Dragon niais (parodie)

Faîtes-nous partager votre fibre littéraire en écrivant votre propre histoire mettant en scène les personnages de Dragon Ball et, pourquoi pas, de nouveaux ! Seules les fanfictions textes figurent ici.

Re: Dragon niais (parodie)

Messagepar Foenidis le Lun Juil 23, 2018 18:13

> Vicabouc

Le dragon approuve. ImageImage
Le futur me donne un peu trop souvent l'impression d'avoir les mots de Dante « Vous qui entrez ici, abandonnez toute espérance » gravés en lettres sombres sur son fronton.
Avatar de l’utilisateur
Foenidis
 
Messages: 11737
Inscription: Mar Avr 28, 2009 22:33
Localisation: Suivez mon actualité sur Twitter, cherchez @Foenidis

Re: Dragon niais (parodie)

Messagepar vicabouc le Sam Juil 28, 2018 21:37

Foenidis a écrit:> Vicabouc

Le dragon approuve. ImageImage


(S'inclinant) merci.

biskus a écrit:Un humour potaches qui vole pas toujours au dessus de la ceinture et surtout diablement efficace

Bourré de cliché , bourré de " vérité " a qui à l'esprit critique concernant l'univers db .
Le coup du magicarpe ma tue .
Lunch en mode exorciste même en douce qui pivote à 180 jadore aussi meme le petit passage lunch devient le super sayen légendaire mdr .

Plein de petite bêtise qui font leurs effets


Merci. C'est vrai que l'humour est souvent salace puisque Roshi est très présent dans cette partie de DB. Content que tu aimes.

broly97 a écrit:Moui... :| allez on va dire que ça passe. Mais s'était assez poussif comme explication alors que, comme Broly, je me retenais pour ne pas que mon message soit trop conséquent. Allez je veillerai au grain sur la qualité de la cohérence du prochain chapitre. Vous voilà tous prévenu :twisted: :twisted:


Ok, je transmettrai le message à Hiro dès qu'il a terminé son coma éthylique.

Fin des éliminatoires et des flashbacks :

L’entraînement, l’autre nom du travail au noir

- Tremble humain ! Cria le magicarpe. Contrairement à mon frère, je maîtrise l’attaque charge !
- Super… Au moins, j’aurais un début de combat.
Le pokemon fit une attaque trempette.
- Euh, pourquoi tu ne m’attaques pas ?
- La ferme humain ! J’attaque quand je veux.
Yamsha soupira et regarda vers les employés de la Toeï.
- Vous réalisez ce poisson a du gagner deux matchs. Comment ?
On entendit un raclement de gorge. C’était le grand homme qui avait abandonné face au premier magicarpe. Deux hommes pareillement baraqués se cachaient derrière lui.
- Ce sont mes cousins.
Yamsha soupira.
- Toujours pas d’attaque charge ? Il ne me reste plus qu’à te pousser hors du ring.

- Yoga flamme.
Krilin hurla quand il se fit engloutir par les flammes de Dhalsim. Il roula par terre pour étouffer l’incendie.

Et enfin, Goku démolissait Johnny Cage, le Yamsha de Mortal Kombat (en plus balèze quand même).
- Aille, stop kid, stop ! Tu ne veux pas faire du mal à ton acteur de films d’action préféré.
- Jackie Chan ?
- Non, tu ne me reconnais pas ? C’est moi Johnny Cage. Fist of fury 1, 2, 3, 4, 5 et 6, Fist of dragon la revanche, au fonds du fist, ça ne te dit rien.
- Non, ça passait quand au cinéma ?
- Euh, jamais, ces films sont sortis directement en vidéo, en solde dans les hard discounts.
- C’est un acteur de série Z. Expliqua l’arbitre.
- Donc pas connu du tout, je n’ai donc pas de remords à le tabasser.
- Non, pitié, je suis le seul combattant de Mortal Kombat encore en lice.
- Hein ? Qu’est il arrivé aux autres ?
- Ils ont fait une fatality. Ils sont donc disqualifiés et emmenés en prison.
- Tous ?
- Sauf Liu Kang, il est tombé face à une strip-teaseuse. Vu que c’est un moine n’ayant eu quasiment rencontré de femmes, il a saigné abondement du nez. On lui fait une transfusion à l’hôpital.
- C’est triste mais comme je suis le héros de cette…
- Attaque surprise !
Johnny fit le grand écart puis frappa l’entrejambe du niais. Ce dernier bascula sur le coté puis tomba.
- Coup en dessous de la ceinture, Johnny Cage disqualifié.
- Mais ? Je ne savais pas que c’était contre les règles.
- C’est normal. On ne les communique qu’après les éliminatoires.
- Mais c’est complètement con !
- Non, c’est… Vous avez raison. Admit l’arbitre.

Yamsha était assis sur un banc. Il avait une marque de nageoire sur la joue.
- Il a fait une charge juste quand je l’ai poussé du ring, l’enfoiré.
Krilin le rejoint, légèrement cramé.
- Tu as gagné toi aussi ?
4 secouristes tenaient deux brancards cote à cote. Un bras étendu était allongé dessus. Il appartenait à Dalshim qui les suivait en geignant.
- J’ai eu une crampe ! Gémit le Yogi.
- Oui. Dit Krilin.
Goku les rejoint, marchant les jambes écartées.
- J’ai gagné. Dit il d’une voix aiguë.
- Flashback ?
- Flashback.

Un an plus tôt, Roshi avait déménagé sur une autre île.
- Bienvenue sur le lieu de votre entraînement : des falaises, des sables mouvants, des T-rex, des requins d’eau douce, un vrai paradis. Et pourtant, dans cet enfer, il y a quand même des gens qui veulent leur lait quotidien. On va les livrer.
- Heu, quel est le rapport avec l’entraînement ? Demanda Krilin.
- C’est un échauffement, on va faire ça au pas de course. Dit Roshi en comptant les billets donnés par le laitier.
Nos disciples firent le tour de l’île, évitant tous les pièges. Ils furent poursuivis par un tyrannosaure.
- Courrez si vous voulez vivre, j’ai encore besoin de vous pour me faire de l’argent sur votre dos. Euh, je voulais dire que j’ai envie de vous transmettre mon savoir. Cria Roshi.
Le dinosaure regarda en arrière puis poussa un rugissement de terreur. Il accéléra et dépassa les héros. Ce fut au tour de Lunch blonde de les dépasser, une tronçonneuse à la main.
- Reviens ! C’est l’heure de ton sacrifice ! Cria la femme en poursuivant le tyrannosaure.
La livraison de lait terminée :
- C’était un peu plus physique que je le pensais, je l’admet. J’aurais juste une question. L’argent de la livraison, on va recevoir notre part ? Sans être vénal, si on fait ça tout les matins, même si ça fait partie de l’entraînement, j’ai l’impression qu’on se fait un peu exploiter. Dit timidement Krilin.
- Tu es en droit de poser des questions. C’est naturel…
Roshi s’interrompit. En face du trio, il y avait Lunch et le dinosaure à table. La femme avait changé de personnalité. Le dinosaure portait une robe rose et un bonnet assorti.
- Un peu de thé monsieur tyrannosaure ?
Le dinosaure tenta un timide grognement. Lunch devint blonde pendant quelques secondes. Elle eut un sourire menaçant puis revint à sa douce personnalité. Le dinosaure se pencha et présenta sa tasse en tremblant.
- Bizarre, où on en était ? Un nouvel entraînement !
- Mais… Dit Krilin.
- Nouvel entraînement !

Plus tard :
- Vous allez travailler dans ce chantier.
- Ce n’est pas de l’entraînement ! Protesta Krilin.
- En portant ces carapaces de 10 kilos, voilà ce que vous gagnez à l’ouvrir, bande de petits cons.

Encore plus tard :
- Vous allez labourer ces champs ! Dit Roshi en acceptant des billets d’un fermier.
- Vous croyez que je ne rends pas compte que vous nous exploitez ? Cria Krilin.
- A mains nues, ça vous fera les bras !

Un autre jour :
Goku et Krilin étaient dans un Mac Donald, habillés en serveurs.
- Vous vous foutez de nous. Dit le nabot qui bouillait.
- 120, 140… Heu, non, vous allez travailler euh… Votre résistance à la chaleur et votre self control face aux clients odieux… 160, 180 zenis, 200…

Encore un autre jour, dans une usine :
- Vous allez fabriquer des smartphones : votre dextérité et votre rapidité seront mises à l’épreuve.
- Mais… Commença Krilin.
Le nabot hurla de douleur en recevant un coup de fouet.
- On ne parle pas pendant le travail ! Cria le contremaître. Le premier qui parle de droits de l’enfance recevra double ration de coup de fouets !
- J’oubliais, vous apprendrez à encaisser la douleur. Dit Roshi en ricanant.

Plus tard, Krilin entra avec fracas dans Kame House.
- J’en ai marre d’être votre vache à lait ! Je veux faire quelque chose en relation avec les arts martiaux. Maintenant !
- Le but de ces entraînements est de renforcer vos corps.
- Ta gueule ! Je sais que vous touchez du pognon à chaque travail ! Notre pognon, sale exploiteur d’enfants !
- Du calme… Cette fois-ci, l’entraînement ne sera pas un travail déguisé, je le promet. Lunch, je viens d’apprendre quelque chose. Goku et Krilin aime de tout leur cœur Jésus. Ils m’ont dit que rien, pas même les pires tortures, ne les fera renoncer à leur foi.
Lunch se tourna vers les gamins en souriant.
- Pas de panique, elle est gentille pour le moment.
- Atchoum. Dit la femme.
- Ha ha… Tu n’as pas éternué. Tu as juste dit…
Les cheveux de Lunch devinrent blonds.
Roshi s’essuya les lunettes en entendant les cris de terreur de ses disciples.
- Cette leçon exercera votre instinct de survie. Et toi, Krilin, tu apprendras à respecter tes aînés.

Et enfin, il y a une semaine :
Roshi rentrait chez lui en comptant des billets. Il vit Krilin qui lui souriait.
- Tu as l’air bien calme aujourd’hui. Dit le vieil homme méfiant.
- J’ai fini par apprendre que ça servait à rien de s’énerver. J’ai donc fait calmement des recherches sur le travail des enfants et le travail au noir. C’était très instructif. Je pense que l’argent que vous avez honteusement gagné avec nous ne pèsera pas vraiment lourd face à l’amende que vous aurez. Il ne faudrait pas oublier la prison…
- Que veux tu ? Coupa Roshi.
- Apprendre les arts martiaux pour de vrai.
- Très bien, je vais vous préparer pour un tournoi qui se déroulera bientôt.
- C’est un début mais…
- Vous pourrez garder tout l’argent si vous gagnez !
- On commence à s’entendre. Dit Krilin en souriant.

Retour au tournoi, justement :
- Bon je crois que c’est à mon tour de parler de moi. Dit Yamsha.
- On s’en fout. Tu t’es entraîné tout seul dans ton coin. Intervint un employé de la Toeï.
- Mais…
- On n’a plus le temps pour les flashbacks. Il faut finir les éliminatoires.
- Ok mais si je tombe encore sur un magicarpe, je vous démolis tous la gueule.
- Gulps ! Jin, Heihachi, on échange les adversaires de Krilin et Yamsha.

- Dernier match pour le groupe B des éliminatoires : Goku contre Saitama. Annonça l’arbitre.
- Tu crois que ça ira ? Chuchota un employé à son collègue.
- Mais oui, ce n’est qu’un gringalet chauve. C’est déjà surprenant qu’il soit arrivé aussi loin. C’est gagné d’avance.

Sur un autre ring, Genos, cyborg blond, observait avec dépit son adversaire. Un soutien gorge rose pendait sur son épaule.
- Mademoiselle Lanfan, même si j’apprécie vos efforts, ça ne servira à rien. Je suis un cyborg sans appareils génitaux. Vous ne pouvez pas gagner en utilisant vos charmes.
Genos soupira quand une culotte atterrit sur son visage. Il sortit un prospectus de sa poche.
- Dire que nous participons pour passer le temps, en attendant que… Oh !

Saitama s’apprêta à frapper le niais.
- Maître ! Vous vous êtes trompé dans les dates ! Les promotions au supermarché sont aujourd’hui ! Cria Genos.
Le poing s’arrêta à quelques millimètres du visage du gamin.
- Oh non ! Vite ! Nous devons y aller. Il n’y a pas de temps à perdre ! Cria Saitama en quittant le ring.
- Encore une victoire à la con. Soupira l’arbitre. Tu as gagné petit. Petit ?
Terrifié, Goku était figé. Il tremblait.

Sur un autre ring, Krilin faisait face à un magicarpe doré.
- Tremble humain, je vais utiliser l’attaque trempette !
- Bizarre… Au moins, je ne vais en prendre plein la gueule.
Le pokemon tira une boule de feu violette sur le nabot qui hurla.
- Draco rage avec un coup critique, c’est bizarre. Il ne connaissait pas cette attaque avant de monter sur le ring.
Krilin tituba mais réussit quand même à vaincre son adversaire en un coup.
- C’est d’autant plus bizarre que magicarpe est incapable d’apprendre draco rage et que cette attaque fait des dégâts fixes donc pas de coup critiques.
Le nabot s’écroula face contre le sol.
- Bah, le héros a quand même gagné donc tout va bien.

Et enfin, le dernier combat, Yamsha contre…
- J’aimerais tellement avoir un combat valable pour une fois.
L’adolescent poussa un cri de fangirl. En face de lui se tenait Seiya de la série Saint Seiya.
- Oh mon dieu ! C’est le genre de match que n’importe quel fan d’animé voudrait voir !
- Excepté que ce serait plutôt un match Goku/Seiya qu’on aimerait voir. Murmura un employé de la Toeï.
Derrière le chevalier, la pandora box s’ouvrit, révélant l’armure de pégase. Elle s’envola.
- C’est le genre de combat que j’attendais : une lutte qui m’obligerait à dépasser mes limites. Peu importe si je gagne ou je perd. Tant que j’ai l’opportunité d’un vrai match. Dit Yamsha en se mettant en garde.
Seiya fut revêtu de son armure puis se mit en garde.
- Stop ! Seiya est disqualifié. Dit l’arbitre.
- Plaît-il ? (tm StateAchemist) Mais pourquoi ? Demanda le saint.
- Vous n’avez pas le droit de porter une armure.
- Mais ? Je l’ai portée pendant les combats précédents.
- Ah ? Désolé, j’avais oublié de mettre mes lunettes.
Yamsha resta immobile sur place, le visage figé par la déception. Un bruit aigu s’échappa de sa bouche.

Pendant ce temps, un vieil homme ressemblant à Roshi avec des cheveux finissait son match.
- Parfait, j’ai estimé la force de mes disciples, ils sont trop faibles pour me vaincre. Je vais les battre et empocher la prime.

Sur un autre ring, Goku sortit enfin de son état de terreur.
- Flippant, je crois que je viens de frôler la mort. Tiens ? J’ai l’impression que je viens de devenir plus fort.

A suivre...
Ma liste de fanfics :
viewtopic.php?f=36&t=4672
Avatar de l’utilisateur
vicabouc
 
Messages: 1090
Inscription: Mar Fév 16, 2010 20:44
Localisation: au village pingouin

Re: Dragon niais (parodie)

Messagepar broly97 le Dim Juil 29, 2018 1:22

C'était cool, comme d'hab :D . C'est tout de même dommage que Tortue Génial n'ait pas penser à faire travailler les gamins dans une mine de cobalt ou d'uranium. Tout le monde sait que c'est beaucoup plus rentable d'obliger les gosses à travailler là bas plutôt qu'au Mcdo et puis avec l'usine de fabrication de portable la boucle aurait été bouclé. Dommage.


Du coups ou étaient Saitama quand Piccolo Senior et Cell et Buu étaient là ? Quelqu'un pouvant one shooté ses ennemis en un coups auraient vaguement put servir. (Sauf ci il se battait avec Aralé là il airait eu du mal).

PS : Pour la conclusion de Litchi tu compte la faire ou pas ? ( même une conclusion à la son me suffirait)
Avatar de l’utilisateur
broly97
 
Messages: 911
Inscription: Mar Avr 10, 2012 19:48

Re: Dragon niais (parodie)

Messagepar biskus le Dim Juil 29, 2018 10:34

Mon esprit pervers à fait tilt avec le au fond du fist de Mr cage .
Putin ton perso de lunch est mon préférer avec muten.
Comme quoi ûne histoire il faut pas grand chose pour en modifier tout son serieux.
Et puis le muten Jackie qui pense etre le plus fort et bim ( jadore La façon dont il obtient son zenkai ) goku zenkai 😂.
Par contre fait gaffe que Hollywood te pique pas l'idée de scénario , sa serait toujours plus fidèle que leur film sur db 😜
biskus
 
Messages: 255
Inscription: Sam Oct 18, 2014 12:36

Re: Dragon niais (parodie)

Messagepar Rebel O'Conner le Dim Juil 29, 2018 11:41

- Mademoiselle Lanfan, même si j’apprécie vos efforts, ça ne servira à rien. Je suis un cyborg sans appareils génitaux. Vous ne pouvez pas gagner en utilisant vos charmes.


faudra que Genos et Piccolo fondent le club des icônes yaoi qui ne peuvent pas faire ce que les otaku fantasment.
ImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Rebel O'Conner
 
Messages: 1079
Inscription: Jeu Août 11, 2011 19:48
Localisation: Derrière toi à observer ton cou appétissant, pauvre mortel!

Re: Dragon niais (parodie)

Messagepar vicabouc le Lun Août 06, 2018 21:14

broly97 a écrit:C'était cool, comme d'hab :D . C'est tout de même dommage que Tortue Génial n'ait pas penser à faire travailler les gamins dans une mine de cobalt ou d'uranium. Tout le monde sait que c'est beaucoup plus rentable d'obliger les gosses à travailler là bas plutôt qu'au Mcdo et puis avec l'usine de fabrication de portable la boucle aurait été bouclé. Dommage.


Roshi : ça va pas ? Je ne suis pas un bourreau d'enfants. (long silence). Ok, j'avoue : il n'y a pas de mines dans le coin.

broly97 a écrit:Du coups ou étaient Saitama quand Piccolo Senior et Cell et Buu étaient là ? Quelqu'un pouvant one shooté ses ennemis en un coups auraient vaguement put servir. (Sauf ci il se battait avec Aralé là il airait eu du mal).


Les soldes dans le magasin arrivent toujours au moment le moins opportun.

biskus a écrit:Mon esprit pervers à fait tilt avec le au fond du fist de Mr cage .


Johnny Cage : j'étais jeune, sans argent et désespéré ! Ah ! Vous parlez de au fond du fist et pas de mes premiers films. Ahem ! C'est juste un double sens involontaire.

biskus a écrit:Putin ton perso de lunch est mon préférer avec muten.
Comme quoi ûne histoire il faut pas grand chose pour en modifier tout son serieux.


(Fait les cornes du diable avec ma main) merci !

Rebel O'Conner a écrit:faudra que Genos et Piccolo fondent le club des icônes yaoi qui ne peuvent pas faire ce que les otaku fantasment.


Piccolo : A ce propos, je n'ai toujours pas compris ce qu'était ce truc entre les jambes et à quoi ça servait. Pourquoi vous vous archanez à me dessiner avec ce machin ?

Et enfin :

broly97 a écrit:PS : Pour la conclusion de Litchi tu compte la faire ou pas ? ( même une conclusion à la son me suffirait)


Un jour sans doute mais je ne sais pas quand. La suite de Lichti sera déprimante et je ne suis pas dans le bon état d'esprit. J'ai besoin de rigoler en ce moment.

La suite :

Un chapitre qui pue

Les vainqueurs des éliminatoires se rassemblèrent et… Putain, ça pue !
- C’est Bactérie, il tire sa force de sa puanteur. Il ne s’est jamais lavé. Expliqua Yamsha en se bouchant le nez.
C’est une infection ! Même de mon pc, bien à l’abri derrière le quatrième mur, j’arrive à le sentir. Vite, je vais ouvrir toutes mes fenêtres sinon je vais tomber dans les pommes. Ouf, ça va mieux. Retour à la narration, Bactérie était l’archétype du gros dégueulasse : crasseux, obèse, puant et en slip.
- Abrège, par pitié ! On ne tient plus ! Monsieur Bactérie, tirez votre numéro et allez prendre une bière. C’est la maison qui offre ! Dit l’arbitre principal, un blond avec des lunettes de soleil.
Le gros porc prit un petit papier, numéro 2 puis partit. Tout le monde poussa un soupir de soulagement.
- Approchez ! Je vais vous révéler les règles de ce tournoi.
- Pourquoi maintenant ? Cela aurait été plus pertinent de nous le dire au début des éliminatoires. Intervint Krilin.
- Bonne question. Je vais laisser l’organisateur de ce tournoi vous révéler la raison.
- Ouaf ouaf. Dit un chien anthropomorphique à la Droopy.
- Voilà, c’est clair et concis.
- Mais… Objecta Krilin.
- Écoute moi mon petit père. Ce n’est ma faute si tu es trop con pour comprendre. Dit l’arbitre en tapotant le crane rasé du gamin. Retour aux règles : pas de meurtres, pas d’armes, pas de coup bas…
- C’est quoi un coup bas ? Demanda Goku.
- Un coup sous la ceinture.
- Mais Je n’ai pas de… Commença Lanfan, seul représentante du sexe féminin dans ce tournoi.
- Sauf erreur de ma part, les femmes n’ont pas une entrejambe en acier donc cette règle est valable pour vous aussi. Malheureusement, vous vous êtes rendu compte qu’il n’y a pas d’obligations d’avoir une hygiène correcte. On réglera ça au prochain tournoi. La bonne nouvelle est qu’il n’y a pas de limite d’âge. On peut inscrire des enfants. Continua l’arbitre.

Sur un ring éloigné, un enfant étendu par terre pleurait.
- Ouin ! Je ne sens plus mes jambes !
- Ça t’apprendra à ne pas faire la vaisselle, petit con ! Dit sa mère en venant le chercher.

- La maltraitance des enfants, c’est hilarant. Dit l’arbitre en souriant. Je remarque qu’on a deux mineurs dans les qualifiés. Pour continuer dans la rigolade, on va mettre Goku en face de Bactérie et Krilin face à Guilan, le grand dragon hyper dangereux.
- Mais c’est injuste et illégal ! Protesta Krilin.
- Ok, Bactérie contre Krilin et Goku contre Guilan.
- Mais…
- Parle à ma main, ma tête est malade. Au cas où tu ne l’aurais pas remarqué, je déteste les enfants. Dit le blond en souriant. Au tour de Yamsha…
- Numéro 13. Dit l’ado en tirant un papier.
- Heu, il y a une erreur. Retirez un papier.
- Numéro 13 encore.
- Bizarre, laissez moi vérifier.
L’arbitre vida la boite et regarda les papiers puis les remit dans le contenants.
- Réessayez.
- Numéro 13.
- Quoi ? J’ai pourtant bien regardé. Il n’avait pas de treize. Laissez tomber, on va vous mettre au numéro 3. Suivant, le papy, ptrrrrr ! Ha ha ha ha ! Jackie Choun, sérieusement ?
- Quoi ? Demanda le vieillard un peu agacé.
- Vous n’avez pas trouvé plus original comme pseudo ?
- C’est mon vrai nom, je le jure !
- Vraiment ? Brouce Li était déjà pris ?
- Oui, par un petit chinois brun. Je veux dire non !
L’arbitre fut plié de rire.
- Ok, vous avez gagné. Inscrivez moi sous le nom de Jette Lit.
Le blond se roula par terre sous le coup de l’hilarité.
- D’accord ! Je garde Jackie Choun, content ? J’ai tiré le numéro 4.
- Ah… Ah… Il ne reste plus que Lanfan la bimbo et Nam la caricature d’hindou qui combattront au troisième round. Rendez vous plus tard pour le début des quarts de finale.

Une ellipse plus tard, nous retrouvons Bulma à l’extérieur…
- Enfin, pas trop tôt. J’ai quand même dû attendre trois chapitres pour réapparaître.
Qui croisa maître Roshi qui avait l’air ravi de la revoir.
- Avant que tu l’ouvres vieux pervers, j’ai 16 ans, donc toujours mineure.
- Paf paf quand même ?
- A ton avis ? Dit Bulma en désignant les agents du FBI cachés derrière un buisson.
Roshi poussa un soupir las.
- Comment va esclave numéro 1 ? Demanda la fille.
- Qui ? Ah ! Pigeon numéro 1, il va bien. Je l’ai inscrit à ce tournoi.
- Toujours aussi con ?
- Hélas… J’ai tenté de l’instruire mais rien à faire, toujours bête comme ses pieds.
- Maître ! Dit Goku.
- Gamin, on parlait de toi.
- Bulma !
- Esclave !
- Heu, cette fille vient de t’appeler… Commença Krilin.
- Mmm… Dit Bulma en observant le nabot. Non, trop moche… Mes esclaves doivent ressembler au minimum à quelque chose.
- Hé !
- C’est Krilin, mon meilleur ami. Expliqua Goku.
- D’accord, qu’il ne reste trop près de moi en public… Je suis riche, j’ai une réputation à entretenir.
- Hé ! J’ai le droit au respect ! Je suis un futur maître en arts martiaux.
- Il veut devenir fort pour impressionner les filles. Dit Roshi.
- Bonne tactique, vu sa gueule, les arts martiaux sont sa seule chance pour ne pas mourir puceau. Dit Bulma.
- Vos gueules ! Un jour, j’aurais du succès avec les filles. Je serai marié à une superbe blonde aux yeux bleus.
Cela provoqua bien évidemment une hilarité générale.

Une autre ellipse plus tard, le tournoi pouvait enfin commencer.

Le premier match, ça pue encore ! J’ai les yeux qui piquent ! Vous l’aurez compris : Krilin contre Bactérie, donc… Attendez, on sonne à ma porte. Bonjour voisin. Non, je n’ai pas oublié de sortir mes poubelles. Non, mes toilettes ne sont pas bouchées. Non ! Je ne cache pas des rats morts ! C’est ça, bonne journée. Où en étais je ?
- A la partie où je défonce mon adversaire. Dit fièrement Krilin. Toriyama pensait me mettre en difficulté en mettant face à un adversaire puant mais je n’ai pas de nez. Je n’ai donc pas d’odorat. Sniff ? Ça pue ! Comment ? Je n’ai jamais rien senti de ma vie. Hé, Toriyama !
- Oui ? Demanda l’auteur.
- Comment ça se fait que je puisse sentir quelque chose sans nez ?
- Ah ? Bonne question, je vais me renseigner. Dit l’auteur en s’éloignant.
- Hé, attends !
- Krilin, fais gaffe ! Cria Goku.
Le nabot fit enfin attention à ce qu’il se passait sur le ring. Bactérie était à coté de lui. Il lui souffla sur la face. Krilin s’écroula, paralysé par l’haleine fétide. Le gros homme se retourna et se baissa. Le postérieur s’approcha lentement du visage du gamin.
- Non… Tout sauf ça ! Dieu, aide moi !

Au même moment, très haut dans le ciel, Dieu observait la scène avec pitié.
- Pauvre enfant, je vais t’aider.
Dieu était vert, ridé et avait les oreilles pointues. Une minute, si cette description est correcte, c’est Yoda. Yoda est dieu ! La force existe ! Star wars n’est une fiction, c’est réel ! Georges Lucas est notre prophète !
- Quoi ? Non, il y a erreur !
La force est avec moi ! La force est avec nous tous !
- Encore un taré… Passons… Vite, le garçon avant que…
Au sol, Bactérie frottait son derrière sur le visage de Krilin. On entendait des cris aussi étouffés qu’horrifiés.
- Merde ! Trop tard. C’est de ta faute, le narrateur. Si tu ne m’avais pas distrait avec tes conneries…
Apprenez moi la force maître ! Je jure de suivre à la lettre votre entraînement.
- Lâche moi bordel de moi-même ! Tu fais erreur.
Non ! Même si vous avez pris des hormones de croissance et que vous avez enfin pris des cours de grammaire, je vous ai reconnu. Faites de moi un jedi !
- Monsieur Popo, virez moi ce taré.
Un homme noir au regard flippant s’approche de moi et… Non ! Non ! Lâchez moi ! Je vous promets que je céderais pas au coté obscur ! Pitié !
- Popo, vise un point précis en le virant.

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
- On dirait qu’on n’a plus de narration. Je vais prendre le relais. C’est moi l’arbitre. Vicabouc est tombé subitement du ciel. Il a atterri sur la tête de Bactérie qui fut assommé par le choc. Krilin a fini par se relever. Il a donc gagné le match. On désinfecte le ring. Ah, c’est bon. Match suivant, ah, le narrateur se réveille.
Ma tête… C’est bizarre, j’ai l’impression d’avoir oublié quelque chose. Tant pis, ce ne devait être important. Où en étions nous ?
- Yamsha contre Jackie Choun. Dit l’arbitre.
Merci, le loser et le sosie de Roshi entrèrent.
- Juste avant de commencer, ce combat n’est pas truqué ? Pas d’adversaire volontairement faible, pas de victoire à la con ? Demanda Yamsha.
- Non, cette fois-ci, il n’y a rien de truqué. Dit un employé de la Toeï.
- Enfin, je vais pouvoir montrer aux lecteurs l’étendue de mes progrès ! Jackie Choun, montre moi de quoi t’es capable !
50 secondes de branlée plus tard :
- Yamsha est hors ring, Jackie Choun vainqueur !
C’était un combat en situation réelle, en effet.

A suivre...
Ma liste de fanfics :
viewtopic.php?f=36&t=4672
Avatar de l’utilisateur
vicabouc
 
Messages: 1090
Inscription: Mar Fév 16, 2010 20:44
Localisation: au village pingouin

Re: Dragon niais (parodie)

Messagepar biskus le Mar Août 07, 2018 1:41

Ma dose de rigolade quotidienne .

J'ai adorée le passage du 4 eme mur avec maître kamiyoda 😜.
Le petit clin d'œil de krilin à c18
Yamcha et le n13
Et l'arbitre qui devrait être tres pote avec Roshi en matière d'éducation d'enfant
biskus
 
Messages: 255
Inscription: Sam Oct 18, 2014 12:36

Re: Dragon niais (parodie)

Messagepar vicabouc le Jeu Août 09, 2018 20:53

Content que ça t'ai plu.

biskus a écrit:Et l'arbitre qui devrait être tres pote avec Roshi en matière d'éducation d'enfant


Arbitre : Pas tout à fait, Roshi maltraite pour le fric, moi c'est juste pour le fun.

biskus a écrit:J'ai adorée le passage du 4 eme mur avec maître kamiyoda 😜.


Quel passage ? Je n'ai aucun souvenir de ce passage. C'est bizarre, ma migraine revient.
Ma liste de fanfics :
viewtopic.php?f=36&t=4672
Avatar de l’utilisateur
vicabouc
 
Messages: 1090
Inscription: Mar Fév 16, 2010 20:44
Localisation: au village pingouin

Précédent

Revenir vers Fanfictions

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités