Collectif

Faîtes-nous partager votre fibre littéraire en écrivant votre propre histoire mettant en scène les personnages de Dragon Ball et, pourquoi pas, de nouveaux ! Seules les fanfictions textes figurent ici.

Collectif

Messagepar Pensyves le Mar Déc 25, 2018 21:57

Prologue

14 Juillet 750, laboratoire du Docteur Géro…



Nous sommes deux mois après la chute du Red Ribbon, au coeur des massifs montagneux qui entourent Metro North. L’ancien chef des services scientifiques de l’armée avait eu le temps de déménager ce qui avait pu être récupéré dans les décombres de Muscle Tower et du quartier général : ses sauvegardes, les capsules contenant ses prototypes et ses souvenirs de sa vie passée…
Comme cette poupée au teint pâle, par exemple, dernière relique de son défunt fils.
Cette poupée, d’ailleurs, il en connaissait maintenant toutes les coutures à force de la contempler. Laissant à ses cyborgs la tâche d’aménager son laboratoire flambant neuf, le génie attendait qu’une nouvelle, autre que le démantèlement du Red Ribbon, soit diffusée sur les écrans qui l’entouraient. Pour les habitants de la Terre, cet événement marquait le début d’une ère de paix. Pour le docteur, c’était le travail de toute une vie qui s’était envolée du jour au lendemain.

“Ce sale gamin... Il a réduit à néant tous mes plans ! Le ruban rouge n’est plus et avec lui, tous mes projets de conquête du monde ! Mais il va le regretter... Il subira ma vengeance !”
Géro fouilla dans les documents face à lui et les éparpilla un peu partout.
On pouvait y voir divers plans de machines, plus ou moins humanoïdes, différents dessins de moucherons mécaniques, des études sur les modes de transmissions brouillées, des plans d'anatomie humaine et biomécanique...
“...Mais d’abord, il faut que je trouve une solution. Les cyborgs, il les a tous vaincus. Certes, certains n’étaient que des prototypes, difficiles à contrôler… Pourtant, je pensais m’être approché de la perfection avec le Major Metallitron.”
Il jeta un regard circulaire dans son laboratoire secret espérant trouver l'inspiration.
“Il faut que je trouve un moyen de les améliorer.”
Il faisait face à une série d'ordinateurs, à côté de circuits électroniques divers et de quelques prototypes de micro-espions.
“Il va falloir que j’observe cette bande de gamins responsable de tout cela. Mes recherches sur l’espionnage vont m’être bien utiles, en fin de compte. Red m’avait forcé à m’y appliquer, mais cela n’aura pas été qu’une perte de temps.”
Le scientifique se dirigea vers l'extrémité de la pièce, semblant creusée à même la roche. Il s’approcha d’un interrupteur et alluma l’éclairage du fond, dévoilant de nombreuses armoires vitrées contenant différents modèles de micros.
La dernière, éclairée par une lampe dirigée directement vers elle, comprenait nulle autre qu’une machine à café automatique qu’il avait créé dans sa jeunesse afin de pouvoir tenir de longues nuits de travail.
Il se servait quand le laboratoire tout entier se mit à trembler. Simultanément, les alarmes signalant les éboulements se mirent à retentir. Plus étrangement, le détecteur d'énergie se mis également à émettre un signal sonore tonitruant avant de s'arrêter aussi brusquement alors que les alarmes, elles, continuaient à retentir.  Déséquilibré, il se brûla avec le contenu de sa tasse qu’il lâcha sous le choc. Une fois le tremblement calmé, le savant se baissa pour ramasser sa tasse, pestant après ce qui avait bien pu causer ce désordre.
De la terre tombait encore de de-ci delà du plafond. Et c’est là que Géro les remarqua :
De minuscules arthropodes, à la taille fine, le corps élancé. Les antennes coudées semblaient indiquer qu’il s’agissait probablement de fourmis. Il voulu s’en saisir d’une et alors qu’il approchait ses doigts, celle-ci grimpa directement sans la moindre craindre. La témérité de l’insecte amusa l’érudit, lui faisant oublier un instant l’événement. Plutôt que de l’écraser, il décida simplement de la laisser partir. Alors qu’elle s’éloignait vers ses consœurs, une idée commençait à germer dans l’esprit du génie.
Cette troupe d'hyménoptères avançait telle une armée coordonnée à la perfection. Tout semblait organisé afin de pouvoir reprendre une activité normale et ce malgré ce qui, pour des humains, aurait été apparenté à une catastrophe.
Son cerveau se mettait à bouillonner , des tonnes d’idées fusaient dans son esprit. Quiconque aurait pu l’observer à cet instant aurait pu constater le savant dans une concentration extrême. Il retournait vers son ordinateur dont le clavier se mit presque à fumer tant ses doigts parcouraient avec une grande agilité le clavier, introduisant  une multitude de données et d’idées qui germaient dans l’intellect du cybernéticien.
Soudain, l’ordinateur venait de finir d’analyser l’ensemble des informations reçues et l’imprimante se mis à sortir une série de fiches indiquant les résultats des calculs basés sur les données.
Un sourire carnassier se dessinait sur le visage de Géro.
"J'ai enfin trouvé comment le vaincre. Moi, le Docteur Gero, je vais te faire regretter d'être allé en travers de mon chemin".

Et un rire diabolique retenti dans toute la caverne.
Avatar de l’utilisateur
Pensyves
 
Messages: 400
Inscription: Mar Fév 24, 2015 19:56
Localisation: Belgique

Re: Collectif

Messagepar Bushido le Mar Déc 25, 2018 22:04

Oh Oh Oh ! Joyeux Noël les petits n'enfants de l'union sacrée ! :P

On vous annonce avec Pensyves une nouvelle fic, dont les plus anciens se souviennent peut-être : Collectif.

C'est un 4 mains, à la manière de ce qu'Omurah & Max ont pu faire.

On espère que le premier chapitre vous plaît.
On essayera de tenir un rythme d'au moins "un chapitre par semaine", promis ! :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Bushido
 
Messages: 4685
Inscription: Lun Avr 22, 2013 14:40

Re: Collectif

Messagepar biskus le Mer Déc 26, 2018 18:43

Je vais laisser juste ce tout petit commentaire wait and see . Le Pitch me botte car rarement exploité.
La difficulté avoir de l homogénéité avec 4 personnes différentes . Hâte de voir
biskus
 
Messages: 265
Inscription: Sam Oct 18, 2014 12:36

Re: Collectif

Messagepar Pensyves le Mer Déc 26, 2018 18:48

Alors, merci pour le commentaire, par contre, ni bushido, ni moi même ne sommes manchots ;)
Avatar de l’utilisateur
Pensyves
 
Messages: 400
Inscription: Mar Fév 24, 2015 19:56
Localisation: Belgique

Re: Collectif

Messagepar kouki le Mer Déc 26, 2018 18:53

Excellent chapitre ! Content de revoir le début de ta saga !

J'ai pas grand chose à dire actuellement à part que c'est bien écrit, du coup, je serais au rendez vous pour la suite !
Image

Crédits AVS :

Spoiler
Merci à Anaunsa pour la superbe bannière !
Merci à Bushido et niic pour l'aide-scénaristique.
Merci à niic, Tiguor et goget pour l'aide au niveau des fautes.
Et un grand merci à tous les lecteurs !


News : koukishido ! La chaine DU duo d'LS !
Avatar de l’utilisateur
kouki
Loukoum Fragile
 
Messages: 5550
Inscription: Dim Oct 30, 2011 20:00
Localisation: Squatter le tchat

Re: Collectif

Messagepar biskus le Mer Déc 26, 2018 23:32

Pensyves a écrit:Alors, merci pour le commentaire, par contre, ni bushido, ni moi même ne sommes manchots ;)




Autant pour moi mdr 4 bras jetait parti sur 4 personnes ptdr
biskus
 
Messages: 265
Inscription: Sam Oct 18, 2014 12:36

Re: Collectif

Messagepar Kurama_Senju le Jeu Déc 27, 2018 21:25

Pensyves a écrit:ni bushido, ni moi même ne sommes manchots
Mais vous avez peut-être un bras chacun, ce qui rend la performance d'autant plus respectable...

Du reste, j'aime bien l'inspiration née par le comportement des insectes et leur réponse au traumatisme. Rien que ce thème mériterait d'être exploité. Y'a énormément à apprendre des autres espèces à ce niveau là.
À voir ensuite dans quelle mesure ça sera adapté au suivi des guerriers et à l'élaboration des cyborgs... et j'imagine que le titre est directement lié à ça.

Niveau style, j'ai trouvé le passage ci-dessous particulièrement bien écrit.
De minuscules arthropodes, à la taille fine, le corps élancé. Les antennes coudées semblaient indiquer qu’il s’agissait probablement de fourmis. Il voulu s’en saisir d’une et alors qu’il approchait ses doigts, celle-ci grimpa directement sans la moindre craindre. La témérité de l’insecte amusa l’érudit, lui faisant oublier un instant l’événement. Plutôt que de l’écraser, il décida simplement de la laisser partir. Alors qu’elle s’éloignait vers ses consœurs, une idée commençait à germer dans l’esprit du génie.


Y'a juste une coquille d'inattention ("Il voulu" --> "*voulut").
Et tant que j'y suis, après ce passage cité : "l’imprimante se mis" --> "*mit" (y'a peut-être d'autres fautes, mais j'y ai pas fait gaffe donc c'est que ça pique pas les yeux)

Bref, bien foutu, intriguant et à suivre...
Image
Avatar de l’utilisateur
Kurama_Senju
 
Messages: 830
Inscription: Mar Août 02, 2016 8:28

Re: Collectif

Messagepar Rebel O'Conner le Ven Déc 28, 2018 17:52

bon, c'est difficile de voir ce que ça va donner avec seulement l'introduction, mais ça fait du bien de voir du matériel neuf.

Bushido a écrit:On essayera de tenir un rythme d'au moins "un chapitre par semaine", promis ! :mrgreen:


mieux vaut ne pas faire de promesse de ce genre, crois-moi, je parle d'expérience.

il y a aussi cette phrase que je trouve inexacte.
je vais te faire regretter d'être allé en travers de mon chemin

on dit plutot
je vais te faire regretter de t'être dressé en travers de mon chemin ( ou ma route, ça sonne mieux )
ImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Rebel O'Conner
 
Messages: 1081
Inscription: Jeu Août 11, 2011 19:48
Localisation: Derrière toi à observer ton cou appétissant, pauvre mortel!

Re: Collectif

Messagepar Bushido le Lun Fév 04, 2019 16:55

Comme prévu, la suite de l'histoire "une semaine" plus tard :)

Chapitre 1 : Etudes & Observations


Rapports des systèmes automatiques d'observation

Le sujet d’étude Son Goku a été repéré au XXIII Tournoi des arts martiaux. Le sujet semble avoir grandi. Sa queue est absente contrairement aux observations précédentes. D'autres individus sont également présent,"..." dont un démon vert "..." Ce sujet pourrait également être étudié. Malheureusement la communication avec la microsonde a été perdue peu de temps après le début des combats suite à des interférences énergétiques…

L’aménagement du laboratoire du Docteur Géro avait bien avancé : sur les murs se trouvaient affichés différents rapports de recherches, et de nombreuses informations sur Son Goku et ses amis. Notamment des photos, accompagnées de notes qu’avait gribouillé le savant, qui prenait toujours soin de dater celles-ci afin de suivre l’évolution du groupe dans le temps.

En parlant de temps, Géro avait tellement été absorbé par ses recherches qu’il en avait perdu toute notion, ratant l’occasion unique de faire participer l’une de ses dernières créations au vingt-troisième Tenkaichi Budokai. Et si d’ordinaire, il aurait perdu son sang-froid à cause du manque de sommeil qui avait depuis longtemps perturbé son rythme biologique, la participation de Tao Pai Pai lui avait permis de garder son calme. Cela, et le rajeunissement du roi démon Piccolo, qu’il avait reconnu parmi les participants et qui l’intriguait. Comment avait il une nouvelle fois rajeunit? Et surtout, sans présenter la moindre trace de sa défaite? Qui était réellement ce démon ? il en avait vu quand il travaillait avec le ruban rouge, et pourtant aucun d’entre eux n’avait semblé être capable de guérir de blessures sans en présenter des traces. Et encore moins de paraître plus jeune à chaque apparition. Il lui faudrait également creuser de ce coté là...

Pour en revenir au mercenaire cybernétique, le scientifique n’oubliait jamais un visage. En vérité, il n’oubliait jamais rien, possédant une mémoire eidétique : la faculté de se souvenir de tout dans le moindre détail. Une psychopathologie souvent remise en question, mais qui permettait au Docteur d’être certain de l’identité du participant… Bien que les parties robotiques qui avaient remplacé organes et membres du corps de l’ancien assassin professionnel étaient des preuves en soit, Géro étant la seule personne au monde ayant pu réaliser une telle performance médicale.

Sans surprise, le prototype de création s’était avéré être un nouvel échec. Si sa défaite contre Ten Shin Han n’aurait pas suffit à le convaincre de l’imperfection de son travail, qu’il jugeait avec le recul plus que grossier, la manière dont s’était fait ridiculiser le triclope par son rival le confortait dans l’optique qu’il devait se pencher plus sérieusement sur la manière dont seront alimentés ses créations à l’avenir. Mais ce n’était pas la seule chose dont il devait se souciait.

Il descendit l’escalier au fond de la grotte afin d’observer l’avancé de ses nouveaux travaux.
Depuis la violente secousse qui avait traversée son laboratoire, le Docteur avait trouvé un intérêt tout particulier dans divers insectes sociaux, tel que des fourmis, des guêpes, et d’autres arthropodes. Leur constitution et comportement avaient fait germer dans son esprit une toute nouvelle génération de moucherons espions, si petits qu’il était impossible de les distinguer d’un véritable diptère. Et peu de temps après la création du premier modèle, un dispositif de fabrication automatique avait vu le jour.

Mais le Docteur Géro n’avait pas passé plusieurs jours à optimiser son espace de travail pour reproduire ses erreurs passées. Il n’avait pas construit n’importe quel dispositif : tel l’écrivain qui laisse à la machine le soin d’écrire pour lui, le génie avait créé ce qu’on appelle un assembleur moléculaire. Une espèce d’imprimante 3D qui fabrique ses moucherons espions molécule par molécule, ce qui les rendait presque vivant, à l’image de ses autres créations.

Malheureusement, comme il venait de le constater, ceux-ci étaient également si petits que la moindre interférence les faisait tomber en panne. Les individus qu’il comptait espionner étant sujet à émettre de grandes quantité d’énergie, il devait trouver une solution pour rendre ses moucherons espions plus résistants et autonomes. Une tâche difficile, dont il était sûr que la solution viendrait de ses protégés capables de supporter de très fortes radiations.
Il allait donc devoir en sacrifier quelques uns, afin de trouver la molécule responsable de leur grande solidité. Sans doute résidait-elle dans la structure de leur exosquelette... ?

Le savant s’arrêta devant le terrarium des dites protégées afin de prendre quelques secondes pour réfléchir à la façon dont il allait procéder. Il possédait des doctorats dans beaucoup de matières, et avait des connaissances supérieures à certains de ses confrères dans de nombreux domaines dont il n’avait pas le diplôme. L'entomologie en faisait partie,un passe temps commun à de nombreux enfants dont il avait finit par faire une spécialité, raison pour laquelle les insectes dont il s’occupait était en parfaite condition. Cependant, ses connaissances actuelles ne suffiraient pas pour ce qu’il avait prévu, car si le Docteur Géro était le plus grand génie de son époque en terme de robotique, souvent critiqué par ses pairs pour avoir été le seul à oser franchir le pas vers l’expérimentation sur des êtres humains, il n’avait qu’une vague idée concernant le domaine de l’ingénierie génétique qu’il comptait aborder.
En effet, les connaissances en biotechnologie n’en étaient encore qu’à leurs balbutiements, il devait donc collecter le plus de données possibles concernant cette science nouvelle, afin de trouver comment synthétiser ou plutôt assembler les molécules nécessaires au perfectionnement de ses sondes.

Fort heureusement, malgré le démantèlement de l’armée du Red Ribbon, le Docteur Géro n’avait pas tout perdu. Il lui restait encore toutes les données qu’il avait pillé de différentes entreprises durant ses années d'espionnage industriel, dont Capsule Corporation, ou le Docteur Kuriru, un pionnier en matière de synthèse organique dont le résultat de ses dernières recherches l'intéressait tout particulièrement.

Le génie de la cybernétique était justement en train de consulter l’ordinateur de son confrère à distance, par le biais d’un système d’intelligence artificielle primitive. Elle fouillait dans l'intégralité des ordinateurs et autres machines du réseau du Docteur Kuriru. Ce dernier bénéficiait visiblement de bons financements pour ses recherches. Son mécène était un certain “Jaguar” , un milliardaire richissime, originaire de Orange City. L’homme de petite taille avait fait sa fortune par le biais de spéculations diverses et variées mais également de financement dans de multiples secteurs de recherches alors que ceux-ci en étaient à leurs balbutiements. Gero le connaissait bien puisqu’il avait également été contacté par le riche investisseur, mais le savant avait préféré suivre celui qui allait devenir le Commandant Red sur les conseils de son fils.

Kuriru, lui, avait apparemment préféré une voie plus conventionnelle de financement. Ce dernier semblait d’ailleurs sur une piste des plus importante. Il travaillait sur une espèce de bio-polymère capable de reproduire voire d’absorber les séquences génétiques et de les intégrer à son propre patrimoine. Le but semblait être de créer un espèce de soldat ultime, bio-génétique, capable de s’adapter à son adversaire. Il s’était basé sur une autre forme de vie eusociale pour cela, un groupe de champignons nommés myxomycètes. L’ordinateur faisait aussi mention de données trouvées sur d’étranges roches provenant du désert, jouxtant une structure ovoïde de grande dimension, qu’il leur avait été impossible de bouger ou même d’analyser avec précision. Elle semblait absorber toute forme d'énergie sans en émettre la moindre.

Géro lisait tous ces rapports avec attention. Plusieurs idées germaient dans son esprit à mesure que les données arrivaient dans son ordinateur. Une technologie capable d’absorber le patrimoine génétique afin de l’intégrer au sien était des plus intrigant. Surtout en suivant ce concept d’unités indépendantes en formant une seule plus grande. Cela rejoignait sur de nombreux points ses observations des insectes sociaux mais à une échelle plus poussée. Sans doute d’ailleurs trop poussée que pour répondre aux besoin du scientifique.
Les autres données concernaient la capacité d'absorption de l'énergie environnante sans pour autant en émettre. Kuriru semblait ne pas s'intéresser à ces aspects, car cela s'éloignait trop de ses domaines de compétence. Mais ce n’était pas le cas pour Géro. Il lui aurait fallu trouver une technique pour cela. Mais à sa connaissance, il était impossible de recueillir et collecter l'énergie des autres formes de vie environnante afin de la concentrer en un seul point. Mais, il avait déjà une piste vers laquelle se tourner. S'il y parvenait, il pourrait créer une source d'énergie illimitée et indétectable.

Et tout ça, grâce à un savant vénal situé à l’autre bout du monde et un énorme “oeuf” fossile perdu au milieu du désert.

Après que Géro eu récupéré l’ensemble des données de son confrère, il activa la phase 2 de l’infiltration. Elle consistait simplement à effacer toute trace de son passage afin qu’aucun soupçon ne germe dans l’esprit des gens. Pour se faire, il simulait un bug informatique, supprimant l’historique d’activité des dernières 24heures. Bien souvent, il occasionnait également une panne d'électricité qui justifiait ainsi aisément la disparition des données.

A l’autre bout du monde, le docteur Kuriru travaillait dans son laboratoire. Malgré ses nombreux financements, le laboratoire qui aurait du, comme la majorité des laboratoires de biotechnologie, être d’une propreté sans pareille, était semblable à un champ de bataille. Des objets trainaient un peu partout dans la pièce. Cela dénotait avec le scientifique qui semblait lui extrêmement soigné. Il ne se séparait jamais de sa blouse immaculée qui cachait une chemise jaune ainsi qu’une cravate, signe d’une certaine distinction selon les dires du savant. En effet, travailler pour Lord Jaguar n’était pas seulement une affaire de compétence ou de capacités, mais également une question de standing.

Il allait d’ailleurs bientôt présenter à son mécène le résultat de ses recherches. Une gelée violette qui pourrait servir de base de culture pour n’importe quelle création biologique complexe. Le seul défaut éventuel était sa sensibilités aux composés salins, problème qui, avec un peu plus de recherche, ne devrait plus se présenter si Lord Jaguar consentait à ses requêtes. Si il était satisfait, il consentirait certainement à base à la phase 2, c’est à dire la création d’êtres bio-technologiques mais également à embaucher une aide pour le savant.
Ce dernier avait déjà quelques pistes dans son esprit. Pourquoi pas la jeune et charmante Nain, cette étudiante avec qui il avait maintes fois échangé.

Alors qu’il pensait à son avenir prometteur, l’ordinateur se mit un envoyer un signal d’alarme. Le scientifique vit alors avec effroi que l’écran indiquait un message blanc sur un fond bleu. Il n’eu le temps de tout lire avant que l’ensemble des systèmes électriques ne s’éteignent.
Seul, un bec bunsen resté allumé éclairait encore faiblement la pièce. Alors que le savant avançait à tâtons dans les ténèbres, dans le désordre régnant au sein du laboratoire, il se prit les pieds dans un amas de câbles au sol, reliant les différents appareils. Voulant se rattraper dans sa chute, le génie de la biotechnologie renversa une pisette de désinfectant volatile sur l’unique source de lumière de la pièce. Déclenchant ainsi un incendie qui se propagea rapidement aux différents fluides de la pièce.

Le lendemain, dans les journaux, on pu lire que les laboratoires des industrie Jaguar, situés en périphérie de la ville de Orange city avaient brûlés. Heureusement, il y avait eu peu de victimes à l’exception du savant. La reconstruction de ces laboratoires ainsi que la perte de nombreuses années de recherches dans de multiples domaines scientifiques allaient probablement coûter sa fortune à Lord Jaguar.
Avatar de l’utilisateur
Bushido
 
Messages: 4685
Inscription: Lun Avr 22, 2013 14:40

Re: Collectif

Messagepar kouki le Lun Fév 04, 2019 22:21

Excellent chapitre, c'est intéressant de voir cette évolution dans les travaux de Géro et de le voir progresser lui aussi avant la saga Cell, en parallèle avec les aventures de Gokû et co.
Image

Crédits AVS :

Spoiler
Merci à Anaunsa pour la superbe bannière !
Merci à Bushido et niic pour l'aide-scénaristique.
Merci à niic, Tiguor et goget pour l'aide au niveau des fautes.
Et un grand merci à tous les lecteurs !


News : koukishido ! La chaine DU duo d'LS !
Avatar de l’utilisateur
kouki
Loukoum Fragile
 
Messages: 5550
Inscription: Dim Oct 30, 2011 20:00
Localisation: Squatter le tchat

Re: Collectif

Messagepar Pensyves le Mer Fév 20, 2019 12:09

MErci pour le commentaire kouki. C'est une fic qui va effectivement beaucoup se concentrer sur Gero mais pas que. Le titre est à prendre en plusieurs sens, le premier étant que c'est une écriture collective, mais aussi que cela va traiter de ce thème en de multiples façons.
Avatar de l’utilisateur
Pensyves
 
Messages: 400
Inscription: Mar Fév 24, 2015 19:56
Localisation: Belgique


Revenir vers Fanfictions

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités