Merci!
Dragon Ball Brain: Réécriture de passage de DB, mais avec un peu plus de réflexion!
_________________________________________
La critique exigeante, c'est une série de vidéo traitant de sujets très otakuesque! Une critique qui demande ce qu'il y a de meilleur!
Nouvelle vidéo! - La déception : Steins; Gate Zero!
Avatar de l’utilisateur
Ichinose
 
Messages: 1206
Inscription: Mer Juin 22, 2016 5:05

Re: Dragon Ball Brain

Messagepar Hercule Satan le Mer Mars 01, 2017 1:17

Alors en fait j'avais déja pensé à cette idée de fanfic mais plutôt dans le style des vidéo youtube "comment ça aurait du finir" personnelement j'aime bien ton chapitre mais j'avais pensé à une fanfic où chacun pourrait mettre sa propre version d'un combat
Avatar de l’utilisateur
Hercule Satan
 
Messages: 155
Inscription: Mar Juin 09, 2015 22:24

Re: Dragon Ball Brain

Messagepar Rebel O'Conner le Mer Mars 01, 2017 7:45

l'idée est intéressante
après tout, on ne peut pas nier que dans dragon ball, comme dans chaque histoire de fiction, il y a des parti pris créés uniquement pour faire avancer le scénario.
un peu comme ce que fait HISHE comme dit Hercule Satan.

par contre, je rejoint Bushido sur le fait que le style est beaucoup trop expéditif. un développement plus approfondit de l'action ne peut qu'améliorer narration.
ImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Rebel O'Conner
 
Messages: 1052
Inscription: Jeu Août 11, 2011 19:48
Localisation: Derrière toi à observer ton cou appétissant, pauvre mortel!

Re: Dragon Ball Brain

Messagepar Ichinose le Jeu Mars 02, 2017 18:28

Hercule Satan a écrit:Alors en fait j'avais déja pensé à cette idée de fanfic mais plutôt dans le style des vidéo youtube "comment ça aurait du finir" personnelement j'aime bien ton chapitre mais j'avais pensé à une fanfic où chacun pourrait mettre sa propre version d'un combat


Bête que je suis. Je me demandais ce qu'était ce ''Comment ça aurait dû finir'' et longtemps après, je comprends enfin! Je connais très bien.

Mais oui, bonne remarque, sans même m'en rendre compte, c'est effectivement une démarche semblable. Toutefois, je ne veux pas faire dans le comique.

Autrement, j'ai modifié la première histoire. L'intégralité du combat entre Piccolo et Raditz est présente. J'ai essayé de détailler un peu. Toutefois, mon style habituel est très direct et dépourvu d'artifice, je suis donc allé à contre-courant. Les ajouts ont été surlignés.

Vous m'en donnerez des nouvelles! Merci encore pour vos commentaires.
Dragon Ball Brain: Réécriture de passage de DB, mais avec un peu plus de réflexion!
_________________________________________
La critique exigeante, c'est une série de vidéo traitant de sujets très otakuesque! Une critique qui demande ce qu'il y a de meilleur!
Nouvelle vidéo! - La déception : Steins; Gate Zero!
Avatar de l’utilisateur
Ichinose
 
Messages: 1206
Inscription: Mer Juin 22, 2016 5:05

Re: Dragon Ball Brain

Messagepar xela26 le Jeu Mars 02, 2017 23:48

Hello Ichinose, Bienvenue dans la section Fanfic tout d'abord.

Je réagis tard mais j'ai lu tes deux versions effectivement.
La première, même si elle n'était ni brouillonne (je l'ai trouvée très claire au contraire) était assez expéditive.
Et ton concept est plus, comme certains l'ont dit plus haut, un what-if "ça aurait du se passer comme ça" q'une "correction". Mais ce n'est qu'un détail appellation.

La première version était certes expéditive et manquait gravement de description, le style était clair, et on n'était pas perdu, voilà ce que j'avais relevé de positif, en plus de l'utilisation du présent pour décrire les actions, qui fait un peu synopsis mais qui, somme toute, n'est pas mauvaise idée. Je sentais que tu en avais "sous le capot", chose confirmée avec cette deuxième version du chapitre.
Ce qui manquait à la première, à savoir les description et un peu plus de ressenti des persos, est bien présent, et franchement ce deuxième jet est mieux que le premier.
Bon courage pour la suite !
Cell: l'ascension de la terreur- Cell a vaincu Son Gohan lors du Cell game!! Quel sort réserve-t-il à la Terre?? Pour le savoir....viewtopic.php?f=42&t=5990
Chapitre 122: publié
chapitres 123, 124 : relecture, correction
Chapitre 125: 0%

Cell: Damned Souls- Les aventures parallèles de héros de "l’ascension de la terreur". Pour les connaitre:
viewtopic.php?f=42&t=6774
abandonnée
xela26
 
Messages: 1466
Inscription: Lun Oct 03, 2011 20:57

Re: Dragon Ball Brain

Messagepar omurah le Ven Mars 03, 2017 14:11

Hello !

J'ai la flemme de lire la V2, parce que la V1 m'avait - je dois être le seul (ou pas en fait, après relecture des interventions) - déjà pleinement satisfait (hormis le côté expéditif et désincarné de la narration qui parfois quittait les terres saintes de la simplicité pour les terres arides du simplisme), et je suis pas sûr que j'apprécierai autant la V2, j'ai peur qu'elle rajoute du superficiel. Bon je la lirai quand même pour voir!

En tout cas je suis ton projet de très près, perso l'idée me vend totalement du rêve, et j'attends impatiemment le prochain OS :)
Image
Avatar de l’utilisateur
omurah
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 2738
Inscription: Dim Fév 24, 2013 0:20
Localisation: Dans le même bateau que toi...

Re: Dragon Ball Brain

Messagepar Ichinose le Sam Mars 04, 2017 23:42

Bonjour!

J'ai pondu un petit nouveau écrit.
C'est sensiblement court. Et c'est voulu un peu plus ironique/humoristique. Ce n'était pas ce que je voulais pondre initialement, mais en attendant le prochain écrit plus substantiel, je me suis dit que ça pourrait fonctionner.

Donc, ici, voici une redite du départ de Trunks dans Super vers le présent. Le premier voyage. C'est très court.
Toutefois, je pourrais dans un avenir compléter le tout!

Merci encore pour les commentaires! Bonne lecture! En espérant que vous remarquerez les différences que j'ai voulu faire!

_____________________________________

LE FILS

À bout de force, il pénètre dans le laboratoire de sa mère. Malgré la désolation de l’extérieur, ce lieu semble avoir été épargné par la dernière année de destruction qui a frappé la Terre. La machine à voyager est juste au fond de la salle. Avec toutes les forces qui lui restent, Trunks se jette sur la machine et y verse son liquide d’alimentation. La substance bleu-azur fait son chemin dans la machine. Trunks jette un œil au-dessus de lui, il doit sortir la machine du bâtiment pour effectuer un saut dans le temps autrement, lors de son arrivée, il risque de blesser quelqu’un. Il appuie sur un bouton, le toit de la machine s’ouvre, Trunks y entre d’un bond. Le toit se referme. La machine est résistante, elle sera capable de détruire le toit du laboratoire sans problème, mais il devra faire vite, Black détient amplement la puissance pour la détruire par contre.

Rien que de penser à cet être immonde, le métis serre les poings avec rage. Sa mère et maintenant Mai… Elle n’est plus. Il aurait tellement souhaité que le kikoha ne fasse que lui faire perdre conscience, que l’explosion ne fasse que l’expulser au loin et qu’à son retour, elle soit encore en vie… Mais il est tellement bête de penser cela. Les cyborgs avaient amplement la puissance de tuer avec la plus grande des aisances un humain, impossible alors pour Black, plus puissant que Cell dans sa forme parfaite de ne pas faire mieux. Il l’a vu, une vision qui le hantera encore plus que le cadavre de Gohan, les morceaux de chair de Mai s’éparpiller partout autour de lui. Pas même un semblant de cadavre sur lequel s’attrister. Trunks sort de ses pensées. Il doit agir afin de faire en sorte qu’il puisse la venger. Pourquoi est-ce qu’il l’a entraîné là-dedans?

Elle ne pouvait strictement rien faire pour l’aider. Rien du tout. Voulait-il simplement ne pas se sentir seul dans cette histoire… Trunks met la machine en marche. Elle prend vol et défonce comme prévu le toit du laboratoire. Le métis remarque que Black attendait sa présence, mais sa vision de son ennemie est floue. La fatigue le rattrape. Une lumière vive prend naissance dans les mains de son ennemie, mais Trunks est confiant, les coordonnées ont été entrées. La lumière se jette sur lui, mais elle disparait alors que l’impact semblait imminent. Trunks sourit. Il a réussi, il va rejoindre son père, Gohan et les autres. Il peut enfin se reposer à présent et c’est sans attendre qu’il s’évanouit.



Installé sous un abri, Bulma, inquiète, observe son fils du futur. Pourquoi est-il venu? Pourquoi est-il dans un si mauvais état? Et pourquoi Gokû met-il tant de temps à revenir avec un senzu?! Le déplacement instantané a-t-il pris de l’âge? Toutefois, Bulma remarque que son Trunks semble dubitatif. Derrière lui, la bande à Pilaf murmure probablement des théories de complot comme d’habitude. Elle était tellement préoccupée par… le Trunks adulte qu’elle l’avait oublié. Elle pousse un léger soupir et reprend en sérénité. Pas facile d’être la mère de deux fois le même garçon. Elle s’approche de son vrai fils et lui caresse la tête tendrement. Trunks lève la tête vers elle, intrigué.

- Maman va t’expliquer, c’est une longue histoire!

Profitant du fait que sa femme et son fils se sont quelque peu éloignés, le Prince de… rien du tout s’approche de son fils. Végéta ne veut pas le montrer, mais il est inquiet quoique fier en même temps. Bien que le Trunks du futur n’était pas vraiment son fils, il le savait, il n’empêche qu’il le considérait comme tel. Or, à présent, Trunks était un adulte. Il avait bien grandi, dépassant largement son père à présent. Ses cheveux, toujours mauves, étaient très similaires à la coupe qu’il avait quand il était venu pour la première fois. Végéta sourit en pensant à tout cela. Il se souvient de son sentiment à l’époque… de ses sentiments. De la jalousie et de l’incompréhension devant ce nouveau super saiyen et ces émotions furent remplacées par de la fierté mal cachée quand il apprit qu’il était son fils de la bouche de Piccolo. Il était si jeune à l’époque, si naïf de croire qu’une épée pouvait constituer un atout important dans une bataille. Ce n’était plus le cas à présent. Le Trunks devant lui était un adulte, à des années-lumière de ce qu’il était jadis lors de la menace cyborg. Végéta a hâte de prendre de ses nouvelles même s’il devra calmer sa rage quand il apprendra qui a blessé ainsi son fils. Végéta se retourne abruptement. Carot est juste en arrière de lui, un senzu à la main. Végéta ne peut s’empêcher d’être rassuré et aimerait remercier son frère saiyen, mais tout ce qu’il peut dire après avoir attrapé d’une main le senzu qui lui a été lancé est :

- Qu’est-ce qui t’a retenu aussi longtemps, idiot!?
Dragon Ball Brain: Réécriture de passage de DB, mais avec un peu plus de réflexion!
_________________________________________
La critique exigeante, c'est une série de vidéo traitant de sujets très otakuesque! Une critique qui demande ce qu'il y a de meilleur!
Nouvelle vidéo! - La déception : Steins; Gate Zero!
Avatar de l’utilisateur
Ichinose
 
Messages: 1206
Inscription: Mer Juin 22, 2016 5:05

Re: Dragon Ball Brain

Messagepar Ichinose le Jeu Mars 30, 2017 0:54

Bonjour!

Après quelques temps (désolé, un certain Breath of the Wild me bouffait et bouffe encore tout mon temps), voici un autre one-shot.
Ici, on revoit le combat Gokû contre Cell et j'ose croire que vous devinez déjà ce que j'ai ''corrigé''.

Je suis allé vers un style plus proche du scénario en ce qui attrait aux dialogues.

Vos réactions/commentaires sont les bienvenus!
Bonne lecture!

_______________________________________

TIREZ-LEUR DANS LA TÊTE!

Piccolo : Le kaméhaméha, il va le faire à la puissance maximum?!

Gokû s’était envolé dans les airs et prépare une nouvelle attaque contre Cell, mais pas réellement nouvelle, c’est sa technique de prédilection : le kaméhaméha. Si Piccolo est surpris, Krilin est confiant ou essaye de l’être.

Krilin : Il ne le fera pas! D’où il est, ça dévasterait la Terre!

Cell a perdu son arrogance et partage l’incompréhension générale. Il regarde son adversaire cherchant à deviner son prochain coup.

Cell : Qu’est-ce que tu fais? Tu n’oseras jamais!

Gokû continue d’accumuler sa puissance faisant fi des conséquences terribles que pourrait avoir son attaque. Cell est pris de surprise, ce n’est pas du bluff. Végéta connaît son rival et sait lire ses intentions sur son visage; l’attaque est réelle et imminente.

Végéta : Il va le faire‼

Toutefois, à la surprise de tous, au lieu du déluge attendu, le corps de Gokû disparait. Cell comprend finalement le plan de Gokû, mais son déclic est plus lent que le déplacement instantané et alors que le Kaméhaméha à pleine puissance et à bout portant converge vers lui, tout ce qu’il parvient à faire est de s’écrier un bien désespéré «non». Son corps ne résiste aucunement à la puissance incroyable de l’attaque et vole en éclats. Sa tête, le haut de son torse et ses bras sont réduits à l’état de poussière. Le reste de son corps encore fumant tombe par terre. Le kaméhaméha poursuit son périple dans l’espace. Gokû respire bruyamment, les mains encore en position de lancée de la technique. Mine de rien, l’attaque lui a pompé beaucoup d’énergie.

Yamcha : Ça y est‼ Il l’a eu‼
Tenshinhan : Le déplacement instantané!

Toutefois, Yamcha se retrouve déconcerté. Trunks et Krilin ne partagent pas son enthousiasme. Un air grave est présent sur leur visage. Piccolo s’approche d’un pas assuré vers ces derniers.

Piccolo : Ne vous en faites pas, nous, les Nameks, pouvons nous régénérer si les deux conditions sont remplies : 1- Avoir l’énergie pour le faire. 2- Notre cerveau n’est pas endommagé.

L’attention de Trunks se reporte alors sur le cadavre de Cell.

Trunks : Mais alors…

Piccolo affiche son sourire qu’il ne porte qu’aux grandes occasions.

Piccolo : Gokû a gagné.

Végéta, les bras croisés, serre les dents. Au loin, Satan et compagnie contemple la scène.

Présentateur : Terrible! Il a anéanti Cell.

Satan est terriblement soulagé, mais également terrifié par ces êtres à la puissance divine.

Satan : Domm… Dommage, j’aurais voulu le tuer de mes propres mains.
Présentateur : Vous pourriez peut-être lui demander un match amical?

Les gouttes de sueur reviennent de plus belle sur le front du champion du monde.

Satan : J’aimerais, mais regardez-le, il est tout essoufflé, ça ne serait pas du jeu.
Présentateur : Vous êtes vraiment bon joueur, monsieur Satan!

Satan est à nouveau soulagé. De son côté, Gokû respire toujours rapidement, mais regarde perplexe le cadavre de Cell. Ses amis, à l’exception de Végéta, viennent à ses côtés.

Krilin : Bravo, Gokû, tu l’as encore fait! Ta technique était géniale.
Piccolo : C’était donc ça ton atout secret.

Toutefois, Gokû ne semble pas être aussi heureux de la situation qu’eux. Son attention est toujours sur ce qui reste de Cell.

Piccolo : Allons, tu ne vas pas me dire que tu es déçu, car c’était trop facile!

Le reproche de Piccolo atteint Gokû qui se tourne finalement vers ses amis. Il prend toutefois quelques secondes pour regarder son fils, geste qui surprend ce dernier et qui laisse perplexes ses amis.

Gokû : Bon, ça sera pour une prochaine fois…
Krilin : Une prochaine fois?
Tenshinhan : Nous devrions rentrer au palais afin de faire revenir à la vie toutes les victimes de Cell.
Gokû : Oui, j’a…

Gokû s’arrête de parler. C-16 le dévisage. Trunks sur la défensive se place devant Gokû, mais Krilin se place entre le métis et l’androïde.

Krilin : Que comptes-tu faire à présent C-16? J’imagine que tu comprends que ta mission première, tu ne pourras pas la réaliser.

Le regard de l’androïde ne quitte pas Gokû.

C-16 : Oui, Gokû est bien plus fort que moi. Cell est une menace du passé. J’aimerais à présent passer du temps avec la nature que j’adore.
Krilin : Tu es sûr que ça va aller?

Le regard de C-16 se pose sur Krilin. Un sourire bienveillant naît sur son visage.

C-16 : Oui. Merci pour tout, Krilin.
Krilin : De rien. Je suis désolé que C-17 et C-18 ne soient plus avec… Attendez! Vous croyez que nous pouvons les ramener à la vie avec les Dragon Balls?

La remarque de Krilin prend tout le monde par surprise. Toutefois, c’est Trunks qui semble prendre la remarque particulièrement mal.

Trunks : Pourquoi ferions-nous cela Krilin?
Krilin : Je te l’ai déjà dit, ces cyborgs ne sont pas aussi mauvais que les tiens. Quand ils en avaient l’occasion, ils ne nous ont pas tués. Tu l’as dit toi-même; ton arrivée a changé les choses. C-16 ici en est la preuve.
Gohan : De toute façon, nous avons à présent le niveau pour les écraser facilement si besoin il y a.
Trunks serre les poings, pas complètement convaincu, mais finit par baisser les bras.
Trunks : J’imagine que vous avez raison. Ce ne sont pas «mes» cyborgs et c’est votre temporalité. C’est à vous de choisir.
Krilin : Ça te va, Gokû?

Son ami se contente en guise de réponse de lever son pouce.

Krilin : Alors, Piccolo, tu crois que c’est possible?
Piccolo : Ils étaient à la base des humains et n’ont subi que des transformations… Qui plus est, j’imagine qu’ils ont été tués par Cell au moment de l’absorption alors si nous faisons revenir à la vie ses victimes, ils devraient l’être aussi.

Krilin se retourne joyeusement vers C-16.

Krilin : Tu as entendu, c’est génial! Accompagne-nous au palais!
C-16 : Avec plaisir.

La clique s’envole alors pour la demeure du Tout-Puissant. Cependant, Gokû constate que Végéta ne les suit pas. Il s’arrête.

Gokû : Tu ne viens pas, Végéta?

Végéta détourne la tête en signe de dédain.

Végéta : Je t’avais dit que c’était moi qui finirais Cell, mais tu n’en as fait qu’à ta tête, Carot. La prochaine fois, ça sera moi qui sauverai la situation!

Gokû sourit à sa remarque et rejoint les autres. Végéta retourne alors chez lui fulminant d’être dépassé d’aussi loin par son rival.

Le ciel s’est assombri. Shenron s’est manifesté à la stupéfaction de Trunks. C-16 ne semble pas surpris par le dragon sacré.

Yamcha : Faites revenir à la vie toutes les victimes de Cell!

Les yeux de Shenron tournent au rouge un moment.

Shenron : Ton vœu a été exaucé. Annonce ton deuxième.

Krilin regarde autour de lui frénétiquement.

Gohan : Ça ne sert à rien, Krilin. Les cyborgs ont dû réapparaître à l’endroit où ils sont morts. On avait eu le même problème quand tu étais mort sur Namek.
Krilin : Mais comment va-t-on la retrouver? Les cyborgs ne dégagent pas d’énergie!
Tenshinhan : La retrouver?
Gohan : J’ai compris! Krilin est amoureux de C-18!

Krilin somme Gohan de se taire en lui frappant la tête, geste bien inutile étant donné la différence entre leur niveau.

Yamcha : Mais c’est une cyborg!
Krilin : Et comme on l’a dit, elle n’est pas mauvaise!
Piccolo : Je n’y comprends rien.
Gokû : Si tu veux la trouver, demande à Shenron de la localiser avec le deuxième souhait?
Krilin : J’y ai pensé, mais Shenron me dira sa position actuelle. Après le temps qu’on y arrive, elle n’y sera plus.

C-16 pose sa main sur l’épaule de Krilin.

C-16 : Cherchons-les ensemble. Ça nous prendra le temps que ça nous prendra.
Krilin : Oh! Merci C-16!
Shenron : Avez-vous un deuxième vœu pour moi? Sinon, je vais me retirer.
Yamcha : Avons-nous un deuxième souhait?
Krilin : Nous pourrions donner l’immortalité à Gokû. Comme ça, on serait tranquille pour toutes les futures menaces!
Gokû : Ah non! Si jamais, je laissais Chichi vieillir seule, elle me tuera!
Trunks : Vous est-il possible de rendre les cyborgs humains?

La clique est surprise du souhait de Trunks.

Shenron : Non, la différence de puissance est trop grande.
Trunks : Alors, faites un dispositif capable de repérer C-17 et C-18!
Shenron : Sans problème!

Une nouvelle fois, ses yeux tournent au rouge. En face de Trunks, un radar apparaît, il l’attrape.

Shenron : Ton vœu a été exaucé et à présent, je m’en vais!
Krilin : Pourquoi ce vœu, Trunks?
Trunks : Parce que je voulais t’aider tout simplement. Si ton souhait est de les aider, je le respecte. Je m’occuperais de mes cyborgs, je vous laisse les vôtres.
Tenshinhan : Tu as d’ailleurs très certainement la puissance pour les détruire. Bonne chance!
Trunks : Merci!

Et les héros se quittent. Tenshinhan part rejoindre Chaozu, mais avant de partir insinue que les chances sont faibles qu’ils se recroisent. Yamcha, quant à lui, retourne voir sa copine de longue date à présent. Piccolo, étant donné la part du Tout-puissant en lui, préfère rester au palais. Le vainqueur du Cell game et son fils rentrent à la maison. Si Chichi est très content d’apprendre que son fils ne s’est pas battu finalement, elle l’est encore plus de leur apprendre que Gohan aura un petit frère ou une petite sœur.

Le lendemain, Trunks repart dans son époque. Certains sont présents pour lui dire au revoir notamment Végéta dont la défaite face à Cell semble l’avoir finalement assagi. Bulma serre chaleureusement la main de son «fils» et Trunks fait de même avec Gokû.

Trunks : Merci pour toi, Gokû. Je comprends maintenant pourquoi… ta mort a été un tournant dans mon époque. Tu es un rayon d’espoir comme le disait ma mère!
Gokû : Et pourtant…
Trunks : Oui?
Gokû : Non, c’est rien!
Trunks : Je compte bien devenir l’espoir dans mon époque. Une fois les cyborgs vaincus, je veillerais à ce que la Terre vive une paix durable.
Gokû : Si jamais, tu veux venir nous rendre visite, tu es le bienvenu!
Trunks : Oui!

Et Trunks repart dans son époque. Il fait part des dernières nouvelles à sa mère et dès que l’occasion se présente, il élimine les cyborgs. Trois ans plus tard, c’est le Cell de son époque qu’il tue très aisément, et ainsi, son monde peut continuer à vivre en paix, une paix qui durera aussi longtemps que Trunks vivra.
Dragon Ball Brain: Réécriture de passage de DB, mais avec un peu plus de réflexion!
_________________________________________
La critique exigeante, c'est une série de vidéo traitant de sujets très otakuesque! Une critique qui demande ce qu'il y a de meilleur!
Nouvelle vidéo! - La déception : Steins; Gate Zero!
Avatar de l’utilisateur
Ichinose
 
Messages: 1206
Inscription: Mer Juin 22, 2016 5:05

Re: Dragon Ball Brain

Messagepar Hercule Satan le Dim Avr 02, 2017 17:51

O finale tu ne fait que corriger une incohérence du manga, par la voix de piccolo bien joué
Avatar de l’utilisateur
Hercule Satan
 
Messages: 155
Inscription: Mar Juin 09, 2015 22:24

Re: Dragon Ball Brain

Messagepar Ichinose le Dim Avr 02, 2017 18:48

C'est tout simple, mais c'est probablement une des plus grosses incohérence de la série.

Toutefois, encore une fois, pour la suite des choses, j'aurais l'impression que si Babidi venait sur Terre, ça irait mal.
Probablement que Gokû serait motivé à rejoindre le potentiel qu'il a vu en Gohan, mais ce dernier n'aurait pas atteint le ssj2.
Donc, une victoire possible pour Dabra? Victoire très aisé pour Buu et en plus, Gokû n'ayant pas été au paradis n'aurait aucune idée de la fusion métamole.

Les plus malins auront remarqués que j'ai mis l'accent sur la même narration que le manga qui stipule que le futur de Trunks sera en paix et non pas détruit (À bas Super!).

Et merci!
Dragon Ball Brain: Réécriture de passage de DB, mais avec un peu plus de réflexion!
_________________________________________
La critique exigeante, c'est une série de vidéo traitant de sujets très otakuesque! Une critique qui demande ce qu'il y a de meilleur!
Nouvelle vidéo! - La déception : Steins; Gate Zero!
Avatar de l’utilisateur
Ichinose
 
Messages: 1206
Inscription: Mer Juin 22, 2016 5:05

Re: Dragon Ball Brain

Messagepar Ichinose le Mer Juil 19, 2017 20:38

Voici la suite.
Désolé pour le retard, la motivation n'y était pas. C'est donc le projet plus ambitieux dont je parlais. C'est la première partie! Vos retours sont les bienvenues.

J'ai aussi édité le premier message afin d'avoir accès plus facilement aux autres textes!

NOUS SERONS PRÊTS!

Yamcha, Krilin, Chaozu, Tenshinhan et Yajirobé se tenaient côte à côte. En face d’eux se trouvait le Tout-Puissant, le Dieu vieillissant de la Terre et à sa droite se tenait son fidèle serviteur monsieur Popo. Six mois s’étaient passés depuis qu’ils étaient arrivés ici à la demande de Dieu. La menace saiyenne était réelle et ne pouvait être sous-estimée; Raditz avait une puissance incroyable et selon ses dires, les deux Saiyens en route avaient une puissance ô combien plus grande. Ce n’était plus une menace pouvant être prise à la légère comme le fut Piccolo le fils. Ce n’était plus un simple combat d’arts martiaux, mais une guerre et pour sauver la Terre, ils se devaient de la gagner.

Cependant, le Tout-Puissant fut surpris par la puissance de certains. Yamcha avait bien progressé depuis sa dernière défaite qui fut bénéfique pour lui. Dieu ne pouvait que s’en réjouir, c’était le but de son intervention. Cependant, le plus étonnant était Tenshinhan, ce dernier dès son arrivée au palais était déjà plus puissant que le Tout-Puissant. Le Triclope avait mis les bouchés triples après son amère défaite face à Gokû lors du dernier championnat des arts martiaux. Sa masse musculaire était impressionnante. Il devait facilement avoir pris 30 kg en muscle. Ce ne fut même pas la peine de lui proposer de porter des vêtements lourds, il avait déjà pris cette habitude et avait poussé le concept plus loin.

Maintenant, six mois plus tard, ils étaient tous plus fort que lui, mais cela ne voulait rien dire. Dieu était à la poubelle dans la course à la puissance depuis un petit moment déjà. Ils étaient autour du niveau de Raditz en moyenne. Le Tout-Puissant les observa un petit moment puis serra les dents. Ce n’était pas suffisant.

- Six mois se sont écoulés depuis votre venue. Vous m’avez tous largement dépassé. Monsieur Popo et moi n’avons plus rien à vous enseigner.

Tous à l’exception de Yajirobé qui semblait ne pas être content d’être là sourirent à cette remarque. Leur dur labeur avait porté fruit.

- Toutefois, les ennemis à venir sont censés être plus forts que vous l’êtes et le temps nous manque. Six mois, c’est bien trop peu. C’est pourquoi je vais vous autoriser à poursuivre votre entraînement dans la salle de l’Esprit et du Temps.

Yamcha et Krilin se jetèrent un regard intrigué. Ils croyaient que leur entraînement avec Dieu allait se conclure.

- La salle de l’Esprit et du temps se trouve en fait dans une autre dimension. Toutefois, le palais y cache une porte permettant d’y aller. Dans cette salle, vous y resterez… deux ans!

C’est Yamcha qui s’écria le premier.

- Mais il ne nous reste que six mois! C’est impossible.

Le Tout-Puissant, amusé, souriait.

- N’ayez crainte. La particularité de cette dimension est que le temps s’y passe beaucoup plus vite. Restez-y un an, sortez et vous découvrez qu’une seule journée s’est passée sur Terre.
- Mais… c’est génial. Avec ça, la victoire est garantie!
- Ça ne sera pas si facile. La gravité dans cette salle est dix fois plus importante que sur Terre. Vous devrez vous y adapter.

Tenshinhan fronça les sourcils.

- Est-ce que Gokû y est allé?
- Oui, mais seulement pendant un mois. La situation n’était pas aussi urgente que celle-ci et je préférais éviter d’avoir à l’utiliser.
- Pourquoi?

Monsieur Popo avança d’un pas et prit la parole.

- La salle de l’Esprit et du Temps fait partie de ce palais qui est plus vieux encore que le Tout-Puissant. Les essences des anciens Dieux l’alimentent et la surveillent. Pour ainsi, éviter tout abus, une personne ne peut pas passer plus de deux années dans la salle. Si jamais, il le fait, la porte s’effacera et il sera prisonnier de l’autre dimension.

La gorge de Krilin se serra.

- Mais tant qu’on ne dépasse pas les deux ans, tout baigne?

Monsieur Popo hoche de la tête, mais Krilin n’arrive pas à pleinement se rassurer.

- Toutefois, la salle peut au maximum recevoir deux personnes.
- Merci pour les précisions, Monsieur Popo. Vous allez donc y aller deux à la fois à tour de rôle. Vous commencerez par faire seulement une année, nous verrons après s’il est bon que vous en faisiez plus. J’hésitais à vous en parler, mais le sort de la Terre est en jeu! Je serai un piètre dieu si, pour une fois dans ma vie, je ne faisais pas tout en mon pouvoir pour aider ses habitants. Je compte alors sur vous.

Tous les disciples de Dieu se consultaient du regard et arrivaient à un accord. D’un pas assuré, Krilin et Yamcha s’avançaient, mais le Tout-Puissant les arrêta d’un signe de la main.

- Vous devez vous surpasser et cela signifie que vous devez sortir de vos zones de confort. Ainsi, Krilin et Chaozu, vous serez les premiers à entrer!
Immédiatement, Chaozu et Tenshinhan se regardaient. Le Triclope avait l’air inquiet et le Tout-Puissant ne le voyait que trop bien.

- Tenshinhan, je sais que tu considères Chaozu comme un frère, mais tu l’étouffes, tu veux privilégier son bien-être et tu nuis au développement de son potentiel. De plus, en situation de bataille, tu risques de ne pas pouvoir y aller à fond, car tu auras toujours sa sureté en tête. Vois cela comme étant bénéfique pour vous deux.

Tenshinhan baissa la tête et resta silencieux pendant quelques instants. Son hésitation était palpable. Krilin semblait sur le point de lui dire quelque chose, mais se tut.

- Pas de problème! Vous avez raison, ce sera un bon test pour nous!

Tenshinhan disait cela en souriant, Chaozu prit confiance lui aussi et souriait à son tour. Krilin lui apposa la main sur l’épaule et en chœur les deux hochèrent de la tête. Monsieur Popo mena le bal et ils s’engouffrèrent dans le palais. Yamcha s’approcha de Tenshinhan.

- Ça va aller, tu verras.
- Oui, je sais. Krilin est avec lui de toute façon.


Monsieur Popo venait de s’arrêter devant une porte et se tournait vers eux.

- C’est ici. Je vous conseille d’enlever vos poids, la gravité est 10 fois plus forte à l’intérieur; vos poids le seront aussi.

Krilin s’imaginait la scène. Ses poids pesaient 150 kg si jamais il entrait dans la salle, cela deviendrait… une tonne et demie. Il finirait en crêpe! Sans plus attendre, il enlevait ses poids et son compagnon l’imita, bien que Chaozu en portait des considérablement moins lourds.

- À l’intérieur, vous trouverez de la nourriture et faites attention à la température, elle varie de beaucoup. Bonne chance.
- Merci.

La porte s’ouvra et ils s’y engouffraient. Les deux étaient éblouis par une lumière blanche. Les secondes passèrent et l’éblouissement n’était plus. Blanc. C’était du blanc à perde de vue.
Dragon Ball Brain: Réécriture de passage de DB, mais avec un peu plus de réflexion!
_________________________________________
La critique exigeante, c'est une série de vidéo traitant de sujets très otakuesque! Une critique qui demande ce qu'il y a de meilleur!
Nouvelle vidéo! - La déception : Steins; Gate Zero!
Avatar de l’utilisateur
Ichinose
 
Messages: 1206
Inscription: Mer Juin 22, 2016 5:05

Re: Dragon Ball Brain

Messagepar biskus le Mer Juil 19, 2017 21:45

Alors sur l'ensemble des différents passages c'est plutôt sympa . La première partie fait plutôt Whats if. Les suivants change juste un details de l'histoire ( mai exploser et cell mort au kame) et le suivant reviens sur un whats if . En parlant de sa le dernier passage me botte et hâte de voir la suite ( je note une progression plus que notable dans la narration dans ce dernière chapitre . Moi sa me parle mieux )
biskus
 
Messages: 209
Inscription: Sam Oct 18, 2014 12:36

Suivant

Revenir vers Fanfictions

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités