La Saga Buu: Bon retour à l'humour ou déteinte de l'oeuvre ?

Pour parler du manga, des productions animées et des films en long et en large : actualité, théories, discussions diverses, questions...

Votre choix

C'était cool de revoir l'humour en premier plan
16
67%
Cela a déteint quelque peu son manga
8
33%
 
Nombre total de votes : 24

Re: La Saga Buu: Bon retour à l'humour ou déteinte de l'oeuv

Messagepar Antarka le Mar Avr 02, 2019 7:12

Disons que la suprématie de Kamicollo dans la Z-team fut brève. 1 tome et demi si je ne m'abuse.


Dans la saga Buu, en soit son traitement me dérange pas plus que ça. Même dans l'animé. Bon dans le manga ça va plutôt très vite cet arc, c'est sur que j'aurais aimé le voir avoir le temps d'entraîner un peu plus Goten et Trunks avec sérieux mais pas que.
M'enfin si Toriyama avait décidé que l'apparition de Super Buu avait lieu 12 heures plus tard et qu'entre temps on nous aurait montré Piccolo entraînant séparément les deux Saiyens dans la salle (disons 1h chacun en temps externe a la SeT), puis leur taper un petit speech bien senti avant de les laisser dans la salle seuls (puis Super Buu s'éveille, se pointe au palais et dans la SeT et Gotenks n'a même pas besoin d'être plus fort que dans le manga selon moi), j'aurais sans doute préfèré.



Après c'est un reproche que je pourrais faire a DB(Z) en général. Le manga va très vite (les arcs Saiyens à Buu couvrent 25 tomes), bien sûr que j'aurais kiffé qu'il y ait le double de tomes, servant (avis perso) a 20% a ettoffer les combats et a 80% a développer un peu les personnages hors baston voire en temps de relative paix.

Et c'est encore pire dans la saga Buu. Entre le réveil de Gros Buu et la défaite de Kid Buu y'a même pas 3 tomes.


Donc ouais mon reproche principal a cette saga c'est qu'en manga elle est rushée. La où dans l'animé au contraire elle s'étire en longueur (même dans Kai).

M'enfin au niveau du ton, rien a reprocher, c'est passé crème pour moi. Même Gotenks est clairement un de mes personnages préférés.
Je sais pas comment j'aurais réagi en tant qu'adulte a la découverte de cette saga (quand Gros Buu s'est réveillé pendant la diffusion au club Do, me rappelle en avoir parlé avec mes potes a la cantine en primaire).
Clan des semis-croustillants
Avatar de l’utilisateur
Antarka
 
Messages: 10307
Inscription: Dim Avr 27, 2008 10:05

Re: La Saga Buu: Bon retour à l'humour ou déteinte de l'oeuv

Messagepar Lenidem le Mar Avr 02, 2019 8:40

Il récolte des informations intéressantes et importantes auprès de Cell forme imparfaite.
Informations dont ils ne parviennent pas à tirer profit et qu'il aurait de toute façon pu obtenir en étant plus faible, puisque Cell les délivre au moment de l'achever (pense-t-il).
Il n'y a plus le stress "Si Piccolo meurt, les Dragon Ball s'en vont !"
Et malheureusement ça correspond au moment où il est dépassé pour de bon.
et... merci "Kamicollo" d'avoir été là à Kame House, s'en quoi les cyborgs foutent un bazar pas possible et provoquent certainement la disparition de Son Goku.
La disparition de Gokû ? Il est déjà au palais de Kami, à ce moment-là.

Puis la symbolique est là, vu qu'on évoquait souvent cette réunion, quel serait le résultat ? Eh bien c'est l'aboutissement de l'évolution de Piccolo, un Namek assagi et surpuissant, capable de mettre à terre des super saiyens (si Végéta osait affronter Piccolo avant l'entrainement dans la salle de l'esprit, il se prenait la branlée de l'année.)
Mais qui ne le fera jamais, car deux chapitres et demi plus tard tous les super saiyens l'auront définitivement dépassé. C'est un symbole creux et éphémère.

Après bah... désolé pour le Namek mais les saiyens ont pris le dessus sur le manga, et une hypothétique concurrence devient de plus en plus délicate... :)
Ceci dit, rien n'aurait empêché l'auteur de décréter que suite à ses deux fusions, Piccolo progressait nettement plus vite et restait dans la course. Après tout, on n'a aucune explication pour son niveau super saiyen après les trois ans, il aurait très bien pu à nouveau rattraper Gokû (non SSJ3) et Végéta durant l'ellipse entre Cell et Boo. Mais là on parle plutôt de la saga Boo - où j'aime bien son traitement, en fait. Parce que même si j'aurais adoré un combat serré entre Dabra et lui, je trouve qu'en tant que dernier leader il joue enfin un rôle plus intéressant que le sempiternel « regardez comme je suis balaise, argh le méchant m'a déjà dépassé ».

Pour en revenir à son rôle dans la partie Cell, disons que je l'aurais mieux apprécié si tout le monde n'y était pas con comme la lune.

Cell refuse de révéler ses secrets, parce qu'il va de toute façon bientôt l'absorber. Ok. Un bref combat plus tard, alors qu'il s'apprête à l'absorber, il lui révèle tous ses secrets... What ?

Piccolo tout fier de raconter qu'il a rusé « grâce à la sagesse du Tout-Puissant qui est en lui ». Bon, déjà : il faut vraiment une sagesse divine pour un tour aussi simple ? Krilin et Kiwi avec leur « oh, derrière toi », ils avaient aussi absorbé un dieu pour atteindre un tel niveau d'intelligence ? Et puis : tu viens de lui faire cracher ses secrets, pourquoi tu lui racontes les tiens, triple andouille ?!

Mais surtout : POURQUOI DIABLE TOUT LE MONDE RESTE À KAMÉ HOUSE ?! Le Ruban Rouge connaissait son emplacement avant même que Gero ne commence à les espionner ! C'est pas comme si déménager était difficile, dans ce monde...

Et je ne parle pas de la seconde Time Machine qui est là depuis des années et qu'on ne découvre que maintenant, comme par hasard juste après que Cell en soit sorti, et qui en sort comme par hasard pile au moment où les cyborgs sont d'actualité, et dont on ne saura jamais pourquoi elle est arrivée pile à l'époque adéquate.

Bref, autant j'aime bien le concept de Cell, le super-clone des plus forts qui maîtrise toutes les techniques de tout le monde, autant son apparition correspond au moment où sa saga me perd complètement. Je trouve le niveau des cyborgs bien plus dur à avaler, pourtant l'histoire était bien plus intéressante quand elle tournait autour d'eux.
RMR a écrit:Moi, je peux vous dire qui a raison. C'est Lenidem.
Avatar de l’utilisateur
Lenidem
 
Messages: 5014
Inscription: Mar Août 23, 2011 18:17
Localisation: Bruxelles

Re: La Saga Buu: Bon retour à l'humour ou déteinte de l'oeuv

Messagepar Roberto le Mar Avr 02, 2019 14:33

Ah oui à ce moment Gokû n'est pas à Kame House, mais entrain de se demander toutes les cinq minutes quand-est-ce que Végéta va sortir de la salle ? :lol:
Mais le but étant d'attraper Gokû, les cyborgs pensant qu'il se retrouve là-bas et Piccolo qui se bat pour protéger Gokû c'est classe, et surtout donne naissance à l'un des plus beaux combats de l'animé, un récital, un duel serré avec le Namek arrivant à l'aboutissement de son évolution et C-17 enfin à l'oeuvre, le soit disant plus puissant cyborg de l'univers, qui verra cette croyance vite fondre comme neige au soleil.

Libre à vous de penser que le développement de Piccolo est moins intéressant que dans Buu... mais je ne suis pas d'accord, Piccolo a le droit à deux combats où il est mis en valeur, DEUX. Il est leader du groupe pendant un certain temps. Alors que dans l'arc suivant, son rôle est quelque peu discrédité avec ce rôle d’intellectuel certes, mais ces engueulades avec Gotenks, la parodie du personnage qui ne prend pas vraiment, son abandon face à Kaio Shin, etc... Là où on retrouve un semblant de Piccolo c'est quand il gagne du temps pour que les petits s’entraînent en sérénité, OUF, MERCI ça commençait à faire long, c'est Piccolo quand même.

Et je le redis, la saga Buu a des bons aspects hein, c'est pas non plus une cata loin de là, mais je ne sais pas si on peut parler de progrès par rapport à l'arc cyborg-cell, comme moi objectivement j'ai du mal à voir un progrès aussi entre Namek et Cell. Donc on peut apprécier et ce n'est pas une infidélité envers ses goûts/préférences que de lui reconnaître des tords :mrgreen:

Chaque arc possède ses qualités/défauts. Namek: Les donnés chiffrées. Saga Cell: La cohérence. Saga Buu: La caricature. Et dans l'équilibre, le dosage je trouve que c'est l'arc Namek qui retrouve le meilleur équilibre, et au contraire la Saga Buu souffre du moins bon dosage.

Nucleus a écrit:
Roberto a écrit:une hypothétique concurrence devient de plus en plus délicate... :)


Ils ont juste besoin que j'aille soufflé à l'oreille de la Toei d'une série de transformation égalisant les Saiyan :twisted:


Tu es bien optimiste... :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Roberto
 
Messages: 279
Inscription: Mar Juil 31, 2012 14:14

Re: La Saga Buu: Bon retour à l'humour ou déteinte de l'oeuv

Messagepar Lenidem le Mer Avr 03, 2019 5:12

Roberto a écrit:Ah oui à ce moment Gokû n'est pas à Kame House, mais entrain de se demander toutes les cinq minutes quand-est-ce que Végéta va sortir de la salle ? :lol:
Mais le but étant d'attraper Gokû, les cyborgs pensant qu'il se retrouve là-bas et Piccolo qui se bat pour protéger Gokû c'est classe, et surtout donne naissance à l'un des plus beaux combats de l'animé, un récital, un duel serré avec le Namek arrivant à l'aboutissement de son évolution et C-17 enfin à l'oeuvre, le soit disant plus puissant cyborg de l'univers, qui verra cette croyance vite fondre comme neige au soleil.

Libre à vous de penser que le développement de Piccolo est moins intéressant que dans Buu... mais je ne suis pas d'accord, Piccolo a le droit à deux combats où il est mis en valeur, DEUX.
C'est là qu'on diverge. Un combat, ou deux, ou mille, si ça ne nous dit rien sur le personnage, c'est pas ça qui le rend intéressant, même si le combat est beau à voir. Krilin contre Piccolo, par exemple, c'était sublime. Parce que Krilin qui n'a aucune chance se surpasse, étonne tout le monde, surprend le méchant et épate Gokû et son maître. Piccolo vs C-17 ? C'est peut-être beau à voir, mais c'est vide. Et je ne comprends vraiment pas d'où tu sors que Piccolo se bat pour protéger Gokû. À ce moment-là, Gokû est en sécurité. Il se bat pour détruire C-17 avant que Cell ne le trouve, c'est complètement différent - et tout ce qu'il arrive à faire, c'est à attirer Cell au bon endroit...
Il est leader du groupe pendant un certain temps.
Ouais, pendant les cinq minutes qui séparent la fuite de Cell du réveil de Gokû.

J'ai l'impression que l'important pour toi, c'est qu'un personnage ait été le plus puissant à un instant t, même s'il est dépassé à t+1.

Alors que dans l'arc suivant, son rôle est quelque peu discrédité avec ce rôle d’intellectuel certes, mais ces engueulades avec Gotenks, la parodie du personnage qui ne prend pas vraiment, son abandon face à Kaio Shin, etc... Là où on retrouve un semblant de Piccolo c'est quand il gagne du temps pour que les petits s’entraînent en sérénité, OUF, MERCI ça commençait à faire long, c'est Piccolo quand même.
Je sais bien que je suis dans la minorité, mais je ne vois aucun problème avec ce que tu mentionnes, franchement. Gotenks le fait tourner en bourrique ? Et alors ? Oui, ça nous change de son éternelle tête de constipé, mais je ne trouve pas ça plus mal. Je préfère ça que retomber dans le schéma « je fusionne avec quelqu'un, je suis balaise respectez-moi, ah mince je suis de nouveau insignifiant oubliez-moi ». Un moment que je trouve ultra-classe tout en restant extrêmement sobre, par exemple, c'est le passage où Piccolo s'interpose entre Super Boo et les enfants. C'est bien plus beau et plus « piccolo-esque » que de le voir se foutre sur la gueule avec quelqu'un pour se faire lui-même démonter juste après.

Et je le redis, la saga Buu a des bons aspects hein, c'est pas non plus une cata loin de là, mais je ne sais pas si on peut parler de progrès par rapport à l'arc cyborg-cell, comme moi objectivement j'ai du mal à voir un progrès aussi entre Namek et Cell. Donc on peut apprécier et ce n'est pas une infidélité envers ses goûts/préférences que de lui reconnaître des tords :mrgreen:
Tout à fait, les qualités de ces sagas sont différentes. Le problème de la saga Cell, pour moi, c'est que sa qualité première est la mise en scène. Tout le monde est beau, tout le monde est classe, ça oui. Et heureusement, parce que ça fait oublier que tout le monde est con et que le scénario est creux. La saga Boo, au moins, s'est rendu compte que ça ne pouvait plus continuer comme ça et qu'un peu de second degré était devenu nécessaire.

Chaque arc possède ses qualités/défauts. Namek: Les donnés chiffrées. Saga Cell: La cohérence. Saga Buu: La caricature. Et dans l'équilibre, le dosage je trouve que c'est l'arc Namek qui retrouve le meilleur équilibre, et au contraire la Saga Buu souffre du moins bon dosage.
Les données chiffrées et la cohérence... comme qualités ?! Quel type de cohérence vois-tu dans la saga Cell ?
RMR a écrit:Moi, je peux vous dire qui a raison. C'est Lenidem.
Avatar de l’utilisateur
Lenidem
 
Messages: 5014
Inscription: Mar Août 23, 2011 18:17
Localisation: Bruxelles

Re: La Saga Buu: Bon retour à l'humour ou déteinte de l'oeuv

Messagepar Antarka le Mer Avr 03, 2019 8:23

Je suis totalement mais alors tellement de la team Ledinem.


Je suis le seul a regretter Kami après sa fusion avec Piccolo ? Parce que la fusion ayant servi a rien au final, moi je dois dire que j'aimais bien le vieux dieu protecteur de la Terre.

Et au final, je trouve que Piccolo a un rôle plus important et appréciable dans la saga Buu que Cell. Certes il y a pas de combat classe mais au moins il est pas rangé au placard sitôt que le méchant fait un power up
Clan des semis-croustillants
Avatar de l’utilisateur
Antarka
 
Messages: 10307
Inscription: Dim Avr 27, 2008 10:05

Re: La Saga Buu: Bon retour à l'humour ou déteinte de l'oeuv

Messagepar Many le Mer Avr 03, 2019 11:29

Plus que le personnage de Kami, c'est la dévelloppement de Dendé que je regrette perso.

Parce que bon, Dendé en tant que Dieu, il a fait quoi concrètement ? J'ai vraiment aucun exemple qui me vient en tête. A part ressusciter Shenron ou le maintenir en vie en fuyant, il a jamais servi à rien Dendé.
Et c'est juste tellement dommage, quoi. Kami était le gardien de la terre et s'est toujours comporté comme tel en évaluant les menaces planant sur la terre, que ce soit contre Piccolo, les Saiyens, ou Cell. Il emet même des doutes quand à la dangerosité des cyborgs avant tout le monde.
On a jamais vu Dendé émettre le moindre avis sur quoi que ce soit il me semble.

Il avait véritablement quelque chose de mystique Kami, et ça faisait du bien dans la Z-team. Dendé, lui, il est juste transparent.
Alors oui, il est jeune et tout ok, mais c'était justement l'occasion de dévellopper son apprentissage dans la Saga Boo ! Surtout quand on voit que Piccolo reste avec lui. En plus, ca aurait renforcé le coté "professeur" de Piccolo, déja traité au travers des deux enfants.
C'était quand même la première grosse menace que Dendé était sensé gérer...
Image
Avatar de l’utilisateur
Many
 
Messages: 1767
Inscription: Mar Fév 16, 2010 19:37
Localisation: Le TURFU

Re: La Saga Buu: Bon retour à l'humour ou déteinte de l'oeuv

Messagepar Roberto le Mer Avr 03, 2019 11:34

Un combat doit forcément avoir du sens pour être intéressant ? Je sais bien que cela rajoute un +, mais doit il forcément avoir le même message que Krilin face à Piccolo, je ne sais pas. Mais cela tombe bien j'y trouve un sens ouais ! Piccolo est désormais un grand protecteur de la terre, PROTÈGE Gokû et à l'objectif de retenir les cyborgs en attendant que les autres progressent pour finir le travail.

Il est leader du groupe, on voit bien que ses messages sont pris en considération notamment et avant même que Piccolo fusionne avec Kami on sent déjà un leadership certain, il suffit de voir après la fuite de Gero qui est le BOSS du groupe, pourtant Trunks et Végéta sont plus puissants que lui. Et lors du Cell game, Gokû finit par écouter la recommandation de Piccolo quand il lui explique que Son Gohan n'est pas comme lui, alors que Gokû avait planifié une stratégie dont il avait la certitude, mais il finira par écouter le Namek ? Pourquoi car il a le côté convainquant du leader pardis ! EH OUAIS LES GARS !

Vous avez le droit de penser que Piccolo est plus crédible dans Buu, si ça vous chante... Quand on voit le personnage de Piccolo et tout ce qu'il représente, si vous trouvez que l'humour a marché sur lui grand bien vous fasse, cela a juste ternis toute la badassitude et le ton ténébreux qu'il apportait dans DB, mais si vous trouvez que "mon palais !" et les danses de fusion avec le regard éhonté a eu plus d'effet, c'est votre choix.

Je parlais des défauts, vu qu'on se concentre pas mal sur les défauts. Le problème de Namek ce sont les données chiffrées, on a parfois du mal à s'y retrouver, mais c'est votre cas c'est génial. La Saga Cell souffre d'un manque de cohérence (oh admettre ça fait du bien des fois :)) et la Saga Buu, sa caricature passe mal. Mais c'est mon avis :)

Je ne sais pas si vous faites parti de la minorité, c'est vite dit, il suffit juste de voir le sondage.

Et heureusement, parce que ça fait oublier que tout le monde est con et que le scénario est creux...


Je ne vois pas plus de profondeur dans l'arc Buu.
Avatar de l’utilisateur
Roberto
 
Messages: 279
Inscription: Mar Juil 31, 2012 14:14

Re: La Saga Buu: Bon retour à l'humour ou déteinte de l'oeuv

Messagepar Many le Mer Avr 03, 2019 12:08

Tu minimises quand même vachement l'évolution du personnage de Piccolo dans la Saga Boo, Roberto.
Le personnage ne se résume pas à deux blagues, si tu creuses un minimum la surface de son traitement.

Si Piccolo ne s'entraine plus et reste en retrait aujourd'hui, c'est qu'il y a une raison.
On a tendance à oublier d'où Piccolo vient et quels étaient ses objectifs : de base, il voulait tuer Son Goku, et s'entrainait dans cet unique but. Mais ca fait belle lurette que Piccolo ne veut plus tuer Goku.

Il y a aussi eu une question d'ego pendant tout un temps, durant lequel Piccolo ne voulait surtout pas se laisser distancer par Goku et Vegeta.
Mais cet ego, Piccolo l'a laissé derrière lui en acceptant de fusionner avec Kami. A partir de ce moment là, Piccolo devient quelqu'un d'autre, il retrouve enfin la paix, il est serein.
Vous ne le verrez plus jamais se plaindre d'être dépassé par les autres après ça, d'ailleurs. Et vous ne verrez pas Piccolo se vanter d'être le plus fort non plus.

Bref, pour moi, Piccolo est passé à autre chose suite à sa fusion avec Kami.
Il n'a plus besoin de s'entrainer car, en faisant la paix avec son double, il a surtout fait la paix avec lui-même. Et en faisant ça, il a tout simplement éliminé ce qui le poussait à vouloir sans cesse progresser, il peux se re-centrer sur d'autres choses (a.k.a. Dendé).
Le Piccolo de la Saga Boo, c'est le symbole même d'un homme s'étant remis en question, et ayant tirré un trait sur ses complexes. Il n'a plus besoin de prouver quoi que ce soit à quiconque, que ce soit aux autres, à soi-même ou bien... Au lecteur :mrgreen:
Il se contente de forger la prochaine génération, ce qui au final, est le thème de la Saga Boo.

Dire de Piccolo qu'il est devenu un gros fragile dans la Saga Boo comme on peut le lire souvent, c'est avoir loupé toute une facette du personnage à mon sens.
Si Piccolo peut se permettre d'être "rigolo" aujourd'hui, c'est parce qu'il a parcouru tout un chemin pour en arriver là. Il n'a plus besoin d'être "ténébreux" ou "badass", tout simplement parce qu'il est mature maintenant. Et être mature, c'est aussi accepter l'auto-dérision :wink:

Tiens d'ailleurs, je comprend vraiment pas pourquoi tu sembles tellement détester Piccolo dans la saga Boo, Roberto. Lorsque Goku repart au paradis, c'est lui qui tient le leadership de la Z-team jusqu'à ce que Goku ne revienne.
Et ca dure même plus longtemps que dans la saga Cyborg.
Image
Avatar de l’utilisateur
Many
 
Messages: 1767
Inscription: Mar Fév 16, 2010 19:37
Localisation: Le TURFU

Re: La Saga Buu: Bon retour à l'humour ou déteinte de l'oeuv

Messagepar Roberto le Mer Avr 03, 2019 12:34

Oh je ne parlerai pas de détestation, je ne peux pas détester un personnage comme Piccolo, d'ailleurs je ne déteste aucun perso dans DB :)
Je n'aime pas ce qu'il est devenu tout simplement.

Je pense qu'on peut faire évoluer un personnage sans pour autant le descendre à ce qu'il est devenu selon moi, et peut-être d'autres dans la Saga Buu. Je pense qu'il aurait été plus sage de montrer l'apaisement du Namek (et pour les raisons dont tu cites) sans pour autant le tourner à ce point en dérision. Par exemple Végéta suit aussi une évolution et un apaisement mais est-il tourné en dérision, son image est-t-elle nuit ? Non il est même anobli, et pour beaucoup d'entre vous c'est le Best Végéta. Il évolue tout en restant crédible. Piccolo évolue en étant décrédibilisé. La voie spirituelle empruntée aurait pu être mieux tournée, je le vois moi aussi qu'il est désormais responsable de la jeune garde (même Végéta lui confie Trunks c'est pour dire) mais cela aurait pu être moins bafouillé comme quand il s'est occupé de Gohan en restant sobre, en restant mystérieux et pourtant drôlement efficace.

C'est ça du Piccolo.
Avatar de l’utilisateur
Roberto
 
Messages: 279
Inscription: Mar Juil 31, 2012 14:14

Re: La Saga Buu: Bon retour à l'humour ou déteinte de l'oeuv

Messagepar Bushido le Mer Avr 03, 2019 12:46

L'arc Boo est une conclusion à l'évolution de pas mal de personnages, c'est la raison pour laquelle dans Dragon Ball Super, on assiste a beaucoup de "régression" afin de permettre aux héros d'évoluer de nouveau d'une manière différente.
Dans cette catégorie, on a notamment Krillin, Goku & Gohan.

Ce qu'il faut comprendre avec Dragon Ball, c'est que l'humour est un outil que Toriyama s'amusait à utiliser dans de nombreuses situations : que ce soit pour détendre l'atmosphère, servir de transition ou montrer l'évolution d'un personnage.

Pour détendre l'atmosphère et servir de transition à la page suivante, nous avons la blague de Yamcha à la fin de la saga cyborgs qui demande s'il peut utiliser Shenron pour acheter un truc hors de prix à sa petite amie.

En blague qui montre l'évolution d'un personnage, nous avons Végéta dans de nombreuses situations : le moment où il met une tape dans le dos de Goku en étant fier de Trunks pou avoir vaincu Goten au Tenkaichi Budokai, lorsqu'il hurle sur Goku parce qu'il propose des photos de Bulma au vieux Kaioshin et que sa tête et démesurément énorme, lorsqu'il est tout penaud devant Goku qui lui dit qu'il ne cherchait pas à laisser un tour à Végéta contre Boo, le moment où il frappe négligemment la racaille qui lui cherchait des noises à la toute fin du manga...

L'humour dans Dragon Ball sert à beaucoup de choses et dans beaucoup de situations, le maniement qu'en fait Toriyama a fait la renommée du manga, bien que c'est dans Docteur Slump qu'il a fait ses preuves.
Avatar de l’utilisateur
Bushido
 
Messages: 4680
Inscription: Lun Avr 22, 2013 14:40

Re: La Saga Buu: Bon retour à l'humour ou déteinte de l'oeuv

Messagepar Many le Mer Avr 03, 2019 12:52

Roberto a écrit: Par exemple Végéta suit aussi une évolution et un apaisement mais est-il tourné en dérision, son image est-t-elle nuit ? Non il est même anobli, et pour beaucoup d'entre vous c'est le Best Végéta. Il évolue tout en restant crédible.


Hmm pour Vegeta tu marques un point.

Ceci dit, l'apaisement de Vegeta n'arrive qu'à la toute fin de l'arc Boo, lorsqu'il accepte enfin que Goku est numero 1. On ne sait pas comment Toriyama aurait décidé de le traiter par la suite à l'époque.
Aujourd'hui, on a DBS, et il est traité exactement comme Piccolo au final, de manière humoristique. Alors il est toujours mit en avant, certes, mais DBS reste un produit purement commercial pour moi, ils n'auraient jamais osé faire une suite à DB sans Goku et Vegeta en premiers rôles. Donc bon, ce point de vue est biaisé.

De mon coté, dans une hypothétique suite à Dragon Ball mettant en scène les petits jeunes de l'équipe, j'aurais réellement vu Vegeta suivant un traitement similaire à Piccolo dans la saga Boo. Et ça ne m'aurait pas choqué, ils ont tous les deux fait leur temps et ne sont plus motivés par leurs démons interieur.
Image
Avatar de l’utilisateur
Many
 
Messages: 1767
Inscription: Mar Fév 16, 2010 19:37
Localisation: Le TURFU

Re: La Saga Buu: Bon retour à l'humour ou déteinte de l'oeuv

Messagepar Lenidem le Mer Avr 03, 2019 13:06

Roberto a écrit:Un combat doit forcément avoir du sens pour être intéressant ? Je sais bien que cela rajoute un +, mais doit il forcément avoir le même message que Krilin face à Piccolo, je ne sais pas.
Krilin contre Piccolo n'était qu'un exemple. Je n'ai jamais dit qu'il fallait « le même message » dans chaque combat. Juste un peu de sens pour que ça ne vire pas à la chorégraphie pure pour le seul plaisir des yeux.
Mais cela tombe bien j'y trouve un sens ouais ! Piccolo est désormais un grand protecteur de la terre,
Comme tout le monde dans l'équipe depuis que la Terre est menacée.
PROTÈGE Gokû
Pour la troisième fois : non. À ce moment, Gokû est en sécurité au palais de dieu. C'est Gokû qui risquera sa peau pour sauver Piccolo après sa raclée et sa survie miraculeuse.
et à l'objectif de retenir les cyborgs en attendant que les autres progressent pour finir le travail.
Suffit pas d'avoir un objectif pour rendre le combat intéressant, sinon absolument tous les combats le sont puisqu'ils ont tous lieu pour une raison. En plus, tu te trompes encore : Piccolo n'essaie pas de gagner du temps, il essaie de détruire C-17 avant que Cell ne le trouve... et ne parvient qu'à lui donner sa position exacte. C'est quand même un beau fail, pour le super-namek enfin complet.

Il est leader du groupe, on voit bien que ses messages sont pris en considération notamment et avant même que Piccolo fusionne avec Kami on sent déjà un leadership certain, il suffit de voir après la fuite de Gero qui est le BOSS du groupe, pourtant Trunks et Végéta sont plus puissants que lui.
Ni Végéta ni Trunks n'ont envie d'être des leaders. Végéta n'en a rien à faire des autres et Trunks est le timide outsider. En plus, ils ne sont pas tellement plus forts que lui, à ce moment-là. Mais oui, je suis d'accord sur le fait que Piccolo dégage une certaine prestance durant ces chapitres. Quand Gokû n'est pas là, c'est lui qu'on écoute... comme dans la saga Boo.
Et lors du Cell game, Gokû finit par écouter la recommandation de Piccolo quand il lui explique que Son Gohan n'est pas comme lui, alors que Gokû avait planifié une stratégie dont il avait la certitude, mais il finira par écouter le Namek ? Pourquoi car il a le côté convainquant du leader pardis ! EH OUAIS LES GARS !
Heu, non. Gokû l'écoute parce que ce que dit Piccolo semble raisonnable. C'est Piccolo qui l'ouvre parce qu'il est le plus proche de Gohan, mais si n'importe qui d'autre avait dit la même chose, Gokû aurait écouté de la même façon.

Je parlais des défauts, vu qu'on se concentre pas mal sur les défauts. Le problème de Namek ce sont les données chiffrées, on a parfois du mal à s'y retrouver, mais c'est votre cas c'est génial. La Saga Cell souffre d'un manque de cohérence (oh admettre ça fait du bien des fois :)) et la Saga Buu, sa caricature passe mal. Mais c'est mon avis :)
Ok ! Je croyais que tu parlais des qualités, parce que pour moi, la caricature, c'est justement le gros plus de la saga Boo. Je comprends mieux.

Et heureusement, parce que ça fait oublier que tout le monde est con et que le scénario est creux...


Je ne vois pas plus de profondeur dans l'arc Buu.

Parler de profondeur est sans doute exagéré, mais au moins ce n'est pas une succession de power-up avec trente-six variantes du super saiyen, et Machin qui tabasse Truc jusqu'à ce que Chose tabasse Machin, avant que Machin ne power-up et tabasse Chose. Et puis, comme c'est davantage second degré, je lui pardonne plus facilement ses défauts.

Et je ne vois pas Piccolo « décrédibilisé » dans la saga Boo.
Si Piccolo peut se permettre d'être "rigolo" aujourd'hui, c'est parce qu'il a parcouru tout un chemin pour en arriver là. Il n'a plus besoin d'être "ténébreux" ou "badass", tout simplement parce qu'il est mature maintenant. Et être mature, c'est aussi accepter l'auto-dérision :wink:
Gros, gros, gros +1. Être crédible, ce n'est pas avoir l'air sérieux en permanence.
RMR a écrit:Moi, je peux vous dire qui a raison. C'est Lenidem.
Avatar de l’utilisateur
Lenidem
 
Messages: 5014
Inscription: Mar Août 23, 2011 18:17
Localisation: Bruxelles

Re: La Saga Buu: Bon retour à l'humour ou déteinte de l'oeuv

Messagepar Roberto le Mer Avr 03, 2019 15:18

Je comprends ton point de vue Many :)

Alors pour parler des combats à proprement dit: Il y'en un dont j'suis fan c'est Végéta/Zarbon les deux matches: Sens ? Proche du néant, on ne se dit pas "OUCH à l'issue du combat c'est le changement de l'univers assuré !"
D'ailleurs bien probable que Krilin aurait souhaité que les deux crèvent à l'issue du deuxième match !
Donc c'est selon les goûts. Un combat n'a pas besoin d'avoir un sens ou intérêt énorme pour éveiller notre préférence. Après bah oui c'est sûr qu'un combat qui va changer la tournure du manga va forcément nous faire kiffer genre Gokû VS Végéta saga saiyen ou Gokû VS Freezer.

Mais voilà pas besoin d'avoir un intérêt monstre pour être intéressant, sinon ça serait bien sectaire et si vous mettez en doute cela: Allez regarder du côté des réseaux et autre youtubes :) Piccolo VS C-17 y est bien populaire.

Pour la troisième fois : non. À ce moment, Gokû est en sécurité au palais de dieu. C'est Gokû qui risquera sa peau pour sauver Piccolo après sa raclée et sa survie miraculeuse.


Alors... l'objectif depuis l'évanouissement de Gokû n'était-il pas de le protéger ? De le cacher alors que les cyborgs avaient pour objectif de le poursuivre ? D'ailleurs quand C-17 demande où se retrouve Son Goku et qu'il n'en avait pas après Piccolo, le Namek fait un rictus du genre "comme si j'allais te le dire !". Oui merci je sais bien que l'objectif est de vaincre les cyborgs mais c'est également de protéger Gokû dont les cyborgs recherchent la trace et rien nous dit qu'ils n'auraient pas réussi à trouver le palais du très haut vu la perspicacité de C-16.

Heu, non. Gokû l'écoute parce que ce que dit Piccolo semble raisonnable. C'est Piccolo qui l'ouvre parce qu'il est le plus proche de Gohan, mais si n'importe qui d'autre avait dit la même chose, Gokû aurait écouté de la même façon.


Etre raisonnable auprès de Gokû ne suffit pas toujours, petit rappel sur Namek quand la planète Namek est sur le point d'exploser avec Freezer comme menace et Kaio qui lui demande d'arrêter tout ça. Quand Krilin essaie de le convaincre que Végéta que c'est la pire des rapaces. C'est très raisonnable, pourtant Gokû s'en carre totalement et sur Namek passe près de mourir s'il n'avait pas trouvé un moyen de transport pour fuir la planète. Je chipote mais c'est pour montrer que ce n'est pas la raison, dans ce cas Krilin autrement plus proche de Gokû et presqu'autant de Gohan aurait pu convaincre, mais si c'est Piccolo qui le fait c'est peut-être que ce n'est pas hasardeux :) Qu'il a un poids et des arguments plus pesants.

Parler de profondeur est sans doute exagéré, mais au moins ce n'est pas une succession de power-up avec trente-six variantes du super saiyen, et Machin qui tabasse Truc jusqu'à ce que Chose tabasse Machin, avant que Machin ne power-up et tabasse Chose. Et puis, comme c'est davantage second degré, je lui pardonne plus facilement ses défauts.


Cette tournure déjà amorcée, s'amplifie dans l'arc cyborg-cell c'est un fait, cela est la signature désormais de Dragon Ball Z, mais visant un public plus élargi les bases saines qui se posaient avant Radditz ont laissé place à une course de puissance pas toujours subtile loin de là, mais faisant également le charme de DB... Avant Radditz le manga trouve un joli équilibre entre le côté palpitant, le ton rafraîchissant, l'humour, le scénario, les personnages, la symbolique... Après gagnant une popularité certaine DB a choisi d'opter pour le plus grand public avec des paliers à franchir pour vaincre la menace, la démonstration qu'un niveau n'est jamais acquis car un adversaire autrement plus terrifiant peut intervenir (c'est également le cas dans l'arc Buu :) ) et de voir à quel point Cell deuxième forme est un monstre, quand même C-16 plus fort que C-17 ne peut rien face à la deuxième forme de Cell.


Gros, gros, gros +1. Être crédible, ce n'est pas avoir l'air sérieux en permanence.


Oui, en témoigne Son Gokû, un personnage pas toujours sérieux mais crédible. Donc ce n'est pas le problème, le problème c'est que Piccolo suit un traitement qui vient vraiment faire souffrir son aura de base. Je pourrais souligner qu'il se fait vulgairement avoir par Dabra, histoire de souligner l'importance monstrueuse qu'il va avoir. Qu'il fuit en tirant une tronche pas possible quand Buu se régénère après le sacrifice de Végéta, qu'il se fait absorber et avoir par Super Buu. Non vraiment désolé et je respecte votre tolérance envers ce Piccolo, mais pour moi ça ne passe pas :)
Avatar de l’utilisateur
Roberto
 
Messages: 279
Inscription: Mar Juil 31, 2012 14:14

Re: La Saga Buu: Bon retour à l'humour ou déteinte de l'oeuv

Messagepar Lalilalo le Mer Avr 03, 2019 18:28

Essayez de rester dans le sujet svp. On parle de comment vous voyez le retour de l'humour dans la saga Buu. Pas des qualités ou défauts de cette saga. Et pas des qualités et défauts des autres sagas.

Merci
Batroux a écrit:
Bon Ok...

Lalilalo avait raison, j'avais tort.


Avatar de l’utilisateur
Lalilalo
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 3007
Inscription: Ven Oct 22, 2010 15:18

Re: La Saga Buu: Bon retour à l'humour ou déteinte de l'oeuv

Messagepar Xehanort le Mer Avr 03, 2019 18:53

Déjà que je trouvais l' humour pipi-caca de Toriyama très limite dans DB , alors dans DBZ :( .
Que ton cœur soit la clé qui te guilde .
Avatar de l’utilisateur
Xehanort
 
Messages: 1351
Inscription: Jeu Fév 09, 2017 17:17

PrécédentSuivant

Revenir vers Dragon Ball : Manga, Films et Productions Animées

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 6 invités