One shot

Faîtes-nous partager votre fibre littéraire en écrivant votre propre histoire mettant en scène les personnages de Dragon Ball et, pourquoi pas, de nouveaux ! Seules les fanfictions textes figurent ici.

Re: One shot

Messagepar omurah le Dim Déc 08, 2019 23:44

Arrête moi si tu le souhaites mais... J'espère que tu ne feras rien. »

« -... »

Enfin Gohan s'envola et, gagnant de la vitesse, s'engouffra dans le portail. Pan resta quelques instants immobiles à méditer. Puis elle prit une grande inspiration pour retenir ses larmes. Elle venait de retrouver son père après tant d'années et elle devait maintenant l'affronter. Le destin pouvait être très cruel. Triste mais résolue, elle s'envola à son tour à la poursuite du fils de Goku...

je ne sais pas quel était l'effet recherché, mais j'ai vraiment beaucoup aimé le fatalisme de ce passage ^^

j'ai bien aimé le sarcophage de kaio, dommage qu'il n'ait tenu que quelques secondes, en tout cas ça envoyait du pâté niveau description x)

« -J'aime remettre les monarques arrogants à leur place. »

« -Comme je te comprends. »

j'ai trouvé ce passage très bien emmené, tu en dis juste assez pour laisser travailler l'imagination de tes lecteurs

et j'aime beaucoup la personnalité de ce barasseck, l'une des plus cool jusqu'ici pour moi (meme si mon préféré reste dessaram :mrgreen: )

Il vit deux lames fondre dans sa direction, visant ses épaules pour lourdement l'handicaper. L'ex roi joua la carte de l'inattendu : il arrêta de voler. Entraîné par le poids du marteau il se laissa naturellement tombé. Tellement naturellement qu'il fit naître une confusion dans l'esprit de la guerrière, se demandant si ce n'était pas elle qui avait gagné en hauteur.

jolie séquence 8-)

-Je rêve ou tu essaye de me faire passer pour la méchante de l'histoire ?!

l'histoire de ma vie :lol:
bon à titre perso je pense qu'aucun des deux n'est méchant, il y en a juste un plus cachottier :P

« -Kaïoken ! »

libération de potentiel + kaioken, c'est bien vu, il y avait effectivement un truc à exploiter là !

Cette dernière décolla et répliqua de la même façon, enchaînant tir sur tir, accélérant et s’arrêtant net par intermittence afin de briser le rythme de son adversaire pour l’écraser sous la pression.

tes combats incluent toujours une dose tactique appréciable, et ça j'aime ^^
et pour ne rien gâcher tu t'en sors très bien avec l'écriture de personnages, et les dialogues, du coup je pense qu'on tient là le triptyque du parfait auteur de fic db, selon mes goûts du moins :P

« — Tu sais pourquoi je n’ai pas proposé d’échanger nos adversaires ? »

« — Dis toujours… »

« — Parce que tu ne supporterais pas de blesser Pan, pas plus que tu ne supporterais de voir quelqu’un d’autre lui faire du mal ! Voilà pourquoi ! »

le chapitre aurait pu s'appeler dilemme :P
d'ailleurs j'ai l'impression qu'on avait déjà parlé de ce titre dans une autre vie, il y a longtemps, mais je me souviens plus ce qu'on disait, ou si même je n'affabule pas :)
en fait je ne sais meme pas ça fait combien de temps que j'ai pas posté dans cette section du forum, j'ai l'impression d'etre parti trois mois, mais ça pourrait bien faire 1 an ou plus en fait :mrgreen:

Dessaram avait utilisé à la fois un sort pour les faire passer dans une stase qui les immobiliserait, tout en les rendant invulnérables, accompagné d’un sort d’invisibilité absolu pour être indétectable.

ohoho! génial, ainsi même les mouvements d'air sont annulés, j'en ai vu des techniques de camouflage mais celle-ci me plait particulièrement

Le guerrier avait volontairement une faille dans son assaut pour un contre dévastateur.

8-)

Une vague d’énergie dorée enveloppa brièvement Son Gohan, déchirant sur son chemin la tenue du guerrier au niveau de l’épaule et du côté gauche, présenté en avant, ainsi que d’une partie du dos. La contre-attaque avait échoué et elle ne pourrait pas s’éloigner.

mais pourquoi ça a échoué et fait si peu de dégats ? il y a un truc qui m'échappe, ou pan est bien plus faible que je ne l'imaginais par rapport à gohan ?

l'histoire va vite et bien, c'est cool, j'aime pas quand ça traine inutilement en longueur (tout le problème étant dans la définition que chacun donnera à "inutilement") et ta fic ne tombe pas dans cet écueil ! néanmoins, j'aurais apprécié une description visuelle de l'assombrisseur, histoire d’alléger mon effort d'imagination et accentuer mon immersion :p

Derrière cet apparent calme se cachait une prudence presque animale.

je vois le délire oui x)

je vais rajouter des éléments passés un peu plus poussé dans le rappel des faits dans ce cas, même si c'est un peu tard ^^'

nono moi ça m'a bien servi :D

La fille de Gohan fit exploser son aura et se jeta dans un cri vengeur sur Buu. Deux frappes en plein visage suivit d’un coup de genou dans le ventre puis un saut périlleux pour expédier le démon dans les airs à l’aide de son pied. Vegeta pris la suite, déjà en position. Un coup descendant, mains jointes dans une frappe dévastatrice, déformant la tête du démon rose qui se redirigea à toute vitesse sur le sol. Sol qu’il n’atteint jamais.

si je peux me permettre une remarque, même si je me sens un peu insecure pour ça sachant que tu as quand même la réputation d’être l'un des meilleurs chorégraphes de combat du coin, eh bien les séquences au corps à corps ont tendance à souvent me donner ce gout de "temporisation x remplissage", histoire que les combats aient un minimum de substance et ne soient pas expédiés immédiatement, mais du coup ça m'incite souvent à lire ces séquences en diagonale (pas ta fic en particulier, une majorité des fics) je trouve qu'il faut se poser la question de l'importance de chaque coup porté, tous les coups ne peuvent pas être impactants ou décisifs, j'en conviens parfaitement, mais l'amélioration du ratio en faveur des coups qui "laissent des traces" permet, amha, de garder le lecteur plus concentré et ce dès le début des échanges ^^
bon ma citation est mal choisie parce que pour cette séquence que j'ai en partie quote, ce n'est pas gênant du tout

Quant à lui, il fuyait de son mieux, cherchant une énergie lointaine pour s’y téléporter loin d’un danger que son instinct lui hurlait de fuir.

8-)

bon, très cool ce chapitre bonus, court mais cool, qui nous plonge dans une ambiance db des familles comme on aime (et ça se fait rare voire très rare dans la section :mrgreen: )
j'ai bien aimé l'hommage à ten shin han, un peu moins le sacrifice de gohan qui me semblait venir d'un peu nulle part, mais ça ne gâche pas le plaisir de la lecture ^^
pour la musique, comme tu nous as laissé carte blanche, je suis parti sur un bon vieux classique "now we are free", et ma foi ça collait bien ^^

all in all, cette brochette de chapitres glisse toute seule, je te souhaite un bon retour dans la section (oui c'est gonflé de ma part sachant que j'étais aussi porté disparu :lol: ) en espérant que ça dure, tu nous avait manqué :cry:

hate de lire la suite, dont je ne doute qu'elle sera toujours meilleure !
Image
Avatar de l’utilisateur
omurah
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 3102
Inscription: Dim Fév 24, 2013 0:20
Localisation: Dans le même bateau que toi...

Re: One shot

Messagepar Tonay le Lun Déc 09, 2019 18:42

Wow, un commentaire géant d'Omurah, c'est toujours très bon à prendre x)

omurah a écrit:
Arrête moi si tu le souhaites mais... J'espère que tu ne feras rien. »

« -... »

Enfin Gohan s'envola et, gagnant de la vitesse, s'engouffra dans le portail. Pan resta quelques instants immobiles à méditer. Puis elle prit une grande inspiration pour retenir ses larmes. Elle venait de retrouver son père après tant d'années et elle devait maintenant l'affronter. Le destin pouvait être très cruel. Triste mais résolue, elle s'envola à son tour à la poursuite du fils de Goku...

je ne sais pas quel était l'effet recherché, mais j'ai vraiment beaucoup aimé le fatalisme de ce passage ^^


Merci, et c'est bien le fatalisme qui était recherché :)

j'ai bien aimé le sarcophage de kaio, dommage qu'il n'ait tenu que quelques secondes, en tout cas ça envoyait du pâté niveau description x)


Ahah, merci encore, je m'étais lâché pour celui-là mais malheureusement ce n'était pas suffisant !

« -J'aime remettre les monarques arrogants à leur place. »

« -Comme je te comprends. »

j'ai trouvé ce passage très bien emmené, tu en dis juste assez pour laisser travailler l'imagination de tes lecteurs


A quoi bon tout dévoiler, hein ?

et j'aime beaucoup la personnalité de ce barasseck, l'une des plus cool jusqu'ici pour moi (meme si mon préféré reste dessaram :mrgreen: )


C'est noté merci x)

Il vit deux lames fondre dans sa direction, visant ses épaules pour lourdement l'handicaper. L'ex roi joua la carte de l'inattendu : il arrêta de voler. Entraîné par le poids du marteau il se laissa naturellement tombé. Tellement naturellement qu'il fit naître une confusion dans l'esprit de la guerrière, se demandant si ce n'était pas elle qui avait gagné en hauteur.

jolie séquence 8-)


Merci :)
Je m'étais souvent demandé pourquoi dans les combats aérien ne jouait pas sur cet effet de chute à leur avantage, pour déstabiliser ou surprendre leur adversaire. Quand j'ai lu plus tard un combat entre deux dragon dans un livre de Warcraft, l'un d'entre eux arrête tout bonnement de voler à la grande surprise du second qui se prend une vague de feu sans avoir le temps de se reprendre. Ce passage m'a confirmé que l'idée est intéressante.


-Je rêve ou tu essaye de me faire passer pour la méchante de l'histoire ?!

l'histoire de ma vie :lol:
bon à titre perso je pense qu'aucun des deux n'est méchant, il y en a juste un plus cachottier :P


Tout est dans le secret et l’ambiguïté, tu le sais bien ;)
Quant à savoir si méchant il y a ou pas, motus et bouche cousu :x

« -Kaïoken ! »

libération de potentiel + kaioken, c'est bien vu, il y avait effectivement un truc à exploiter là !


Yep, je trouve dommage que les techniques de boost comme le Kaïoken sont souvent laissé de côté donc quand je peux en profité. Après tout, le Kaïoken sert à dépasser ses limites !

Cette dernière décolla et répliqua de la même façon, enchaînant tir sur tir, accélérant et s’arrêtant net par intermittence afin de briser le rythme de son adversaire pour l’écraser sous la pression.

tes combats incluent toujours une dose tactique appréciable, et ça j'aime ^^


Merci, j'essaye d'esquiver le simple bourinage quand je le peux ^^

et pour ne rien gâcher tu t'en sors très bien avec l'écriture de personnages, et les dialogues, du coup je pense qu'on tient là le triptyque du parfait auteur de fic db, selon mes goûts du moins :P


EH bien tu m'en trouves très flatté, vraiment, du coup j'ai vivement intérêt à maintenir mon niveau :mrgreen:

« — Tu sais pourquoi je n’ai pas proposé d’échanger nos adversaires ? »

« — Dis toujours… »

« — Parce que tu ne supporterais pas de blesser Pan, pas plus que tu ne supporterais de voir quelqu’un d’autre lui faire du mal ! Voilà pourquoi ! »

le chapitre aurait pu s'appeler dilemme :P


Oh que oui, peut-être même tout la fic, faudrait juste que je me relance dans la lecture de quelques oeuvres de Corneil pour replonger dans ce domaine en profondeur x)

d'ailleurs j'ai l'impression qu'on avait déjà parlé de ce titre dans une autre vie, il y a longtemps, mais je me souviens plus ce qu'on disait, ou si même je n'affabule pas :)


Tu n'affubles pas, il me semble aussi que c'est le cas ;)

en fait je ne sais meme pas ça fait combien de temps que j'ai pas posté dans cette section du forum, j'ai l'impression d'etre parti trois mois, mais ça pourrait bien faire 1 an ou plus en fait :mrgreen:


Trois mois, un an, une décennie, une éternité... Trop, en sommes :P

Dessaram avait utilisé à la fois un sort pour les faire passer dans une stase qui les immobiliserait, tout en les rendant invulnérables, accompagné d’un sort d’invisibilité absolu pour être indétectable.

ohoho! génial, ainsi même les mouvements d'air sont annulés, j'en ai vu des techniques de camouflage mais celle-ci me plait particulièrement


Ahah, merci, la disparition totale et absolu à la vue de toutes et de tous ! J'ai souvent trouvé que les défaut de la stase dans les jeux comme dans les histoires et le fait que l'on demeure visible. Si on enlève la visibilité, le passage en stase devient une terrifiante méthode de disparition
En tout cas, content que ça te plaise !

Le guerrier avait volontairement une faille dans son assaut pour un contre dévastateur.

8-)


Phrase que je trouve mal écrite, j'en avais d'autres, par exemple :
Le guerrier laissait volontaire une faille dans son enchaînement pour provoquer une contre attaque à laquelle il répondrait immédiatement.

Mais trop longue, trop lourde et répétitions avec le reste, j'ai donc fait au mieux, un peu contre-coeur. L'idée étant de provoqué une contre attaque pour mieux contré à son tour, mais tu l'as compris x)

Une vague d’énergie dorée enveloppa brièvement Son Gohan, déchirant sur son chemin la tenue du guerrier au niveau de l’épaule et du côté gauche, présenté en avant, ainsi que d’une partie du dos. La contre-attaque avait échoué et elle ne pourrait pas s’éloigner.

mais pourquoi ça a échoué et fait si peu de dégats ? il y a un truc qui m'échappe, ou pan est bien plus faible que je ne l'imaginais par rapport à gohan ?


Oh mais ça a fait des dégâts, mais Pan n'est pas aussi forte que Gohan, tout simplement, c'est pour ça qu'elle compense avec du Kaïoken. Elle n'a eu qu'une portion de son potentiel révélé, pas son entièreté, c'est ce que j'ai essayé d'indiquer indirectement, notamment dans le chapitre bonus où elle ne peut pas battre Buu à elle seule, contrairement à Mystic Gohan. Je me montrerai un peu plus clair à l'avenir

l'histoire va vite et bien, c'est cool,


Merci, garder un bon rythme dans les chapitres c'est pas toujours évident alors j'apprécie d'autant plus le compliment !

j'aime pas quand ça traine inutilement en longueur (tout le problème étant dans la définition que chacun donnera à "inutilement")


Je comprends très bien après ce que l'on relègue à l'inutile c'est aussi vague que subjectif

et ta fic ne tombe pas dans cet écueil !


Merci bien :D

néanmoins, j'aurais apprécié une description visuelle de l'assombrisseur, histoire d’alléger mon effort d'imagination et accentuer mon immersion :p


La description de cet assombrisseur n'est pas si phénoménale ou intéressante, c'est plus ou moins un golem de pierre noir imposant (il va changer un peu, tu verras)
Ce que je voulais retranscrire avant tout, c'est ce qu'il dégage, son aura, les sensations qui émane de lui derrière une apparence presque banal en soi

Derrière cet apparent calme se cachait une prudence presque animale.

je vois le délire oui x)


x)

je vais rajouter des éléments passés un peu plus poussé dans le rappel des faits dans ce cas, même si c'est un peu tard ^^'

nono moi ça m'a bien servi :D


Je veux bien te croire :P

La fille de Gohan fit exploser son aura et se jeta dans un cri vengeur sur Buu. Deux frappes en plein visage suivit d’un coup de genou dans le ventre puis un saut périlleux pour expédier le démon dans les airs à l’aide de son pied. Vegeta pris la suite, déjà en position. Un coup descendant, mains jointes dans une frappe dévastatrice, déformant la tête du démon rose qui se redirigea à toute vitesse sur le sol. Sol qu’il n’atteint jamais.

si je peux me permettre une remarque,


Bien sûr que tu peux !

même si je me sens un peu insecure pour ça sachant que tu as quand même la réputation d’être l'un des meilleurs chorégraphes de combat du coin,


T'en fais pas, être l'un des meilleurs ne veut pas dire ne jamais se planter, tout retour sérieux est bon à prendre

eh bien les séquences au corps à corps ont tendance à souvent me donner ce gout de "temporisation x remplissage", histoire que les combats aient un minimum de substance et ne soient pas expédiés immédiatement, mais du coup ça m'incite souvent à lire ces séquences en diagonale (pas ta fic en particulier, une majorité des fics) je trouve qu'il faut se poser la question de l'importance de chaque coup porté, tous les coups ne peuvent pas être impactants ou décisifs, j'en conviens parfaitement, mais l'amélioration du ratio en faveur des coups qui "laissent des traces" permet, amha, de garder le lecteur plus concentré et ce dès le début des échanges ^^
bon ma citation est mal choisie parce que pour cette séquence que j'ai en partie quote, ce n'est pas gênant du tout


Je comprend tout à fait ce que tu veux dire, le typique ''échange de coups'' sans détails ne permet pas vraiment de se lancer dans le combat ou se passionner pour l'affrontement, je suis d'accord avec toi
Après, les coups qui ''comptes'' ne doivent pas être trop nombreux, il s'agit d'une frappe décisif qui a été amené par autre chose donc oui, c'est particulièrement complexe à mettre en place et je m'essaye souvent à différente méthode pour voir si ça passe, ou non
Ici, le but était de souligner la brutalité de Pan envers avec quelques coups violent puis le travail d'équipe qui prend le relaie immédiatement

Quant à lui, il fuyait de son mieux, cherchant une énergie lointaine pour s’y téléporter loin d’un danger que son instinct lui hurlait de fuir.

8-)


Perso, j'aime beaucoup l'idée d'un Buu qui panique, ça en dit long sur le danger...

bon, très cool ce chapitre bonus, court mais cool, qui nous plonge dans une ambiance db des familles comme on aime (et ça se fait rare voire très rare dans la section :mrgreen: )


Encore et toujours, merci x)

j'ai bien aimé l'hommage à ten shin han,


J'aime beaucoup ce personnage et ses techniques, beaucoup trop laissé de côté à mon goût

un peu moins le sacrifice de gohan qui me semblait venir d'un peu nulle part, mais ça ne gâche pas le plaisir de la lecture ^^


Je comprends, il s'est avant tout interposé entre Buu et Pan, pour empêcher ce premier de saisir sa fille, du coup c'est lui qui s'est fait chopé. J'avait pensé à développer toute une partie de remords pour ce personnage qui se sent responsable puisque son père lui a légué la protection de la Terre et qu'il a totalement échoué, son sacrifice et là pour se racheter (et au pire, dragon ball pour faire revenir tout le monde mais là c'était même plus une option)

pour la musique, comme tu nous as laissé carte blanche, je suis parti sur un bon vieux classique "now we are free", et ma foi ça collait bien ^^


Content que tu ai trouvé de quoi écouté ^^

all in all, cette brochette de chapitres glisse toute seule, je te souhaite un bon retour dans la section


Merci encoooore, j'espère ne pas disparaître comme à mon habitude ^^

(oui c'est gonflé de ma part sachant que j'étais aussi porté disparu :lol: )


Ne parlons pas de chose qui fâche voyons ! :P

en espérant que ça dure, tu nous avait manqué :cry:


C'est réciproque ! (sortons les violons et les larmes :P )

hate de lire la suite, dont je ne doute qu'elle sera toujours meilleure !



Merci de ta confiance, j'espère toujours être à la hauteur, en tout cas ton commentaire m'a bien remotivé !
Survivants
Et si trois autres saiyans avaient survécu à la destruction de la planète Vegeta ?

One Shot
Un mage un peu excentrique. Un Kaïo. Un métis saïyan. Un démon. Un démon du froid. Qui doivent sauver l'univers dans une guerre épique. Qu'ajouter de plus ?
Avatar de l’utilisateur
Tonay
 
Messages: 796
Inscription: Mar Oct 11, 2011 11:25
Localisation: Pommé dans l'Oeil de la terreur...

Re: One shot

Messagepar Tonay le Lun Mai 11, 2020 17:02

Voilà la suiiiiiiite !

Petit rappel des faits : Le combat contre l'assombrisseur débute, pourtant il semble invincible et son simple contact peut s’avérer fatal. Pour le moment, tout repose sur le plan de Desaram...



Pour quelques secondes de plus…


Kaïo se tenait à distance, il dessinait tantôt avec ses doigts, tantôt avec son pied, un large cercle où il inscrivait scrupuleusement des runes et des symboles complexes. Devant lui, lui tournant le dos, se tenait Dabra, tendu. Le démon montait la garde, s’assurant que l’assombrisseur ne s’approcherait pas de trop près. Jamais l’ancien chef, de ce qui était considéré comme des dieux, n’aurait imaginé un jour être protégé par son plus grand ennemi. Une immense surprise dans un affrontement dont l’enjeu l’était tout autant, voire plus. Alors qu’il terminait de dessiner ses cercles et ses symboles, le Kaïo se redressa et joignit ses paumes.

« -Je vais commencer l’incantation. »

Dabra répondit d’un grognement et d’un hochement de tête avant de faire apparaître une masse accompagnée d’un bouclier. Entre les mains de l’ami de Dessaram apparut une lueur blanche diffuse. Avant de se recentrer sur sa tâche, il jeta un dernier regard à la créature, au golem noir de destruction brute qui était aux prises avec Gohan…


Le métis esquiva d’un bond le poing de son adversaire avant de répliquer d’une pluie de kikohas sans effet. La créature émergea brusquement de la fumée, s’apprêtant à saisir le saiyan quand celui-ci disparut. Le fils de Goku tituba sur le sol avant de réprimer un haut-le-cœur. Dessaram venait de le téléporter de force à ses côtés, lui sauvant la vie au prix d’une indisposition.

« -Il est rapide et létal, on doit s’éloigner. »

Si la situation n’était pas aussi critique, Dessaram aurait été surpris par la proposition de Cold. Bien que, pour être tout à fait honnête, il avait aussi envie de s’enfuir. Mais il ne le pouvait pas, le devoir avant la peur. Les obligations avant la mort.

« -Non, il faut lui mettre la pression, le meilleur moyen de le retenir c’est de le combattre, sinon il va remarquer le plan.

-Plan qui consiste à ? demanda Gohan en se redressant.

-A lui enlever l’un de ses plus grands atouts, la brume noire qui le recouvre. Le sort que j’ai demandé au Kaïo de préparer est un sort à l’opposer même de ce qui compose cette brume. On neutralise la brume, ensuite on fait des dégâts. »

Enozama s’approcha alors, arc à la main.

« -Un tir de suppression, ça te conviendrait ?

-Fait donc. »

L’archère hocha la tête. En 0,02 seconde elle tira une flèche de lumière. La flèche se divise en dix autres flèches qui elles-mêmes se divisent en dix autres flèches. En somme, chaque flèche tirée en valait cent. En une seconde de tir soutenu, Enozama, sans forcer, pouvait tirer l’équivalent de cinq mille flèches. Ce n’est pas une pluie ou une averse qui percuta le golem, mais un déluge intense comme il en avait peu connu. Néanmoins, les flèches ne faisaient que peu de dégâts, si ce n’était aucun, même dans une telle quantité. Cela n’était pas un problème, étant donné que leur but premier était de créer une pression permanente.

« -Beaucoup de tirs se perdent dans le décor. » Commenta Gohan, pas moins impressionné par l’exploit.

-Je m’en charge. »

Sur ces mots, le mage créa de la main gauche un premier portail derrière le golem suivi d’un second de la main droite au-dessus de ce dernier. Les flèches qui finissaient dans le décor frappaient désormais le golem depuis le ciel. Prise entre deux feux, la créature était immobilisée. Une longue minute passa ainsi, un feu nourri clouant la créature au sol, la bloquant sur place. Du moins, jusqu’à ce que sa patience ne prenne fin.

Le monstre se redressa brusquement, créant une onde de choc qui repoussa l’ensemble des flèches avant de former une bulle qui dévia chaque nouveau projectile.

« -Tss, il résiste ! » grommela l’archère en continuant de faire feu.

Le titan de pierre noire avançait inexorablement vers ses ennemis, plus lentement qu’il ne l’aurait voulu, mais il avançait. Plus haut, Pan essayant de briser la bulle à l’aide de plusieurs kikohas, sans effets. La solution vint de Gohan. Le guerrier créa une puissante explosion aux pieds du golem. Ce dernier l’ignora et continua à progresser sous le feu nourri avant de chuter dans le cratère. Dessaram lança un regard surpris au métis.

« -Il ne vole pas. Je ne sais pas pourquoi, mais il se contente de se déplacer au sol ou de se propulser, il ne connaît pas la danse de l’air.

-Très bien vu Gohan. Mais permets-moi de te contredire, il sait voler, répliqua le magicien.

-Pourquoi il reste au sol alors ?

-Parce qu’il dort.

-On affronte un somnambule ? s’étonna Enozama.

-Plus ou moins. Il est en mode pilot automatique. Ce que je veux, c’est lui retirer ses atouts et le blesser suffisamment afin de le tuer d’un seul coup sans qu’il ait le temps de se réveiller. Parce qu’une fois réveillé, il est autrement plus dangereux.

-Il va se réveiller dans combien de temps au juste ? questionna Gohan, inquiet.

-Ce n’est pas une question de temps, mais de dégâts. Ça va se jouer sur peu de chose, on sera vraiment sur le fil.

-Et comment on saura qu’il est réveillé ? »

Dessaram jeta un regard lourd de sens à la gardienne avant de répondre.

« -On le saura, tu peux me croire. »

L’assombrisseur sortir lentement du cratère, pas à pas. Enozama s’apprêta à reprendre son tir de suppression lorsque Dessaram l’en empêcha.

« -Économise tes forces, tu en auras besoin. Rappelle Pan, Moi et Gohan on va le retenir. Cold, tu restes bien à distance, tu restes en sécurité, ton rôle est primordial. »

L’ancien roi croisa les bras avant de hocher la tête, partagé entre sa frustration de recevoir des ordres et le soulagement de se tenir hors de danger pour l’instant. Pendant qu’il se concentrait, d’autres individus s’agitaient, bien plus loin…

Une flaque rose, voilà tout ce qu’il restait de la gelée qui se traînait péniblement sur le sol. La pauvre créature atteignit, après plusieurs minutes exténuantes, le corps figé dans la pierre de Sapera, l’épéiste aux quatre lames. La gelée fit alors de son mieux pour gravir la statue et la recouvrir de tout son corps, n’oubliant aucun recoin. Une fois entièrement recouvert, la masse gluante se mit à briller par intermittence. À chaque fois que la lueur devenait faible pour mieux regagner en force, le corps de Sapera reprenait une couleur normale. Après plusieurs minutes supplémentaires d’efforts épuisants, Sapera reprit connaissance et tomba à genou, toussant, une main sur la gorge.

« -Ah… L’enfoiré ! »

La guerrière se tourna alors vers la gelée.

« -Merci Taha, tu m’as sauvé. Oh, ma pauvre, qu’est-ce qu’ils t’ont fait ? Viens là, viens. »

La petite gelée prit la forme d’une petite boule rose transparente au centre de laquelle se trouvaient ses deux orbes verts. Taha roula jusque dans la main de son amie qui serra contre elle avant de la nourrir de son ki, dorlotant la créature fatiguée.

« -Bon, allons trouver Barasseck. »

La recherche ne fut pas longue. Le chevalier de l’univers était assis en tailleur, enroulé dans des liens blancs magiques.

« -Te voilà.

-Je suis navré, je ne peux pas rompre ce sort.

-Je m’en doutais. Tu peux t’en occuper Taha ? »

La petite boule rose sautilla dans la paume de Sapera, son énergie partiellement retrouvée, avant de se jeter sur Barasseck. Elle commença alors à grignoter les liens magiques, les uns après les autres, jusqu’à libérer son ami en armure. Ce dernier se releva prestement et s’inclina.

« -Je te remercie sincèrement, Taha. »

La petite boule rose gigota sur place, l’air gêné et rosi davantage.

« -Et maintenant ? » demanda Sapera, les bras croisés.

Pour toute réponse, Barasseck pointa du doigt le portail haut dans le ciel.

« -Nous allons à leur poursuite, naturellement. »

Taha sauta sur l’épaule de Sapera et avisa le portail de ses deux orbes verts avant de frissonner. Elle sentait quelque chose de terrible derrière, un monstre comme jamais elle n’avait connu. Et alors qu’elle s’en rapprochait à mesure que ses amis se dirigeaient vers ce dernier, elle sentit aussi l’odeur du sang…

Gohan roula sur le sol, ses avant-bras sanguinolents. L’assombrisseur s’était servi de rochers et de pierres afin d’attaquer à distance avant de charger. Le saiyan n’avait rien trouvé de mieux à faire que de se dégager à l’aide d’une grande vague de ki, droit dans la fumée noire de son ennemi. L’explosion qui en résulta le dégagea bien brutalement que souhaité. L’assombrisseur fondait déjà sur le lui, le bras levé, prêt à tuer. Alors qu’il allait atteindre sa cible, il fut à son tour expulsé avec une étonnante force.

Enozama baissa son arc. Sa flèche d’impact avait fonctionné, mais comme toutes les attaques précédentes, elles n’infligèrent aucun dégât.

« -C’est frustrant…

-Ne t’en fais pas, dès que le sort sera prêt on pourra enfin s’appliquer à le tuer. »

Enozama acquiesça avant de reprendre la parole.

« -Il ne bouge plus, c’est normal ?

-Je te l’ai dit, il fonctionne en pilote automatique, il prépare juste sa prochaine action. »

La brume noire qui accompagnait la créature se développa avec toujours plus de force, s’étalant autour de lui, l’enveloppant, toujours plus étendu, toujours plus opaque. Gohan prit ses distances alors que ses blessures se refermaient à vue d’œil grâce à un sort de soin du gardien. Gardien qui recula aussi, méfiant. Son ennemi était désormais invisible. Il la sentit alors, la concentration magique au loin. Le sort de magie pure du Kaïo, presque prêt. Dessaram réfléchit. Il réfléchit aussi vite que son intellect lui permettait. Pourquoi disparaître encore, pourquoi maintenant ? Pourquoi une telle technique défensive lorsque l’on est intouchable ? Pourquoi gagner du temps, pourquoi se cacher ?

Le mage regarda Gohan. Gohan regarda le mage. Ensemble ils regardèrent en direction des deux autres membres du groupe. Et ils comprirent. L’assombrisseur avait changé de cible. Ils en conclurent ensemble que la créature allait bondir de son écran de fumée pour charger le duo. Et ils eurent terriblement tort.

« -Il est dans le sol ! »

Ce cri de Cold surprit tout le groupe. Il avait été le premier, à sentir les vibrations infimes sous la terre et à en tirer une information cruciale. Une information qui, ajoutée aux autres, décuplée la portée de la menace. L’écran de fumée ne cachait pas l’assombrisseur. Il cachait juste la création d’un tunnel. Comme s’il avait compris qu’il avait été percé à jour, le monstre jaillit de la terre. Non pas pour attaquer Gohan, Dessaram, Pan, de toute façon trop haute dans le ciel, Enozama ou Cold. Non, elle jaillit du sol près de Dabra. Près de Kaïo. Proche de leur seul espoir de victoire.

Le roi des démons réagit au quart de tour. Un quart de trop. Il brandit son bouclier qui lui fut arraché d’un revers, son bras gauche manqua par ailleurs de subir le même sort. Alors il frappa de sa masse, droit vers la créature. Il était le seul rempart. Il devait tenir. Dessaram était presque là, Gohan aussi. La jeune guerrière, enveloppée dans une aura rougeoyante fonça dans leur direction aussi et Enozama prépara ses flèches. Tous trop lent. Trop tard. C’était à Dabra de faire en sorte que ce trop tard devienne un « à temps ».
Mais l’assombrisseur lui fit la plus grande des insultes. La plus terrible des attaques. Le monstre encaissa le coup contre son armure naturelle de pierre noire, dans son flanc gauche et rien. Rien du tout. Il ignora l’attaque et son responsable. Tout simplement. Il fondit sur sa cible prioritaire. Ignorant tout et tout le monde.

Il ignora les liens magiques et électrifiés de Dessaram autour de ses bras que sa fumée rompit bien vite. Il ignora le cri et les boules de ki de Gohan. Il ignora les flèches qui rebondirent sur lui. Il ignora tout. Sauf sa cible. Le Kaïo. Il était à portée. Le monstre arma son bras droit et employa la brume noire pour en aiguiser la pointe. Le coup devait être mortel. Et il le serait.

« Esquive ». Voilà le mot qu’employa Dessaram à l’encontre de son ami. Esquiver, tout simplement, ou presque. Esquiver voulait dire recommencer à zéro. Esquiver, c’était tout recommencer, l’effet de surprise en moins. Esquivait, c’était échouer. Et le Kaïo détestait l’échec. Alors, il n’esquiva pas. Pas plus qu’il n’avait esquivé Buu. Lorsque la pointe traversa son corps de part en part, il songea à la notion de sacrifice, un domaine dans lequel il excellait visiblement. Puis, quand il fut intégralement empalé, il jeta un regard de douleur à une créature monochrome qu’il comprenait enfin, mais ce n’était pas réciproque. Le Kaïo comprenait que la créature l’avait tué pour survire, pour sauver sa vie, sans comprendre pour autant le concept de sacrifice volontaire et désintéressé.

Alors le Kaïo songea que la vie était un éternel recommencement. Il posa ses mains sur le bras noir recouvert de sang. De son sang. Et il sourit. Les runes s’enflammèrent, d’un blanc éclatant dans l’ensemble, roses pour celles tachées de sang. Dessaram hurla son nom. Le Kaïo hurla le nom du sort. L’un des plus grands sorts de magie pure, de la magie de lumière, faite pour chasser la corruption et la noirceur. Un sort transmis de générations, de mage en mage, de protecteur en protecteur, de Kaïo en Kaïo, d’êtres nobles à d’êtres nobles.

« -JUDGEMENT ! »

Les runes s’embrasèrent dans un rayon d’énergie massif et ascendant. Un rayon éclatant, éblouissant, qui blessa autant l’assombrisseur qu’il maintint en vie le Kaïo à défaut de le soigner, la faute à un bras de pierre en plein ventre. Alors que le rayon atteignit son point culminant et que sa cible ne parvenait pas à se dégager, alors que le sol tremblait et que tous les guerriers s’étaient figés, partagé entre stupeur et inquiétude, le Kaïo écarta les bras.

À sa cime, le rayon se sépara en deux branches bien distinctes, chaque branche se divisant en d’autres branches plus petites, formant, vu de loin, deux grandes ailes de lumière pure. L’assombrisseur montra les premiers signes sérieux d’inquiétudes et tenta de se dégager, mais le sort le clouait sur place. Pour une fois, ce fut lui qui agit trop tard.

Enfin, le Kaïo joignit ses deux paumes dans un grand claquement. Et les ailes lumineuses vibrèrent avant de s’étirer, encore et toujours plus. Attendant un mot, un ordre.

« -GENISIS ! »

Les deux ailes fondirent tels des rapaces, droit sur l’assombrisseur, le percutant avec une redoutable brutalité pour mieux détonner dans une explosion de lumière aussi aveuglante qu’assourdissante. Tout le groupe se couvrit les yeux, luttant contre la lumière et le vent. La pnaète ne vibre pas, pas une seule secousse. Les planètes étaient des symboles de vies, et la magie de lumière était une alliée fondamentale de la vie. Le rayon doubla soudainement d’intensité puis, progressivement, il s’estompa. Il dévoila alors le Kaïo, inerte, toujours empalé par l’assombrisseur, indemne. Ou du moins, indemne à première vue, car le sort avait porté ses fruits. La fumée noire avait disparu.

Sans attendre, la créature dégagea rageusement sa cible, désormais éteinte. Gohan réagit en conséquence, poussé par la colère. Il frappa la créature de toutes ses forces. Un crochet du droit, simple, mais efficace. Le monstre fut éjecté au prix d’une main blessée et engourdie. Le métis frotta son membre blessé, s’interposant entre le monstre et le corps du Kaïo qui n’avait aucune valeur pour ledit monstre, qui commençait déjà à disparaître. Gohan remarqua alors que sa frappe avait très légèrement fissuré le corps de l’assombrisseur. Le fils de Goku reprit espoir. Espoir qu’il manifesta dans un énième déploiement de ki. Il avait affronté sa fille, et cela se répercutait sur son corps et son énergie globale, mais il n’était certainement pas épuisé. Alors il repartit à la charge, encore.

Dessaram aurait volontiers pris le corps du Kaïo dans ses bras. Peut-être l’aurait-il enterré ou adossé à un rocher, les bras croisés, dans une pose dramatique, ou pour lui rendre hommage comme un héros. Parce qu’il était un héros. Le Kaïo aurait conservé son sourire jusque dans la mort, son devoir accompli. Mais il ne pouvait rien faire de tout ça, pas plus qu’il ne trouvait aucun sourire, car son ami n’était plus, son corps était parti, son âme dispersée aux quatre vents en fine poussière blanche. Le Daï Kaïo est mort. Vive le Daï Kaïo…

Dabra s’approcha, les poings serrés, le regard perdu là où se trouvait il y a encore quelque temps son anathème. Il prit une grande inspiration qu’il relâcha longuement. Sans se retourner, le gardien s’adressa à lui :

« -On a besoin de la malédiction de Medim, maintenant plus que jamais. »

Le démon le savait très bien. Il le savait pertinemment. Il le savait mieux que quiconque, mieux que Dessarram. Et cela le terrifiait. Il était terrifié par la malédiction, par sa puissance et ses conséquences. Il était terrifié par elle. Il était terrifié par lui-même…
Survivants
Et si trois autres saiyans avaient survécu à la destruction de la planète Vegeta ?

One Shot
Un mage un peu excentrique. Un Kaïo. Un métis saïyan. Un démon. Un démon du froid. Qui doivent sauver l'univers dans une guerre épique. Qu'ajouter de plus ?
Avatar de l’utilisateur
Tonay
 
Messages: 796
Inscription: Mar Oct 11, 2011 11:25
Localisation: Pommé dans l'Oeil de la terreur...

Re: One shot

Messagepar omurah le Sam Mai 16, 2020 18:45

Excellent chapitre ! (comme d'habitude tho)

C'est fascinant de voir cet assombrisseur passer de "invicible" à seulement "quasi-invincible" au prix de lourds sacrifices et de tant d'efforts

Le danger que représentent ces suppôts du néant est poignant, d'autant plus quand on se souvient des passages ci-après

« -Oui. Il y a des créatures qui n’ont rien à envier aux pires démons en termes de puissance dans ces hordes. Le pire reste leurs élites. On les surnomme les assombreurs. En opposition aux éclaireurs. Un bête jeu de mot qui en dit bien plus que vous ne le croyez sur ces créatures. Ce sont elles qui ouvrent la voie aux autres, à la marée noire... Elles sont intelligentes, coriaces, retords et terriblement dangereuses. Parmi les élites, elles sont haut placées. Et le pire c’est qu’elles sont toutes différentes. Ce qui marche contre l’une d’entre elle peut complétement échoué face à une autre. Elles ont un impressionnant nombre de points forts et très peu de faiblesses. »


« -Vous savez que le néant enveloppe les univers, n’est-ce pas ? Les univers sont des espèces d’îles au milieu d’une mer noire. Dans cette mer, il y a une entité particulièrement puissante qui existe et qui veut récupérer ces îles. »


De plus, quand un univers est dos au mur, qui devient sa dernière ligne défense d’après toi ? Ses morts, tout simplement. Tous les guerriers sont réunis et même ceux des enfers peuvent participer à certaines conditions.


Je suis toujours autant hypé par tout ça !

Hâte de voir s'il y a des assombrisseurs doués de parole, par exemple

Et c'est toujours un grand plaisir de lire des chapitres avec Dessaram et sa bande haute en couleur (j'apprécie aussi la team de l'autre gardienne !) et j'ai hâte de voir ce vers quoi tu te diriges, en espérant qu'on ait pas un dénouement d'une certaine pan sortie de derrière les fagots qui plante un poignard dans le ventre de l'Entité si tu voies à quoi je pense :lol:

Allez, on en veux plus, plus de chapitre :mrgreen:
Image
Avatar de l’utilisateur
omurah
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 3102
Inscription: Dim Fév 24, 2013 0:20
Localisation: Dans le même bateau que toi...

Re: One shot

Messagepar Tonay le Lun Mai 18, 2020 14:26

Réponse à Omurah :

Spoiler
omurah a écrit:Excellent chapitre ! (comme d'habitude tho)


Merci :D

C'est fascinant de voir cet assombrisseur passer de "invicible" à seulement "quasi-invincible" au prix de lourds sacrifices et de tant d'efforts


Et c'est pas fini, ce n'est pas l'élite du néant pour rien :)

Le danger que représentent ces suppôts du néant est poignant, d'autant plus quand on se souvient des passages ci-après

« -Oui. Il y a des créatures qui n’ont rien à envier aux pires démons en termes de puissance dans ces hordes. Le pire reste leurs élites. On les surnomme les assombreurs. En opposition aux éclaireurs. Un bête jeu de mot qui en dit bien plus que vous ne le croyez sur ces créatures. Ce sont elles qui ouvrent la voie aux autres, à la marée noire... Elles sont intelligentes, coriaces, retords et terriblement dangereuses. Parmi les élites, elles sont haut placées. Et le pire c’est qu’elles sont toutes différentes. Ce qui marche contre l’une d’entre elle peut complétement échoué face à une autre. Elles ont un impressionnant nombre de points forts et très peu de faiblesses. »


« -Vous savez que le néant enveloppe les univers, n’est-ce pas ? Les univers sont des espèces d’îles au milieu d’une mer noire. Dans cette mer, il y a une entité particulièrement puissante qui existe et qui veut récupérer ces îles. »


De plus, quand un univers est dos au mur, qui devient sa dernière ligne défense d’après toi ? Ses morts, tout simplement. Tous les guerriers sont réunis et même ceux des enfers peuvent participer à certaines conditions.


Yup, j'essaye toujours d'accentuer et de faire comprendre le danger qu'ils représentent, malheureusement je poste pas assez régulièrement pour évitez à tous de revenir en arrière pour relire certains passages ^^
D'ailleurs j'y pense, je ne l'ai pas précisé, mais les assombreurs sont une classe générale des créature du néant. Les assombrisseurs font simplement partis de cette classe comme un fantassin, ou un piquier, fait parti de l'infanterie.
La particularité des assombrisseurs sont, comme vous avez pu le deviné, leur brume/fumée noire, celle qui se dégage de leur corps. Ladite fumée peut avoir diverses fonctions.


Je suis toujours autant hypé par tout ça !


Je vais essayé d'être au niveau dans ce cas x)

Hâte de voir s'il y a des assombrisseurs doués de parole, par exemple


On verra :)



Et c'est toujours un grand plaisir de lire des chapitres avec Dessaram et sa bande haute en couleur


Ahah merci, je fais au mieux pour respecter les personnalités établies :D

(j'apprécie aussi la team de l'autre gardienne !)


Merci, content qu'elle te plaise je me suis creusé la tête pour que ça reste dans l'esprit DBZ tout en restant unique x)

et j'ai hâte de voir ce vers quoi tu te diriges, en espérant qu'on ait pas un dénouement d'une certaine pan sortie de derrière les fagots qui plante un poignard dans le ventre de l'Entité si tu voies à quoi je pense :lol:


N-non d-du tout, je ferai jamais un truc pa-pareil juste pour faire un pseudo effet de su-surprise, c'est pas mon genre ! *regarde nerveusement de droite à gauche* Et puis quoi, c'est pas comme si ça pouvait arrivé par exemple dans une série, par exemple à la huitième saison, et par exemple, mais vraiment exemple, sur un ennemi hypé depuis le début et dont le dénouement est juste catastrophique... Par exemple, parce que ça n'arrive jamais ce genre de chose...

Bon j'arrête là mais rassure toi, j'ai tout le dénouement en tête, et si tout le reste t'as plus, ça devrait aussi x)

Allez, on en veux plus, plus de chapitre :mrgreen:


Pression pression, quand tu nous tiens x)
Survivants
Et si trois autres saiyans avaient survécu à la destruction de la planète Vegeta ?

One Shot
Un mage un peu excentrique. Un Kaïo. Un métis saïyan. Un démon. Un démon du froid. Qui doivent sauver l'univers dans une guerre épique. Qu'ajouter de plus ?
Avatar de l’utilisateur
Tonay
 
Messages: 796
Inscription: Mar Oct 11, 2011 11:25
Localisation: Pommé dans l'Oeil de la terreur...

Précédent

Revenir vers Fanfictions

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités